Petites annonces
Partagez
Du7734
Du7734
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
https://www.facebook.com/brice.torti.3
17062014

[Blog] Extrait : Les Derniers Moments de Matoro Empty [Blog] Extrait : Les Derniers Moments de Matoro

Réputation du message : 100% (2 votes)
Extrait de BIONICLE Legends 8 : Le Déclin , cet extrait est le seul du genre (tout droit pris des bouquins) qu'on peut retrouver sur la Nuvapedia/Biosector01, du fait de son importance et valeur pour les fans.
J'ai lu ce passage hier pendant un conversation Skype avec certains membres qui se reconnaîtrons et qui réagiront surement dans les commentaires = P
On a donc la mort de Matoro, tout bonnement, mais avec un grand plongeon dans la psychologie du personnage, et booyah quoi... Le gars devient juste un dieu et dompte l'Ignika, lui qui était le plus peureux de toute l'équipe, celui croyant être tout sauf un Toa est en fait LE Toa. Sortez le mouchoir, ça va swinguer dans vos slips.

Veuillez déposer votre âme à droite de l'écran, car une musique de Cryoshell va être écouté tout au long de la lecture, de quoi faire fondre la dit-âme.

[Blog] Extrait : Les Derniers Moments de Matoro 419px-Comic_Matoro%27s_Sacrifice

Au cœur d'une chute d'eau , Matoro tombait.

Le monde extérieur était flou. Il pensa avoir aperçu des hautes montagnes autour de lui. Il semblait y avoir de l'eau boueuse en bas, bien qu'il n'en soit pas sûr. À un moment, une forme sombre avec des ailes vola à travers les chutes juste devant lui, mais il ne put l'identifier.

Le temps se mesurait maintenant en micro-secondes, des éclairs de vision et sensation alors qu'il plongeait profondément dans le cœur de l'univers. Il se rendit compte qu'il avait fait ce saut de la foi sans la moindre idée de ce qu'il était supposé faire avec le Masque de Vie une fois arrivé. Cela le fit presque rire. Ses cinq meilleurs amis étaient en train de donner leurs vies pour lui, et il était là, à quelques moments du désastre et toujours sans le moindre indice sur ce que ça lui demanderait d'être un héros aujourd'hui.

Met le masque.

« Quoi—? » dit-il, étonné. « Qui a dit ça ? »

Il n'y eut pas de réponse. Avait-il vraiment entendu ça, ou perdait-il l'esprit ?

Met le masque.

Le Masque de Vie — personne ne connaissait vraiment les limites de son pouvoir. Peut-être qu'il hallucinait juste d'avoir entendu une voix, mais l'idée... et si le masque n'avait pas juste à être porté au cœur, mais enfilé pour que son pouvoir soit utilisé ? Il se rappella de Takua, le Matoran aventureux qui fut proclamé « héraut » d'un septième Toa, censé apporter le Masque de Lumière à qui que ça puisse être. Tout le monde ignorait que Takua était destiné à devenir ce Toa, et que le héros qu'il devait trouver était celui qui se trouvait dans son propre cœur.

L'univers est une énigme, pensa Matoro. Turaga Nuju le dit souvent. Il donne des indices sur le chemin que l'on doit prendre, sans jamais rendre son message clair. Tu dois t'en rendre compte par toi-même... Peut-être que je viens de le faire.

D'une main tremblante, Matoro plaça le Kanohi Ignika sur son propre masque. Il s'attendait à un sentiment de puissance, ou peut-être le contraire, une soudaine, terrible faiblesse. Mais au lieu de ça il se sentit... différent. Son corps semblait léger et picotait comme si de l'énergie passait à travers. Il continuait à tomber, mais plus sans rien contrôler. Sa trajectoire était droite comme une flèche et il se dirigeait vers une cible encore inconnue.

Des images passèrent dans l'esprit de Matoro. Il vit la création de l'Ignika ; ses millénaires d'attente pour le bon moment pour être utilisé et le porteur destiné ; il le vit avoir déjà été pris auparavant, avoir été utilisé pour guérir le Grand Esprit... et il vit ce qui était arrivé à celui qui l'avait porté avant lui.

Il ne pleura pas, ni ne protesta, ni ne tenta d'enlever le masque de son visage. Il ne perdit pas non plus le moindre moment en regret. Il n'avait jamais demandé à être un Toa, ni ne l'avait désiré, et la charge de héros n'avait jamais tout à fait correspondu à ses épaules. Mais maintenant, maintenant il savait, et le savoir lui apportait la paix.

Nuju avait raison. L'univers est une énigme. Et aujourd'hui, je suis la réponse.

Ses bras étaient tirés devant lui. Ils brillaient maintenant, des petites étincelles de lumière comme le champ d'étoiles au-dessus de l'île de Mata Nui. Son corps entier changeait maintenant, des motifs de lumière tourbillonnants, des énergies se libérant, alors que le Masque de Vie asséchait l'essence de l'être nommé Matoro.

Est-ce la fin, alors ? se demanda-t-il. Est-ce que ça ressemble à ça ?

Oui, décida-t-il. C'était la mort. C'était le prix que l'Ignika demandait pour être utilisé. Il n'existerait plus comme Matoro, comme un Toa, comme un être vivant de muscles organiques et parties mécaniques... il serait beaucoup moins qu'il ne l'était, et beaucoup plus.

Le monde changeait autour de lui, et cela n'effrayait pas le Toa de la Glace. Il savait que le vrai changement n'était pas dans la manière dont il voyait ce qui l'entourait — plus d'yeux, un esprit, un esprit lié au monde physique. Il devenait pure énergie, pure vie... la force qui ramènerait le Grand Esprit de la mort. Déjà, il pouvait difficilement se rappeler de comment on se sentait au combat, ou seul, ou la sensation de la chaleur d'un feu par une nuit froide. Le plaisir, la douleur, la satisfaction, la déception, tout cela n'était plus que des mots pour lui maintenant. Il était au delà de ça, maintenant.

Mais il y avait une émotion, une partie de son ancienne vie, qu'il n'avait oublié — un souvenir qu'il refusait d'abandonner. Jaller, Hahli, Hewkii, Kongu, Nuparu — ses amis — ses partenaires — qui avaient combattu avec lui et avaient ri avec lui et avaient rendu tous les fardeaux supportables. Ils étaient dehors maintenant, dans les eaux noires, sur le point de mourir des griffes des Barraki. Personne à Metru Nui ne connaîtrait jamais leur héroïsme ou les sacrifices auxquels ils avaient consenti. Ils ne verraient plus jamais leurs foyers ou ceux qui leur importait.

Sa propre mort, il pouvait l'accepter — mais les leurs ? Non, c'était un prix trop grand à payer, même pour sauver un univers.

Il était Toa Matoro, au moins pour encore quelques instants, et il portait le Masque de Vie. Ou peut-être que le Masque de Vie le portait maintenant. Il ne savait pas, et cela ne importait pas. Il savait que ses amis étaient prêts à mourir pour lui et sa destinée, et rien que pour cette raison, ils devaient vivre.

Matoro repoussa le pouvoir du masque, combattant pour conserver sa propre conscience et sa propre existence pour juste un autre battement de cœur. Il lutta avec le pouvoir, l'appelant, essayant de le maîtriser. L'Ignika, pour ses propres raisons, permit cela.

Une fois auparavant, il y a longtemps, un Toa avait enfilé l'Ignika et perdu sa vie pour accomplir sa mission. Ce Toa avait essayé d'être courageux, mais il y avait de la peur dans son cœur et il avait rencontré sa fin avec peine et regret. L'Ignika ne sentait rien de cela en Matoro — seulement une volonté et une détermination qui rivalisait avec celle de Mata Nui lui-même.

Le Masque de Vie, maintenant attaché à l'énergie de Matoro, lui donna son pouvoir. Matoro le saisit pour accomplir son dernier acte. Ce n'était pas quelque chose de très héroïque, pas un geste qui secouerait l'univers, mais quelque chose de plus puissant et qui durerait plus que n'importe quoi d'autre : un simple acte d'amitié.

Avec tout cela d'accompli, Matoro s'abandonna avec gratitude et accomplit sa destinée. Les énergies fusionnées du Toa et du Kanohi explosèrent dans le cœur de l'univers, l'inondant de lumière. Des flux de pouvoirs dorés s'écoulèrent partout dans ce domaine et même au-delà, jusqu'à atteindre tous les endroits où le Grand Esprit avait autrefois régné. Tout comme d'innombrables êtres avaient senti la mort de Mata Nui, ils sentirent la vie lui revenir. Et dans le ciel de la cité de Metru Nui, les étoiles brillaient de nouveau...

~~Fin~~
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

Exo-6
Merci pour cet extrait qui nous rappelle que Greg Farshtey a, quand même, de sacrés grands moments.

Repose en paix Toa Matoro. u_u
Du7734
o/

Yup, d'ailleurs, pas mal d'extraits (plus conséquent cependant) sont aussi hypers intéressants dans ce côté psycho'.
Après, y a la scène où Zaktan découvre la Salle du Plan ou encore le Piraka v.s Irnakk qui te démontre que Greg peut être un véritable psychopathe (Bon... On le retrouve de toute manière dans l'Humour à la Bionicle en général mais voilà quoi = P) et qu'il est possible de frissonner comme un pourceau devant un bouquin Bionicle.
Ikaru
Geek7734 a écrit:o/

Yup, d'ailleurs, pas mal d'extraits (plus conséquent cependant) sont aussi hypers intéressants dans ce côté psycho'.
Après, y a la scène où Zaktan découvre la Salle du Plan ou encore le Piraka v.s Irnakk qui te démontre que Greg peut être un véritable psychopathe (Bon... On le retrouve de toute manière dans l'Humour à la Bionicle en général mais voilà quoi = P) et qu'il est possible de frissonner comme un pourceau devant un bouquin Bionicle.

J'ai bien l'impression que ce topic et ce message m'est dédié O_o, bise sur la faysse gauche pour ça !

Par rapport au passage, c’est quasiment parfait, la on a une scène de sacrifice qui n'a aucun égal, de mon point de vue, LA on sait qui est le papa des toa, qui est le plus grand héros de tout les temps ! Même si de mon point de vue Greg aurait du rajouter un petit truc ... Un chant ... qui aurait résonner dans l'UM entier, le chant de Matoro ... (En plus avec un peu de bol et de cheat ça aurait rendu tous les makuta sourd \o/)
Souvent, je me dit qu'il faudrait le ressuscité, je sais pas moi, MN qui donnerait sa vie pour rendre la sienne a Matoro ... Mais ... Ça serait criminel, parce que ça ferait perdre sa valeur inestimable a ce passage, et a ce personnage.

C'est précisément parce qu'il nous manque qu'il ne devra jamais revenir.
Lights out ...
Du7734
Surtout pour les exemples du message, et en quelque sorte pour le reste = P
Un râleur comme toi découvrant certains passages des romans BIONICLE avec tant de passion *accent mexicain crade*, ça m'inspire l'envie d'envoyer des tonnes de références épiques (extraits, cits', ect) sur le Forum et surtout bien montrer tes réactions comme des exemples.

Je rebondirais sur le chant de Matoro en rajoutant simplement qu'il était connu pour avoir une voix de choriste. Après, ça fait parti de la magie de la lecture : tu peux très bien rajouter tes petits détails pour pimenter la chose sans pour autant modifier tout un passage pendant ta lecture.
Après... Vu comment Matoro devient un presque-Dieu avec l'Ignika, qu'il fasse entendre quelque chose dans tout l'univers me semble pas être une vision des faits canon improbable et ne pouvant pas être canon compilent.

Oh et qui sait... L'Ignika, c'est l'Ignika. Peut être qu'en 2010 ou 2011 on aurait eu un Matoro ressuscité, comme ça = P

EDIT : Oh et matte ma signature. Je vais la garder pendant longtemps ^^

Dernière édition par Geek7734 le Mar 17 Juin - 19:32, édité 1 fois
Ikaru
@Du7734 a écrit:Je rebondirais sur le chant de Matoro en rajoutant simplement qu'il était connu pour avoir une voix de choriste. Après, ça fait parti de la magie de la lecture : tu peux très bien rajouter tes petits détails pour pimenter la chose sans pour autant modifier tout un passage pendant ta lecture.
Après... Vu comment Matoro devient un presque-Dieu avec l'Ignika, qu'il fasse entendre quelque chose dans tout l'univers me semble pas être une vision des faits canon improbable et ne pouvant pas être canon compilent.

Ooooh, donc a :

Le déclin a écrit:Tout comme d'innombrables êtres avaient senti la mort de Mata Nui, ils sentirent la vie lui revenir.

Peut très bien se rajouter un chant, qui donnerais tout son sens a la citation du coup ...
... Maintenant faut inventer un chant de Ko-matoran choriste dans l'univers Bionicle ...

@Du7734 a écrit:Oh et qui sait... L'Ignika, c'est l'Ignika. Peut être qu'en 2010 ou 2011 on aurait eu un Matoro ressuscité, comme ça = P
Ben j'avais imaginé que Mata-nui aurait fait un transfert de vie avec Matoro, pour lui donner la mission de sauver l'univers Spherus Magnien des milliers de Battera et du Marendar, menaçant de détruire toute la population en allant au cœur de leurs rangs et en balançant un souffle nova de mort, et tout ça en ayant changé d'apparence, en cachant son identité, ne s’appelant même plus "toa" pour éviter au toa mahri de les faire souffrir avant de se sacrifier une nouvelle fois ...
Mais c'est nul comme idée u_u'
Du7734
Moui. Pas forcément ici, mais oui.

Ahah, tu me rappelles une idée de fic que j'avais eu en 2011 je crois avec aussi un retour de Matoro.
Sinon, je pense même qu'il y est forcément besoin de transfert de vie ou quoi. Mata Nui est dans le masque, il peut surement manipuler la dimension Vie bien plus que le masque ne l'aurait fait de lui-même.
Ah et Mata Nui*, pas de tiret du 6 u.u
Quelque peu cliché, mais bien écrit, ça pourrait être épique.
Même si bon... Les Baterra et le Marendar sont pas les seuls choses à se soucier.
maxim21
Geek7734 a écrit:Extrait de BIONICLE Legends 8 : Le Déclin, cet extrait est le seul du genre (tout droit pris des bouquins) qu'on peut retrouver sur la Nuvapedia/Biosector01, du fait de son importance et valeur pour les fans.

http://www.nuvapedia.fr/index.php?title=BIONICLE_:_Le_Guide_de_l%27Univers_de_Makuta#Journal_de_Makuta_-_Entr.C3.A9e_8

Et Greg a déjà confirmé qu'il ne souhaitait pas ressusciter Matoro, justement pour ne pas rendre son sacrifice moindre.
Sonic
le Mar 17 Juin - 20:28Sonic
Réputation du message : 100% (1 vote)
Alors là les mots me manquent... Je savais que Matoro avait eu un destin aussi tragique que louable, mais jamais je n'avais eu l'occasion de lire ce que lui-même avait ressenti !
Et j'ai eu de sacrés frissons. C'était exactement ça ce qui me plaisait chez Bionicle : on ne né pas en héros, on le devient par nos actes (choses qui m'a beaucoup dérangé au lancement de Hero Factory qui semble véhiculer un message complètement opposé, m'enfin c'est un autre débat qui n' pas lieu d'être ici).

Matoro, un faible pour certains, un traître pour d'autres. Au final, c'est lui qui a ramené l'espoir, et les étoiles.
Quand je vous dis que ce sont les Toa de la Glace les meilleurs faut m'écouter les gars  ^^^

Si tout le monde accorde autant d'importance à cette fin, c'est aussi parce qu'elle est forte de sentiments et qu'à aucun autre moment un retour n'a été possible pour Matoro. La disparition définitive d'un héros est certes très dure mais c'est ce qui le rend encore plus inoubliable ! (les fans de l'anime Gurren Lagann comprendront certainement ce que je veux dire wink )

En tout cas un grand merci à toi Geek' !
Du7734
@ maxim21 :
Hum, on va dire que le « bouquins » englobait les romans... = P
Ça ne me fait que plus avoir envie d'accompagner chaque fiche d'un livre d'un extrait représentatif/badass du même livre.

Ça va de soit, on est surement pas les premiers à avoir pensé à ça. Mais là, je pense que c'est plus des rêves loufoques de fans plutôt qu'une quelconque envie de faire une truc canoniquement compilant.

@ Sonic : Ça fait plaisir de te voir ici ^^
Content que ça t'ai plu. Des extraits et même des traductions plus grandes débuteront dans quelques semaines... De quoi véritablement offrir au RFFB ce qu'il n'a jamais eu la véritable opportunité d'avoir, mais je n'en dis pas plus pour le moment wink
Je dirais juste que des frissons, tu en auras d'autres, et pas d'aussi confortables que ceux que tu as dû avoir = P

J'approuve pour l'aspect moral. Ça a toujours été dis de toute façon chez BIONICLE, et c'est une des choses qui fait sa force. Pas genre de la morale toute faite, mais vraiment quelque chose qui peut toucher des gens véritablement. Je fais partis de ces gens.

Et oui, c'est vraiment la seule fois où on a vu véritablement un héros Toa mourir dans la Saga, en fait... Et la mort et tout ce qui tourne autour fait que c'est grandiose, oui.
Arrêtez de me parler de Gurren Lagann, j'ai toujours pas vu la deuxième saison T_T

Et bien de rien mec ^^

Et pour la route :
« Je n'avais vraiment rien compris. Un Toa n'est pas quelqu'un qui ne ressent aucune peur... Mais quelqu'un qui maîtrise ses peurs. »
— Toa Metru Vakama
Tonysan
J'aurais jamais comparé Gurren Lagann avec BIONICLE, après tout, pour illustrer le message de Sonic pourquoi pas. Lui qui s'est senti faible, inutile au sein des Mahri, sa destinée a fait de lui le mec le plus marquant de l'histoire, comme un équilibre de sa vie et de ses actes ( ça me fait penser à la théorie du Ying et du Yang). À présent il y aura toujours un "trou" dans l'équipe des Mahri, qui seront à jamais 5. (ils sont emm*rdés pour faire une cage de Protodermis...).

Très belle extrait. Frisson inclus et garantis lors de la lecture.
Shock
Snif. Un petit bijou pour les fans de bio'. Très belle description sur le moment ou il met le masque et perçoit autrement le monde physique, ça me rappelle certaines réflexions personnelles. C'est beau.

Fin un peu clichée néanmoins, l'onde me rappelle un peu le "retour vers le passé" de code Lyoko. 

L'Ignika, pour ses propres raisons, permit cela.

AHEM. (tmtc Geeky)

Et falling est tellement bien, ça faisait tellement longtemps que je l'avais pas écouté bon sang de bois... T-T
Du7734
Nupi' a écrit:
L'Ignika, pour ses propres raisons, permit cela.
AHEM. (tmtc Geeky)
Oh oui...
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum