Petites annonces
Partagez
Aller en bas
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Mer 7 Sep - 11:04
Tu les publiera tes livres on pourras les acheter ???
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Mer 7 Sep - 17:19
Si je termine la trilogie, il se pourrai que je le propose à des éditeurs. S'ils le refuse, je vous donnerai carte blanche pour imprimer les pages (autant vous en faire profiter [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 847774)

En tout cas je vous remercie de vos compliments.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Jeu 8 Sep - 19:07
Il y a quelque temps, j'ai reçu des critiques de personnes ayant lu mon bouquin. Certains ce sont avéré très désagréables.
Je me garderai de divulguer leur nom mais pas certaines de leurs réflexions:
-On m'a dit que j'ai fait une sorte de copier-coller de Ben10 et Transformers [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 982318 ...Cela est faut!!!
Je n'ai tiré mes idées que de BIONICLE heroes et de Biosector 01.
-J'aurai soit-disant prit l'idée de la régénération cellulaire de Wolverine [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 49850 ...Je vois qu'ils n'ont pas attendu la fin du roman pour balancer cette idiotie!
-L'histoire de la C.I.A et de Roswell est pour certain un "classique". [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 598419 HEHO!!Ce n'est que le premier tome et il est pas encore finit!

En gros voila le mot que je donne en réponse à tout ça: Arrêter de penser que je fait du vol d'idées et que mon livre est pourrit jusqu'à l'os car vous n'en avez vu qu'une petite partit!

Cette discussion est close!
Masteryker
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/Masteryker

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Jeu 8 Sep - 19:15
Super cool ce livre !
Solok the Baguette Boy
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Ven 9 Sep - 16:41
Toa CALDEX:On peut pas tous bien aimé les même chose,si ils aime pas,il rate juste un excellent livre.

Vivement le prochain chapitre qui arrive se Week End,on c'est arrêté sur un suspens.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Sep - 11:24
Chose promise, chose due,voici le nouveau chapitre de BIONICLE Transsheroes!

Spoiler:

CHAPITRE 18

CHAPITRE 18

Quentin s’apprêtait a ouvrir la porte de leur chambre quand quelque chose le retint. Comme si son instinct le poussait à le mettre en alerte où que quelqu'un tentait de lui signaler un danger.

Il jeta un regard à ses amis qui s'interrogeaient sur le pourquoi de l'arrêt de leur ami. C'est alors qu'il vit un trait rouge provenant de la fenêtre s'arrêter sur la tête de Fabien.
Horrifié, Quentin fit tomber son ami et reçut à sa place une balle dans les côtes. Il tomba inconscient.

« Bordel ! jura Geoffrey. On s'est fait aligner ! Planquez vous ! »
Geoffrey renversa une table et s'y cacha derrière, Yoan et Fabien se mirent à couvert derrière le canapé.

Le sniper se maudit en se rendant compte que sa cible s'en est sortit et qu'à la place celui qu'ils devaient prendre vivant s’était fait
trouer la peau par sa faute.

Mais il devait continuer son travail coûte que coûte, même si les civils environnants était affolés à cause de la vitre brisée et du coup de feu.
« J'aurai du prendre un silencieux ! »
Il se remit à tirer vers la table.

Geoffrey vit une seconde balle traverser le bois du meuble à cinq centimètres de son bras.
« Par ici ! cria Yoan. »
Geoffrey se jeta derrière le canapé au moment où un troisième projectile le manqua de peu.
Fabien regardait impuissant son ami au sol au millieu du salon. Une marre de sang grossissait lentement, pourtant Fabien voyait bien qu'il respirait encore. Faiblement mais encore.
Les tirs du sniper n'arrivaient heureusement pas à traverser l'épais canapé qui servait de bouclier au trio.

L'agent attaché profitait de la panique pour tenter de se libérer. Les sangles allaient bientôt céder...

Quentin sentait son sang noyer ses poumons, il voulait se réveiller mais la douleur et la balle dans son organisme qui tentait de s'en
débarrasser l'en empêchaient. Son souffle diminuait et le vide s’emparait de lui.

Il commençait à perdre espoir et se résignait à accepter la mort.
C'est à ce moment qu'il sentit une présence familière près de lui et qui tentait de le faire sortir de son coma. Une violente vague de
froid lui fit ouvrir les yeux et il se mit sur le côté pour rejeter le sang qui bloquait sa respiration avec la balle en prime.

Ses forces revinrent de plus belle. Il se releva lentement et vit que l'agent etait debout, une arme à la main, le canon tendu vers ses
amis.

Sans attendre, et avec un calme étrange, Quentin fonça droit sur lui.
Une fraîcheur revigorante longea chaque parcelle de son corps.

Le sniper fut obligé de détourner le regard, un puissant flash l'avait aveuglé.
Il alluma son oreillette :
« Demande intervention dans le bâtiment, étage quatre, chambre 104. »
Une fois avoir retrouvé sa vue, il regarda par l'objectif de son fusil.
À cette instant, un homme fut projeté de la fenêtre du salon où se trouvaient les suspects, c'était leur espion.
Il se concentra de nouveau sur ses cibles, mais du givre commença à apparaître sur son objectif.
Du givre ?
Et voilà qu'il ne pouvait plus non plus décoller ses mains de son fusil.
De la glace recouvrait l'ensemble de son corps, il était figé sur place.

Fabien était abasourdit par la scène qui venait de se produire : Kopaka avait détourné le tir de l'agent à coup de bouclier puis
l'avait balancé à coup de pied par la fenêtre. Suite à ça, il envoya avec son épée un jet de glace vers le tireur délite.

« Tu l'as tué!? s'exclama Fabien. Un Toa est censés ne pas faire ça !
-J'y étais obligé. répondit imperturbablement Kopaka. Il vous aurait tué si je n'avais rien fait.
-C'était bien une raison pour qu'on le tabasse pas ! pesta Geoffrey. »

Kopaka ne dit rien et leur fit signe de sortir d'ici. Il prirent la porte d'entrée et s’apprêtèrent à prendre la porte d'évacuation au fond du couloir. Mais soudain, un groupe d'agent de la C.I.A firent irruption, fusil pointé vers eux.

Kopaka se plaça entre ses amis et le commando, avec le masque de vision graphique, il inspecta un des murs et découvrit une canalisation qui menait vers le radiateur du couloir.
D'un geste vif, le Toa planta son épée dans le mur en effleurant la canalisation et fit geler l’intérieur de la tuyauterie.
« L'hiver il faut vidanger ou ça pardonne pas. Déclara Kopaka. »
Le changement brutale de pression et de température dans le radiateur rendit le résultat explosif, celui-ci se mit à éclater et projeta ses débris comme feraient les plombs d'un fusil de chasse.
Le commando battit en retraite tandis que Kopaka arrêta les projectile de son expérience avec son bouclier.
« On retourne dans la chambre. Ordonna Kopaka impassible. »
Le petit groupe retourna dans le salon et fermèrent la porter derrière eux. Le Toa de la glace se chargea de geler l'entrée afin de la rendre plus résistante à de possible béliers.
« On est fichu ! paniqua Yoan. »

Fabien se pencha vers la fenêtre. Il remarqua qu'a part la camionnette de la C.I.A planqué dans un angle de rue, il n'y avait plus personne.

« Kopaka ! appela Fabien. Tu pense pouvoir nous faire sortir par là ? »
Le Toa se servit de son objectif pour mesurer la distance qui séparait la fenêtre du sol. Il sembla sceptique.
« Mes pouvoirs élémentaires commencent à faiblir mais je vais essayer. répondit il. »
Le BIONICLE concentra le plus d’énergie élémentaire possible et créa une espèce de toboggan de glace.
« dépêchez vous de descendre. ordonna Kopaka en entendant des bruits de coups en direction de la porte. »
Chacun leur tour, ils se laissèrent glisser sur la pente glacée et se retrouvèrent sur le trottoir, Kopaka arriva en dernier et réabsorba
la glace.

Il reprit apparence humaine et tituba, Geoffrey l'aida à tenir debout.
« Merci. fit Quentin. »

Après une bonne vingtaine de coups,le commando réussi enfin à pénétrer dans la chambre, à leur grande surprise vide.
« Mais merde ! Où ils sont passé ? Il n'ont pas put sortir d'ici ! ragea l'un des membres.
-Regardez dehors !! »
Tous se précipitèrent par les fenêtres et aperçurent trois des suspects sur le dos d'un dinosaure en métal. L'un d'eux les narguait.
« La tête à Toto tu l'as dans le dos, la tête à Tutu tu l'a dans le... chantonnait Geoffrey. »
Les yeux écarquillés, ils ne purent s’empêcher de jurer devant le fait qu'ils s’étaient bel et bien fait entuber.

Geoffrey se tordait de rire en se rappelant de la tête qu'eurent les agents en les voyant partir sous leur nez.
« C'était trop bon !! La prochaine fois on se la refait ! riait Geoffrey.
-Une autre fois peut être. sourit Yoan. On a un avion qui nous attends demain. »
Fabien ne disait rien, il ne savait comment remercier Quentin d'avoir risqué sa vie pour lui.
Le jeune homme, dans sa forme de Kikanalo, courait le plus vite possible en prenant soin de ne pas faire tomber ses cavaliers.
Il ne lavait pas dit à ces amis, mais ce n'était pas vraiment lui qui commandait le corps de Kopaka. Il se dit que cela devait être un
effet secondaire, un dedoublement de la personnalité suite à sa mutation et au choc qu'il a eut.


Encore une énigme à résoudre.

Je me met tout de suite au chapitre suivant pour votre plus grand bonheur.

En attendant, je vais vous poser une question: comment imaginez vous physiquement les BIONICLE du roman?
comme dans les deux premiers film, comme dans La Légende Renaît ou comme les figurines?
J'attends vos réponses. [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 293959
Solok the Baguette Boy
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Sep - 11:56
Kopaka dans toute sa puissance,j'adore,excellent chapitre,vivement le prochain chapitre.
Sinon,j'imagine les Bionicle de ton Roman comme dans les films.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Sep - 12:18
d'accord Solok, tu imagine les BIONICLE comme dans les films mais lequelles?
Parce qu'il y a une GROSSE différence d'apparence entre Le Masque de Lumière et La Légende renait.
Solok the Baguette Boy
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Sep - 12:26
Dans la légende renait,se sont d'autre personnage que dans Mask of Light(et les deux autres),donc,je les imagines,comme dans les films.Tu voit la ou je veut en venir.
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Sep - 20:39
Même avis que Solok comme dans Le masque de la Lumière.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Sep - 22:10
Personnellement je les voit plus comme dans La Légende Renait ou les micro vidéo représentant Tahu et ses frères.
Solok the Baguette Boy
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 12 Sep - 22:12
@BIONICLE a écrit:Même avis que Solok comme dans Le masque de la Lumière.

Je les voie pas comme dans "Mask Of Light",je les voit comme dans "Mask of Light(et Bionicle 1et2)",et comme dans "The Legend Reborn",tu comprend.
J'avais oublié de préciser que le derniers chapitre que tu as fait et l'un de mes préféré avec l'un de mes combats préféré.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Sep - 21:44
Désolé pour le retard mais il y avait eu une coupure la semaine dernière
Bref, voici un nouveau chapitre (un peu fade mais je garde le meilleur pour la fin Wink )
Spoiler:
CHAPITRE 19
CHAPITRE 19

Enfin ! Londres.

Le trio n'avait mit qu'une journée pour atteindre la capital. Le Kikanalo n'avait pas cesser de courir durant tout le parcours.
Ce n'est qu'en arrivant à l'entrée de la ville que l’énergie du symbole faiblit et que le Rahi reprit forme humaine. Quentin était éreinté, il avait consommé toute ses forces durant ses transformations.
Geoffrey se dépêcha de sortir un sandwich au saucisson et de le lui donner.
« Tiens, mange ça. fit il. »
Quentin mangea goulûment le sandwich, il donnait l'impression de ne pas avoir été nourrit depuis des jours.
« On est dans les temps ! sourit Yoan. Notre avion ne part que dans six heures.
-C'est le temps qu'il nous faut pour atteindre l'aéroport à pied. Ajouta Fabien. Et avec un peu de chance, on sera même en avance.
-Sûrement, acquiesça Quentin. Mais il va falloir être prudent, La C.I.A a prévu notre arrivé. »

Non loin du groupe, dans une cabine téléphonique, un homme aux lunettes de soleil les épi.
Il pose son doigt sur une oreillette :
« Les suspects se dirigent vers le secteur de capture.
-Reçu, équipe prête à intervenir.
-Je vais les suivre. »

Yoan prenait la tête du groupe pour les guider avec le GPS de son ordi, il était cependant trop occupé pour prêter attention à ce qui
l'entourai. Les gratte-ciel que l'on voyait à partir de South-Bank montraient toute leurs dimensions imposante. Sur la Tamise, les navires glissaient paisiblement sur l'eau.

Fabien profitait de la magnifique vue qui s'offrait à lui, le dépaysement était complet.
Geoffrey s'amusait à discuter avec les passants sur le temps ou les infos des derniers jours, ses cours de langue portaient ses fruits.
Quentin, quant à lui, ne cessait de couvrir leurs arrières. Ils avaient eut beau échapper à la C.I.A plusieurs fois, ils n’étaient pas encore sortit d'affaire. Le symbole commença à lui piquer le bras, sûrement pour signaler qu'il avait reprit assez de force pour se
transformer.

Il se reposa la question sur le devenu des sphères : où pouvait elles bien être ?
Il soupçonnait l'idée qu'elles soient dans son corps ou dans le symbole, mais bon, comment des trucs de la taille d'une paume de main pourraient être dans son organisme sans que les médecins où lui même ne s'en rendent compte. Ce qu'il savait en tout cas, c'est
qu'elles lui avaient belle et bien donné ces pouvoirs,quel que soit la manière.

Il regarda derrière lui et vit un homme avec des lunettes de soleil contre un mur téléphonant avec un portable.....à côté d'une cabine téléphonique !
« Ne vous retournez pas mais j'ai comme l'impression qu'on est suivit. chuchota il à ses amis. »

L'homme eut le sentiment d'avoir été repéré, sa cible avait une réaction bizarre après l'avoir vu.

« Je me replis, l’objectif ma identifié je crois, demande d'intervention immédiate.

-Refusé. Il ne sont pas loin de notre zone »

Quentin et ses amis n'étaient plus très loin de l’aéroport. Un sentiment de soulagement se fit sentir.

Le jeune homme ne vit plus trace de l'étrange individu. Il s'était peut être trompé à son sujet, mais alors où pouvait bien se trouver les agent des services secret américaine ?

L'entrée de l’aéroport ne se trouvait plus qu'à 500 mètres, l'endroit était dégagé et beaucoup de monde y passait.
« Je reviens tout de suite, signala Quentin avant de se fondre dans la foule »
Geoffrey fut surprit, pourquoi cette réaction aussi soudaine ?

Autour d'eux, sans le savoir, cinq agents les encerclaient. Ils s'approchaient, resserrant un peu plus l’étau à chaque seconde.[/size]

A la fin, il finirent par se trouver face à leur cible.
« Bonjour messieurs ! sourit l'un des agent »
Geoffrey s’apprêta à lui coller un pain, mais l'agent montra la pointe du canon de son arme sortant de son manteau.
« Ttttt ! Pas de ça ! Maintenant vous allez nous suivre sans histoire.

-Vous ne nous tuez pas ? s'etonna Fabien
-Pas ici, je préfère faire le travail discrètement. Maintenant vo... »

L'agent sentit un tapotement sur son épaule, il se retourna mais ne vit rien, si ce n'est la foule. Soudain, l'un de ses collège se pli en
deux de douleur, l'autre tombe par terre, inconscient, les deux autre se mettent à frapper dans le vide mais ils finirent pas s'effondrer
sur le sol.

« Mais c'est quoi ce merdier ? »
À ce moment, un être apparu comme de nul part. Il portait une armure rouge et une sorte d'arme dans la main.
« Pour la surprise vous êtes fort, mais la discrétion vous repasserez. reprocha Vakama »

Le Toa lui mit un coup de tête et fit signe à ses amis de le suivre pendant qu'il enjambait son adversaire, le nez en sang.
« Comment t'as sut qu'ils seraient là ? S'exclama Geoffrey.
-En fait... rit Vakama en reprenant forme humaine, je savais pas du tout, je voulais juste prendre une carte postale dans le magasin d'à côté. »
Cette réponse les fit exploser de rire, et il ne s'arrêtèrent que lorsqu’ils s'assirent sur les sièges de l'avion en partance pour New-York.

« Encore ?! hurla par le téléphone le directeur de la C.I.A.
-Oui blêmit l'agent. ils nous ont encore échappés Monsieur.
-Quel idée aussi de préparer un plan aussi grotesque, même un voleur de sucettes ne se ferai pas berné comme ça !
-Nous pensions qu'avec la masse...
-Vous passeriez inaperçu ? Laissez moi rire ! À cause de vous ils vont entrer dans notre pays ! Je devrai vous virez pour ça.
-Je sais monsieur. s'excusa l'agent
-Cependant je vais vous laisser une chance de réparer vos conneries, vous avez trois jours pour les arrêté. Passé ce délai...
-Je vous le promet monsieur.
-Je ne veux pas des promesse mais des actes ! Je vous laisse, je doit dissiper les soupçons du président. »
Le directeur raccrocha sèchement et se tourna vers sa fenêtre, bras croisés dans le dos.
« Nous avons attendu ce moment trop longtemps. Il faut que l'on en finisse. »

Vos avis sont les bienvenus, pas de tabou.
Solok the Baguette Boy
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Sep - 22:19
Les agissement de la CIA prennent de plus ne plus d'importance,et le conflit comme a prendre une grande tournure,excellent chapitre,le coup de l'invisibilité avec Vakama est excellent,mais,dans se cas,pourquoi ne pas refaire se coup,mais avec Vakama Turaga?(c'est un turaga actuellement)Sa leur heurterais fortement la fierté aux agents de la CIA de se faire battre par un petit vieux =).Hâte de voir la suite,se chapitre,je l'ai pas attendu pour rien.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 25 Sep - 0:50
Ta reflexion à propos de Vakama me plais. C'est vrai que j'aurai pu prendre Turaga Vakama, mais comme son temps d'invisibilité est moins long du fait que c'est un Turaga, cela n'aurai pas correspondu avec le temps d'action pour vaincre les agents.
Ne t'inquiete pas pour la suite, cette fois, il y aura du colosse à gogo!
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 25 Sep - 19:29
Et voici le chapitre 20!!!
qui aura assez de cran pour en faire autant? [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 380446
Spoiler:
CHAPITRE 20
CHAPITRE 20

L'avion avait fait plus de la moitié du trajet. À travers les hublots, les passagers pouvaient voir le soleil se coucher, les nuages s'étendaient devant eux comme une mer de coton teinté de dorures par les rayons de l'astre. C'était un régal pour les yeux.
Geoffrey avait cependant eu ce que l'on appelle le ''mal de l'avion'' au début du vol. Il réussit finalement à s'y habituer, surtout pendant le copieux dîner donné par les hôtesses.
Pendant leur temps perdu, le quatuor parlèrent des différentes classes et pouvoirs de Kanohi.
« Ils existe des masque hyper rare ? demanda Geoffrey.
-Oui. acquiesça Quentin en prenant une bouchée de son steak. Deux précisément, le premier est le Kanohi Vahi, le masque du temps.
-Il permet de remonter le temps je me trompe. sourit Yoan.
-Pas du tout ! corrigea Fabien. Il sert à ralentir ou accélérer le temps autour d'une cible.
-Mais c'est pas lui le plus puissant pour moi. ajouta Quentin.
-Comment se nomme le deuxième kanohi ? interrogea Yoan.
-Le Kanohi Ignika. Répondit fièrement Quentin.
-Il est le plus renseigné sur ce masque, croyez moi. confia Fabien à Yoan et Geoffrey.
-Son nom signifie ''Le masque de vie'', continua Quentin. Le chef d’œuvre des Grands Êtres, il peut créer, modifier et même enlever la vie. Et malgré le fait qu'il ne peut pas ressuscité les morts, sa puissance est sans égal.
-C'est seulement ça ? Fit Geoffrey.
-Pas seulement ! C'est sûrement le seul Kanohi de cette univers à posséder une personnalité.
-Un objet munit de sentiments ? On a du mal à y croire.
-Peut être, mais ça plus ses pouvoirs, ce masque est d'une réputation légendaire.
-J'ai une question. Stoppa Geoffrey. Que ce passe il si on brise un masque ?
-Cela dépend du masque, expliqua Quentin. si il s'agit d'un Kanohi comme Hau ou Akaku, les pouvoirs qu'ils contiennent s'évaporeront, mais si il c'est le masque du temps ou de la vie, cela pourrait causer la destruction de l'Univers BIONICLE. »
Quentin aurai voulu en dire plus mais des passagers commençaient à s'endormir et il ne tenait surtout pas à les réveiller.

00h15, le seul bruit encore présent provenait des moteurs de l'avion.
Quentin était le seul à être encore réveillé, il regardait sa photo de famille, soucieux de leur sécurité.
Il voulait que rien de tout cela ne soit arrivé, il n'avait jamais souhaité posséder ce pouvoir. Il s'en voulait de ne pas avoir laissé cette fichu mallette où elle était.
« Qu'en tout rentrera dans l'ordre, se dit il. Je reviendrai les voir. »
Une lumière le fit sortir de ses songes, une lumière provenant de l’extérieur. Il s’accommoda de l'éclairage et se en vit la source : les projecteurs de la Statue de la Liberté.
Il secoua Geoffrey à côté de lui pour le reveiller :
« On y est Geoffrey ! On y est ! On est à New-York ! »

Après être sortit de l'aéroport il contemplèrent l'une des plus grande villes du monde, les rue fourmillaient de centaines de personnes, toute nationalités confondu.
Les néons et écrans publicitaire éclairaient les lieu avec des couleurs fortes.
Mais derrière cette modernité attirante se cachait bien évidement le crime, le trafique de drogue et d'autres produit illicites.
Le symbole des trois vertus s'illuminait comme un lampion à tels point que Quentin du le cacher sous un bandage pour éviter d'attirer l’attention. La réaction du symbole était inexplicable.

Yoan se mit contre le mur de L'aéroport et consulta la liste des hôtels alentours avec son ordinateur portable :
« Il y a un hôtel de bonne qualité à deux pas d'ici, on devrait pouvoir y passer la nuit.
-Essai de voir si il y a pas des voitures à louer dans le coins, demanda Quentin. »
Yoan tapota sur les touches quelques minutes et réussi à dénicher un 4x4.
« Parfait, fit Quentin. après notre sieste, on l’achète et on part en direction de Roswell ! »

Fabien se demandait comment Quentin et Yoan puissent avoir autant d'argent sur eux, après les achats de vivres, le train, l'avion, les
hôtels,...Tout ceci était pourtant fort coûteux !

Il finissait par croire qu'ils dépensaient toute leurs économies dans cette histoire. Ce qui le culpabilisait car il avait à peine payer une partie des billets pour le tunnel sous la Manche.
« Allons y. déclara Quentin »

Ils marchèrent côtes à côtes afin de ne pas se perdre de vue dans la foule. Ils passèrent ensuite par un quartier calme, mais signe d'ennuis.
« J'aime pas cette endroit. notifia Geoffrey. Yoan, tes sûr qu'on a pris le bon chemin ?
-Oui, normalement.
-J'aurai préféré ne pas entendre ce mot. »
Alors qu'ils passèrent devant une ruelle entre deux immeubles, Quentin fut assommé à coup de barre de fer et y fut entraîné avec ses amis.
Cinq individus, la peau tatouée ,les encerclaient. Trois d'entre eux portaient des poings américains et des canifs, les autres portait des chaînes et des pieds de biche.
« Dites donc les filles, faut pas traîner dans les mauvais quartiers.
-Ouais, on peut se faire dépouiller ou même flingué. »
Les malfrats ricanèrent des réflexions de leur acolytes.
« Vos portes feuille les filles, après vous vous tirez.
-Attend ! Mate moi ça ! »
L'une des racailles avait enlevé le bandage du bras de Quentin, encore dans le coma, et avait découvert le symbole miroitant de mille feu.
« En fait, oubliez ce que j'ai dit, barrez vous et laissez nous votre copain ! »
Geoffrey aurait voulu intervenir mais il n'aurait eu aucune chance contre eux. Fabien ne pouvait plus bouger tellement le stress le pétrifiait.

L'une des crapules, aux yeux globuleux et au teint maladif, pris son canif et tenta de retirer de la chair de Quentin le symbole. Mais aux contacte du métal de l'arme blanche, le symbole envoya une puissante décharge électrique qui tua sur le coup l'agresseur, tombant sur le sol, la bouche sortant de la fumée.
Suite à cela, un puissant flash transforma le corps de Quentin en un BIONICLE agressif et sans pitié, son pseudonyme est
« the beast ». C'était Vesok.


Se tenant debout devant eux, le Piraka se jeta sur sa première victimeet lui encastra la tête dans un mur. Sa deuxième proie fut transpercée par son harpon.
Son troisième adversaire tenta de se défendre en le frappant avec sa chaîne, mais Vesok s'en servit pour le tirer vers lui et lui broyer
les os en le prenant dans ses bras.
Il prit le dernier par le coup et le regarda droit dans les yeux.

« Qui est tu !? demanda le malfrat d'un air suppliant.

-Qui je suis ? Grogna Vesok. Je suis la créature de tes pires cauchemars, l'un des six pires brigands du monde connu, la bête noir des gangs, tes crimes ne sont rien comparé aux miens, je suis Piraka, JE SUIS VESOK !!!!! »

Le trio ferma les yeux sous les hurlements de la victime et les craquements d'os.
Une fois le supplice terminé, Vesok se tourna vers Geoffrey et les autres, son armure était recouvert d'éclaboussures de sang.
« Partons d'ici. ordonna Vesok dans un ton plus doux. J'en ai assez soupé de la vengeance. »
Toutes vos impressions sur ce chapitre sont les bienvenus, venez nombreux!


Dernière édition par Toa CALDEX le Sam 1 Oct - 19:01, édité 1 fois
Reildar
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 25 Sep - 20:59
Bon chapitre, k'aime beaucoup l'apparition d'un des piraka. good job !
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 26 Sep - 12:21
Trop bien j'adore quand Geoffroy demande au Piraka qui il est.
bionicle_71
Bizur Actif
Bizur Actif
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 26 Sep - 18:35
pas mal
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 26 Sep - 19:48
@BIONICLE a écrit:Trop bien j'adore quand Geoffroy demande au Piraka qui il est.

Ce n'était pas Geoffrey mais une des racaille qui les on agressé.
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Mar 27 Sep - 17:24
son armures.Faute d'orthographe c'est dans le tout dernier paragraphe.
Agora
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Mer 28 Sep - 21:15
Oh...Quentin peut donc aussi passer du côté obscur Very Happy ?
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 1 Oct - 19:10
Je savais bien qu'un fan de méchants BIONICLE montrerait son nez... [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 892711
En effet, Le type de BIONICLE peut varier en fonction des émotions, choc traumatique ou autre.

Mais ce chapitre n'est qu'un échantillon de ces effets....
Agora
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 1 Oct - 22:38
Maychant ? Je love :)
Sinon tout cela est très intéressant...mais ce qui serais génial, c'est que Quentin, ne pouvant pas défendre ses amis même avec Takanuva, se voit obliger de se transformer en Teridax. Hélas, l'ombre du Makuta resterai à jamais graver dans sa mémoire, et Quentin serait donc en partie "possédé" par le mal.
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 2 Oct - 10:03
Quand arrivera le chapitre 21 je sens que sa ne va pas tarder.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 2 Oct - 19:11
Et voici le tout nouveau chapitre!
Spoiler:
CHAPITRE 21
CHAPITRE 21

Quentin n'avait pas quitté les toilettes de leur chambre d'hôtel, Les événements de ce matin lui donnait la nausée à tels points qu'il
en vomissait.

« J'arrive pas à croire que j'ai fait ça...se dit il après avoir vomi le reste de son petit déjeuner.
-Mais pourtant c'est ton corps ! fit remarquer Yoan. Tu devrais savoir le maîtriser. »
Quentin se rinça la bouche pour retirer le mauvais goût puis se tourna vers ses amis d'un air inquiet :
« Pour tout vous dire....Je me souviens même pas d'avoir fait ça jusqu'à ce que vous me le disiez.
-Comment ça ? demanda Fabien, perplexe. Tu veux dire que c'était pas toi qui contrôlait Vesok ? »
Quentin hocha de la tête.
« Mais c'est impensable ! s'exclama Geoffrey. On ne peut pas ignorer ce que l'on fait !
-C'est peut être un dédoublement de perso....commença Yoan.
-Ah non!! interrompit Geoffrey. Tu va pas recommencer avec ça ! »
Fabien intervint pour les calmer, Quentin restait assis dans le coin de la salle de bain, les yeux dans le vague.
Alors que la situation empirait, Quentin se leva lentement et inspira profondément avant de lâcher ses mots :
« ÇA SUFFIT !!!! »
Tous se turent, la réaction de leur ami les avaient quelque peut surpris.
« Si on doit se disputer, ce sera contre ceux qui sont responsable de ce que je suis aujourd'hui ! gronda Quentin. Vous trois ! Vous allez acheter la voiture, moi je descend les valises ! Et s'il y en a un qui conteste, je vais lui botter le cul tellement fort qu'il aura des hémorroïdes dans la bouche ! ».

À l’aéroport, un jet privé atterri lentement et s'arrête devant un commando de la C.I.A.
La porte s'ouvrit et le directeur de la C.I.A en sortit, accompagné de l'agent chargé de la capture des suspect.
« Vous êtes sûr qu'ils sont encore ici ? Demanda d'un œil mauvais le directeur.
-Exacte, les journaux ne mentent pas. »
L'agent remit Le NEW-YORK TIME au directeur qui commença à lire ce qui faisait la une des journaux :


''Boucherie à New-York''

Ce matin, la police, alerté par des appels venants des cartiers dominés par le gang des
''Venom deadly'', à découvert cinq corps dont quatre d'entre eux sont non identifiable dû aux dégâts importants sur leur anatomie.
La police penche pour un règlement de compte entre gang, mais la méthode d’exécution infligé aux victimes est cependant trop abominable pour avoir été faite par de simple armes à feu ou armes blanche....''

Le directeur rendit le journal à l'agent.
« Votre lenteur pour réagir à déjà causé trop de mort dans cette ville pour moi.
-Ne vous en faite pas, nous sommes dans de parfaites conditions pour les cueillir.
-Je l’espère pour vous, votre travail et votre vie sont misent en jeu. »
L'agent eu un frisson de terreur, il s'imagina à la chaise électrique ou subissant une injection létale.
« À....à vos ordre monsieur ! »
Une limousine noir se gara près d'eux, le directeur y pénétra et ferma la porte au nez de son agent. Il baissa la vitre et fixa l'homme en noir :
« C'est votre dernière chance, je le veux dé demain au Dead Canyon, où sinon... »
Il sortit de son manteau un revolver luisant et en état de fonctionnement et commença à y mettre les balles.
La limousine partit enfin, laissant l'agent, blême, avec ses hommes.
Il se retourna et hurla :
« ON SE BOUGE !! Il me les faut dans trois heures maximum, et pas d'erreur !! »

Yoan, Geoffrey et Fabien arrivèrent au lieu dit où le vendeur du 4X4 arriverait. Mais il ne virent ni le 4X4, ni le vendeur.
« Si ça se trouve on s'est fait entuber par des mômes. dit Geoffrey.
-Ne soit pas ridicule ! soupira Yoan. Il doit seulement être en retard, tu sais ici c'est pire qu'à Paris.
-Oui tu as raison, reconnu Geoffrey. je suis désolé de m’énerver comme ça, cette histoire de transformation non contrôlé me brouille les neurones !
-On reparlera de ça quand on sera hors de la ville, d'accord ?
-Ok. »
Les minutes passèrent longuement, aucune voiture correspondant à la description du produit.
Une fourgonnette vint s’arrêter à leur niveau....

Quentin descendit un à un les marches de l'entrée de l’hôtel, les bras chargés de bagages.
Il s'en voulait un peu d'avoir hurlé sur ses copains. Il tenait à s'excuser auprès d'eux. Il se rendit au point de vente.

« Mais qu'est ce que... ! S'exclama Fabien »

Un groupe d'homme armée de mitrailleuses et cagoulés sortirent de la fourgonnette et se jetèrent sur eux.
Geoffrey en cogna deux ou trois mais il fut rapidement submergé par le groupe.
Impuissants, ils furent poussé dans le véhicule.

Quentin venait tout juste d'arriver quant il vit que ses amis se faisaient kidnapper. Par réflexe, il s’apprêta à toucher son symbole quand sa conscience le retint. Il y avait trop de monde pour faire cela. Mais alors pourquoi personne autour de lui ne réagissait face à cela ? Était ce le fait que la foule les dissuadait d'intervenir.
Il vit l'automobile disparaître dans un tournant.

Dans un sombre bureau, assit sur un siège en cuir noir et regardant par la fenêtre le paysage, Le directeur de la C.I.A attendait toujours les nouvelles de son agent.

Son portable se mit à sonner. Il décrocha:
« Allo?demanda il froidement.
-Monsieur, nous avons réussi la capture !
-Merveilleux ! On ils les sphères ?
-Négatif, et il manque le leader du groupe.
-Crétin ! ragea le directeur en frappant du poing sur l'accoudoir du fauteuil. C'était lui qui nous fallait !!
-Ne vous inquiétez pas monsieur, j'avais prévu ce genre de situation.
-Tiens donc,votre prévention me pousse à vous laisser un joker. Je vous écoute. »
Après de longues minutes aux téléphone, il raccrocha et sortit du tiroir du bureau un cigare cubain qu'il s'empressa d'allumer.
Il prit une grande bouffé et fit un sourire satisfait.
« Quentin Jacques, tu as beau avoir une technologie de pointe sur toi, Tôt ou tard, tu seras à ma botte. ».
à Suivre....! Twisted Evil

Avis et questions! N’hésitez pas!
Reildar
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 2 Oct - 20:11
Vraiment bien ce" chapitre. J'accroche vraiment.
Solok the Baguette Boy
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 2 Oct - 20:27
J'ai adoré le chapitre,mais,j'ai une question:
Vezok,il a fait du cannibalisme sur les gangster?

Juste pour savoir.
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 2 Oct - 20:58
Non, Vesok n'a pas fait de cannibalisme, il a seulement faut des mise à mort abominable et brutale.
Cependant, si tu jette un oeil au chapitre10, tu remarquera qu'un Rahkshii a fait un acte de cannibalisme.
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 4 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 3 Oct - 12:13
Très bon chapitre.Eh dit donc Toa CALDEX il a l'air long ton livre tu dois être rendu a la fin si tu me dis que c'est la moitié je m'evanouit ( ou ptet pas quand même.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum