Petites annonces
Partagez
Aller en bas
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 19:48
[Ceci est une version obsolète de la fan-fiction. La nouvelle version réécrite est disponible à ce lien]

BIONICLE

L'HÉRITAGE DE L'UNIVERS

Civilisation Xalean : Prélude d'une Guerre

Introduction :
L’empire Xalean n’est plus... La Guerre Civile a ravagé le système Xaleanis. Les planètes sont devenus invivables et hostiles. Seul un dixième de la rande population Xalean a survécu et ce dixième a quitté son monde natal pour en recherché un nouveau.

Pendant ce temps, les Xojibo et les Xojima livraient une dernière bataille. Bhelui'ee avait péri, Hazt'ee a dû le succéder. Alors que les dernières troupes Xojibo avaient infiltré le Xojima Maxtres, le vaisseau QG des Xojima, un appareil spatial explosif Colon le percuta violemment. Le vaisseau s’écrasa sur une planète d’un nouveau système solair. Contrairement aux autres survivants, Jolg'ee, un officier Xojibo, resta parmi les habitants de cette planète. Une nouvelle vie commençait pour ce Xalean... l’Héritage...


Dernière édition par John_ee le Sam 13 Aoû - 12:27, édité 2 fois
Antoinenuva
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 20:18
Introduction sympatoche, il me tarde de lire le premier chapitre. Very Happy
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 21:08
Merci pour ton com'. Alors, t'en penses quoi du nouveau nom. Jolg_ee Very Happy Je travaille encore sur le 1er chapitre, il faudrait que j'écrive encore une page/ une page et demi et c'est bon.
Shock
Shock
Héros des Stats
Héros des Stats

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 21:12
Jolg_ee... berk! je préférais John_ee...

mais sinon, comme dis Toitoinuva, introduction sympa. je n'ai pas lu entièrement la toute première version, qui était d'ailleurs sympa, mais je vais profiter que tu la rediffuse pour la lire à mon rhytme :)
Exo-6
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de BIONIFIGS en 2006, organisateur de plusieurs concours internationaux, initiateur de nombreux projets tel que le Wiki encyclopédique BIONICLE Nuvapedia. Exo-6 fut notamment le créateur des Conventions nationales de fans en France et président du Fanclub francophone de BIONICLE, de 2012 à 2017.
https://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 21:28
Je vais encore être chiant sur le confort de lecture, mais les "_ee" derrière chaque nom, je ne sais pas pour les autres, mais moi je trouve ça assez embrouillant pour s'y retrouver dans tous les personnages.

Peut-être faudrait-il juste employer ce "ee" de temps en temps pour rappeler qu'il est présent dans la dénomination de chaque personnage, mais plutôt parsemer le récit de "Jolg", "Hazt", "Bhelui"... tout simplement, de la même manière que Farshtey ne dit pas constamment "Tahu Nuva fait ceci, alors que Pohatu Nuva..." mais simplement Tahu et Pohatu, en utilisant le Nuva derrière seulement de temps en temps.

Après, si vraiment je suis le seul à trouver que ces "ee" sont un peu encombrant pour le confort de lecture, on peut les laisser hein. En revanche, je pense qu'il faudrait au moins changer Jolg_ee par Jolg'ee. M'est d'avis que l'apostrophe rend bien mieux esthétiquement, surtout par rapport à un Underscore, caractère purement informatique et sans âme selon moi.

D'autant que cet Underscore se basait lui aussi, uniquement sur ton pseudo lié à l'aspect 'self-personnage'.

Voilà, je sais je chipote encore sur la forme, mais je pense qu'avec la réécriture c'est l'occasion où jamais d'exprimer cet avis, d'autant que sur le fond, rien à redire je te fais largement confiance. Et d'ailleurs pour moi "Jolg'ee" sonne beaucoup mieux que "John_ee" ; bien trouvé wink .

Ah, et dernière chose, peut-être devrions nous aussi en profiter pour ouvrir un grand support de suggestions consacrées à la réécriture de ce tome ; ce qu'en pensent les membres, ce qu'ils voudraient y voir, comment il préfèrerais telle partie de l'histoire, etc !?
Shock
Shock
Héros des Stats
Héros des Stats

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 21:30
moi, je pense que c'est une bonne idée :)
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 12 Déc - 21:54
Oui je vois où tu veux en venir Exo' et tu n'as pas tort. En ce qui concerne les sugestions, c'est aussi une bonne idée, il faudrait y consacré un article pour ne pas être encombré avec ce sujet. Le " 'ee " va devenir une forme de politesse plutôt. Je vous effectivement où tu veux en venir Exo-6. J'en prendrai note.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mar 21 Déc - 15:06
Chapitre 1: Parmi les siens

200 ans plus tard, Jolg vivait toujours parmi les Nokton. Le Xalean avait aidé les forces de l’ordre de ce peuple à maintenir la paix. Mais il s’en était lassé. Il voulait retrouvé son peuple. Qu’étaient-ils devenus ? Les habitants avaient-ils survécu ? Les Xojibo et les Xojima continuaient-ils toujours leur conflit ?

- Ça va ? dit une voix derrière lui.
C’était Zorko, un de ses amis Nokton. Celui-ci vit le Xalean adossé contre le mur, pensif.
- Oui, enfin, je crois. Je pense à mon peuple. La Guerre Civile a été destructrice.
- Ah... il y a quelqu’un qui veut te voir.
- Driimska, Jolg’ee.
L’interpellé se mit sur ses gardes. “Driimska” était le mot en vieux Xalean pour souhaiter ses salutations à quelqu’un. Un être à sa taille s’approcha. Il portait une tenue bleue et noire, ainsi qu’une lunette noire sur son oeil gauche.

- Cela fait depuis longtemps que tu n’as pas vu l’un de tes semblables, n’est-ce pas ?
- Euh... oui, c’est vrai.
- Je me nomme Yolt’ee. Je suis venu te chercher. On te croyait mort, à part Hazt’ee qui était persuadé du contraire. Merci Zorko, tu peux y aller.
Le Nokton inclina respectueusement la tête et s’en alla.
- Notre peuple se reconstruit... et s’assemble.
- Je ne comprends pas ce que tu veux dire.
- Après que le vaisseau-mère s’est écrasé, Hazt et d’autres ont trouvé les Xalean natifs du système Magna, dont je suis issu. Cela leur a pris deux siècles. Les efforts combinés de Hazt et des miens ont permis de retrouver des vaisseaux civiles de Xalean, ainsi que des soldats. De ce que j’ai pu constater, la Guerre Civile aurait pu tous vous annihiler. Notre civilisation est à nouveau debout.

Jolg ne pouvait le croire. Il allait retrouver son peuple, ses semblables.
- C’est incroyable, je croyais que tout était perdu.
Yolt affichait un sourire sur son visage bleuté.
- Viens, on rentre à la maison. On va prendre mon vaisseau.
- Très bien. Je vais d’abord récupérer mes affaires.
- Rejoinds-moi au hangar.
Jolg entra dans le bâtiment derrière lui. Il alla dans la salle d’armement et pris son canon multi-projectiles. C’était un canon qui s’enfilait comme un gantelet jusqu’au coude qui possèdait différents rayons d’érnegie, chacun ayant sa particularité. Le canon était surmonté d’un autre plus petit qui servait à tiré des projectiles spécifiques et discrets. Le Xalean récupéra aussi son armure de combat, un modèle d’officier Xojibo optimisé par les Nokton. Il prit son casque dans sa main libre et souhaita ses adieux aux Nokton.

Il se dirigea au hangar, où il retrouva Yolt, devant son vaisseau. Ils rentrèrent à bord et le natif du système Magna démarra le vaisseau.
- Je dois te prévenir de certains choses d’abord. Il existe tout de même une forte tension entre les Xojibo et les Xojima. Ces termes ne sont plus à être employés, mais les anciens soldats et partisans sont hostiles entre eux. Je te demande une chose: penses-tu pouvoir donner l’exemple ? Servir en quelque sorte d’intermédiaire ?
- J’essayerai, enfin... je sais pas... Ce qu’on fait les Xojima est impardonnable.
- Un Xojima m’a dit la même chose à propos des Xojibo. Hazt m’a surpris, il a été très aimable envers les anciens Xojima et Colons. Tu vas devoir en faire autant. L’équilibre est très fragile.
- D’accord, je ferai de mon mieux.

Après un long trajet, une planète proche d’une autre verte et une troisième bleue était visible.
- Je te présente la Civilisation Xalean. La planète de neige est Glito Magna, notre planète-mère. Celle recouverte d’une jungle luxuriante est Ukoti Magna et la dernière est Ranto Magna. Je vais envoyer un message télépathique.
Le vaisseau entra dans un hangar dont l’entrée se trouvait dans une falaise. Jolg sortit du transport en premier. Il reconnut alors Hazt et Burl, son ami d’enfance.
- Bienvenue Jolg’ee. Dit le dirigeant. Merci à toi Yolt. Tu t’y connais dans ce système.
- Disons que j’ai beaucoup de contacts. Sur ce, je vous quitte.
Yolt s’en alla, puis Jolg se tourna vers son vieil ami. Il était un grand gaillard, la poitrine large et une silhouette imposante.
- C’est toi Burl ? Burl’ee ?
- Ouaip mon vieux. Ça fait longtemps.
- Je vous laisse entre vous, dit Hazt. J’aimerai te voir à mon bureau Jolg. Et encore une fois, bienvenue.
Jolg’ee sortit du hangar avec Burl et regarda la ville. Il y avait une forte lueur bleutée sur les murs, ce qui donnait un charme particulier. Les maisons était arrondies et construites en pierre bleue. Il y avait une forte activité parmi les Xalean.
- Alors, t’as quoi à me raconter ? demanda Burl.
- Plein de choses, des tas d’histoires.

Plus tard, Jolg entra dans un grand bâtiment. Il demanda le bureau de Hazt et un Xalean le lui mena dans une salle. Il y rentra et vit celui qu’il cherchait en train de lire des tablettes de pierre..
- Ah Jolg. Ça va bien ?
- Oui. Tu voulais me parler ?
- Oui, en effet. Suite à quelques discussions avec l’ambassadeur Nokton, des rumeurs courent sur une menace. C’est venu des Juvon.
- Les Juvon ne sont que des arnaqueurs, de pauvres mécaniciens ou des nomades. J’ai déjà eu quelques rencontres avec eux. Ils ne sont pas fiables.
- D’étranges êtres auraient pris de force des mines de ressources sur leurs terres. Cela reste très supect. Mais j’ai autre chose à dire. J’aimerai que tu surveilles la population avec des unités des Forces Xalean sur la planète d’Ukoti Magna. Vul’ee me parait trop suspect, je n’aime pas cette air qu’il dégage. C’est beaucoup demandé alors que tu ne viens que d’arriver, mais tu ne sera de service que dans quelques semaines. Si tu veux retrouver tes amis Nokton, fais-moi signe et je te laisserai prendre un vaisseau. Tu peux y aller. Au revoir.
- À une prochaine fois.
Jolg’ee sortit. Il avait un très mauvais pressentiment sur la suite des événements.
Exo-6
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de BIONIFIGS en 2006, organisateur de plusieurs concours internationaux, initiateur de nombreux projets tel que le Wiki encyclopédique BIONICLE Nuvapedia. Exo-6 fut notamment le créateur des Conventions nationales de fans en France et président du Fanclub francophone de BIONICLE, de 2012 à 2017.
https://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mar 21 Déc - 15:49
Plus fluide et déjà bien plus compréhensible qu'avant je trouve. Il subsiste toutefois encore certaines fautes de conjugaison wink .
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mar 21 Déc - 15:59
Merci de ton com', content de voir que ma réécriture ne sera pas inutile. Faut que je rererelise pour m'occuper de ces fautes shocked Mais lorsque le Tome sera terminé, on aura pas à reprendre la fic' pour la version Acrobat au moins. Au fait, Baln_ee a été renommé en Burl.
Antoinenuva
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mar 21 Déc - 20:13
Je suis du même avis qu'Exo, la lecture est bien plus agréable.

J'attends le prochain chapitre avec, comme d'habitude, impatience.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mar 21 Déc - 20:26
Je viens de commencer d'écrire le 2nd chapitre. Merci de ton com'.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Lun 27 Déc - 22:26
Chapitre 2: La menace

Adossé à un arbre, Jolg regardait ses équipiers. Ils devaient patrouiller autour et surveiller la population, comme une sorte de police. Un mois s’était écoulé depuis son retour, et les tensions entre les anciens Xojima et Xojibo s’étaient un peu calmées. Il scruta les environs. Il se trouvait dans une ville Xalean de la planète-lunaire Ukoti Magna. Les habitants discutaient, marchandaient et faisaient toute sorte d’activité urbaine.
- Bon, on va où maintenant ? demanda l’un de ses équipiers
- On peut rester ici. Si un citoyen à besoin d’aide, il crie et on intervient. Puis y a d’autres unités. Pourquoi est-ce qu’on fait ces rondes d’ailleurs ?
- Aucune idée, répondit un troisième.
Jolg entendit un message télépathique.
- Un Nokton vient de se poser. On a besoin de toi, on a pas nos traducteurs sur nous.
- J’arrive.
On va au hangar. On a besoin de moi.
Les interpellés montèrent sur leurs animaux. C’était des sortes de géantes libellules, natifs de la planète, appelé des Luminak. Jolg monta à son tour et ordonna à son animal de s’envoler. Un instant après, ils arrivèrent au hangar. Jolg rejoignit le Xalean qui l’avait appelé. Il vit un Nokton. Il commença à lui parler dans son dialecte.
- Qu’y a-t-il, noble Nokton ?
- Vous parlez mon langage ? Enfin, passons. Ma planète Erakos Magna, plus précisément la capitale Erakos Polis, vient de subir une attaque. Des vaisseaux de guerre ont ravagé la ville, des robots ont attaqué la population et sont repartis aussitôt. La ville est entièrement détruite ! Les rumeurs Juvon sont vrais !
Jolg remercia le Nokton de l’avertissement et expliqua à ses équipiers la situation. Il se tourna à nouveau vers le Nokton.
- On vous escortera au portail et on vous emmènera auprès de l’un de nos dirigeants, Hazt’ee, dit-il.
Puis il parla au Xalean qui l’avait appelé.
- Emmène-le auprès de Hazt, il faut vite le prévenir.
- Très bien.
- Jolg, on a un problème, dit l’un des équipiers.

L’interpellé regarda là où le Xalean lui désignait du doigt, et il vit des croiseurs spatiaux. Des transports sortirent de ces vaisseaux et se posèrent, avec des robots sortant et attaquant la ville. Le vétéran de la Guerre Civile ne perdit pas de temps et sauta sur son animal, qui s’envola dans les airs et fit une descente brusque pour planer à quelques mètres du sol. Son équipe le suivit. Jolg activa son bras-canon et tira sur les unités robotiques. Lui et son équipe purent faire reculer les soldats ennemis. Puis, les croiseurs spatiaux lâchèrent d’immenses salves d’une substance acide sur la ville. Ce fut un véritable carnage. Les cris d’horreur résonnaient dans la tête du vétéran. Il se croyait à nouveau dans la Guerre Civile. Il revoyait ces scènes meurtières. Il se souvenait d’une attaque sur une ville Xalean. Seulement, il n’était pas des défenseurs à ce moment-là, mais des attaquants. La population s’était alliée au Xojima. Jolg se demanda alors si au final si les Xojima n’avaient pas tort. Une salve d’énergie manquant de le toucher lui retira de sa pensée et il se rendit compte que les unités robotiques étaient retournés dans leurs transports. Ces vaisseaux repartirent rapidement, retournant dans les croiseurs, ceux-ci quittant l’atmosphère tout en lâchant l’acide.

Jolg se fit un compte-rendu de la situation et remarqua des civiles piégés au milieu de l’acide dévastatrice.
- Que tout ceux qui peuvent récupèrent le plus de civiles possibles. Erno, tu m’entends.
- Oui.
- Va alarmer une équipe de secouristes.

Le vétéran put récupérer trois civiles sur sa monture et partit en direction du portail. Il arrêta son Luminak et en descendit. Il emmena les Xalean à travers le portail, oû ils se retrouvèrent dans une cité de Glito Magna.

- Qui était-ce ? cria l’une des habitants, encore sous le choc.
- Nous n’en savons rien.
- Ils sont morts... Turfu, Farzul, les autres... je croyais qu’on était enfin en sécurité, paisible... nous avons vécu trop d’épreuves.
Jolg inclina la tête. Elle n’avait pas tort, après tant de souffrances, on croirait que le malheur et la guerre les poursuivaient. Il alla voir l’un des agents Xalean.
- Un Nokton est bien arrivé ici ?
- Affirmatif.
- Où est-il parti ?
- À la capital, pour aller voir Hazt je crois.
- Merci.
Jolg partit au hangar de la ville. Il trouva le responsable.
- Il me faut un véhicule, je dois partir pour la capital.
- Nous avons déjà des demandes prioritaires.
- Je reviens d’Ukoti Magna, où nous venons d’essuyer une attaque qui a rasé l’une des villes, je dois prévenir l’Administration Générale.
- Hum... Bon, allez-y.
Jolg prit un speeder des neiges. Il partit aussitôt pour rejoindre sa destination le plus tôt possible. Quelques heures plus tard, le vétéran rejoignit la ville. Il courut jusqu’à la résidence de Hazt, il ouvrit la porte si fortement qu’il avait faillit la fracassé.
- Il faut que je parle à Hazt.
- Il est occupé avec l’ambassadeur Nokton et un autre.
- Nous venons de nous faire attaquer.
- Dans ce cas, vas-y.

Jolg remercia le garde et entra. Il vit l’ambassadeur et l’habitant Nokton qu’il avait rencontré, ainsi que l’un des dirigeants du peuple, Hazt.
- Qu’y a-t-il Jolg’ee ?
- Excuses-moi de rentrer ainsi, mais c’est urgent. L’une des villes d’Ukoti Magna vient d’être attaquée et elle est presque rasée. Des habitants ont survécu, mais les pertes sont nombreuses. Nous pensons que ce sont les mêmes troupes qui ont attaqué les Nokton.
- L’heure est grave. Cette attaque convaincra l’Administration Générale, nous pourrons vous prêter appui, je l’espère. Mais cela signifierait que nous sommes aussi ciblés.
- D’accord, je préviendrai mes supérieurs. Ah... il... se passe... quelque chose...
L’ambassadeur chancela un peu et prit appui sur le mur, puis posa l’une de ses mains sur son front. Les Nokton avaient des pouvoirs télépathiques, et lorsque certains d’entre eux se liaient d’une forte amitié, ils se créaient un lien télépathique. Le lien entre l’ambassadeur et l’un de ses amis se brisa soudainement, et cela annonçait brutalement sa mort. Il reçut une image d’une ville attaquée par des croiseurs de guerre.
- Ils ont recommencé. Que leur avons-nous fait de mal ?
Le Nokton affichait une expression de tristesse et de désespoir. Hazt regarda ensuite Jolg, et dans son regard il lui communiquait clairement que la situation s’annonçait déséspéré et Jolg comprit clairemet le message.
Antoinenuva
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mar 28 Déc - 13:06
Des unités robotiques ? Marrant, je pense savoir de quoi il s'agit... Very Happy
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Jeu 30 Déc - 23:09
Bah, de 1, c'est une réécriture donc celui qui a lu la version de base a une idée de ce qu'il va se passer, et de 2, quand on connait le contexte de cette fic', c-à-d (copyright de Shas'ui) LEGACY, ça se devine =D
Pas d'autres commentaires ? Je viens de commencer l'écriture du 3è chap'.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mer 26 Jan - 15:37
Chap' 3, un petit aperçu à la fin de l'histoire des Xalean. Y a un clin d'oeil à quelque chose qui vous pourrez sans doute remarquez, et un autre bien plus discret et moins direct que le premier.

Chapitre 3: La Mission

Deux semaines plus tard. Le brouhaha incessant dans la Grande Salle était insuportable. Le débat ne menait nulle part. D’un côté il y avait le peuple qui ne voulait pas participer à une guerre suite aux conséquence de la Guerre Civile, de l’autre côté le peuple ne souhaitait pas se faire attaquer par un ennemi inconnu. Il y avait une forte confrontation entre la nécessité de survie et le désir de tranquillité. Les deux grands rivaux de ce débat sans fin n’était autre que Hazt et Vul. Ce dernier était un chef Colon durant la Guerre Civile. On disait que les soldats Colons étaient des idiots qui voulaient participer à la guerre, sans savoir quelle faction rejoindre. Mais Vul, lui, défendait une cause bien précise. Pour lui, une civilisation, une société ne doit se concentrer que sur son essor, sur sa puissance, et parfois cette cause lui semble plus importante que la situation du peuple. Mais d’après le point de vue de Jolg, il fait parti de la haute société, de ceux qui entretiennent l’économie, à qui revient la plupart de la richesse. Et aux yeux de Vul, une guerre va à l’encontre de son but.

- Cette guerre est inévitable ! Quel que soit notre décision, ils nous attaqueront, et si nous ne réagissons pas, ils nous causeront de lourdes pertes.
- Je ne considère pas cela comme un argument valable. Evidemment que pour tous, la mort elle-même est inévitable, mais on ne s’y jette pas pour autant. Il vaudrait mieux esquiver cette guerre, nous vivrons plus longtemps.
- Tu insinues que nous ne tiendrons pas face à cet ennemi, donc autant fuir. Il ne faut pas fuir les épreuves mais les faire face afin de les surmonter, pour en ressortir plus fort. Nous devons les étudier, les frapper au point faible. Nous devons nous préparer, riposter à chaque attaque. Nous avons trois zones habités, trois villes entières entièrement rasés, la population de ces lieux a été majoritairement tués. Nous ne pouvons pas nous laisser faire !

Les cris, les acclamations ou encore les désapprobations fusèrent de partout, créant à nouveau un brouhaha insupportable. Le débat prit fin, sans pour autant qu’une décision soit prise. C’était encore trop serré. Jolg rejoignit Hazt à la sortie de la Grande Salle.
- Nous ne pouvons pas attendre éternellement, dit Hazt en s’agitant nerveusement.
- Que pouvons-nous faire ?
- C’est un choix risqué, mais j’ai la faveur de la majorité des membres de l’Administration, ainsi que des natifs Magna, et eux ils connaissent mieux ce système. Nous allons envoyer une équipe enquêter et trouver là d’où vient cet ennemi. Et tu va en être le capitaine. On m’a raconté que tu as beaucoup voyagé avec les Nokton.
- Tu t’es renseigné.
- On m’a plutôt informé. Je me suis fait des amis parmi les chefs Nokton.
- Tu t’es fait des amis partout.
- Lorsque on a autant de responsabilités que moi, faut savoir se faire apprécier.
- Le temps qu’on choisit les membres de l’équipe, le vaisseau, ça prendra du temps.
- Mais tout est fait, j’ai déjà pris l’initiative. Tes équipiers sont en route.
Les deux Xalean se quittèrent dans la foule, à la grande place. Puis Jolg remarqua dans une ruelle serré entre deux huttes en pierres trois Xalean. L’un d’eux était Vul, et il désigna de la main Hazt. Les deux autres Xalean hochèrent la tête et suivirent le dirigeant. Ils prirent chacun un poignard en main et se fondirent dans la foule.

Jolg courut dans la foule, bousculant les passants. L’un d’eux prépara un poignard énergisant. C’était un poignard discret, ne laissant que très peu de trace, parfait pour les assassinats. Le vétéran allait braqué son bras-canon sur lui, mais un autre poignard était lancé et se planta dans son cou. Ainsi, le poignardé tomba à terre. Les passants s’enfuirent dans les cris et les hurlements. Le second tueur fut alerté et se précicipita vers Hazt, qui était perdu face à cette situation imprévu, étant ainsi vulnérable. Mais une figure verte courut vers le tueur et l’intercepta. Une lame rétractable sortit de son brassard recouvrant son bras gauche et se planta dans le cou du Xalean. Le nouveau-venu posa délicatement sa proie au sol. Jolg le reconnut, ou plutôt la reconnu. C’était Vyutal. Elle était un agent Xojibo que l’on envoyait dans des missions d’infiltration ou d’assassinat. Le vétéran n’a jamais aimé ses manières. Elle n’hésitait pas à tuer qui que ce soit qui pouvait compromettre sa mission.
- Vyutal’ee ?
- Driimska Jolg’ee. La place est généralement pleine, aujourd’hui il y a presque personne, dit-elle avec un sourire.
- Ils étaient envoyés pour me tuer ? demanda Hazt.
- C’est Vul qui a commandité le meurtre, dit Jolg. Il faut le rattraper.
- J’enverrais des agents le plus tôt possible. Nous devons nous concentrer sur votre mission.
- Notre mission ?
- Vyutal sera avec toi. Et Magak n’était-il pas avec toi ?
- Si, il est au lieu de rendez-vous, mais j’ai remarqué ces deux-là.

Puis trois agents des autorités Xalean arrivèrent pour demander une explication.
- Vul’ee a tenté de me tuer par l’intermédiraire de ces deux hommes-là, mais Vyutal m’a sauvé la vie. Il faut le rattrapper.
- Très bien.
- Je viens vous aider, proposa Jolg.
- Non, tu dois me suivre.

Les trois agents s’en allèrent. Le dirigeant fit signe à Jolg et Vyutal de le suivre. Ils arrivèrent à la résidence de Hazt, qui était aussi l’un des siège de l’Administration Générale. Les trois Xalean arrivèrent ensuite dans une salle spécifique. Au milieu se trouvait une bassine d’eau et autour des bancs en cercle, les uns à l’intérieur des autres. Jolg vit alors son ami Burl et s’approcha de lui.
- Tiens tu fais quoi ici.
- La même chose que toi.
- Salutations, Jolg’ee.
L’interpellé se tourna et vit un petit personage à l’armure verte, il reconnut Magak. Il était un vieux Xalean énergique et très sage.
- Bonjour, Magak’ee.
- Voici ton équipe, annonça Hazt. Burl, Vyutal et Magak t’accompagneront dans ta mission. Maintenant, il faut résumer la situation.
Le dirigeant hocha la tête en regardant un autre Xalean. Celui-ci mit des gants spécifiques, un dispositif Xalean permettant de contrôler l’eau. L’eau de la bassine lévita dans les airs, formant une sphère.
- Ukoti Magna, l’une des deux planètes lunaires de Glito Magna. Récemment, elle a subi des attaques dites éclairs.
Suite à ces paroles, le Xalean forma trois petits creux dans trois lieux précis de la sphère.
- Les lieux attaqués étaient des villes Xalean, complètement rasées désormais. Mais les Nokton ont subi des attaques similaires.
Puis la sphère se sépara en un ensemble de sphères, représentants le système solaire Magna. Les planètes Nokton attaqués étaient plus foncés.
- Worlak Magna est la première planète à avoir été attaqué. Puis il y a eu Erakos, Ukoti et ensuite Zarton Magna. Parmi ces quatres là, Worlak est la plus éloignée du système et Zarton, la dernière attaqué la plus proche d’Ukoti. Cette coïncidence est curieuse, je pense que l’ennemi s’est approché peu à peu, et qu’ainsi leur planète doit à l’autre extremité du système. Votre mission sera d’enquêter et de retrouver cette planète. Vous comencerez par examiner l’une des villes d’Ukoti, puis vous irez à Erakos Polis. Ce sera ensuite à vous de vous débrouillez et de trouver une piste. Vous partirez demain matin. On vous confiera un transport spatial. Nous nous retrouverons demain, vous pouvez y aller.

Les quatres équipiers quittèrent Hazt. Jolg s’approcha de Magak pour lui poser une question, car il savait que le vieux Xalean était un grand connaisseur en histoire de Xalean.
- Magak, je suis très curieux à propos d’une chose.
- Dis-le moi.
- Tu sais, les Xalean natifs du système Magna. J’aimerai connaître ton avis sur leurs origines. Penses-tu qu’ils viennent de Xaleanis ?
- Lorsque notre peuple s’est reconstruit, plusieurs historiens, natifs ou non, se sont posés cette question. Il y a plusieurs hypothèses. On pense qu’il y aurait pu avoir une source de vie Xalean sur une planète du système Magna, ou que des Xalean ont immigré ici. Mais pour cette dernière hypothèse, il aurait fallu un nombre conséquent de Xalean, et cela se serait remarqué. Mais j’ai une idée que je trouve plus logique.
- Laquelle ?
- Les Julskam.

Jolg était étonné de cette hypothèse. Les Julskam était des Xalean qui pouvaient contrôler les éléments. Un Xalean pouvait en découvrir la maîtrise, et n’était pas limiter à un seul. Les plus grands et les plus sages arrivaient à en contrôler la plupart. Ils formaient un Ordre qui s’est fondé des millénaires avant la Guerre Civile, à l’époque de l’apogée de la Cité d’Alukarn. Cet Ordre a su arrêté des guerres et des menaces. Mais une décennie avant la Guerre Civile, un Xalean maléfique avait tué de nombreux habitants, ainsi que des Julskam. Il a été arrêté, mais depuis, le nombre des Julskam s’est réduit. Curieusement, lorsque la Guerre Civile a commencé, les Juskam ont commencé à disparaître.
- Je pense que les Julskam ont quitté Xaleanis pour former un nouveau peuple. L’Ordre des Julskam est un symbole de l’Empire d’Alukarn, l’âge d’or des Xalean. Et les vieux natifs racontent divers contes sur la puissance d’antan de Xaleanis. De plus, la puissance des éléments peut créer une source de vie Xalean.
- Merci pour m’avoir partagé ton avis.
- Mais tout le plaisir est pour moi, heureux de voir qu’on ne me traite pas de fou cette fois-ci.
Jolg s’en alla, réfléchissant à cette hypothèse.
Antoinenuva
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mer 26 Jan - 15:58
Cette réécriture est vraiment plus sympa à lire quand même.

Je vois que j'ai une collègue Xaléane. hihi
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mer 26 Jan - 16:10
Yep x) Antoinenuva, mon fidèle et unique lecteur, heureusement que t'es là, sinon je réécrirai pour rien x). Merci de ton com' ça fait plaisir.
bioniclop18
bioniclop18
Héros des Stats
Héros des Stats
http://bioniclop18.blog-actif.net/index.htm

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Mer 26 Jan - 16:14
Sympa, bon on attend la suite avec impatience.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Sam 26 Fév - 18:43
Chapitre 4: Un premier Indice

Le lendemain matin, l’équipe se réunit dans la hangar. Hazt s’approcha d’eux et désigna un vaisseau.
- Voilà votre moyen de transport. Vous partirez d’abord pour Ukoti et ensuite à Erakos Polis. N’hésitez pas à chercher dans la banque de données pour connaître les éléments trouvés sur les autres site attaqués, cela vous aidera sans doute.
- Très bien, nous partons à l’instant, dit Jolg.
Celui-ci était vêtu d’une tenue noire et verte. Il tenait son canon à la main gauche et son casque à la main droite.
- Ghutob Nar Tud !, dit Hazt en ancien Xalean.
- Merci, répondirent les quatres agents.
Cette phrase était une vieille réplique pour souhaiter bonne chance. Jolg et son équipe entrèrent dans le transport. Burl s’assit au siège de pilote et démarra l’engin. L’entrée du hangar s’ouvrit et le vaisseau en sortit. Le transport s’en alla de l’atmosphère de Glito Magna pour se diriger vers Ukoti. Puisque la petite planète était très proche de l’autre, le trajet ne dura que quelques heures.

Le vaisseau se posa à proximité du site attaqué. L’équipe en sortit et s’y dirigea. Une fois arrivé à destination, Jolg reconnut la ville. C’était celle qu’il avait vu se faire détruire. Il avait assister à ce spectacle de l’horreur. Il pouvait se remémorer clairement les cris de douleurs. Ensuite, il se souvint de la ville Xalean dont il avait participer à la scène du massacre, durant la Guerre Civile. En même temps qu’il voyait ce lieu ravagé, il voyait des Xalean courir dans tous les sens, désordonnés, massacrés, assaillis. Il ressentait une vive douleur dans son ventre, comme si une vieille plaie se rouvrait à l’instant.
- Jolg, ça va ?
La question de Burl retira l’interpellé de sa pensée.
- Euh oui, bien sûr, répondit-il avec un sourire forcé.
Le capitaine s’avança et examina les alentours. Le sol s’était noircit, les arbres était carbonisés, les habitations avaient littéralement fondu, malgré le fait qu’ils étaient construits en pierre. Ce détail perturba Jolg.

- Quelque chose a fondu la pierre.
- Un liquide acide ? proposa Vyutal.
- Je me souviens que les croiseurs lâchaient des salves d’un liquide qui détruisait tout. Mais le sol a dû l’absorber.
- Hey regardez.
Les trois Xalean se tournèrent vers Magak, qui était penché sur une flaque orangé. Jolg trouva une pierre à proximité la lâcha au-dessus de cette flaque. La pierre fondit aussitôt.
- Mais je reconnais cet acide, dit Jolg. C’est du Guntemis. Des bandits Juvon ont tenté de détruire Corus Polis avec cet acide, qui est l’un des plus destructeur du système. Heureusement, j’ai pu les arrêter à tant.
- Heh heh, commence pas à te vanter de tes exploits, dit Burl en riant.
- Mais je ne me vante pas.
- Sais-tu où on peut trouver cet acide ? demanda Magak.
- Tilun Magna, c’est la seule planète qui en possède. D’ailleurs, on dit que des mines Juvon ont été attaquées et prises, mais ils refusent de l’admettre.
- Ainsi, nos ennemis auraient pris une mine afin de récolter le Guntemis pour s’en servir comme arme. Mais ne faut-il pas un alliage spécifique ? dit Vyutal.
- Si, regardez, un transport de robots détruit.

L’équipe se tourna vers ce que désignait leur capitaine. Burl, qui était un expert en machine et en alliage, s’en approcha. Il le toucha, posant délicatement ses doigts, et on aurait cru qu’il carressait ce qu’il restait du transport.
- Je ne connais pas ce type de métal.
- Moi non plus, ce n’est pas le même que celui des Juvon, répondit Jolg.
- Y a-t-il autre chose que l’on peut chercher ici ? demanda Vyutal.
- J’en doute, partons pour Erakos.
L’équipe s’en alla du lieu pour retourner dans le vaisseau. Erakos Magna se trouvait assez éloigné de de Glito Magna, environ huit jours sur Glito de trajet sans arrêt, car la civilixation Xalean s’était installée à la bordure du système Magna. Jolg en profita pour discuter avec Magak à propos des Julskam. Le capitaine était en effet un amoureux des histoires. Durant le temps où il vivait avec les Nokton, il a souvent rejoinds des équipes d’explorateurs pour découvrir des petites planètes qui abritaient des écrits de civilisations disparues.

- Quel héritage ont laissé les Julskam ? Si ils ont autant influencé la société de l’époque, ils ont dû laissé des traces dans notre civilisation, non ?
- Eh bien oui. Savais-tu que notre formulation de salutation ou de la politese, le suffixe « ‘ee » était en fait réservé aux Julskam ? Et d’ailleurs, une autre chose, mais qui relève peut-être de la coïncidence, mais l’arme préférée d’un Julskam sur deux était le bras-canon, come le tien, mais ça c’est le nom vulgaire qu’employait le Xalean standard. Les Julskam appelait cette arme le Zantalor.
- Ah bon ? Pourquoi ?
- Un Julskam peut canaliser son pouvoir dans sa main, dans ses bras, et le projeter. Mais cela leur coûte plus de concentration et d’énergie. Il leur est moins coûteux de canaliser l’énergie dans une arme, ou un outil, mais cela est moins pratique pour le manier par la suite. Le Zantalor permet d’équilibrer l’énergie invoqué et le maniement de l’élément. Et on dit qu’il existe un diamant, une pierre précieuse, qui amplifie le contrôle des éléments d’un Julskam, qui est placé dans l’arme.
- Avons-nous encore des plans de construction du Zantalor ?
- Possible, mais je n’en suis pas sûr.
- Capitaine, Erakos Magna en vue, on y arrivera bientôt, un jour de Glito Magna sans doute, annonça Burl.
- Très bien.
Jolg se déplaça jusqu’au cockpit et fixa la planète au loin. Il avait la sensation que quelqu’un se trouvait là-bas, que quelqu’un l’attendait et que ce quelqu’un allait avir une certaine influence sur sa vie future.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Jeu 3 Mar - 19:17
Personne d'intéressé ?
Antoinenuva
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Jeu 3 Mar - 21:30
Bien sûr que si ! Mais étant particulièrement occupé ces derniers jours, je n'avais pas remarqué le nouveau chapitre.

J'ai relevé quelques fautes comme "tant" au lieu de "temps", mais sinon, l'écriture me plaît. Bien que le chapitre soit court, je l'ai bien aimé et j'espère que le prochain sera là bientôt. hihi
Toa Protodermis
Toa Protodermis
Héros des Stats
Héros des Stats

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Jeu 3 Mar - 22:59
Et bien mon avis, après avoir lu les 4 chapitres, c'est que le style est vraiment symptomatique du "voyeur" plutôt que du "conteur". Ton style est donc trop dramatique, en lisant les deux premiers chapitres, je me suis dis "tiens une pièce de théâtre !", la narration / description y prennent une place mineure, et ne ressemblent plus qu'à des didascalies au final. Aussi, il est impossible de s'attacher à tes personnage, hormis le 4° chapitre, on n'entre jamais dans leur esprit..Et les dialogues sont aussi peu intéressants, ce sont des personnages qui donnent des ordres, font avancer l'intrigue, mais qui ne se livrent jamais...

In fine, ces désagréments nuisent à l'intrigue, ou l'inverse, car c'est symptomatique du récit à l'intrigue politico-historique que de poursuivre des dialogues ...

Je ne veux pas me montrer méchant, mais c'est mon avis, ma critique, et je pense que le moyen pour rendre ton style plus accessible et plus intéressant, profond, serait de :

1) Plus de place à la narration, et à la description.
2) Des personnages plus profonds.
3) Des dialogues plus travaillés.

Mais bon, ceci dit, j'aime bien le Chapitre 3, et la narration, ainsi que certains trucs parmi d'autres..
Exo-6
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de BIONIFIGS en 2006, organisateur de plusieurs concours internationaux, initiateur de nombreux projets tel que le Wiki encyclopédique BIONICLE Nuvapedia. Exo-6 fut notamment le créateur des Conventions nationales de fans en France et président du Fanclub francophone de BIONICLE, de 2012 à 2017.
https://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Ven 4 Mar - 1:01
Ouaip, ça me parait une critique des plus objectives. L'attachement impossible aux personnages était vraiment l'un des gros défaut de la version précédente de ce tome. Depuis que la réécriture a été entamée c'est mieux, mais pas encore ça il faut l'avouer.

Inutile de revoir encore une fois les précédents, ça peut au contraire et d'autant mieux venir dans les suivants. Ce qu'il faut c'est prendre moins de recul par moment, et essayer de se mettre du point de vue de ses personnages, puis de le retranscrire.

Sur le fond, rien à dire en revanche, j'aime la saga.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Ven 4 Mar - 16:51
Merci de vos avis, je prends en compte pour les prochains.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Ven 29 Avr - 13:37
Désolé si ça prends du temps, mais là je manque un peu d'inspiration, et j'essaye de mettre en pratique les conseils plus haut. Mais c'est encore en cours d'écriture, vous inquiétez pas wink
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 22 Mai - 20:51
J'UP pour prévenir que le chapitre est bientôt terminé. Mais c'est pas pour tout de suite, je veux quand même bien relire et voir si mes tournures sont bien tournées, tout ça. Le pire je crois, c'est que grâce à un App sir iPod Touch, j'ai eu droit à une écoute complète d'un album en avant-première, et une chanson, "Last Goodbye", m'a assez bien inspiré et rentrait assez bien dans le contexte de la fic', et je ne pourrais réécouter normalement que le 31 mai.

Voilà, tout ça pour dire que ça a bien avancé.
Exo-6
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de BIONIFIGS en 2006, organisateur de plusieurs concours internationaux, initiateur de nombreux projets tel que le Wiki encyclopédique BIONICLE Nuvapedia. Exo-6 fut notamment le créateur des Conventions nationales de fans en France et président du Fanclub francophone de BIONICLE, de 2012 à 2017.
https://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 22 Mai - 20:59
D'accord, on attendra quand à moi. Lancement en trombe de mon Tome 2 dès fin Juin, cette fois c'est promi.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Sam 28 Mai - 20:01
Enfin le chap' 5.

Chapitre 5: « Celui qui cherche »

Le vaisseau Xalean arriva sur la planète Erakos Magna. Comme les autres planètes Nokton, Erakos n’avait plus grand chose de naturel. Les Nokton ont réussi à transformer presque n’importe quel type de matériaux en autre chose. Avec le temps, la planète-mère Nokton, Corus Magna, fut entièrement transformée, les maisons étaient faites d’une sorte de pierre métallique. Grâce à cela, ce peuple a pu créer des moyens de transports stellaire. Ces découvertes avaient été faites sous la pression, car la population Nokton grandissait de plus en plus rapidement, au point de ne plus avoir d’espace.

C’est ainsi que ce puissant peuple a conquis quatres grandes planètes, sans compter les petites. Pour revenir à nos Xalean, ceux-ci avaient en vue une plateforme volante au-dessus de ce qui restait d’Erakos Polis. Autre détail à propos des Nokton, ils étaient dotés de pouvoirs télépathiques et télékinétiques. Mais il fallait savoir les contrôler, donc pas tous ne les maîtrisaient.

Alors le capitaine Xalean reçut un message justement télépathiques. Au lieu d’entendre une simple phrase oral en dialecte Nokton, langage qu’il maîtrisait grâce à son « exil » parmi les Nokton, il percevait un tas de son tantôt grave, tantôt aigu, affreux, qui lui faisait mal à la tête. Ce message s’interrompit, pour un autre, beaucoup plus claire.
- Excusez-le, «Meskob». Ce n’est qu’un débutant, il a du mal à transmettre ses pensées envers un non-Nokton. Qu’y a-t-il ?
- Je suis Jolg’ee. Je suis envoyé par Hazt’ee avec mon équipe pour étudier les lieux de l’attaque.
- Vous êtes bien Xalean ?
- Oui, y a-t-il un problème ?
- L’un des vôtres, est arrivé il y a peu, il réclame être un agent Xalean.
- Ah bon ? Je verrais cela.
- Bon, vous pouvez atterrir.


Jolg se frotta le haut de crâne avec une grimace, il avait toujours ce mal de tête causé par l’apprenti.
- Tu as fait une drôle de tête y a deux minutes, remarqua Burl.
- C’est rien. On peut atterrir, retorqua vulgairement Jolg.
Le transport se posa délicatement sur l’air d’atterissage. L’équipe de Xalean en sortit et fut accueillit par des Nokton que Jolg reconnut. Il y avait Zorko, déjà cité au début de ce récit, ensuite Loknor, Detuk, Jetour et Sygak. Ce groupe formait une équipe de combattant Nokton employé pour préserver l’odre dans la civilisation Nokton. Ils étaient aussi des amis de Jolg, et il a intégré leur équipe durant les deux siècles environ. Comme la majorité des Nokton, ils étaient assez grands, de la taille de Jolg, avec des corps robustes. Mais Sygak possédait une carrure plus large et une taille plus courte que ses compagnons, alors que Loknor, c’était l’inverse. Ils formaient une équipe assez classique, voir même très stéréotypé, avec justement Loknor le plus malin et intelligent, Sygak étant le maître d’arme parfois grincheux, Detuk le chef exigent, Jetour le second et Zorko le plus jeune.

- Tu nous avais promis de faire des visites plus souvent, s’écria dans le dialecte Nokton Detuk.
- Je n’ai franchement pas eu les possibilités, répondit Jolg dans le même langage.
- On te connaît, ça tient pas debout, continua Loknor.
- Tu as toujours tenu ta parole, renforça Jetour.
- Même moi je suis déçu, termina Sygak.
Les coéquipiers de Jolg, quant à eux, se sentaient un peu exclus, ne comprenant pas la discussion, mais ils pouvaient deviné le thème. Vyutal s’approcha à l’oreille de Jolg.
- C’est beau les retrouvailles, mais on a du pain sur la planche.
- Oui oui, c’est bon... Detuk, peut-on accéder à Erakos Polis ? reprit-il dans le langage étranger
- Bien sur. Mais il y a un autre Xalean qui est déjà arrivé. Il s’appelle Yiukno.
Ce nom intrigua Jolg. Il jeta un bref coup d’oeil à Magak. Le vieux Xalean n’avait pas compris la phrase, mais il avait entendu le nom, et il savait ce que cela signifiait. « Yiukno » était un mot de très vieux Xalean, que presque personne ne connaissait. Ce mot avait pour signification « Celui qui cherche ». Mais Jolg ne pensait pas que ce mot alertait autant Magak. Celui-ci savait que les Julskam utilisait des mots significatif comme nom de code pour des missions soit personnelles, soit de très haute importance.

Evidemment, Magaka ne connaissait pas le contexte de la dernière phrase prononcé par Detuk, mais il en avait une certaine idée. Puis il se dit que ça ne devait être que son imagination. Jolg interpella ses équipiers. Ceux-ci le suivirent avec les Nokton jusqu'à une plateforme descedante. Le capitaine s'adressa aux Xalean dans leur langue.
- Il y a un autre Xalean qui est déjà arrivé ici.
- Mais Hazt n'a rien dit à propos de ça, remarqua la seule femelle de l'équipe.
- En effet, je me méfie de lui. À priori, il s'appelle Yiukno.
- Pour qui travaillerait-il ? Demanda Burl.
- Je n'en sais rien.
- Personnellement, je doute qu'il soit au service de Vul'ee, proposa Magak.
- Nous verrons cela lorsque nous le rencontrerons, termina Jolg. En attendant, nous devons étudier les dégâts causés.
La plateforme se posa et les occupants en descendirent. La ville d'Erakos Polis n'était plus que débris. Le capitaine Xalean pensa à un détail insignifiant à une époque. Chez les Xalean, il y a toujours eu de faux prophètes qui annonçaient toujours la fin du monde, qui avaient toujours eu tort. Durant la Guerre Civile, Jolg avait rencontré l'un de ces fameux prophètes durant la Guerre Civile. Celui-ci avait dit que cette guerre n'était que le prélude de l'annihilation des Xalean et que bien pire arriverait. Le vétéran revoyait parfaitement le visage translucide de ce Xalean. Puis il se tourna vers son ami Detuk.

- C'est affreux ce qu'ils ont fait. Pire que la ville Xalean dont j'ai assisté à l'attaque.
- En effet, cela m'attriste. Mais ce qui me dégoûte le plus dans toute cette histoire, c'est le conseil Nokton. J'étais convoqué ainsi que d'autres pour une réunion suite aux attaques. Et la décision prise est celle de la neutralité ! N'ont-il pas compris que ces assaillants recommenceront ? J'ai dis qu'il fallait venger les milliers de morts ! Et tu sais que je ne suis pas du genre à réclamer vengeance pour chaque âme assassinée, mais là, cet acte ne peut rester impuni. Mais non, et la raison: ce n'est pas notre juridiction. Mais la loi n'est qu'un ensemble de formes sur de la pierre. Ce qui compte, dans le fond, c'est la conscience. C'est ce qui nous sépare des animaux, la conscience est ce qui différencie le bien du mal. La loi n'est que la forme physique de la conscience, mais elle est souvent mal interprétée, voir pervertie.
- Le conseil se rendra bien compte de son erreur, n'est-ce pas ?
- Mais il sera peut-être trop tard. Et toi, que penses-tu de cette guerre imminente ?
- J'aimerai tant l'éviter, mais elle est inévitable. Nous ne pouvons nous laisser faire ainsi. Surtout au vu de... ça...

Jusqu'à l'horizon, le sol était recouvert de bâtiments écroulés et de dépouilles. Des expressions de terreur s'affichaient sur le visage des habitants. Jolg n'avait jamais vu un océan aussi grand qui mêlait destruction, horreur, mort, terreur à la fois. Il voulait abandonner, s'enfuir, loin, loin de tout cela. Loin de la haine, du conflit. Mais il ne pouvait fuir devant cette guerre.
- Voici les Xalean qui me rejoignent ? Demanda cette voix qui l'interrompit de ses pensées.
- Yiukno, je présume.
- En effet.
Le capitaine examina le nouveau-venu. Il avait une armure grise et rayée à plusieurs endroits. Son visage était d'un translucide vert. Jolg pouvait lire dans ses yeux une usure du combat à travers les années, mais il comprit que Yiukno ne cherchait pas à dissimuler ce trait. Il avait un fusil sur son dos, un modèle que Jolg ne connaissait pas.
- Vous avez déjà analysé les lieux ?
- Oui, j'ai trouvé du Guntemis.
- Les Juvon doivent savoir quelque chose.
- Non, c'est du Guntemis pur. Les Juvon sont trop rustiques pour faire cela. Habituellement, quand ils extraient la substance, il y a toujours des traces de terres dedans, ou autre.
- Nous avons aussi trouvé du Guntemis à Ukoti. La source doit être Tilun Magna.
- Oui, c'est la seule planète que je connais où on trouve cette substance.
- Vous êtes un natif ?

Yiukno afficha un petit sourire, mais Jolg ne pouvait déterminé la réponse de sa question. Il décida alors d'être direct.
- Dîtes-moi, qui vous envoie ?
- J'ai une idée. Embarquez-moi et je vous aiderai. Je pourrai vous aider et répondre à vos questions, j'en sais d'ailleurs un peu plus que vous.
Jolg réfléchit un court instant et appela ses équipiers.
- Yiukno prétend en savoir et il veut qu'on l'amène avec nous.
- J'ai absolument aucune confiance en lui, dit Vyutal.
- Tu n'as jamais eu beaucoup de confiance envers qui que ce soit, retorqua Jolg. Elle allait répondre à la remarque mais elle se retint.
- Je pense que nous pouvons lui accorder une chance, proposa Magak. Je doute qu'il est une quelconque intention malveillante.
- Je suis de son avis, continua Burl.
- Dans ce cas, il viendra avec nous.
Jolg se tourna vers Yiukno, avec tout de même une expression peu convaincue.
- Vous pouvez venir.
- Vous verrez, vous ne le regretterez pas.
- Je l'espère bien. Nous partons.

Jolg rappela ses équipiers pour partir. Il souhaita ses adieux à ses amis Nokton avant de repartir. Burl mit le cap vers Tilun Magna, une planète Juvon. Le capitaine alla voir Vyutal. Il n'avait pas entièrement confiance à Yiukno.
- Je voudrais que tu ne laisses jamais Yiukno seul dans le vaisseau.
- Très bien.
- Mais soit sûr qu'il ne s'en doute pas, je ne veux pas qu'il se sente... surveillé.
Le capitaine partit au dortoir pour se reposer sur un lit. Il s' allongea et tenta de fermer les yeux mais il n'y arriva pas. Il avait des milliers d'images qui se bousculaient dans ses pensées.
- Jolg'ee ? Puis-je vous parler ?
Le concerné se releva et rgarda celui qui l'appelait. C'est Yiukno.
- Oui, qu'y a-t-il ?
- Avant qu'on ne se rencontre il y a quelques instants, j'avais déjà trouvé plusieurs pistes. J'ai découvert le nom des unités de guerre de cet ennemi. Ils sont le gros des troupes, la base de leur armée. Les Tarlokk sont de féroces guerriers.
- Comment savez-vous cela ?
Le sourire de Yiukno, qui semblait être constament sur son visage d'après Jolg, s'effaça.
- Vous ne voudrez pas le savoir.
John_ee
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

[Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version) Empty Re: [Héritage] La Civilisation Xalean (ancienne version)

le Dim 5 Juin - 19:52
Persone d'intéressé ?
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum