AccueilS'enregistrerÉvènementsCalendrierPublicationsRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Du7734

Du7734

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 21
Messages : 7527
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Jeu 2 Mai - 0:15

Coucou, c'est moi Geeky !
Ahem.

Comme vous pouvez le voir, j'ouvre ce sujet pour poster une idée potentiellement épique qui m'a germer dans la tête y a deux jours. Voici donc une petite nouvelle (qui sera peut être suivis d'autres, suivant le fil conducteur placé, si j'ai l'inspiration) à caractère canonique, mettant en scène Zaktan à une période bien flou de son histoire, mais je n'en dis pas plus ^^

Bonne lecture !


Arrivé dans un second Enfer

Stabilité...Paix........Makuta...Spi.....Oublis...Mutations....Envies..Rancune..Haine...Destruction...Visorak....Guerre.......Souffrance........Haine.....Sadisme........Mine.....De....Protodermis...

Il se réveilla en sursaut. Sa pierre de vie clignotait de manière convulsive, sa respiration l'était tout autant. Il regarda autour de lui : des mûrs, simplement des mûrs avec une grille en guise de quatrième façade. Il était loin de son premier chez lui, devenu un enfer.
Il n'était pas seul dans sa petite cellule, son camarade dormait avec lourdeur, ronflant comme un Chat des Bas-Fonds après sa chasse.
C'était pourtant son seul endroit d'intimité depuis des siècles, voir des millénaires. Il ne sait plus, il ne compte plus. il peut tout de même essayer de se remémorer, de juger... De mépriser, de souffrir. Avait-il peur ? Peut être... Mais il était devenu assez fou pour y faire abstraction : il ira plus loin que cet endroit.

Une goutte d'eau tombant du plafond sur son front entrecoupé de partie métallique et organique lui fit perdre le fil de ses pensées. Il se rallongea sur son lit de pierre recouvert de tissu par endroit, en prenant soins que son épine dorsale entre bien dans la fente de la dalle de pierre prévue à cet effet.
Il regardait le plafond de ses yeux rougeoyants, et, en se rappelant de ce qui l'attendait dans quelques heures, il préféra se rendormir et retourner à ses... Cauchemars. Il ferma ses yeux.


*****

Des claquements métalliques se firent entendre, suivit des braillements d'un geôlier. Zaktan entrouvrit ses yeux et vit que son camarade était déjà debout, retirant les draps du lit du Skakdi à l'armure verte émeraude. Zaktan se mit debout sur ses pieds griffus et avança vers la sortie de la cellule, suivit de son compagnon. A peine en dehors de sa cellule, Zaktan fut enchaîné à son compagnon par les pieds et par les mains. Tous les autres couples de prisonniers présents sur la corniche subirent le même traitement. Des scènes similaires se déroulèrent sur les autres corniches dans les hauteurs de la mine.

Les geôliers poussèrent chacun à leur tour un cri signifiant que tout était bon, et que les enchaînés pouvaient avancer. Tous les êtres enchaînés avancèrent au pas, descendant les corniches, les escaliers et les ascenseurs des flans cylindrique de la mine pour aller au cœur de la mine de Protodermis.

Arrivé en bas, les chaînes maintenant les poignets de Zaktan furent retirées. Il en fut de même pour tout les mineurs. La foule avança comme une vague vers un stand fournissant les équipements nécessaires pour leur travail: pioche, explosif, casque équipés d'une pierre à lumière par exemple.

Les êtres se placèrent ensuite le long des flancs de la zone à creuser. Les plus maladroits emmêlaient leur chaîne de tout leur groupe avec celle d'un autre groupe, ce qui débouchait le plus souvent sur des querelles et des injures qui feraient pâlir le premier venu. Mais cette fois ci, il n'eut rien de tout cela. Cette journée semblait bien calme, même les superviseurs et les geôliers ne faisaient subir que peu de châtiments cruels et horribles aux mineurs.

A ce qu'on pouvait en voir, l'immense trou dans le « plafond » de la mine laissait paraître une journée radieuse à l'extérieur. Ceci donnait un tant soit peu de luminosité à la partie centrale cylindrique de la mine. Zaktan n'y faisait jamais attention, enfin, depuis que ses jours ici pouvait se chiffrer en siècles.

Zaktan, comme à son habitude, commença à perforer la roche avec sa vision laser avant d'utiliser sa pioche. Au delà du fait que ceci lui demandait moins d'efforts, ça lui rappelait aussi son passé, son premier enfer. Premier enfer qui avait l'air aussi amusant qu'une partie de Kolhii comparé à celui ci. Oui... Makuta Spiriah, c'était son nom, il n'arrivait pas à s'en rappeler cette nuit, mais ça lui est revenu. C'était lui le responsable de tout ça. Personne ne sait ce qui l'est devenu à présent.

Zaktan serra ses dents, ses dents aiguisées et bestiales. Ça aussi, il le devait à Spiriah.

Les coups de pioche qui l'entourent résonnaient dans sa tête de manière insistante, répétitive et profonde: des souvenirs, encore des souvenirs qui remontaient.

Il plaça sa pioche comme une canne pour s'appuyer dessus. Sa vision laser diminua d'intensité progressivement et il se souvenu. Il se souvenu de ce jour qu'il croyait être son dernier...


*****

Quelques années après le début de la guerre civile Skakdi ainsi que la disparition de Makuta Spiriah...


Ça résonnait depuis maintenant quelques heures au moins, le bruit sourd des tirs d'obus de la part des tourelles d'avant-poste, puis le bruit fracassant de ces premier s’écrasant et explosant au sol. Ces bruits d'explosions et de combats changeait des habituels gémissements des Skakdi emprisonnés ici même, qui installaient une certaine monotonie à la longue. Même si pour Zaktan, c'était plutôt quelque chose d'horripilant.
Ces bruits d'attaque aurait dû encore plus épuiser Zaktan, qui devait déjà supporter le fait d'être à genoux, les poignets liés à des chaînes elle-même scinder au plafond et les chevilles solidement maintenues grâce à des arceaux métalliques vissés au sol. Il devait aussi supporte le dispositif « ingénieux » mis en place pour empêcher l'utilisation de son pouvoir oculaire: une plaque métallique vissée à même ses arcades et ses pommettes.

Mais ces bruits de combat annonçaient peut être son salut: la forteresse où il était fait prisonnier depuis bien deux semaines était attaquée. Cela voulait déjà dire que l’exécution de tout ce beau monde dans cette cellule qui était programmée pour aujourd’hui serait retardée mais aussi qu'il pourrait peut être en profiter pour se sauver l'épine dorsale.

Ses pensées furent interrompues brusquement par une immense déflagration qui fit, selon le bruit qu'on pouvait en entendre, s'effondrer le mûr à gauche de Zaktan. Ce dernier sentit tout un nuage de poussière caresser son visage, ce qui confirma sa première impression sonore.
Accompagné des bruits de cris, d'explosions et de machinerie qui se dégageait de l'extérieur du bâtiment, des pas se firent entendre, suivit d’interrogation de la part de plusieurs Skakdi enchaînés. Zaktan entendit ces pas s'arrêter devant lui. Il sentit une main armurée saisir la plaque métallique visé sur son visage, qui l'arracha sans grand problème.
Le Skakdi à l'armure verte émeraude pouvait enfin, après quelques jours dans cette posture, utiliser sa vue. Grimaçant du fait de la lumière lui parvenant à ses yeux tout juste ouvert, ainsi qu'à cause des petits trous présents sur son visage, il put reconnaître un Skakdi à l'armure blanche, d'une stature similaire à Zaktan bien que moins large d'épaule. Il avait des traits peut expressif.


- Es-tu le dénommé Zaktan ? Demanda t-il simplement.
Zaktan hocha la tête en signe d'affirmation.

- Bien...

D'un seul coup, les visses qui maintenaient les arceaux métalliques des poignets et des chevilles se plièrent, permettant à Zaktan de se défaire de ces liens. Ce dernier se mit debout tout en regardant les autres Skakdi enchaînés, posant de plus en plus de questions sur ce qui se passait.
Le Skakdi à l'armure blanche fit se tordre les chaînes et les arceaux métalliques de la vingtaine de Skakdi qui était dans la cellule. Dès que libres de leurs mouvements, ces derniers s’empressèrent de se retirer mutuellement leurs plaques métalliques, avec plus ou moins de gémissements.


- Pourquoi as-tu fais ça ? Demanda Zaktan.
- Ils peuvent faire office de diversion pendant que je t'escorterais loin d'ici et... Par amour pour mes frères, je suppose.
Zaktan pouffa.
- « Par amour pour mes frères » ?! Quel genre de Skakdi es-tu pour dire ça ? Rétorqua Zaktan, avec ce sourire si spécifique à son espèce.
- Hum, un Skakdi qui n'a pas perdu tout son passé après sa mutation, je pense. Conclu-t-il.

Sur cette réplique, Zaktan ne surenchérît pas. Le temps n'était pas à une nouvelle querelle mais bien à la survie.
Certains Skakdi nouvellement libérés fonçaient déjà vers le trou béant dans le mûr de la cellule, le sourire ornant leur visages. A peine qu'ils aient finis de sortir que des hurlements suivit de tirs se faisaient entendre.
Sans plus attendre, le Skakdi à l'armure blanche saisit le bras droit de Zaktan, et sauta par le trou du mûr accompagné de ce dernier. Le Skakdi à l'armure verte pu remarquer qu'une pente abrupte les séparaient du champ de bataille et des remparts de la forteresse.

Les deux Skakdi, tout en courant, trébuchant puis glissant sur la pente de terre stérile, pouvaient voir un spectacle d'une beauté bien trop connue depuis quelques années : une terre de Zakaz en plein affrontement.

Des véhicules lourds en tout genre, des exo-amures ainsi que des troupes armées de différents outils et armes se massacraient les uns les autres. Les corps jonchaient le champ de bataille. Cependant, on pouvait voir que c'était les troupes qui attaquaient la forteresse qui avaient largement le dessus. Ces dernières étaient déjà aux portes de celle ci.

Cette observation s'arrêta brusquement quand Zaktan entendit le bruit sourd d'un obus en chute libre dans sa direction et celle de l'autre Skakdi. Tout en se retournant en pleine glissade pour pouvoir apercevoir l'obus, Zaktan ordonna au Skakdi à l'armure blanche de le saisir par son épine dorsale, pour que les deux êtres restent dans la même trajectoire de glissade.
Quand se fut fait, les yeux de Zaktan commencèrent à crépiter d'énergie et des rayons rougeâtres sortirent de ses yeux et vinrent traverser l'obus tout en le faisant exploser en vol. Cependant, le souffle qui s'en dégagea fit partir en tonneau les deux Skakdi qui continuèrent ainsi leur descente jusqu'à la terre ferme. Descente qui, ne dépassait pas une vingtaine de bio lors de cet incident. Zaktan vit le sol se rapprocher de plus en plus et puis, plus rien.


*****

Encore et toujours le même refrain... Je suis pourtant forcé de m'y complaire... D'en tirer partie ? De faire que tout ça soit mien ?

- Oh !
Zaktan ouvrit les yeux, il était allongé sur le sol. Un sol où la terre était retourné et fracturé. Des pièces mécaniques, des flammes ainsi que diverses substances qui ne donnaient pas vraiment envie d'être identifiées constituaient ce paysage tantôt horrible, tantôt attractif pour un Skakdi.
Mais il ne pouvait pas vraiment s'attarder dessus: le Skakdi à l'armure blanche était assis sur un véhicule à deux roues, d'une longueur d'à peu près deux Bio et demi, idéal pour deux passagers. Il n'était pas très armuré mais laissait paraître des performances aérodynamique assez grandiose.

Zaktan se remit debout tout en nettoyant son armure de la poussière et des morceaux de terre présent dessus.


- Comment as-tu trouvé ce véhicule ? Demanda Zaktan, tout en continuant à l'inspecter du regard.
- Sur le champ de bataille. L'affrontement fait maintenant rage à l'intérieur de la forteresse, j'en ai donc profité pour inspecter les environs pendant que tu te réveillais de ta petite sieste. J'ai aussi trouvé ceci.
Le Skakdi à l'armure blanche dégaina un fusil logé dans un étui attaché à son dos.

- C'est apparemment un fusil à amplification de pouvoir élémentaire.
- Comment le sais-tu ?
En guise de réponse, le Skakdi à l'armure blanche tira, en canalisant ses pouvoirs de glace dans le fusil, sur un cadavre de Skakdi. Quand le tir énergétique chargé de glace atteignit sa cible, traversant son torse, de multiples pics de glace sortirent du cadavre.

- En le testant.
Sur cette démonstration, le Skakdi blanc rengaina le fusil dans son étui.
Zaktan s'avança vers lui et s'adossa sur le véhicule.


- Maintenant que la fête est terminée, je voudrais avoir des réponses: qui es-tu et pourquoi es-tu venu me chercher ?
- Je m'appelle Kraahn. Je fais partis des mercenaires d'une des quelques milices Skakdi qui se sont déportées sur les îles du voisinage de Zakaz. Nous avons accueillis et pactisé avec une autre milice qui voulait s'installer sur la petite île que nous occupions déjà, qui se trouve à moins de quelques heures de bateau, au Sud-Est de Zakaz.
Mes supérieurs m'ont ensuite convoqué pour me confier l'un des vœux de cette milice: retrouver le Skakdi Zaktan.
Il se trouvait que tu étais détenu par un ennemi commun à nos deux milices. Pendant l'attaque de masse qui était programmée, j'ai juste été chargé de te récupérer. J'avais assez d'informations sur ta localisation dans la forteresse pour venir te secourir plus ou moins discrètement et ensuite te ramener à la côte Sud pour t'emmener sur l'île.
Comme tu le sais, la Confrérie des Makuta commence considérablement à restreindre les allées et venues de Zakaz vers l'extérieur. La grande manœuvre maritime qui a déposé les troupes aujourd'hui ne pourra donc bientôt plus se reproduire. Déjà qu'elle fut audacieuse dans son organisation et surtout son accomplissement.

Ceci étonna Zaktan : les petits îlots entourant Zakaz étaient pourtant le territoire d'une espèce intelligente aquatique et assez dangereuse, armé de Tri-serre. Si n'importe quel groupe de Skakdi aurait voulu cohabiter avec eux, ça aurait été d'une grande difficulté, surtout dans une diplomatie t'elle qu'elle est conçue par un Skakdi à présent.
Mais Zaktan voulait bien laisser ce détail de côté pour le moment,


- Pourquoi tout ceci pour un simple guerrier ?
- Je ne sais pas, j'ai juste appliqué les ordres. Je pense qu'on aura déjà plus d'informations en rentrant à ton nouveau chez toi. On va se diriger vers la côte tout de suite, monte.

Sans plus d'explication, il monta à l'arrière du véhicule. Krahnn mis le contact et les deux Skakdi commencèrent à fendre l'air à vive allure sous les deux soleils qui commencèrent à se coucher. Les teintes rougeâtres donnés par ces derniers firent ressortir un aspect encore plus macabre à la scène de massacre qui c'était achevée à l'extérieur il y a de cela peut être une heure.

Ils se dirigèrent vers la côte Sud, bordé par une forêt tempérée à dix minutes de trajet. Arrivé à l'entrée de la forêt, ils durent abandonnés le véhicule et continuer à pied. A partir de ce point, la côte devrait être à une ou deux heures de marche à peine.


*****

Au bas mot une heure, une heure que Zaktan et Kraahn marchaient d'un pas tranquille dans la forêt. Elle était plus ou moins dense, avec des arbres de petite taille, des conifères ainsi que divers buissons plutôt massifs et petits végétaux. La nuit était tombée depuis une trentaine de minute, tout comme la pluie qui tombait à fines gouttes.

- On est encore loin de la côte ? Demanda Zaktan
- A en juger par les végétaux que l'on vois, je pense qu'on en est encore loin.
Zaktan retint un petit sifflement de mécontentement. Ils avaient beau être loin de tout danger, de ne croiser que des Rahi nocturnes inoffensifs depuis leur entrée dans la forêt, il n'était pas rassuré.

Il remarqua que, tout en marchant, Kraahn regardait les deux lunes cachées par les nuages, dont la lumière les traversait tout de même. Cette même lumière se reflétait dans les gouttes de pluies qui tombaient inlassablement. Zaktan ne prêta pas attention à ce spectacle, mais son semblable faisait apparemment tout le contraire.


- Il m'arrive parfois de repenser à l'ancienne Zakaz, ainsi qu'à la vie que j'y menais. J'ai beau me battre, tuer et recevoir les Honneurs par mes supérieurs, je ne m'en satisfais qu'à moitié, voir moins. Dis Kraahn, avec un ton mélancolique dans la voix.
Zaktan regarda Krahnn avec interrogation.


- Je me demande bien ce que cette mutation t'as fais. Tant de paroles douces, ce n'est pas recevable de la part d'un Skakdi, plus maintenant. Dis Zaktan, froidement.
Krahnn se retourna vers lui.


- Tu auras beau dire ce que tu veux, nous ne sommes pas les machines de guerre que ce raté voulait créer en nous mutant. Ça a justement échoué. Nous sommes encore des êtres vivants, avec des peurs, des craintes et des faiblesses. C'est pour ça que je me bats, pour rétablir les erreurs passées. Et toi, es-ce que tu sais pourquoi tu te bats ? Répondit Kraahn avec insistance.
Zaktan était assez étonné et en même temps amusé.


- Je me bats parce qu'il n'y a que ça à faire en ce monde, car il n'y a que ça à prendre ici-bas. Tout ce que je possédais, je l'ai perdu. Tout ce que je gagne m'échappera des mains un jour ou l'autre. Il n'y a plus de société Skakdi et il n'y en aura jamais plus. Je préfère servir mon propre intérêt pour enfin aboutir à quelque chose... Quelque chose qui m'appartiendra à tout jamais. Rétorqua Zaktan, avec la même froideur dans sa voix.

- Soit, mais arrête de faire comme ci tu ne ressentais plus rien, car je sais très bien que c'est faux, une belle mascarade pour te conforter dans...

Kraahn ne termina pas sa phrase, il avait entendu des bruits d'armes se pointer vers Zaktan et lui même. Il activa son pouvoir et Zaktan fut attirer par un rocher derrière des feuillages.

Sur le moment Zaktan ne comprit pas ce qui passait jusqu'à qu'il, pendant sa propulsion en arrière, vit Kraahn se faire cribler le dos et l'arrière de la tète par une multitude de Cristaux d’Impact. Juste avant que sa vue ne soit obstruer par les feuillages qu'il traversait, Krahnn explosa à cause d'un dernier tir placé dans une agglomération de cristaux dans son dos. Un des morceaux métallique du corps de Krahnn vînt se cogner contre la tête de Zaktan, laissant une traînée visqueuse sur son visage.

Zaktan s'écrasa sur le rocher, sonné. Encore une fois, un des siens venait de mourir atrocement sous ses yeux.


- « Arrête de faire comme ci tu ne ressentais plus rien, car je sais très bien que c'est faux... ».

……Souhaits…..Anéantis….. Souffrance….Haine…….. Vengeance.....Folie....

JE NE PERMETTRAIS RIEN À MON ENCONTRE.

Une lumière rouge et intense revint dans ses yeux, sa pierre de vie s'illumina tout autant. Ses babines se retroussèrent, laissant paraître un sourire ignoble orné par les traits de son visage déformé par la frustration et la rage. Il entendit des pas et des voix s'approcher du périmètre où Kraahn avait explosé. Aussitôt, il nettoya son visage, se mit accroupi et approcha discrètement des feuillages qui le cachait de ses attaquants, tel un fauve. Il remarqua quatre Skakdi, tous armés de Fusil à Cristaux d'Impact. Deux de ces derniers étaient allés juste en face, plus loin dans la forêt. Les deux autres se trouvaient sur le périmètre de l'explosion. Un d'eux s'approcha trop près des feuillages, dos tourné à Zaktan.

D'un seul coup, ce dernier sortis de sa cachette, attrapa le Skakdi par la nuque et la lui vrilla brutalement, toujours avec la même expression sur son visage. Un craquement sourd suivit d'un gémissement se firent entendre. L'autre Skakdi se retourna, visa et tira sur Zaktan. Ce dernier se servit du cadavre du Skakdi comme bouclier, encaissa trois tirs et lâcha le cadavre qui explosa aussitôt. Il avait remarqué que le fusil à amplification de pouvoir élémentaire de Kraahn était là, tout proche et intact.

En esquivant les tirs du Skakdi ennemi, Zaktan fit une roue pour attraper le fusil, se remit sur pieds tout en pivotant sur lui même, se mettant face à son ennemi, et tira.
Le projectile d'Air traversa le Skakdi en pleine poitrine, perforant sa pierre de vie. Grâce aux capacités d’amplification du fusil, le trou provoqué par le projectile s'élargit : l'air avait pris bien plus de volume qu'à la normale. Le Skakdi se retrouva avec un trou béant d'une dizaine de centibio à la place de sa poitrine. Le corps sans vie de ce dernier tomba lourdement au sol.

Zaktan ne perdit pas de temps, il courut et glissa en dessous de feuillage pour aller à la rencontre des deux autres Skakdi. Dès que sa glissade fut terminée, il se remit sur pieds grâce à son élan. Le premier Skakdi fut pris au dépourvu, encore concentré sur la mort de ses deux compères. La dernière vision de sa vie fut le visage de Zaktan parcouru par la pluie, arborant un sourire malsain et des yeux rougeoyant, lui perforant le front avec les deux lasers qui en sortirent.
Le dernier Skakdi se retourna, arme au poing, mais ne pu que prendre en pleine face une décharge d'Air, tiré depuis le fusil de Zaktan, qui lui fit éclater la tête.

Zaktan se raidit, essayant d'épier le moindre signe de présence. Il n'entendait plus que sa respiration inquiétante.
Sûr de sa victoire, il se retourna mais il ne vit que trop tard qu’un Skakdi de grande taille lui fonçait dessus, armé d'un immense marteau de guerre qui allait rencontrer le flanc droit de Zaktan dans quelques instants. Il essaya de se protéger, en encaissant le coup grâce à son bras droit et le fusil.
Zaktan ne put pas tenir : le fusil se brisa en deux et il fit projeter contre un arbre qu'il traversa d'un seul coup.
Cette chute le ramena sur le lieu de l'explosion. Sonné mais enragé, Zaktan se releva, le bras droit pendant mollement le long de son corps. Il essaya de le bouger mais sans succès : les parties mécaniques externes étaient enfoncées ou cassées par endroits.
En laissant ce problème de côté, il releva la tête pour voir le Skakdi de grande taille marcher vers lui.
Ils étaient d'une carrure supérieure à celle de Zaktan, qui appartenait à la plus répandu au près de son espèce mutée. Il avait peu être une tête de plus que lui et des épaules deux fois plus larges que les siennes. Il portait aussi une armure argenté supplémentaire, laissant paraître quelques touches esthétiques.


- Dommage, j'avais préparé un discours pour m'excuser de mon retard, mais il semblerait qu'il soit vain maintenant. Dit le Skakdi d'une voix roque, avec plaisanterie.
Les traits de la face de Zaktan se déformèrent encore plus. Il poussa un rire sadique.


- Ne t'en fais pas, tu pourras leur dire au près de Mata Nui dès que je t'aurais exterminé !
Le Skakdi fronça ses traits, et chargea Zaktan en hurlant en guise de réponse. Ce dernier fit de même, poussant un cri qui n'était pas seulement un cri de guerre, mais un réel vomissement de toute sa haine et de sa frustration. Serrant son poing valide, il s'élança vers le grand Skakdi.

La collision entre les deux êtres était imminente. Quand Zaktan fut à portée, le Skakdi abattit son marteau de guerre dans l'intention de littéralement l’écraser. A ce moment précis, quand la masse du marteau se rapprochait de plus en plus de sa tête, Zaktan pivota à droite, esquivant le coup de marteau in extremis.

Le Skakdi de grande taille voulu relever son marteau enfoncer dans le sol pour asséner un coup latéral à Zaktan, mais il n'en eut pas le temps. Le Skakdi à l'armure verte pris appui sur le marteau, bondit et s'agrippa vigoureusement sur son ennemi, les pieds en appui sur son torse et la main gauche lui tenant le côté de la tête. Zaktan écrasa son front contre celui de son adversaire en continuant de pousser ce cri interminable. Une bouche grande ouverte, des traits déformés par la rage et des yeux rougeoyant, c'est tout ce que voyait le Skakdi complètement désemparé.

Les yeux maintenant incandescents de Zaktan tirèrent des rayons droits dans les orbites du Skakdi. Ces derniers ainsi que le crâne lui même furent transpercés. La tête encore fumante, le corps du Skakdi tomba en arrière. Zaktan lâcha le cadavre et, sans même un regard, se mit à marcher doucement dans la direction initiale qu'il avait entrepris avec Kraahn.

Cependant, à peine retourner, il entendit des bruits de pas derrière lui. Il se retourna puis vit une dizaine de Skakdi armés face à lui. Ce rassemblemant fit oublier à Zaktan qu'un être encapuchonné arrivait sur sa droite, un fusil à la main gauche. Il voulu se défendre mais son assaillant lui enfila des sortes de menottes. Quand elles furent connectées à ses poignets, Zaktan fut électrocuté. Il tomba à genoux et l'être lui asséna un solide coup de crosse sur le côté de sa tête. Zaktan s'étala de tout son long. Ce n'était pas que le choc, il avait subis bien pire, et pourtant... Il ne put que voir les pieds de son attaquant et puis plus rien, tout était noir.


*****

Et donc oui... C'est comme ça que je suis arrivé ici...

Il était de nouveau dans la mine, appuyé sur sa pioche. Il avait fermé ses yeux et avait arrêté de faire quoi que ce soit de productif depuis quelques minutes. Zaktan était revenu à lui par les cris du superviseur du groupe minier.


- Tu te fous de moi, Skakdi ?! Hurla le geôlier.
Zaktan n'eut que le temps de se retourner pour sentir que les arceaux autour de ses chevilles venaient de s'ouvrir comme par magie. Le geôlier, de stature imposante et d’une taille plus que surprenante, était d'une des espèces ouvrières de Stelt. Celui ci s'avance vers Zaktan, l'empoigna par la gorge et le souleva à un bio au-dessus du sol pour l'approcher de sa tête.


- Ça va bien faire la troisième fois que je te surprends entrain de ne rien foutre, j'en ai assez !
Après avoir humé l'onctueuse haleine du geôlier, ce dernier lança Zaktan sur un bloc métallique. La foule autour ne prêtait strictement pas attention à la scène, du moins, pas directement : ceci pourrait leur coûter une nouvelle punition. Mais ils savaient très bien ce qui attendait le Skakdi à l'armure verte émeraude.
Zaktan, lui aussi, savait ce qui allait lui arriver. Il l'avait vu tellement de fois. Peut être même qu'une punition similaire était en train de se dérouler quelque part dans la mine.
Mais le Skakdi s'en souciait guère. Conscient de ce qui allait lui être infliger, il voulu bouger, mais il était comme collé à au bloc métallique.


- L'enflure... Il doit avoir des capacités magnétiques. Pensa Zaktan.
Son analyse rapide fut interrompue par le bruit d'un objet fouettant l'air, suivit par des crépitements semblables à ceux de l'électricité. Il put tourner sa tête vers la gauche et voir le geôlier brandir un fouet parcouru d'énergie.
Zaktan, horrifié, voulu remettre sa tête en position initiale pour fuir du regard sa punition imminente, mais cette dernière fut elle aussi magnétisée au bloc métallique, la figeant sur le côté.


- Maintenant, souffre et apprend !
Le geôlier asséna un coup vif de son fouet sur le dos de Zaktan. Ce dernier poussa un cri de douleur qui raisonna dans toute la cavité de la mine où il se trouvait. Le geôlier surenchérit avec de multiples coups. Le fouet raillait, râpait et se frayait un chemin dans l'armure de Zaktan tout en le brûlant et en écorchant son épine dorsale par la même occasion. Ce spectacle était accompagné par les cris désarticulés et puissants de Zaktan, qui se finissaient, entre les coups de fouets, par des gémissement semblable à des sanglots. Cette scène fit frissonner plus d'un mineur, qui regardait tout ceci du coin de l’œil.
Au bout d'une dizaine de coups, le geôlier marqua une pause, reprit une bouffée d'air et continua de plus belle en proférant menaces et injures à Zaktan, et à tout ceux qui auraient l'envie de l’irriter une nouvelle fois.

Les cris de Zaktan se firent de moins en moins audibles jusqu'à ce qu’ils deviennent de simples inspirations et expirations rapides et saccadées. La mâchoire serrée, les traits déformés par la souffrance et par la haine du fait de cette humiliation qui montaient en lui, on pouvait lire comme un sourire, un sourire malsain dans sa grimace. Ses paupières biomécaniques étaient grandes ouvertes, laissant paraître des yeux d'un rouge foncé, brillant et intense.

Le geôlier donna un vingtième et dernier coup de fouet. Tout en interrompant l'emprise magnétique entre Zaktan et le bloc métallique, il attrapa ce dernier par son épine dorsale et le lança vers ses chaînes, où il atterrit sur le dos. Aussitôt, les arceaux se refermèrent sur les chevilles de Zaktan. Le geôlier se rapprocha du Skakdi gémissant.


- Et maintenant, au travail ! Hurla le geôlier, tout en donnant un coup de pied ferme à Zaktan qui le fit se retrouver à plat ventre.

Zaktan se mit à genoux, supportant son corps grâce à ses bras, toujours avec la même grimace et les mêmes yeux incandescents. En jubilant, il se remit sur pieds et, dans un cri qui fit se retourner tout les mineurs ainsi que les geôliers présents, ses yeux libérèrent deux rayons d'une intensité impressionnante qui perfora la roche devant lui tout en la faisant éclater par endroits.

Ces mots n'étaient que des simples pensées d’un esprit meurtris et pris de rage et de haine, mais ils résonnèrent dans sa tête comme pendant une éternité :


- Je le trouverai. Je le jure sur Mata Nui, sur Irnakk, sur n'importe qui ou quoi, qu'il existe bel et bien ou pas, que je le trouverai : le moyen de me venger de ce monde, qu'il soit entre mes griffes, pour que je puisse le voir et le faire brûler.


~ Fin ~



« Je vous condamne à votre sort – une vie dans l'univers que vous et vos semblables avez faits. »
— Tren Krom, Fédération de la Crainte —


Dernière édition par Geek7734 le Ven 20 Juin - 14:53, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
MasterCryo

MasterCryo

Bizut Actif
Bizut Actif

Masculin Age : 19
Messages : 109
Inscrit le : 28/12/2012
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Jeu 2 Mai - 10:40

Superbe nouvelle, rien à dire sauf :
"il put reconnaître une Skakdi à l'armure blanche"
Euh...si j'ai bien compris l'histoire alors c'est un mâle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Piruk

Piruk

Secrétaire du Club BIONIFIGS
Secrétaire du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 22
Messages : 2605
Inscrit le : 02/02/2010
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Jeu 2 Mai - 11:41

T'a déjà eu mon avis sur la chose, enfin brièvement, et franchement, j'accroche beaucoup. Très immersif comme nouvelle, bien rédigée, et très BIONICLEsque. J'ayme


~ Piruk, Administrateur Premium B.G.N Veteran 
Unity, Duty, Destiny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://piruk.tumblr.com/ http://www.bionifigs.com/le-blog-de-piruk-f94/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Matoran-Master
X-Hawk

X-Hawk

Bizut Actif
Bizut Actif

Masculin Age : 19
Messages : 100
Inscrit le : 09/01/2013
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Jeu 2 Mai - 14:32

Magnifique ! J'aime beaucoup t a nouvelle mais est ce que il y en auras d'autre ?


Toa Decidrix ou X-Hawk
C'est moi et alors ?
Le membre vedette de la X-Force
C'est moi et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maxim21

maxim21

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 24
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Jeu 2 Mai - 19:17

Une forêt ? Sur Zakaz ? Sérieusement ? Ils ont tout détruit, hein, Zakaz, c'est un désert :p
L'orthographe m'a bien gêné par endroits aussi.

À part ça, j'ai bien aimé. On sent une certaine volonté de respecter le canon, c'est d'une bonne longueur ; le concept même de l'histoire est dans ce qui me plaît : on explore les parties moins « épiques », mais plus communes de l'histoire de l'UM.

Bref, bonne petite nouvelle.


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ikaru

Ikaru

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 20
Messages : 3999
Inscrit le : 22/02/2008
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Jeu 2 Mai - 20:44

C'était classe, et les skadidi, c'est classe, et le meilleur des skadidi, c'est trop classe ...
Par contre la fin est ... classe mais décevante, on veut la suite mais on sait bien qu'on en auras pas ><


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-ikaru-f85/
Du7734

Du7734

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 21
Messages : 7527
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Ven 3 Mai - 0:12

@ X-Star: Ahah, il a échappé à ma vigilance et celle de Pi', apparemment ^^'
Je corrige ça.
Merci à toi !

@ Piruk: Merci encore une fois, poto wink

@ X-Hawk: Merci beaucoup !
Et je vais répondre à ta question avec une remarque pour Ikaru.

@ maxim21: Roooooh, on est peut être à deux millénaires de guerre civile avec plus ou moins d'intensité par moment, donc on va dire qu'il y a bien une ou deux 'grandes' étendues de verdures sur ce caillou qui ont tenues bon : P
Je sais bien qu'un avis est égal à un autre, mais je te remercie tout de même beaucoup pour ton commentaire. A pars le coup de la forêt qui te parait un peu pousser, autre chose te turlupine au niveau canonicité ?
Pour ce qui est des fautes, j'ai fais mon possible ^^"

@ Ikaru: Eheh, tout dépend de mon inspiration et si je considère que je réalise quelque chose qui me satisfait. A vrai dire, j'ai peut être quelque idée, mais c'est encore bien trop flou et trop maigre en terme quantitatif pour faire une suite wink
Mais bon, je peux très bien te dire que tout ça, ce n'est que la préparation du Zaktan qu'on connaîtra en 2006, inarrêtable tellement que sa revanche sur sa vie et sur le monde est proche : P

En tout cas, un grand merci à vous quatre, ça fait plaisir qu'une oeuvre où on a mis temps d'énergie et de passion soit récompensée comme ça =D



« Je vous condamne à votre sort – une vie dans l'univers que vous et vos semblables avez faits. »
— Tren Krom, Fédération de la Crainte —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
maxim21

maxim21

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 24
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Ven 3 Mai - 9:21

Bah, justement, deux millénaires de guerre, c'est énorme. Je ne sais pas si tu te rends compte, mais j'imagine mal quelque chose survivre avec des armes élémentaires & co.
Il serait aussi intéressant de te dire que certains stipulent que la dévastation de l'île aurait en partie été orchestrée par Krika - parce que c'est plus facile de surveiller une île désolée qu'une île luxuriante - pas possible de se cacher derrière les plantes, tout ça.

Sinon, toujours au niveau de l'ortho - vu que j'ai pas été très spécifique - je te signale que les trois quarts de tes fautes se font au niveau des verbes, si tu veux savoir ce qu'il faut que tu surveilles tout particulièrement ; )

Au niveau de la canonicité, j'ai aussi légèrement tiqué sur le « sang » - tu l'appelles pas comme ça, mais c'est bien l'idée. Autre petit fait : on ne sait pas si Zaktan était déjà aux mines avant d'être muté par Spiriah.

Dans l'ordre des détails, je ne sais pas si tu t'en es inspiré, mais ça me semble se poser en préquelle de Rising, une des nouvelles de Memoirs of the Dead. C'est bien le cas, ou c'est juste une coïncidence ?


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

Du7734

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 21
Messages : 7527
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Ven 3 Mai - 10:38

@maxim21 a écrit:
Bah, justement, deux millénaires de guerre, c'est énorme. Je ne sais pas si tu te rends compte, mais j'imagine mal quelque chose survivre avec des armes élémentaires & co.
Quand je dis guerre, je parle bien sur la durée: des moments de paix relatives peuvent avoir lieu, avec des 'tits affrontements et ainsi de suite.
Mais à des moments, des parties se forment et peuvent déboucher sur de grands affrontements, comme ici.
@maxim21 a écrit:
Il serait aussi intéressant de te dire que certains stipulent que la dévastation de l'île aurait en partie été orchestrée par Krika - parce que c'est plus facile de surveiller une île désolée qu'une île luxuriante - pas possible de se cacher derrière les plantes, tout ça
Certes, c'est pas idiot xS
@maxim21 a écrit:
Au niveau de la canonicité, j'ai aussi légèrement tiqué sur le « sang » - tu l'appelles pas comme ça, mais c'est bien l'idée.
Je pars sur l'idée qu'ils ont bien un fluide qui régule les apports pour les organes, oui. Mais après, pour le coup du liquide argenté rougeâtre, je dois avouer que je m'étais un peu emballer dans la chose, mais ça me plaisait bien.
@maxim21 a écrit:
Autre petit fait : on ne sait pas si Zaktan était déjà aux mines avant d'être muté par Spiriah.
Bah, il l'est justement quand il se retrouve dans la mine.
Citation :
Dans l'ordre des détails, je ne sais pas si tu t'en es inspiré, mais ça me semble se poser en préquelle de Rising, une des nouvelles de Memoirs of the Dead. C'est bien le cas, ou c'est juste une coïncidence ?
Strictement pas, je n'en est lu aucunes en VO. Comme dis plus haut, c'est une idée qui met venu comme ça, en écoutant une musique (Eon de Celldweller pour les intéressés), 'fin, elle m'a surtout inspiré pour la partie flashback.



« Je vous condamne à votre sort – une vie dans l'univers que vous et vos semblables avez faits. »
— Tren Krom, Fédération de la Crainte —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
maxim21

maxim21

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 24
Messages : 2719
Inscrit le : 17/12/2006
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Ven 3 Mai - 10:56

Geek7734 a écrit:

Quand je dis guerre, je parle bien sur la durée: des moments de paix relatives peuvent avoir lieu, avec des 'tits affrontements et ainsi de suite.
...
Heu, tu crois que c'est pourquoi que la Confrérie des Makuta a décidé de bloquer l'île ? Il n'y a **pas** de paix sur Zakaz. Je sais pas si tu comprendras la référence, mais Zakaz, c'est comme l'Empire Goa'uld après la chute d'Apophis.

Et, au passage, tu parles de « dizaines de millénaires » dans le texte...


« We know. Leaked images, rumors brewing, blah blah blah. Old news. »
- Toa Nuva Pohatu, Makuta's Revenge (légèrement modifié ; par Angel Bob)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

Du7734

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 21
Messages : 7527
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Ven 3 Mai - 12:59

Nope, je ne comprends pas la référence mais je comprends l'idée u.u
Citation :
Et, au passage, tu parles de « dizaines de millénaires » dans le texte...
... Moi qui était extrêmement penché sur la question de la spatialisation temporelle, je tombe des nues ._.
Et ça me fait extrêmement c****, donc je vais voir ce que je peux faire pour arrondir les angles.



« Je vous condamne à votre sort – une vie dans l'univers que vous et vos semblables avez faits. »
— Tren Krom, Fédération de la Crainte —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Du7734

Du7734

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 21
Messages : 7527
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer Mer 4 Juin - 22:08

Simple petit message pour spécifier deux/trois modifs' mineurs, dans les descriptions très « psychologie » notamment, que j'avais envie d'apporter. Rien d'important pour vous surement, mais autant déterrer tout ça pour que certains la découvre, ou même la redécouvre, qui sait ! (Bon okay, je pense pas pour la dernière option, mais pourquoi pas).



« Je vous condamne à votre sort – une vie dans l'univers que vous et vos semblables avez faits. »
— Tren Krom, Fédération de la Crainte —
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Contenu sponsorisé





Message(Ancre) Sujet: Re: [Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fans Fictions] Nouvelle : Arrivé dans un second Enfer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fans-Fictions] Nouvelle : Le Gladiateur
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?
» Mise à jour de la liste des cartes bannies et du réglement d
» une nouvelle arrivée chez reinnette
» ma nouvelle arrivée chez reinnette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales