Petites annonces
Partagez
Aller en bas
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Déc - 9:11
Je vais faire un topo des personnages pour ceux qui sont perdu:
-Quentin Jacques: le héros principal, devient Toa CALDEX quand il porte le Kanohi TOLDHAC
-Fabien Portalier: mécanicien, l'un des amis de Quentin et connait bien l'Univers BIONICLE.
-Yoan Dumant : ami de Quentin, informaticien professionnel.
-Geoffrey
Torin: Ami d'enfance de Quentin,polyglotte et gros-bras du groupe.
-Biostar: Vaisseaux de Quentin, est pourvu d'émotions.
-Les autre personnage sont des BIONICLE que l'on peut trouver dans la NIE ou Biosector01.
BIONICLE
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 11 Déc - 11:08
C'est bien pour ceux qui font n'importe quoi ( je parle de ceux qui lisent le livre 2 avant le 1.
Tifan
Tifan
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 12 Déc - 6:53
Je les ai lus dans l'ordre et je ne comprenait pas trop avant le message de toa CALDEX
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 17 Déc - 16:23
Ouvrez l'oeil cher lecteurs, il se pourrai que dans quelque temps je mette le 1er tome de ma trilogie en format PDF. [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 847774
BIONICLE
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 17 Déc - 16:30
@Toa CALDEX a écrit:Ouvrez l'oeil cher lecteurs, il se pourrai que dans quelque temps je mette le 1er tome de ma trilogie en format PDF. [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 847774

PDF ???
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 17 Déc - 16:34
Si tu as Adobe reader, dit toi qu'il s'agit de sa forme tels qu'on voit dans les vrai romans.
BIONICLE
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 17 Déc - 16:45
D'accord faudra que j'utilise ça alors.
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Dim 18 Déc - 0:22
et voici le PDF de mon tome 1. régalez vous!!!(cliquez sur le lien puis regardez en haut à droite,vous verrez le liens de téléchargement)

http://www.mediafire.com/?u4l0bxdjcpv3rsq


Dernière édition par Toa CALDEX le Sam 24 Déc - 11:12, édité 1 fois
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 19 Déc - 14:37
Et voici le chapitre trois (gros chapitre qui ne risque pas de vous décevoir) [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 992823
Spoiler:
CHAPITRE 3

CHAPITRE 3

CALDEX et le groupe de Toa suivaient toujours le Turaga du Feu. Le Toa du Soleil se demandait bien où il les emmenait.
Durant la marche, il
commença à faire connaissance avec l'équipe de Toa. Chacun avait sa
personnalité propre : Velika avait gardé son habitude de parler par
énigme et d'avoir un esprit inventif, Ehrye était toujours aussi actif
(on pourrait le décrire comme un hamster shooté à la caféine), Onepu
quand à lui, racontait ses exploit avec frime, comme autrefois.
Cependant, Idris avait changé : elle était calme, souriante et douée
d'une plus grande sagesse que ses frères. Sûrement dû aux nombreux
voyage passé au côté de Toa Lesovikk.
Kalama semblait plutôt apte à la bagarre, sa carrure robuste faisait de
lui un adversaire de taille. Bien qu'ayant apprit que CALDEX était une
sorte de ''héros de prophétie'', il sembla indifférent à tout cela.
CALDEX préféra éviter de lui demander cette raison.
« Vous n'avez pas de Toa de l'air dans votre équipe ? demanda le jeune Toa.
-Si bien sûr, répondit Idris. Orkahm est notre frère de l'air.
-Je vois qu'il est absent dans le groupe.
-Il se charge d'assurer la défense de la cité.
-Quelle cité ?
-La nouvelle cité de Mata-nui, la ville à été construite pour honorer le
grand esprit. Elle héberge les Matoran et Agori principalement pour le commerce mais aussi pour les festivités ou les réunions.
-Et pour ce qui est d'Atero, vous avez trouvé un lieu propice à sa construction ?
-Nous avons achevé sa construction depuis bien longtemps déjà, elle réside au cœur de la cité.
-Elle doit être impressionnante vu comme tu me la décrit.
-Elle est le symbole même du lien tissé entre les Agori et les Matoran.
-Une cité qui mérite toute l’attention des Toa. »

Ils arrivèrent sur un sentier bien large. CALDEX leva la tête et vit des
pont suspendu fait à partir de bambou et de cordes solidement attachés les uns aux autres. Ils n’était sûrement pas loin d'un village.
C'est alors qu'un Le-Matoran de surgit des feuillages, armé d'un lanceur
de disque kanoka. En voyant le Turaga désigné par un signe de tête le
Toa du Soleil, le Matoran sortit une trompe de son sac et souffla
dedans, un long son grave en sortit. Il ne suffit que quelques secondes
pour que d'autres Matoran répondent par le même instrument dans toute la
forêt.
« Eh bien ! On peut pas dire que mon arrivé soit discret.
-Beaucoup de Matoran et d'Agori attendaient ta venu. répondit Idris. Pour eux, tu es leur nouveau protecteur. »
Ils arrivèrent au cœur d'un village, les principaux habitants était des
Agori de la tribu de la Jungle et des Le-Matoran. Tous vaquaient à leurs occupations : musique,
Kolhii, garde, médecine...
Ce n'est qu'en voyant CALDEX qu'il cessèrent leur travaille et s'approchèrent. Ils semblaient fou de joie de le voir. CALDEX
n'était vraiment pas habitué une telle foule, par chance, le Turaga calma la foule d'un geste de son bâton.

« Chers Matoran et Agori, commença le Turaga. je comprend votre joie, mais nous devons nous rendre à la cité au plus tôt, nous devons annoncer la nouvelle au autre Turaga. Matau est il ici ? »
CALDEX ne put contenir sa surprise. Il allait rencontrer le VRAI Turaga Matau.
Le bien connu Turaga de l'air sortit d'une maison fait de terre et de branche séché (ce qui faisait un excellent mortier) encrée sous un arbre.
« Tu souhaite me parler cher Turaga … ? »
Le Turaga du feu posa un doigt sur ses lèvres pour faire signe à Matau de ne pas révéler son nom.
Il était vraiment décidé à cacher son identité pour faire la surprise à CALDEX.
Matau tourna le regard vers les Toa et vit CALDEX. Il venait de réaliser.
« C'est arrivé ?! S'exclama il. Les Grands Êtres ont tenu leur promesse ?!
-Oui Matau, acquiesça le Turaga du Feu. Et nous devons nous réunir au Grand Colisée.
-Le voyage sera trop long pour un événement pareil, même pour un Toa, Je vais demander à ce que l'on vous y emmène à dos de Kahu.
-Je t'en suis infiniment reconnaissant. »
Après un long moment d'attente, huit oiseau Kahu furent prêt pour leurs lancement.
Des Kahu, cette espèce proche des oiseaux Guko pouvait porter sur eux plusieurs Matorans, et dans ce cas précis, un Toa.
Lespilotes Matoran grimpèrent sur leur monture ailée, les Rahi etait dépourvu, à l'exception d'un, de lanceur de disque monté sur leur dos.

« Tu as déjà monté un Rahi ? demanda Ehrye à CALDEX.

-Euh...non.
-Eh bien c'est le moment d'apprendre ! »
Hésitant, le jeune Toa se décida à grimper et cala ses jambes contre les flanc du Kahu.
Le premier Rahi était monté par un Le-Matoran et un Agori de la jungle afin de leur assurer une protection aérienne. La bête fut envoyé à une vitesse folle hors du site de lancement.
« C'est à nous ! » cria un Matoran à ses collègues cavalier.
CALDEX sentit une forte poussé qui le propulsa lui, le Kahu et son cavalier Agori dans les airs. Le Toa du Soleil se baissa pour échapper à la force du vent qui frappait son armure.
Il regarda à côté du magnifique Rahi et perçu une énergie sortir de l'extrémité de ses ailes, il guida ensuite son regard vers les autres pilotes avec chacun un Toa à son bord.
Puis, sentant le zéphyr moins fort, il se redressa et admira le paysage qui se présentait.
À l'horizon, Solis Magna, le soleil de la planète, se couchait lentement, faisant refléter ses rayons purs sur les vagues de l'océan en dessous.
Ils quittèrent les limites de la forêt pour se trouver au beau milieu d'une gigantesque plaine, CALDEX aperçu, pour son plus grand
bonheur, un troupeau entier de Kikanalo gambader, brouter à leur gré au milieu de ses plans herbeux.

Son rêve d'enfant s’exauçait.
Il leva les bras comme pour toucher le ciel, prit une délicieuse bouffée d'air frais et poussa le plus grand cri de joie de sa vie.


Après une bonne heure de vol, CALDEX aperçut une silhouette imposante à l'horizon, quasiment recouvert par les végétaux de la planète. Le Toa réalisa alors ce qu'il voyait : l'ancien corps robotique de Mata-nui, désormais tombé dans l’oubli.

Il tourna sont regard en direction de l'océan et distingua une ombre informe.
« Regarde !
Signala Idris. C'est la cité de Mata-nui ! »

Au fur et à mesure qu'ils s'approcha, les traits des grattes ciels et du Colisée se dessinèrent, les murs qui délimitaient cette cité était d'une hauteur imposante qui aurait fait rougir d'envie bon nombres de civilisations humaine.

En survolant les immenses bâtisse, le jeune héros se rendit compte qu'une partie de la ville était immergée dans l'océan, probablement le domaine des Ga-Matoran et des Agori de la tribu de l'Eau.
L'organisation de la cité ressemblait étrangement à celle de Metru-nui à ceci prêt que la végétation gardait une place dans chaque section : petite chaîne volcanique pour celle du Feu, bosquets pour L'air, récifs de corail dans la section de l'eau, plaine enneigé pour la Glace, canyon avec la Pierre et les souterrains pour la Terre. Ces deux derniers étaient moins grand, CALDEX supposa que cela s'expliquait au fait que les Skrall et Vorox s'était installer ailleurs qu'à la cité.
« On va bientôt atterrir. avertit le pilote Agori. cramponnez vous ! »
En face de l'escadron se trouvait le Colisée.

Sa taille monumentale incarnait sans nul doute la grandeur du grand esprit Mata-nui. Sur les six coins de cet édifice juchaient les
statues des célèbres Toa Nuva taillées dans une position de combat. Le réalisme était effarant, un exemple de l’efficacité des tailleurs de Pierre Po-Matoran.

Les détails de l'architecture montraient un mélange du style Matoran et Agori, ce somptueux mélange était pigmenté de symboles et d'écrits des deux espèces taillés dans la roche de telle manière à ce qu'on puisse les distingué sur une grande distance.
C'était un travail Titanesque.
À la gauche du Colisée se trouvait Atero. Vraisemblablement sa forme respectait parfaitement celle de l'original.
CALDEX demanda au pilote Agori :
« À quoi sert Atero maintenant ?
-Nous nous en servons actuellement comme cours de justice ou, dans des moments plus calme, de terrain de jeu.
-Vous pratiquez le Kohlii ?! Vous vous êtes vite adapté aux coutumes Matorans à ce que je vois !
-Ce sport est très divertissant je l’avoue, cela nous change des années passées à regarder les Glatorian combattre pendant que nous étions que les spectateurs. Maintenant, nous pouvons être joueur et public.

-Ça me rappelle que je devrai m'y mettre moi aussi au Kohlii. »
Le groupe de pilote Kahu s'approchèrent d'une tour relié au Colisée par un canal où la population pouvait faire des allées-venus.
De cette fondation sortaient par moment des Oiseaux Guko ou Kahu : C'était une volière.
L'atterrissage fut quelque peu Chaotique mais sans problèmes majeurs.
CALDEX, Le Turaga et les autres Toa descendirent des Rahi, Le jeune héros s'était beaucoup enrichit de se vol.
« Génial ! On refait un tours ? plaisanta il.
-Ne tardons pas. rappela le Turaga. Nous avons perdu beaucoup trop de temps. »
Ils pressèrent le pas dans les couloirs du Colisée pour se trouver devant une grande porte sculptée.
« Nous y voici, déclara le sage. la salle des réunion. Après toi jeune héros. »
CALDEX poussa la porte et entra.
À sa grande surprise et grande joie, il vit ses trois amis assit devant une table octogonale.
Geoffrey mangeait goulûment des plats remplit des nourriture tandis que Yoan et Fabien discutait avec cinq Krakua, Orkahm et cinq Turaga.
« Heureux de vous revoir mes frères, salua le Turaga. Et ravi de vous connaître jeunes humains.
-content de te retrouver ! sourit la Turaga de l'Eau. Et si tu nous présentait ce nouveau Toa.
-Bien sûr Gali. répondit le Turaga.
-Gali ?! s'exclama CALDEX surpris. Mais alors le Turaga du Feu est.... !
-Oui CALDEX. Je suis Tahu. »
donnez vos avis et question! (ça va être une habitude de dire ça [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 701423 )
BIONICLE
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Mar 20 Déc - 12:48
La grosse surprise que les toas principaux deviennent Turaga
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 11:06
Et voici le chapitre 4 du Tome 2 de ma trilogie!(qui pensait que j'allais laisser tomber?)
Spoiler:
CHAPITRE 4

CHAPITRE 4

La révélation rendit CALDEX chancelant, il ne s'attendait vraiment pas à ça. Et ses amis ne semblaient pas non plus au courant : Geoffrey manqua de s'étouffer avec la nourriture tandis que Yoan et Fabien firent les yeux rond et eurent le souffle coupé.
« Tahu ?! s'exclama CALDEX. Mais comment... ?
-Nous avons accompli notre destinée depuis bien longtemps, répondit Tahu. nous nous sommes donc dit qu'il n'était plus nécessaire que nous restions des Toa.
-Cela fait combien de temps que vous êtes devenu des Turaga ? Demanda Fabien, encore sous le choc.
-À peu près deux siècle si ma mémoire est bonne. intervint Turaga Lewa.
-Ça ne fait pas longtemps alors. conclut Fabien.
-Pas longtemps ?! s'écria Geoffrey. Tu crois que deux siècle ça fait pas long ?!
-Pour nous ça vaut peut être presque le triple de notre vie en tant qu'humain, répliqua le jeune Toa. mais pour eux ça représente une infime portion de leur espérance de vie.
-Le Kanohi légendaire à eu raison de te choisir, sourit Gali. tu as très bien appris notre histoire.
-Beaucoup de gens aurait pu en faire autant, signala CALDEX.
-Sûrement oui. approuva Onua. Mais le masque a perçut une chose en toi que beaucoup n'ont pas.
-Quoi donc ? interrogea CALDEX.
-Ce sera à toi de le découvrir. »
Tahu fit signe aux Toa de s'asseoir à le table. CALDEX retira son masque, reprenant ainsi forme humaine, et s'assit entre Idris et Le Turaga du Feu.
« ''Biostar'', comme tu as appelé ton vaisseaux, nous a remit les renseignements sur ton espèce et ses coutumes. informa Gali.
-Qu'en pensez vous ? demanda Quentin.
-Vous êtes fascinants, même si votre méthode d'alimentation est quelques peu...malpropre. »
Tous se mirent à regarder Geoffrey dévorant avec appétit les derniers fruit de son plat. Ce dernier se rendit compte que tout le monde l'observait.
« Quoi ? J'ai un truc coincé entre les dents ? »
Quentin se retint de rire, la manière dont la scène se passait était assez comique.
« Nous sommes désolé que la manière de nous nourrir vous rappelle celle des Skakdi. s'excusa Fabien. Mais comprenez, nous n'avons pas d'autre moyens de nous procurer de l'énergie.
-Nous tacherons de nous y habituer. promit Pohatu en joignant ses mains après avoir posé son bâton sur la table.
-Changeons de sujet si vous voulez bien. intervint Tahu. Nous devons résumer la situation à notre nouveau héros.
-Certainement. acquiesça Krakua.
-Apprend une chose Quentin, avertit le Turaga du Feu. Bien que la population semble calme et prospère, nous somme en état de guerre et nous sommes actuellement dans une situation assez critique.
-Vous êtes en guerre contre qui exactement ? demanda Quentin. Biostar n'a pas pu me dire qui est votre ennemi.
-Les Zyglak. répondit Kopaka qui était resté calme depuis son arrivé.
-Les exclus de l'Univers Matoran ?! s'étonna Fabien. Ils ne sont que des petits groupes disséminés ça-et-là normalement !
-C'est ce que nous pensions nous aussi. affirma Gali. Mais il semblerait que quelqu'un a réussi à les regrouper.
-C'est impossible ! contredit Fabien. Les Zyglak sont nomades, l'un d'entre eux n'a donc pas pu rallier des groupes à sa cause et aucune autre espèce n'a pu renouer un contact avec eux sans finir dans leur assiette.
-Je ne pense pas. Réfuta Quentin. Makuta Spiriah avait réussit à s'allier avec eux du fait qu'il était traité comme un paria, ce qui lui a permit de les commander. Donc ce ne serait pas impossible que quelqu'un d'autre ait réussit le même exploit.
-Très bonne hypothèse Quentin ! félicita Orkahm.
-Cela ne nous donne pas l'identité de celui ou celle qui les contrôle. nota Kalama.
-C'est pour cette raison que nous allons mener l’enquête. déclara Quentin.
-Tu auras tout notre soutient. sourit Ehrye.
-Nous aurons sûrement besoins de l'Ordre de Mata-nui pour nous aider aussi.

-Je regrette Quentin, soupira Gali. Mais cette Ordre n'est plus.
-Comment ça ? fit le jeune homme, interloqué.
-La quasi totalité de ses membres à été tué dans une embuscade par les Zyglak. Seul Axonn, Brutaka et Helryx ont survécu et Hydraxon reste introuvable.

-Que sont ils devenu ? questionna Quentin.
-Miserix et The Shadowed One ont tenu à les protéger. répondit Onua.
-Un Makuta et un Chasseur de l'Ombre travailler ensemble ?! fit Fabien stupéfait. C'est pas courant ça !
-Un ennemi commun peu rassembler les pires ennemis. déclara Lewa.
-Ils ont été aussi victime d'attaques ? interrogea Quentin.
-Chaque espèce a été attaqué par les Zyglak. résuma Idris. Vortixx, Skakdi, Skrall, Fossoyeurs, Agori, Matoran,...même les Rahi ne sont pas épargnés.
-Miserix a ordonné la production d'Exo-Toa sous notre demande pour assurer la sécurité de tout le monde.
-En gros tout le monde s'est allié avec tout le monde. déduisit Geoffrey.
-Pas tout le monde. rectifia Kalama. Les Fossoyeurs et les Skakdi sont trop rancunier avec nous pour vouloir nous rejoindre, quant aux Skrall, leur nombre a tellement baissé depuis ces derniers siècle qu'ils refusent de se sacrifier dans une guerre ''qui ne les regarde pas'' selon eux.
-Mais que font les Grand Etres ? demanda Fabien. Ils ne vous aident pas ? »
Il eut un silence pesant. La réponse était sûrement ''non''.
« Eh bien..., commença Pohatu. Nous n'avons plus eu de leurs nouvelles il y a de cela un demi-siècle.
-Le jour où ils nous ont remit les plans de construction de Biostar ainsi que le Kanohi et les sphères. formula Krakua.
-Ce n'est pas dans leurs habitudes de ne rien faire.
-Nous rediscuterons de tout cela plus tard. déclara Turaga Tahu. Pour le moment Quentin doit se reposer, nous devrons faire un observation de ses compétences en combats et voir si il y a possibilité de les améliorer, Kalama, tu en aura la responsabilité.
-Bien Turaga. accepta le Toa du Feu. »
Tous quittèrent la salle de réunion. Tahu se tourna vers le quatuor.
« Soyez présent au Colisée dés demain, Idris et Gali vont se charger de vous montrer vos chambres.
-Merci Turaga, remercia Fabien. nous n'oublierons pas cette accueil. »

La Toa et Turaga de l'Eau les guidèrent dans la ville de l'Eau, certaines Matoran la nommaient ''nouvelle Ga-Metru'' même si elle était nettement différente de la Ga-Metru d'autrefois.

Les ruelles de cette partie de la cité étaient constitué principalement de canaux, à la manière de Venise, et les grattes-ciel étaient moins fréquents. La végétation décorait les balcons et la surface des bâtisse reflétait les rayons de Solis Magna, donnant des teintes dorées.
C'était somptueux. Geoffrey ne détachait pas ses yeux du spectacle qui s'offrait à lui, Fabien, quand à lui, s'attardait en regardant les Matoran de l'Eau qui le saluaient en souriant.
« Alors Fabien ? rit Yoan. On admire le paysage ?
-Hein ? Que ? Quoi ? Moi ? Meuh non ! »
Quentin pouffa de rire, Fabien s’empourprait.
La Turaga les amena devant une Tour non loin du port.
« Vos chambres se trouve dans ce bâtiment, non loin de ma maison.
-Vous n'avez pas lésiné sur l'architecture à ce que je vois. fit remarquer Quentin.
-Nous avons avons tout fait pour vous assurer le confort et la sécurité. Chaque Toa possède aussi son logement privé, preuve de reconnaissance envers vous.
-La sécurité, je m'en serai sûrement passé, après ce que j'ai subit pour me rendre jusqu'à Sphérus Magna.
-Je suis contient que toi et tes amis avez dû affronter beaucoup de dangers, mais ce que vous avez connu sur votre Planète n'est rien comparé à ce qui vous attend sur Sphérus Magna.
-Si vous le dites. »

Ils prirent une espèce d’ascenseur translucide assez large pour faire entrer Kreeka. Ils prirent de la hauteur,beaucoup de hauteur !Le plus haut gratte ciel sur Terre est le Burj Khalifa à Dubaï, mesurant 828 mètres de hauteur. En comparaison, la tour réservé à Quentin faisait 900 mètres de haut.
« Vous êtes sûr que c'est résistant ce truc ? demanda Yoan inquiet.
-Ne t'inquiète pas humain Yoan, sourit Idris. cette tour a été construite par les meilleurs bâtisseurs Po-Matoran.
-J'espère bien parce que là j'ai pas songé à écrire mon testament ! »
L’ascenseur finit enfin sa monté pour ouvrir ses portes face à une pièce luxueuse donnant un panorama incroyable sur la cité et Aqua Magna.
« Non mais regardez moi ce palace !! s'exclama Geoffrey. Le président de la république en ferait un ulcère ! »
Le lieu était effectivement bien aménagé : plusieurs lits avaient été prévu pour de possibles invités, un balcon et un poste de déchargement de matériel et nourriture. Des salles annexes s'ajoutaient à la chambre : Bureau de travail, salle de bains
(apparemment les BIONICLE s'attendait à des êtres organiques avec un minimum d'hygiène), armurerie et réserve de nourriture.

« Nous vous laissons à votre visite des lieux. dit Gali. Passez une bonne journée. »

Les deux êtres biomécaniques redescendirent, laissant les quatuor profiter de la somptuosité de leur nouveau chez-eux.
« Si c'est pas la belle vie ça ! s'extasia Geoffrey en s'écroulant sur l'un des lits.
-Oui. acquiesça Quentin. Mais j'aurai aimé que Biostar soit là pour voir ça.
-Il suffit de le demander !
-Biostar ?! »
Le vaisseau avait atterrit silencieusement sur le poste de dépôt, le jeune homme la rejoignit en enjambant la rambarde à gauche du balcon.
« Je me demandais où tu était passé !
-Je faisait un petit tour histoire de mettre à jour mes données évolutif. Je me suis inquiété sur le moment quand j'ai vu venir Krakua au lieu de toi.
-C'est gentil de t'être inquiété pour moi. »

Fabien rangeait ses affaires dans une espèce de tiroir quand une diode avertit la montée de l'ascenseur.
« Qui ça peu bien être ? »
Il se dirigea vers l'ascenseur au moment où elle-ci s'ouvrit. Fabien manqua de faire une crise cardiaque en voyant celui qui en sortit.

« Dit moi, Tu crois que j'aurai besoin d'un petit coup de brosse et d'huile ?

-Je pense qu'un peu d'eau suffira à refaire briller ta carrosserie.
-Bon soir ! J'espère ne pas vous déranger. »
Quentin se retourna, c’était la première fois qu'il entendait cette voix mais elle lui semblait étrangement familier.

Ce fut alors le choc pour lui, au balcon se postait un Toa (du moins en apparence). Il avait une carrure plus robuste que lui et son armure était de couleur plomb, argent et or. Il portait une épée d'excellente qualité et sur son visage reposait...le Kanohi Ignika !


Dernière édition par Toa CALDEX le Sam 24 Déc - 15:06, édité 1 fois
Cramone
Cramone
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
http://bionicle.lego.com/fr-FR/default.aspx

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 13:14
Bon travail d'écriture mais je sais pas si c'est moi, mais j'ai du mal à lire les phrases en gras. Quand BIOSTAR parle. Mais j’attends la suite qui m'a tout a fait l'air d'être prometteuse ! wink


Dernière édition par Cramone Yoann le Sam 24 Déc - 14:41, édité 1 fois
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 14:16
Ce n'est pas quand ils crient mais c'est la voix de Biostar, j'essayait de lui trouver une police qui corresponde à son côté electronique, et les seuls fois où j'ai essayer de mettre une police autre que celle là, ça a donné des phrases minuscules.
si quelqu'un a une proposition de police pour Biostar, je suis prenant!
Cramone
Cramone
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
http://bionicle.lego.com/fr-FR/default.aspx

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 14:42
C'est pas que ce soit petit, c'est que les lettres sont trop serrées si tu vois ce que je veux dire. wink
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 15:04
je vais essayer de régler ça (en attendant, a tu téléchargé mon tome 1?)
BIONICLE
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 15:28
@Toa CALDEX a écrit:Si tu as Adobe reader, dit toi qu'il s'agit de sa forme tels qu'on voit dans les vrai romans.

J'ai Word c'est pas mal Word.

Bien le chapitre.Tu cherches déjà un éditeur ? Et si t'en trouve un tu peux me prevenir ? unsure Please.
Agora
Agora
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 15:40
Idem xD
Sinon c'est supayr, rien à dire ^^
Cramone
Cramone
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
http://bionicle.lego.com/fr-FR/default.aspx

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 24 Déc - 16:22
@Toa CALDEX a écrit:je vais essayer de régler ça (en attendant, a tu téléchargé mon tome 1?)


Non, mais je vais le faire ! wink
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Jeu 19 Jan - 21:35
En fouillant dans mon bureau, j'ai retrouvé un croquis de Biostar (le vaisseaux de Quentin) datant de plus de deux ans! Je me suis permit de le scanner et de le retaper comme j'ai pu.J'aimerai avoir votre avis dessus en attendant le prochain chapitre.

Spoiler:
[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Bio-st10
Reaper
Reaper
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Jeu 19 Jan - 21:55
Hum c'est pas mal du tout.
Très 80's le desing.
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Mer 25 Jan - 14:27
Et voici le nouveau chapitre du tome 2 (désolé pour mon absence mais je suis débordé de travail ces derniers temps)
Spoiler:
CHAPITRE 5
CHAPITRE 1



« Mata-nui ?! s'exclama Quentin. »
Le grand esprit sourit amicalement puis se mit à rire.
« Tu semble bien surpris de me voir, jeune Toa. signala Mata-nui.
-C'est que...Je ne m'attendais pas à vous voir ici ! expliqua le jeune homme.
-Ahahah ! Je rend toujours visite aux Toa de la cité. C'est une habitude que j'ai pris.
-J'espère que vous ne les surprenez pas ainsi, j'ai manqué de tomber.
-Toute mes excuses jeune Toa.
-Vous n'avez pas à vous excuser Mata-nui, j'aurai dû me préparer à ça. »
Quentin retourna sur le balcon tandis que Biostar rétracta ses anneaux pour se remettre des cinq jours de vol qu'elle avait fait. Fabien et les autres se tenaient à l'écart, histoire de ne pas interrompre la discussion entre le grand esprit et notre héros.
« Alors on vous a avertit de ma venu ? reprit Quentin.
-Pas exactement, répondit Mata-nui. C'est l'agitation dans la cité qui ma mit la ''puce à l'oreille'' comme le disent les humains.
-C'est vrai que j'ai manqué de discrétion sur ce coup là.
-Ahahah ! Et cela ne risque sûrement pas de s'arranger, les Agori et Matoran voudront certainement faire une grande fête en ton honneur.
-C'est avec plaisir que je voudrais me joindre aux festivités mais je doit accomplir ma destinée : faire cesser cette guerre.
-Tu es déterminé à poursuivre ta mission et c'est tout à fait honorable. Cependant, n'en fait pas comme l'unique but de ta vie, tu doit aussi te reposer et te distraire par moment.
-Vous avez sûrement raison mais...c'est seulement que je ne veux pas être détourné de ma destinée.
-Tu accomplira ta destinée, même sans t'en rendre compte.
-Si vous le dites.
-J'ai connu bon nombre d’événement dans ma vie et j'ai appris qu'il ne faut jamais douté du chemin que l'on prend. »
Quentin s'appuya sur la rambarde du balcon, regardant Solis Magna disparaître lentement à l'horizon. Une question lui vint à l'esprit.
« Il y a combien de temps que vous avez repris la forme d'un Toa ? demanda il.
-Le jour où Biostar allait partir à la recherche du futur porteur du nouveau Kanohi légendaire. J'ai jugé bon de lui offrir une personnalité pour que tu puisse avoir de la compagnie si tu te retrouvais seul.
-Oh vous savez, je n'étais jamais vraiment seul. »
Quentin montra son symbole, faisant allusion aux esprits BIONICLE qui y vivaient.
« Malgré les obstacles que j'ai rencontré, j'ai toujours pu compter sur mes frères et sœurs.
-Tu les considère tous ainsi ?
-Étant donné que j'ai du sang BIONICLE dans les veines et que je peut devenir l'un d'entre eux, je peut les considérer comme frères et je ne ferai pas de préférence sur un BIONICLE.
-pourquoi nous appelle tu BIONICLE ?
-C'est le nom qu'on vous donnait sur Terre en tant que jouet, c'est aussi une définition que mon ami Fabien et moi avons créé, cela signifie ''Ensemble des espèces vivante de la planète de Spherus Magna''.
-Tu tolère chaque espèce de notre monde ?
-Chacun à quelque chose qui le rend unique et c'est ce ''quelque chose'' qui fait que je ne ferai pas de favoritisme.
-Voila une qualité que j’apprécie. »
Tout devint calme de nouveau, Quentin regarda en bas et commença à voir les lumières de la cité éclairer chaque ruelles. Le soleil n'allait pas tarder à disparaître.
Mata-nui relança la discussion :
« La réunion avec les Turaga s'est bien passé ?
-Oui, c'est d’ailleurs curieux que vous ne soyez pas venu.
-Je préfère éviter les rassemblement.
-Pourquoi donc ? Vous pourriez vous servir de votre sagesse pour nous aider.
-Justement, le fait que je sois le grand esprit Mata-nui me donne trop d'importance, tout le monde ne serait d'accord que sur mes propositions et non ceux des autres, je tiens à ce qu'ils trouvent leur destinée seul et non que je les y guide comme des automates.
-Ce n'est sûrement pas la seul raison. insista Quentin.
-Tu as raison en effet. Depuis mon retour je ne me montre que très rarement.
-Pourquoi ?
-Je crois que les Zyglak sont bel et bien dirigés par quelqu'un.
-vous savez qui ?
-Non, mais une chose est sûr, ce quelqu'un ou quelque chose ignore toujours que je suis réveillé.
-Mais alors pourquoi vous cacher ?
-J’attends de révéler mon retour au moment propice et le forcer à se mettre sur la défensive.
-C'est une bonne stratégie mais quelque peu risqué, si quelqu'un s'en rend compte et le déclare à tout le monde...
-Je sais, mais je ne vois pas d'autre moyen de tourner la guerre à notre avantage, si ce n'est toi.
-D’ailleurs, en parlant de moi j'aimerais avoir quelque réponse sur ce que je suis.
-Je ne sais pas si j'en serai capable mais...je t'écoute.
-Comment cela se fait que je devient un Toa en portant le masque d'invocation ?
-J'ai une réponse à cela, du moins en partit. Ton sang contient en partie de l'essence d’énergie Toa et que cette essence est activé par le masque qui provoque ta transformation en Toa. C'est tout ce que je peut te dire.
-C'est cette ''essence'' qui ma rendu ainsi ?
-Partiellement plutôt, le reste provient sûrement de ton symbole, malheureusement je ne saurai quel particularité elle t'a donné si ce n'est tes transformations. Il te faudra le demander au Grands Êtres.
-Il faudrait d'abord savoir où ils sont.
-Tu n'aura pas à les rechercher, je suis convaincu qu'ils te guideront vers eux. »
Mata-nui rentra dans le logement et se dirigea vers l'ascenseur.
« Vous partez déjà ?
-Oui, il se fait tard et tu as besoin de repos.
-Nous nous reverrons ?
-Très bientôt je pense. »
L'ascenseur descendit, avec à son bord Mata-nui.
Il eu de nouveau un moment de calme,Quentin s'assit sur le bord de son lit, se remettant de sa pénible journée.
Yoan sortit des vivres et en donna à chacun.
Geoffrey prit une grande bouché de ce qui semblait être, par le goût, de la viande.
« Eh ! C'est cru...mais putain que c'est bon !! »
Quentin regarda dehors et vit le magnifique ciel étoilé, complètement différent de celle que l'on pouvait voir sur Terre : on pouvait distinguer plusieurs corps céleste orbiter, principalement des morceau de ce qui restait de Aqua Magna et Bota Magna avant la reformation de la planète par Mata-nui. Des étoiles filantes de différentes couleurs passait ça et là au dessus de leur tête
C’était un spectacle merveilleux.
« Quand tu ira faire tes preuves auprès des Turaga, demanda Geoffrey. qu'est ce qu'on va faire nous ?
-Vous en profiterez pour visiter la cité et voir s'il y a un métier qui vous plairez. proposa Quentin
-Entendu. accepta Fabien. J'irai du côté de Ga-Metru voir si je peut pécher.
-Et surtout voir une Matoran qui te plairais. Fit Geoffrey taquin.
-Non c'est pas vrai !!!
-Oh allez ! Avoues que t'a un faible pour les Ga-Matoran. rit Yoan.
-Fermez vos gueules ! C'est pas drôle ! »
Quentin se mit à rire de bon cœur.
La soirée se passa tranquillement. Quentin et Fabien expliquèrent à Geoffrey et Yoan les règles du Kohlii si ils venaient à en faire puis ils déchargèrent leurs affaires de Biostar.
Enfin, éreinté, ils allèrent se coucher.

Le Colisée était plein à craquer. Des centaines d'Agori et Matoran étaient venu en ce beau jour ensoleillé pour apercevoir le nouveau Toa.
Quentin, était encore à l'entrée de l’arène, il entendait les cris des habitants de la citée l'appeler.
Idris et Orkahm arrivèrent.
« Tu as le trac ? demanda Le Toa de l'air au jeune homme.
-Oui un peu, avoua Quentin. C'est la première fois que je vais me montrer devant tout une cité.
-Tu t'y habituera très vite, rassura Idris. fait moi confiance. »
Quentin acquiesça puis, d'un air décidé, franchi la porte de l’arène. C'est alors que les simples cris se changèrent en clameur remplit de joie.
« Toa!!Toa!!Toa!!Toa !!... hurlèrent les Matoran et Agori en tapant des mains. »
Quentin se sentait affreusement petit au milieu de ce terrain qui faisait sûrement quatre fois la taille d'un terrain de foot.
Le jeune homme s'était doté du stricte nécessaire que lui avait demandé Turaga Tahu : son armure adaptative, son lanceur Thornax avec deux balles de lumière dans sa sacoche et enfin son Kanohi qui s'était ouvert pour laisser apparaître les expression de son visage.
En hauteur se trouvait une espèce de balcon où s'était installé les Toa ainsi que les Turaga.
Turaga Tahu fit un signe de la main pour demander le silence. Les clameurs se turent, permettant au Turaga de prendre la parole.
« Chers citoyens ! commença Tahu avec une grande voix d'orateur. Nous sommes réunis ici non seulement pour célébrer l'arrivée de Toa CALDEX dans notre cité... »
Les acclamations reprirent de plus belles puis s'étouffèrent lentement pour laisser le Turaga continuer son discours.
« ...Mais aussi pour voir ce dont il est capable de faire. Pour cela, nous le confronterons à trois défis minutieusement choisis. Nous espérons de tout cœur qu'il réussissent et que vous l'encouragerez dans ses actions ! »
Les six Turaga se rapprochèrent de la balustrade et levèrent leur bâton en l'air en déclarant ensemble :
« Que les épreuves commencent ! »
Le publique lança des exclamations et des cris de joies à tour de bras. Seulement, Quentin s'inquiétait des épreuves qu'il allait devoir affronter.
C'est alors que le sol se mit à trembler. Quentin pensa au début à un séisme, mais il réalisa vite que l’arène était faite de...Protodermis !
« J'ai comme l'impression d'avoir déjà vu ça quelque part... »
Son armure adaptative recouvrit son cou et ses épaules afin de le préparer au pire...
BIONICLE
BIONICLE
Membre d'Élite
Membre d'Élite

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 28 Jan - 14:52
Désolé de t'embêter sur ca mais pour ta question d'anonymat c'est foutu.
Sur tes cartes y a ton prénom ainsi que ton nom. Bons chaps'.
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 4 Fév - 23:09
Voici le nouveau chapitre de ma trilogie, bonne lecture!
Spoiler:
CHAPITRE 6
CHAPITRE 6



[b]De gigantesques pilonne de protodermis s'élevèrent dans le ciel pour former un paysage formé de canyons.

Soudain, Les dalles de protodermis qui étaient sous ses pieds le firent monter vers le plus haut sommet du canyon à une vitesse effrayante.
« Bon sang ! »
Le jeune héros regarda en bas, il eu des frissons en imaginant une possible chute.
La voix de Toa Kalama résonna en écho dans l'arène :
« Ta première épreuve consistera à trouver une dalle de protodermis marquée de rouge dans l'arène. Tu pourra te servir de ta forme de Toa uniquement, mais ce ne sera pas aussi facile que tu le pense...mais je n'en dirai pas d'avantage. Bonne chance frère. »
Quentin regarda autour de lui en pour identifier les lieux. Si la fameuse dalle se trouvait en aval, cela risquerait de prendre beaucoup de temps pour redescendre.
« Il faut que je trouve un moyen de... »
D'étrange bruits mécaniques venant de derrière lui attira son attention.
Il se retourna et vit une quinzaine de machines venir vers lui, ils étaient tous équipées d'une paire de bâtons et d'un lanceur de disque kanoka relié à leur mâchoire : des Vahki !
Quentin tenta d'identifier les sous-types de Vahki qu'il devait affronter, il s’aperçut qu'il n'y avait que des Keerakh et des Rorzakh. Il se tint cependant à distance, il connaissait très bien leurs caractéristiques et pouvoirs.
Les six Rorzakh se mirent en ligne en position bipède tandis que les cinq Keerakh restèrent en retrait derrière eux.
Quentin se changea en Toa CALDEX et sortit son sabre dans un son cristallin.
« Alors ? On veut avoir sa dose hebdomadaire de mandales ? Sourit CALDEX »
Les Rorzakh tirèrent des disques kanoka en rafale, le Toa du soleil n'eu aucun problème à les contrer. Après deux petite minutes de tirs intensif, les six Vahki cessèrent de tirer et reculèrent.
« Mais qu'est ce qu'ils font ? »
Il se rendit alors compte que les Keerakh avaient disparus.
« Merde ! jura CALDEX. C’était une diversion ! »
Il regarda autour de lui dans l'espoir de repérer l'un d'eux.

Les six Turaga observèrent la scène avec intérêt.
« Ce jeune homme a de bons réflexes. fit remarquer Pohatu.
-Tu voit juste mon frère. approuva Tahu. Mais nous savons tous qu'il ne montre pas tout son potentiel.
-Cela est vrai acquiesça Onua. cette épreuve lui sera bénéfique. »
Turaga Kopaka avait la mission de donner les ordres de déplacement aux Vahki. Il leur demanda de continuer la tactique qu'il avait choisi.

La tension montait, CALDEX était proche du bord de la falaise artificiel et les Rorzahk lui barraient la route.
« Je ne pourrais pas tous les vaincre. se dit il. Je peux cependant essayer de les semer. »
Il regarda derrière lui. De l'autre côté du précipice se trouvait une autre plate-forme, si le Toa prenait assez d'élan, il pourrait atteindre le rebord.
Il couru en direction des Vahki qui se mirent à tirer des disques. Il les esquivèrent rapidement puis fit demi-tour en utilisant toute la puissance de ses jambes.

« À quoi il joue ? demanda Orkahm interloqué. »

Alors qu'il se trouvait à un centimètre du précipice, CALDEX sauta de toute ses force par dessus. Mais la distance était trop grande pour pouvoir atteindre la bord de la falaise d'en face.

« Mais il va s'écraser ! S’exclama Ehrye.
-Pas de conclusions trop hâtive mon frère. dit Idris. »

CALDEX concentra une partie de son pouvoir élémentaire dans son sabre et le planta dans le protodermis de la falaise, arrêtant sa chute.
« Ouf ! J'ai eu chaud ! »
Les Matorans et Agori applaudirent pour cette prise de risque, mais ils se changèrent vite en cri de frayeur.
Prenant compte de leur réaction, il regarda sur ses côtés et vit deux Keerakh tenter de la frapper avec un de leurs bâtons tout en restant suspendu dans le vide avec l'autre. CALDEX se mit debout sur son sabre toujours planté dans la surface métallique et commença à frapper les deux robots à coup de pieds et poings tout en évitant leurs attaques. La technique était risqué car ses mouvement était limité dû par la taille de son sabre, mais cela s’avéra utile pour les tenir à l'écart.
C'est alors que le jeune Toa vit deux autres Keerahk descendre de la falaise pour aider leur équipiers et un cinquième venir d'en bas.
« Ils sont trop nombreux ! songea CALDEX. Je vais devoir prendre le risque. »
Il se suspendit à son sabre et le sortit de la roche, le faisant rechuter.

« Mais à quoi il joue ?! fit Velika. »
CALDEX rangea son sabre et atterrit sur le Keerakh qui grimpait, l’entraînant dans sa chute. Ils atterrirent 200 mètres plus bas.
Le Vahki avait amortit l'atterrissage, épargnant la vie du Toa.


Les Turaga se regardèrent.
« Ce Toa est intrépide. rit Lewa.
-Il est plein de surprises. ajouta Gali. »
Les Toa discutèrent sur cette technique qu'ils traitaient''d'original'' :
« Je n'aurai jamais eu l'idée de faire ceci ! Avoua Onepu.
-Nous devrions peut être l'accepter dans notre équipe. Proposa Idris.
-Chaque chose en son temps. intervint Krakua. Il n'a pas encore terminé les épreuves. »
Le Toa du soleil de releva péniblement, ses jambes le portaient difficilement.
« J'espère ne jamais recommencer un truc pareil ! »
Des cris de joie et de soulagement retentirent dans tout le Colisée.
CALDEX leva la tête et regarda les Vahki descendre prudemment de la falaise.
« Parfait ! Ils me laisseront tranquille pendant quelques minutes. »
Il alla voir son adversaire robotique, étendu au sol.
Le Keerakh était salement amoché : son bras gauche était brisé et son crane fissuré sur presque toute la surface.
« T'as pas eu de pot mon grand ! »
Il s’aperçut soudainement que quelque chose n'allait pas. Il se pencha vers la tête du Vahki, il perçut alors une étincelle de lumière dans ses yeux.
« Nom de … ! »
Sans prévenir, Le Vakhi frappa de son bâton le torse de CALDEX qui se retrouva expulsé sur plusieurs mètres. Le Toa se releva d'un bon et vit le Keerakh faire une espèce de rire avant de s’effondrer raide mort.
C’est alors que CALDEX sentit un léger étourdissement, tout ce qui se trouvait autour de lui se tordait, paraissant plus grand.
Le bâton d’altération lui faisait perdre toutes notions d’espace
et de temps.
« Bordel ! jura t-il à lui-même. Il faut absolument que je me débarrasse de ça ! »
Il entendit les Vahki gagner du terrain, CALDEX ignorait quand ni où ils allaient frapper. C’était la course contre la montre.

Dans les gradins, le public encourageait le Toa de tenir bon face auxeffets temporaires mais néfaste du bâton. Les Turaga regardèrent
la scène avec le plus grand sérieux, chacun se demandait comment il allait faire pour s'en sortir.
Les Toa s'inquiétèrent sur la situation de leur frère, à l’exception de Kalama qui restait stoïque.

CALDEX regarda autour de lui, paniqué. C'est alors qu'il vit la fameuse dalle peinte en rouge à quelques mètres. Il avança dans sa direction quand un coup violent à l'épaule le fit valser sur trois mètres.

Il se releva et vit un Rorzakh. D'un geste rapide, il le frappa mais sa main passa au travers comme dans de la brume. Le Toa reçu un autre coup cette fois dans le dos, il se
retourna et vit un Keerakh.

Il répéta les coups sans résultats, chaque assaut se résultait par un échec suivit d'une contre-attaque de l'ennemie. Les effets secondaires du bâton de Keerakh provoquait un décalage temporel entre ses gestes et ce qui se passait autour de lui.
« Bon, réfléchissons. songea CALDEX. Ils profite de ma faiblesse pour me désorienter et mieux porter leurs attaques sur moi, je ne peut donc pas me fier à ma vu, il faut que je me concentre avec mes autres sens. »
Il sortit son sabre, prit son souffle pour se décontracter et ferma les yeux.

« Intéressent. fit Lewa satisfait. »

CALDEX se fia à son ouïe et au courant d'air causé par les mouvements adverse.
Les Vahki l'encerclaient, il n'avait pas d'autre moyen que de les affronter pour rejoindre la dalle rouge.
Les robots espéraient que le Toa retenterait une nouvelle attaque sur eux, au lieu de cela, notre héros restait sur ses positions, comme si il attendait quelque chose. Le stade devint alors silencieux, comme dénué de toute vie.
Lassé d’attendre, l'un des Rorzahk chargea vers CALDEX pour l'achever. C'est alors que, par la plus grande surprise des Vahki, CALDEX fit un salto qui le fit atterrir sur le dos de son attaquant et planta son sabre dans le crane de la machine avec une force et une vitesse foudroyante. Le Toa descendit d'un bond de son adversaire qui s'écroula sur le sol.
« À qui le tour ? » dit il d'un ton défiant.
Comprenant qu'ils venaient de baisser leur garde, les Vahki attaquèrent ensemble le jeune Toa.
L'affrontement fut titanesque : les coups volaient de partout et CALDEX les parait avec une grande vivacité.
Le public acclama cette performance au combat qui devenait presque une chorégraphie pour le Toa.
Le héros décida de passer à la vitesse supérieur, il détourna l’attaque d'un Vahki sur un autre, le mettant hors-service. Il enchaîna ensuite un coup de pied retourné sur un troisième au niveau du crane, le mettant à Terre. Il réitéra sa technique plusieurs fois de suite jusqu'à ce que ces adversaires comprennent son procédé et utilisent leur lanceur de disques sur lui.
CALDEX contra les coup tant bien que mal et attendit le moment idéal pour utiliser son pouvoir élémentaire : il imprégna son sabre d’énergie solaire et le leva en l'air. C'est à ce moment que de puissant rayons sortirent de son arme et projeta les derniers
rescapés contre les murs de l’arène.

Une fois son attaque achevé, il se risqua à rouvrir les yeux. Les rayons de Solis Magna se reflétait sur le sol de protodermis, ce qui l'éblouissait. Il agita ses bras devant lui, les effets du bâton semblaient s'être complètement dissipés. Il regarda autour de lui
et découvrit des monceaux de pièces détachées et de corps des Vahki, l’œuvre de son affrontement en aveugle.

Il s'avança puis se posta enfin sur la dalle rouge.
« Ceux qui voulaient du spectacle ont été servit ! » cria il devant les gradins.
La foule applaudit à tout rompre, l'épreuve qu'avait remporté le Toa avait énormément plu à la population de la cité.
Les pilonnes de protodermis retournèrent dans le sol, rendant de nouveau l'arène plate et poli.


Turaga Tahu leva son bâton pour demander le silence dans le Colisée, ce qui se fit.
« Tu as prouvé ta valeur au combat Toa. complimenta il. Ton expérience assurera aux Matoran et Agori protection et prospérité à notre grande cité de Mata-nui. Afin de te féliciter pour ton triomphe et pour avoir offert cette distraction à la population, nous te
remettons ce complément pour ton armure adaptative. »

Une Matoran de l'eau et un Agori de la jungle vinrent vers CALDEX qui reprit forme humaine. Les deux petit BIONICLE portaient chacun un plateau : le premier présentait deux gantelets avec le symbole des trois vertus gravé dessus et le deuxième exhibait deux magnifique jambières avec le même dessin incrusté.
Avec un geste de respect aux deux porteur, il prit les armures et les installa sur lui, L'ensemble de son armure recouvrit la totalité de son corps, à l'exception de la tête. Ses mouvements n'étaient pas ralentit par le poids des protections et il s'y sentait à l'aise.
« Merci ! Je ne connaît pas de mot assez fort pour vous dire toute ma gratitude.
-Tu nous a donné l'espoir Quentin, c'est tout ce qui compte. fit Gali.
-Ta prochaine épreuve commencera demain matin. avertit Tahu. Soit prêt d'ici là.
-Vous inquiétez pas, je suis ponctuel quand je veux. répondit CALDEX en faisant un clin d’œil. »
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 11 Fév - 12:00
Le nombre de lecteurs chute, je n'aime pas ça du tout.
Reaper
Reaper
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 11 Fév - 15:29
Personne n'aime ça, il faut raviver la flamme en postant de nouveaux chapitres.

Pour ma part j'espère qu'elle ne s'arrêtera pas car elle a su retenir mon intérêt, chose assez rare.
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 11 Fév - 16:18
Je fais tout mon possible pour poster le plus de chapitre, mais les études me retarde affreusement.
Je te remercie Reaper pour son intérêt pour ma trilogie.
Je rappelle pour les intéressés que je peut envoyer un format PDF téléchargeable de mon 1er Tome (gratuit).
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Lun 13 Fév - 18:53
Et voici le nouveau chapitre du deuxième Tome de ma trilogie! bonne lecture et n'hesitez pas à donner votre avis. [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 463591
Spoiler:

CHAPITRE 7
CHAPITRE 7


Dans l'ombre froide et lugubre de la salle du trône, L'anonyme et terrifiante créature était accoudé sur son siège de protodermis.
Dans ses yeux incandescent se reflétait une malveillance sournoise et un plaisir malsain.

Les derniers messages de ses espions Zyglak faisaient bouillir dans son esprit torturé des milliers des plans tout aussi perfides les uns que les autres.
« Ainsi donc le peuple de Mata-nui est en joie. se disait il avec une voix grave et tranchante comme une lame. J'ignore cette raison aussi soudaine de leur part, mais ceci me répugne. »
Il se leva lentement et s'approcha des plans situés sur sa table d'un pas lent et impérieux.
« J'ai tant envie de leur offrir les plus atroce supplices que même ce faible de Teridax n'aurait pu imaginer. Mais mes projet vont devoir me faire reporter cette distraction. Je ne peux cependant me permettre de les laisser dans cette gaieté aussi détestable... »
Il s’appuya sur les bord de son bureau et saisit sa light stone avec son troisième bras dont on ne soupçonnait pas la présence. Il eut un temps de réflexion puis, d'une simple pression de sa main griffus, fit éclater la pierre en milliers de morceaux.
« QU'ON M’AMÈNE UNE DE MES TROUPE ! TOUT DE SUITE !! »
Un Zyglak entra dans la pièce, la peur au ventre.
« J'ai une mission à te confier. Je veux que tu emmène une escouade à la cité de Mata-nui, que tu t'y infiltre et que tu tue autant de Matoran et d'Agori que ton goût pour le sang le permet. »
La peur du Zyglak se changea en frisson d'excitation.
« Va ! Et ne me déçois pas où tu servira de festin à ma bête. »
Un grondement animal résonna dans la pièce, pressant le pas du Zyglak vers la sortit.


L'ambiance était des plus festif ce soir : Les Le-Matoran ne cessaient de jouer de leur instrument de musique, le Colisée et Atero accueillait un grand nombre de Matoran et d'Agori jouant à divers jeu tous très connu.
Quentin regardait les festivités du haut de sa tour. Ses amis y participaient, il était donc seul dans l’appartement. Même Biostar était partit explorer la planète pour quelques temps.
Quentin ressentit une soudaine mélancolie monter en lui. Il avait enfin la vie dont il avait toujours rêvé, il aimait ce monde plus que tout, mais au fond de lui, sa famille le manquais. Il aurait voulu qu'ils viennent avec lui, admirer ce monde, loin des désagréments que la vie sur Terre apportait, mais il savait que ce n'était plus possible, la C.I.A l'attendrait sûrement de pied ferme et serai prêt à se servir de sa famille pour le faire chanter.
« Ma destinée en a décidé ainsi. se disait il résigné. »
Il entendit soudain entrer, il se retourna et vit un Ta-Matoran. Celui-ci portait un Kanohi Huna et une épée Matoran étaient rangée sur son dos. C’était Sarda, l'ancien équipier de Idris avant que cette dernière ne devienne une Toa de l'eau.
« Sarda ? Fit Quentin surpris. Quel bon vent t’amène dans ma demeure ?
-Idris m'a fait venir pour te demander de venir à son domicile.
-Eh bien allons y. »
Quentin prit son armure et son masque et suivit le Matoran du feu.
Les Matorans saluaient au passage le jeune homme qui se demandait pour quelle raison la Toa l'avait convoqué chez elle. En attendant d'avoir la réponse à ce sujet, il discuta calmement avec Sarda.
« Ça ne te dérange pas de savoir que Idris est une Toa et pas toi ? demanda Quentin.
-C'est vrai que j’espère souvent devenir un Toa du feu, protéger les Matoran contre les Zyglak et les Rahi, mais ma vie est tout aussi bien en restant un Matoran.
-Je suis sûr que tu ferais un excellent Toa, Dekar.
-Merci.
-En parlant de Toa, il semblerai que Kalama ne m’apprécie pas beaucoup.
-Pas du tout. Disons qu'il voudrait se charger du leader des Zyglak personnellement.
-Pourquoi personnellement ? Il lui est arrivé quelque chose ?
-Tu n'es pas au courant ? Il s’assurait de la protection de l'Ordre de Mata-nui le jour de l'embuscade qui à décimé l'Ordre. »
Quentin s'arrêta net dans sa marche en entendant cette révélation. Sarda fit halte à son tour et se tourna vers le jeune humain.
« -Il a survécu ? demanda Quentin.
-De justesse, il a été séparé de Axonn et des autres survivants mais a réussit à semer ses assaillant. »
Quentin comprit enfin pourquoi Kalama restait silencieux et à l'écart lors de la réunion avec les Turaga, pourquoi il était resté impassible malgré sa victoire contre les Vahki. Il ne songeait qu'à sa vengeance sur le chef des Zyglak.

Sarda et Quentin arrivèrent devant une porte de protodermis. Le Matoran parla dans ce qui semblait être une espèce d'interphone, il suffit de quelques minutes pour que la porte s'ouvre.
« Je te souhaite un bonne soirée Toa. dit Sarda.
-Tu ne viens pas ?
-Non merci, je tiens à profiter de la fête.
-Bon. Alors amuse toi bien. »
La porte se ferma derrière notre héros. Quentin descendit des escaliers éclairés par des pots de plantes qui répandait une
lumière bleu fluorescent. Il passa ensuite dans un couloir magnifiquement décoré par diverses sculptures et peintures, puis il
arriva enfin devant une porte de protodermis cristallin qui coulissa, laissant découvrir à Quentin la magnifique demeure de Idris : Il se trouvait face à un salon meublé dans un style contemporain,
quasi-futuriste et éclairé par une lumière bleue et argenté, une grande bibliothèque remplit de dizaine de tablettes et de parchemins prenait une grande partie des murs de la salle qui formait un
demi-cercle. Et devant ses yeux se trouvait un grand mur de Protodermis cristallin transparent qui exposait, à la manière d'un
grand aquarium, les haut-fonds de l'océan de Sphérus Magna. Une myriade de poissons à l'allure étrange et magnifiques nageaient
devant ses yeux.

Quentin était tellement émerveillé par ce spectacle aquatique qu'il ne vit pas Idris entrer dans le salon.
« Ma résidence semble te plaire, jeune Toa. Fit elle souriante.
-Idris ?! s’exclama Quentin surpris. Excuse moi, j'étais tellement absorbé par la beauté de ce récif.
-Je te comprend, l'océan est un univers fabuleux et remplis de mystères, c'est apaisant.

-Oui.
-Tu voudra boire quelques chose ?
-Ma foi, je ne dit pas non.
-Met toi à l'aise, je reviens. »
Quentin retira son armure de thorax et prit place dans un siège. Il vit sur la table un groupement de manuscrits, en grande majorité des écrits datant d'une époque très ancienne.
Idris revint avec une espèce d'infusion de couleur verte, elle le lui tendit.
« Goûte, c'est la première fois que j'en fait, un Agori de la tribu de l'eau ma révélé la recette. »
Au début hésitant, Quentin se décida à en boire une gorgée de l'étrange boisson. Le goût était plaisant, légèrement menthé, il eut une sensation de bien-être.
« C'est bon ! déclara t'il satisfait. Qu'est ce que c'est ?
-De la poudre d'algues. Répondit Idris. »
Le jeune homme fit de grands yeux devant son bol. Il ne s’attendait pas du tout à cela, mais cette aveu ne l’empêcha pas de reprendre
une lampée de ce doux breuvage.

« Tu as un talent pour ça Idris ! félicita Quentin.
-Merci. remercia la Toa de l'eau. Mais je ne t'ai pas fait venir pour parler de ma cuisine.
-C'est vrai, que voulais tu me dire ?
-Je voulais te montrer les lieux où les Zyglak ont attaqués.
-Fais moi voir. »
La Toa déplia une grande carte représentant une partie de Sphérus Magna. Des croix rouge montrait chaque sites d'attaques.
« Je voudrai avoir ton opinion dessus. demanda t'elle.
-Quel sont les points les plus récents ?
-Ceux de l'Ouest sont les plus anciens, ensuite ceux du Sud et les derniers sont au Nord. »
Quentin examina attentivement les passages empruntés par les créatures. Il constata vite que la tactique prise par les Zyglak était presque similaire à celle d'Alexandre le Grand.
« Hmmm...c'est trop bien organisé, même pour un Zyglak. déclara Quentin.
-Tu es sûr ?

-Absolument, regarde : aux premiers points les sites touchés par leurs assauts sont non protégés, puis, au fur et à mesure qu'on avance vers les derniers points, ils s'en prennent à des bases fortifiées. Il évite cependant les zones à découvert comme les plaines, ce qui favorise l'effet de surprise.
-Tu penses qu'il prennent des forces ?
-Oui, et l'idée que quelqu'un est à leur tête devient plus que probable.
-Ce serait qui selon toi.
-Étant donné la complexité de cette tactique, je pencherai pour un Chasseur de l'Ombre, un Barraki ou un Makuta mais comme il n'y a plus que Miserix de vivant on peut exclure ces derniers.
-Pourquoi pas les Skrall et les Skakdi ? Ils ont refusé de nous aider, peut être parce qu'ils en sont les leader ?
-Je ne pense pas, les stratégie seraient beaucoup plus désordonnés et ils ont été touchés eux aussi par ces attaques.
-Peut être ont ils fait ceci pour être exclu des suspects.
-Après les pertes qu'ils ont eu ces derniers siècles, ils ne se risqueraient pas à perdre des hommes. Non, c'est forcement un Chasseur de l'Ombre ou un Barraki qui les dirige.
-Il ne reste plus qu'a savoir lequel de ces deux factions tire les ficelles.
-Oui, et si c'est un chasseur, Shadowed One n'est sûrement pas au courant. »
Quentin se leva et renfila son armure.
« Quoi qu'il en soit, reprit Quentin. nous devrons avertir les Turaga dés que possible. Cela pourrait s’avérer capital pour prévoir les futurs actions des Zyglak.
-Je transmettrai ces informations au plus tôt à Turaga Gali. »
Le jeune homme s’apprêtait à partir quand une question lui vint en tête.
« Pourquoi vous ne m'avez jamais dit que Kalama assurait la protection de l'Ordre de Mata-nui le jour de l'embuscade ?
-Je...je pensais que cela n'avait pas grande importance.
-Au contraire, Kalama y pense encore depuis tout ce temps et je suis quasiment sûr qu'il n’hésitera pas à contourner les lois Toa pour se venger.
-Je ne crois pas qu'il puisse faire une chose pareille.
-La rancune et la colère peuvent nous faire faire beaucoup de choses insensées. »
Quentin sortit du logement de Idris dans un lourd silence.
Une fois sortit de la demeure, notre héros inspira à pleins poumons l'air frais du soir. Il s'en voulait un peu d'avoir été aussi dur avec la Toa à propos de Kalama.
« Faut vraiment que je me change les idées. »
Il flâna le long des ruelles de la nouvelle Ga-Metru. Les étoiles et les lunes se reflétaient sur les eaux des canaux et de petites lucioles volaient ici-et-là. C'était un lieu plaisant.
Il arriva à une place ou de nombreux Matoran de toute sortes s'étaient réunie pour s'amuser en faisant de petites parties de Kohlii ou en se posant des énigmes.
Quentin se cala contre un mur pour les regarder se divertir tout en restant discret afin de ne pas attirer leur attention sur lui. Il vit soudain au milieu de ce petit groupe Fabien discutant avec un groupe d'Onu-Matoran. Fabien adorait les Matoran et Toa de la terre, dans sa prime jeunesse, il les accumulait et les chérissait comme le ferait un collectionneur d'antiquités.
Quentin sourit devant cette scène, cela lui faisait plaisir que ses amis prenaient goût à cette nouvelle vie.
Soudain, une sensation désagréable monta en lui. Il avait ressentit cette même impression le jour où lui, Geoffrey et les autres avaient manqués de se faire tuer par le sniper de la C.I.A.
Il se camoufla dans l'ombre, attendant ce qui allait arriver.

Fabien riait à s'en décrocher la mâchoire devant les anecdotes amusantes des Onu-Matoran qui semblaient eux aussi amusés.
C'est alors qu'un bruit sourd survint, suivi d'une explosion qui fit sauter un mur proche d'eux. Par chance, personne ne fut blessé, mais Fabien réalisa que les ennuis ne faisaient que commencer.
Dans le nuage de poussière, des silhouettes sombres et imposantes avancèrent vers eux. La fumée poussiéreuse retomba pour laisser apparaître des créatures à l’apparence peu engageant, leur posture demi-voûté et leur aspect de lézard feraient presque fuir
n'importe qui, des dents acérées comme des poignards décoraient leurs puissantes mâchoires et leurs mains griffus tenaient des lames aussi tranchantes que des lames de rasoir.

Des Zyglak venaient les attaquer.
Reildar
Reildar
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Ven 17 Fév - 13:37
Bon, ça faisait longtemps qe je n'étais pas passé. Comment dire, ta fic' est... géniale ! Franchement, la tome un était déjà très interessant mais depuis que tu as transporté tes personnages dans l'univers Bionicle, ta fic' est encore mieux.
Dis moi, tu n'envisagerais pas de te lancer dans une carrière d'écrivain ? J'aime beacoup ton style d'écriture, on comprends vraiment les émotions que tu veux faire passer. Personnellement, quand je lis ton oeuvre, je ne vois pas les lignes, je ne vois que des images qui passent devant mes yeux. Continue comme ça ! Vraiment, c'est du bon boulot. Ca me rapelle que j'ai une fic' à finier moi aussi. J'attend les prochains chapitres avec impatience !
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Ven 17 Fév - 13:49
Je ne sais pas quoi dire. Depuis quelques semaines, je pensais que ma trilogie avait perdu tout son intérêt...mais apparemment je me suis trompé.
Je suis vraiment content de voir que mes lecteurs suivent toujours les Aventures de BIONICLE Transsheroes.
Evidement, je suis encore loin d'égaler Greg. Mais vos encouragements me pousse à aller jusqu'au bout!

Mercis à tous et à toute! [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 830734
Toa CALDEX
Toa CALDEX
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

[Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie - Page 7 Empty Re: [Fan-Fiction] BIONICLE Transsheroes trilogie

le Sam 18 Fév - 19:13
Et voici un nouveau chapitre de ma trilogie!
Spoiler:

CHAPITRE 8
CHAPITRE 8

Cefut la panique totale, les Matoran tentaient de trouver une issuepour fuir leurs agresseurs mais ces derniers avaient bloqués toutesles issues de la place.

Fabien savaient qu'ils ne pouvaient plus reculer. Il prit un bâton de Kohlii qui traînait sur le sol et se tint face à l'ennemi.
« Allez-vous-en ! cria t'il en agitant le bâton devant les Zyglak. »
L'une des créature attrapa le bâton et le jeta contre un mur avec Fabien. Le jeune homme se releva, encore sonné par le choc qu'il venait de recevoir. Il vit les Zyglak se rapprocher des Matoran.
« Bande de lâches ! Insulta Fabien. Venez vous battre contre quelqu'un de votre cran si vous osez ! »
Agacé, l'un des Zyglak se tourna vers lui et chargea tel une bête incontrôlable. Fabien esquiva de justesse, seulement le BIONICLE le frappa du pied et le plaqua au sol. Fabien se débattait tant qu'il pouvait mais le poids de son adversaire le maintenait.
Le Zyglak poussa un cri des plus sinistre et s’apprêta à abattre sa lame sur sa proie. C'est alors qu'un puissant souffle le propulsa contre un mur voisin, ses congénères s’arrêtèrent et virent ceux qui les défiait : les Bohrok-Kal.
Fabien resta sans voix devant cette affrontement unique au monde, CALDEX arriva alors à ce moment et l'aida à se relever.
« Tu es arrivé juste à temps Quentin. loua Fabien.
-Met les Matoran à l'abri, je me charge d'eux. »s
Fabien acquiesça et fit signe aux Matoran de le suivre pendant que le Toa et les six Bohrok-Kal faisaient diversion.

Le Zyglak se releva et fixa le Toa avec un regard noir, il ramassa seslames et poussa un grognement bestial.

« Charmant. ironisa CALDEX en sortant son glaive »
Le Zyglak fondit sur le Toa du Soleil, mais le héros réussit à esquiver de justesse par une roulade sur le côté et lança son sabre à la manière d'un boomerang. Le Zyglak se baissa vite pour éviter l'arme et s’apprêta à retenter une nouvelle attaque quand le sabre revint vers son propriétaire et frappa violemment l'arrière du crane de la créature qui s'écroula sur le sol, assommé.
« Une bonne chose de faite ! »
Mais sa victoire fut de courte durée car le Zyglak était plus robuste qu'il le pensait : l'erreur des Grands Êtres se releva malgré l'énorme plaie à sa tête.
« Mais il est increvable ! s'exclama CALDEX »
Cette fois, le Zyglak fit preuve de rapidité et porta un coup de lame sur le Toa que ce dernier contra difficilement.
L'affrontement promettait d'être ardu.

Tahnok-Kal ordonna à ses confrères de former un arc de cercle pour coincer le groupe de Zyglak contre un mur pour mieux les vaincre.
L'un de ces derniers tenta d'asséner un coup à Nuhvok-Kal, mais celui-ci fit une riposte en se servant du pouvoir de gravité pour faire perdre l'équilibre de son adversaire et lui faire rater son assaut.
« Kohrak-kal ! Maintenant ! cria télépathiquement Tahnok-Kal à son associé. »
Il n'eut pas besoin de répéter, Kohrak-kal envoya un son strident des plus assourdissant aux Zyglak qui se tortillèrent de douleur et créa une espèce de poche insonorisé autour d'eux pour éviter d'affecter d'autres espèces par ce bruit.[/size]

Les cinq autres Bohrok-kal utilisèrent à leur tour leur pouvoirs : Nuhvok-Kal se servit du pouvoir de gravité combiné au pouvoir du magnétisme de Gahlok-Kal pour plaquer les Zyglak au sol et les coller les uns contre les autres. Suite à ça, Tahnok fit fusionner l’énergie du pouvoir d'électricité qu'il concentrait avec le pouvoir de plasma de Pahrak, il lancèrent alors un souffle énergétique puissant et destructeur vers leurs ennemi, c'est alors que Lehvak-Kal prit part à cette attaque en augmentant la force d’impact par le pouvoir du vide.
La collision fut incroyablement violent et forma une onde de choc que les Bohrok-Kal eurent du mal à contenir avec leur champ de force.

Malgré ce ''petit désagrément'', le résultat fut des plus satisfaisant, il ne restait plus qu'une motte de cendre des créatures.

CALDEX livrait une lutte acharnée contre son opposant. Il enchaînait les techniques avec une détermination remarquable, mais le Zyglak résistait à chacun de ses coups.
« C'est pas normal. pensa CALDEX. Avec tous ce que je lui inflige, il aurait dû être à terre depuis longtemps ! »
C'est alors que, sortant de l'ombre, cinq autres Zyglak l'encerclèrent. L'affrontement était inégale. Les Bohrok-Kal vinrent à son secours et attaquèrent les monstres, mais le manque de coordination dû à l'arrivé inattendu de ces renforts ennemis les rendaient vulnérables.
« Il va nous falloir de l'aide ! se dit CALDEX.
-Besoin d'assistance ? »
Idris venait de descendre d'un bâtiment, son lanceur de disque Kanoka à la main.
« Tu va bien ? demanda elle en tirant sur un Zyglak.
-Ça va...pour l'instant. acquiesça le Toa du soleil. »
L'affrontement devenait de plus en plus violent quand Gahlok-kal, fatigué par le combat, tomba sous la lame de son adversaire. Sous corps disparu dans un nuage de poussière, laissant son vainqueur courir hors du champ de bataille...dans la direction qu'avaient pris Fabien et les Matoran !
« Non ! »
CALDEX tenta de le ratraper mais deux Zyglak lui barrèrent la route. Le Toa n'avaient pas d'autre choix que de poursuivre le combat.

Fabien guidait les Matoran vers un lieu sûr, à l'abri de possibles agressions venant de l'ennemie.
« Restez près de moi. conseilla t'il aux Matoran »
Le jeune homme tenait fermement le bâton de Kohlii dans ses mains, il se sentait nerveux à l'idée de devoir affronter des ennemies potentiel mais aussi fière de se rendre utile.
Les ruelles étaient calmes...trop calme. Ce silence suspect stoppa Fabien ainsi que les Matoran dans leur marche.
« Qui a t'il humain ? demanda un Matoran de la terre.
-Chut ! Pas un bruit ! »
Fabien tendit l'oreille, sans cependant entendre le moindre son.
« Avancez ! chuchota Fabien. Et restez sur vos gardes, on est pas seul »
En effet, tapis dans l'ombre tel un spectre, une silhouette guettait au dessus d'eux. À ce moment précis, cette ombre bondit hors de sa cachette et atterrit devant le groupe de Matoran.
Il ne suffit que d'une fraction de secondes pour que Fabien sache qui c'était.
« Kalama ?! s'exclama le jeune homme. mais que fait tu...
-À couvert ! Vite ! Interrompis le Toa du Feu. »
Il plaqua Fabien au sol tandis que les Matoran s'abritèrent derrières des pilonnes. Une lame affûté siffla au dessus d'eux et s’enfonça dans le mur le plus proche. Le grognement rageur du Zyglak fit trembler de peur tout le groupe, à l'exception de Toa Kalama qui se redressa et dégaina ses deux épées d'incendie à deux mains, quasi semblable à ceux de Toa Lhikan.
« Sort de ta cachette, abomination ! Provoqua la Toa. »

Sans crier gare, le prédateur chargea vers le Toa, gueule ouverte. Alors qu'il était à deux doigts de le prendre dans ses mâchoires, Kalama fit un salto au dessus de lui et planta ses épées dans les flanc du Zyglak, tel un matador donnant le coup de grâce à un taureau.
La créature ne s'en releva pas. Le Toa extirpa ses armes du corps du Zyglak sans sourcilier.
« Où est CALDEX ? demanda t'il à Fabien.
-À la place secondaire de Ga-Metru, répondit Fabien. mais j'ignore si...
-Combien y a t'il de Zyglak ?
-Quand nous sommes partit, ils étaient six. »

Kalama partit vers la place, sans rien dire.
« Ça lui arracherait la gueule de dire merci ? »

Idris, CALDEX et les Bohrok maintenaient les Zyglak à distance, mais les deux Toa commençait à faiblir.

« On ne pourra pas tenir longtemps de cette manière. déclara Idris. On doit se débarrasser d'eux et vite !
-Je crois qu'on a pas le choix, avoua CALDEX d'un air grave. Nous allons devoir contourner le code Toa. »
CALDEX avait l'habitude de passé au travers de ce code étant donné ce qu'il avait vécu sur Terre, mais pour Idris, c'était certainement un acte rare.
Le jeune Toa frappa de toute ses force un de ses opposants au niveau du ventre, le Zyglak se plia en deux sous la douleur. C'était maintenant ou jamais. CALDEX chargea son sabre de son énergie élémentaire et le ficha dans le dos du Zyglak qui s'écroula, raide mort. Il s’apprêtait à recommencer quand quelqu'un vint lui barrer la route : Kalama !

Avec la vitesse de l'éclair, le Toa du Feu brisa le crâne du Zyglak le plus proche et prit son arme pour le jeter sur un autre pour le désarmer.

La froideur du Toa dans ses actes repoussait CALDEX, il devait mettre fin à ce carnage au plus vite.
« Je n'ai plus beaucoup d'énergie, se dit-il. mais les Bohrok-kal devraient pouvoir m'aider. »
Il demanda à ses ''frères'' de combiner leurs attaques dés qu'il leur donnerait le signal.
« C'est l'heure de vérité ! »
Il chargea son sabre avec le maximum d'energie élémentaire qu'il pouvait emmagasiner et le lança.
« Maintenant ! »
Les Bohrok-Kal, à leur tour, utilisèrent leur pouvoir sur la lame. Celle-ci gagna en rapidité et en puissance, comme une fusée dont on aurait booster les moteurs. Le sabre atteignit mortellement tous les Zyglak qui se trouvaient sur sa trajectoire. Une fois vidée de son énergie solaire, le sabre finit par s'enfoncer dans un mur.
La bataille était enfin arrivé à son terme.
Fatigué, CALDEX reprit apparence humaine tandis que les Bohrok-Kal revinrent dans le symbole des trois vertus. Le jeune rattrapa le Kanohi avant que celui-ci ne tombe et s'assit contre un mur.
Kalama marcha parmi les corps, il restait calme.
« Mais d'où sont ils venu ? S'exclama Idris.
-Je n'en sait rien, répondit Quentin. mais une chose est sûr, ils en voulaient aux Matoran.
-Quelle grande déduction ! ironisa Kalama.
-Soit pas désagréable ! répondit Quentin. Je te signale que je t'ai donné un coup de main.
-J'aurai pu m'en sortir sans toi.
-Ils était six ! Même Idris et moi avons eu du mal à les affronter.
-Cela n'aurait rien changé.
-Tu te prend pour qui ? Tu n'es pas invincible !
-J'ai toujours tenu tête à mes adversaires, et ce n'est pas un petit humain qui me fera changer mes habitudes !
-C'est quoi ton problème ?! Dit le tout de suite qu'on met ça au clair !
-Arrêtez ! Cessez ces querelles ! ordonna Idris. Ce n'est pas en se battant que nous réglerons ce problème. Nous devons rester unis. Le plus important pour l'instant est d'avertir les Turaga afin pour qu'ils analysent la situation. »
Kalama quitta la place pour disparaître dans la noirceur des ruelles, laissant Quentin et Idris seuls, dans un silence pesant.
« Je...je vais aller voir où est Fabien. signala Quentin, honteux de s'être comporté de la sorte. »

Alors que chaque Toa partaient chacun dans une direction opposé à son frère, tapis dans la pénombre des auteurs de Ga-Metru, un Zyglak, le dernier survivant de l'escouade, avait observé la scène avec un grand intérêt.
Satisfait de cette collecte d'informations, la créature reptilienne disparu dans les ténèbres de la nuit.
Vous remarquerez que le nombres de pages par chapitre est supérieur par rapport au tome précédent.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum