Petites annonces
Aller en bas
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 18:28
UP !

Tatatatam ! Le chapitre 9 arrive enfin, c'est le plus long et l'un des plus important de la saga. Il vous révèle enfin toute l'étendue et l'ampleur de l'univers LEGACY, et surtout, c'est l'avant-dernier chapitre du Tome 1. Savourez-le bien wink .


Chapitre 9 : Mission Secrète

Je me trouvais dans la salle du trône impérial de Xia, en compagnie de mon protecteur le Solitaire, les Toa Norik et Bomonga, et une poignée de la garde d’élite du palais fraîchement déployée pour le Toa du Feu, mais qui venait de retourner ses armes contre d’inattendus convives. Le dénommé Axonn venait de faire une entrée remarquée avec son escorte, ne manquant pas de provoquer l’Impératrice. Cela aurait évidemment pu m’amuser – Mata Nui sait qu’il m’en faut peu – si ce Titan n’avait pas annoncé qu’il venait pour m’arrêter…

Axonn s’avança, marchant doucement mais sûrement vers l’Impératrice et les quelques mal placés que nous étions, l’imposante hache à la main suivant les mouvements balancés de ces larges épaules. Son escorte le suivit, surveillant comme prête à répondre à la seconde au moindre geste de la garde Vortixx. Puis il s’arrêta juste devant nous, plantant sa hache debout comme un sceptre, la tête impassible et relevée pour regarder juste au dessus de nous Roodaka, qui se trouvait quelques marches plus haut.
- Tout ce cortège uniquement pour arrêter ce présomptueux Matoran ? Aurais-je dans mon palais un criminel qui a l’intelligente audace de causer du tord à l’Ordre de Mata Nui, railla-t-elle ? Je devrais peut-être marchander dans ce cas…
- Aux dernières nouvelles, c’est l’Ordre qui régit à majorité l’Univers Matoran, et non l’Empire de Xia. Tu n’as pas les moyens de marchander une capture avec l’Héritière.
- Tu crois cela ?
Elle se rassit.
- Je pense plutôt que vous autres exécutants ne prenez pas la mesure de la croissance de l’Empire. Mais je suis certaine que les hauts commandements ont déjà conscience des réalités, même s’ils n’osent pas encore l’admettre. Il serait peut-être enfin temps de comparer qui aurait l’avantage des négociations désormais… Tu vois ce que je veux dire ?

Apparemment l’Impératrice de Xia semblait vouloir me garder chez elle, mais uniquement dans le but de provoquer l’Ordre de Mata Nui. Moi qui avais commencé à croire qu’elle s’attachait déjà à moi…
Cela m’arrangeait bien au fond ; l’idée de me faire embarquer je ne sais où ne me tentait que peu, et je ne savais d’ailleurs toujours pas pourquoi l’Ordre, à qui je n’ai jamais eu affaire, voulait m’arrêter. Mais cet Axonn m’inspirait étrangement confiance. Plus que Roodaka du moins, qui en y réfléchissant bien, m’aurait plutôt préservé dans une geôle de son palais. Et l’ambassadeur de l’Ordre allait d’ailleurs rapidement trouver la bonne parade pour négocier… mon arrestation !
- Je n’ai pas de temps à perdre en débâtant de la grande estime que tu te fais de ton pouvoir, ma pauvre Roodaka. Tu vas donc gentiment dire à tes gardes de baisser leurs armes, moi et mes agents nous allons repartir avec le Toranian, et je ne t’enverrai pas les Toa Kertak pour ce que j’ai entendu sur le blocus de Nynrah avant d’enfoncer cette porte. Tu vois ce que je veux dire ?

Un court moment après nous étions dehors. Axonn avait dissuadé l’Impératrice de toute autre provocation qui aurait pu se terminer en bain de sang, par sa rétorque qui ne manqua de faire rire Norik. Mais il en restait un qui s’opposait à ma « capture ».
- Allez, ça suffit Axonn, dis-moi pourquoi tu en as après Kizenhrak, interrogea le Solitaire qui avait laissé faire sans rien dire jusqu’à ce que nous sortions du palais ?
- Ne t’en fais pas Kopaka, l’arrêt de Kizenhrak est une couverture pour légitimer sa libération auprès de toutes autorités malveillantes. L’Héritière désire le recevoir en toute liberté.
- Oh ! Je vois. Très bien, elle a toute ma confiance. Comment elle va, demanda Kopaka hésitant ?
- Elle regrette toujours que nous ayons quitté Spherus II. Mais elle a foi en son devoir…
Le Solitaire se retourna pour m’appeler, tandis que j’examinais la porte massive du palais qu’Axonn et ses agents avaient enfoncé, devant lesquelles nous étions toujours, faisant mine de ne pas entendre ce que Kopaka et l’ambassadeur de l’Ordre se disaient.
- Tu vas partir avec Axonn et ses agents pour rencontrer l’Héritière de l’Ordre. Notre chemin se sépare à présent. Je vais rester ici aider à la reconstruction des quartiers ravagés, me dit Kopaka.
- Si l’Ordre a des renseignements sur moi et me convoque, c’est sûrement important. Je pourrais peut-être obtenir un grand nombre de réponses sur toute cette aventure, qui j’en ai l’impression va bien au delà de Torana…
Au fait Axonn, je viens d'examiner les portes du palais, et je suis certain qu'il est impossible d'entendre de l'extérieur ce qui se passe derrière. Comment avez-vous su pour le blocus de Nynrah ?
- Tu as le sens de l'observation Toranian, c'est le moins qu'on puisse dire, dit-il en riant ! Je porte le Kanohi Rode, le grand masque de la Vérité ! Rares sont les tromperies qui m'échappent. Ce pourquoi l'Ordre m'a minutieusement choisi pour être l'ambassadeur auprès de l'Empire Vortixx. Allez, mon équipage nous attend, nous avons quelques heures de bateau qui nous attendent...

Le lendemain même nous étions, Axonn, ses confrères et moi, sur le Continent Sud, siège officiel de l’Ordre depuis qu’il est la principale organisation régissant l’Univers Matoran. Pendant près de cent mille ans, durant toute la première ère, l’Ordre opérait dans la plus grande clandestinité, avec Daxia pour base toute entière. L’île fut totalement rasée par le Makuta durant la période sombre de son règne ; c’est aujourd’hui un sanctuaire.
Nous arrivions dans une ville à l’Est du continent, sur la rive nord du fleuve Tren Krom. La ville était d’une superficie semblable à un Metru, et très moderne. Axonn me laissa sur le parvis du siège de l’Ordre. Le bâtiment était un grand dôme, comme une gigantesque hutte Matoran de verre. Les gens allaient et venaient comme dans un centre d’affaire. On sentait que des choses importantes se décidaient quotidiennement ici.
L’ambassadeur Axonn m’avait montré du doigt le haut dôme à plusieurs mio de hauteur, où la verrière du sommet de la coupole laissait deviner comme un petit appartement, surplombant toute la structure. C’est là que je devais me rendre.

J’entrais dans la pièce, très lumineuse de part son plafond de verre, qui nous entourait comme une bulle. L’appartement semblait quasiment vide. Je vis une femme au centre de la pièce, lévitant en position de méditation. Elle ouvrit les yeux et, m’apercevant, me dit :
- Entre Kizenhrak, n’est pas peur. Assieds-toi.
Sa voix était douce et rassurante. Elle se présenta.
- Je suis Gali, je ne pense pas qu’il faille me présenter d’avantage auprès d’un chroniqueur aussi renseigné que toi, sourit-elle ?
Bizarrement, bien que je fus pris de court sur le coup, ce genre de surprise commençait à ne plus m’étonner.
- C’est… c’est donc vous que l’on nomme l’Héritière ?
- En effet, c’est bien moi. Je me doute que cette invitation t’intrigue, n’est-ce pas ?
- Hum, oui, c’est surtout le comment vous me connaissez qui m’intrigue, et ce qu’un Toranian peut bien avoir d’important pour être convoqué ici.
L’Héritière sourit de nouveau. Son visage était apaisant.
- Disons qu’un très bon ami… t’a recommandé, dit-elle en regardant le ciel à travers la coupole. Mata Nui a une destinée pour chacun de nous tu sais.
- Vous voulez-dire que…?
- Oui. Et je ne sais pas pourquoi, mais il semblerait que tu es un rôle important à jouer dans l’affaire qui t’a conduit jusqu’ici. Je vais donc de révéler certaine choses qui apporteront des réponses à tes questions.
Soudain, un champ d’ombre se déploya sur tout le plafond de verre, assombrissant toute la pièce. Un iris s’ouvrit sur le sol juste entre moi et l’Héritière, présentant un minuscule bassin d’eau lumineux.
Puis Gali fit un léger geste des doigts – les bras toujours accoudés sur ces genoux dans sa position de méditation – et l’eau éclairée du dessous se leva à la hauteur de nos visages. L’élément aqueux prit alors la forme d’une planète. Puis d’un système Solaire tout entier. C’était un spectacle beau et à la fois très technique. Prête à faire prendre à l’élément qu’elle maniait comme un hologramme, toutes les formes nécessaires à l’illustrer, l’Héritière commença alors un récit qui allait bouleverser à jamais mon regard sur le monde…

- Il y a 12600 ans – six siècle après la création et l’établissement de la société nouvelle de Spherus II – les Grands Êtres reprirent contact avec nous.
Malheureusement, ils ne venaient pas pour nous féliciter d’avoir récrée la planète de Spherus Magna dont ils tentèrent jadis d’empêcher la destruction, ni même partager les joies de ce monde harmonieux recrée par Mata Nui, qui depuis vivait à travers le Masque de Vie dans lequel son esprit était enfermé, par choix…
Les Grands Êtres vinrent nous annoncer que le Système Solaire Magna était en guerre. Une civilisation très avancée, se réclamant quasiment capable de rivaliser avec les Grands Êtres eux même, avait décidé de mettre un terme à leur hégémonie, et commença la conquête de plusieurs planètes dans le secteur de la leur…
L’eau dessina alors plusieurs batailles planétaires.
- Les autres civilisations s’y trouvant, commençaient déjà à en faire les frais. Les Nokton, les Xalean, et d’autres, dont certains virent leur monde totalement annihilé.
Les Grands Êtres nous expliquèrent qu’ils avaient besoin de l’arme la plus puissante qu’ils avaient crée pour mettre un terme à cette guerre qui menaçait tout le système Magna : le robot-monde, initialement connu sous le nom de « Univers Matoran ». Les Grands Êtres nous avaient surveillé depuis que nous vivions tous en symbiose sur Spherus Magna. Ils savaient que le robot avait été mis hors d’état de fonctionner pour tuer le Makuta Teridax, et était abandonné depuis des siècles quelque part sur la planète.
Mais les Grands Êtres avaient déjà mis sur pied un plan à très long terme pour contrer ce mal qui gagnait les étoiles, et ils comptaient pour cela réparer l’Univers Matoran, et même l’améliorer. Mais évidemment, cette machine galactique ne pouvait fonctionner toute seule, et les Grands Êtres en appelèrent donc à nous, la civilisation qu’ils avaient crée, Matoran et Toa, pour repartir en croisade dans notre robot-monde. Et plus que tout, il fallait que Mata Nui reprenne sa place de Grand Esprit aux commande de ce robot univers ; son ancien corps…
Mata Nui se montra réticent au début, pensant que les millénaires avaient démontré qu’il n’était pas le plus apte à cette tâche. Mais les Grands Êtres soulignèrent qu’il était le seul à posséder la connaissance des mondes concernés, acquise durant son exploration galactique de presque cent milliers d’années, et nécessaire au succès de cette mission.
L’eau qui dansait continuellement prit la forme de l’Univers Matoran…
- Mata Nui finit par accepter. Ainsi, au terme d’un peu moins de 400 ans de réparation et de premiers renforcements du robot – ce que nous appelons aujourd’hui son élargissement – à l’aide de nos amis Agori et la supervision des Grands Êtres, le robot-monde renaissait.
Nous les quittions, tous les natifs de l’Univers Matoran ou presque, pour repartir dans l’espace. Nous étions à la fois tristes de laisser nos alliés Agori, Glatorian, et Skrall avec qui nous nous étions mêlés pendant mille ans, mais en même temps enthousiastes à l’idée de retrouver notre bon vieil univers, à nouveau guidé par le Grand Esprit.
Notre destination était la planète mère de nos ennemis : Oruka Magna. C’est une planète immense, dont toute une moitié est inhabitée, car n’est jamais éclairée par le Soleil. Les Orukan pourraient-y survivre, mais pour eux cette partie de la planète est le domaine des morts, où personne n’a jamais osé aller. C’est précisément là que nous allions…

Les Grands Êtres avaient trouvé un moyen de téléporter directement l’Univers Matoran une fois en orbite, sous le sol même d’Oruka Magna.
L’hologramme d’eau dessina alors Oruka Magna et l’Univers Matoran se téléportant sous la surface de la partie noire de la planète…
- L’opération était immensément risquée et pénible, mais Mata Nui réussit ; nous sommes parvenu à nous incruster dans le sol de la planète, exactement comme nous l’avions été sur Aqua Magna, à l’exception cette fois que nous étions sous terre, et que cela était volontaire. Le système de camouflage du robot généra une nouvelle île stérile sur son visage.
C’est sous terre, que nous poursuivions donc l’élargissement de l’Univers Matoran, orchestré par le Conseil Pacifique, et dirigé par mon frère, le Bâtisseur, qui consistait en fait en la construction d’une armure renforcée de certaines partie du robot.
L’eau dessina le chantier de l’Univers Matoran élargie sous la surface de la partie inhabitée d’Oruka Magna, où j’aperçu comme la forme d’un casque aux allures de couronne, au dessus de Metru Nui…
- Ainsi fut fondée entre autres, la plaine nord de Torana, dans le manteau de cette planète, au plus près de nos ennemis, infiltrés pour cette mission secrète, et où nous nous trouvons encore…

L’éclairage de l’eau se coupa, et elle retomba dans le minuscule bassin entre nous, qui referma son iris. Le voile d’ombre de la coupole de verre qui maintenait la pièce dans le noir, se résorba, et Gali se leva. Je mis quelques seconde à encaisser tout ce que je venais d’apprendre. Je n’osais même y croire. Puis une fois remis de mes états :
- Pourquoi tout l’Univers Matoran ne sait pas tout cela, dis-je sur un ton outré ? Si nous sommes en guerre, tout le monde doit le savoir !
- Ils l’ont su, répondit l’Héritière. Mais le quotidien leur fait parfois oublier pourquoi nous avons quitté Spherus Magna. Il leur sera rappelé le but de tout ceci en temps voulu…
- Mais il y a des gens, nombreux même, qui cherchent un but à leur existence ici, et qui seraient prêt à se battre contre la menace. Des gens… qui ont des moyens même, mais qui se sentent… exclus…
- Tu penses à certaines personnes en particulier, Kizenhrak ?
- Non, personne…
Elle sourit de nouveau.
- Je connais l’existence de la Communauté des Oubliés, si c’est ce que tu essaie de cacher…
- Vous savez pour les Oubliés, et vous les laisser agir dans l’ombre ?
- Sans le savoir, ils se montrent particulièrement efficaces pour l’avenir de la mission.
- Dans ce cas pourquoi ne pas travailler avec eux ?
- L’Ordre a opéré clandestinement pendant 100 000 ans, Kizenhrak. Nous savons par expérience que ce statut rend ce type d’entité beaucoup plus productive. Et puis comme tu le sais, jusqu’à ce que nous soyons prêts, la mission est…
- La mission est secrète, oui je sais…

To be continued...


Dernière édition par Exo-6 le Jeu 17 Juin 2010, 20:21, édité 9 fois
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 18:42
Excellent chapitre. Shas'ui a la réponse de sa question qu'il a posé dans ma fic'. Vivement la suite.
Shas'ui
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 18:48
Hmm, que dire, que dire ? Hormis que l'excellence de ta Fic n'est plus à démontrer, que ça soit de par son scénario ou son écriture ... On ne peut plus lutter , on ne fait pas le poids Xl
Peterbionicle
Cadre exposant
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 18:50
NAN?!! Exo? Tu t'es remis a ta fic? [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 894878
Excellent chapitre, long, mais pas lourd, super bien écrit, j'adore [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 61910
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 18:56
Merci beaucoup.

Ben, évidemment, la compréhension du chapitre dans son entier, nécessite de connaitre assez bien tous les chapitres précédent (notamment ici, il est peut-être nécessaire de relire les chapitres 4 et 5 pour comprendre et faire le lien avec tout ce que Gali dit).


Dernière édition par Exo-6 le Ven 16 Avr 2010, 19:13, édité 1 fois
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 19:11
Je viens de lire le chapitre, il est vraiment pas mal ! Keep on !

*Flenus, patapé u_u*
Ackar1034
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateurhttp://bydieboy.deviantart.com

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 19:33
Ouai ! Moi qui adore les longs pavé ! ^^^

Nan, c'est super ! Vraiment ! Bravo Exo !! wink
Teridax the new UM
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.les-guerres-de-spherus.com/

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Ven 16 Avr 2010, 19:34
Toujours aussi bien, cohérent, avec un nombre de lignes conséquent, mais qui passe peut être même trop vite. Chapeau bas!
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 17 Avr 2010, 14:23
Merci. Le blog officiel de la saga ouvrira le week end prochain maxi, résumant les choses, histoire de bien tout synthétiser pour ceux qui ont du mal à tout comprendre avec le délais d'écart entre la parution de chaque chapitre wink .


Dernière édition par Exo-6 le Sam 17 Avr 2010, 17:51, édité 1 fois
Flenus
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 17 Avr 2010, 15:54
è____é

Okay, ça va, je te barre de ma liste de cibles, pour avoir reçu le Dume Award. Très bonne fic que je suis depuis le début même si j'ai pas posté ^^

Heureusement que c'est bientôt fini Vivement le deuxième tome !
Rohrak
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 17 Avr 2010, 16:32
je viens de lire la fic(sauf quelques chapitres je l'avoue) et je dois l'admettre que je suis impressionné, je sais maintenant pourquoi cette fic a recu le dume award, elle est tout bonnement superbe à tout les points de vue même si lire des pavés énormes c'est lassant à la fin mais on te connait bien, Exo, tu est le roi pour faire des pavé monstrueux.
Iruini
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 17 Avr 2010, 18:42
Je l'ai entièrement lue aujourd'hui, et même si je commence à m'y perdre un peu, c'est absolument génial.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 17 Avr 2010, 18:44
Les fiches du blog devrait remédier à ça wink .
Shock
Héros des Stats
Héros des Stats
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 17 Avr 2010, 18:46
bon,moi je sens que je vais me mettre à lire!!!
jala
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Dim 18 Avr 2010, 21:51
Rien à dire, sublime tout simplement, j'ai remarqué une petite faute *mais tu fais que titiller sur les ptits détails toi !* : euh, ben en fait je l'ai perdu dans tout ce gros paté ><'. Je me souviens juste que tu a remplacé l'auxiliaire avoir par être à un certain momment.
Encore une fois : continus, j'attend la fin avec ... euh, je sais pas si c'est de l'impatience parce que le premier tome se terminera avec, sûrtout que maintenant tout nous est révélé (enfin, j'dis ça, j'le pense pas), mais on va dire ça comme ça.
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Dim 18 Avr 2010, 22:52
Oh, il y encore plein de surprises qui vous attendent pour le Tome 2 wink .
vinh9999
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Lun 19 Avr 2010, 21:46
J'me suis enfin décidé à le lire, c'est super !
Irax
Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Avr 2010, 19:49
Super, j'ai hâte de lire la suite.
Supertotorman
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.youtube.com/user/SUPERTOTORMAN#p/a/f/0/LEJT7nOqgcw

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 15 Mai 2010, 12:25
Ca me donne vraiment envie de lire, mais c'est long... J'ai au moins lu le chapitre 1!
Jala63
Recrue Dynamique
Recrue Dynamique
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 15 Mai 2010, 12:27
Oui moi aussi en évidence^^
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Sam 15 Mai 2010, 13:21
C'est long mais c'est prenant, moi je dis que ça doit valoir le coup u.u
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 17:36
CHAPITRE FINAL DE LA SÉRIE !
Voici après beaucoup d'attente l'ultime chapitre des Mémoires de Kizenhrak, série commencée il y a deux ans maintenant, et aujourd'hui point de départ du projet LEGACY Of The Universe avec La Civilisation Xalean. Ce chapitre a été promis depuis assez longtemps, donc pour me faire pardonné, vous avez le droit à un chapitre d'épilogue qui en fait la taille de deux (6 pages Word ici contre 2 et demi en moyenne). En espérant que ce dernier chapitre que j'ai un peu bourré de rétrospectives des précédents chapitres, de clin d'œil à Star Wars, Stargate et à d'autres séries Bionicle... vous fasse vibrer, en attendant le futur Tome 2, sur lequel je ne m'avancerais cette fois sur aucune date faute de certitude quand à mes disponibilité malheureusement...
Et en cadeau vous avez le droit à un fan-art représentant une vue de la bataille qui va suivre, à partir d'un dessin de Brian Ellis. Bonne lecture.

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 264_2
Chapitre 10 : Anéanti...

- GALI ! Gali ! Nous ne devons pas attendre… !
C’était ce qu’hurlait un agent de l’Ordre, le souffle haletant perceptible dans sa voix, et se dirigeant vers nous, tandis que nous l’entendions arriver par le couloir via lequel j’étais entré quelques instants plus tôt, dans les appartements de l’Héritière.
L’Héritière sembla reconnaitre la voix qui hurlait son appel.
- Tesaka ? Fit-elle en me regardant avant qu’il n’arrive.
Il arriva du corridor à l’entrée de la chambre voutée de verre, et s’y arrêta sèchement stoppant sa course folle, ne pénétrant volontairement pas dans les quartiers de la souveraine de l’Ordre, en signe de respect. Il reprit son souffle une seconde.
- Qui y a-t-il Tesaka ? Parle !
- Les Tarlok, la couronne du Nord ; c’est une véritable attaque sauvage…
Il parait que depuis la deuxième Ère nous aurions pris la mauvaise habitude jouer un peu trop souvent de la périphrase pour se faire parfaitement comprendre, mais là en l’occurrence, j’avais immédiatement saisi ce que voulait dire ce dénommé Tesaka.
- Torana ? Mata Nui, non ! La couronne du Nord, il veut parler de Torana je le sais ! Nous devons aider les miens, je vous en prie, suppliais-je Gali.
Elle pausa un genou près de moi et mit sa main sur mon épaule comme l’avait fait Lewa avant de me laisser faire route seul vers Xia, après notre petite mésaventure aux Archives d’Onu-Metru avec les Sentrax. J’espérais d’ailleurs à ce moment que Lewa soit en mesure d’aider Torana à contrer l’attaque du mal.
- Jeune Kizenhrak, je ne veux pas que tu aies de mauvaises surprises une fois sur place dans le comportement de nos agents. Je ne te cacherais pas que nous y allons par devoir car Torana est un point stratégique essentiel de la « Mission ». Grâce aux facultés psychiques des Ce-Matoran, qui font de la plaine du Nord notre seul moyen de communication avec Spherus Magna. Mais tu as ma parole que nous serions intervenus même si ce n’était pas le cas.
Je ne dis rien. Elle se redressa et actionna une manette près d’un ordinateur sur la paroi du dôme de verre, pendant que Tesaka s’approchait cette fois. L’instant suivant, le sol sous nos pieds trembla légèrement, et on sentit le mécanisme s’enclencher. L’appartement de l’Héritière reposait en fait sur une gigantesque plateforme mobile soutenue par un colossal pylône d’Exsidian, un métal anciennement très plébiscité des Agori.
La plateforme descendit tandis que je regardais le ciel à travers la coupole qui semblait reculer alors que nous descendions lentement. La plateforme s’arrêta au cœur de la forteresse de l’Ordre, dans le grand hall de l’édifice, laissant au-dessus de nos têtes un puits montant d’une trentaine de bio.
Des agents de l’Ordre se mobilisaient déjà ça et là pendant que nous sortions de la plateforme pour la laisser remonter. Plusieurs groupes s’équipaient, et je vis de grandes portes sur les côtés s’ouvrir, et donnant sur un hangar. Des guerriers, Matoran même pour certains, en arrivaient pour rejoindre tout le monde dans le grand hall avec des machines de guerre.
- Où sont Axonn et son escorte, ils ne viennent pas, demandais-je ?
- Ils ont dû repartir pour Xia depuis quelques temps déjà, me répondit Tesaka, que je trouvais décidément bien amical.
Un groupe d’agents arriva déjà les armes à la main vers nous en courant et son leader de presque deux fois la taille de l’Héritière, s’adressa à celle-ci :
- Il faut y aller, nous risquons d’arriver trop tard. L’armée Toa ne pourra jamais y être ni même être informé à temps.
- Très bien Brutaka lui répondit Gali. Lointaine est l’époque où nous arrivions par les mers et le ciel avec plus de navires et transporteurs que de guerriers, sourit-elle. Prépare-toi.
Ce Brutaka – nom qui ne me semblait à nouveau pas étranger – acquiesça d’un hochement de tête, et en se retournant écarta tout à coup les bras en regardant le sol, puis releva violemment la tête et se mit à léviter, comme s’il se laissait posséder par quelque chose.
Il tendit alors les bras en regardant fixement devant lui, puis un gigantesque portail dimensionnel s’ouvrit face à nous tous. J’avais reconnu qu’il portait un Kanohi Olmak, grand masque de les voyages dimensionnels, dès qu’il s’était dirigé vers Gali, mais j’étais stupéfait de la taille de ce portail, qui dans ce monumental hall, semblait faire presque la superficie du bâtiment, et capable d’y faire passer une armée.
- Le masque lui permet de faire une telle chose, demandais-je à Tesaka ?
- La cohabitation et le partage de son corps avec l’esprit fœtal d’Antidermis, lui a permis d’en apprendre énormément plus sur la maîtrise et le véritable potentiel de l’Olmak ces derniers millénaires, me répondit mon nouvel ami.
- Chose que je n’ai jamais vraiment approuvé, précisa Gali. Allez, hâtons-nous…
Une quinzaine de guerriers aussi grands que des Vortixx, et au moins le double de Matoran sur leurs machines de guerre aux allures de Rahi, avancèrent aussitôt vers le vortex et commencèrent à le traverser.
- Vous y allez comme ça, sans savoir quelle peut être la situation derrière, interrogeais-je à nouveau Tesaka ?
- T’espérais quoi ? Qu’on envoie une sonde avec un bras robotisé montée sur de petites roues ? On n'est pas une section secrète de l’Armée Toa qui part explorer l’espace, répondit-il en s’esclaffant.
J’étais déjà un peu rassuré que l’Ordre intervienne avec tous ces agents et équipements mis à disposition, mais mon inquiétude pour notre peuple était si grande qu’aucune mobilisation, aussi massive eût-elle été, n’aurait en cet instant pu suffire à calmer mes pires craintes…

Je débarquai sur ma plaine natale que j’avais quittée voilà quelques mois déjà. Étant chroniqueur, mon travail m’avait permis de partir comme je le voulais sans me soucier d’éventuelles responsabilités.
Je sortis du portail dimensionnel qui nous avait transféré du Continent Sud jusqu’à Torana, avec le reste des agents de l’Ordre et l’Héritière qui arrivaient derrière moi, pour y retrouver après ma longue absence, la vision la plus noire qu’il m’était possible de craindre…
Nous fûmes plongés à l’arrière d’un champ de bataille total. Les agents de l’Ordre de Mata Nui avaient déjà couvert un périmètre à la sortie du portail dimensionnel qui disparut rapidement. L’atmosphère était assombrie et rougeâtre ; une importante partie de la Pierre de Lumière géante éclairant le dôme de Torana comme tous ceux du robot-univers, avait dû être détruite.
Nous avions la ville en face de nous ; il y avait juste des Tarlokk à nouveau par légions, qui nous en séparaient. Je scrutais ce décor cataclysmique. J’étais consterné. Des fumées s’échappaient de la ville et la destruction de certains bâtiments était visible de loin. Mais je pouvais être fier de mon peuple de courageux Toranian ; aux vues des très nombreuses carcasses ennemies déjà étalées sur le sol de la plaine, ils s’étaient vaillamment défendu. Il semblait même apparaitre qu’ils auraient pu repousser l’attaque Tarlokk aussi bien que nous l’avions fait avec Kopaka sur Xia.
Mais entre les tirs d’armes à énergies ou de projectiles et les outils de guerriers qui s’entrechoquaient, nous comprîmes vite sur ce champ de bataille, que d’autres entités avaient renversé le cours de celle-ci, et manquaient tout juste d’infliger la plus terrible défaite à mes frères Ce-Matoran.

Cette bataille avait une toute autre saveur que les précédentes que j’avais vécu, et au final, que toutes les précédentes vécues par quiconque contre les Tarlokk dans l’univers Matoran. Cela n’avait plus rien à voir. Non, cette fois, les Teneba, cette race dominante de la planète dont m’avait parlé l’Exilé que j’avais rencontré à Xia, appuyaient la marche de leurs troupes.
Toujours sur le lieu où nous avait fait atterrir le vortex ouvert par Brutaka, les Matoran enrôlés et formés aux arts martiaux de l’Ordre sur leurs machines de guerre à trois pattes, s’enfonçaient dans la zone de bataille affrontant des centaines de Tarlokk pour tenter d’ouvrir une voie vers la ville. Ville au-dessus de laquelle nous vîmes tous comme une espèce de commette entourée d’un halo lumineux vert, se déchainer contre ce que nous devinions être les individus au sol dans les ruelles. C’était sans doute Lewa notre Gardien.
- Apparemment Lewa se charge des forces Orukan ayant déjà investi la ville, dit Gali dans l’action. Je vais soutenir les nôtres sur le champ de bataille, pour qu’on s’occupe des Teneba. Brutaka ! Toi et ton équipe vous savez ce qu’il vous reste à faire, allez vers la ville.
Il inclina la tête et s’apprêta à partir immédiatement.
- Attendez, l’interrompis-je. Vous ne pourrez jamais atteindre la ville à pieds rapidement par la zone de combat. En suivant un itinéraire de tranchée par le flan ouest vous pourrez atteindre le quartier central beaucoup plus vite. Je peux vous conduire.
- C’est là que nous voulons aller, dit Brutaka en regardant Gali.
- Tu es sûr que le chemin sera dégagé Kizenhrak, m’interrogea-t-elle ?
- Non. Mais je suis sûr de ça ! Dis-je en dégainant mon poignard.
Brutaka me dévisagea de toute sa hauteur :
- Ca me convient ! Allons-y, il n’y a plus de temps à perdre.
- Je viens avec vous, dit Tesaka…

Nous traversions la bordure du champ de bataille afin d’en sortir et de le contourner par des tranchées creusées par des Rahi jusqu’à la ville. Nous n’avancions pas en formation serrée ; l’Ordre avait cette particularité de trouver l’efficacité du groupe dans l’autonomie d’action de ces agents, bien que nous nous couvrions quand même chacun les uns et les autres. Nous décimions les Tarlokk, chacun courant, abattant, s’arrêtant derrière un obstacle, puis tirant ou faisant un bond pour courir de nouveau.
Mais notre course que rien ne semblait pouvoir arrêter fut malgré tout interrompue, par la rencontre de Teneba. Ils étaient quatre. Issus de deux civilisations différentes, ni eux ni nous ne pouvaient comprendre le langage de l’adversaire. Mais tout le monde savait pourquoi il était là, et il devint vite évident pour eux que nous nous dirigions vers la ville.
Le leader, visiblement, comprit vite que l’avantage numérique des agents de l’Ordre allait leur faire défaut. Il tendit alors violemment la main et attrapa par une force invisible Brutaka à la gorge en le tirant jusqu’à lui. La force des Teneba résidait dans leur pouvoir de télékinésie. Le Teneba en train de l’étrangler était plus grand d’une bonne tête que le porteur de l’Olmak. Tesaka et le reste du détachement de l’Ordre ne bougeaient pas d’une mesure ; le moindre mauvais geste envers les trois autres Teneba pourrait provoquer le coup fatal du leader pour Brutaka.
Étant toujours en bordure des combats, entourés de Tarlokk et de mes frères Ce-Matoran qui s’affrontaient avec acharnement, ceci me camoufla d’une certaine manière et – les Teneba ne prêtant pas attention à moi confondu dans une foule de soldats Toran – me permit de me faufiler derrière eux. Au moment même où Brutaka fut attrapé, je vis à ma terrible peine, un de mes frères dans un poste de tirs surélevé prendre une salve de plein fouet, dont l’explosion détruisit la tourelle lourde qu’il commandait.

Je ne pris pas le temps de réfléchir. En chargeant je plantai bientôt mon poignard dans l’armure d’un Tarlokk sur ma route, forçant sur ma main tenant le manche, afin de m’élever suffisamment du sol pour poser un pied sur l’épaule d’un second Tarlokk venue vers moi et ma première cible. J’attrapai alors l’un des piques tranchants accrochés le long de mes jambes, pour l’enfoncer dans le dos de la créature, et poursuivant mon chemin par un saut périlleux qui me fit atterrir juste en bas du poste de tirs surélevé où l’un des miens était tombé, me rattrapant sur un poing et regardant déjà en hauteur.
Après avoir escaladé le petit lit de pierre sur lequel il était surmonté et enjambant le muret de protection de la tourelle, j’arrivai dans cet abri de bataille, trouvant le corps de mon semblable qui portait un Mahiki, jonchant sur le sol. Il n’y avait plus rien à faire pour lui, et je le savais déjà avant d’y aller. Ce pourquoi j’avais pris ce risque, était également par terre non loin de lui. Le canon à missile de ce poste de tourelle qui avait aussi reçu la salve, avait été démembré de son support qui permettait de faire feu par-dessus le petit muret.
N’ayant plus de support pour faire tenir le canon en tourelle, je le ramassai à genoux derrière le muret de protection, le bricolant de quelques pièces et autres morceaux explosés sur le sol, pour en faire un équipement relié à mon dos et monté au-dessus de mon épaule. J’entendais le chaos de la bataille en contrebas, et dans cette instant de solitude où je travaillai avec une rapidité et une habilité que je ne m’étais jamais découvert, c’est à ce moment précis que je fus pour la première fois de la bataille, traversé par ce sixième sens par lequel je savais déjà, sans pouvoir me l’expliquer, que la bataille était perdue pour Torana. Ma plaine natale était en train de vivre sa chute, je le sentais...
Je me relevai après m’être finalement équipé du canon monté sur mon épaule. Je vis alors l’ampleur de la bataille que je n’avais pas encore pris le temps d’observer de cette faible hauteur. Des cyclones faisaient d’énormes ravages dans la ville, faisant s’écrouler des bâtiments sur les Tarlokk. Des vagues d’eau sortie de nulle part noyaient des pans entiers des légions Tarlokk. Lewa responsable d’un côté, et Gali certainement de l’autre. Je me retournai aussitôt vers mes alliés de l’Ordre, où Brutaka ne touchait toujours pas le sol, tenu et la gorge étriquée par l’un des quatre Teneba. Le dispositif de visée que je venais lui aussi de trafiquer, se positionna devant mon œil et je vis alors que Brutaka, tentant de respirer, regardait dans ma direction et vit que je m’apprêtais à tirer. L’un de ses deux bras rétractables passa délicatement derrière le dos du leader pour m’indiquer de viser l’autre Teneba à sa droite, me faisant comprendre que ses bras inférieurs s’occuperaient de son ami peu diplomate.
J’ouvris le feu sur le Teneba à droite du leader, à la seconde même où Brutaka coupa le précédent en deux. Ma cible ne poserait plus le moindre problème elle non plus. Les deux autres Teneba sur la gauche de Brutaka réagir aussi tôt, et trois de la demi-douzaine d’agents de l’Ordre se chargèrent sans mal de l’un tandis que l’autre avec ces pouvoirs, projeta les agents restant violemment à l’écart. L’un dont je ne connaissais pas le nom, fut élancer en l’air puis écrasé avec encore davantage de violence sur le sol rocailleux. Il est mort sur le coup. C’en fut de trop pour le seul qui n’avait pas été écarté. D’une rage effrayante que je n’aurais jamais soupçonnée, Tesaka bondit sur le Teneba qui tomba à la renverse, et lui planta son énorme lame en plein torse, insistant et répétant le geste encore et encore même après que le Teneba n’ait plus dégagé le moindre souffle de vie. Il se releva enfin reprenant son souffle et fixant celui qu’il venait d’abattre.
Venant de redescendre du poste de tirs toujours avec mon canon sur l’épaule qui finalement ne me quitterait plus, je glissai ces mots à Brutaka :
- Vous êtes tous ce genre de mercenaire dans l’Ordre aujourd’hui, ou c’est un cas isolé… ?
- Nous avons pour beaucoup d’entre nous un certain nombre d’erreurs à nous reprocher petit. Mais Tesaka lui… a été élevé par Tobduk. Et ça, ça ne se rattrape pas…

Nous étions enfin parvenus jusqu’à la ville. Tout était détruit à l’exception de quelques rares constructions qui n’avaient pas été touchées ou qui tenaient encore debout. Des nuages de poussières et de fumées empesaient l’atmosphère totalement plongée dans la nuit rouge. Le quartier central, là où Brutaka voulait que je les conduise ; nous y étions. Lewa avait fait un sacré ménage, mais il restait un bon nombre de Tarlokk et un Teneba qui nous prirent en chasse. Les Tarlokk étaient quelque millier sur toute la plaine, mais nous n’avions compté que sept Teneba depuis notre arrivée dans la bataille.
Lorsque je compris que c’était au Temple Matoro que l’Ordre voulait se rendre, en voyant la grande porte de pierre sculptée à l’effigie du Kanohi Tryna, j’eus à nouveau un bref moment de réflexion. C’était ici que tout avait commencé pour moi. C’était ici que tout se terminerait. Torana était déjà condamné, je ne savais d’ailleurs pas pourquoi nous étions encore ici.
Nous pénétrâmes à l’intérieur du Temple. Je vis le Mur de l’Histoire étendu sur toutes les parois intérieur du lieu, me remémorant que mon épopée commençait de là : une fameuse anomalie sur les données gravées. De 5000 ans après l’ère nouvelle de Spherus II à aujourd’hui, le mur n’avait plus été complété. J’allais aujourd’hui comprendre pourquoi.
Brutaka était au centre de la pièce unique du temple, là où se trouvait une monumentale statue en l’honneur de Matoro le Glacial. Tesaka et les autres bloquaient l’entrée du mausolée. Le socle hexagonal de la sculpture du Toa, semblait encré dans le sol, on le voyait par une très fine fente à sa base. Brutaka eut un comportement similaire à quand il ouvrit le vortex géant au siège de l’Ordre. Une ombre verdâtre sortit de son corps – l’Antidermis originelle sans doute – et pénétra dans cette fente, qui n’aurait même pas été accessible au Toa Norik. Quelques secondes suivantes, les yeux de la statue qui regardait vers le ciel s’allumèrent, et le socle en forme d’hexagone s’éleva d’un bio, dévoilant une console. Brutaka se précipita sur elle, commençant à activer un dispositif, alors que de virulentes attaques à l’extérieur du temple commençaient à faire trembler les murs.
- Que faites-vous, demandai-je comme si c’était le moment ?
- J’envoie un dernier rapport à Spherus Magna, me dit-il en appuyant sans cesse sur des boutons à toute vitesse. Si ton mur n’a pas été complété par les Chroniqueurs qui t’ont précédés Kizenhrak, reprit-il, c’est que depuis que la couronne de communication entre le robot et la planète mère est opérationnelle, tout est rapporté directement aux Grands Êtres, afin que des informations trop importantes ne tombent pas entre les mains des Orukan si jamais il y avait un problème pour la mission…
- Comment-ça, un « dernier » rapport ? Insistai-je, alors que les agents gardant la porte étaient malmenés.
- Ce temple est la seule console qui permettait de communiquer avec Spherus Magna. Tu sais déjà que Torana est perdu. A présent, nous serons définitivement seuls dans cette guerre… C’est bon, on peut y aller ! S’exclama-t-il enfin, tandis que le nuage d’Antidermis revenait dans son corps.
Une puissante salve fit éclater une grosse brèche dans le mur à côté de la porte du temple dans un vacarme retentissant, passant juste au-dessus de nos têtes et finissant en plein dans la statue qui s’écroula en écrasant également les poutres qui maintenaient le bâtiment.
- C’est le moment de partir, dit Brutaka en ouvrant un portail dimensionnel…

Après être revenus sur le champ de bataille à l’écart de la ville où Gali et Lewa avaient regroupé tous les miens, le porteur de l’Olmak ouvrit à nouveau un vortex géant, pour évacuer la plaine toute entière sur le Continent Sud. De nombreux Toranian ont péri ce jour-là, et mon peuple est aujourd’hui dispersé sur le continent austral. Tous ces dommages m’avaient profondément affecté, et je décidai de tirer un trait définitif sur toute cette aventure. Car même si Torana fut débarrassé de tous Tarlokk, la plaine n’était plus aujourd'hui qu’un champ de ruines abandonné. Tout comme dans mon esprit et au sein de mon peuple, tout y avait été…

Anéanti.

FIN


Dernière édition par Exo-6 le Mar 20 Juil 2010, 18:39, édité 8 fois
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 17:55
Excellent comme d'habitude Exo-6. Superbe, nan, magistral chapitre pour clôturer le Tome 1. La guerre vient de commencer pour les habitants de l'UM.
Agora
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 17:58
Magnifigue chapitre, môssieur l'administrateur. A ce que j'ai compris, il y aura un Tome 2, hum ? J'aimerais y introduire quelque chose, bien que passif, mais bon, pas de HS. Bref, un magnifique chapitre, un magnifique livre.
John_ee
Vétéran du Forum
Vétéran du Forum
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 18:08
On a un topic de suggestion pour l'Univers LEGACY ici. On va pouvoir rentrer dans le vif du sujet, c'est-à-dire la Guerre du système Magna.
Antoinenuva
Membre du Panthéon
Membre du Panthéon
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 18:13
Une fin digne de ce tome, si je dois dire, à savoir merveilleuse. Et... rah, les mots me manquent. >_<

Je sais pas quoi te dire d'autre, si ce n'est bravo. wink
Peterbionicle
Cadre exposant
Voir le profil de l'utilisateur

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 18:28
Excellent chapitre, j'adore.
Hâte de voir ce que donne le Tome 2
Et tu devrai réunir tout tes chapitres jesaispasoù, pour que l'on puisse lire sans avoir a retrouver les pages wink
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 20:19
Teridax the new UM
Membre d'Élite
Membre d'Élite
Voir le profil de l'utilisateurhttp://www.les-guerres-de-spherus.com/

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 21:03
*bave*

Que dire...que dire devant cela? Magnifique, splendide, incroyable! Je ne peux attendre la suite! cheers
Exo-6
Fondateur de BIONIFIGS
Fondateur de BIONIFIGS
À propos de l'auteur : Fondateur du « BIONICLE Blog NIE » et de « BIONICLE Universe » en 2006 aujourd'hui devenu BIONIFIGS, ayant initié de multiples projets tels que l'encyclopédie francophone BIONICLE Nuvapedia, les Conventions nationales de fans en France, et plusieurs concours internationaux. Président du Fanclub français de BIONICLE de 2012 à 2017.
Voir le profil de l'utilisateurhttps://www.facebook.com/pages/Exo-6/112411465593911https://discord.gg/GkQzBGm

[Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version) - Page 9 Empty Re: [Héritage] Les Mémoires de Kizenhrak (ancienne version)

le Mar 20 Juil 2010, 21:11
Merci beaucoup.

Note : le titre de ce chapitre ANÉANTI, est un clin d'oeil à la saga portant aussi le nom de LEGACY dans l'univers Star Wars (avec Cade Skywalker et Dark Krayt pour ceux qui connaissent), dont le titre du premier Tome est "Anéanti" et qui est je vous l'avoue mon préféré.


Dernière édition par Exo-6 le Ven 26 Juil 2013, 06:34, édité 1 fois
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum