Petites annonces
Partagez
Aller en bas

Quelle est votre saison préférée ?

0 - 0%
0 - 0%
0 - 0%
0 - 0%
0 - 0%
0 - 0%
 
Total des votes: 0
Alexinet
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.brick-forum.forumactif.org

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Dim 3 Fév - 11:36
ok,ce n'est pas grave il y en a déjà beaucoup.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Ven 7 Juin - 10:37
Ma fan-fic joue vachement sur mon activité sur le forum, c'est dommage surtout que je pensais vous avoir averti de ma non disponibilité.
- Premièrement, je n’étais pas chez moi.
- Deuxièmement, j'ai pété mon disque dur externe et je ne l'ai toujours pas remplacé et transféré toute mes précieuses données(toute ma vie).
Mais ça ne m'a pas empêché de finir d’écrire cette fic en d'en commencer une autre.

Désolé de ne pas être actif et j'espère que mes lecteurs sont toujours là...
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 13 Fév - 12:00
Spoiler:
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 14021311290479685
Je suis dans le même état, anéanti.
Mon disque dur est officiellement mort, rien ne peut être sauvé.
La saison 3 et la moitié de la 4e saison de ma fic : Disparu
Les photos de mes centaines de mocs : Disparu
Images, films, musiques et autres fichiers en tout genre : Disparu
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 1 Juin - 12:46
@Schrödinger a écrit:
@Shock a écrit:Sinon j'suis impatient de voir Povohk ^^
Et pour Povohk... Reviens dans 1 an ! Il est prévu pour faire une apparition dans la Saison3.
Ahahahah ! 1 an j'avais dit...

@Schrödinger a écrit:La fic reprendra après la fin du monde, le 25 décembre.
Et 2012 n'a pas été la fin du monde. Juste la fin de l'existence de mon disque dur comme je le dis juste au-dessus dans mon message qui doit dater de 2014 puisque c'est qu'à ce moment-là que j'ai eu la confirmation de l'impossibilité de récupération des données et détestant recommencer les choses, c'est pour cela que ça m'a pris un temps fou pour tout réécrire depuis en plus d'être démoralisé. Maintenant que ça reprend ce ne sera évidemment pas pareil il y a des éléments que j'ai dû oublier et d'autre que j'ai préféré changer.
J'me souviens qu'une nuit alors que j'étais à quelque seconde du monde des rêves(vous savez, ce moment où vous ne dormez pas encore, mais que vos pensées n'ont plus grand sens), je me suis subitement rappelé d'un chapitre.

D'ailleurs, les anciens lecteurs, vous avez dû vous-même oublier cette fan-fic alors je vous ordonne de reprendre sa lecture immédiatement alors si vous avez la flemme de relire la saison 1 et 2, j'en ai fait un résumé :
Spoiler:
N'effacez pas les morts de votre mémoire puisqu'ils sont encore en vie autre part...
Et c'est sans oublier sa bien-aimé que Dormus voyage dans l'Autre Monde, accompagné de Safir et Nobunaga, eux aussi à la recherche de quelqu'un.
Mais des évènements inattendu réduisit la population du Royaume, un Monstre venu de l'Ouest attaquai sans s'arrêter jusqu'à ce que l'ancien Seigneur Elementaire de la Roche ayant perdu ses pouvoirs, des soldats, Nobunaga et Dormus en vinrent à bout.
Quelques temps plus tard, une révolution fut rapidement montée pour prendre la tête du Roi et elle réussie bien que le 1er ministre Valtiel libéra des géants qui étaient enfermés dans le château qui par la suite fut complètement caroublé de l'intérieur.
Et c'est après avoir fouillé ce pays de fond en comble qu'ils partirent pour les îles de Sud, à Pahlau. Aussi pour que Nobunaga qui avait pris la tête de la révolution malgré lui, puisse discuter avec la régente de Pahlau, Mira sur l'avenir du Royaume. Mais il s'avéra que Dormus était la cause de la venue de Mira dans l'Autre Monde.
Pendant une nuit, le château se mit à brûler et le feu ne s'arrêta que lorsqu'il n'y avait plus rien de combustible, c'est-à-dire toute la forêt qui composait le Royaume. Mais juste avant que le feu ne dégénère, un bateau était parti en direction de Pahlau alors que le matin suivant une salle où Mira entreposai du gaz dû à son pouvoir avait été cambriolé avant qu'un autre bateau parte de Pahlau sans bruit.
Au-delà des îles inhabitées de l'archipel Pahlau. A sans doute l'extrême Sud de ce monde-là où personne n'avait mis les pieds. Des explorateurs envoyés par Pahlau, ayant essuyé bon nombre de tempêtes y avaient trouvé une civilisation de géant et un Grand Etre !

Bon bah je ne vais pas plus blablater que ça, place à la saison 3 :
Chapitre18: Premier gardien
Spoiler:
Le Royaume n'existant plus, ses citoyens avaient déménagé à Pahlau. Mira les avait placés dans les îles les plus au Sud de l'archipel en espérant qu'ils ne causent aucun problème. Mais certain avaient à priori essayé d'aller aux Terres de l'Ouest, bien que l'on ne les avait pas revus depuis. Nobunaga en faisait partie, pour chercher Valtiel qu'il pensait derrière les récents incidents. Et c'est après de longs jours de voyage, qu'il arriva devant une pyramide...
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Bent_pyramid_distant
Aucun danger à l'horizon, mais tout à coup quelque chose l'attrapa et l'instant suivant il ne touchait plus terre.

Gardien 1 : Je ne sais vraiment pas ce que vous nous voulez.

Le skrall volant lâcha Nobunaga pour lui donner un coup de pied dans le ventre et lui faire lâcher son épée avant de le rattraper.

Nobunaga : Est-ce qu'un glatorian vert et noir est passé ici il y a quelque jour !?

Gardien 1 : !?

Le skrall fit du rase-motte pour attraper un autre glatorian qui venait d'arriver.

??? : AH ! Qu'est-ce qui se passe !?

Nobunaga : (Il n'a pas d'équipement...) T'es mort.

??? : Oui je confirme, s'il nous lâche on est mort !

Nobunaga : Tu l'es déjà.

Gardien 1 : Taisez-vous.

Le gardien les lâcha avant de les rattraper in extremis.

??? : (J'ai failli me faire dessus.)

Nobunaga : Ecoute-moi skrall ! Le glatorian vert, il a réduit le Royaume en cendre, je ne sais pas ce qu'il compte faire, mais j'pense qu'il est venu ici !

Gardien 1 : Pff... (J'vais encore me faire engueuler.)

Le skrall se rapprocha du sol pour les lâcher avant de partir à toute vitesse.

??? : Mais qu'est-ce qui se passe !?

Le skrall volant en rase motte passa devant une autre pyramide plus loin.

Gardien 6 : Ah, de nouveaux arrivants.
Chapitre19: Second gardien
Spoiler:
Gersch : Gersch, enchanté.

Nobunaga : Nobunaga.

Gersch : Euh... Mais où va-t-on ? Et où sommes-nous ?

Nobunaga : On est mort.

Gersch : Mais bien sûr.

Nobunaga : Puisque je te le dis. Aussi étrange que cela puisse paraitre, reste avec moi si tu veux survivre.

Gersch : Non, mais faudrait savoir, on est mort ou vivant !?

Ils arrivèrent devant une nouvelle pyramide.

Nobunaga : On se dirige vers un lieu rempli de Vorox.

Gersch : Oui j'y habite, bien qu'avant, il n'y avait pas de pyramide et de grand désert sur l'île.

Gardien 2 : Vous ne passerez pas !

Les 2 glatorian continuèrent leur chemin en dépassant le gardien.

Gardien 2 : Hé !

Le gardien les rattrapa grâce à des crochets au bout de chaînes, enfin seul Gersch se fit avoir et traîné jusqu'aux pieds du gardien auxquels des lames étaient attachées. Nobunaga lança son épée, idée peu commune qui permit à Nobunaga de se rapprocher du gardien qui venait à peine d'esquiver l'épée pour lui assener un coup de poing qui le mit à terre.

Nobunaga : ... Comme si un agori allait me battre.

Il tendit la main à Gersch tout pale, pour le relever.

Gersch : T'es dingue, l'épée aurai pu me trancher la tête...
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 8 Juin - 13:03
Autre semaine, autre chapitre.
Chapitre20: Troisième gardien
Spoiler:
Dormus s'ennuyait et puisque plusieurs personnes étaient retournées sur le continent pour aller aux Terres de l'Ouest, il décida d'y aller pour tuer le temps et la retrouver si possible. Mais Safir apprenant que Nobunaga et Dormus étaient partis pour les Terres de l'Ouest, les suivit de près pour qu'il ne leur arrive pas malheur.
La première pyramide était vide au moment où ils passèrent, mais pas la deuxième.

Gardien 2 : Vous ne passerez pas !

Le gardien lança sa chaine dont le crochet vint se bloquer dans la tronçonneuse de Dormus qui s'approchait en essayant de l'enlever.

??? : STOP !

Dormus : (Safir !?)

Safir : Je sais qu'un glatorian bleu et noir est passé ici pour enquêter sur un autre avec un casque bizarre ! Vous devez nous laisser passer.

Gardien 2 : (2 glatorian, je ne suis vraiment pas de taille.) Hm... J'vous laisse passer à une condition, que vous me battiez à un jeu !

Nobunaga et Gersch étaient arrivés à la troisième pyramide et aussi la quatrième, elles étaient l'une à côté de l'autre. Et une fois dedans ils se retrouvèrent devant... Un mini Nobunaga.

Nobunaga : Alors, ça c'est bizarre.

Nobunaga s'approcha et donna un coup d'épée, mais le gardien para l'attaque en faisant exactement la même chose.

Gardien 3 : (Ils sont 2, comment j'vais faire...) Nobunaga lança un regard à Gersch puis leva son épée pour donner un autre coup, le gardien faisant pareil sauf qu'il ne fit pas attention à Gersch qui lui lança une pierre en pleine figure qui le déstabilisa et permit à Nobunaga de l'assommer avec le pommeau de son arme.

Nobunaga : Si les suivants sont encore des agori, ça va être simple.

Bien que découvrant le jeu fonctionnant avec des pièces à déplacer sur des cases, Dormus avait facilement battu le second gardien.

Et petit rappel de l’existence des fiches personnage : https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647


Dernière édition par Schrödinger le Mer 6 Juil - 10:21, édité 1 fois
Parceque42
Nouveau Fan
Nouveau Fan
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Dim 12 Juin - 3:35
Il y a un manque de détails. La maison dans le chapitre un... Présente la. Ta Fic est juste basée sur des dialogues. En gros, je veux pas te faire un cours de français. Mais dans un récit, il y a plusieurs plans. Pour donner du suspense, l'auteur va ralentir l'action. Va tout détailler... Jusqu'au verdict ! Et donc les parties de descriptions SONT NESSECAIRE. En + de cela, tes personnages ne vivent que par leurs paroles. On n'a ni leurs pensées. Ni leurs geste. En faites le narrateur est externe à l'histoire. Il ne relate que des faits. Et ça fait documentaire. Je te conseille de retravailler ta Fic.
Les points positifs c'est que les dialogues sont bien écrit. En tout cas l'univers reste travaillé. Et elle a un sens malgré tout... Mais très dommage quand meme. Pour ce manque de récit.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 15 Juin - 11:06
Je me suis inspiré d'un manga donc j'ai vraiment pas pensé aux détails au début. Et il y a bien leurs pensées (oui, bon la première est au chapitre 6), c'est entre parenthèse et normalement en italique bien que je viens de me rendre compte que j'ai parfois oublié. Il y a un trou de plusieurs années(IRL, pas dans l'histoire) entre les 2 premières saisons et la suite, dû à la mort de mon disque dur, on peut dire que c'est retravaillé.

Chapitre21: Cinquième gardien
Spoiler:
Nobunaga : Bon bah, la quatrième pyramide ne sert à rien.

La nuit était tombée et ils pouvaient voir au loin la cinquième pyramide jusqu'à ce que le sol se dérobe sous leurs pieds, les entrainant dans une glissade dans le noir total.

Dormus était arrivé à la troisième pyramide et y rencontra le mini Nobunaga assis en train de pleurer.

Gardien 3 : (Je suis un bon à rien.)

Dormus : (2 pyramides et si j'en crois le jeu, 2 pièces pouvaient imiter les autres, Nobunaga est passé ici et j'en sais plus sur les prochains gardiens.)

Il sortit sa tronçonneuse.

Gardien 3 : (Mais qu'est-ce que c'est que ça en plus ! J'ai rien de semblable à son truk.)

Dormus : (Il ne veut pas se battre.) Lèves la tête.

Gardien 3 : Hein ?

Dormus l'assomma avec un coup de pied.
Une fois la glissade terminée, Nobunaga et Gersch longèrent les murs d'une salle obscure pour se repérer, mais une lumière semblait s'approcher puis disparaitre. Nobunaga posa sa main sur l'épaule de Gersch.

Gersch : Ah !

Nobunaga : C'est que moi. J'ai un plan, on va courir en direction de la lumière tout en longeant le mur pour prendre les torches éteintes et les jeter par terre, avec un peu de chance le gardien ne saura pas combien nous sommes et de quel côté nous serons, tu continueras ton chemin vers la sortie.

Le plan en marche, Gersch put continuer bien qu'il faillit à trébucher, mais Nobunaga fut stoppé et après quelque coup d'épée esquivé par l'adversaire il remarqua que celui-ci évitait de croiser son regard.

Nobunaga : On se serait pas déjà rencontré ?

Gardien 5 : Non.

Gersch : Aaaah !! Si je suis censé être mort, pourquoi ça fait si mal !?

Nobunaga se demandant ce qui venait d'arriver à Gersch préféra aller le voir puisque son nom lui disait vraiment quelque chose et il voulait s'en rappeler quant au gardien il était certes en feu, mais semblait craindre l'épée et ne lançait pas de boule de feu donc autant tenter la fuite.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 22 Juin - 12:42
Il y a quelqu'un ? Je le sais, il y a plein de vue.
En tout cas il y en a quelques-uns qui ont rejoint les fiches personnages.


Chapitre22: Sixième gardien
Spoiler:
La fuite avait réussi, le gardien ne les avait pas suivis hors de la pyramide et Nobunaga retira les bouts de verre de l'épaule de Gersch qu'il s'était reçu à cause d'un piège. Ils arrivèrent à la sixième pyramide, un glatorian en armure d'or les attendait.

Nobunaga : (Cette armure d'or...) Tu ne serais pas Orias ?

Gardien 6 : C'est exact.

Nobunaga : Ca promet un bon combat.

Mira qui n'avait plus d'historienne pour le moment envoya Arkha la chercher. Arrivé à la première pyramide, il se fit emporter dans les airs, mais pu continuer sa route en étouffant le gardien grâce à son pouvoir.

Safir qui ne gagnait pas au jeu du second gardien décida que sa seule victoire possible serait d'utiliser la violence et donc elle frappa l'agori avec le plateau de jeu avant de s'enfuir. Elle arriva à la sixième pyramide et vit Nobunaga qui était prêt à se battre contre... Dormus.

Safir : Mais arrêtez ! On ne se bat pas entre amis.

Gardien 2 : Ouai... Arrêtes... Arrêtes-les tous Orias.

Orias : J'en ai déjà laissé passer un qui était blessé. Ils ne sont pas contre nous, tu peux retourner à ton post Povohk.

Gersch était arrivé dans la ville, tout le monde le regardai de travers, mais l'un d'eux vint lui parler.

Gabi : Salut ! T'as eu quelque petit problème en chemin à ce que je vois, je peux t'aider.

Orias leur avait dit d'aller voir le Gardien en Chef s'ils voulaient avoir plus d'information au sujet du glatorian vert et noir. Ils étaient donc en ville, Dormus et Nobunaga étaient partis de leur côté et Safir ne savait pas vraiment qui suivre, mais elle suivit Nobunaga.

Arkha qui était toujours en chemin avait fait taire le deuxième gardien comme le précédent et avait manqué de tomber dans un trou vers la cinquième pyramide. Et expliquant qui il cherchait à Orias et le troisième gardien qui ne pouvaient de toute façon pas faire grand-chose pour l'arrêter, ils le laissèrent passer.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 29 Juin - 11:18
Les chapitres me paraissent vraiment plus long sur Word... En tout cas comme ma fic précédente, j'ai dépassé le nombre de caractères autorisés dans le premier message, donc les 3 premiers chapitres sont devenus des images et ce sera aussi évidemment le cas pour le 4, 5, ect prochainement.

Chapitre23: Septième gardien
Spoiler:
Pour atteindre la septième pyramide, il fallait passer par un tunnel creusé dans une immense colline très très pentue, mais ne voulant pas perdre de temps, Nobunaga l'escalada. Une fois en haut, il rencontra le Chef des Terres de l'Ouest, c'était un Vorox ayant une énorme cicatrice sur le visage.

Gardien 7 : Je crois savoir que tu veux parler du glatorian qui nous a attaqué il y a quelques jours.

Nobunaga : Exactement. Que s'est-il passé ?

Gardien 7 : Il avait du gaz.

Nobunaga : Je peux vous dire d'où ça venait.

Gardien 7 : Ne me coupes pas la parole. Il avait aussi un étrange masque qui lui recouvrait intégralement la tête et il a ouvert tous ses bocaux de gaz à d'innombrable effets sur tout le monde...

Nobunaga : Celle qui dirige l'archipel Pahlau a un pouvoir lui permettant de cracher du gaz, mais c'est Valtiel, l'ancien valet du Roi qui les a dérobés. Et qui je suis sûr, a lui-même mit le feu au Royaume.

Gardien 7 : Et c'est pour ça que quelques habitants du Royaume ont débarqué ces derniers temps. Ils n'ont pas tous eu la même chance que toi.

Nobunaga : Je ne suis pas venu seul d'ailleurs. Safir ne devrait pas tarder, votre tunnel est quand même assez long de ce qu'on m'en a dit.

Gardien 7 : Tu ferais mieux d'aller la chercher avant qu'il ne lui arrive des bricoles.

Ils se regardèrent droit dans les yeux et Nobunaga comprit que ce n'était pas de l'humour, rien en cette personne montrait qu'il pouvait avoir de l'humour, il courut dans le tunnel et aperçut une forme plus grande que Safir, il l'attaqua d'un coup d'épée qui le transperça, mais ce n'était pas comme découper de la chair...

Safir : Détent-toi Nobunaga, j'ai déjà été sauvé par Arkha.

Nobunaga : Hein !?

Arkha : Retires ça.

Nobunaga : Pardon. Il y avait un gardien ?

Arkha : Juste une agori tout ce qu'il y a de plus inoffensif.

De retour devant le Gardien Chef.

Safir : Oh, c'est Nibiru.

Nobunaga : Qui ?

Safir : Guerrier de renom durant la Guerre du Noyau.

Nibiru : On ne m'avait pas signalé ta présence l'argenté.

Arkha : J'ai dû me battre contre vos gardiens, mais rassurez-vous je n'en ai tué aucun puisque je viens en paix et j'ai d'ailleurs un message à délivrer de la part de Mira, la Régente de Pahlau.

Nibiru : Attends un peu. L'épéiste si tu veux continuer à discuter de ce... Valtiel, je n'ai pas pris le témoignage de tous les gardiens, il y en a un que je n'ai pas vu depuis et je ne vais pas tarder à aller le voir. Derrière cette pyramide.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 6 Juil - 11:21
Si un personnage apparaît dans 2 chapitres, il se retrouve dans les fiches personnages au cas où vous n'auriez pas remarqué, il y a même des éléments non communiqué dans les chapitres.

Chapitre24: Shamballa
Spoiler:
Nibiru réfléchissait à la proposition d'Arkha qui était d'établir une alliance avec Pahlau.

Nobunaga : Où a pu passer ce... C'était quoi son nom déjà ?

Safir : De qui tu parles ?

Nobunaga : J'ai rencontré un glatorian qui venait de mourir et arrivé à la sixième pyramide, il est parti devant.

Gabi : Nobu' !

Nobunaga : Gabi !? C'est donc là que t'étais allé.

Gabi : Venez chez moi, j'vous invite !

Une fois chez Gabi, Safir n'en cru pas ses yeux, il y avait Gersch, elle se jeta sur lui.

Gersch : AH !! Mon épaule !

Nobunaga : Qu'est-ce qu'elle fait !?

Arkha : Gersch... Un vieil ami.

Gersch : Je te crois Nobunaga, j'suis bien mort !

Nobunaga : Ah oui, ça me revient maintenant, Safir m'avait déjà parlé de toi.

Gabi : Joli retrouvailles, mais je l'ai soigné et il n'avait rien pour me payer.

Nobunaga : Pfff, t'en loupes pas une.

Dormus avait continué son chemin et se dirigeait vers un plus petit village en bord de mer, possédant aussi une pyramide et à l'origine, il était là pour se défouler, ce n'était pas vraiment ce qu'il avait pu faire depuis son arrivée, mais le gardien de cette pyramide était l'une de ses connaissances.

Ayoros : Qu'est-ce que tu viens faire là ?

Dormus : Je te retourne la question.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 27 Juil - 12:57
Pas de chapitres et pas de plaintes ? Parfait, fini les imprévus.

Chapitre25: Le tunnel
Spoiler:
Nobunaga et Arkha étaient retournés voir Nibiru pour partir voir le dernier gardien.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 150927093551658531

Nibiru : C'est à Shamballa que Valtiel a été vu pour la dernière fois...

Arkha : Des soupçons sur sa possible présence au bout du tunnel ?

Nibiru : ...

Bien qu'elle avait envoyée Arkha, Mira avait l'intention de venir aux Terres de l'Ouest et pour arriver plus vite, elle embarqua sur un projet commencé par l'ancien Régent, dont les dernières améliorations venaient d'être ajoutées. C'est donc avec de grandes barques qu'elle arriva, elle et sa petite armée.

Dormus : Mais qu'est-ce qu'elle fait ici !?

Ayoros : C'est qui ? Une attaque !?

Dormus : Sans doute.

Les armes en mains, Ayoros était allé voir.

Mira : Oh du calme le skrall. Je suis là pour parler à votre chef.

Ayoros : Il s'est absenté, veuillez... Patienter.

Ayoros avait envoyé quelqu'un chercher le sous-chef Orias pour gérer la situation avec diplomatie, en attendant il était retourné sur les marches de sa pyramide, en crachant de la lave en signe de mauvaise humeur.

Dormus : On est du même avis.

Ayoros : N'empêche qu'ils doivent bien savoir naviguer, le courant est fort ici.

Dormus : D'ailleurs pourquoi tu es devenu gardien ?

Ayoros : Je ne suis plus rien dans ce monde, il faut bien faire passer le temps.

Au même moment dans le tunnel, Nibiru répondait aux quelques questions que posait Arkha à propos des gardiens.

Arkha : Le Seigneur Elémentaire de la roche !?

Nobunaga : Ah oui, je l'avais vu brièvement au Royaume.

Arkha : Mais pourquoi il vous obéit !?

Nibiru : Je sais me faire respecter.

Arkha : Ah... Il n'a plus ses pouvoirs ou c'est vous qui-

Nibiru : Il ne les a plus.

Nobunaga : Il crachait de la lave quand je l'avais vu.

Arkha : Quoi ?

Nibiru : Trêve de bavardage... On est arrivé.

J'ai corrigé tous les liens des fiches personnages et j'ai même eu envie d'en modifier légèrement l’apparence de certains : https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 3 Aoû - 12:21
Chapitre26: Le choc
Spoiler:
Gardien 12 : Nibiru ! Vous vous faisiez attendre.

Nibiru : Je ne suis pas en retard. Ces deux-là, c'est des nouveaux et ils sont volontaires.

Gardien 12 : Très bien.

Nibiru : Ce n'est pas la seule nouveauté, on a été attaqué.

Gardien 12 : Comment !?

Nibiru : Ils sont arrivés par l'Est.

Gardien 12 : C'était le Royaume !? Il y a eu des morts ?

Nibiru : Je ne sais pas et oui. On a arrêté leur progression sans qu'ils ne nous dévoilent quoi que ce soit, mais j'ai envoyé le Gardien 8 pour espionner le Royaume, ça me permettra de voir ce qu'elle vaut.

Gardien 12 : Ils ont peut-être attaqué en réponse au monstre avec le casque pyramidal.

Nibiru : C'est vrai que le fait qu'il soit beige a dû leur faire penser qu'il était des nôtres. Bon, ne les fait pas attendre plus longtemps, explique leur leurs travail.

Pendant que le gardien expliquait à Nobunaga et Arkha comment fonctionnaient les travaux, Nibiru réfléchissait. Le gardien avait agi bizarrement et avait détourné le regard plusieurs fois... Valtiel l'avait convaincu ? Menacé ? Quelque chose le sortit de ses pensées, un tremblement de terre ! Dans le tunnel des structures étaient prévues pour plus ou moins résister aux éboulements, mais une fois arrivé à celle-ci Nibiru stoppa le gardien et ferma la porte devant lui en criant.

Nibiru : Au moins tu mourras en même temps que Valtiel !

Dehors, une secousse fut aussi ressenti accompagnée d'éclair assourdissant. Même à l'autre bout du monde le séisme fut perçu.

Vril : Un tremblement de terre ? Il y en a déjà eu là d'où vous venez ?

Ekor : Jamais.

https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mar 16 Aoû - 12:35
Quand il n'y en a plus, il y en a encore, cette fois-ci l’empêchement était que je n'avais plus de connexion internet.
Chapitre27: Alliance
Spoiler:
Après quelques jours et de longues heures passées à déblayer le tunnel des 2 côtés, aidé même par les soldats de Pahlau. Sans compter Arkha grâce à son pouvoir, le premier à en sortir fut Nibiru juste après avoir arrêté de creuser dans l'autre sens pour trouver l'hypothétique cadavre de Valtiel. Une main tendue, Nibiru l'attrapa, c'était celle de Mira.

Safir : C'est plein de symbolisme.

Nibiru : Allons dans un endroit plus calme pour discuter.

...

Nibiru : Vous guettiez la première personne à sortir, vous faites ça pour vous faire bien voir, pas vrai ?

Mira : Je ne vous le cache pas.

Nibiru : J'ai eu tout le temps de discuter avec l'argenté, mais j'aimerais d'abord visiter Pahlau pour me décider.

Mira : La plupart des habitants du Royaume sont maintenant dans les îles du Sud, mais certains sont restés au port. J'vais les encadrer du mieux que je peux.

La visite ne tarda pas, les habitants du Royaume qui le reconnurent ne firent que messe basse. Après de nombreuses discutions échangées, Mira lui dit de s'arrêter en mer sur le chemin du retour pour montrer quelque chose dont elle avait essayé de rester discrète à ce sujet, préférant la mise en scène qu'elle avait visiblement déjà en tête. Ca devait être à propos de leur technologie puisqu'elle s'était montrée vague à ce moment-là, Nibiru choisit de lui faire confiance bien qu'il ne l'était pas totalement. Safir profita du transport pour déménager aux Terres de l'Ouest et rester auprès de Gersch. Ils arrivèrent là où Mira leur avait demandé d'aller, elle les attendait sur un grand tube flottant.

Nibiru : Je dois jouer la surprise ?

Mira : Et oui ! C'est un sous-marin ! Indétectable et capable de rattraper n'importe quel navire ! La fierté de Pahlau ! Alors, on la signe cette alliance ?
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Tech-submarine

Et puisque c'est le dernier chapitre de la saison, voici le chapitre bonus !
Chapitre Bonus Saison 3
Spoiler:
Lein : Le chapitre bonus ayant été tourné il y a longtemps, je vous passe une rediffusion.

Lein met la cassette dans le magnétoscope.

Lein : Oui, je sais on est old school.

Telluris : Et fauché.

«| Nobunaga : Mesdames et messieurs bienvenue à cette première cérémonie des Oscars !

Applaudissement.

Nobunaga : Sans plus attendre nous commençons par la catégorie meilleur personnage.

Safir : Les nominés sont Dormus, Ayoros, Gersch, Safir, Arkha, Povohk, Mira, Vril, Nobunaga, le Gardien n°5, Gabi et Ekor... Alors, le gagnant est-

Nobunaga : Nobunaga ! Merci !

Safir : Mais non c'est-

Nobunaga : Merci ! Tais-toi. Vraiment merci ! Merci vraiment ! Passons maintenant à la catégorie personnage coupé au montage.

Safir : Les nominés sont Valtiel, Loki, Telluris, Lein, Eskilax, Vries, Kietel et Kephren... A moins que j'en oublie d'autre, de toute façon on s'en fous. Passons à la prochaine catégorie.

Kephren : Et nous alors ?

Safir : Dans la catégorie personnage le plus attendu, les spoiler sont-

*couic* (si t'as pas compris c'est le bruit d'une tête tranchée)

??? : On ne spoil pas les gens comme ça, je me présente, je suis C-

*couic* (t'as toujours pas compris ?)

??? : T'as raison, on ne spoil pas, guerrier.

Kephren : Quelqu'un m'entend ou pas du tout ?

Nobunaga : Donc on ne peut pas dire qui tu es ?

??? : Effectivement, de toute façon je suis exclusif à cette fan-fiction.

Kephren : Hörst du mich ?

Nobunaga : C'est déjà la fin de cette cérémonie de fin de saison, nous vous remercions d'y avoir assisté et on vous dit à la prochaine !

Je prends une pause voulue cette fois, histoire de peaufiner quelque truks alors je posterai la saison 4 en septembre. salut
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 1 Sep - 12:01
Et une quatrième saison ! Une !

Chapitre28: Il était une fois dans l'Ouest
Spoiler:
A l'époque où les Terres de l'Ouest n'existaient pas, les Vorox et Zesk du Royaume étaient bien plus maltraité que d'autres personnes et décidèrent un jour de partir d'ici. Pahlau étant allié au Royaume n'était pas une destination parfaite, l'Est inconnu et pris dans une forêt infini n'était pas possible non plus, quant aux Glaces du Nord n'en parlons pas. Voler des bateaux pour aller où le vent les portent était trop dangereux et aurait attiré l'attention. Il ne restait que les terres désertiques du Royaume, le peu de gens y habitant ne serait pas difficile à maitriser. Le jour prévu, ils partirent en faisant le moins de grabuge possible bien que certain le durent pour pouvoir s'échapper quitte à tuer et d'autres en profitèrent même pour voler ou se venger. Des informations sur l'exode prévu depuis longtemps n'avaient jamais fuité, mais la nouvelle de la disparition de tous les Vorox du Royaume fit rapidement le tour du pays et leur destination fût connue. Le seul doute planant était si le 1er ministre devenu introuvable s'était fait prendre en otage où était parti de son plein gré, ses affaires n'étaient plus là et les Vorox emprisonnés n'avait pas pu s'évader tout seul... Mist était bien parti de son plein gré et en était même un des 2 instigateurs de cet exode, l'autre était Nibiru. Le Royaume ne voulant pas laisser passer ça y envoya ses soldats pour reprendre le contrôle de la situation, mais après quelques minutes de bataille, une tempête se leva et une tornade se forma derrière eux, les Vorox se replièrent et les soldats du Royaume prient en étau ne pouvaient que les suivre. Il n'y avait que 2 personnes assez courageuse pour aller dans le sens contraire, en direction de la tornade et l'une d'elle volait ! Le Roi qui à aucun moment n'avait pensé pouvoir perdre devait lui aussi fuir la tornade dont il était le plus près.

??? : J'peux pas t'emporter plus loin Nibiru !

Nibiru : Alors, lache-moi et dégage !

??? : Pas besoin de me le dire 2 fois !

Une silhouette apparu à la vue du Roi qui pensa que c'était surement un soldat à la traine, il y pensa jusqu'à ce que cette même silhouette le fasse tomber de sa monture. Sa garde rapprochée ne l'aida pas, elle était partie, il se retrouvait seul face à Nibiru, entre ses mains qui étaient en train de l'étrangler, mais le fait qu'il ne touchait plus terre n'était pas lié à ça, le tornade s'approchait.

Roi : Si tout ça n'est qu'une seconde et dernière chance, la tienne et la mienne s'arrêtent ici !

Le Roi ne touchai plus terre au point que la seule chose qui l'empêchait de se faire emporter était Nibiru, sa fausse expression de fierté s'arrêta aussitôt.

Roi : Qu'est-ce qui se passe !? Pourquoi tu ne te fais pas emporter !? C'est toi qui fais-

Nibiru lui brisa la nuque avant de le lâcher, il sera retrouvé dans le même état que tous ceux que la tornade avait pris.

Une fois le calme revenu quelque soldats furent relâché et purent retourner au Royaume, le système de gardien fût mis en place en construisant des Pyramides basées, bien que plus petite, sur celle se trouvant ici depuis toujours et le nouveau Roi ne voulait pas perdre son temps dans une nouvelle bataille.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Step-pyramid-at-saqqara_small-1024x682
Aux Terres de l'Ouest un jeu avec des pions à l'effigie des gardiens, à déplacer sur un plateau devint rapidement populaire malgré que plusieurs d'entre eux moururent en affrontant le monstre tel que l'agori gardien de la 8ème Pyramide qui fut le premier à y passer sous les yeux de Kietel, une femme skrall qui partit avertir Shamballa. Pendant que la ville évacuait, Mist, le 11ème gardien ainsi que le 3ème, grand ami du 4ème, le 5ème et second gardien arrivèrent pour le stopper, mais ne le purent. Le monstre qui ne faisait qu'avancer en détruisant tout ce qu'il y avait sur son chemin finit donc par partir, le 10ème gardien le suivit, mais ne revint jamais.
Après cet évènement une agori resta dans le tunnel menant à la Pyramide de Nibiru, une pseudo gardienne bien que ses compétences ne soient pas connues. Kietel remplaça le 8ème gardien, Povohk qui avait fait des pieds et des mains pour en devenir un, hérita de la 2ème Pyramide. Ayoros qui à sa mort était parti en direction du Royaume se fit avoir par la Dune Illusion et partit vers l'Ouest sans le remarquer, après s'être pris une rouste par Nibiru, il le plaça en tant que 11ème gardien qui en plus de devoir gérer le village du port devait aussi partir en mer pour repêcher ce que le courant ramenait. Le Royaume n'existant plus, celui qui pillait leurs bateaux en les incendiant se retrouva en manque de vivre, il se laissa dériver trop longtemps et Ayoros le repêcha, il devint le 5ème gardien et fut chargé de la construction d'un tunnel reliant la sienne à la 7 et 8ème Pyramide.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 8 Sep - 12:53
Dois-je le rappeler que c'est tous les jeudi, maintenant ?

Chapitre29: Vent du Nord
Spoiler:
Infiltrer les Glaces du Nord étaient une mission pour découvrir ce qu'il s'y cachait. Quelle que soit leurs intentions, toutes personnes qui en étaient revenus ne le devait seulement qu'à la fuite puisqu'un système de gardien y était en place et avec le blizzard il était difficile de s'y orienter. Le tunnel effondré plus le marché avec Pahlau avait pu relancer ce projet, mais en y allant avec une armée suffisante pour occuper les gardiens et ainsi permettre à d'autres de continuer leur chemin. Nibiru, Kietel, le 4ème gardien, Mira et ses soldats étaient de la mission, tous en blanc pour se camoufler.
Nibiru insistât pour être l'éclaireur de l'équipe Ouest, tandis que Nobunaga et Kietel étaient était ceux du Sud et du Sud-Est.
Nibiru était tombé sur plus d'un adversaire, des loups de fer, même après quelque morsure, il ne s'avouait pas vaincu, le reste de son équipe l'avait rejoint et avait pu apercevoir de la neige teintée de sang au pied de l'éclaireur. Les loups reculèrent en voyant les autres arriver et finirent par partir.

Soldat de Pahlau : Tout va bien éclaireur !?

Nibiru : ... Je suis juste un peu essoufflé.

Soldat de Pahlau : Vous êtes tombé sur un gardien ?

Nibiru se retourna pour répondre, ce qui ne lui empêcha pas de contrer d'un coup de poing le nouvel ennemi arrivant derrière lui.

Nibiru : Apparemment.

Sentinelle O : Ni... Nibiru ?

Nibiru : Dixième gardien !? Je me disais bien que cette façon de faire m'était familière.

La sentinelle s'agenouilla.

Sentinelle O : Je n'ai pas déserté mon poste, j'ai poursuivi le monstre jusqu'à perdre sa trace et me suis retrouvé ici.

Nibiru : Tu es déclaré mort, tu resteras donc ici.

Sentinelle O : Si vous continuez votre chemin comme moi, vous ne pourrez plus partir d'ici de toute façon...

Nibiru : Emène-nous à ton nouveau Chef.

Sentinelle O : Si vous y tenez tant que ça.

Les 3 autres équipes eurent plus de mal à passer dont une qui dût battre en retraite.
Le groupe de Nibiru arriva à la capitale bien plus vite que les autres et il put constater une nette différence par rapport aux autres pays, en voyant ses grandes tours de métal, Nibiru était maintenant sûr que ce pays avait l'aide d'un Grand Etre.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 16052112103445256
Une fois devant le Chef, Nibiru reconnut ce grand guerrier des glaces qui avait comme nom, Certavus.

Certavus : Sachez que j'ai le choix de soit vous tuer, soit vous garder prisonnier, en tout cas vous ne partirez pas d'ici.

Sentinelle O : Je suis prisonnier, je peux vous dire que c'est plutôt tranquille.

Nibiru : Soyons clair, je ne choisis aucun des 2, mais faites ce que vous voulez des personnes qui m'accompagnent.

Soldat de Pahlau : Dites pas ça !

Certavus : J'ai entendu dire que l'un de vos groupes armés est en train de mener bataille dans l'un des villages, ils courent tous vers une nouvelle mort.

Nibiru : Mais nous avons pour ordre de ne pas attaquer sauf en cas de réel danger de mort, c'est un massacre que vous voulez ? Et que cachez-vous pour être sans pitié à ce point ?

Certavus : C'est vous qui l'avez déclenchée.

Nibiru : ... Les seules choses que je déclenche sont des tempêtes.

A ses mots, un blizzard des plus violant se leva, les nuages se tordirent jusqu'à créer une tornade, les Glaces du Nord tremblaient face un ennemi sous-estimé. Plus personne ne tenait debout après ces quelques minutes et parmi les blessés, Nibiru s'en était allé.

Chapitre30: Trouvaille
Spoiler:
Quelque temps avant cela, Nobunaga, l'éclaireur de l'équipe Sud distingua une forme au loin, sans doute la sentinelle, mais ce n'est pas parce qu'elle l'avait détecté qu'il dût contre-attaquer. Cette douleur au ventre dû à la flèche et cette silhouette blanche lui rappelait trop une situation et plus il s'en approchait plus il en était sûr, il l'avait enfin retrouvé. Il se jeta sur la sentinelle qui parait les coups avec son épée, mais Nobunaga était trop rapide pour tenter un autre mouvement.

Sentinelle S : Mais c'est qui ce dingue !? (A cette allure il va casser mon épée !)

Et ça ne manqua pas, son épée se brisa, mais tout en se prenant de plein fouet l'épée, il planta ce qui restait de la sienne dans l'oeil de Nobunaga avant de s'écrouler.

Sentinelle S : Pff... Il n'aura jamais fait aussi froid.

La sentinelle mit la main dans son sac pour appuyer sur un petit appareil, mais Nobunaga enfonça son épée dans le ventre de la sentinelle déjà à terre.

Sentinelle S : AAAH !!!

Nobunaga : C'est ce que j'ai ressenti quand tu m'as envoyé ici.

Sentinelle S : Pas souvenir... T'étais une cible parmi tant d'autres dans ma vie d'assassin. On m'a payé pour ça... Crois pas t'être vengé.

Il avait surement épuisé son dernier souffle à la seconde d'avant, mais Nobunaga lui trancha la tête.

Nobunaga : ... (Si seulement il n'aurait pas parlé. Ca aurait été une vengeance, je n'aurai plus à faire de cauchemar à propos de cette nuit.)

Soldat de Pahlau : Eclaireur ! ... Il vous avait repéré ?

Nobunaga : En quelque sorte.

Après la tornade Nibiru était entré dans une tour plus petite que les autres qui avaient l'air de pencher, quelque chose lui parût étrange, tout semblai à l'envers, mais il trouva ce qu'il cherchai.

??? : Tout va bien Garraty ?

Garraty : Ah ma tête... J'ai le tournis.

??? : Regardes le plafond, le bâtiment a été retourné.

Nibiru : Bonsoir Grand Etre.

Hekmatiar : Bonsoir inconnu, mon nom est Hekmatiar et voici mon collègue Garraty.

Un des 2 autres groupes avait réussis à se frayer un chemin jusqu'à la capitale, mais il s'était pris au piège et ses membres furent tous menés en cellule comme l'équipe Ouest et Sud. Mira put discuter avec le Chef des Glaces du Nord et pu comprendre que ce pays préférai la tranquillité plus que tout au monde et ne rien avoir affaire avec les autres.

Nibiru : Je cherche quelqu'un... Avez-vous un système pour chercher quelqu'un d'évanoui dans la nature ?

Hekmatiar : J'ai ce qu'il vous faut, mais j'ai bien peur de ne pouvoir vous le donner.

Garraty : Vous n'êtes pas la priorité, veuillez sortir.

Nibiru : (Je doute que les menaces marchent contre un Grand Etre... Mais l'autre.)

Nibiru plaqua Garraty au mur et le retourna d'une main.

Nibiru : Les glatorians sans compétences m'étonnerons toujours.

Les gardes entrèrent dans la salle.

Garde : Tu es fait !

Nibiru : Garraty le sera aussi si vous avancez.

L'un des gardes souffla dans un tube et une fléchette en sorti jusqu'à se planter dans la nuque de Nibiru.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 22 Sep - 12:15
Non je vous jure, ce chapitre n'a pas le même nom qu'un de la saison 2.

Chapitre31: Explications
Spoiler:
Le moment d'après, Nibiru se retrouva attaché en cellule avec les autres prisonniers et un garde prêt à tirer.

Garde : Si t'enclenches ton pouvoir je tire.

Mira : Qu'est-ce que c'est que cette histoire ? Vous ne m'en aviez pas parlé dans le contrat.

Le Grand Etre arriva et commença à parler, ce qui fit sursauter la plupart des prisonniers non pas que de voir un Grand Etre, mais aussi d'entendre une voix si masculine pour un corps à l'allure si féminine.

Hekmatiar : A croire que c'est moi le plus effrayant ici. N'ayez crainte, j'ai pu vous sauver, mais pas tout le monde et au prix de vos souvenirs. Ca ne fera pas mal.

Les gardes et Hekmatiar mirent des masques et un gaz soporifique s'empara des lieux. Mais grâce à son pouvoir, Mira fit semblant de dormir pendant qu'ils étaient transportés.

Hekmatiar : Il y aura surement vengeance si les 2 chefs ne rentrent pas et les 2 éclaireurs ayant plus de facilité à détecter les pièges risqueraient d'essayer de partir.

Garraty : Et les 6 soldats, lambda ?

Hekmatiar : Il me semble en connaître un. Attaches-les bien.

Les gardes n'étant plus là, Mira se leva d'un coup pour s'enfuir.

Mira : Vous ne m'aurez pas ! (Qu'est-ce que c'est que cette porte... Comment ça s'ouvre ?)

Hekmatiar : Je savais bien qu'il s'y cachait une petite maligne, je vais vous expliquer la situation plus en détail. Je vais vous effacer la mémoire sur tout ce qui tourne autour de votre réussite de la mission d'infiltration ou plutôt verrouiller ces souvenirs temporairement. Ne cherchez pas à faire de nouvelles expéditions pour récupérer vos camarades, tant qu'ils se comporteront bien, ils seront bien traités. Il se peut que dans des jours futur je puisse en relâcher certain sur les anciennes Terres du Royaume ni vu ni connu.

Mira : Vous êtes au courant pour le Royaume ?

Hekmatiar : Contrairement aux autres, il m'arrive de sortir.

Nibiru se réveillant et s'agitant, réveilla tous les autres.

Hekmatiar : Du calme, du calme, pas de vent ! Aucun de vous ne va remourir.

La situation fut de nouveau expliquée et le calme fut retrouvé.

Hekmatiar : Certavus n'a pas digéré l'attaque des Skrall sur Atero, c'est pour cela qu'il se montre encore plus froid que d'habitude.

Dormus, bien qu'attaché, regardait toutes les machines de la salle.

Hekmatiar : Dormus... C'est cela ?

Dormus : Oui.

Hekmatiar : Tu as bien changé depuis le Fracassement.

Dormus : Toi aussi, physiquement.

Hekmatiar : Ta présence dans une mission de ce genre est-elle due à votre avis général sur la possible présence d'un Grand Etre ici ?

Mira : C'est moi la personne de confiance ! J'ai côtoyé des Grands Etres durant ma vie, par contre vous je ne vous avais jamais vu.

Dormus : Je recherche quelqu'un.

Hekmatiar : Perdre quelqu'un est chose courante. J'ai un registre de nos habitants si vous voulez.

Nibiru : Je ne l'ai pas perdu, il s'est enfuit.

Mira : On ne pourrait pas plutôt avoir votre aide technologique ?

Nobunaga : Les sentinelles avaient des accoutrements bizarres.

Hekmatiar : De ce que j'ai vu, vous vous en sortez plutôt bien sans moi. Comme la fois où le Royaume a atteint le dôme.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 P15
Mira : Le dôme ?

Hekmatiar : Le ciel ! Nous sommes enfermé dans une sphère et observé attentivement par ce grand oeil rouge. J'ai compris cela en me promenant aux abords du Royaume, j'ai pu apercevoir une de leurs inventions propulsée dans les airs et finissant par exploser... Parce qu'elle avait touché le ciel. Et donc m'est venu l'idée d'en sortir, mais cette chose, mon téléporteur au centre de la pièce n'est pas encore au point, il a déjà causé des dégâts, la preuve par la petite taille de cette tour.

Garraty : Et c'est pas avec tout ce remue-ménage qu'on va avancer, mais il ne faudrait peut-être pas leur en dire autant, non ?

Hekmatiar : Mes inventions n'ont rien à voir avec Certavus, il ne peut pas me restreindre.

Dormus : (Pas d'Enoldia vivant ici...) Toa !? Il y a des Toa ici ?

Nobunaga : Dormus, passe-moi le registre, j'ai aussi quelqu'un à chercher.

Hekmatiar : Pas exactement, mes tentatives pour en créer se sont toutes révélées infructueuses, de quelle que soit la manière de créer la vie, c'est impossible ici.
Et oui c'est possible de construire une fusée sans Grand Etre.

Edit pour un nouveau chapitre
Chapitre32: Questions-réponse
Spoiler:
Nibiru : Vous êtes sûr que personne n'a infiltré les Glaces du Nord ces derniers temps ?

Garraty : A part vous, non.

Hekmatiar : Le fait que l'on ne trouve plus une partie de notre matériel n'est que dû à l'explosion de la tour.

Mira : Faut arrêter de faire une fixette sur Valtiel. Et puis d'abord c'est quoi cette histoire de pouvoir, vous me l'aviez caché.

Le sol dorénavant plafond de ce bâtiment qui avait été retourné était en piteux état et c'est par une minuscule fissure qu'une personne regardait toute la scène.

??? : (C'est ça, c'est le téléporteur. Comme indiqué dans les écrits que j'ai trouvés.)

Garde : Qu'est-ce que c'est cette chose noire... Hé ! Qui êtes-vous ?

Le sol se déroba sous ses pieds et une fois dans la salle la seule façon d'avoir 100% de chance de s'échapper était d'enclencher le téléporteur en espérant qu'il fonctionne.
Ceux dans la salle n'eurent que le temps de voir une personne encapuchonné actionner le téléporteur de sa main verte et la seconde d'après, ils se retrouvèrent tous dans le couloir blanc avec devant eux, la créature.
Dans l'Autre Monde, le Choc eu de nouveau lieu.

Loki : Mayday ! Mayday !

Ekor : Redresses l'engin au lieu de dire n'importe quoi !

La créature ne parlait pas et ne faisait que les fixer du regard alors que des questions se posaient. Quand tout à coup une gigantesque main sortit du plafond derrière la créature ou plutôt le plafond prenait la forme d'une main pour que la seconde suivante la forme n'était plus qu'au sol et une personne en émergea. C'était une glatorian aussi blanche que le couloir, mais possédant des yeux rouges, elle se dirigea vers le groupe sans pour autant avoir l'air de pouvoir se décoller du sol ni même d'avancer et leur adressa la parole d'une douce voix, calme comme un soupire.

??? : Vous venez d'ouvrir la porte de votre monde de l'intérieur, félicitations. Je prends cette forme et vous accorde une question à laquelle je réponds bien évidemment sincèrement.

Que se passait-il !? Etaient-ils devant Dieu !? Tant de questions se bousculaient dans leur tête et qui oserait prendre la parole et s'attirer les foudres de tous les autres ? Une explosion retentit derrière eux, mais le thornax lancé n'avait fait aucune trace sur le plafond.

Valtiel : C'est moi qui posera la question. L'Autre Monde est-il notre- (dernière chance ?)

Les autres s'empressèrent de lui couper la parole, mais qu'un seul parvint à finir sa phrase.

Nibiru : Qu'est-ce que tu veux vraiment- (Valtiel...)
Garraty : Quelle est cette- (créature?)
Mira : Comment est mort- (Laminak?)
Hekmatiar : Comment êtes-vous- (né?)
Nobunaga : Qui m'a fait- (tuer?)
Kietel : Pourquoi la- (vie?)
Dormus n'hésita pas à pousser violemment Kietel sur Nobunaga.
Dormus : Laretrouv'raije!?

??? : Oui Dormus.

Garraty : Pou- Pourquoi je ne parle pas plus vite...

??? : A présent, toutes vos tentatives pour venir ici sont vaines.

Une porte s'ouvrit et aspira le groupe.

Valtiel : Non !

Une fois de retour dans l'Autre Monde dans la même salle qu'ils étaient avant la téléportation, bien qu'une fois de plus retourné, tous à la même place sauf Nibiru qui s'était déplacé si rapidement qu'on aurait pu croire qu'il s'était téléporté de lui-même, Valtiel n'eu que le temps de voir Nibiru juste devant lui, le poing levé. Le coup fut si fort que Valtiel eut du mal à rester debout et semblait complètement désorienté. Il s'en prit un autre avant qu'il ne l'attrape par le crâne et qu'il ne le jette à l'autre bout de la salle en passant par-dessus les autres et retomba comme s'il était désarticulé.
Le puissant blizzard qui s'était brusquement levé, s'arrêta aussitôt. Les évènements suivants se passèrent comme Hekmatiar l'avait prévu.
https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 6 Oct - 13:00
Après avoir écrit ce chapitre, je me suis rendu compte que ça faussait ce que j'avais écrit dans le premier chapitre où Ekor et Loki apparaissent(chapitre 17). Hors ce chapitre 33 je l'ai écrit 2 fois depuis 2012 et comme je l'ai déjà dit je ne me suis peut-être pas rappelé de tout alors avais-je déjà fait l'erreur à l'époque ? De toute façon j'ai changé d'avis et c'est le chapitre de la saison 2 qui contient maintenant l'erreur que je vais donc effacer et vous demander d'oublier. Vous l'avez peut-être déjà oublié, mais histoire que vous comprenez la différence c'est à propos de qui les avait envoyés en mission, ce n'est plus Mira.
Chapitre33: Le retour
Spoiler:
Ekor et Loki étaient de retour chez eux, ils avaient atterri en catastrophe sur une maison de l'île la plus au Sud de Pahlau, malheureusement pour lui, celle de Dormus. Ils étaient si contents d'être revenu, mais si déçus de leur accueil puisque les habitants de cette île étaient ceux du Royaume et ils ne les connaissaient donc pas. En fait à Pahlau, personnes ne se souvenaient d'eux et d'ailleurs quand ils étaient partis, Mira n'était même pas Régente. Alors, après avoir fouillé dans les archives, la mémoire lui revint, pas encore sur les Glaces du Nord, évidemment, mais sur ces aventuriers partis découvrir de nouvelles terres, ni déclarés morts, ni disparut. La seule chose inquiétante était qu'ils n'étaient que 2 alors qu'au départ ils étaient 30.

Mira : Et bien allez-y, faites votre rapport.

Loki : Après avoir parcouru une distance... Dont je n'ai plus idée, dans la brume, on a pu contourner la barrière de récifs-

Ekor : Et on a aussi débusqué un clandestin qui voulait... Voir de nouveaux horizons.

Loki : On n'allait pas faire demi tour, on avait trouvé une île et il essayait d'être le plus utile possible. Nous sommes restés plusieurs jours sur cette île pour étudier des animaux qu'aucun de nous ne connaissait, ils vivaient sous terre pour en sortir la nuit ou les jours de brouillard et n'hésitaient pas à attaquer. Ils avaient l'air de pouvoir manger tout ce qu'ils pouvaient croquer.

Ekor : On en avait capturé 2, un mâle et une femelle que l'on avait emmené avec nous.

Loki : Suite à quelques affaissements de terrains peut-être dû à notre présence, il n'y avait pas plus gros que ces créatures avant que l'on arrive, elles atteignaient notre genou si on les faisait tenir debout. Woah, j'pensais pas m'en souvenir autant étant donné que nous avons tout perdu après avoir essuyé une tempête.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 355-89
Ekor : Une tempête des plus terrifiante avec des vagues plus hautes que le navire qui nous faisait douter du nombre de personnes encore à bord à chaque fois que l'une d'elles s'abattait sur nous et comme si ça ne suffisait pas, un Béhémoth était au milieu de tout ça, ce qui fit disparaître rapidement ce qui restait de notre courage... Nous n'étions plus qu'une dizaine à nous réveiller sur une plage.

Loki : Nous n'avions plus rien, plus de nourriture, plus d'outils, plus d'écrits, plus d'animaux, plus de bateau. Nous sommes restés sur cette nouvelle île un nombre incalculable de jours pour construire un nouveau bateau, nous avons même perdu 2 personnes dans un bête accident d'escalade. Et c'est après avoir pris tout ce que pouvait nous donner cette île en bois et nourriture, que nous avons reprit le voyage. Un long voyage jusqu'à utiliser la moitié des provisions avant de pouvoir accoster sur une nouvelle île, minuscule. Mais malheureusement pendant notre sommeil la marée monta jusqu'à engloutir l'île et notre petit bateau qui était en 3 parties-

Ekor : 2 grosses barques pour nous plus entre, une plus petite surplombée d'une grande caisse avec nos provisions.

Loki : On était si fier de ce bateau, on avait même pu y placer un petit arbre à fruit, c'était pas bon, mais de toute façon il est tombé dans l'eau quand le bateau s'est séparé en se posant sur un rocher pendant que la marée baissait, du moins c'est ce qu'on suppose, puisque l'on a jamais retrouvé l'autre partie ni nos 4 compagnons. Et donc, après avoir rafistolé le bateau et quitté cette île inutile, nous nous sommes relayé pour ramer... J'ai mal rien que d'y penser.

Ekor : Jusqu'à ce que l'on en ait plus du tout la force après avoir fini les provisions et voguant calmement dans des eaux de moins en moins profondes et de moins en moins peuplé de poissons. Au final, les plus chanceux sont ceux morts au tout début durant la tempête à moins qu'il y ait encore quelque chose d'autre après que l'on meurt une seconde fois...

Loki : Ensuite, c'était comme dans un rêve, le courant avait mené le bateau jusqu'à une île, on a mangé tout ce que l'on trouvait, aucune idée de combien de temps on a passé dans ce monde merveilleux, mais on a subi un triste retour à la réalité en vomissant le poison que l'on était en train de manger, l'autre personne avec nous ne vomissait pas et... En mourut, tout comme notre quatrième compagnon qui n'avait même pas eu la force de quitter la barque...

Ekor : On avait si faim...

Loki : Il y avait une mauvaise odeur sur cette île et tout y était indigeste alors nous dûmes... Celui qui était mort dans le bateau...

Mira : Pas besoin de le dire. Si vous voulez, on s'arrête là pour aujourd'hui, revenez me voir quand vous en aurez envie. Je peux même vous aider à faire de beaux rêves si vous voulez dormir.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 13 Oct - 12:48
C'est bizarre ça, le premier message m'indique qu'il dépasse la limite de caractères autorisés, mais je peux quand même le poster.

Chapitre34: Fin du voyage
Spoiler:
La paire était partie revisiter Pahlau qui avait quelque peu changé depuis leur départ et était allée se tenir informé du pourquoi du comment, la création des Terres de l'Ouest, la destruction du Royaume dont ils avaient été invités à voir ses ruines, mais avaient refusé à cause du voyage en bateau, ainsi que la mort de l'ancien Régent dont les réponses de la cause furent toutes différentes, accident, meurtre, suicide...

A part leur inquiétude commune à propos de la sécurité du sous-marin, Ekor était allé faire part des siennes à Mira en privé.

Ekor : Il n'avait pas l'air d'être comme ça au début, mais après la 3ème île, il a pris une planche du bateau cassé et l'a gardé avec lui jusqu'à l'île suivante et une fois parti de celle-ci il a gardé des baies empoisonnées, maintenant il a l'air décidé à vouloir garder le véhicule volant et d'ailleurs il aimait beaucoup le bateau au début, tout comme il n'arrêtait pas de regarder les 2 créatures que l'on avait récupéré.

Mira : Et alors ? C'est un passionné.

Ekor : Moi je crois plutôt qu'il est fou.

Mira : Tu ne sais pas ce que c'est la folie.

Ekor : Il n'a jamais retenu mon nom, c'est qu'il a sûrement un problème dans la tête.

Plus tard ils revinrent voir Mira pour continuer leur rapport.

Loki : En faisant le tour de cette île infecte, on a trouvé des inscriptions dans différents langages qui signalaient qu'on ne devait rien toucher puis à l'opposé de notre accostage on pouvait voir une forme au loin, très loin... Espérant que ce soit une île habitée on a repris le bateau et nous y sommes allés.

Ekor : C'était bien habité et par des géants ! Par peur de remourir s'ils étaient hostiles, on a mis du temps à prendre contact.

Loki : Sans faire exprès en plus, c'est eux qui nous ont trouvé et ils sont très sympa tout comme le Grand Etre qui nous a construit l'engin volant.

Le rapport se termina comme les documents à propos de l'expédition écrit par l'ancien Régent le voulait, c'est-à-dire par une claque si Loki faisait une bourde ce qui fut le cas lors du Second Choc qui le fit paniquer et perdre les instructions de l'engin volant avant de se poser en catastrophe.

Loki : Hé ! C'est Laminak qui vous a dit de faire ça ?

Mira : En un sens oui, c'est écrit.

Loki : C'est de la triche de l'écrire, c'était censé être le premier à se souvenir du pari de mettre la gifle.

La seule chose sur cette expédition que personne ne savait et que personne ne pourrait témoigner était que la seconde moitié du bateau qui s'était séparé avait pu voguer jusqu'à ce qu'elle aussi touche terre et bien que ses passagers avaient commencé à ronger le bois, se nourrir ne fut pas la première chose qu'ils firent en mettant le pied à terre. Une gigantesque tour noire se dressait jusqu'aux cieux, peut-être même plus. Aucune porte, aucun mur solide, c'était comme de l'eau parfaitement statique et puisque voir de nouveaux horizons était le rêve du passager clandestin, armé d'une petite lame il y traversa bien que les autres explorateurs conseillaient plutôt d'y envoyer un animal qui aurait survécu à leur famine. Ils regardèrent la tour... Rien ne se passait. L'un s'approcha pour l'appeler, la réponse fut nette telle la coupure qui lui sépara la tête de son corps, le reste de la lame sortit de la tour ainsi que celui qui la maniait qui ressemblait à une caricature ridicule du clandestin, même couleur, même vêtement, mais il était plus grand et bien plus musclé avec le même casque triangulaire, mais d'une taille totalement démesuré comme son épée. De toute façon la surprise ne leur donna pas le temps de réfléchir ni même de s'enfuir et pour eux l'expédition s'arrêta là. Cette chose monstrueuse continua son chemin et ici de nombreuses années plus tard, un nuage noir faisant un bruit inimaginable affolant tous les animaux qu'il avait croisé sur son passage, rentra dans la tour.

Chapitre35: Un retour inattendu
Spoiler:
Un matin, les anciens habitants du Royaume qui y traînaient encore dans l'espoir de retrouver quelque chose, retrouvèrent une ombre ou plutôt c'est celui à qui cette ombre appartenait qui les retrouva.

Agori : Vous êtes vivant !?

??? : Je rêve pas ! Je suis bien au Royaume !?

Agori : Oui- Oui mon Roi.

??? : ... Ca ne sert à rien de m'appeler comme ça, il n'y a plus rien ! Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Agori : Tout a brûlé.

??? : Merci, j'avais remarqué ! Comment ça s'est produit ?

Agori : Je sais pas.

??? : C'est les Vorox !?

Agori : Je sais pas. Reposez-moi par terre.

L'ancien Roi lâcha l'Agori et partit en direction du village de l'Ouest.
Il n'y trouva pas non plus de réponse et apprit même que le Roi avait été tué lors d'une révolution et que d'après les rumeurs, Valtiel était parti aux Terres de l'Ouest, il fit donc de même. En s'approchant, le 1er gardien fit tout de suite demi-tour. Face au second qui enclencha le combat vu l'air hostile de l'arrivant, il attrapa la chaîne au vol et la tira d'un coup sec, l'agori qui ne s'attendait pas à une telle différence de force fut emporté et c'est en voyant le pied lui arriver en pleine figure qu'il s'est mis regretter l'envie qu'il avait eu d'être un gardien. l'ancien Roi évita les pyramides suivantes, mais Orias l'avait repéré de loin et était venu à sa rencontre.

Orias : Donc tu n'es pas remort.

??? : Ca te semble être une surprise, de quoi êtes-vous au courant ?

Orias : De plusieurs choses, mais c'est Nibiru qui te les dira s'il le veut.

Orias l'emmena donc le voir.

Nibiru : D'après ce que l'on sait, tu es celui qui a pris la tête du Royaume après la Bataille du Désert.

Orias : Harkness.

Harkness : Brièvement, oui. Mais plus important, j'aimerais avoir le responsable de l'état du Royaume.

Nibiru : Le cadavre de Valtiel est aux Glaces du Nord.

Harkness : Comment !? Pourquoi ?

Nibiru : C'est ce qu'il a gagné à s'y être infiltré après avoir attaqué mes Terres, cambriolé Pahlau et détruit le Royaume.

Harkness : Pour-quoi !?

Nibiru : Pour rien. Mais à ton tour de répondre à mes questions, qu'as-tu fait depuis la Bataille du Désert ?

Harkness : J'ai voulu reprendre le Royaume en main, le changer pour que tout aille sur le droit chemin, mais des meurtres avaient été signalés dans le village de la forêt et les soldats que j'envoyais n'arrivaient pas à résoudre le problème. Une fois le jour levé, il nous faisait découvrir un cadavre en partie dévoré, c'était l'oeuvre d'un arbre d'après les survivants. Mon devoir de Roi étant de maintenir la paix, si mes soldats et mon peuple ne le pouvaient pas, je devais le faire moi-même. Au risque de remourir à mon tour, j'ai nommé un remplaçant et d'ailleurs j'aimerais bien savoir où il se trouve à présent...

Orias : Il a apparement été tué pendant une révolte, jusqu'à aujourd'hui on croyait que c'était toi.

Harkness : Pourquoi il y aurait eu une révolte !?

Nibiru : Parce que le Royaume n'a jamais été dans le droit chemin.

Harkness : C'est absurde ! Il devait faire ce que l'on avait convenu. Je veux entendre la version d'un Pahlaïen ! Laminak s'il est encore au pouvoir.

Nibiru : Orias, vas lui préparer un transport.

Orias : Tout de suite.

Nibiru : Et toi, dis m'en plus sur... Cet arbre tueur.

Harkness : J'ai attendu dans le village en pleine nuit qu'il vienne commettre son acte et j'ai accouru au premier cri, il était très rapide et agile, je l'ai suivi du mieux que j'ai pu jusqu'à perdre sa trace, mais au bout d'un moment je me suis aperçu que sa trace n'était pas la seule chose que j'avais perdu, je l'étais moi-même.
Chapitre36: Représailles
Spoiler:
Une fois la discussion terminée il fut emmené au port, Il y vit son ancien supérieur qu'il avait servi durant la Guerre du Noyau, le Seigneur de la roche. Comme chaque personne rencontrant un de ces Seigneurs, la seule envie qu'il avait était de se venger de cette guerre stupide qui lui avait coûté la vie, mais il n'était évidemment pas de taille. Puis il remarqua du coin de l'oeil que quelqu'un semblait l'observer. En tournant la tête, l'individu se cacha... Il remontra sa tête pour voir si Harkness l'avais vraiment repéré et quelle fut pas sa surprise de le voir à moins d'un pas de lui.

Vries : Ah !

Harkness : Tu comptes me suivre encore longtemps ?

Vries : Non, je... J'voulais voir si la situation allait dégénérer.

Harkness : Le Seigneur de la roche ? J'vais pas l'attaquer, je suis pas fou !

Vries : Ce ne sera pas la première fois qu'il se fait battre.

Harkness : Comment ça ?

Vries : Il n'a plus ses pouvoirs. Par contre, il peut cracher- Qu'est-ce qu'il fiche là.

Harkness : Qui ? Le grand glatorian argenté ? Je crois que c'est celui qui doit m'emmener à Pahlau.

Le bateau d'Arkha et celui d'Ayoros étaient côte à côte alors Harkness allait forcément devoir s'approcher de l'ancien Seigneur de la roche, surtout que le 1er gardien venait de foncer sur le Pahlaïen pour l'emporter dans les airs.

Vries : Tu m'as laissé pour mort. Cette fois-ci je vais vraiment te lâcher.

Arkha : C'est pas comme si je pouvais déjà m'enfuir.

Vries le lâcha au-dessus de l'eau, les gens du coin regardaient à la fois cette scène et l'autre que Harkness avait commencé en attrapant Ayoros par le cou.

Harkness : (Il est brûlant.)

Pour le faire lâcher, il laissa de la lave couler de sa bouche. Arkha avait été prévenu que son client aurait pu avoir une altercation avec le gardien d'ici, tout en tombant, il ouvrit une grande boite qu'il avait dans le dos, elle était remplie de poussière, il s'en fit des ailes et des serres pour attraper Harkness.

Arkha : C'est toi qui veux aller à Pahlau ?

Harkness : Oui, mais repose-moi avant que tu ne te désagrèges complètement.

Il retourna sur son bateau et regarda le Skrall qui s'était posé sur un autre.

Arkha : Tu dois bien savoir que me tuer aurait eu de graves conséquences, sans moyen de m'en sortir tu m'aurais sûrement rattrapé au dernier moment, j'me trompe ?

Le Skrall partit. Ayoros remarqua que personne ne le regardait depuis qu'Harkness avait été emporté ainsi qu'avant qu'il ne commence le combat. Il n'était rien ici, même en tant que gardien, personne ne lui accordait de l'intérêt. Sauf les fois où sa seconde vie était en jeu tel que maintenant.

https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 3 Nov - 12:27
Chapitre37: Terre sans vie
Spoiler:
Arrivé à Pahlau, Harkness fut emmené à Mira.

Mira : Le Roi que tu as nommé était un agori, n'est-ce pas ?

Harkness : Exact.

Mira : Je ne l'ai jamais vu, mais voilà la description physique que l'on a de lui depuis la révolte.

Harkness : ... Tout concorde ! Valtiel en sort toujours coupable... Qu'a-t-il pu se passer dans sa tête pour qu'il fasse ça. Certes il n'était pas très expressif, mais n'avait aucune mauvaise intention quand je l'ai nommé 1er ministre. Je vous crois, mais j'aimerais voir son cadavre.

Mira : Ca ça ne va pas être possible, il est aux Glaces du Nord.

Harkness : Comment il a fait pour y aller ? L'accès y est toujours impossible.

Mira : Pas impossible, plutôt déconseillé. J'ai un pouvoir qui me permet de cracher du gaz à différents effets, j'en stockais, il les a volés. Les Terres de l'Ouest ayant reprit votre projet de tunnel, il a dû être au courant d'une façon ou d'une autre et il l'a emprunté pour accéder aux Glaces du Nord. D'ailleurs je me demande si l'excavatrice aurait pu tomber sur le tunnel...

Harkness : Ils ont fini le tunnel ?

Mira : Non il s'est effondré pendant un tremblement de terre et a été abandonné depuis, on a infiltré les Glaces du Nord à pied. D'ailleurs tu n'as pas ressenti 2 tremblements de terre ces derniers temps ?

Harkness : Si.

Mira : Tu n'aurais pas fait de carte de ton trajet en solitaire par hasard ?

Harkness : P't'être bien que oui, mais p't'être bien que non. Comment est mort Valtiel ? Par quelle main ?

Mira : Vu comment tu parles, tu as de toute façon eu une réponse de la part de quelqu'un avant moi, j'me trompe ?

Harkness : Nibiru et j n'ai pas fait de carte, j'étais bien trop occupé à la chasse et à être aux aguets en permanence.

Mira : L'homme arbre ?

Harkness : Ca c'était que le début, mais c'est vrai que je suis resté éveillé plusieurs nuits. Après quelque coup esquivé et donné, il a parlé. Je ne pouvais pas le comprendre, qu'il disait. Il était différent et torturé, il me hurlait d'être son tourmenteur comme tous les autres. Mon existence lui était indésirable comme toutes les autres, mais comme les duels nocturnes n'en finissaient pas, il est venu me voir de plus près en plein jour, je lui ai couru après jusqu'à perdre de vue son physique de branche d'arbre qui se faufilait plus rapidement que n'importe qui et soudain ! ... Plus de feuillages, plus de racines, plus d'arbres et d'espaces étroits, juste une plaine qui s'étendait à perte de vue... Il était le seul à pouvoir se diriger dans la forêt nouée et il m'avait vraisemblablement lâché de l'autre côté, à l'Est. Fin du récit, qu'est devenu se bienveillant Laminak ?

Mira : ... Il est mort, personne ne sait comment ni pourquoi.

Harkness : Mais tout le monde a son idée sur la réponse à ce qu'on m'a di-

Mira : Le reste de ton voyage ! Il a dû se passer des choses entre ta sortie de la forêt et ton retour.

Harkness : A vrai dire, pas grand chose, je me suis enfoncé dans les terres, je suis retourné au littoral, je me suis renfoncé dans les terres et ainsi de suite, jusqu'à ! Trouver un village en bord de mer dont tous les habitants étaient décédés, leur cadavres jonchant le sol. J'y suis resté quelques temps, puis j'ai continué mon chemin jusqu'à tomber sur 2 falaises se faisant face, séparée par la mer. J'en avais marre, aucune trace de civilisation vivante, j'ai rebroussé chemin et le village cadavre n'avait pas changé contrairement au Royaume.

Mira : Dans mes archives il est écrit qu'apparemment les attaques de l'homme arbre ont cessé après ta disparition.

Et c'est la fin... Oui j'vous jure ! Comment ça, ça ne ressemble pas à une fin ? Oui en fait ce n'en est plus une.

Chapitre Bonus Saison 4
Spoiler:
http://tpe-feu-d-artifice.e-monsite.com/medias/images/feu-d-artifice-mer.jpg
Tout le monde : Wah... Oh la belle rouge.

Mira : Ouai je sais. Bon aller, brûle cette affiche, le gardien sans nom avant que je t'allume.

Tout le monde était assis à regarder l'autre gars sans nom faire son truk.

...

Dormus : Une collation ?

Safir : Pourquoi pas.

Telluris : Et me voici ! Mangez tant que c'est frais.

Nibiru : Bon, on s'est tous réunis aujourd'hui pour voir les fameux talent de magicien de Telluris, mais en bas de l'annonce, je vous rappelle qu'il était écrit que l'on allait aussi aborder le sujet d'une suite. C'est d'ailleurs pour ça que l'on a fait bruler l'autre gars avec l'affiche genre "bonne année" avec un feu d'artifice qui avait servi de scène finale à cette fan-fic avant que l'on disparaisse tous des années sans pouvoir la poster parce que l'on était allé chercher Valtiel qui s'était perdu dans le Labyrinthe de Versaille alors qu'il était en vacances à Iconox. Bon la suite vous la connaissez, j'vais pas la répéter.

Nobunaga : Je n'arrive pas à couper le casque.

Dormus : Vach-y, ch'tire la cheville.

Hekmatiar : Voyons, parlez pas la bouche pleine.

Nibiru : Nous reprenons tous nos rôles, mais de nouveaux débarquent aussi, ils attendent d'ailleurs dans les paquets cadeaux sous le palmier.

Harkness : Mais où ? Quand ? Pourquoi ? Comment !?

Garraty : Alors, pour ça c'est très simple, il te suffit de prendre une boussole et te remémorer ce qui avait déjà été dit dans un précédent chapitre bonus dont je ne faisais pas parti.

Hekmatiar : Je vous rappelle que l'on a tous auditionné pour cette fan-fic parce que Dormus avait rassemblé les fonds nécessaires pour avoir sa propre aventure et se séparer d'une ancienne fan-fic dans laquelle il n'était qu'un figurant.

Dormus : Et ch'ai donc agrandi mon chapitre épfilogue qui lui était résservé pour arriver là où nous en sommes.

Lumières tamisé...

Dormus : La fin !

Cris d'effroi dans la salle.

Dormus : Mais pas totalement comme vous avez pu le comprendre si vous aviez écouté. Lein, levée de rideau.

Tadam !

Dormus : Je vous présente non pas le chapitre épilogue de cette fan-fic, mais bel et bien toute une nouvelle saison ! Dans des contrées lointaines et magnifiques propices à l'aventure ! Rejoignez le mouvement sur https://www.bionifigs.com/t6242-fan-fiction-l-autre-monde

Lein sorti et ferma la porte où était inscrit, tournage en cours.

Lein : Telluris n'était pas magicien tout compte fait.

Vous avez compris ? L'épilogue devenant assez long et en ayant eu de nouvelles idées(ou des idées inconsciemment volées aux saisons 3&4 originelles), j'ai fini par le transformer en une 5e saison. Par contre il se passera un peu de temps avant que je puisse y poster.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Lun 17 Juil - 12:20
@Schrödinger a écrit:Vous avez compris ? L'épilogue devenant assez long et en ayant eu de nouvelles idées(ou des idées inconsciemment volées aux saisons 3&4 originelles), j'ai fini par le transformer en une 5e saison. Par contre il se passera un peu de temps avant que je puisse y poster.
J'arrive pas à croire qu'il s'est passé autant de temps... En tout cas voici 3 chapitres pouvant être retrouvés en page 2, puisque le premier message de la page 1 a atteint sa limite de caractère.

SAISON 5
Chapitre38: En quête de l'Est
Spoiler:
Les années ont passé, quelques prisonniers des Glaces du Nord avaient été libérés comme promis. Une nouvelle ville avait vu le jour à l'ancien port du Royaume appartenant maintenant à Pahlau, les affaires avec les Terres de l'Ouest se passaient plutôt bien, malgré que les habitants n'essayaient pas de se mélanger.
Le Chef des Terres de l'Ouest partit en expédition avec quelques-uns de ses hommes et d'autres de Pahlau en quête de l'Est. Les gardiens des Terres de l'Ouest avaient donc un peu changé, Orias dirigeait depuis la septième pyramide et Nobunaga était devenu le gardien de la sixième.
Arrivé à un village, tout était identique à ce qu'en avait dit Harkness à l'exception des cadavres ainsi qu'un bruit qui s'arrêta rapidement. Ils fouillèrent dans toutes les maisons pour en trouver l'origine, mais ce n'était surement pas les dizaines et les dizaines de sculptures en bois qui en étaient la cause, ils trouvèrent le fautif dans le placard d'une maison sans sculpture.

Nibiru : Depuis quand t'es là ?

??? : On ne vous a pas appris à faire les présentations là d'où vous venez ? ... Ne touchez à rien, s'il vous plait.

L'inconnu avait à peine la place de sortir du placard alors que des soldats continuaient à entrer dans la maison pour voir ce qu'il se passait.

Nibiru : Nibiru, souverain des Terres de l'Ouest. Tous les autres sont mes soldats.

Svein : Je me présente, Svein, musicien. Alors comme ça vous venez de la forêt.

Nibiru : Encore plus loin que cette forêt. Mais toi, tu es de ce village ?

Svein : On ne peut plus appeler ça un village, mais oui j'en faisais partie.

Nibiru : Et qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Svein : Ils sont tous morts pendant que j'étais en voyage, je suis sûr que c'est le monstre qui les a tués.

Nibiru : Décris-le moi.

Svein : J'ai écrit une chanson sur lui.

Le glatorian prit son instrument à corde et commença à en jouer.

Svein : Sit Back Now, Let Me Tell You A Tale
Where Justice Does Not Prevail
When No One Can Hear Me Yell
About An Ill-Fated Life, So Very Full Of Strife
So
I Am Not A Bad Man
Even Though I Do Bad Things
Very Bad Things
Such Horrible Things
But It's Not Quite What It Seems
Not Quite What He Seems
Not Quite What I Seem
Ah, Hell
It's Exactly What It Seems

Nibiru : Ca suffit ! Je pense pouvoir parler au nom de tous, nous n'avons rien compris à ta... Votre description.

Svein : J'ai inventé un nouveau langage, pas mal non ?

Nibiru : Décrivez-le nous sérieusement.

Svein : Très grand, anormalement maigre et plus que tout malheureux.

Nibiru : Pas de meilleure description ?

Svein : Grand comme...

Dormus : Aïe ! Ne poussez pas.

Svein : Plus grand que celui qui vient de se prendre l'encadrement de la porte.
Chapitre39: Incident
Spoiler:
Le Grand Etre des Glaces du Nord n'avait pas que libéré des prisonniers, il leur avait confié 2 appareils pour communiquer à de longue distance, une fois la machine testée, Hekmatiar n'envoya plus jamais de message. Et l'expédition était une bonne raison de s'en servir. Puisque Dormus était scientifique et toujours à la recherche d'Enoldia, il faisait parti de l'expédition et était en charge de l'appareil bien que lorsque Mira répondait, il faisait signe à la personne la plus proche pour faire le rapport à sa place.

Loki : Bonjour ici l'expédition, nous sommes arrivés au village dont parlait Harkness, tout le monde y est mort depuis longtemps. Sauf un musicien qui est revenu après un long voyage vers le nord sans trouver d'autre civilisation. Au vu de ce qu'il y a dans les maisons, la décoration est plutôt jolie et l'habitant a fait un magnifique travail avec le bois.

Dormus : Pas d'avis personnel.

Loki : Et sans l'aide de Grand Etre. L'habitant... Comment il s'appelle déjà ?

Dormus : Svein.

Loki : Svein a lui aussi ressentit les 2 Chocs peu de temps avant de revenir au village. Terminé.

Mira : Reçut et noté, à la prochaine !

Loki : Elle est vraiment cool cette machine.

A la nuit tombée, Dormus alla à la rencontre du villageois.

Svein : Hear the sound of swords fulfill the night
Feel the winds of death on your skin
See the arrows fly, flaming in the sky
Hear the screams of men, as they die

As they die
We won this battle with might and fearless hearts
We came and we fulfilled our prophecy
So now we shall march back towards our kingdom
With heads up high and glimmering eyes
We returned with our glory

Dormus : Quelles étranges voix. C'est le pouvoir que vous avez reçu en mourant ?

Svein : Je pouvais sans doute déjà chanter comme ça de mon vivant, c'est juste que je ne l'utilisai pas. Et quand j'utilise mon langage ce n'est pas pour vous insulter, je dis juste ce que vous m'inspiré. J'ai eu peur en vous voyant arriver, ça se voit facilement que la plupart d'entre vous ont déjà tué et ont été tués en retour.

Dormus : Je vais aller droit au but, savez-vous si une certaine Enoldia habitait ici ?

Svein : ... Je connaissais tout le monde ici et tout le monde me connaissait, mais... Ce nom ne me dit rien, désolé. Je sculpte des statues à l'effigie des habitants donc vous pouvez toujours aller voir si l'une d'elles correspond tant que vous ne les deplacez et cassez pas. Je pense et j'espère que vous ne la retrouverez pas dans ce village comme j'ai retrouvé les miens... De ce que j'ai compris le monstre a aussi causé des ravages sur vos terres.

Dormus : Exacte, la forêt où il a été vu pour la dernière fois a complètement brulé, on a cherché pendant quelque temps ce qui pourrait être les restes de son corps, mais sans succès. En même temps ça remonte à loin cette histoire.

Ils continuèrent à parler et Svein tenta même de lui apprendre la langue qu'il avait inventée.
Trouver seulement une personne n'était pas le but de l'expédition, ils devaient aller plus loin qu'Harkness et entrer en contact avec d'autres civilisations alors ils allaient repartir à l'aube. Le musicien décida de les accompagner au lieu de rester seul dans ce village à tout jamais, mais cette nuit fut perturbée par un évènement imprévu. Un soldat s'était fait tuer et emporter devant les yeux de ses camarades par une bête très agile et presque invisible dans la nuit... Ceux qui étaient restés éveillé étaient sur le qui-vive, mais pas suffisamment, quelques heures plus tard, la même chose se passa, mais avec les premiers rayons de l'aube, une meilleure description de la bête put être donné. Elle ressemblait à des branches d'arbre qui auraient pris la forme d'un glatorian et attaquant avec ses dents.
Chapitre40: Piège
Spoiler:
Le jour levé, l’expédition partit, mais pas sans plan pour capturer la bête dont la description correspondait à celle que Svein et Harkness avaient rencontré. Aucune autre attaques n'avaient eu lieu dans la journée et plusieurs soldats étaient restés au village et agissaient sans grande différence par rapport à la veille pour que l'attaquant ne se doute pas qu'il se tramait quelque chose, ils firent encore des feux de camp à la nuit tombée, mais au lieu de se réunir autour, ils y placèrent les sculptures de Svein et attendaient caché dans les maisons.

Comme prévu il arriva et mordit dans un mannequin.

??? : Ah !! Qu'est-ce que !?

Nibiru et ses hommes sortirent de leur cachettes pour lui bloquer la sortie, mais il vit que Svein et Dormus venaient aussi de sortir d'une maison.

Svein : C'est lui.

Nibiru : Vous vous n'êtes pas censé être là ! Quoique... Le musicien ! Hurle "quartier 8" en imitant ma voix ! Que tout le village t'entende !

Svein : Quartier 8 !!!!

Une course-poursuite s'engagea dans le village, le but était de l'encercler à un endroit précis, une fois cet endroit atteint, sa seule échappatoire était de s'enfuir par les toits, mais Nibiru avait prévu le coup et y avait posé des pièges. Le plan s'était déroulé sans accro, le monstre s'était pris dans un filet.

Nibiru : N'essaye même pas de ronger les filets, tu es encerclé.

Dormus : C'est donc à ça qu'il ressemble...

??? : Me regardez pas !

Svein : Hé ! Regarde-moi. C'est moi, Svein, le musicien ! Souviens-toi.

??? : ... Angalarr !!

Nibiru : Qu'est-ce qu'il dit ?

Svein : Aucune idée.

Nibiru : On va te poser des questions et tu vas répondre gentiment. Tu es le coupable qui a sévi dans une forêt à l'Ouest d'ici il y a quelque année ?

??? : ... Peut-être.

Nibiru : Tu y as affronté quelqu'un en armure noire sur plusieurs jours ?

??? : Oui.

Svein : Laissez-moi lui retirer les échardes qu'il a dans la bouche.

Nibiru : Si tu perds ta main, nous n'en serons pas responsable.

Svein avança sa main entre les filets jusqu'à la bouche du monstre, bien que le mot gueule serait plus approprié.

Svein : Mer...

??? : Merci.

Svein : Laissez-moi lui poser une question.

Nibiru : S'il peut avouer qu'il a tué tous les habitants de ce village.

Svein : ... Tu te rappelles de mon amie qui m'accompagnait à l'instrument ?

??? : Moui.

Svein : Elle était gentille avec toi, on était les seuls à ne pas se moquer de ton physique.

??? : Oui.

Svein : Alors, pourquoi tu l'as tué !?

??? : Elèves pas la voix ! ... De toute façon vous allez tous remourir.

Une vague de boue arriva sur les glatorians que certains évitèrent contrairement à un autre qui se débâtait tant bien que mal alors que la boue semblait tout faire pour le recouvrir comme si elle était vivante. Puis ses mouvements s'arrêtèrent...

Nibiru : Attaquez !

A coup de lance et d'épée, rien ne semblait vraiment affecter la boue jusqu'à ce qu'elle réagisse en laissant paraitre des traits de glatorian tendant les bras pour attraper un autre soldat tandis que l'autre monstre avait réussis à se libérer en rongeant les filets.

Svein : On ne te veut pas de mal, arrêtes ça !

Une voix essoufflée sortit tout droit de la boue.

Angalarr : Ca vous apprendra à le faire pleurer.

Les glatorians prirent la fuite face à ces 2 personnes qui avaient sans doute reçu leur pouvoir en arrivant dans ce monde.

Dormus : Pourquoi vous n'utilisez pas votre pouvoir Nibiru !?

Nibiru : ... Ca me fait mal à la tête.

Dormus : (Ou plutôt tant qu'un Vorox n'est pas blessé, tu ne l'utilises pas...)

Une escouade qui était resté à distance de longue-vue avait remarqué que ça ne passait pas comme prévu, décida de les rejoindre et une fois fait, les 2 monstres pouvaient se retrouver en mauvaise posture, mais ce n'est pas pour ça qu'ils arrêtèrent la poursuite, le jour se leva accompagné de quelque chose que peu avait déjà vu, une porte annonçant l'arrivée d'un nouveau mort, bien que dans les témoignages, les portes n'étaient pas suffisamment grande pour cacher l'aube et faire retourner toute la plaine à la nuit. L'intérieur de la porte donnait sur un lieu encore plus sombre. Une créature aussi grande que la porte en sortit en hurlant un son tellement désagréable à entendre que n'importe qui voudrait devenir sourd.

Nibiru : ... ON BAT EN RETRAITE !!!

N'oubliez pas les fiches personnages.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mar 25 Juil - 12:21
Chapitre41: Séparation
Spoiler:
Après la fuite jusqu'à se mettre hors de vue de ce géant et rejoindre la troupe plus avancée, Nibiru recompta son armée, mais après un jour d'attente, il fallait se résigner à en déclarer disparut, si ce n'est mort et justement Mira les recontacta. Dormus fit signe à Loki de venir parler à sa place.

Mira : J'ai trouvé quelque chose ressemblant à ce que vous avez pu voir dans la peinture d'un de mes patients. C'est une grande porte très sombre émergeant de l'eau cachant l'aube avec des mains qui en sortent.

Loki : Je l'ai pas vu, moi.

Dormus : C'était ça, bien que je n'ai pas eu le temps de visualiser de mains.

Mira : J'ai une autre nouvelle, puisque vos aventures sont très attendues et donc racontées à Pahlau comme aux Terres de l'Ouest, quelqu'un a réagis à un nom que vous avez cité, elle va vous raconter.

Ester : Bonjour, j'm'appelle Ester, euh... Quand j'avais été affecté au village marécageux du Royaume, j'y ai rencontré un être fait de boue, il me disait se nommer Angalarr. Bien qu'au début je croyais juste que c'était quelqu'un qui était tombé dans le marais, il avait assez de mal à se mouvoir.

Mira : Et devinez quoi, il fait parti de la liste des morts du grand incendie, j'pense que l'on peut le retirer.

Rien de mouvementé ne se passa par la suite, jusqu'à ce qu'ils arrivèrent au dernier endroit décrit par Harkness, le Detroit. Nibiru regarda les de massifs rocheux et se retourna vers ses troupes.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 170715022121959017
Nibiru : Voilà le moment crucial de la séparation.

Comme il était prévu une fois arrivé là, les troupes devaient se séparer en 3, une continuerai de longer la côte comme ils l'ont toujours fait tandis que les 2 autres traverseraient le bras de mer pour voyager sur le possible nouveau continent, au cas où ce ne serait qu'une île, l'équipe A resterait au Détroit quelque temps et quand B et C en auront fait le tour ou trouvé une civilisation, l'une revint à Palhau tandis que l'autre rejoindrai l'équipe A. Alors, en attendant, l'équipe A prit donc une pause, certains escaladaient la falaise tandis que d'autres nageaient.

Svein : Memories of the past
Filled with dreams
No one try to fear
Darkness is falling before my eyes
The life decrease, my tears unseen
Slowly you cry to leave
For a dying world
Suffer day and night
Slowly this world will fade away
Inside my eyes the world cries loud
I cry
Tears from my eyes


Dormus : Darkness is falling before my eyes... Je vais t'en apprendre une bonne, l'Oeil Rouge en est un vrai.

Svein : C'est-à-dire ?

Dormus : Les yeux de Dieu sont identiques à celui-là, Nibiru et moi l'avons rencontré.

Svein : C'est la créature dans un couloir dont j'ai entendu parler ?

Dormus : Non, ça... Je ne sais pas ce que c'est.

Svein : Qui que ce soit, ce n'est pas drôle ce qu'il nous fait subir. Je me rappelle bien de la première fois que le monstre est arrivé dans mon village, il avançait à 4 pattes, on croyait que c'était un animal et lui croyait que l'on allait avoir peur, mais pas du tout, on l'a bien accueilli sauf que les moqueries dues à la surprise de voir quelqu'un comme ça n'ont jamais cessé et c'était plus blessant qu'autre chose.

Dormus : Personne ne peut vivre sans problème.

Svein : C'est vrai que toi, sans vouloir te vexer, ça se voit tout de suite.

Dormus : Mon apparence actuelle ne me dérange pas tant que ça.

Au matin du dernier jour d'attente, le courant ramena quelque chose sur la plage, le cadavre d'un glatorian bleu. Personne ne put l'identifier et en entendant parler, Dormus prit peur sur qui pourrait être ce glatorian, mais il fut rassuré en le voyant jusqu'à ce qu'il remarque qu'il n'était pas mort noyé.

Dormus : Regardez, je doute qu'il se soit poignardé le dos tout seul.

Nibiru : ... C'est reparti, remontons le courant, on verra bien d'où il a pu venir.
Chapitre42: En quête de l'Ouest
Spoiler:
A l'opposé de Nibiru, sur la colline d'en face, se trouvait une personne dans une situation semblable, menant ses propres troupes.

Soldat : Ah ! Une main vient de sortir du sable !

Le temps que Nibiru se retourne, il n'y avait rien, mais quelque chose lui semblait étrange, son ombre était bien plus sombre que les autres.

Nibiru : En position !

Nibiru remua son tonfa dans le sable jusqu'à ce que quelque chose l'attrape, il le retira soudainement du sol et le maintenu en l'air avec un glatorian aussi sombre que les ténèbres perché au bout. Le glatorian fit un salto arrière pour se réceptionner au sol et n'étant plus en contre-jour, à la grande surprise de tous, il n'avait pas de visage. Bien que l'inconnu était en position de combat, il se trouvait tout de même face à une armée déjà prête à l'abattre au moindre mouvement.

??? : Vous êtes beaucoup, mais nous le sommes tout autant. Et soit vous cachez votre technologie en armement, soit vous n'en avez pas.

Nibiru : Il n'y a pas besoin de technologie extravagante pour mener une armée à la victoire.

Les soldats Vorox ne voyaient que Nibiru briller et ne pouvaient donc pas avoir de pensées contradictoires, mais les soldats de Pahlau qui avaient déjà vu ce qu'était un Toa et ce qui avait pu sortir de l'Univers Matoran avait une raison de se méfier si l'autre camp avait un Grand-Etre de son côté.

??? : Tout peut très bien se passer si nous organisons un vrai rendez-vous de chef à chef à l'exacte milieu de la distance qui sépare nos troupes, pour clarifier la situation.

Nibiru : Je te déteste déjà, ta face ne me revient pas, mais c'est d'accord.

??? : Ahahah... Je vais partir de la même façon que je suis arrivé, je vous attends, votre chef et votre second.

Le glatorian s'avança jusqu'à être dos à Nibiru, tous les soldats avaient les yeux braqué sur cet étrange glatorian qui lui n'en avait pas et il se renfonça dans le sol. Nibiru replanta son tonfa dans le sol juste après, mais rien ne semblait se passer.
Dormus le scientifique chargé de la communication avec Palhau avait reçu l'ordre de prendre contacte au cas où la situation dégénérerait. Mais Nibiru ayant mis ses 2 plus grands soldats à la tête des équipes B et C, il décida de prendre Svein pour hurler un ordre à sa place au cas où ça se passerait mal. Les soldats de Palhau discutaient beaucoup sur combien pouvait être l'ennemi, quel est leur niveau de technologie, leur chef, alors que les soldats Vorox c'étaient tous mis en première ligne près à courir et se battre jusqu'à la mort, celle de l'ennemi.
Une fois au rendez-vous, les chefs étaient donc Nibiru et le glatorian sans visage, mais les 2 seconds ne semblaient pas aussi confiant.

Nibiru : Nous pouvons conclure un marché.

Chef ennemi : Pour faire un marché, il faut en connaitre les tenants et aboutissants, bien que l'on peut mentir... Surtout moi.

Nibiru : Nibiru, commandant dans la Tribu du Sable pendant la Guerre du Noyau.

Svein ne comprenait pas grand-chose, mais le second du chef ennemi devint très gêné à l'entente des mots de Nibiru.

Antares : Antares, simple glatorian.

Nibiru : Ici, Seigneur des Terres de l'Ouest en quête de l'Est pour découvrir de nouvelles civilisations et Grand-Etre.

Antares : Travail pour le Seigneur des Terres de l'Est en quête de l'Ouest pour découvrir de nouvelles civilisations et Grand-Etre... Pouvoir personnel, les ténèbres.

Nibiru : Pouvoir personnel... Remarque que le vent ne vient plus de la mer.

Antares : Belle démonstration... Technologie ? Robot et Exo-squelette.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 170716122243385010
Nibiru : Appareil de communication à de longue distance. S'il n'y a pas de problème, nous aimerions donc passer et en savoir un peu plus sur votre civilisation.

Le second de l'autre camp avait une tête de plus en plus dépité et désespéré, Antares se tourna vers lui.

Second : Non... Non ! Non !

Le second fit l'erreur de repartir en courant vers ses troupes, mais Nibiru ne lança pas l'assaut. Antares couru après son second et le plaqua au sol en essayant de le faire taire, malheureusement il sortit une boule rouge de son sac et la jeta. Une fumée de la même couleur en sorti.

Antares : T'aurais pas dû faire ça !
Chapitre43: Equipes B et C
Spoiler:
A quelques jours de cela, l'équipe C longeait une plage en direction du Sud, ils établirent un campement et décidèrent de s'enfoncer dans la forêt, elle était dense et d'un calme sans pareil. Mais cela cachait quelque chose surtout lorsqu'ils tombèrent sur une falaise ou plutôt un gigantesque mur. En en faisant le tour ils trouvèrent plusieurs portes en métal, mais toquer ne donnait pas de réponse, quel que soit le jour ou l'heure. Si toquer ne faisait venir personne de l'intérieur, il en avait fait venir d'autre de l'extérieur, des Lostikah. Ces créatures à mi-chemin entre l'animal sauvage et l'être civilisé.

Varg : Vous vous êtes attaqué à la mauvaise personne, barbares ! Je suis Varg ! Meilleur combattant de Pahlau !

Soldat : Ca ne sert à rien de dire ça après les avoir mis KO.

Varg : Bon ! Grimpons aux arbres en espérant qu'ils soient aussi grands que ses murs et que personne ne nous y attend armé. C'est parti.

Un clapet de la porte s'ouvrit, laissant paraitre des yeux qui avaient l'air d'avoir du mal à rester à bonne hauteur.

??? : Vous n'avez rien contre nous si vous avez mis à mal des Lostikah ?

Varg : Evidemment qu'on est gentil.

L'équipe B qui longeait toujours la même plage depuis le détroit aperçu les lumières d'un village. Ils décidèrent d'y aller par petit groupe pour ne pas se faire remarquer. Le meneur, Cartuxis s'arrêta dans une taverne pour écouter ce que pouvait se raconter les gens du coin.

Cartuxis : Je n'aime pas cet endroit, il me rappelle le Royaume...

Quand soudain il entendit un nom, le nom du souverain de ce pays, il se leva soudainement et partit retrouver son groupe.

Cartuxis : S'il veut toujours les pleins pouvoirs, nous lui montrerons que c'est nous qui avons le pouvoir, celui de le faire tomber ! Je sais que vous êtes contre ce que je dis, glatorian de Pahlau, mais nous n'allons pas entrer en guerre. Pour le moment nous n'avons qu'à infiltrer ce pays et ensuite prendre la tête du Roi, le... Seigneur du Sable. Je ne sais pas si dans ce groupe il y a des habitants du Royaume, mais vous vous êtes bien révolté contre votre Roi, on pourrait reproduire la même chose ici.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 2 Aoû - 14:38
Chapitre44: La Ville
Spoiler:
Des années et des années plus tard.
Une Ville où la technologie a avancé sans les Grands Etres, abritant d'immense tours s'élevant jusqu'aux cieux. Où l'heure n'est plus aux combats pour la conquête de nouveaux territoires. C'est dans cette métropole que reprend l'histoire.

??? : Disparition ! Si vous retrouvez cette personne, signalez-le !

Dormus : J'achète.

De retour à sa maison.

Dormus : Je suis rentré. Tiens, le journal.

Svein : Une disparition ? Ca change des histoires de meurtre... Qu'est-ce que c'est que ça ? Un nouveau sport commence à envahir les bas quartiers de la Ville, pour régler les conflits des gangs où seulement pour ce faire un nom comme à l'époque d'Atero. C'est sans arme que se déroule les combats, un corps à corps pour mettre l'adversaire à terre. Mouai... Ca n'a jamais été mon truk le combat. Bon ! Au travail ?

Dormus : (Pourquoi pas.) ...

Svein : Dormus ?

Dormus : Hein ? Oui, on y va.

Passionné de musique, Svein aidé de Dormus avaient pour passe-temps de créer de nouveaux instruments. Ils en avaient déjà conçu plusieurs, mais il manquait toujours quelque chose, des musiciens pour les utiliser. Dormus et Svein avaient déjà leur instrument et en utiliser d'autres ne leur convenaient pas.
Chaque fin de semaine, Dormus se rendait toujours là où Safir travaillait, la bibliothèque, pour savoir si la Ville avait accueilli de nouveaux habitants, en particulier une glatorian nommé Enoldia. La réponse fut de nouveau négative.

Safir : A croire que plus personne ne meurt ou c'est qu'ils apparaissent vraiment loin.

Et c'est en rentrant chez lui qu'il passa dans une rue où se déroulait cette sorte de sport défouloir. Si le vacarme était audible rien qu'en passant devant, il était pire à l'intérieur, dans une salle au sous-sol bondé de monde, les gens hurlaient le nom des combattants pour les encourager. Il fallait mettre l'adversaire à terre quelle que soit la façon ou même le mettre KO.

Arbitre : C'est Cthul des quartiers Ouest qui l'emporte !

Cthul : J'vous prends tous, moi ! J'vous démonte !

C'était à priori un règlement de compte, ceux qui avaient parié sur le perdant partaient dégoutés. Mais un évènement en retenu quelques-uns. Un spectateur montait sur la scène.

Arbitre : Ce vieil homme n'a pas froid aux yeux ! Vous n'avez pas de pouvoir au moins ?

Dormus : Non.

Cthul : J'vais essayer d'y aller doucement.

Arbitre : Vous connaissez les règles !?

Dormus : Oui.

Arbitre : Dans ce cas là... Combat !

Dormus attaqua en premier d'un coup de poing, Cthul l'évita sans problème et c'était pile ce que Dormus avait prévu puisqu'il lui faisait un croche-pied en même temps qui le fit tomber, Cthul l'attrapa pour l'entrainer avec lui, mais sans parvenir à le renverser. Dormus l'imobilisait d'un pied sur la cuisse, un autre sur l'épaule, une main pour tenir un bras et une autre pour l'étrangler.

Arbitre : Hé !! On ne tue pas son adversaire !

Dormus : Alors, compte !

Arbitre : 4... 3... 2, 1 ! Le vieux gagne la première manche !

Dormus lâcha Cthul qui suffoquait.

Arbitre : Deuxième manche ! ... Combat !

Les combattants pouvaient se placer à n'importe quel endroit de la scène qu'ils voulaient juste avant de commencer, Dormus faisait dos à l'adversaire. Pour éviter de se prendre un coup de poing, Dormus se baissa en prenant appui sur ses mains et avec l'élan de Cthul, les pieds de Dormus étaient contre le torse et entre les jambes de son adversaire, il n'avait plus qu'à lever les jambes et basculer pour le jeter hors du terrain, ce qu'il fit.

Arbitre : Hors scène ! Quel est ton nom que l'on puisse le crier !?

Dormus : ... Je ne préfère pas le dire.

Arbitre : Victoire du vieil homme anonyme !

En partant Dormus se fit rattraper par quelqu'un.

??? : Tu ne rigoles pas dit donc. Un inconnu venant comme ça sur scène et gagner juste après une défaite du Sud... Ca te dirait de bosser pour moi ? Pour les quartiers Sud.

Dormus : Pas vraiment.

Antidax : Reviens me voir si tu changes d'avis, demande Antidax.

La semaine suivante, sur le chemin du retour de la bibliothèque. Ne passant pourtant pas dans les quartiers malfamés, quelqu'un suivait Dormus, les pas un peu plus pressant, il l'interpella et en ayant à peine eu le temps de se retourner, Dormus se fit poignarder.

Cthul : Ca t'apprendra.
Chapitre45: Vengeance
Spoiler:
Les expéditions avaient cessé et jamais d'autres peuples n'étaient venus pour conquérir depuis l'Unification du Sud, de l'Est et de l'Ouest. Dernièrement la technologie avait enfanté des armes à feu très puissante et ils étaient justement en train de les tester.
[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 170715022119368375
Varg : Ma-Magnifique... Ca me coupe le souffle.

Nibiru : Ce n'est pas à mettre entre toutes les mains.

Varg : Pour être plus sûr de leur efficacité, on pourrait les utiliser sur des animaux. Non ! Sur des condamnés.

Nibiru : ... Pas besoin de test pour savoir que ça les transpercera.

Varg : (C'est magnifique.)

Dormus se réveilla, encore les pensées confuses.

Dormus : (Je suis mort... Encore ?)

??? : Ah ? Vous vous réveillez ? Vous êtes à l'hôpital, je suis docteur.

Dormus : ...

??? : Prenez tout votre temps, vous avez été poignardé dans le bas du dos. D'ailleurs un inspecteur viendra pour vous questionner, en attendant reposez-vous.

Quelques heures plus tard Safir vint lui rendre visite, accompagné de Svein juste avant l'arrivée de l'inspecteur qui leur demanda de quitter la chambre.

Narok : Inspecteur Narok, vous devez savoir pourquoi je suis là.

Dormus : Pour faire court, je rentrai chez moi en passant par des rues pas très bien fréquenté et s'en suivie la vive douleur dans mon dos, puis je me suis réveillé ici.

Narok : Vous ne pouvez pas décrire le criminel ?

Dormus : Désolé, aucun souvenir.

Narok : Et que faisiez-vous dans ce genre de rue ? Vous n'y habitez pas.

Dormus : Je voulais voir ce nouveau sport de combat.

Narok : D'accord... Rien de plus à rajouter ?

Dormus : Non.

Narok : Vous savez où me trouver si la mémoire vous revient ?

Dormus : Oui.

Narok : Bon rétablissement et au revoir.

Bien plus tard, Dormus put sortir de l'hôpital et était retourné plusieurs fois dans les quartiers malfamé pour se renseigner. Et ce soir il avait suffisamment d'informations... Il suivait quelqu'un jusqu'à ce que cette personne soit seule puis l'assomma. La victime étourdi, il put l'emmener dans une ruelle un peu plus sombre et l'attacha.

Cthul : Mais je te reconnais !

Dormus le bâillonna.

Dormus : Tu as crié victoire trop tôt, si tu croyais que c'est comme ça que ça allait finir tu t'es trompé.

Cthul : Hm hm hmhmh hm hmmh HMHM ! (Pour quel quartier tu travailles, enfoiré !)

Dormus : Je ne vais pas t'écouter tu n'as plus rien à dire, faut voir les choses en face.

Dormus poignarda Cthul dans le bas du ventre.

Cthul : HMM !

Dormus : T'inquiète je ne vais pas te laisser comme ça.

Cthul : Hm hm hmhm hm hm ! HMHM ! (Tu vas te mettre tout le quartier Ouest à dos ! Enfoiré !)

Dormus lacéra le reste du ventre jusqu'à ce que la lame ressorte. Il ne fallut pas beaucoup de temps pour que Cthul ne cesse de bouger.

Grand changement aussi dans les fiches personnages : https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 10 Aoû - 12:11
Place au dernier chapitre...
Chapitre46: Règlements de comptes
Spoiler:
La mort de Cthul ne passa pas inaperçu et le quartier Ouest commençaient à s'agiter pour trouver le coupable, mais le Nord, le Sud et l'Est niaient toute implication. Malheureusement une source anonyme parla d'un grand glatorian vert et il ne fut pas tardé à être retrouvé puisqu'il était revenu assister à un combat. Il avait même croisé Antidax, mais ce dernier ne lui accorda même pas la moindre attention. Ce qui dérangeait Dormus c'est qu'au balcon, un glatorian avec les yeux aussi rougeoyant que la lune ne regardait pas le combat, mais Dormus. Il préféra partir, mais s'aperçut très vite qu'il était suivi et que son nombre de poursuivant croissait à chaque coin de rue jusqu'à ce qu'il se fasse encercler.

Ildarg : On fait moins le malin, vieillard. On sait que c'est toi qui a tué un de nos confrère et que tu n'es d'aucun quartier.

Qui avait bien pu le voir tuer Cthul !? Soudainement la nuit se fit un peu plus sombre, les lampadaires étaient allumés, mais il faisait sombre comme autour du glatorian qui fixait Dormus pendant le combat et comme lorsqu'il avait tué Cthul ! Le glatorian noir aux yeux rouges apparu comme tout droit sorti des ténèbres.

Glatorian noir : C'est bien lui.

Ildarg : Content de collaborer.

Non loin de là un soldat en armure et possédant une nouvelle arme était en train de marmonner.

Varg : Ils se sentent tout puissant et osent contourner les lois, ils vont voir de quel côté est réellement la puissance. Foutu gang, j'vais les dissoudre...

Il arriva à la rue où était Dormus, les entrées bloquées par le gang de l'Ouest.

??? : T'es qui toi ?

Varg : ... Celui qui va vous remettre à votre place.

Il commença à tirer et les alarmes de la Ville retentirent au même moment pour la première fois.

Ildarg : Qu'est-ce qu'il se passe !?

Des projectiles fusaient à une vitesse hallucinante et n'épargnaient rien ni personne. Avec les lampadaires cassés à en faire tomber leurs bougies, les ténèbres de la nuit purent se répandre, mais en voyant Dormus s'allonger par terre complètement paniqué, le glatorian noir le prit en pitié et après tout il n'était d'aucun gang rival alors, il s'enfonça dans le sol, attrapa Dormus et le traîna jusqu'à un endroit sûr.

Dormus : Aïe...

Glatorian noir : Rassure-toi je n'ai rien contre toi.

L'armée était dans les rues à chercher Varg. Bien que les nouvelles armes pouvaient percer le blindage des robots, ils étaient en fonction, tout comme l'unité de géant équipé de nouveaux boucliers pouvant y résister, mais c'est Nibiru qui le trouva en premier.

Varg : Zut, je ne pourrai pas m'occuper des autres gangs, va-t-en Nibiru ! J'ai rien contre toi !

Bien que Varg tirait dans sa direction, Nibiru déviait les projectiles avec de forte bourrasques de vent. Les géants arrivaient sur sa gauche et Varg essayait de les retenir en leur tirant dessus aussi, mais avoir plusieurs cibles ne faisaient que retarder de peu son arrestation. Une personne de l'armée pouvant maitriser l'orage était sur le toit d'un immeuble, mais sa technique était peu précise du moins jusqu'à ce qu'il lui lance une flèche paratonnerre qui l'atteignit et le calma tout de suite une fois la foudre s'abattant sur lui.
Après cet évènement les mesures de sécurité allaient être renforcés et Varg aurait même été exécuter s'il aurait survécu à la foudre.

??? : Comment ça se fait que l'on résout les problèmes une fois qu'ils sont là et non avant qu'ils n'arrivent ! Les habitants de l'Ouest sont vraiment une bande de dégénéré.

Nibiru : Etant donné que tu me mets dans le lot, je ne te permets pas, Ares !

Ares : Bah oui, venir dans ce pays et tuer le Roi c'est pas être un dégénéré, c'est normal, tout à fait normal !

Nibiru : Je n'étais plus responsable des actes de mes troupes une fois séparées et je te rappelle que la bataille des plaines était de votre faute !

Ares : La faute d'un pauvre gars qui avait peur de toi !

Nibiru : Et de votre Roi !

??? : Ares ! Nibiru ! Calmez-vous. On vous entend dans tout le bâtiment.
... De la saison 5.
Bah quoi j'avais pas dit qu'il y aurait une saison 6 ? En tout cas voici aussi le tout dernier chapitre bonus.


Chapitre Bonus Saison 5
Spoiler:
Cthul : Mais qu'est-ce que c'est ?

Ildarg : Je ne sais pas.

Dormus : C'est un chapitre bonus ! Et vous les figurants vous êtes viré !

Varg : C'est pas sympa.

Svein : Quant à moi je vais affronter la ligue pokémon. C'est mon rêve depuis que j'ai reçu mon tout premier pokémon dont je tairai le nom pour plus de suspense.

Prof Dormus : Mais pour cela tu devras affronter le terrible conseil constitué de...

Nibiru : Nibiru, maître du type vol !

Prof Dormus : Pour un Vorox c'est plutôt stupide, tu ne vas pas me dire que tu as des boomerangs qui te permettent de voler aussi ?

Ares : Tu vas aussi devoir m'affronter moi, Ares, maitre du type ! Du type...

Prof Dormus : Tu es un type pas très approfondi puisque tu es apparu seulement dans le dernier chapitre. Quant aux autres membres du conseil on ne peut révéler leurs noms puisque ce sont de nouveaux personnages, alors à la place souviens-toi de ton merveilleux voyage de dresseur, Svein.

Svein : J'm'en souviens comme si c'était maintenant, j'ai rencontré plein de personnes incroyables, j'espère que je les retrouverai en post-game. Antares de la constellation du Scorpion, Varg de Varg, Cthul du mythe de Cthulhu, Ares le dieu grec, ainsi que Angalarr, Cartuxis, Antidax, Narok et Ildarg de je ne sais où.

Prof Dormus : Tu n'oublies personne ?

Svein : Si, ??? qui intervient à la toute fin du dernier chapitre, mais vous en saurez plus dans le prochain épisode.

Second : Et moi alors, le second d'Antares, on m'oublie ?

Dormus : Oui, fin de l'histoire !
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Lun 28 Aoû - 13:07
SAISON 6
Chapitre47: La bataille des plaines
Spoiler:
Nibiru était à la gare, mais avant de monter dans le train, son regard croisa celui du chef du gang de l'Est qui se promenait fièrement dans les quartiers Ouest et bien que Nibiru ne le reconnut pas puisque c'était la première fois qu'il voyait son visage, le chef de gang, Antares se souvenu du jour où ils se rencontrèrent :
Antares couru après son second et le plaqua au sol en essayant de le faire taire, malheureusement il sortit une boule rougeâtre de son sac et la jeta. Une fumée de la même couleur en sorti.

Antares : Mais qu'est-ce que t'as fait !

Les soldats chargeaient et de là où étaient l'armée de l'Ouest, ils pouvaient voir les robots se lever, mais Nibiru ne lançait pas l'assaut puisque les nuages étaient en train de se tordre.

Nibiru : Ca va se finir rapidement.

La tornade leur arrivait par la droite et bien que ceux du fond avaient déjà fait demi tour, il en était beaucoup plus difficile pour ceux qui avaient commencé à charger. Svein était parti en courant et Antares avait lancé une autre boule de fumée qui s'était envolée avant d'avoir pu montrer sa couleur, puis il prit le sac de son second et disparut dans son ombre pour rejoindre ses troupes. Nibiru avait fait cesser la tornade, bien qu'il restait quelques soldats et surtout les robots, 2. L'Ouest avait commencé sa charge après que les corps s'étaient arrêtés de tomber et il en fallut peu pour soumettre l'ennemi.

Nibiru : Alors... On a peur de moi ? Ce que je voudrais surtout savoir c'est pourquoi.

Chef en second ennemi : ...

Nibiru : Je doute que mon nom fasse peur à une quelconque personne d'une autre tribu seulement à cause de la Guerre du Noyau... Non, ce n'est pas ça, il y a autre chose... Bon et vous, vous avez trouvé comment ça fonctionne ?

Soldat : Il est hors service celui-là.

Dormus : ... Oui moi j'ai compris.

Nibiru monta sur l'épaule du robot noir.

Nibiru : Vas-y, emmène-le jusqu'à la mer.

Dormus attrapa l'ennemi délicatement par peur de pouvoir le broyer avec les mains du robot.

Dormus : Je ne sens pas du tout votre poids, Nibiru.

Nibiru : Noie-le.

Dormus le fit.

Nibiru : C'est bon, relève-le... Alors, toujours pas d'humeur à parler ? ... Recommence.

Il avait fini par parler et ils se remirent en route tout en restant vigilant, mais pas suffisamment, Antares et le reste de ses troupes les avaient attendus en s'accrochant à des falaises plus loin et même si Nibiru serait passé par la plage ou par le haut des falaises, Antares avait un avantage, la nuit, une nuit bien plus sombre que d'habitude, ils attendirent que les troupes avances suffisamment pour les attaquer par derrière et se fut un succès. Nibiru ne pouvait pas utiliser ses pouvoirs sous peine de tuer les siens et Antares n'était pas non plus un excellant combattant, tout ce qu'il pouvait faire était de rester dans l'ombre et d'attraper les jambes des ennemis pour les faire tomber sans pour autant les faire tomber dans les ténèbres qui leur aurait valu un destin beaucoup plus cruel et une bataille perdue pour les 2 camps, il avait déjà emmené quelqu'un dans les ténèbres par le passé et se fut la première et dernière fois qu'il le fit.
Il l'avait fait juste par pure curiosité pour montrer à quelqu'un l'endroit dans lequel il s'était trouvé avant d'arriver dans l'Autre Monde, il le tenait par la main et l'emmena dans ce lieu infiniment noir ou y régnait d'étrange chuchotement, mais l'invité se mit tout de suite à hurler comme s'il était en train de subir des tortures, il le fit vite sortir de là, mais bien qu'il ne pouvait pas voir, ceux qui avaient assisté à leur retour et qui avait pu survivre lui avait décrit ce qu'il avait ramené, un vrai monstre, il avait doublé de taille et de musculature, il avait une grande bouche dans le torse ainsi que dans ses multiples mains qu'il avait dans le dos et il dévorait absolument tout, il fallut une centaine de soldats pour l'arrêter avant qu'une fumée noire sorte de son cadavre et s'en aille en produisant un immonde bruit. Et cette nuit, il avait beau être dans une bataille il ne ferait plus jamais subir ça à quelqu'un, même un ennemi.
Cartuxis et ses troupes avaient infiltré leur château et tué leur Roi, l'ancien Seigneur du Sable, mais très peu avaient pu survivre pour l'annoncer à Nibiru. Un soldat de l'Ouest voulant faire peur leur avait dit que Nibiru n'allait pas tarder à arriver et qu'il allait tous les calmer. Ares qui était le second du Roi se mit encore plus en rogne et décida d'envoyer un navire pour tenter de rattraper Antares, mais ce dernier avait laissé ses troupes de côté après la bataille nocturne et était retourné au château le plus rapidement possible grâce à son pouvoir de téléportation assez hasardeuse à cause de sa mauvaise vue. Il revint à l'endroit où il était arrivé la première fois dans l'Autre Monde, dans des ruines en montagnes un peu plus au nord du Royaume de l'Est et au même moment, des soldats qui avaient poursuivit les envahisseurs jusqu'à une immense colline, signalaient l'arrivée de troupes inconnues. Ares envoya toute l'armée et tous les volontaires, mais malheureusement pour eux, Nibiru était arrivé au sommet de la colline et il avait la meilleure vue possible sur le Royaume de l'Est pour voir les armées et les navires qui partaient. Les catapultes firent feu, mais 2 tornades se formèrent assez vite, celle venant par le Sud emporta les bateaux en un rien de temps avant de se dissiper et celle venant du Nord qui avait d'ailleurs emporté Antares qui survécut par miracle en tombant dans un endroit sombre où il avait pu retourner dans les ténèbres au lieu de s'écraser. Bien que sonné, il était retourné au château et trouva Ares tétanisé.

Antares : Faut évacuer tout le monde ! ...

Antares lui donna un coup de poing pour qu'il se ressaisisse.

Antares : FAUT EVACUER !!

Ares : Oui, c'est déjà fait.

Antares : Et bah viens !

A part à un village, continuer à l'Est après ce Royaume les amenait dans une crique servant de port, mais avant de sortir du château, ils mirent feu à un brasero qui produisait une fumée blanche, signe de retraite pour les soldats qui n'avaient surement pas encore évacué.
La situation la moins barbare dans cette quête de l'Est fut celle de Varg qui avait trouvé une forteresse en pleine forêt remplie de glatorian et agori avec les intentions les plus pacifiques possibles malgré qu'en dehors des murs, vivait des Lostikah, ces êtres à mis-chemin entre l'animal et le glatorian.
Et de ces actions en résulta des années plus tard la métropole dirigée par un conseil constitué d'Ares de l'Est, Demeter des Montagnes du Nord, Imara de Pahlau, Lakov de la Forteresse du Sud et Nibiru du Désert de l'Ouest.

https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mar 5 Sep - 12:42
Et 2 chapitres ! 2 !

Chapitre48: Retour chez soi
Spoiler:
Les anciennes railles du Royaume de l'Ouest étaient encore en service et avaient été prolongées pour relier la Ville et les Terres de l'Ouest.

Orias : Nibiru !

Nibiru : Orias !

Orias : Comment va ?

Nibiru : Ca pourrait aller mieux et toi ?

Orias : Ca va, ça va. On a tué un Skopio hier, il a essayé de gravir le mur pendant plus d'une heure.

Les Terres de l'Ouest avaient quelque peu changées, sans le système de gardiens, les pyramides avaient été converties en un grand mur les séparant des Skopio au niveau de l'ancienne neuvième pyramide. Parmi les gardiens, seul Orias, le cinquième gardien, Nobunaga et Kephren étaient restés ici, les autres étaient allés à la Ville tandis que Pahlau avait été abandonné, seulement quelques bateaux et panneaux y avait été laissé pour indiquer le chemin vers la Ville comme sur tout le long des railles.

Nibiru : Qu'est-ce que c'est que ce totem d'épée ?

Orias : Ah ça... C'est... C'est une blague. (Pourquoi il a fallu qu'ils le fassent aujourd'hui.)

Nibiru : Je le reconnais... Il ne bouge pas.

Orias : Oui, c'est... Normal.

Nibiru qui s'était accroupi pour mieux voir se releva aussi sec en lançant un regard inquiet à Orias, puis le plat de l'une des épées tomba sur la tête du "totem".

Nobunaga : AH ! HEIN !? Sérieusement !? Encore ! Vous en avez pas marre !! Ahah ! C'est ça, jouez avec le contre-jour pour pas que je vois vos visages, mais je sais que c'est vous sales Zesk ! Déterrez-moi ! Déterrez-moi !!

Nibiru se ragenouilla.

Nobunaga : Oh...

Nibiru envoya une bourrasque de vent pour le déterrer.

Nobunaga : ... Merci. (Aaaaaaah !!! J'ai du sable dans les yeux !!)

Nibiru : C'est pas en plein milieu que l'on enterre les morts.

Nobunaga : Je suis pas remort.

Nibiru : On aurait cru.

Nobunaga : Je dors les yeux ouverts... Et certaine personne en profite pour me mettre dans des situations plus folles les une que les autres. La dernière fois je me suis réveillé attaché à une corde pendant de l'autre côté du mur. Ca m'énerve, j'pense que je vais partir.

Nibiru : T'es sûr que tu n'as rien fait pour mériter ça ?

Nobunaga : Rien.

Orias : Absolument rien, je me demande pourquoi ils s'acharnent sur lui.

Nibiru : Dormir les yeux ouverts... Ca me rappel cette affaire, celui qui parlait en dormant, Gabi l'ancien chef du gang de l'Ouest...

Orias : Ah oui, celui qui avait tout dis des Terres de l'Ouest à Valtiel.

Nibiru : Lui-même, le premier exécuté de la Ville.

Orias : Et qui sait, il est peut-être allé dans un nouveau monde.

Nibiru : S'il y a un troisième monde après notre seconde mort, ça ne doit vraiment pas être en endroit charmant.
Chapitre49: Retrouvailles
Spoiler:
En rentrant chez eux, Svein et Dormus virent quelqu'un à la porte.

Dormus : Qu'est-ce que vous voulez ?

??? : C'est pour les instruments de musique.

Dormus : Enchanté, Dormus.

Svein : Et moi c'est Svein.

Jodi : Jodi.

Ils rentrèrent pour lui faire tester plusieurs instruments, mais avec chacun d'eux le résultat était catastrophique.
De son côté, Mira qui n'avait plus l'envie de représenter Pahlau était simplement resté médecin.

Mira : Ah... J'en rêve parfois. Que ça se soit passé autrement...

«| Valtiel : C'est moi qui posera la question. L'Autre Monde est-il notre- (dernière chance ?)
Nibiru : Qu'est-ce que tu veux vraiment- (Valtiel...)
Garraty : Quelle est cette- (créature?)
Hekmatiar : Comment êtes-vous- (né?)
Nobunaga : Qui m'a fait- (tuer?)
Kietel : Pourquoi la- (vie?)
Dormus : La retrouverai- (je?)

Mira : CommentEstMortLaminak!?

??? : Suicide vêtu un très bon déguisement d'accident, Mira.

Mira : C'est pas possible.

??? : Tu sais très bien que ce n'est pas un accident, mais tu essayes de te persuader que c'est un meurtre, bien que personne n'avait quoi que ce soit contre lui.

Mira : C'est pas possible.

??? : Ce n'est plus possible, c'est déjà fait et ça ne le sera plus jamais sauf ici dans vos mémoires, le seul endroit où Laminak est.

Valtiel : Il n'y a rien après ?

??? : Il n'y a rien après.

Dormus : Il n'y a rien après. Il n'y a rien après. Il n'y a rien après ! |»

Mira : Enfin bref... C'est plutôt un cauchemar. Fini de peindre ? Voyons voir.
[center][Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 170413115515471456[center]
Mira : Génial, t'as prédit la pluie... Qu'est-ce que c'est que ça... La chose ovale dans le ciel ?

Le lendemain Dormus et Svein se promenaient dehors en pensant à ce qu'ils pouvaient faire de Jodi.

Dormus : On a la patience de lui apprendre à jouer ?

Svein : Tu as plus de patience que moi et faudrait surtout savoir de quel instrument.

Dormus : Quel hasard, elle est là.

Jodi : Hey !

Dormus & Svein : Bonjour.

Narok : Bonjour.

Jodi : J'vous présente Narok, mon homme qui est mort beaucoup plus tard que moi, ça se voit.

Narok : Merci, pas besoin de le préciser.

Svein : On est ses professeurs de musique.

Jodi : On s'est retrouvé lors de l'Unification, j'étais de la Forteresse et lui d'ici. Ca ne vous est pas arrivé de retrouver des gens grâce à ça ?

Dormus : Je recherche toujours ma femme qui est décédée avant moi.

Svein : Ma femme est morte dans ce monde alors... Voilà.

Jodi : Ah... Désolé... D'ailleurs Svein je me rappelle d'où je t'avais déjà vu avant hier, c'était dans les quartiers des géants.

Dormus : Qu'est-ce que tu faisais là-bas ?

Svein : Promenade.

Dormus : Je préfère ne pas y aller, ça me fait me sentir petit.

Jodi : Et tu parlais leur langage, t'es doué.

Dormus : Tu parles le Giga ?

Svein : C'est une longue histoire.

Dormus : Je suis patient.
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Mer 13 Sep - 12:58
Et de 3 !
Chapitre50: Pouvoir
Spoiler:
Svein : Je ne suis pas grand, mais le Giga est mon langage d'origine. J'ai fini par l'oublier puisque personne ne le parlait dans mon village, mais grâce aux géants je l'ai réappris.

Jodi : Et pourquoi un des géants faisait... N'importe quoi ?

Svein : Ca c'est... Mon pouvoir.

Dormus : Comment !?

Svein : Ma voix me permet de contrôler les gens aussi.

Dormus : Si c'est vrai il faut te déclarer.

Svein : J'crois bien que c'est vrai, à moins que les géants ne se moquent juste de moi.

Narok : Il faut vous déclarer au plus vite avant que cette nouvelle ne s'ébruite et que vous soyez déclaré dangereux.

Bien plus tard Svein eu audience avec le conseil après avoir été fouillé. Les 5 étaient là ainsi que plein de soldats.

Lakov : Nous vous écoutons.

Svein : Bien... Bonjour, je m'appelle Svein et je viens de l'Est. Vous vous rappelez peut être de moi, je suis celui qui s'occupe du village de statues. J'ai un pouvoir qui me permet de changer ma voix et d'imiter celle de n'importe qui, mais pas que, je peux aussi contrôler une personne.

Ares : Ah bah bien sûr ! Maintenant que l'on a plus Varg pour tester qui s'y colle ?

Imara : Pourquoi pas moi.

Svein : J'avais essayé que sur des géants donc je ne sais pas si-

Imara : C'est justement l'occasion.

Lakov : Je sors de la pièce pour ne rien savoir du premier test.

Imara : Alors, comment tu procèdes ?

Svein : Il faut que je vous le dise dans une oreille, de préférence quelque chose que vous ne savez pas faire.

Imara : Un truk que je ne sais pas faire... Marcher sur les murs.

Svein : Euh... Ca ce n'est déjà pas possible en temps normal pour tout le monde.

Imara : On verra.

Svein lui chuchota à l'oreille et elle se mit à avoir le regard dans le vague avant de tenter de marcher sur le mur.

Ares : Evidement ça ne fait pas de miracle... Ca fonctionne combien de temps ?

Svein : Jusqu'à ce que je dise, arrêtez !

Imara : ... Je me sens stupide, enfin bref c'est vraiment bizarre, je n'avais que cet ordre en tête.

Nibiru : Tu ne nous as pas entendu parler ?

Imara : Non.

Le deuxième teste eu la même conclusion, Lakov avait momentanément retrouvé sa souplesse d'avant son accident.
Chapitre51: Se rendre
Spoiler:
La rumeur courrait comme quoi il y avait un être fait de boue se promenant en Ville et on pouvait même savoir où il était puisqu'il laissait des traces. Le conseil en eu vent.

Ares : Foutaise, il y a quelque temps il y avait bien eu cette histoire de crabe qui parle.

Imara : Et on avait trouvé un crabe écrasé, je te rappelle.

Ares : Ca ne prouve pas qu'il parlait.

Nibiru : Un être de boue... Ca me rappelle quelque chose.

Un garde entra dans la salle.

Garde : On a eu confirmation, il est en confinement.

Une partie du conseil y alla.

Nibiru : Le village en bord de plage, le cannibale monstrueux, nos pièges, notre fuite et le géant.

??? : Héhéhé... J'étais de ce spectacle. Enfin, nous l'étions.

La boue laissa apparaitre un corps avant de s'en séparer complètement et de n'être plus qu'une flaque.

??? : Il est mort et je n'ai pas vraiment besoin de corps alors je vous le ramène.

Imara : Qu'est-ce qu'il vous a poussé à agir ainsi ?

??? : Vous avez eu des différends avec nous alors on se rend.

Nibiru : Comment saviez-vous que nous nous trouvons ici ?

??? : Je suis déjà venu une fois il n'y a pas si longtemps, débarrassé de pratiquement toute ma boue pour ne pas attirer l'attention comme aujourd'hui.

Lakov : Votre nom ?

Angalarr : Angalarr.

Imara : Et votre parcours depuis la destruction du Royaume ?

Angalarr : J'ai survécu aux flammes, mais j'avoue n'en avoir tiré aucun des condamné en lieux sûr... Je ne sais pas quel sort vous m'avez réservé, mais en tout cas je peux vous dire que je suis content d'avoir pu rencontrer ce petit gars et de lui avoir remonté le moral bien qu'à notre première rencontre il m'avait attaqué, il m'a permis de me renforcer aussi, dommage qu'il soit de nouveau mort.

Nibiru : Comment est-il mort ?

Angalarr : Comment dire... Il y avait du mouvement dans une rivière, quelque chose était bel et bien en train de nager, mais cette chose n'avait pas de corps. On distinguait parfois une apparence de glatorian, mais démesuré et surtout aqueux. De l'eau était en train de nager à contre-courant, mais reculait plus qu'autre chose. Quelqu'un comme nous, c'était dit mon ami, il a voulu aller le voir, il a plongé. Moi, je ne peux pas au risque de me dissiper. L'eau essayait de l'attraper sans succès, apparemment sous l'eau il arrivait à entendre une voix, mais au bout d'un moment ils se sont tous les deux faits emporter. Je ne sais pas ce qu'est devenu l'eau, mais j'ai retrouvé mon ami noyé... Alors, quel sort vous me réservez ?

Lakov : Pour les affaires antécédentes à l'Unification, c'est à ceux auquel vous avez causé du tort d'en décider, les habitants des quartiers Ouest.
Chapitre52: Secret
Spoiler:
2 Agori dans une station du chemin de fer était là à ne rien faire comme à chaque fois qu'il n'y avait pas de train.

Povohk : C'est 2 grains de sable qui arrivent à la plage et l'un dit, c'est bondé aujourd'hui.

...

Povohk : Tu pourrais au moins répondre que c'est pas drôle.

Agori 2 : Re- regarde !

Povohk regarda dans la direction indiquée et vit une chose gigantesque sortir des nuages.

Agori 2 : Qu'est-ce que c'est ? Un nuage ?

Povohk : C'est trop parfaitement ovale pour en être un, c'est pas naturel.

La Ville était de nouveau en alerte, la seule chose qu'ils savaient était que cet engin volant venait des Glaces du Nord, il s'arrêta en haut de la plus haute tour et quelque chose en descendit en trombe avec une corde, l'armée y était allée et un glatorian de pierre les attendait.

??? : On brise la glace.

Une plateforme volante descendit de l'engin et une voix grave pas méconnu se fit entendre.

Hekmatiar : Les Glaces du Nord se sont brisés et c'est guidé par le vent que nous, flocon, nous retombons au doux rythme de la pluie en ce lieu.

Certavus : Pour résumer, on rejoint la Ville.

Une fois la situation clarifiée, population rassurée, ils descendirent tous de l'engin. Le conseil avait donc réunion avec quelques-uns de ces nouveaux venus.

Hekmatiar : Faisons étalage de nos armes vivantes. Le glatorian avec une armure intégral, un peu trop froid pour rester en vie, je lui ai construit cette armure chauffante. On ne sait pas jusqu'à combien sa température peut chuter, mais je vous déconseille de le toucher sans. Le glatorian de pierre, Orez, il peut bien évidemment changer son corps en pierre.

Ares : C'est vous qui l'avez modifié, Grand Etre ?

Hekmatiar : Non c'est comme ça qu'il est arrivé, je n'ai modifié personne contrairement à toi.

Tout le monde regardait Hekmatiar qui fixait Lakov alors tout le monde le regarda tandis que lui regardait tout le monde...

Lakov : J'avoue.

Ares : De quoi ?

Lakov : Avant l'Unification, je ne suis pas tombé d'un rempart de la forteresse, j'ai dit à tous ses habitants de garder le secret de ma transformation en glatorian, mais en réalité je suis un Grand Etre.

... Ares brisa le silence en tapant du poing sur la table.

Ares : Pourquoi vous nous l'avez caché !?

Lakov : Je ne voulais pas gouverner, enfin... C'est trop tard.

Ares : J'en ai rien à faire, les robots restent une conception du Royaume de l'Est !

Nibiru : Ca fait longtemps que plus personne ne parle comme ça, Ares.

Certavus : C'est pas le tout, alors on va continuer.

https://www.bionifigs.com/t6254-blog-fiches-personnages-des-bionicle-de-ma-fic#262647
Schrödinger
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : Un vieux de la vieille toujours présent, toujours vaillant.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/channel/UCyIydv-nGAlxkAVqOIosoXw/videos

[Fan-Fiction] L'Autre Monde - Page 3 Empty Re: [Fan-Fiction] L'Autre Monde

le Jeu 21 Sep - 13:59
Chapitre53: Vieille histoire
Spoiler:
La discussion en vint à la création des Glaces du Nord.

Certavus : Je suis l'un des créateurs des Glaces du Nord avec Hekmatiar et Kali, mais la raison du décès de tous ceux qui s'y aventure était là avant nous. Tous les pièges sur le chemin sont l'oeuvre d'une seule personne qui pourtant en valait plus d'une. Un géant... Plus grand que toi Demeter.

Demeter : Mon peuple grandit jusqu'à la mort, mais pas ici bien sûr.

Certavus : Ses pièges étaient là pour la chasse et il chassait tout ce qui vivait. Etant donné que c'est là-bas que nous sommes apparu après notre mort, nous avons dû lutter pour survivre. Sa grande hutte était au centre de notre futur capitale qu'a déjà pu voir Nibiru. Et c'est dans celle-ci qu'il conservait des dizaines de cadavres d'animaux... D'agori, de glatorian pour sa consommation personnelle. J'en ai même fait partie. Se réveiller sur une pile de cadavre est assez déstabilisant, mais le géant n'était pas là alors je suis sorti et j'ai par la suite rencontrer ces deux-là ainsi que d'autres qui ne sont plus parmi nous.
Kali : On vivait dans une grotte composée de cristaux géants. Le nombre d'habitant était variable, certains avaient déjà péri en allant lui voler de la nourriture. Vous auriez vu sa... Sa gigantesque hache vous tombant dessus, elle pouvait broyer et découper un corps en 2 instantanément.

Hekmatiar : Nous étions au courant des heures auxquelles il partait vérifier ses pièges, alors nous sommes partis au même moment dans la direction opposée dans l'espoir de quitter cet endroit. Malheureusement nous étions perdus et lui marchait plus vite que nous, il nous avait donc retrouvé.

Certavus : Je n'avais jamais couru aussi vite, mais ce n'était pas le cas de tout le monde, j'ai vu un agori passer par-dessus nous parce qu'il s'était fait éjecté par le dos de la hache. On a fini par retourner dans la grotte, il a essayé de se frayer un chemin en coupant les cristaux, mais c'était trop étroit pour lui alors il est parti.

Kali : Du moins c'est ce que l'on croyait. Quand l'un de nous est parti lui voler de la nourriture, à peine sorti de la grotte qu'il s'est immédiatement pris le dos de la hache et a été projeté en arrière jusqu'à s'empaler sur un cristaux puis il y eu un éboulement.

Hekmatiar : Il ne restait plus que nous 3. Enfermés, affamés et en manque de force, on a dû se repaître du glatorian empalé... Puis après cela, on a discrètement déblayé les gravats. On ne pouvait plus se contenter de lui voler de la nourriture et tant que l'on était en forme, on devait agir alors qu'il nous croyait mort.

Certavus : L'éboulement avait cassé beaucoup de cristaux et coupant comme ils sont, on pouvait en faire bon usage. Kali s'en était servi d'un comme perche pour aller au-dessus de la hutte. Le bruit l'avait alerté. Vu son appétit, imiter le cri d'un animal n'allait pas moins le faire se déplacer, mais au moins il ne savait pas que nous en étions la cause. Il fit le tour de sa cabane par la droite alors nous étions allés à l'opposé. Kali était entré par le trou parfois couvert qu'il y avait au sommet, je m'apprêtais à entrer lorsque Hekmatiar m'interpella discrètement.

Hekmatiar : Des loups de fer, toute une meute s'approchait. J'avoue que je n'avais plus aucune pensée quant à la réussite de notre plan. Le géant venait de faire le tour et nous avait vu, il se baissa pour m'attraper. J'avais des cristaux, j'aurais pu me défendre, mais en voyant son visage satisfait d'attraper son prochain encas, j'avais déjà accepté mon sort.

Certavus : La meute de loup attaquai le géant sans relâche alors j'en ai profité pour grimper sur le toit. Une fois dessus, un loup m'avait involontairement rejoint, nos regards se sont croisés, puis il courut pour sauter à la gueule du géant, je comptais faire pareil en espérant ne pas me prendre un coup de hache comme cette pauvre bête. Alors, je lui ai à mon tour sauté dessus en lui plantant mes cristaux dans le dos, puis je suis remonté jusqu'à ses épaules et je lui en ai planté un dans l'oeil.

Kali : Il est tombé en hurlant et je lui ai asséné le coup fatal en lui transperçant le cou. Ensuite on est allé s'enfermer dans la hutte pour se reposer et se protéger au cas ou les loups auraient encore faim après s'être occupé de ses restes.

Ares : Vous vous donnez la réplique depuis tout à l'heure ou quoi ?

Demeter : Ca me rappelle une vieille légende à propos d'un géant tyrannique et bien plus grand que la normale, l'histoire s'arrêtait par sa mort...

Kali : Après tout ça, nous sommes descendus au Royaume, hormis Hekmatiar.

Certavus : Il y avait une exécution que tout le monde regardai. Des bagarres éclataient pour un rien. On s'est même fait voler pendant la nuit. Et mon identité avait apparemment fuité alors on a décidé de partir, mais pas sans souvenir donc s'attarder n'a pas arrangé les rumeurs à mon sujet. Pendant que l'on se faisait poursuivre dans ses fichu rues qui se ressemblaient toute, quelqu'un m'a tiré en lieu sûr.

Orez : C'était moi, tout comme c'était moi qui les avais volé un peu plus tôt, héhé. Quelqu'un comme Certavus n'aurait pas essayé de se balader incognito au Royaume s'il venait de Pahlau alors c'est qu'il venait sans doute d'autre part.

Certavus : Il m'a fait part de son envie de partir du Royaume en échange de ce qu'il nous avait volé alors j'ai accepté à condition qu'il se serve des cristaux qu'il nous avait volés pour acheter ce que Hekmatiar nous avait demandé et aussi qu'il retrouve Kali.

Orez : J'ai mis des amis de confiance au courant qui ont fait passer le mot à d'autres amis de confiance pour pouvoir obtenir ce qui était sur la liste de Hekmatiar et tous ! Sans exception, ont quitté le Royaume avec moi en se débrouillant pour effacer leurs traces histoire que personne ne se doute de rien.

Certavus : Et la suite, vous la connaissez plus ou moins. On a continué à empêcher l'accès du territoire en perfectionnant et en déplaçant les pièges qu'il y avait déjà.

Valiik : J'peux retourner habiter aux Terres de l'Ouest ?

Nibiru : Il n'y a plus de gardien, mais la pyramide que tu occupais est la seule encore debout.

Hekmatiar : A part ça j'ai quelque chose à vous dire Nibiru, nous avons trouvé une cavité sous la grotte aux cristaux et en creusant un peu, tout un tunnel menant aux Terres de l'Ouest, c'est donc par là que Valtiel avait rejoint les Glaces du Nord.
Chapitre54: Fin
Spoiler:
En dehors de l'adhésion de Certavus au conseil, la venue des Glaces du Nord pouvait amener des tensions, c'est pour ça que chaque personne se renseignant sur les nouveaux venu et inversement étaient surveillés. Kali en faisait partie et elle se dirigeait aux Terres de l'Ouest en train. Elle y trouva tout de suite la personne qu'elle cherchai.

Kali : Vous, j'ai à vous parler.

Nobunaga : Faites vite, j'ai un train à prendre.

Kali : En privé, c'est important...

Kietel qui suivait Kali les avait à portée de vue et de tir.

Kali : J'ai tout vu de ton duel contre une sentinelle aux Glaces du Nord. Et j'ai surtout entendu...

Nobunaga : Et alors ? Tu veux le venger ?

Kali : Non, mais je suis bien là pour une histoire de vengeance... Comme pour beaucoup, je n'étais pas contente de ta victoire au premier tournoi d'Atero alors pour confirmer les rumeurs sur le sort du futur vainqueur qui planaient déjà avant même que le tournoi commence, j'ai payé la personne que tu as rerencontré aux Glaces du Nord pour qu'il... Te tue.

Nobunaga cauchemardant de sa mort comme beaucoup d'autres en avait enfin la raison devant lui ou plutôt venue à lui.

Kali : Fais ce que tu as à faire.

A aucun moment Nobunaga pensait que c'est de cette manière que cela allait se passer. La cause de sa mort se livrant à lui pour mourir ? Se venger était ce qu'il avait toujours voulu, mais pas comme ça.

Nobunaga : (Pas comme ça... Ca ne peut pas être une vengeance comme ça sans combat !)

Ne sachant quoi faire, Nobunaga détourna le regard et partit simplement tout droit sans s'arrêter.
Kali et Kietel reprirent le train et cette dernière put même apercevoir Nobunaga toujours en train de marcher le long des railles la tête baissée avant d'aller clarifier la situation avec la surveillé qui lui expliqua qu'elle avait même laissé une lettre d'aveux chez elle au cas où elle ne reviendrait pas de son voyage.
Quant à Dormus plus tôt qu'à son habitude dû à l'arrivée en masse des gens des Glaces du Nord, il partit à la bibliothèque pour voir si cette fois-ci dans le registre des habitants de la Ville il n'y trouverait pas le nom d'Enoldia.

Et c'est donc la fin... Snif
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum