Petites annonces
Partagez
Aller en bas
maxim21
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : maxim21 est un des plus anciens membres de BIONIFIGS.com, à qui fut confié la reprise du projet de créer une encyclopédie collaborative tout en français sur l'univers BIONICLE. Celui-ci aboutira à la réalisation d'un wiki parmi les plus complets sur BIONICLE, toutes communautés linguistiques confondues : l'excellente Nuvapedia.

[Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II Empty [Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II

le Ven 30 Déc - 0:56
BIONICLE

L'HÉRITAGE DE L'UNIVERS

Chroniques de Spherus II

Un sifflement sec. Le sifflement d'un objet en métal. À vrai dire, un très vieil objet en métal. Comment était-il arrivé jusqu'ici ? Impossible de le savoir. Que contenait-il ? Impossible de le savoir également. Il avait erré pendant des millénaires, traversant l'espace sans but. Mais, aujourd'hui, son errance arrivait à son terme. Aujourd'hui, le champ gravitationnel d'une planète avait piégé l'objet.

Cette planète, située dans le Système Magna, était grande, belle, verdoyante. Au sol, on voyait une ville tentaculaire s'étendre dans toutes les directions. Ses lumières semblaient ne jamais s'éteindre, et partout on y voyait des grattes-ciel immenses . Au nord de cette ville, que les autochtones nomment La Nouvelle Atero, se trouve une plaine immense, sur laquelle reposent d'innombrables débris. Débris d'un autre temps, débris d'une réunification. Non loin de cette plaine se trouve un lac immense, aux eaux d'un bleu si profond qu'on pourrait y noyer son regard.

Mais, le plus impressionnant, c'était sans l'ombre d'un doute la gigantesque couronne volante en construction qui survolait la calotte glaciaire au pôle nord de la planète. Étincelant de mille feux, les parois métalliques de cette station spatiale où les Grands Êtres avaient établi leur résidence étaient rehaussés d'une substance cristalline bleutée. Tout autour des parties inachevées de cette véritable cité spatiale, des nuées de minuscules vaisseaux et robots s'affairaient comme des abeilles autour de leur ruche. Une fois achevée, cette station pourrait défendre Spherus II de toute attaque extérieure, et permettrait aux Grands Êtres de communiquer avec les habitants de l'Univers Matoran, envoyés en mission il y a de cela quelques centaines d'années, une fois que ceux-ci auraient achevé leur propre couronne de communication.

Dans l'espace, l'objet métallique se rapprochait à grande vitesse de la planète. L'atmosphère le ralentissait, mais sa vitesse restait incroyablement élevée. La chaleur dégagée par son ralentissement était phénoménale, et les parois extérieures de l'objet commençaient à fondre, effaçant les gravures qui l'ornait. Effaçant son origine également. En quelques secondes, l'inscription « Xojima Maxtres » écrite dans un dialecte inconnu des indigènes qui ornait ses flancs disparut. Transformé en boule de métal en fusion mêlée à quelques résidus organiques tout autant en fusion, l'objet continua à se ruer vers La Nouvelle Atero.

Finalement, dans un fracas épouvantable, la boule frappa une usine. L'explosion qui en résultat fut extrêmement puissante ; les dégâts occasionnés furent innombrables. Et les conséquences en furent bien pire encore... mais l'objet avait fini son voyage, plus de 37 000 ans après son départ.

*     *
*

=\ RÉINITIALISATION SYSTÈME /=
Diagnostic... 100%
État Armement – Correct
État Armure – Correct
État Système – Correct
But – Détruire toute forme de vie avec des armes


*     *
*

Ackar se trouvait dans la plaine où avait eu lieu le combat entre Mata Nui et Makuta Teridax, non loin du lac aux eaux pures où Tarix était en train d'être inhumé. Par respect pour la Tribu du Glatorian défunt, il s'était volontairement éloigné, les laissant pleurer leur douleur seuls. À chaque fois qu'il venait dans cette plaine, un étrange sentiment de mélancolie lui venait. Tant de choses avaient changé depuis qu'il avait combattu aux côtés de Mata Nui... Ackar laissa les souvenirs l'envahir...

Il y a 500 ans, alors qu'Agori, Matoran, Glatorian, Toa, Turaga, Skakdi, Vortixx et Skrall avaient enfin réussi à trouver un certain équilibre pour vivre en paix, les Grands Êtres les avaient contactés. Ils étaient porteurs d'une nouvelle à la fois terrible et lointaine : une civilisation de ce système solaire, les Orukan, presque aussi avancée technologiquement que les Grands Êtres, avait lancé une guerre. Face à cette menace, les Grands Êtres demandèrent la reconstruction de l'Univers Matoran, pour que Mata Nui aille mener une mission secrète sur Oruka Magna, la planète des Orukan. Un grand Conseil Pacifique se réunit alors, et il fut décidé d'accéder aux vœux des Grands Êtres. Ces derniers réussirent également à persuader Mata Nui de sortir de son exil dans l'Ignika.

Néanmoins, un partie de la population Agori, Glatorian, et Skrall en voulait toujours aux Grands Êtres pour leur rôle dans la Guerre du Cœur , la création des Baterra, et ne voulait pas que les Grands Êtres forcent les Agori à travailler dur à cause d'une menace si lointaine. Ils firent sécession et partirent s'exiler dans les montagnes et les forets.

Les autres, qui s'étaient rangés à l'avis des Grands Êtres, se mirent donc au travail. D'immenses usines furent érigées pour fournir les matériaux nécessaires à la reconstruction de l'Univers Matoran. Les horaires de travail étaient intenables, et beaucoup manquèrent de mourir d'épuisement, mais les délais furent tenus ; l'Univers Matoran fut prêt au bon moment. Il partit donc vers Oruka Magna, laissant les Agori, les Glatorian, les Skrall, et les Grands Êtres sur leur planète.

Néanmoins, il restait encore beaucoup à faire. Pour que la mission de Mata Nui soit réellement utile, il fallait qu'il puisse communiquer avec les Grands Êtres. Ceux-ci avaient donc prévu que les Matoran créent une couronne de communication une fois arrivé sur Oruka Magna, pendant que les Agori en créaient une autre sur Spherus II. Ni l'une ni l'autre n'étaient encore achevées.

Néanmoins, assez rapidement, un problème se posa à cause des sécessionnistes qui s'étaient exilés. Si certains revenaient, se rendant compte que leur prise de position n'était pas tenable techniquement, les autres commencèrent à mener des raids sur les usines pour retarder la construction de la couronne de communication, et ainsi poser des problèmes aux Grands Êtres, qu'ils tenaient pour responsables de la plupart des problèmes ayant jamais existé sur Spherus II.

Les attaques s'étaient multipliées, et les Glatorian avaient été obligés, malgré le désaccord des Grands Êtres, qui auraient préféré résoudre ce conflit de manière plus douce, de créer une milice, d'instaurer le couvre-feu, et d'installer de nombreux systèmes de surveillances dans La Nouvelle Atero. Avec cela, on était plus ou moins arrivé à un status quo ; les raids s'étaient faits plus rares, mais plus violents. Tout nouveau système plus perfectionné se soldait par des attaques meurtrières, et il n'était désormais plus rare d'envoyer des expéditions punitives dans les bois et les montagnes.

Bien entendu, quelques uns s'étaient insurgés contre cela, Tarix et Ackar lui-même, par exemple. Mais cela avait été vain. De même, du côté des anti-Grands Êtres, d'autres s'étaient insurgés contre toute cette violence. Eux non plus n'avaient rien réussi à changer. Frustrés, ces deux groupes s'étaient tous deux plus ou moins coupés de leurs factions, avaient fini par se rencontrer, et s'étaient unis, formant une grande organisation, nommée Conseil des Sages.

Parmi eux, on trouvait beaucoup d'importantes figures du passé, telle qu'Ackar, Tarix, ou encore Stronius et Tuma. Le seul et l'unique but de cette organisation était d'arrêter cette violence ; lors de la première assemblée pleinière, il avait été voté à l'unanimité qu'elle serait dissoute dès que ce but serait atteint. Néanmoins, cette tâche s'avérait ardue, malgré le soutien que leur apportait les Grands Êtres.

Même s'ils avaient réussi à établir des canaux de communication entre les deux anti et les pro Grands Êtres, ceux-ci menaçaient encore de se rompre à tout moment, et aucun véritable accord satisfaisant les deux partis n'avait été trouvé. La seule chose que les anti-Grands Êtres aient obtenu fut la diminution du temps de travail des Agori, grâce aux Grands Êtres qui donnèrent des robots supplémentaires pour mécaniser le travail et réduire la charge de celui-ci. En échange, les pro-Grands Êtres reçurent le droit de libre passage par certains cols et bois.

Cependant, rien ne semblait pouvoir véritablement arrêter les vols de matériaux sur les routes marchandes commis par l'un et les missiles envoyés dans les bois et les montagnes par les autres. La situation était plus tendue que jamais.

*     *
*

Cible localisée...
Armement perçu.
Neutralisation nécessaire.
Chances d'atteindre la cible - 49,78%
=\ VERROUILLAGE /=


*     *
*

Soudain, le fil des pensées d'Ackar fut interrompu par Varian, qui arrivait. Elle était à peine à portée de vue, mais c'était suffisant pour qu'elle lui envoie un message télépathique. A priori, il y avait un problème avec les deux autres factions. Son message indiquait qu'elle ne pourrait pas tout lui expliquer mentalement, et qu'il valait mieux qu'il vienne tout de suite. Ackar commença donc à se diriger vers elle.

À chaque fois qu'il voyait Varian, Ackar ne pouvait s'empêcher de se rappeler son histoire. Pendant un petit moment, tout en continuant à se rapprocher de Varian, Ackar se remémora son histoire.

Il y a très longtemps, Varian avait été enfermée par le Ténébreux dans un Tube de Stase sur Odina. Lorsque les Vortixx retournèrent dans l'Univers Matoran et commencèrent à conquérir les diverses îles, ils causèrent sa libération. Totalement désorientée après des millénaires en stase, la Toa avait erré dans l'Univers Matoran pendant des années, puis avait trouvé une sortie vers Spherus Magna.

Là, elle avait erré un peu partout sur la planète, donnant naissance à quelques mythes sur une Toa errante. Peu après le départ de Mata Nui, les Grands Êtres la découvrirent, et soignèrent les séquelles que sa longue stase avait laissé sur elle, puis ils l'engagèrent comme messagère.

Elle se révéla particulièrement efficace, pouvant transmettre télépathiquement les messages dès que le destinataire était dans sa ligne de vue. Lorsque la situation avait commencé à dégénérer, les Grands Êtres lui avait demandé de faire son possible pour empêcher l'escalade de la violence, sans qu'elle ne réussisse réellement à avoir une influence sur les événements. Lors de la formation du Conseil des Sages, elle décida donc de se joindre à eux pour essayer de ramener la paix sur Spherus Magna.

Finalement, Ackar atteignit Varian. Là, elle lui fit signe de le suivre, et commença à lui expliquer la situation.

*     *
*

=\ CIBLE HORS DE PORTÉE /=
Annulation du chargement des armes... Effectué.
Annulation du verrouillage... Effectué.
Lancement de la routine de recherche de cibles... Effectué.


*     *
*

Tuma commençait légèrement à s'énerver. Pourtant, il savait qu'il valait mieux qu'il reste calme – il regrettait toujours de s'être rangé du côté des anti-Grands Êtres avant de se joindre au Conseil des Sages, tout ça parce que le retour des Grands Êtres, les créateurs des Baterra qui avaient partiellement anéanti son espèce, l'avait mis en colère. Cependant, il se disait qu'Helveticus devrait rabattre de sa superbe s'il lui mettait son poing dans le visage.

Le Glatorian du Fer, un pro-Grands Êtres, considérait qu'il était évident que la boule de feu qui avait rasé une partie de la zone industrielle Hau, responsable de la fabrication des systèmes défensifs de la couronne de communication de Spherus II, avait été lancée par les anti-Grands Êtres, et qu'ils devaient être châtiés sur le champ pour cette affront. Il « préconisait » de lancer deux cent Glatorian de la milice dans la foret avoisinante, de tuer tous ceux qui s'y trouvaient, puis d'y mettre le feu en représailles. De plus, avançait-il, cela donnerait un peu plus d'espace à la ville pour s'étendre.

Lorsqu'Avaria, une Glatorian de la Jungle fit – pour la troisième fois ! – une réflexion sur sa partialité d'ancien anti-Grands Êtres, Tuma frappa la table de toutes ses forces. Elle craqua sous sa force. Se retenant à grand peine de leur faire subir le même traitement, Tuma respira longuement pour reprendre son calme, puis leur expliqua le plus calmement qu'il put – pour la cinquième fois – qu'une telle action de leur part serait extrêmement malvenue, et forcerait sans doute le Conseil à laisser les anti-Grands Êtres mener une action similaire.

Exaspéré par leurs réponses - « Mais la Nouvelle Atero est un véritable bastion, ils ne peuvent rien nous faire ! » – Tuma sortit quelques instants. C'est alors qu'il reçut un message de Varian, lui indiquant qu'Ackar arrivait pour l'aider. Soulagé, Tuma décida de l'attendre pour essayer de calmer les pro-Grands Êtres. Peut-être l'écouteraient-ils, même si c'était hautement improbable, étant donné qu'ils considéraient Ackar comme un déserteur.

*     *
*

Cible localisée...
Armement perçu.
Neutralisation nécessaire
Chances d'atteindre la cible - 98,61%
=\ VERROUILLAGE /=
Chargement de l'arme... 100%
Tir de projectile... Effectué.
Contrôle des signes vitaux de la cible... Négatif.
Cible neutralisée.
=\ DÉVERROUILLAGE /=


*     *
*

Skanero effectuait une mission de reconnaissance en bordure de La Nouvelle Atero lorsqu'il fut frappé à la tête. Le Glatorian de la Glace n'eut même pas le temps de comprendre ce qui se passait qu'il était mort.

Comme des ombres dans la nuit, les anti-Grands Êtres commençaient à envahir La Nouvelle Atero. Devant eux, les gardes des pro-Grands Êtres tombaient comme des mouches. Finalement, un des gardes survécut suffisamment longtemps pour donner l'alerte.

Dès que l'alerte fut donné, un messager fut immédiatement dépêché à Helveticus et Alvaria, chefs des pro-Grands Êtres.

*     *
*

Ackar leva les yeux au ciel lorsqu'on frappa à la porte. Cela faisait deux bonnes heures qu'il était en train de négocier et de faire des menaces à mots couverts, et il aurait largement préféré ne pas être dérangé. Il avait beau expliqué que d'après les analyses des Grands Êtres le matériel contenu dans la boule ne provenait même pas de leur système solaire, et qu'ils avaient envoyé une sonde Olmak pour aller voir le point d'origine de ce matériel, rien n'y faisait.

Avant même qu'il ne laisse entrer le visiteur, un messager entra dans la pièce et alla s'entretenir avec Helveticus et Alvaria. Ackar ne put s'empêcher d'être surpris de la venue d'un messager : ceux-ci n'étaient utilisés par les pro-Grands Êtres que lors de leurs opérations guerrières. Après plusieurs longues minutes d'attente, Helveticus consentit à lui expliquer ce qui se passait :

« Les guerriers des anti-Grands Êtres envahissent la ville. Pendant que vous nous empêchiez de les attaquer, ils préparaient leur propre attaque ! Vous êtes contents ? »

Ackar resta muet de stupéfaction. Pourquoi les anti-Grands Êtres attaquaient-ils Atero ? Ils n'avaient jamais fait ça, et n'avaient jamais manifesté la moindre intention de le faire. Que s'était-il passé ?

Télépathiquement, Varian, qui écoutait toutes les négociations par télépathie, lui indiqua qu'elle allait voir les anti-Grands Êtres pour comprendre la situation. Malgré le regard que lui lança Tuma, Ackar lui fit signe qu'il ne pouvait pas partir ; si la situation devait mal tourner, comme cela semblait devoir se finir, il préférait avoir le titan à côté de lui.

Finalement, Ackar répondit à Helveticus qu'un agent venait d'être envoyé pour régler le problème auprès des anti-Grands Êtres.

*     *
*

Cible localisée...
Armement perçu.
Neutralisation nécessaire
Chances d'atteindre la cible - 99,04%
=\ VERROUILLAGE /=
Chargement de l'arme... 100%
Tir de projectile... Effectué.
Contrôle des signes vitaux de la cible... Négatif.
Cible neutralisée.
=\ DÉVERROUILLAGE /=


*     *
*

Enfin. Varian venait d'arriver au centre de commandement des anti-Grands Êtres. Tout lui sembla étrangement calme. Pas un oiseau ne chantait dans les bois alentours, pas un garde ne faisait cliqueter ses armes. À propos des gardes, ils étaient d'ailleurs invisibles pour le moment.

Ce fut lorsqu'elle rentra dans la base qu'elle trouva le premier. Toute sa cage thoracique avait disparu. Manifestement, la base avait été attaqué – et par quelqu'un de puissant. Précautionneusement, Varian continua à avancer.

Soudain, un déclic se fit entendre. Horrifiée, elle vit un rayon se diriger vers elle. Rassemblant toutes ses forces, elle activa son Calix, qui se mit à briller d'une lueur bleue. D'un millième de cheveu, elle esquiva le rayon, et se retrouva face à son agresseur.

Il était blanc, parcouru de lignes d'énergie bleues ; sa taille était à peu près équivalente à la sienne, et ses bras se terminaient en canons. Soudain, ses mains se métamorphosèrent, devenant des lames aiguisées. C'est alors que Varian comprit qu'elle faisait face à un Baterra.

Elle se releva calmement, et empoigna son arme, sachant que les Baterra considéraient tout pouvoir élémentaire comme une arme, et que mettre les siennes à terre ne servirait qu'à la désavantager. Immédiatement, avec une force et une vitesse inouïe, le robot se jeta sur elle, les lames en avant.

Elle para tant bien que mal avec la faux en Protoacier qui lui servait d'Outil Toa depuis que les Grands Êtres l'avait engagée. Une fois de plus, elle loua cet outil : un outil fait d'un alliage moins résistant aurait sans l'ombre d'un doute cédé face à la puissance de l'attaque du Baterra, mais l'outil en Protoacier ne plia même pas. En revanche, face à la force de l'attaque, elle dût reculer de quelques pas, et se retrouva acculée à un mur. Lentement, le Baterra releva ses lames-bras et se prépara à frapper.

Les lames s'approchèrent de plus en plus de Varian... et s'enfoncèrent dans le mur. Varian, son Calix encore brillant de son utilisation, se trouvait désormais derrière le Baterra. Le Baterra secoua ses bras-lames ; il ne réussit pas à les décrocher du mur, la force de son attaque précédente était trop grande, les lames avaient entièrement traversé le mur. Il commença donc à métamorphoser ses bras pour se décoincer.

Varian ne lui laissa pas le temps de finir cela. D'un coup de faux bien placé, elle coupa l'une des lignes bleues qui traversaient le corps du Baterra, coupant son alimentation. Néanmoins, cette action ne fut pas sans conséquences pour elle : l'énergie qui alimentait le Baterra, ne pouvait continuer son chemin, traversa la lame de Varian, puis Varian elle-même.

Électrocutée, Varian s'écroula en même temps que le Baterra.

*     *
*

Rien n'y avait fait. C'était la seule solution. Pourtant, l'avoir prise laissait un goût amer à Ackar. Une impression d'échec, d'une certaine manière. Oui, bien sûr, l'invasion de La Nouvelle Atero avait été arrêtée, et toutes représailles étaient impossible pour les pro-Grands Êtres.

Néanmoins, imposer une trêve grâce aux forces aériennes des Grands Êtres – de petits chasseurs spatiaux prévus pour l'approvisionnement de la base des Grands Êtres et la destruction des astéroïdes dangereux – lui paraissait trop dur pour être la meilleure solution. Néanmoins, le pire avait été évité.

Au-dessus de lui, une escadrille passa dans un doux sifflement. Ackar ne put s'empêcher de penser à l'incroyable transformation qui s'était opérée chez les Fossoyeurs : ces anciens pillards, une fois intégré et formé par les Grands Êtres, étaient devenus les meilleurs pilotes dès qu'ils eurent compris qu'ils pouvaient gagner plus en faisant cela qu'en pillant.

Les réflexions d'Ackar furent interrompues par un message des Grands Êtres. Leur sonde Olmak avait enfin atteint et exploré le système d'origine de la boule de feu qui avait déclenché tout cela. Elle y avait découvert un système abandonné, ravagé suite à une guerre civile. Les Grands Êtres l'informèrent qu'ils avaient décidé de révéler d'où venait cette boule de feu : ils espéraient que l'exemple de cette guerre civile dissuaderait toute tentative de nouveaux combats entre pro et anti-Grands Êtres.

*     *
*

Plus tard, Varian se réveilla. Elle se leva lentement, faisant jouer tous ses muscles douloureux. Elle avait eu de la chance. Énormément de chance. Ce Baterra avait failli la tuer, et c'était plus à son Calix qu'autre chose s'il avait réussi à le vaincre. Et cette décharge d'énergie avait, elle aussi, manqué de la tuer.

Après quelques moments de réflexion, il lui vînt à l'esprit que ce Baterra avait sans doute été réactivé suite à la collision entre l'objet entré dans l'atmosphère et la planète.

« Espérons que c'est le seul à avoir été réveillé... » dit-elle à haute voix pour se rassurer.

Après cela, elle continua à s'enfoncer dans la citadelle des anti-Grands Êtres. Finalement, elle arriva en son cœur même, et découvrit Gresh, le chef des anti-Grands Êtres, assassiné par le Baterra. Ses alliés avaient dû croire que c'était les pro-Grands Êtres qui avaient commandité son assassinat, et avaient lancé l'assaut sur La Nouvelle Atero pour se venger.

« Tout le monde avait tort... Quel gâchis pour un quiproquo. »
Du7734
Du7734
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
https://www.facebook.com/brice.torti.3

[Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II Empty Re: [Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II

le Mar 16 Juil - 3:31
Es-ce que tu le sens le déterrage de sujet, hein ?!
Bref, j'ai beaucoup aimé, la plus part des perspectives prises ici sont assez intéressantes.
Le style d'écrit fais bien penser au écrits officiels de Greg F., avec plus de dynamise et moins de prise de temps sur certaines actions.

Vu de quand date la chose, et de style, j'imagine qu'il n'y avait pas de suite prévue, et que c'était juste une nouvelle pour introduire rapidement mais efficace la situation sur Spheruse Magna ?
maxim21
maxim21
Héros des Stats
Héros des Stats
À propos de l'auteur : maxim21 est un des plus anciens membres de BIONIFIGS.com, à qui fut confié la reprise du projet de créer une encyclopédie collaborative tout en français sur l'univers BIONICLE. Celui-ci aboutira à la réalisation d'un wiki parmi les plus complets sur BIONICLE, toutes communautés linguistiques confondues : l'excellente Nuvapedia.

[Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II Empty Re: [Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II

le Mar 16 Juil - 8:54
Geek7734 a écrit:Vu de quand date la chose, et de style, j'imagine qu'il n'y avait pas de suite prévue, et que c'était juste une nouvelle pour introduire rapidement mais efficace la situation sur Spheruse Magna ?
Pas de suite, effectivement. J'ai laissé une fin la plus ouverte possible pour ne pas gêner ce qui pourrait se passer dans Mdk II. (Fait presque penser à un nom d'armure Iron Man avec cette abréviation :p)
Exo-6
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de BIONIFIGS en 2006, organisateur de plusieurs concours internationaux, initiateur de nombreux projets tel que le Wiki encyclopédique BIONICLE Nuvapedia. Exo-6 fut notamment le créateur des Conventions nationales de fans en France et président du Fanclub francophone de BIONICLE, de 2012 à 2017.
https://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911

[Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II Empty Re: [Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II

le Mar 16 Juil - 16:31
Oui bah MDK 2 était employé sur BFIG avant la sortie du film avec son panel d'armures. u_u
takadox et compagnie
takadox et compagnie
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II Empty Re: [Héritage] Nouvelle : Chroniques de Spherus II

le Mer 17 Juil - 12:32
Ses une très jolie fan-fic au début j'ai cru que c'était une histoire original de Greg f vu que je sais pas c'est quoi héritage (oui,oui honte a moi).
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum