Petites annonces
Partagez
Aller en bas
Ryooo
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bionicle-rpg-destin.forumactif.org/forumttp://www.facebook.com/jimmy.prelude

[Fan-Fiction] Les Chroniqueurs du Sud. Empty [Fan-Fiction] Les Chroniqueurs du Sud.

le Mer 21 Nov - 12:59

Partie première : Une petite fille.

Chapitre 1 : Reconnaissance
Vous pouvez lire cette introduction de chapitre accompagnés de cette musique
L'air était chatoyant, pur et frais. Cette terre n'avait pas été foulée depuis bien longtemps. Comment savoir ce qui c'était passé. Le regard posé et sombre, l'humanoïde s'avança. Il fit un pas en avant. Un autre pas. Tituba et fléchit les genoux jusqu’à tomber à semi enfoncé dans le sable. La plage était illuminée d'un soleil calme, dont les rayons révélaient de petit coquillages ici et là dans un reflet d'écume fraiche et salée. Le mer arrivait de plus en plus vite. Elle fracassait tout les coquillages et balayait l'écume. Elle frappa de plein fouet le bas du dos de l'être agenouillé au sol, avant de repartir vers l'océan lointain. Encerclant l'humanoïde de marques sablées et laissant la traces de son passage dans le sable, marquant les empreintes de pas qu'il avait fait depuis la mer. L'individu qui ne se montrait pas totalement sous sa grande cape marron foncée, releva la tête. Il tira la main en avant, comme dans un effort de reconnaissance envers le sable, et posa sa paume sur le sable mouillé, unifié et plus dur que le sable désertique, frêle et volatile plus haut sur la plage.

Même s'il portait un gant de cuir, la forme de ses doigts avait quelque chose de robotique. L'index se déplia doucement, comme un effort et il traça des lettres sur le sol. La forme ondulé de son écriture, ainsi que l'attention qu'il y portait rappelait celle d'anciens habitants de cette terre oubliée. Leurs profession étaient chroniqueurs. Et ces habitants, on les nommaient les Matoran. Appliqué et certain de son geste, l'être continuait de dessiner sur le sable tendre des lettres qu'on ne pouvait encore distinguée à cause de son ombre penchée au dessus.
Dans un mouvement de va et vient la mer repassa sa couche d'écume sillonnant les lettres affirmées au sol. L'être releva la tête vers le soleil, comme un appel d'espoir incertain. Enlevant l'attache magnétique de sa cape sur son corps. Alors que la cape voletait derrière lui pour s’échouer sur le sable mouillé, Il découvrit sa poitrine.

Les rayons de soleil le captèrent immédiatement. Une puissance infinie se dégageait de son torse. Un torse cassé et abimé, sur lequel le Masque de Lumière était fixé. L'Avohkii était le nom que ses créateurs lui avait donner. Greffé à la poitrine de l'être sur la plage. L'Avohkii scintillait faiblement aux lueurs solaires.Se rechargeant d'espoir incertain. Un espoir que l'être dégageait de lui même. Il se releva trébuchant encore sous le choc d'une fatigue extrême. Mais se relevant et avançant petit à petit sur la plage.

La mer repassa les lettre qu'il avait écrite sur le sable, laissant l'empreinte de l'espoir naissant en son cœur.



Sur un autre monde, bien loin et bien inconnu que l'on nommait Spherus-magna, j'engageais mes premières Chroniques. Je suis le jeune Mambu. Je n'ai pas spécialement de qualification pour devenir Chroniqueur. Mais je rêve e faire ce métier depuis tout petit. Depuis que mon cœur à faire battre mon première rouage.
Quand je dis que ce monde est inconnu, c'est peut être faux. En fait, la vérité c'est que c'est moi qui ne connait pas le monde. On nous dis depuis petit de rester ici, de travailler et d'être heureux et en paix ensemble. C'est très lassant. Je ne dois pas le dire. Mais ça l'est.
Depuis que je suis né, j'ai pris l'habitude de compter tout les jour qui passe. Depuis que j'ai eut assez d'intelligence dans mes circuits, je voulait tout faire pour compter et laisser une trace de mon passage.
Aujourd'hui, nous somme le jour 336 depuis ma naissance. Enfin, on dis naissance mais il faudrait plutôt dire assemblage. Pour vous illustrer à quoi je ressemble, c'est assez simple. Je ressemble à tout les autres. Mais les créateurs se sont dis que changer de masque donnerais une identités à chacun.
C'est pour ça que suivant l'ordre de Tahu on a tous des copies sâle des six grands masque de l'univers. Tahu c'est le dernier Toa vivant.
Je suppose que vous savez ce que c'est qu'un Toa. Tout le monde le sait. Mais si vous ne le savez pas, et bien.. Apparemment, dans cet univers il y aurait pleins de guerre, et les Toa était des guerriers pour la paix. Hier j'ai voulu aller vérifier tout ça à la bibliothèque mais bizarrement ils m'ont refusé l'accès.
Bref.. moi je porte un Miru, un sale Miru qui n'a aucun pouvoir ou spécificité. Juste une pièce de respiration qui me permet d'inspirer et d'expirer. Ce qui signifie que si je le retire, je peux mourir par non respiration. Si votre masque à un défaut, pas de chance vous mourrez avant les autres. Si votre masque est normal la moyenne de vie est environnante des 80 ans. Vous l'avez compris, j'ai même pas un an. Je viens de naitre dans ce milieu. Et pourtant, j'ai l'impression debout connaitre aussi bien que le vieux Matoran qui boite là bas au coin de la rue. Cela aussi c'est normal. Lors de notre création on nous implante ce qu'ils appellent " souvenirs des matorans ancestraux".
Si vous vous demandez pourquoi je dis tout ça, c'est parce que j'ai tendance à toujours vouloir connaitre des chose. Mon rêve est de devenir un Chroniqueur du Sud. On dis que se sont des êtres qui se sont allié pour formé un groupe unique et amusant. C'est une sorte de légende urbaine. L'un d'eux se ferait appeler Kraana en hommage à une espèce morte depuis longtemps . Je dois dire que j'ai hâte de le rencontrer. si je le rencontre un jour. Et si j'ai tellement hâte c'est parce qu’ils auraient, apparemment, fait une grande découverte unique au monde. Mais le gouvernement n'en parle pas. L'armée Matoran de Tahu refuse l'accès au Sud par des barrages. Ils disent que c'est mauvais et dangereux.

Mais moi, je veux débuter une autre vie. Et c'est sur ces mots, que Mambu le matoran vous laisse.


[~]
( [Fan-Fiction] Les Chroniqueurs du Sud. 800803 Intrigués ou dégoutés ? Quelques soient vos avis je vous invite à venir ici en parler : Commentaire sur la Fanfiction )
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum