AccueilS'enregistrerCalendrierRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Ven 4 Juil - 23:58

(Je pense que des titres aussi sobres seront préférables à l'avenir. Je suis pas bon pour les titres, et j'ai la flemme de me casser la tête pour ça x) )

Aaaaaaaaah, ça faisait longtemps que j'avais pas posté dans cette section, et je compte bien inverser la tendance.
On commence avec une nouvelle qui se veut courte. Née d'un simple délire sur une musique Dubstep-Metal, je m'imaginais un Matoran évolué dans un environnement bien particulier de l'Univers Matoran, dans le cadre d'avant le commencement de ce dernier.
J'ai réfléchis à comment je pourrais faire quelque chose avec ce concept, et j'ai eu certaines idées... Qui, comme par hasard, ont été abordées par GregF il y a quelques semaines (la sapience chez les UMiens et Co) et qui contredisait peu à peu mes plans. Certains éléments ne sont donc pas canon, comme le concept même de la nouvelle, du fait que j'ignorais même l'existence de certains points (que vous retrouverez plus bas dans les commentaires).
Donc, un écrit qui est un gros kiff personnel, qui respectait le canon. Finalement, je trouve ça préférable à un auteur qui veut couper court à toute sa dernière trame, en fermant bon nombre de possibilités qui auraient pu être bien plus intéressantes et épiques, par des explications plus que bateaux, aléatoires et même discutables dans leur authenticité canonique.
Bref, en espérant que vous preniez autant de plaisir à lire cette nouvelle que moi j'en ai pris à l'écrire.




Conscience
par Du7734

Il courait... Depuis combien de temps déjà ? Il n'était plus sûr. Traverser des cavités métalliques immenses, sombres et froides à toute allure, sur des rampes plus ou moins remplies de travailleurs, passait à la fois vite et lentement, tant la répétition des endroits et du fait d'écarter des personnes de son passage était fréquent.

Pourquoi sont-ils si calmes, si neutres... Se demanda-t-il.
Cette observation perturba le Matoran. Il savait pourquoi ils étaient aussi calmes : c'était la fin de la période de travail journalière. Chacun retournait dans ses habitations, pour se restaurer et se reposer. Fatigués, ils ne pouvaient plus déployer autant d'ardeur que pendant les grands chantiers et les immenses constructions.

Quel était cet état d'affolement qu'il ressentait et surtout... Pourquoi courait-il de manière aussi hasardeuse, ne prenant pas en compte que la rampe tournait sur la gauche et que donc lui se dirigeait vers une chute vertigineuse ?
Il allait tomber, mais un être lui empoigna le bras gauche juste à temps.

Du calme, Matoran. Que t'arrive-t-il ? Tu n'avais pas identifier les signaux lumineux bordant les rampes pour indiquer leur limite ? Dit l'être que le Matoran identifia comme un Toa, le ramenant sur la rampe.

Oui mais... Rien, il n'y a rien du tout ! Rétorqua le Matoran, se dégageant de l’étreinte de la main en armure rouge du Toa.

Sa voix était remplie d'un stress intense, difficilement contenable. Le Toa en fut déconcerté, et avant qu'il ne puisse rajouter quoi que ce soit, le Matoran à l'armure marron et grise déguerpi, non sans difficulté. Le Toa essaya de l'interpeller, mais était bloqué par la foule avançant en sens inverse.

Remarquant une rampe bien plus vide, en-dessous de celle où il se trouvait, il jugea que sa distance était raisonnable et sauta dans le vide. Se réceptionnant avec une roulade, il se remit directement sur ses pieds, qui grincèrent sur le sol métallique.
Il arrivait face à un mur gigantesque, la paroi de la cavité dans laquelle il se trouvait. La rampe menait vers un corridor tamisé, où un silence absolu régnait. Cela permettait d'entendre tous les bruits environnants, transportés par un courant d'air passant à travers le corridor.
Ces détails figèrent le Matoran pendant quelques instants. Ensuite, il décida de faire une pause, reprenant son souffle. En repensant à sa réception roulée, il se mit d'accord pour trouver que le son de ses pieds sur le sol lui paru vraiment désagréable.

Paraître... des mots qu'il connaissait depuis toujours lui semblait maintenant avoir comme de nouvelles significations. Que lui arrivait-il ? Y avait-il un rapport à sa débâcle ?

... Mais, pourquoi fuis-je donc ?

La question explosa dans son esprit, lui permettant de refaire les liens. Son travail avec d'autres Matoran à la base d'un gigantesque catalyseur énergétique avait été troublé par des pensées qui avaient émergé dans son esprit lors de son dernier repos, et qui le travaillait de plus en plus. Un mélange de souvenirs flous et brumeux, et des visions encore plus morcelés et complexes, qui là, il en était sûr, n'appartenait pas à son existence. Un univers plongé dans des ténèbres partiels, pouvant être observé sur une Mer d'Argent infinie. Puis ses soubassements, les Toa veillant sur eux... Certains n'avaient jamais vu la surface. D'autres disaient que beaucoup étaient là-bas, travaillant eux-aussi. Il se souvint qu'il avait bien vu cette Mer d'Argent, qu'il avait posé pied à terre. Mais ensuite, dans des gouffres profonds, il avait rejoints les fondations.

De tels... Rêves ; oui, c'est le mot, se dit-il ; l'avait ôté de son sommeil, le réveillant en sur-saut. Des choses qui paraissaient si vraies. Au cours de la journée, il avait réfléchit. Pas comme ils faisaient tous, pour créer des choses, innover. Il avait réfléchit à propos de lui : Que signifie mon existence ? Quel est mon but dans tout ça ? Qui suis-je réellement ?
Ces questions en engendrant d'autres, une inquiétude s’installa en lui. Pas celle de ne pas savoir s'il serait assez performant pour accomplir la maintenance du catalyseur, non. Une inquiétude bien plus puissante, bien plus pesante, déclenchant tout un tas de sensations nouvelles jamais encore ressentit, avec une telle intensité... Ses gestuelles physiques en étaient altérées, et cela n'échappait pas à ses semblables. Ils lui posèrent des questions pour savoir ce qui lui arrivait.

Encore des questions... susurra le Matoran, solitaire dans son mal.

Prenant une inspiration forte, il frappa du poing le mur sur lequel il se tenait et poussa un cri de frustration, se remettant à courir.
Ces corridors étaient vraiment chaotiques. Pas pratique pour quelqu'un en pleine course. Des morceaux métalliques sortaient des murs et du plancher, comme si ce haut couloir était juste un empilement de morceaux de métal plats divers et variés. Enragé, le Matoran ne ralentissait pourtant pas. Esquivant, sautant, rampant, il progressait dans le corridor. Ces pieds lui faisaient mal. Les muscles de ses jambes lui lançaient comme jamais. Ils avaient l'impression que ces poumons allaient se consumer. Mais il continuait, énervé et désespéré dans sa quête de sens. Bizarrement, c'étais transcendant. Il ne s'était jamais sentis aussi proche de son être sur le plan physique. Alors que les sources lumineuses sur les parois de corridor éclairaient sa course, des concepts émotionnels nouveaux explosaient dans sa tête. Principalement sur sa perception du monde qui l'entourait, mais aussi sur ses interactions avec ses semblables.

En y repensant, Muhru pouvait m'excéder à un point... alors que j'appréciais beaucoup de travailler avec Arkzi.

Sortant de ce semblant d'organisation dans son esprit et tout son être, une concordance parfaite, il réalisa qu'il approchait à toute vitesse d'un cul-de-sac. Réagissant promptement, il tendit ses bras en avant pour amortir le choc qui allait avoir lieu. S’apaisant, il recula de trois pas et constata que ce n'était pas vraiment sans issue : cette paroi d'une bonne cinquantaine de mètres pouvait être escaladée.

Ce que je suis sûr, c'est que je suis un Po-Matoran, les Matoran les plus forts conçus par les Grands Êtres. Pensa-t-il avec considération.

Prenant de l'élan, il se jeta sur la paroi. Progressant en s'élevant à l'aide de ses bras et prenant appui grâce à ses jambes, le Po-Matoran choisissait avec précaution ses prises et points d'appui. Son ascension était cadencée et soutenue, comme l'était sa précédente course.
Tout en s'élevant, il considéra ce à quoi se résumait son existence : une vie de travail dans des profondeurs métalliques, se déroulant au rythme des heures. En fait, il ne savait pas grand chose de ce qui l'entourait. Cette ignorance l'empêchait surement d'accéder aux réponses à ses questions.

J'ai à découvrir. Il faut que j'atteigne cette surface, que j'explore ce monde et que je trouve mes réponses. Et si... Et si tout ce que je ne connaissais n'était qu'une simple partie d'un ensemble plus grand.

Au bord du sommet de la paroi, il déploya sa main droite dans un ultime effort, et ensuite la gauche. Se soulevant et se ramenant sur une surface horizontale, il resta allongé pendant quelques instants, à plat ventre, haletant. Quand il s'en sentit capable, il releva son corps épuisé à la force de ses bras, raclant son Kanohi sur le sol. Enfin sur pieds, il prit appui sur ses genoux, reprenant son souffle.

Il se rehaussa et avança vers l'entrée qui se dessinait devant lui, en marchant d'un pas normal. S'engageant sur la rampe, il remarqua que tout ce qui l'entourait était plongé dans l'obscurité. La seule source de luminosité était les lignes lumineuses sur les bordures de la rampe. Dans cet atmosphère de vacuité, il progressait prudemment, mais marchait toujours régulièrement.
Croyant entendre des bruits de pas derrière lui, il se retourna. Personne.
Rebraquant de nouveau son regard devant lui, un être encapuchonné lui faisait face.
Il n'eut même pas un sur-saut, simplement le réflexe de se figer totalement. Devant lui et dans un silence complet, l'être de la taille d'un Toa s'approchait doucement, tournant autour de lui. Son habit ne laissait que dépasser ses mains, droites, immobiles et pointées vers le sol.

Si... Intéressant, laissant échapper l'être mystérieux. Tu n'es pas le premier à être ainsi, mais c'est toujours une énigme d'en découvrir un nouveau. Vous êtes tous si différents dans votre rareté.

Sa voix raisonna dans toute la cavité où ils se trouvaient, comme un murmure s'évadant indéfiniment. Le Po-Matoran n'était pas en situation confortable, c'était même tout le contraire : son état de stress intense lui revenait peu à peu. Il ne pouvait même pas demander qui était cet être. Revenant en face de lui, ce dernier leva son bras droit, index et majeur collé l'un à l'autre et tendus, s'approchant du Matoran. Ce dernier ne fit rien, complètement paralysé. L’était-il seulement physiquement, ou tout se passait dans sa tête ?

Viens, Matoran... Expira-t-il.

Les doigts de l'être touchèrent le Kanohi du Po-Matoran, et le monde s'évapora tout autour de lui. Sur le moment, ça lui paru comme une éternité, mais il retrouva ses sens, la perception de ce qu'il l'entourait. Il était maintenant dans une salle d'un blanc éclatant, contrastant du tout au tout avec l'obscurité précédente. Il comprit qu'il était ensuite assit à une table et en face de lui, l'être encapuchonné, les mains posées l'une sur l'autre sur la table, comme s'il l'attendait.
Le Matoran paniqua, il regarda avec de grands coups de tête à droite et à gauche de la salle : des machines, des tableaux de bords, beaucoup de tout et de rien. On aurait dit un atelier de chercheur.
Se retournant, il pu discerner une porte argentée blindée entre-ouverte, menant à une autre salle. Alors que le Po-Matoran se remettait droit sur sa chaise, l'être leva le bras et serra le poing. D'un seul coup, le Matoran était figé sur sa chaise, droit. Les deux restèrent dans cette position un long moment. Le Matoran sentait que sous sa capuche, l'être le sondait avec beaucoup d'attention.

Même ton masque ne peut dissimuler ta peur. Dit l'être, froidement. Ni ta soif de connaissances pour combler ton ignorance.

Sans était trop, il fallait qu'il réagisse.

Votre capuche, retirez là, tout de suite. Je ne supporte plus ce que vous m'inspirez. Rétorqua durement le Po-Matoran.

L'être pouffa, malgré lui.

Bien, si tu le désires. Répondit-il.

Abaissant ses manches d'un revers de bras vers le haut, il attrapa sa capuche des deux mains et la descendit vers l'arrière, doucement. Le Matoran distingua un masque blanc. Absolument pas un Kanohi comme il portait, non. Son masque n'était pas métallique, il était d'une autre matière, plus rudimentaire. Extrêmement sobre, il ne comportait que des fentes pour les yeux d'une forme angulaire. Les autres détails du masques n'était que des petites gravures, comme un point au niveau de la bouche et des traits sur les joues.
On pouvait distinguer des yeux luire à l'intérieur des fentes du masque.
Stupéfait, le Matoran ne disait toujours rien, donc l'être masqué prit la parole.

Satisfait ?

Le Po-Matoran souffla.

Qui êtes-vous ? Demanda enfin le Matoran. Et surtout que, me voulez-vous ?

Pour ta première question Matoran, je suis un Grand Être. Pour la seconde, je te veux toi, et ce que tu as vécu ses dernières heures, mais...


Quoi ?! Coupa le Po-Matoran.

Ça lui avait échappé. Les dires de cet être masqué n'avait d'égal que sa manière de les prononcer. La simplicité de sa réponse le fit exploser. Tout un tas d'images et de souvenirs affluaient dans son esprit, accédant même à des choses qu'il ne s'était jamais souvenu, remontant bien avant son arrivée dans les profondeurs, comme à son dernier repos. Tout était toujours flou, morcelé et brumeux, mais tellement plus abondant et cinglant. C'est comme si tout voulait sortir de sa tête.

Un Grand Être ? L'un des créateurs de tout ce qui existe, devant moi ? C'est impossible. Pensa-t-il.

Et pourtant c'est bien le cas, Po-Matoran. Déclara le soi-disant Grand Être. Oui, je peux lire dans ton esprit. Et ce que j'y vois doit être tellement un mal de crâne pour toi... Mais ce sont des fascinations pour moi.

Il put voir les yeux du Grand Être se plisser sous son masque.
D'un seul coup, un flot de pensées brut traversa l'esprit du Po-Matoran. Il pouvait tout voir. Les Grands Êtres concevant des êtres biomécaniques, dont les Matoran, pourvus d'une certaine intelligence artificielle, tout comme leur vie. l'Univers... Qui était en fait un Robot-Monde gigantesque pourvu d'une maintenance interne et remplit de dômes pouvant abriter la vie. Les Matoran et les Toa n'étaient ici que pour maintenir actif ce mécanoïde grandiose. Tout ça dans un ultime dessein : sauver une planète du nom de Spherus Magna, au cours d'un voyage interstellaire de 100 000 ans, sur le point de subir son fracassement. Le décollage du Robot-Univers était prévu dans quelques jours, les Grands Êtres quitteraient le Robot, et partiraient en exil, même au-delà de Spherus Magna pour certains. Seulement, un est curieux de savoir comment Mata Nui, le Grand Esprit qui s'éveillera enfin demain, va accomplir sa tache, et souhaite rester dans cet univers.

Tout ce coupa abruptement, laissant revenir le Po-Matoran à la réalité. Le Grand Être se serait attendu à des cris d'incompréhension, d'effroi. Mais au lieu de cela, le Matoran laissa tomber sa tête entre ses mains, les coudes sur la table, le regard plongé vers le bas.
Il se redressa d'un seul coup, regardant le Grand Être dans les yeux, plein d'interrogation.

Donc... Comment... Comment est-ce possible que j'ai une... Chercha-t-il, ne trouvant pas le mot adéquat.

Une telle conscience aussi développée. Rétorqua le Grand Être. Je ne le sais pas. Ça n'aurait jamais dû arriver. Nous le croyions par rapport à votre composition. Mais certains, très rares d'ailleurs, comme toi, ont développé cet esprit sapiens. je les ai récupéré, et je les l'ai étudié...

Le Grand Être se leva, tournant le dos au Po-Matoran, allant ici et là, inspectant ses ateliers. Il prit un Masque de la Protection amoché et le regarda sous tout ses angles.
Le Po-Matoran le regardait. Il aurait dû être brisé mentalement, un aliéné, mais tant de savoir et de connaissances lui avait apporté des réponses à ses questions, et renforçait encore plus sa vivacité d'esprit. Il comprit peu à peu avec stupeur que ce Kanohi avait appartenu à l'un de ses semblables. Il comprit aussi que ce Grand Être n'était pas dans son droit et que tout ce qu'il pourrait apprendre ne serait pas bénéfique pour l'Univers Matoran.

Vos frères ne vous laisseront pas aboutir vos projets. Que voulez-vous apprendre en tuant des Matoran ! Lança le Po-Matoran avec agressivité.

Le Grand Être gloussa, et retenu un rictus.

Tu déduis vite... Ils me croient tous parti en exil solitaire, Matoran, mais ça, j'ai décidé de ne pas te le montrer. Siffla-t-il en jetant le Kanohi Hau avec force contre le mur, brisant le masque fragilisé.

il redevint droit et froid, en concordance totale avec son masque sobre et inexpressif.

Je veux reproduire ton état psychique sur tout les habitants de l'Univers Matoran, de manière plus stable, bien sur, dans le cadre d'une expérimentation à l'échelle de l'Univers. Conclu-t-il. Mais pour ça... J'ai besoin d'un minimum de furtivité.

La conception protectrice qu'avait entretenu personnellement le Po-Matoran à propos des Grands Êtres venait de s'évaporer. Il ne comprenait pas totalement ce qu'avançait ce fou, mais une chose était sûr : c'était tout sauf rassurant. Il se leva de sa chaise, la faisant tomber en arrière. Faisant face au Grand Être, il s'avança avec détermination.

Vous êtes complètement...

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase. Ses pensées furent comme déchirées d'un seul coup par des cris atroces. Alors que le Matoran s'agenouillait et mettait sa tête entre ses mains, il comprit que c'était encore un tour du Grand Être. Ce dernier s'avança, l'empoigna par l'épaule, et le traîna vers la porte blindée. Il le balança vulgairement dans la chambre et tapota sur divers commandes.

Se relevant difficilement, le Matoran tourna la tête vers l'entrée de la chambre, tout aussi blindée de l'intérieur, dans laquelle il se trouvait. Elle était totalement vide de tout objet et sans source de lumière apparente. Alors qu'il finissait de scruter la chambre, le Grand Être enjamba le pas de la porte, qui se verrouilla automatiquement derrière lui. D'un seul coup, le plafond de la chambre se mit à crépiter d'énergie blanche, illuminant toute la pièce. Avant qu'il ne pu protester, le Grand Être transféra ses intentions dans son esprit.
Pour être le plus discret possible au sein de l'Univers Matoran, il devait avoir une couverture identitaire, ce qui induit le fait d'usurper le corps d'un travailleur Matoran pour y arriver.

Reculant, essayant de fuir à l'intérieur de cette pièce close, le Matoran glissa jusqu'au rebord de la chambre et se releva, pétrifié, face à son destin.

Tu devrais prendre ça comme quelque chose d'honorifique, Po-Matoran. Après tout, c'était bien ta race que je préférais. Déclara-t-il avec comme un mélange de regrets et de plaisir dans la voix.

Alors que l'énergie ambiante s'intensifiait, descendant au cœur et au sol de la chambre, la vision du Po-Matoran devenait de plus en plus floue et imprécise. Le Grand Être abandonnait son habit, se rapprochant du Matoran. Alors que les formes et les couleurs devenaient indiscernables et que l'air était empli de bruits de plus en plus forts, le Matoran vit le Grand Être ôter son masque. Et dans une clarté absolue, se fut l'obscurité complète en un instant pour le Matoran. Il n'était plus, il en était sûr.

*****

Histoire d'agrémenter votre lecture... :
 

Au commande d'un grand véhicule transportant des déchets et des débris quelconques, il repensait à ce Matoran. Après tout, il s'habituait seulement à ce corps biomécanique, qui n'était en soit pas désagréable.
Il était fier de ce qu'il avait conçu avec ses frères.
Mais la création a bien été leur seul talent. Tant d'erreurs et de complications car ils ne s'occupaient pas de leur créations... C'était affolant. Certains n'y prêtaient même pas attention, s'en fichant presque. D'autres étaient plus qu'affectés, comme Heremus ou encore Angonce, mais bien sur, ils préféraient créer encore plus pour régler tous les problèmes.

C'était risible, inutile, du gâchis. Tout aurait pu être si mieux orchestré, dirigé... Pensa-t-il. Dirigé, par une poigne de fer.
Mais pour cela, il faut des connaissances sur les civilisations, sur le fonctionnement d'êtres sapiences en société, ce que nous avons trop peu étudié, trop occupés à modifier et à créer. Il faut apprendre comment tout ce jeu de la vie et de la destinée fonctionne. Et pour ça, une expérience sur tout l'Univers Matoran entier est requise.


Faisant avancer le véhicule au bord d'une rampe, il descendit de sa place de conducteur en activant l'ouverture de la benne. La cavité où il se trouvait était profonde. Et surtout bruyante. Le fond était en fait un multitude de broyeurs pour le recyclage d'artefacts cassés et inutilisables.
Et là, il le vit, tomber en chute libre vers la destruction : son ancien corps. Il avait pris soin de lui remettre son habit et son masque quand il sortit de la chambre, et le mit au beau milieu de tout le reste.
Disparu en instant, déchiqueté, avec son habit effiloché et son masque émietté.  
Satisfait, Velika sourit sous son Kanohi. Après tout, c'était le tout premier pas vers l'ordre. Il remonta machinalement sur le véhicule, et parcouru la rampe en sens inverse, se dirigeant vers sa plus grande expérimentation.

~~Fin~~




Dernière édition par Du7734 le Mar 23 Déc - 20:03, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Ikaru

En ligneavatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 19
Messages : 3989
Inscrit le : 22/02/2008
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 1:42



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-ikaru-f85/
Toa Leewan

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8602
Inscrit le : 06/03/2009
Pays : Oui

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 2:10

Dès qu'il est apparu, j'ai compris de qui il s'agissait. Very Happy
C'est sympa, j'aurais bien aimé que les questionnements du Matoran soient plus développés, mais c'est pas trop grave.

Ce passage :

Citation :
Alors que l'énergie ambiante s'intensifiait, descendant au cœur et au sol de la chambre, la vision du Po-Matoran devenait de plus en plus floue et imprécise. Le Grand Être abandonnait son habit, se rapprochant du Po-Matoran. Alors que les formes et les couleurs devenaient indiscernables et que l'air était empli de bruits s'intensifiant, le Matoran vit le Grand Être ôter son masque.

M'a totalement fait penser à ça. PAINIS IN DA AINIS !


l...flickr...l...shapeways...l...Fiat 500 F...l

«I have no patience for useless things.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f69-le-blog-de-toa-leewan http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Bio-Brothers
maxim21

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 23
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 8:16

Je n'ai pas aimé. Et soyons clairs : ce n'est pas ta façon d'écrire que je n'ai pas aimé, c'est l'histoire.

Déjà, canon-complient, tu peux remballer : il a été confirmé que « Velika » s'est créé un corps vide (sans conscience) de Po-Matoran pour rentrer dedans. Il a aussi été confirmé qu'initialement, Velika n'est rentré dans l'UM qu'avec l'intention de le voir fonctionner, et que son plan de domination globale a mûri pendant les 100 000 ans où il s'y trouvait. On sait aussi que si Velika a donné la sapience aux êtres de l'UM, ce n'est pas pour une expérience, mais parce qu'il pensait qu'ils seraient plus efficaces ainsi.

Le fait qu'il se débarrasse de son corps comme ça semble extrêmement improbable, tout comme le fait qu'il se révèle face à un Matoran alors qu'on sait que les Grands Êtres peuvent se cacher aux yeux de leurs créations.

Je n'aime pas du tout non plus comment tu introduis la sapience comme un glitch random pouvant arriver comme ça, limite par magie, mode deus ex machina.

Hu, et sur la mise en page, je dois dire qu'il y a quand même beaucoup d'italique.

'fin, en bref, ça me semble extrêmement forcé et malhabile comme nouvelle, d'un point de vue du canon. Ceci dit, ce n'est pas mal écrit, et j'aurai probablement plus apprécié une nouvelle écrite dans le même style mais sur un autre sujet.

Comment ça, je suis toujours en train de ronchonner ?


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 13:22

@ Lee' : Ahah, faut dire que je cherchais à téléphoner la chose.
J'aurais moi aussi aimé plus les développer, mais je me sentais pas à l'aise et j'ai voulu rester dans un tout cohérent, donc je me suis abstenu.

Oui pour le Buttseck x) Faut dire qu'avec le tombage de toge, je cherchais un peu.

@maxim21 a écrit:
'fin, en bref, ça me semble extrêmement forcé et malhabile comme nouvelle, d'un point de vue du canon.
Pour être honnête, je ne savais aucun des points que tu as souligné. Ça enlève le côté forcé et malhabile (parce que quand même, ça, ça me fait ch*** ce que tu dis) ?
J'avais mes idées, et je les ai plus ou moins déjà tordues pour correspondre à ce que je savais déjà.

@maxim21 a écrit:
Ceci dit, ce n'est pas mal écrit, et j'aurai probablement plus apprécié une nouvelle écrite dans le même style mais sur un autre sujet.
Merci. Si j'en trouve un autre qui correspond, ça sera le cas.

@maxim21 a écrit:
On sait aussi que si Velika a donné la sapience aux êtres de l'UM, ce n'est pas pour une expérience, mais parce qu'il pensait qu'ils seraient plus efficaces ainsi.
Je pense que ça résume bien la chose. Je trouve que donner le niveau de conscience à tout une civilisation, qui leur donne l’opportunité à tous de ce dire « Je vais devenir le mettre de l'univers. », c'est pas le plus efficace. Bref, je trouve cet élément canon complètement idiot, et je suis presque content de pas l'avoir respecter, franchement.
Citation :
Je n'aime pas du tout non plus comment tu introduis la sapience comme un glitch random pouvant arriver comme ça, limite par magie, mode deus ex machina.
(J'avais vraiment une autre option x) ?)
J'aurais du préciser numériquement qu'il se comptait sur le doigt d'une main, selon moi ?
J'ai pas employé le "très rare" pour faire jojo.
D'ailleurs, avant que GregF ne retourne sa veste en mode Olol en disant que c'était la faute de Velika, il introduisait ça clairement comme une évolution inattendu.
Citation :
To the person who commented that the Great Beings did not know the Matoran were sapient, that is not accurate, if you define sapient (as many dictionaries do) as having sound judgment.
Matoran were going to have to be able to react to and adapt to unexpected issues over the 100,000 year journey.
If their AI did not have sound judgment built in, how would they do that? But there is a difference between that and developing complex emotional feelings or concepts like unity, duty, destiny, or for that matter building a culture with sports and crafts, etc. all of which the Matoran did.
That was what the GBs were not expecting, not that the Matoran would be intelligent beings.

Certes, je suis juste en train de dire que Olol, je suis pas d'accord, je fais ce que je veux. Mais franchement, je me questionne sur le poids canon d'affirmations de Greg par rapport à ça, alors qu'il a "même pas le temps pour faire une liste de pouvoirs Kraata pour Tahu".

Pour ce qui est des autres points, comme je te l'ai dis, je ne les connaissais pas non plus. Mais si je les avais respecter, je pouvais dire au revoir à toute ma trame et mon ambiance. Donc non, franchement, non. J'avais mon histoire (et ma vision, surtout), et je voulais la mener à bien car, même après réflexion des points que tu avances, je préfère ce que j'ai fais à ce que l'on sait.

@maxim21 a écrit:
Hu, et sur la mise en page, je dois dire qu'il y a quand même beaucoup d'italique.
C'est vrai. J'ai toujours pris l’habitude de faire les choses hors-dialogues en italique. C'est dérangeant à la lecture ? = /


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
maxim21

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 23
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 13:34

Geek7734 a écrit:
Je pense que ça résume bien la chose. Je trouve que donner le niveau de conscience à tout une civilisation, qui leur donne l’opportunité à tous de ce dire « Je vais devenir le mettre de l'univers. », c'est pas le plus efficace. Bref, je trouve cet élément canon complètement idiot, et je suis presque content de pas l'avoir respecter, franchement.
Le développement d'un attachement entre ouvriers permet potentiellement une meilleure sauvegarde des unités de travail (aka, faire attention à l'autre). Ce qui permettrait de compenser partiellement l'Étoile Rouge qui cesse de marcher.

Geek7734 a écrit:
(J'avais vraiment une autre option x) ?)
Directement par Velika, par exemple parce qu'il voit des problèmes avec le système actuel, des choses qui le choquent.
Et ta quote montre justement pourquoi c'est une mauvaise idée. Si c'est quelque chose qui arrive tout seul comme ça chez quelques rares spécimens, les autres GE auraient pu le remarquer. Si c'est quelque chose de totalement introduit par Velika, bien sûr qu'ils ne vont pas s'y attendre.

Geek7734 a écrit:
C'est vrai. J'ai toujours pris l’habitude de faire les choses hors-dialogues en italique. C'est dérangeant à la lecture ? = /
Par paragraphes entiers, ouais, au bout d'un moment, personnellement ça m'a un poil gêné.


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 14:08

@maxim21 a écrit:
Le développement d'un attachement entre ouvriers permet potentiellement une meilleure sauvegarde des unités de travail (aka, faire attention à l'autre). Ce qui permettrait de compenser partiellement l'Étoile Rouge qui cesse de marcher.
Moui. Après l'Etoile Rouge se casse 20 000 ans après le décollage de l'UM, donc bon.

@maxim21 a écrit:
Directement par Velika, par exemple parce qu'il voit des problèmes avec le système actuel, des choses qui le choquent.
Et ta quote montre justement pourquoi c'est une mauvaise idée. Si c'est quelque chose qui arrive tout seul comme ça chez quelques rares spécimens, les autres GE auraient pu le remarquer. Si c'est quelque chose de totalement introduit par Velika, bien sûr qu'ils ne vont pas s'y attendre.
Je considérais que Velika les avait tous intercepté.

@maxim21 a écrit:
Par paragraphes entiers, ouais, au bout d'un moment, personnellement ça m'a un poil gêné.
Okay. Je verrais pour la prochaine fois wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
maxim21

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 23
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 14:11

Geek7734 a écrit:
Moui. Après l'Etoile Rouge se casse 20 000 ans après le décollage de l'UM, donc bon...
Faux. On ignore quand l'ÉR s'est cassée.

Geek7734 a écrit:
Je considérais que Velika les avait tous intercepté.
Erf... Ça me semble très moyennement plausible que Velika puisse repérer quelques individus parmi des millions aussi facilement que ça tout en évitant de se faire remarquer par ses pairs...


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 15:00

@maxim21 a écrit:
Faux. On ignore quand l'ÉR s'est cassée.
*Soupir*
Citation :
Quelques temps avant 80 000 ans

puce La fonction de retour de l'Étoile Rouge casse, piégeant tous les êtres qui seront ressuscités par la suite dans l'étoile, et les Kestora commencent à considérer Gaardus comme responsable du dysfonctionnement.
Directement cité de la NIE. C'était d'ailleurs toi qui avait édité ça.
Donc d'accord, pas précisément 20 000 ans, mais ça s'avoisine avec le "quelque temps".

Citation :
Erf... Ça me semble très moyennement plausible que Velika puisse repérer quelques individus parmi des millions aussi facilement que ça tout en évitant de se faire remarquer par ses pairs...
C'est un GÊ, il fait ce qu'il veut <_<
J'imaginais pas non plus que ses sapiences sont apparus de manière très espacée, mais justement condensés vers le décolage de l'UM. Les GÊ sont, je pense, pas mal occupés pendant ce temps, à l'approche du moment fatidique.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
maxim21

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 23
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 15:45

My bad pour le titre de la section sur la chronologie, je n'aurai pas dû mettre de « s » à quelques pour avoir le sens désiré. Faute d'inattention. En bref, c'est un certain temps, indéfini, avant 80 000 ans. D'ailleurs, je ne vois pas vraiment comment tu peux mal interpréter ça malgré la faute, c'est tout de même assez rare que « quelque temps » soit utilisé pour des durées courtes. Après, oui, c'est vrai que ça colle pas forcément au reste du style de la fiche, maybon.

Geek7734 a écrit:
J'imaginais pas non plus que ses sapiences sont arrivés de manière très espacé, mais justement condensés vers le décolage de l'UM. Les GÊ sont, je pense, pas mal occupés pendant ce temps, à l'approche du moment fatidique.
Tu fais que déplacer le truc peu plausible. Je ne vois aucune raison pour laquelle ces développement de sapience seraient rapprochés, alors que tous les Matoran n'ont pas été créés en même temps.


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Sam 5 Juil - 16:24

Peut être que les Matoran en question était de la même « fournée ». Peut être que cette évolution inattendue ne dépend pas du temps de vie effectué, en fait Ne sais pas (Ce smiley... Je l'aime).
Beaucoup de « peut être », tu me diras, m'fin bon.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Shock

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 20
Messages : 3704
Inscrit le : 21/12/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Dim 6 Juil - 20:09

*j'aime ta signature 7734*

Bonne Nouvelle (lol). C'était un thème et un lieu intéressant à développer.
J'ai bien aimé comment t'as fait ressortir le fait que le Po-matoran s'était jamais senti aussi seul, ses émotions sont réalistes. J'aurais fait tout pareil x)

Mais juste, c'est ton style mais le paysage manque parfois de description. Des fois ça laisse douter.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f58-le-blog-de-shock http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Kenstorm
Toa Leewan

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8602
Inscrit le : 06/03/2009
Pays : Oui

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Dim 6 Juil - 20:30

@Shock a écrit:
Mais juste, c'est ton style mais le paysage manque parfois de description. Des fois ça laisse douter.
Ça m'a pas choqué dans le sens où je pense que les actions sont secondaires, en tout cas dans la première partie. Le Matoran est plus concentré sur ses idées, sur ses pensées, sur ses sentiments que sur son environnement, et le récit traduit bien cela. En tout cas c'est comme ça que je le ressens.


l...flickr...l...shapeways...l...Fiat 500 F...l

«I have no patience for useless things.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f69-le-blog-de-toa-leewan http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Bio-Brothers
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Dim 6 Juil - 21:26

Merci, poto.

Tu ressens juste, Leewan. Le paysage est de base vide et froid. Des profondeurs métallique entrecroisées de rampes (avec les visuels qu'on a pu en voir). Certains passages d'actions décrivent certains éléments de l'environnement par intermittence, suffisamment pour faire des piqûres de rappel, selon moi. Et bon, tu décris souvent bien l'environnement à la découverte de celui-ci et puis ensuite du te concentre sur autre chose (en plus, je triche en passant l'un des visuels sur cet environnement, donc bon). Me répéter sur ça aurait été chiant... Nan ?
Après comme l'a dit Leewan, le Po-Matoran est BIEN PLUS concentré sur sa psycho' que son environnement, et j'ai voulu retransmettre ça. On est plus dans le Toran qu'au-dessus du Toran, comme une caméra à la troisième personne.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
X-Hawk

avatar

Bizut Actif
Bizut Actif

Masculin Age : 17
Messages : 100
Inscrit le : 09/01/2013
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Dim 6 Juil - 21:30

J'adore mon vieil ami ! Superbe Fan Fic ! J'en veux d'autre !


Toa Decidrix ou X-Hawk
C'est moi et alors ?
Le membre vedette de la X-Force
C'est moi et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

En ligneavatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7508
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Dim 6 Juil - 22:02

Merci :)
Une grosse en préparation, avec pas mal de trucs prévus, donc je sais pas si ça serait la prochaine. D'autres plus petites en tête, mais j'ai pas vraiment approfondis mes idées/perdu l'inspiration avec le temps. Mais comme j'ai dis de le premier post, d'autres arriveront, c'est sûr wink


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
X-Hawk

avatar

Bizut Actif
Bizut Actif

Masculin Age : 17
Messages : 100
Inscrit le : 09/01/2013
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience Dim 6 Juil - 22:09

Ouais ! Cool !


Toa Decidrix ou X-Hawk
C'est moi et alors ?
Le membre vedette de la X-Force
C'est moi et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Fans-Fictions] Nouvelle : Conscience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer
» [Fans-Fictions] Nouvelle : Le Gladiateur
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?
» [Fans-Fictions] Dark Heaven : L'Aube de la Rébellion
» [Fans-Fictions] L'histoire de Selth

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales