AccueilS'enregistrerÉvènementsCalendrierPublicationsRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Ven 28 Déc - 14:28

Cette Fan-Fiction est un peu différente des autre dans le sens où elle est plus une récapitulation qu'autres choses.
Pour faire simple il s'agira, comme son nom l'indique, d'une chronique de la Vie de Nui, Makuta de son état et aussi mon personnage sur le RPG Les Guerres de Spherus anciennement War of Powerful..

Cependant, contrairement au Mille Vies de Makuta Zevan, il ne s'agira pas de vous raconter ce qui était arriver a Nui avant son arrivé sur le RPG mais bien sur qui lui arrive pendant.

A ce stade de la lecture vous vous demanderez surement où je veut en venir, et bien c'est simple.
Nui est un personnage qui apparaitra dans plusieurs de mes fics et dont une partie des événement majeurs de son existence auront lieu dans le Monde de la Guerre des Puissants.
or je le sais bien vous, ceux qui me lisez, n'êtes pour la plupart pas sur ce RPG et pour ceux qui le sont nous ne sommes pas a l’abri d'un archivage des topics plongeant dans l'oubli une partie de son histoire.

Ce Projet aura donc pour but de rassembler les différent RP de Nui et de les assembler en quelque chose de cohérent permettant de suivre son histoire sans avoir a jongler avec les sujet d'un site qui vous est inconnu.
Évidement certains passages parfaitement dispensables et inhérents a la mécanique du RPG, l'achat d'équipement et autre, seront coupés ou bien résumés a l’extrême.
En cas de Rp de groupe, missions communes, Event et autre, les messages des autres membres présents seront inclus dans un souci de cohérence générale.

En ce qui concerne le rythme de publication, il sera plus rapide que celui de mes autres publications  car tout est déjà écrit il suffit juste de transférer et corriger quelque faute ici et là.

Concernant la présentation, ce message sera édité au fur et a mesure des publication accompagné d'un post d'Up.
Si ce message venait a dépasser la limite de texte, chose probable sur le long terme, la suite sera publiée dans un autre post.


Les Chroniques de Nui



1.L'Explorateur de la Paix.

Spoiler:
 


2. Premier Contact

Spoiler:
 


3.Arrivée et Détour.


« Je suis rien et tout a la fois, je suis le devenir et le vécu, l'improbable et le plausible. On m'appelle Nui. »

Son armure endommager suite a sa confrontation avec le messager Nui laissa le convoi de marchandise le porter jusqu'à Le-Metru.
Errant a travers les commerces du Metru afin de trouver de quoi se réparer le Makuta croisa la routes d'une Toa du Plasma du nom de Tanika accompagner des ses atypique compagnons, Vorona une vortixx et Cordax un Makuta,
A ce groupe pouvait s'ajouter un autre Makuta du nom d'Infinity.
Une discussion s'ensuit au cours de laquelle la possibilité que le Maitre est pu survivre a la Bataille du Codrex est débattu.
Les réflexion seront hélas de courte durée.

Spoiler:
 

*****
Tanika:
Spoiler:
 

*****

Nui
Spoiler:
 

Tanika
Spoiler:
 


Nui
Spoiler:
 


Dernière édition par Reaper le Ven 22 Nov - 0:25, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Sam 29 Déc - 15:10

Up.

La deuxième chronique: Premier Contact est disponible, bonne lecture.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
NymocD66

avatar

Nouveau Fan
Nouveau Fan

Masculin Age : 21
Messages : 34
Inscrit le : 18/05/2012
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Dim 30 Déc - 19:21

Complètement HS mais je suis trés curieux... : serait tu pas un joueur de starcraft? ^^' parceque tu parle de guerre (normal tu me diras), maitre esprit, et encore !


Fine , Thank you !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Du7734

avatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7525
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Mer 2 Jan - 2:37

Reaper a écrit:
cette Metru
Si je ne me trompe pas, c'est masculin, nan (donc 'ce metru') ?

Pour un fois que je peux prendre un de tes fics à son commencement, j'en profite =D
Super écrit, comme d'habitude, rein à dire. Je te tire mon chapeau pour le combat du second chapitre, vraiment épique. Par contre, l'es actions étaient quelques fois difficiles a assimilé au vu de la cadence de ces dernières.
Aussi, Nui utilise la télékinésie dans le premier chapitre. Comment peut-il possédé ce pouvoir étant un Makuta ?

@ NymocD66: cette fic est directement des évènements de la vie de Nui dans le RP, Les Guerres de Spherus. Donc non, aucune influence Starcraftesque ou autre ne peut être présente la dedans ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Mer 2 Jan - 12:50

@Geek: Techniquement les Makuta de la dimension de la Fusion, ou Light Makuta comme je les appels, possèdes des capacité de télékinésie.
Cependant Nui n'est pas l'un de ceux là, ce pouvoirs est une capacité propre au personnage dont l’acquisition sera expliquer dans une chronique ultérieur.

UP, troisième chronique: Arrivée et Détour disponible.

ps: Les personnages de Tanika, Vorona et Cordax sont des création de Rohrak.
Les Rp les concernant ont été ajouter dans leur intégralité et sans modification aucune excepter quelque légère correction orthographique/
Pour toutes questions concernant ces personnages s'adresser a leur créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Du7734

avatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7525
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Ven 4 Jan - 3:05

Magnifique... Sérieusement, ce style que tu as, si épiquement mangaesque (j'aime faire du néologisme), je l'adore.
C'est vraiment un style qu'il manquait à BIONICLE selon moi (pas aussi excessif que toi, mais voilà quoi), mais bon, bien obligé à cause de la tutelle de LEGO et le publique visé par ce dernier.

Bref, j’aimerais aussi avoir quelque précision: je crois bien que WOP se passe dans un univers alternative à l'originale de Bionicle. Ce passage se déroulerai vers quand ?
Si tu pourrais aussi me donner des liens (vu que je crois qu'il y a comme des archives) sur les grandes lignes de WOP, en ce qui concerne le Maître, par exemple. Ça m'aiderais à encore plus apprécier tout ça ^^

Ensuite, j'ai pas trop compris pour la fin, c'est surement toi qui t'es emballé dans le RP, mais le fait que la voie soit plus dense que le sol, je trouve ça assez gros, quand même ^^"

Reaper a écrit:
D'une voix glacial Nui lui répondit:
-Donne moi ta tête...
On les reconnait, les fans des Transformers de Bay ^^


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Ven 4 Jan - 18:54

[HRP]En raison de sa taille ce RP a eu droit a son propre post, si il reste encore de la place je placrait les chronique suivant a la suite de celui-ci, sinon dans un autre post.[/HRP]

4.Au Cœur des Archives


Le Combat entre Nui et l'Erazer se poursuit jusqu'au cœur des archives de Metru-Nui troublant par la même occasion les recherches d'un skakdi nommé Skrex.

Nui :
Spoiler:
 

Skrex:
Spoiler:
 

Infinity :
Spoiler:
 

Tanika:
Spoiler:
 


Raidark :
Spoiler:
 

Les deux skakdi, Skrex et Raidark, combine leur pouvoir pour lancer une attaque élémentaire sur leur ennemis.

Infinity:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Skrex :
Spoiler:
 

Infinity :
Spoiler:
 

Tanika :
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Skrex:
Spoiler:
 

Infinity:
Spoiler:
 

Tanika:
Spoiler:
 

Les diffèrent protagoniste discute de cette rumeur, Nui reste silencieux, Skrex prend la parole.
Spoiler:
 

Nui :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
djodjo69100

avatar

Nouveau Fan
Nouveau Fan

Masculin Age : 17
Messages : 77
Inscrit le : 08/01/2012
Pays : France

HERO FACTORY
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Dim 6 Jan - 12:31

De très bonne Fan-Fiction je n'ai pas pu lire tous c'était trop long.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Mer 24 Avr - 15:39

5.Épidémie I: Le Conseil de la Haute Flèche.


Après son combat dans les archives Nui se rendis a la réunion qui se tenais au Colisée pour faire la point sur les rumeurs d'une épidémie frappant l'univers.
Arrivé devant le Colisée il croise a nouveau la route de Redorak, ce dernier était aller a Ga-metru a la recherche d'information concernant l’épidémie.

Les recherche n'avait guère était fructueuse mais lui avait permis d'en apprendre un peu plus sur la maladie, confirmant par la même la réalité de celle-ci.
Nui se rendit ensuite au sommet du Colisée où ils fut rejoins par des guerriers de diverse horizon, la réunion pu commencer.


Nui:
Spoiler:
 

Skrex:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Tanika:
Spoiler:
 

S'en suivit un bref échange au cours duquel le continent nord fut évoquer comme origines probable de la maladie ainsi qu'un projet de mise en quarantaine massive.
C'est a ce moment qu'un nouveau protagoniste entra en scène.


Mystérieux Nouveau Protagoniste:
Spoiler:
 

Makuta Infinity:
Spoiler:
 

Skrex:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Tanika:
Spoiler:
 

Dume:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

A l'aide des Makuta présent (Nui, Kiinesch et Phantrakk) tout les guerrier se téléportèrent sur Visorak.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Du7734

avatar

Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS
Responsable Encyclopédique du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 20
Messages : 7525
Inscrit le : 06/06/2010
Pays : ChomeurLand

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Mar 30 Avr - 3:01

Pour ce qui est des fautes, on peut remarquer un 'Skaddi' dans les deux premiers spoiler de Nui ainsi qu'un 'purent et simple' dans le second wink
Un petit oublis dans le spoiler de Dume, aussi: Vahis au lieu de Vahki.

Mise à pars ça, bon chapitre explicatif, par contre, sauf erreur de ma part, ça me parait assez gros que le pouvoir de téléportation limité de trois Makuta (il manque pas Cordax, d'ailleurs ?) puisse téléporté une dizaine de guerriers.

J'attends avec impatience la chapitre suivant, y aura apparemment de la viande Very Happy




Dernière édition par Geek7734 le Ven 3 Mai - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f119-le-blog-de-du7734 http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Geek7734
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Jeu 2 Mai - 18:46

6.Épidémie II: Le Centre de Recherche.

Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Alors que les guerriers se rassemblaient une Matoran croisa leur chemin, elle dit s'appeler Karra.
Kiinesch profita de ce moment pour se dévoiler au reste du groupe.


Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Infinity:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Infinity:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Infinity:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Infinity:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Infinity:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 


Avant de téléporter les prototypes, Kiinesch ne peut s'empêcher de remarquer que l'une des cabines où ils sont enfermés est laissée vide.
Alors que tous se précipitent au nord, à un kio, poursuivit par des infectés pour les moins chanceux, le communicateur des différents protagonistes sonne. Dume est à l'autre bout, visiblement satisfait et inquiet à la fois


- Je savais que vous y arriveriez! Dépêchez-vous!
De nouveaux infectés apparaissent à un rythme toujours plus rapide.
La maladie aurait même atteint la lointaine Nynrah.
Des médecins affirment qu'elle se trouve même à Metru-nui.
Vous ne disposez pas de beaucoup de temps.
Les prototypes que vous avez en votre possession vous permettront de ne plus être exposés à cet étrange virus. Mais nous n'avons toujours pas de moyen de trouver qui est ou non infecté, ni même de les soigner.
Rendez-vous au Continent Nord. Il semble que ce soit là que les infectés sont en plus grand nombre. Il y aura peut être des résistants à la maladie, qui sait?
Dépêchez vous! Je ne donne pas une semaine à notre univers, au rythme où vont les choses!


Dernière édition par Reaper le Mar 9 Déc - 0:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Lun 15 Juil - 20:14

7.Épidémie III: Concertation avant le départ.

Makuta Infinity:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Tanika:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Kiinesch:
Spoiler:
 

Tanika:
Spoiler:
 

Solok:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Jeu 21 Nov - 22:14

8.Épidémie IV: Les Colonies du Continent Nord.

Le Skaddi Skrex, qui avait décidé de faire cavalier seul au début de l'épidémie, revint au Continent Nord là où il fut témoin du premier cas connu d'infecter, un ancien Makuta du nom de Pantax.
Arrivé dans un colonie de Po-Matoran déserte au premier abord il se fait par la suite attaqué par des infectés, il réussit à triompher d'eux mais se fait blesser dans le processus, craignant d'être infecter, à juste titre, il fit route vers un village Ga-Matoran proche espérant être plus chanceux.

Un peu plus tard le Makuta Kiinesch arrive sur place.


Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Spoiler:
 

Le Makuta Infinity, troubler par le détail évoqué par Nui quitte le groupe par téléportation pur en apprendre plus.

Phantrakk:
Spoiler:
 

Un cri retentit, audible à des Kios à la ronde. Une voix déformée. Une voix torturée. Ce fut le silence à nouveau.
L'hurlement qui avait troublé un instant le silence mortel du lieu - signe avant coureur d'évènements plus dramatiques encore était celui d'une voix que l'on put reconnaitre. Et c'est avec horreur que tous analysèrent à l'intérieur celle de Skrex, le Skakdi


Interlude: Skrex - Le Dernier Son des Tambours.

Spoiler:
 

Plusieurs heures plus tard.

Spoiler:
 

Fin de l'interlude.

Un cri retentit, audible à des Kios à la ronde. Une voix déformée. Une voix torturée. Ce fut le silence à nouveau.
L'hurlement qui avait troublé un instant le silence mortel du lieu - signe avant coureur d'évènements plus dramatiques encore était celui d'une voix que l'on put reconnaitre. Et c'est avec horreur que tous analysèrent à l'intérieur celle de Skrex, le Skakdi.


Kiinesch:
Spoiler:
 

Nui:
Spoiler:
 

Phantrakk:
Spoiler:
 

Tous peuvent voir, à quelques bios à peine, un immense animal. Il est d'une taille considérable, plus de quatre bios de hauteur. Ses yeux multiples, six au total, lancent des regards meurtriers. Sa musculature incroyablement développée tremble. Il a sentit l'odeur de proies.
Une longue queue hérissée d'une massue d'épine se balance derrière lui. Les griffes de ses quatre énormes pattes raclent le sol.

Les épines sur son dos se frottent dans un bruit métallique, alors qu'ouvrant la gueule, il lance un cri qui se poignarde lui même par son intensité. La poussière semble s'écarter. Sa peau violacée lance des reflets noirs poison.
Le froid ambiant ne semble pas incommoder la monstruosité. Se dressant de toute sa hauteur avec un grognement ô combien terrible, elle révèle une carcasse mâchée, déformée.
Autrefois il s'agissait de Skrex. La bête fait voler sa queue, qui brise sans effort un des seul arbre rabougrie ayant survécut au virus.
Prête à passer à nouveau à table, et dévorer les quelques survivants sur ce bout de caillou.
Un liquide épais et gluant comme du pétrole coule le long de ses dents effilées.


Interlude - Makuta Infinity: Celui qui savait - Découverte.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Teridax the new UM

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1902
Inscrit le : 27/11/2008
Pays : Univers Matoran

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Lun 11 Aoû - 0:55

Eh bien? On s'arrête bien tôt en chemin Nui! Il y a encore beaucoup d'événements à relater, n'est-ce pas?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=112 http://www.les-guerres-de-spherus.com/ http://www.bionifigs.com/f83-le-blog-de-teridax-the-new-um
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Mar 9 Déc - 19:31

9.Épidémie V: Le Patient Zéro.

Nui arriva au village déserté, le silence était pesant et il ne voyait nul trace de Skrex.
Phantrakk et Tanika arrivèrent peut de temps après.

Nui sonda les environ par télépathie pour tenter de trouver la trace de pensées complexes mais ce qu'il trouva n'était pas une pensée.
C'était une volonté écrasante outrepassant la notion même de destruction, ce qui venait vers eux n'était pas un simple rahi.
Et lorsque que la créature en question se montra devant eux Nui sut que le cauchemar ne faisait que commencer.

*Cette créature...pour quoi mon âme tremble a ce point en sa présence?*
*Serait ce de la peur grand makuta?*
*Non c'est autre choses....Cette bête....IL l'avait déjà affronter.....je comprend a présent...si cette chose est là alors c'est que LUI est derrière tout ceci...*
*Si c'est le cas alors nous l'avons conduit a la mort*
*.........Pardonne moi Zevan mais tu as échouer.....*
*Lâche....ou bien l'ignorait tu? Ou avait tu besoin d'un autre pion sur ton échiquier?*
*Peut être les deux......*
*Le grand œuvre....ma fin tant désirer....HA HA HA HA HA HA HA HA*

Nui mit un terme au chaos de ses pensées pour s'adresser par télépathie au reste du groupe.
*Il va nous falloir un plan d'action, Phantrakk vous êtes le plus expérimenter d'entre nous a vous de définir la marche a suivre.*

La créature regardait les trois guerriers tout en "salivant". Le Makuta de Nynrah n'avait jamais vu de telle créature auparavant.

-"Au vu de l'aspect monstrueux de cette créature, je dirais que cela doit être le "Manas" que Pantax avait mentionné..."

Après cette remarque, Phantrakk s'adressa à ses deux compagnons par télépathie pour leur donner la stratégie qu'ils allaient devoir appliquer dans ce combat.

-*"Je pense que vous devez déjà vous en doutez mais nous ne vaincrons pas cette créature si nous utilisons seulement la force brute. Je vais me charger de retenir cette créature pendant que vous l'attaquerez à distance avec vos pouvoirs. Par contre, si vous pouviez essayer de ne pas trop "endommager" ce spécimen, ce serait bien. Il s'agit probablement d'une espèce unique et j'aimerais bien pouvoir l'étudier quand j'en aurais la possibilité."*-

L'ancien guerrier de l'Empire se concentra afin de faire appel à son pouvoir de contrôle de la gravité. La créature se retrouva violemment plaquée contre le sol par la pesanteur dont l'intensité avait soudainement augmentée. Tant que Phantrakk n'aura pas désactivé son pouvoir, il lui sera difficile de se déplacer et même s'il arrivait à le faire, ses mouvements seraient certainement très lents.

C'est à ce moment précis que le Makuta Infinity apparut sur le champ de bataille, un seul regard sur la créature suffit à le convaincre de diriger son épée vers elle.


Interlude - Makuta Infinity: Celui qui savait - Venu d'un Autre Monde ?

A son étonnement, Infinity vit une troisième personne, à sa question, il répondit :

-Les Autres, sont au Continent Nord, tentant de trouver un Remède a l'Infection, après avoir trouvé les Prototype grâce au instruction du Turaga Dume, ce dernier nous a ensuite dit de nous rendre au Continent Nord, ce que nous avons fait évidemment, mais a notre arrivé, après un petit Moment, un Makuta nommé Nui nous a fait part de l'Information suivante : Que la Personne qui nous avait envoyé cela l'a fait sur les ondes courtes, il devait donc être à proximité. Je suis donc retourné sur cette île pour le retrouver... Ou au moins... Des traces, je compte bien le retrouvé, pour tirer tout ça au clair. Car, les personnes que j'ai laissé au Continent Nord pense que tout ça n'est qu'un piège... Voila... Voila pourquoi je suis ici.

Mais en même temps, le Makuta ne pouvait s'empêcher de penser :

-"Que fait-il ici, pile a cette Endroit, peut être sait-il certaine chose..."

Après son discours, le Makuta regarda la Matoran, et se retourna vers le Makuta :

-Et vous deux, que faites vous ici?

-  Le fléau vole plus vite que le nuage d'orage. Déjà il ravage toutes les régions que nous connaissons. Visorak et le Continent Nord ne sont qu'un début.
Vous êtes long d'esprit semble-t-il, Infinity...Je suis celui qui ai passé l'appel à courte distance.

Devant l'air étonné de son interlocuteur, Shrecki fait un geste vers la Matoran.

- Je ne suis pas resté inactif durant tout ce temps. J'ai fais des recherches. Interrogé des personnes peu recommandables, et me suis trouvé dans des situations qu'il est préférable de ne pas évoquer. Toujours est-il que j'ai trouvé des personnes ne provenant apparemment pas de notre Univers - et je ne parle pas de dimension parallèle. Des personnes venant tout simplement d'une "planète", comme ils l'appellent.

Un grand danger est à la source de tout ceci, Infinity. Une créature qui n'est pas de notre monde. Et même si nous parvenons à la défaire par quelque miracle...Le virus continuera à se propager. La solution se trouve ailleurs.

Shrecki se tourna alors vers la petite Matoran. Quelques infectés tués à leurs pieds, ils sont assis.

- Donc selon vous, vous avez simplement résisté car n'étant pas exposée au virus. Une hypothèse intéressante, mais voyez-vous j'en ai une autre. Je ne peux pas encore la confirmer toutefois.
Tous cherchent une solution au virus. Un antidote, un vaccin. Mais si cette maladie affecte aussi les Makuta, ce n'est plus tant utile, n'est-ce pas?

La Matoran l'observe

- Mais comment un virus peut infecter un Makuta? Cela n'a pas de sens!
- En réalité, si, bien au contraire. Cela est justement dû au fait qu'ils sont Makuta. Qu'est-ce qu'un Makuta?
De l'antidermis à l'état pur. Et qu'est-ce que l'antidermis? Un virus...
Nous sommes donc en présence d'un supervirus, capable d'affecter d'autres virus, mais aussi de muter par lui-même pour affecter les autres formes de vie. Une fois l'antidermis affecté, il va se solidifier et se mettre à grossir comme un soufflé. C'est pour cela que certains ont cru à un retour vers une forme organique, qui en réalité n'en est pas une.
Les autres vies subissent des effets similaires, comme ces pauvres malchanceux. Dit il en direction des infectés qui gisent morts
Les liquides à l'intérieur d'eux se solidifient, puis gonflent violemment. Vous avez constamment besoin de liquide, pour refroidir vos systèmes jusqu'à ceux du cerveau. Par ces monstrueuses déformations, le cerveau est compressé. La douleur provoque une agressivité accrue.
Mais il me manque encore quelques pièces au tableau. Et le plus terrible est qu'il nous est donc impossible pour l'heure de créer un antidote, puisque tout liquide sera affecté, je le crains, et ce quelle que soit sa nature.

- Mais, et pour la créature, qu'allez vous faire?

- Moi? Pour l'heure, rien. Je ne peux pour le moment intervenir. Pas tant que tout n'est pas complet. Pas tant que je n'ai pas un moyen sûr de mettre hors de portée du virus toutes les personnes de cet univers.
Cette créature...

Shrecki repense aux représentations qu'il en a vu

- Ce Rahi n'a certainement rien de normal.

Comme appeler par son Destin le Makuta Infinity se téléporta brusquement hors de ces lieux, laissant Shrecki en plan avec la Matoran.

- Nous n'avons pas le choix. Continua t-il. Il faut retourner là où tout a commencé. Et je connais quelqu'un qui pourra répondre aux quelques questions qu'il me reste.

Le Makuta se leva

- Vous allez rencontrer des personnes que vous considériez comme des légendes. Venez

Fin de l'interlude

Suivant les ordres de Phantrakk Nui s'envola dans les airs et atterrit sur le toit d'une des habitation un peu plus loin.
De cette position il avait une vue d'ensemble de la situation, Phantrakk avait immobilisé la bête avec ses pouvoir de gravité et Nui vit une occasion d'en finir.

Ils rassembla alors ses forces pour lancer une attaque décisive, il écarta les bras et serra ses poing.
Sous le coup de la puissance dégagée le toit sur lequel il se tenait se creusa, utilisant lui aussi son pouvoir de gravité il arracha du sol les habitation environnante puis avec son pouvoir de fragmentation il les transforma en une nuée de shrapnels métallique.
En utilisant son pouvoir du magnétisme il les assembla en une série de lance de métal, enfin il canalisa son pouvoir d'ombre a l'intérieur puis les envoya sur la bête.
Il prit soin d'épargner la zone comprenant Phantrakk et la tête de la bête mais le reste de son corps serait cribler par ses lances.
C'est à cet instant quil remarqua la présence du makuta infinity à ces cotés, il s'adressa alors à lui par télépathie.

*Dites moi...qu'avez vous trouver sur Visorak?*
* Pour Visorak, je vous raconterais plus tard, on à pas le temps là.* Fut sa réponse.

Tanika de son coté avait prit son envol, montant haut dans les airs.
La combinaisons était assez lourde mais elle pouvait encore voler. Elle s'éloigna de la créature et une fois à bonne distance, elle chargea ses boules de plasma.
Même si la combinaison bloquait une partie des rayonnement solaire, elle aurait assez d'énergie au moins pour ce combat. La stellaire se mit à lancer en rafale des boules de plasma qui n'auront d'effet que faire fondre un peu la peau du rahi pourtant extrêmement dure. Elle les lancait à grande vitesse. Une mitraillette pourrait tirer aussi vite qu'elle.

Alors que la créature se remettait des nombreuses mais petites explosions, Tanika chargea une grande, très grande boule de plasma dans ses deux mains qu'elle souleva au dessus de sa tête avant de la lancer droit sur le sol. L'explosion qui en résulta créa une onde de choc qui non seulement devrait assommer la créature mais aussi la faire reculer d'un bon mètre.

Cependant la mettre à terre ne serait pas si aisé, l'immense animal est affalé sous son propre poids. Mais il parvient à décoller son crâne, et ouvrant sa gueule, lâche soudain un cri d'une puissance phénoménale, qui déchire l'air. Les lances et les boules de plasma furent se dispersent avant de l'atteindre, éclatées sur elles-mêmes. La queue du monstre plonge sous terre, et ressort quelques mètres plus loin, sous Phantrakk. L'effet de surprise est suffisant; la concentration s'estompe juste un bref instant, permettant à l'animal de glisser hors de l'attraction colossale exercée par le Makuta.
Une volée d'épines, en provenance du dos de la créature, s'écrasent tout autour de Nui et Infinity, couvrant un très large périmètre en peu de temps. Les muscles bandés, le monstre s'arrache du sol et entame une course rapide, terrifiante. La terre hurle sous ses griffes, et c'est avec une agilité très surprenante que la créature se jette sur les guerriers. Les projectiles ricochent sur sa peau, qui est plus résistante que la pierre Makoki. Ouvrant sa gueule terriblement développée, la bête dévoile plusieurs rangées de dents, qui tournent en sens inversés, à la manière de multiples scies circulaires. L'haleine putride déjà atteint les malheureux, plus corrosive que l'acide. Mais soudain la bête ferme son hideuse gueule. Stoppe tout son mouvement brusquement, et dans sa lancée, percute violemment les combattant, les envoyant plusieurs mètres plus loin, sur le sol rocailleux et boueux du village Matoran.

Faisant volte-face, le monstre observait de ses multiples yeux tous ses ennemis. Sa queue massue se balançait derrière lui, montrant son énervement. Un grognement guttural annonça que l'animal était prêt à repasser à l'attaque.

Le premier à réagir fut infinity, invoquant le pouvoir de son épée contre la pluie de pique.

-Aller Armageddon, Champ de Désintégration!

Le Champ désintégrateur libéra une petite partie de l'espace, et créa un trou assez grand pour que Nui et Infinity puissent passer, ce dernier enchaina sur une salve d'ombre, qui fut repousser, des lames d'ombres, elles aussi repousser, et enfin un orage électrique.
Son but était d'immobiliser la Bête le temps que les autres guerriers puissent l'attaquer.

Tanika était rester dans les airs, estimant que, à moins qu'il ne lui pousse des ailes à la créature, elle serait à l'abri de ces attaques.
Elle croisa alors les bras et vola à grande vitesse pour passer au dessus du rahi.
Quand elle arriva à la verticale de ce dernier, elle rouvrit grand les bras et une pluie de boule de plasma vint s'abattre sur la zone où il se trouvait. L'on pourrait comparer cela à une chute de météorites ou bien à un bombardier larguant son chargement sur un tank.

Le cri de puissance de la bête avait projeter Phantrakk en arrière juste avant que la queue du Rahi ne sorte de sous terre pour le frapper. Bien que le Chef de la Conrérie ait réussi à "esquiver" l'assaut de l'animal, ce dernier était désormais libéré de son emprise gravitationnelle. Une volée d'épine s'était abattu Nui et Infinity avant que la bête ne se mette à les charger, les envoyant valser. Le Makuta profita du fait que la bête était occupée pour se relever, reculer et envoyer un message télépathique aux autres.


-*"Oubliez ce que je j'ai dit précédemment. Notre priorité est de tuer ce... "Manas" ([HRP]Manas = monstre en langage Matoran[/HRP]) . Après, on verra s'il reste des morceaux qui pourront être analysés. "*-

Les guerriers qui l'accompagnaient avait déjà commencé à préparer leur riposte quand l'ordre télépathique leur parvint. L'ancien Empereur leva les yeux et vit Tanika se préparer à lancer des boules de plasma comme elle l'avait fait précédemment. Le Makuta jeta un bref coup d'oeil à son épée tandis que les souvenirs de son duel contre le séide Mort lui revint.

*Cela ne doit pas être bien dur à utiliser.*, pensa t-il.

Il pointa son épée vers le sol et se concentra. Les motifs gravés sur la lame du sabre se mirent à briller d'un vert sombre. L'instant d'après, des racines semblables à celles que le Séide pouvait jadis invoqué sortirent de sous terre et s'enroulèrent autour des jambes et de la queue du Rahi, immobilisant ce dernier. Phantrakk savait que la bête finirait par se libérer mais il espérait qu'elle reste immobile assez longtemps pour que l'attaque de Tanika fasse mouche.

De la volée de pic dont il avait été épargné par le champ de désintégration d'armageddon, Nui vit qu'il en restait à peut près la moitié planté dans le sol.
Chacun d'entre eux était large comme son bras et sans doute gorgé de l'infection.
En voyant les assaut conjuguer de Tanika, de phantrakk et d'Infinity il eut une idée.
Il se refusa a toucher les pic directement mais en fit léviter cinq autour de lui par magnétisme après quoi il les élevèrent dans les airs à environ 9 bio au dessus de la bête.

*Elle a 6 yeux soit plus que ce groupe ne compte de guerrier, cependant son champs de vision doit avoir un angle mort*

Nui lança ses cinq pic chacun dans une direction différente, si la bête manquait à en évité ne serait-ce qu'un seul alors le makuta aurait trouver son angle mort cependant il y avait une possibilité qu'il n'y ait pas d'angle mort mais même si il n'y en avait pas toute ses attaque lancer en même temps pourrait fort bien émousser ses perception, enfin ses piques étaient ils capable de blesser celui qui les avait lancer? Nui allais vite être fixer.

Le Rahi arriva à un point de non retour. Son énervement dépassait l'imagination. Alors qu'Infinity tente vaillamment de le combattre, le monstre lui inflige un terrible coup de ses griffes, sous la puissance de coup uniques ses attaques d'ombre volent en éclat.
Alors qu'il est fauché, usant de sa rapidité extrême, l'animal glisse sa tête en dessous des jambes du Makuta, et d'un coup violent, le projette vers le ciel, vers les boules de plasma de Tanika. Sa queue bat l'air, percute Infinity alors qu'il était en train de retombé.
Sa concentration brisé, l'orage se disperse avant que la bête n'est à encaisser le moindre éclair. Son énorme massue revient après ce mouvement, la créature se préparant à effectuer un bond, mais se stoppe. Ses mouvements sont bloqués par les racines de Phantrakk.

Le Rahi sembla alors inspirer l'air. Soudain, de tous les pores de sa peau, une brume violacée jaillit en un flot continu, qui couvrit rapidement tout le champ de bataille et piégea toutes les personnes présentes.
Des épines jaillirent du dos du "mana", percutant les boules de plasma en leur centre exacte, et par quelque processus mystérieux, les réduisirent à néant. Une des attaques de Nui toucha pourtant l'animal, au dos. Mais l'épine se brise sur la peau rocailleuse et pourtant d'apparence visqueuse de la bête. Le cauchemar vivant s'arrache aux racines. Des veines proéminentes apparaissent le temps d'un battement de cœur sous sa peau plus épaisse que la pierre, et qui pourtant semble être d'apparence les chairs même de la bête, comme si on lui avait justement arraché sa peau. Ses yeux brillent de malice et de colère, alors que, plus discrète qu'une ombre mais plus mortelle que le Fléau venu de la dimension noire, la Haine s'élance vers Phantrakk.

Tanika peut remarquer que les rochers alentour - seuls éléments perceptibles dans le nuage - commencent à fondre, comme des morceaux de plastique exposés à une chaleur trop puissante.

Le Makuta-Leader le Confrérie via la Bête sl'élancé vers lui, pourtant il ne bougea pas comme s'il était pétrifié par la peur... ou qu'il attendait quelque chose.
La distance entre les deux diminua jusqu'à ce qu'elle devienne nulle. Mais au lieu de percuter le Makuta,.... il le traversa comme si l'ancien guerrier de la Confrérie n'était rien d'autre qu'un fantôme.

Non, pas un fantôme. Un spectre, le "Spectre de Nynrah".

La bête s'arrêta brusquement, ne comprenant probablement pas ce qui venait de se passer. Et elle le comprit encore moins lorsqu'elle vit non pas un, mais cinq Phantrakk.

A quelques Bio du nuage recouvrant le champ de bataille, le véritable Phantrakk maintenait son illusion afin de détourner l'attention de la bête.

Lorsqu'il avait aperçu le gaz émaner des pores de la peau du Rahi, le Makuta de Nynrah s'était téléporté tout en ayant pris soin de laisser derrière lui un double illusoire pour que la bête ne remarque pas son absence. Une fois à l'abri, il avait modifié son illusion afin de semer la confusion dans l'esprit du "Manas" afin que les autres aient une chance de s'échapper.

Le Makuta pensait avoir échappé de peu au nuage de gaz jusqu'à ce qu'il baisse les yeux et regarde le prototype. Ce denier commençait à se dissoudre.


*Il faudrait mieux ne pas s'attarder ici. J'espère pour eux qu'ils réaliseront que c'est le moment ou jamais de fuir s'ils tiennent à leurs vies.*, se dit-il en pensant aux autres guerriers.

Le Makuta dissipa alors son illusion et se téléporta à Destral.

Le nuage de gaz violacé se répandait sur le champ de bataille et même si Tanika se trouvait haute dans le ciel elle fut atteinte.
C'est en voyant les rochers se liquéfier qu'elle compris la nature de la brume, une acide gazeux capable de ronger autant la pierre que les armures des guerriers présents.
Elle se rendit compte un peu trop tard que les combinaison n'étaiaent pas épargner quand la sienne commença à fondre. Ce prototype n'aurait pas duré très longtemps et c'etait bien dommage. La mission aura donc été un demi-échec. Ils n'avaient pas trouvé l'antidote pour le virus mais au moins, ils avaient trouvé le fameux mana, le rahi qui était à la source même du virus. Il aurait fallu prélever un échantillon de la créature et l'analyser pour découvrir un remède à partir de ca. Mais quoi qu'il en soit, Tanika devait s'enfuir d'ici aussi vite qu'elle pouvait si elle ne voulait pas être infectée.
Elle prit son communicateur et envoya un message à tout ceux présents.
-Ici Tanika à toute le monde, je fais un replis stratégique. Ce nuage est fait d'acide gazeux, il a rongé ma combinaison, je pourrais être infectée d'un instant à l'autre.
Si vous me cherchez, je serais à Xia. Fin de transmission.

La toa partit du continent nord en volant à la vitesse d'un Jetrax grâce à son Kanohi Kadin.

Nui, voyant qu'un de ses pic avait fait mouche, en déduisit qu'il avait trouver un angle mort dans le champs de vision de la créature, mais alors qu'il se préparait a une nouvelle attaque la bête vomit une sorte de nuage qui s'étendit à une vitesse effarante, en moins de trente seconde le nappe de brume fut sur le Makuta.
En voyant les rocher à proximité fondre Nui pensa aussitôt à un genre d'acide et commença une manœuvre pour le dissiper, c'est alors que les alarme de sa combinaison se mirent a retentir, elle était en train de fondre sous l'effet de ce gaz corrosif.

*Cette acide dissout la combinaison, je vais être infecter si je reste plus longtemps, je ne peut poursuivre le combat.*

Lorsque Nui commença a défaire les sceller hermétique de son armure, il vit Infinity.

*****

Littéralement pris en quatre feux Infinity s'était écraser au sol, complétement sonner.
Lorsqu'il repris enfin ses esprits il se trouvait à 250 bio du monstre, Nui était le dernier guerrier encore présent sur le champs de bataille qu'une brume d'un violet sinistre était en train de recouvrir totalement.
Mu par la même intuition qui l'avais conduit à quitter Shrecki pour retourner au Continent Nord le Makuta s'élança en direction de la créature.

- Ainsi, c'est aujourd'hui que je meurt.

Il activa son kakama, avalant en quelques secondes la distance le séparant de la bête, la brume s'ouvrant en deux sur son passage.
Lorsque son corps tout entier vint percuter celui de l'abomination, et que ses bras se refermèrent autour du cou de celle-ci, il prononça ses ultimes paroles.

- A vous tous ! Tout ceux qui peuvent encore m'entendre, cela sera sans aucun doute mes derniers mots...J'emporte ce Monstre dans le Gouffre avec moi...Adieu...Et surtout...Ne toucher pas à mon épée !

Et c'est ainsi qu'il disparu avec la Bête.

Interlude Final - Makuta Infinity - Pour Sauver...

Infinity était arrivé au Gouffre, endroit qu'il ne connaissait pas... Il savait qu'il allait mourir, mais tout ça, il n'en avait rien a faire, il allait réaliser sa destiné, il vit la bête, et lui cria :

-Ramène toi! Je t'attends!

Le Makuta venait de signez son arrêt de Mort, mais il avait sauver des gens, des gens sur qui il a pu compter... Même si cela n'aura duré que peu de temps, il était Heureux... L'armure du Makuta n'était plus la, il l'avait laissé là bas... Au continent Nord, il espérait que son action aiderais l'Univers a être sauver... Il fonça donc sur la Bête...

Le monstre est furieux de voir tant de proies potentielles lui échapper si aisément.
Tout ça pour quoi? Une coquille vide à grignoter!
Il aura au moins le mérite de lui servir de souffre-douleur.
Alors que Infinity se jette sur le "Mana", dans un dernier sursaut de courage, ce dernier balaie son antidermis d'un violent coup de griffe.
Le Makuta peut sentir toute son essence se trépigner soudain.
Le Virus dans sa forme la plus puissante commence déjà à l'infecter.
Le Gouffre sera son tombeau.

Les eaux mutagènes semblent affecter la créature; cette dernière mute, ses pattes deviennent palmées. Ses yeux ressortent légèrement, se dédoublant encore, en de multiples grappes répugnantes. Un oeil apparait même sur son dos!
Son nombre de membres change également. Bientôt, c'est un animal à huit pattes et trois queues qui se dresse. Son corps tout entier est couvert sur ses espaces de membranes, qui facilitent fort probablement sa nage. Une monstrueuse nageoire dorsale a poussée sous son ventre. Dans un hurlement guttural plus résonnant que celui d'une baleine Makoki, le Rahi s'élance en nageant vers Infinity, encore souffrant des griffes de l'abominable créature.

Le Makuta avait extrêmement mal... Son corps avait déjà beaucoup muté a cause de l'Infection, son esprit aussi, il se sentait très mal... Alors que le Monstre était là, muté a cause du Gouffre, Infinity était devant lui, souffrant, très souffrant, dans son dernière élan de libre arbitre, il cria :


-C'est tout ce que tu as? C'est pas assez, aller, ramène toi, j'ai plus rien a perdre!

Et le Makuta répéta la même action que tout a l'heure... Sauf qu'il ne contrôlait maintenant plus rien...

L'une des queues massue de la terrible bête file dans l'eau, émettant un très puissant courant, qui fait se rétracter la substance de Infinity.
Les murs derrière lui se fissure, alors que la bête passe au côte du Makuta, comme un monstrueux serpent de mer, et le percute. Ses yeux clignent d'excitation, alors que le prédateur revient à la charge, gueule ouverte, mordant à pleine dents dans la substance d'Infinity, comme dans celle de Skrex auparavant.
Mais dans sa hâte, la créature donne accidentellement un coup de queue en arrière, faisant se fermer une massive porte de proto-acier renforcée pour résister à n'importe quel criminel. Le monstre sera sans doute retenu pour quelques temps. Mais pas plus d'une semaine.

Ça y est... Inftinity se sentait vide... Il était mort... Enfin, son esprit était mort... Son corps était encore en vie il se mouvait dans tout les sens... C'était la toute fin de son existence, il s'y attendait, sa vie avait été courte, mais assez longue pour donner se qu'il nommerais comme étant un sursis a son Univers, celui qu'il aurait désiré protégé plus longtemps, mais tout le monde est éphémère... Son corps se mouvait dans tout les sens, l'Infection l'avait maintenant rendu entièrement organique... Alors que le monstre se délectait de cette Situation, les organes et les muscles de Infinity venait de lâcher, son corps était mort... Définitivement...

Dans le Ciel

Armageddon était dans le ciel, en direction de son prochain utilisateur, il ne savait pas ou il allait, il était libre de toute action, n'étant plus lié a un porteur... Il était transformé... Mais il lui vint une idée, se qui c'était passé sur Visorak n'avait été raconté a personne, il était donc de son devoir de tout raconté via télépathie a l'une des personnes présente au Continent Nord, Nui fut sa Cible, il lui raconté via télépathie les événements de Visorak... Et il continua sa route...

Colisée

Solok savait que Infinity était mort, il était triste, il avait perdu un Ami, certes un ami qui ne l'était pas depuis longtemps, mais pour Solok, un Ami, c'était sacré... Il était triste, mais ne pleurais pas... Il ne le savait pas... Il s'en alla, c'est alors que la pierre qui lui avait été donné par Infinity avant de Partir pour Visorak... Solok avait donc a sa disposition toute la Mémoire de Infinity... Mais elle lui était pour l'Instant sceller... En sortant, il alla vers Le-Metru... Dans une ruelle sombre, il se sentait bizarre, la Pierre Toa, elle aussi remise par Infinity se mit a Briller... Un Instant, il ferma les Yeux, en les rouvrant, il était plus grand... Il était devenu un Toa, il dit :


-Infinity... J’honorerais ta mémoire... Je te le promet...

Solok partit... Quelque part...

Monde des Morts

Infinity était mort, il était là où sont les Morts... Il vit de nombreuse personne, au loin...Au très très loin, il vit quelqu'un... D'une espèce qu'il ne connaissait pas... Il vint le voir :

-Infinity, c'est ça?
-Je suis mort... Comment ça se fait que...? Demanda Infinity.
-Je sais, moi aussi, ça fait une bonne Dizaine de Fois... Je doit te mener là où tu doit être... Aller, suit moi! Dit la Personne en sautillant un peu.

Et les deux êtres allèrent... Autre pars...

Ceci est la Fin d'un être Nommé Makuta Infinity... Le Makuta premier Porteur d'Armageddon...


*****

Infinity était partit à présent, la bête aussi, ses ultimes paroles n'avait été que des sons, mais aussi des pensées, Nui entendit les deux.
*Ce mal ne vient pas d'un autre monde, la solution est ailleurs, par delà tout ce que nous connaissons.*

Après l'avoir écouter Nui se téléporta vers Xia, laissant une armure a moitié dissoute et infecté derrière lui.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Jeu 11 Déc - 15:14

10.Épidémie - Épilogue: L'Antidote.

Shrecki apparait. Quelques secondes après, Phantrakk et une petite Matorane semblent sortir de sous son Kanohi, reprenant consistance rapidement. L'étrange Makuta observe l'île. Il émet un petit sourire.

- Je crains qu'à présent, seule la folie nous guette.

Il s'approche, accompagné des deux autres, d'une grotte. La petite Matoran est réticente, regarde en arrière, traine les pieds. Mais Shrecki l'empoigne fermement et la ramène devant lui. Son regard se porte au fond de la grotte. Une créature apparait. Créature? Non, pire. Ce n'est pas même un Rahi. Pire qu'un Mana. Sa vision est très difficilement supportable, même pour le Makuta, et la petite détourne immédiatement les yeux, horrifiée.
La masse tentaculaire pourpre avance. Ses yeux multiples se fixent sur tous ceux présents.
Une monstrueuse chose organique. Ancien régisseur de l'Univers. Tren Krom.
Shrecki remarque que l'Entité a pâli depuis sa libération de l'emprise du Maître. Autrefois d'un rouge sanglant, sa masse est à présent légèrement plus blanchâtre. Toutefois, à l'opposé, une aura de puissance pure en émane, à tel point qu'elle en est brûlante. Une chance qu'il n'ait pas eu tout ce pouvoir lorsqu'il était dans le Protectorat, sinon jamais ils n'auraient pu avoir l'espoir même de vaincre.
Sans doute l'une des créature la plus puissante de tout cet univers. Sans doute aussi puissant que Mata Nui en réalité.

De tout ceci, le Commandant ne dit rien. La douleur que provoque la simple vue de Tren Krom est immense. Néanmoins, Shrecki parvient à parler de manière détachée.


- Nous avons besoin de votre aide, Tren Krom. Vous savez déjà tout ce qui se passe, n'est-ce pas?

La créature rit mentalement. Ce rire saccage l'esprit du Makuta, mais il se force à rester droit, sous un effort de volonté colossal.

- Quelle aide n'ai-je déjà apporté? Tournez vous vers Mata Nui! Il saura quoi faire. Vous m'avez fait réintégrer ce rocher contre mon gré. Vous m'avez replacé là d'où je m'étais échappé. Remédiez à cela, et peut être pourrai-je considérer vous aider.

Un tentacule écarlate empoigne Phantrakk. Un autre Shrecki. L'esprit du personnage les sonde, retourne leurs souvenirs comme une bêche la terre. Des trous mentaux se forment, une souffrance les harcèle, labourant cruellement leurs cerveaux. Des images du passé, du présent. Des connaissances en une dose immensément élevée. Trop élevée. Mais fort heureusement, Tren Krom lit aussi leurs esprits. Il trouve dans celui de Shrecki bien des choses. Dans celui de Phantrakk plus encore. Il voit le "Mana".
Enfin, il voit la petite Matoran


- Ah. Vous m'aviez donc amené quelqu'un, Shrecki. Soit. Un prêté pour un rendu. Vous m'avez libéré du Maître, je vous aiderai donc. Mais ne vous attendez pas à ce que cela devienne une habitude.

Son tentacule s'étend à la Matoran, l'effleure à peine. Les esprits s'échangent. L'emprise sur Phantrakk et Shrecki s'estompe. Les deux tombent au sol; à genoux. La Matoran observe ses mains avec émerveillement, puis tourne ses yeux vers le ciel, sans plus prêter attention aux deux Makuta. D'un bond, elle s'envole alors. Laissant à leur sort Shrecki et Phantrakk, dont l'esprit est encore sous le choc - et le sera probablement à jamais -, après cette bien étrange rencontre.

Phantrakk est le premier à se relever et sans mêle aider son ancien lieutenant à se relever, il sort de la grotte et se retrouve sur la plage de l'île. En attendant que Shrecki le rejoigne, il se met à regarder le ciel. Si quelqu'un pouvait voir son expression, il trouverait que le Makuta semble visiblement... "déçu" de sa rencontre avec Tren Krom, une réaction pour le moins étrange. Mais ce qui était le plus étrange, c'était que le Makuta ne semblait, du moins à première vue, être sorti "indemne" de son entrevue avec l'ancienne entité.

Du moins, à première vue....

Shrecki se relève quelques minutes après Phantrakk. Son masque semble changé. Le pourpre incrusté à l'intérieur, à tout jamais. Il observe ses mains comme si la lumière pouvait leur donner une nouvelle couleur. Enfin, il se tourne vers le corps de Tren Krom, qu'il observe sans sourciller. Posant la main et un genou au sol, il observe le ciel, comme attendant un orage imaginaire. Soudain, le sol se met à bouger. Une très violente secousse. Il se tourne vers Phantrakk, tout sourire


- Tout en est lancé à présent mon cher. L'Univers entre en mouvement. Et vers où, oh vers où? Vers les Fruits peut être, là où l'Océan sec recouvre les eaux de terre. Nous quittons nos abysses si familières. Adieu donc à tant d'étrangetés. Adieu au Behemoth, nous allons à présent vers l'Astre Brûlant. Quelles connaissances dans mon esprit! Je vois encore toutes les images comme si elles avaient été imprimées dans mon Kanohi! Une perspective fort intéressante! Il va falloir que je fasse bien des expériences, et je transpire d'idées.

Se relevant, la secousse passée, il se tourne à nouveau vers le corps de Tren Krom

- Navré petite Matoran. Votre immunité ne vous aura pas sauvé de ce destin. Il est à présent temps pour nous de sauver l'univers - ou du moins de nous amuser encore un peu avec lui. J'espère que votre sacrifice pour cela ne vous dérangera pas? Non, bien sûr.
Et puis, même si c'était le cas, que feriez vous? Hurler? Hah, le temps que vous trouviez comment ne serait-ce que bouger un tentacule, je crois qu'Il sera déjà à sa destination.

Après quoi, il disparait, se téléportant de lui-même.

Phantrakk regarda Shrecki se téléporter. Ce dernier semblait avoir perdu certaines de ses facultés de raisonnement suite à l'entrevue qu'ils avaient eu avec Tren Krom.

Phantrakk, quant à lui, ne semblait montrer aucun changement "visible" : il était toujours animé par la même curiosité et le même désir d'échapper à l'ennui et sa mémoire, bien qu'encore un peu floue, était plus ou moins intacte. Son esprit avait-il mieux resisté que celui de son ancien lieutenant ?

C'est alors que la voix de Distrakk le rappela à la "réalité".


*"Idiot ! Dépèche de le poursuivre et de lui reprendre le Vahi avant que tu ne le perde !"*

*"Quelques instants de plus ou de moins ne changeront riien au fait que tu auras le Vahi. De plus, à cause de sa nouvelle instabilité mentale, il sera peut-être plus facile de lui emprunter le masque du Temps. Et puis, je te rappelle que dans ton état actuel, tu ne peux rien faire sans aide extérieure. Et puis, ce n'est pas comme si j'étais ton unique "pion"."*

Le silence régna pendant quelques instants avant que Phantrakk "n'entende" Distrakk ricaner.

*"Tu te crois malin, Phantrakk mais si je n'avait pas utilisé le lien mental qui existe entre nous deux, tu aurais subi le même sort, voire même pire, que ce Shrecki. Comme quoi, je ne suis pas le seul à avoir besoin d'autrui. Enfin, tant que tu m'apporte le Kanohi..."*

*".....Tu aura ton Vahi, en temps voulu."*

Phantrakk, n'ayant plus rien à faire sur l'île, se téléporta dans la tour d'acier de Destral, laissant la matoran, désormais coincée dans le corps gélatineux de Tren Krom, à son sort.

*****

Sorti des méandres du néant, Shrecki s'avance vers une petite enseigne de Nynrah. Autrefois l'était-elle du moins. Mais comme tout commerce sur cette île prospère, elle s'est développée rapidement. Lui n'a jamais été présent pour en voir les débuts, mais il possède quantités d'informations, qui en étonneraient plus d'un. D'un pas léger malgré son armure, il se faufile dans la foule nombreuses aujourd'hui, se confondant au milieu de toutes les personnes par la banalité de son habit. Enfin, il passe l'encadrement d'une porte inexistante, et adresse un regard à toutes les personnes dans la pièce, leur indiquant clairement qu'il est temps de sortir. Attendant que tous soient partis, il s'approche du petit Matoran derrière son comptoir. Il est chargé d'un peu de sable, suite à sa courte escapade dans le désert, qui tombe de son armure doucement.

- J'aurai besoin à nouveau des services de vous autres fantômes. Donnez moi votre meilleur fusil NG-1. Ce sera tout. Ensuite, amenez moi à votre directeur.

Le petit personnage - dominé de trois bios au bas mot par Shrecki - hoche négativement de la tête

- Navré, mais notre "directeur" comme vous dites est...

- En déplacement, n'est-ce pas? Eh bien faites lui transmettre que les ombres voyagent comme la peste sur les vents du sud.

Étonné, le vendeur se stoppe un instant, interdit, les yeux fixes, comme s'il s'attendait à recevoir un coup quelconque. Mais rien. Enfin, il adresse un sourire sans joie à l'être encapuchonné

- Très bien. Votre fusil sera prêt à votre retour dans ce cas.

Ce disant, il appelle un "Geli", qui sort immédiatement de l'arrière boutique. Un Po-Matoran semble-t-il. Ce dernier s'essuie les mains dans un tissus, qu'il range ensuite dans une poche de son tablier, avant de jeter un coup d’œil à Shrecki, qu'il dévisage de pied-en-cape.

- Alors on veut voir le patron, hein? Veuillez me suivre je vous prie.

Le Matoran tourne les talons et repart de là où il était venu, suivit du général de la Confrérie, de retour à ses fonctions. Après quelques détours dans des couloirs étroits, ils ressortent du magasin par l'arrière, débouchant dans une rue bien moins fréquentée. Ils avancent à présent sous les ruines de l'ancienne forteresse de la Triade, comme on l'appelait par le passé. Pas un mot n'est échangé entre les deux, alors qu'ils sortent du village pour entrer dans les locaux des plus gros commerçants de l'île.

À la porte du troisième local, Geli se stoppe, et se retournant, adresse un franc regard à Shrecki avant d'ouvrir les portes. Le Makuta croit y percevoir une méfiance non-dissimulée. Sans y prêter la moindre attention, il entre dans le bâtiment. L'entrepôt n'est éclairé que d'une pâle pierre de lumière déposée sur une table au centre. Le faible éclat jaunâtre qui filtre à travers les rares fenêtres de l'entrepôt ne suffisent qu'à donner l'impression d'une existence extérieure, rien d'autre. Shrecki s'avance sans détour vers la table et prend un siège. En face de lui, à moins d'un bio, il devine une silhouette, qui, les mains jointes, l'observe.


- Je présume que je devrais vous connaître, puisque vous êtes parvenu à me trouver...Qui êtes-vous, si cela n'est trop demandé?

Le Makuta reste stoïque, immobile sur son siège, penché légèrement en arrière, son visage dissimulé derrière un voile d'ombre par le jeu de lumières de la petite pierre.

- Voici la seule information dont vous aurez besoin; je suis envoyé par la Confrérie nouvellement reformée. Nous désirons mener une...Alliance avec vous. Vous bénéficierez de notre soutien militaire...En échange de quoi, nous attendons un retour de votre part. Je présume que vous vous y attendiez, n'est-ce pas?

Le Matoran soupire

- Une alliance, une alliance. Vous avez tous à la bouche ce même mot. Une alliance! Par Mata Nui! Et une protection!
N'importe qui peut m'assurer une protection, sans pour autant que ceci soit couronné de succès! Qu'avez vous à m'apporter qui puisse me prouver votre bonne foi?

Ainsi il désire une sorte d'assurance, au cas où Shrecki ne tiendrait pas ses engagements? Le personnage émet une sorte de sourire

- Vous n'en avez aucune. Mais préférez vous être sous la protection de la Confrérie, ou bien de l'ennemi? Le choix est vôtre, naturellement. Mais où nous vous laisserons aller et commercer comme vous l'entendrez, pensez vous que les adversaires en feront de même? Néanmoins, si vous y tenez tant, je peux vous fournir une garantie, comme vous le demandez tant. Voici qui devrait vous satisfaire.

Ce disant, il lance sur la table un petit paquet. Le Matoran l'observe avec un air circonspect. Le petit colis posé sur la table est de taille rectangulaire, une fois et demi plus grand qu'une main de Toa. Emballé avec soin, il ne semble pas avoir souffert d'un quelconque voyage.

- Il est piégé, dit le maître artisan à mi-voix. Shrecki éclate de rire, faisant sursauter le fantôme de surprise. Une voix métallique et étonnamment froide, mais pourtant pleine d'une chose indéfinissable, comme...De la folie?

- Oh non, il n'est nullement piégé, cela je peux vous l'assurer! continue le général de la Confrérie. Néanmoins, vous avez peut être souvenir de ce virus, qui ravage la plupart des continents? Je vous offre ici la meilleure opportunité commerciale de votre carrière. Mon cher, il vous suffit de faire pousser ce que je vous offre; une chaleur plus forte sera nécessaire naturellement. Faites ensuite bouillir les fruits lorsqu'ils auront prit une teinte semblable à celle de celui que je vous offre. Vous pourrez ensuite en distribuer - non, en vendre, et soigner ainsi toutes les épidémies. Voici ce que la Confrérie vous offre, en échange de votre fidélité au seigneur Phantrakk et ses lieutenants.
Qu'en dites vous?

Les yeux exorbités, le petit personnage est resté sans rien dire tout le temps du monologue de Shrecki. Il papillonne des yeux, observant le colis avec une toute nouvelle vision. Relevant les yeux vers le Makuta, il se lève de son bureau, accompagné en même temps de l'autre. Il lui tend une main gracieuse

- Soit. J'accepte!

*****

Le virus ravageait toujours tout le Continent au nord. Les Matorans survivants se cachaient tant bien que mal. Le terrible mal avait muté. Ceux contaminés ne mourraient plus. Ils devenaient des créatures avides de chair, plus agressives les unes que les autres. Bien que leur mobilité en soit énormément réduite - ils étaient condamnés à marcher, le trot étant leur plus vive allure - les infortunés étaient toujours une menace. Aucun voyageur n'avait plus posé le pied sur l'île, depuis le départ de Infinity, Nui, Phantrakk et les autres. La horde d'infectés continuait d'augmenter, et seules quelques rares formes de vie pouvaient espérer y échapper.

Deux petits Matorans étaient abrités derrière un gros rocher. L'un surveillait l'évolution de la situation, l'autre simplement les alentours. Pour ne pas attirer les prédateurs, ils avaient conclu de ne parler que par signes. Ils échangèrent un regard de profonde tristesse et de désespoir. À ce rythme, ils seraient découverts et dévorés sous peu. Pourquoi des espèces qui n'avaient pas besoin de matière organique pour vivre se mettaient elles à fonctionner ainsi? Tous leurs camarades avaient disparu. Ils s'étaient alliés à des personnes qu'ils ne fréquentaient jamais auparavant pour survivre.


- Tout est perdu...

Le premier Matoran tourna l’œil vers son camarade. Ces simples paroles les avaient sans doute dévoilés aux yeux de tous les zombis! Soudain, une lumière aveuglante tomba sur toute la horde. Non, en réalité, la lumière était orienté vers un point légèrement surélevé, en arrière, une sorte de surplombement rocheux. Dessus, un personnage revêtissent un manteau noir bordé de doré. Cette cape, qui remontait en un col autour de son cou, et ouverte au niveau de la taille, laissait voir en dessous une armure noire de jais, recouverte de tissus pourpre, et le masque de l'individu; il recouvrait tout son visage, une sorte de casque en réalité, qui masquait toute expression, toute identité. La lueur de ses yeux ne perçait pas. Il était invisible. Les deux amis pensèrent un instant qu'ils rêvaient, qu'ils étaient en proie au délire. En partie. Car ils étaient tous deux infectés, ils le savaient. Mais ils essayaient de survivre, de repousser l'échéance.
Les zombis, en voyant une proie dévoilé de manière si évidente, émirent un râle écoeurant, une sorte de sifflement désaccordé, avant de se mettre en marche. Ils arrivaient de partout, sortaient d'entre les - rares - arbres restants, avec un seul et unique objectif; dévorer cet individu, lui arracher ses membres un par un. Oui, ce serait absolument délicieux! Ce dernier, toujours sous la lumière des projecteurs, leva alors sa main gauche en l'air, d'un signe impérieux et noble, comme une invitation peut être?
Soudain, un bruit de mitrailleuse résonna; plusieurs non-morts tombèrent au sol, une grosse seringue enfoncée profondément dans le dos. Ils n'y prêtaient pas attention, continuaient vers leur repas vivant. Les fusillades s'intensifièrent encore, jusqu'à ce qu'une pluie continue de seringues tombe sur les malheureux malades. L'un d'eux attrapa la jambe de l'être, mais soudain, reçut un projectile en plein milieu du Kanohi; tombant en arrière, lâchant prise, il s'effondra avec ses camarades. D'entre les arbres, la raison de ces coups de feu apparut; des dizaines de Rahkshi, qui portaient des fusils d'assaut modifiés.
Shrecki rangea le revolver qu'il avait usé - une fois en tout - à sa ceinture, et observa le spectacle qui s'offrait à ses yeux immortels. Les infectés avaient tous été touchés au moins une fois. Une escouade de Matoran - portant tous une combinaison pour échapper au virus - prirent alors le relais, en utilisant des appareils semblables à des lances-flammes. Mais du feu ne jaillit jamais de la bouche de ce dragon; un gaz maronnâtre plutôt, qui se dépose en fine couche partout dans la zone. Alors que toute l'équipe de décontamination poursuivait son travail, le Makuta s'avança, avec sa toute nouvelle tenue, vers le rocher des deux Matorans. Grimpant dessus, il les regarda franchement, bien qu'ils n'en sussent rien, tout son visage dissimulé derrière son casque.


- Vos amis seront guéris d'ici trois jours. L'antidote prend du temps à faire effet. Nous avons décontaminé l'environnement de tout agent infectieux.

Les deux s'inclinèrent immédiatement devant le général de la Confrérie - bien qu'ils n'eussent aucun moyen de le reconnaitre. Ce dernier ne montra aucune réaction.

- Nous vous sommes grandement reconnaissants pour toute votre aide! Pour vous en remercier, nous nous mettons à votre service.

- Mon service?

- Oui, nous sommes les directeurs du centre d'architecture militaire. Une fois tous les Matorans remis sur pied, il tournera à nouveau. Sans vous, rien n'aurait été possible. Pour vous récompenser, nous vous verserons la moitié de nos bénéfices. Qu'en dites-vous?

- Versez les à la Confrérie Makuta, plutôt qu'à moi.

Ce disant, il se retourna. Les Rahkshi s'alignèrent et formèrent une allée, où il passa, avant de former deux rangs ordonnés qui suivirent leur général. Les Ga-Matoran et Nu-Matoran qui avaient aidé la Confrérie distribuèrent encore quelques conseils, avant de rejoindre les rangs. Enfin, ils disparurent, comme ils étaient arrivés. Dans le plus grand silence.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
Reaper

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 24
Messages : 449
Inscrit le : 17/01/2011
Pays : Par delà les étoiles

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui. Sam 13 Déc - 16:16

11. La Quête I: Le repos de Xia.

Cette forteresse avait été jadis celle de la Ligue des Six Royaume, puis celle de l'alliance Criminelle, avant d'être détruite en partie par l'assaut du Protectorat.
A présent elle n'était plus qu'une ruine dont seulement quelque section en sous-sol était encore intact, le chaos des débris rendant leur accès très difficile.
Cela était parfait pour que ceux qui ne voulait pas être vu puisse se réunir, le premier de ceux là était un steltian a l'armure écarlate qui tripotait nerveusement les cristaux de mémoires qu'il tenais dans sa main.

Il était, semble t-il, le premier arrivé, il s'était longuement contorsionné dans des passage étroit et cela l'avais harasser au plus haut point, sans compter le voyage depuis visorak.

Il se tenait debout dans la salle et ne chercha pas à trouver de quoi s'asseoir, la pièce n'était éclairer que par une seule pierre de lumière ce qui laissait de grandes zones d'ombres.
De l'une d'elle perça une voix nerveuse.

-Redorak ?
-Oui, c'est moi Dagata.

Un matoran sortit alors de l'ombre, il se déplaçait agilement entre les décombres et en profitait pour placer et allumer une série de pierres de lumière.
Le matoran vint ensuite se placer sur un morceau de mur tout en jetant des regard nerveux un peu partout, il avait l'air d'un tirailleur des sables devant un seau d'eau.

- Dit moi, à t-il été satisfait des amélioration que j'ai faites sur son arme?
- Oui pleinement.
- Parfait.
- Et la rumeur d'infection sur Nynrah?
- J'ai quitter l'endroit dès que les premier bruits on couru.

- Quel magnifique exemple de lâcheté mon cher.

Cette voix venais d'une tache d'ombre que les pierres de lumière n'était pas parvenu à effacer...car il s'agissait d'une vortixx a la mine sinistre et à l'armure entièrement noire, recouverte d'une sorte de cape en lambeau qui semblait absorber la lumière alentour.
Il lui manquait un œil, le gauche, une large cicatrice le remplaçait.
Cette Vortixx était une vétéran qui avait traverser plusieurs guerres et qui ne mâchait pas ses mots envers son collègue.

- Lâcheté ? Je préfère instinct de survie et c'est on peut plus utile dans ma profession.
- Celle de trafiquant et de traitre?
- Est ce toi qui me parle de trahison Vortixx? Alors que votre espèce en a fait sa profession de foi? C'est comme entendre un Makuta vous reprocher d'aimer l'obscurité, c'est risible.
Et sache, pour ta gouverne, que je ne suis qu'un humble commerçant qui ne fait qu'accomplir son devoir envers le grand esprit.

La voix de la vortixx monta d'un ton.
- Devoir ? Si vous aviez fait votre devoir vous ne seriez pas ici a l'heure actuelle.
- Et vous non plus si vous n'aviez pas tuer un être de chaque espèce et de chaque ile.

Le Matoran se rapprocha alors dangereusement de l'hystérie.
- Vous croyez que je ne sait pas qui vous êtes Kovaria la borgne ? La meilleur tueuse que ce monde est connu, un assassin parmi les assassin.
Vous n'êtes qu'une maudite meurtrière et une saleté de cadavre ambulant.

- Comme nous tous...

C'était Redorak qui avait parler, sa voix rude mit fin a cette querelle et instaura un silence pesant, que la Vortixx finit par briser.
- Il semble que nous oublions le but de cette réunion, faire le point sur le virus qui se répand dans l'univers.
- Oui c'est vrai, j'ai ici les cristaux contenant les données collecté par les scientifique de Ga-metru et les spécificité de la combinaison étanche.
Dagata pourra les analysé et voir si nous pourront les reproduire en temps voulu.
Ensuite si un antidote au virus est trouver nous devront statuer sur la façon dont nous pourrons le répandre.

- Un effort inutile.

Cette voix mit fin a toute discussion, Redorak se retourna, c'était Nui qui était apparu.
Il semblais fatiguer, il était vouter, marchait d'un pas pesant et sa voix était plus grave que d'habitude.

- Patron...comment c'est dérouler votre expédition sur le continent nord?
-Nous avons perdu le skaddi skrex ainsi que le makuta Kiinesh, cela était prévisible....Nous avons rencontrer un rahi très étrange, nous avons engager le combat mais la puissance de cette bête était plus que supérieur a la notre...cela par contre n'était pas prévu.

La créature à vomit un nuage acide qui à dissout les combinaison de protection et tout ce qui se trouvait autour, j'ai cependant pu m'échapper avant d'être infecté moi-même.
La mission est donc un échec, nous n'avons trouver aucune forme de vie ayant déployer une immunité contre le virus.

Nui continua de marcher droit devant lui, il passa devant Redorak, Dagata et Kovaria sans leur adresser le moindre regard et poursuivi sont monologue.
-A l'heure actuelle nos chance d'endiguer le virus sont quasi-nulles, de plus on ignore encore le fonctionnement de celui-ci.

Il continuât sa route, écartant avec ses pouvoirs les débris qui se trouvait sur son chemin jusqu'à ce qu'il en trouve un capable de faire un siège convenable, à quelques pas seulement de celui-ci se trouvait un large panneau de verre circulaire, vestiges de ce qui était jadis une verrière. D'un geste de la main le Makuta y matérialisa l'illusion d'une Xia telle que l'on pouvait la contempler à l'aube depuis un endroit élevée.
Il contempla la vue un moment puis se remit a parler.

- ...Quand Infinity est mort, j'ai reçu son ultime message télépathique.
Il s'est sacrifier pour piéger la créature dans le gouffre, nous laissant ainsi un court répit.

Mais le plus intéressant est l'individu qu'il a rencontrer sur Visorak...ce makuta...j'ignore qui il est mais...je sens qu'il risque de se manifester à nouveau, et il semble en savoir long sur la situation...malgré tout nos plan et nos prévisions il semble futile de vouloir s'opposer a la marche des choses, laissons le destin nous guider.
Je sens que très bientôt les événement nous serons a nouveau favorable.

*****

Après plusieurs jour son interminable réflexion prit fin, il appela à lui ses acolytes pour leur faire par de ses déductions.
- Après avoir réétudier les événements récents sous d'autres angles j'en suis arriver à la conclusion suivante: J'ai sur-estimée ce virus.
Au départ j'ai pensé à un virus de désévolution forcé qui faisait régresser celui qui était infecter mais il s'avère que je m'était trompé.
Ce virus ne les fait pas régresser dans le sens où je l'entend et si il ne le fait pas dans le sens où je l'entend alors c'est que celui à qui je pense n'est pas responsable de sa création et si ce n'est pas lui alors il s'agit d'une simple épidémie de "Zombification".

Une vulgaire infection qui entraine une séries de "Déconvenue" biologique qui entrainent elles-mêmes des lésions multiples dans le complexe cérébral des victime, les transformant en bête stupide avant de les tuer.
C'est d'un grossier mais c'est sa simplicité qui le rend d'autant plus redoutable.
- Mais comment agit t-il précisément alors? Demanda Kovaria.
- Eh bien au départ comme l'essence des makuta redevenait solide j'ai penser à une régression, mais a présent, au regard des nouveau événements, on peut établir une relation de comparaison.

Alors voyons quel lien il peut y avoir entre un simple matoran et un puissant makuta...voyons...le Protodermis par exemple.
...l'Antidermis n'est qu'une variante du protodermis...les matoran ont un système circulatoire utilisant certaine forme de Protodermis liquide... l'Antidermis était un liquide a la base...
Oui je vois...je vois...

Les liquide, la clé est dans les liquides.

- Mais, chef, comment l'Antidermis aurait pu redevenir solide?
- Excellente question...le statut de l'antidermis est "particulier", il tient à la fois du gaz et de l'énergie, mais il peut aussi infecter et se reconstruire comme un virus...qui sait comment il aurait pu réagir.

Il y avait un fluide qui suintait par toute les jointure de leur armure et on a fait état que les premiers malades était mort d'un gonflement anormal du cerveaux.
Je pense que ce virus modifie la nature des fluides qui circules dans leur corps, ils les épaissit ou quelque choses dans ce genre là et ca entraine les lésion.
-Nous savons comment cet maladie tue mais comment est t-elle venu ici et surtout comment l'arrêter ? Et quel est le lien avec la créature ?

Nui prit une profonde inspiration et poursuivit son raisonnement.
- Cette créature est "autre chose", il existe certains Rahi des premier temps qui était des prédateur pour les Makuta eux-mêmes, mais un rahi capable de tenir tête a trois Makuta dont un maniant la lame d'armageddon ainsi qu'une Toa du Plasma...Motivé
Un rahi capable non seulement de résister a l'infection mais aussi de la métaboliser...une telle créature ne saurait avoir été créer par un Makuta.
- A qui pensez-vous ? Demanda le Steltian.
- Son nom est sur toute les lévres, mais nul ne le prononce, de peur que cela suffise à se maudire a jamais...et peut être est ce le cas...mais pourtant aujourd'hui je vais vous le dire...

Il s'approchât de son interlocuteur et lui souffla ces deux mots.
*Le Maitre*
- Non, mais comment ?
- Pas comment mais de quel façon...Pour un grand être les possibilité sont infini...surtout pour lui...
Cette créature est son oeuvre...sa seul présence en est la preuve absolu...un tel être ne peut vivre sans la main qui la créer.
Mais ce n'est pas le plus important, elle est dans le gouffre et le mutagène a dut faire son effet, elle ne retournera pas sur terre de sitôt mais elle n'était qu'un vecteur.
- Alors que fait-on ?

- Il nous faut plus d'information...ce Makuta...je doit le retrouver...où est la Toa ?
- Kovaria là aperçut dans les marché de Xia puis elle a quitter l'ile.
- Quelle continue à la suivre elle pourrait trouver quelque chose d'intéressant sur elle ou ses alliées.
- Très bien.
- J'ai remarquer que le Makuta Phantrakk ne s'était pas manifesté depuis les événement du continent nord...Je pense qu'une visite a Destral s'impose.
- Pour quel raison ?
- Consulté les archives de l'empire....et honoré quelque morts.

Sur ces mots le makuta se leva, sa présence projetant une aura d'impassibilité, puis il se téléporta sur Destral.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u627 http://www.bionifigs.com/f156-blog-de-reaper
 

[Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fan-Fiction] Les Chroniques de Bara-Magna
» [Fan-Fiction] Les Chroniques de Nui.
» [Fan-Fiction] Chroniques des Univers
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» FLIC Chroniques de la police ordinaire, Bénédicte Des forges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales