Petites annonces
Partagez
Shas'ui
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur
09022011
Good morning/ Afternoon/Evening/Night, ô lecteur.

Avant d'aller plus loin je tiens tout d'abord à marquer ma sympathie et mon soutient moral pour l'ami Talon, qui passe des jours ... Plus que difficile, dirons-nous, mais ceci ne devrait pas être une "news" pour beaucoup de monde ... 'fin bref, anyway, Talon, si l'envie te prend de lire ces lignes sache que je te soutiens autant que je le peux, quittes à me répéter... Good luck, my friend.
... Et bien évidement, si l'envie te prend de parler, n'hésiter pas à me MPer, ça ne me dérange jamais =)

Hmm, par ce billet je voualis aussi profiter de l'occasion, ayant quelques petites idées en tête, et une soudaine envie d'écriture, je me lance dans ce qui se veut être un " Teaser " du prochain Altern.A. à venir... Comprenez donc que le titre que je pose ici n'est que celui du Teaser, histoire de garder la surprise =P

Aussi, je vais arrêter de radoter et vous laisser lire.


Industria

[n.f.] Toute activité économique, exercée et organisée sur une grande échelle / transformer les matières premières pour les adapter aux besoins requis.


[...]

Des flammes, de la fumée noire ; des jets de vapeur ; des volées d'étincelles, des coulées liquides semblables à de la lumière en fusion.
Des coups, tantôt lourds et grognant, comme venant du lointain, tantôt perçants et criants ; tous résonnants, sur ce même rythme plus ou moins lent ; des sifflements, mécaniques ou vaporeux ; des grésillements et crépitements brûlants ; des grincements, des grondements, des bouillonnements...

La Machine.

Au milieu de tout cela, des silhouettes, s'activant plus ou moins frénétiquement ; des allées et venues, des mouvements répétitifs, simples mais complémentaires ; des cris, des appels, de temps en temps un hurlement ou un gémissement ...

Les Ouvriers.

Ces deux entités, ensembles d'innombrables identités et non-identités, coopérant tant bien que mal, bon gré mal gré, chacun essayant de dominer l'autre, de le vaincre ou du moins de lui survivre.

Parmi ces deux-là, quelques intrus ... Ces Ingénieurs, fébriles et impuissant face à la Machine, se plaçant pourtant au-dessus d'elle, méprisant de même l'Ouvrier, décidant du sort de chacun des deux... Mais aussi des Outils Automatiques, des Unités Indépendantes - étrangers Mécaniques à la Machine, se séparant malgré eux d'Elle, ne s'en remettant qu'aux Ouvriers - et bien sûr, aux Ingénieurs, silhouettes craintives, parfois apeurées, semblant perpétuellement faibles, n'osant pas approcher de la Machine à moins de dix Bios - ne daignant pas se rapprocher des Ouvriers de moins de deux Bios.

Tel était le quotidien des Usines de Xia, la Citée-Industrie, dont les cheminées jamais de fumée ne se tarissaient, dons les mécanismes jamais ne se taisaient - dont le Marché, jamais ne désemplissait.

Qu'importe les Guerres et les Paix, les Traités, les blocus ou les grèves, jamais les Usines de Xia ne s'arrêteraient ...

... Ce qui convenait parfaitement à la politique actuelle, et aux besoins actuels, toujours plus pressants, de l'Alliance Criminelle.

Et à son Seigneur, l'ex-Renégat - Lebog.

[...]

Dans le continuel vacarme d'une Usine, une silhouette se détachait de la masse grouillante des autres, accompagnée d'un de ces fébriles Ingénieurs.

Ce dernier se trainait quantité de plans, les déroulant les uns après les autres, les pliant, les expliquant, le plus souvent les brûlant, quand il voyait la réponse muette et négative de son interlocuteur ...

Mais il n'osait critiquer, ni réellement plaider sa propre cause, tant il était intimidé par la seule tenue de ce personnage si exigeant, par même un seul point de son apparence - une simple épaulière-double, bleue, à la peinture légèrement écaillée - la plaque métallique supérieure arborant le simple symbole de l'Alliance, l'autre, en-dessous, affichant cinq caractères blancs ...

L'ingénieur ne savait que dire alors que sa liste de plan s'amenuisait, tout simplement parce qu'il n'osait à peine ouvrir la bouche, de peur de froisser Lebog, Toa-Renégat, Seigneur de l'Alliance Criminelle, en visite personnelle pour présenter un appel d'offre à toutes les Usines de Xia, pour un projet pour le moins ... Particulier.

Alors que la liste de plans était épuisée, l'Ingénieur porta un regard apeuré vers son Seigneur, n'osant imaginer ce qui découlerait de sa déception .

Ce dernier se contenta de hausser les épaules, en lâchant froidement :

" Qu'importe, d'autres auront plus intéressant à me proposer. "

Cette pseudo-prédiction devait se réaliser quelques visites plus tard, en face d'un Ingénieur moins mou que les autres, emportant l'offre par une vigoureuse poignée de main.

Le projet lui-même devait faire voir le jour à six Prototypes - tous totalement différents, leur seul point commun étant leur principe, selon les propres paroles de Lebog :

"... Un Engin, assez polyvalent pour pouvoir faire face au maximum d'environnements différents, à protéger son équipage contre cet environnements, et à lui donner les moyens de se protéger de n'importe quel autre types de menaces, que ce soit défensivement ou offensivement."

De là, seront donc créés six engins-prototypes, chacun exploitant une direction différente quand à l'interprétation de la demande principale . Comme tout prototype qui se respecte, il fallait les tester ... Et, d'après les mots-même de Lebog,

" Quoi de mieux, comme cadre d'expérience, que le champ de bataille lui-même, et, pourquoi pas, une petite opération spécialement montée pour prouver les qualités des unes et des autres conceptions que vous me proposez ? "

Ainsi débutera une courte et violente "épopée" - potentiellement tragique, selon le point de vue où l'on se place.

[...]

...Quand aux résultats, aux conclusions de cette expérience, ceci est une autre histoire... Quand aux éventuelles leçons qui en furent tirées, leurs enseignements restent à être appliqués.

____________________________________


Hmm, voilà ^^

Sur ce, Volks, enjoy, moi je vais me coucher >_<

~ Ye Olde Shas'ui
Partager cet article sur :diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

Commentaires

John_ee
Toujours aussi accrochant. Ta manière d'écrire est vraiment exceptionnel, ça accroche. Vivement la sortie de cette short-story.
Rohrak
Vraiment super accrocheur, ton texte, Bravo.
Shas'ui est toujours là pour nous étonner. c'est tellement bien écrit que je m'y croyait vraiment dans cette usine d'armes surtout en lisant le début du texte. T'a vraiment le don pour écrire.
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum