AccueilS'enregistrerÉvènementsCalendrierPublicationsRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-fiction] Tales of Sharakk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Agora

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !

Message(Ancre) Sujet: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Sam 31 Déc - 12:11

Prologue.

Sharakk. Qu'est-ce que c'est, me diriez-vous ? Un héros ? Un lieu ? Une époque ? Non. Sharakk est une planète. La planète perdue.
Sharakk Magna de son vrai nom fut, comme Spherus Magna, crée par les Grands Êtres, mais longtemps avant Spherus. Alors que la Guerre du Noyau faisait rage sur Spherus Magna, les peuples de Sharakk vivaient en paix, ne subissant que quelques petits troubles entre les cinq espèce dominantes. Parlons d'elles, justement.
Les Monek sont l'espèce la plus courante de Sharakk. De taille assez petite, un peu moins grand qu'un Toa, les Moneks sont des voyageurs qui vivent en tribus nomades parcourant les étendues des trois continents de Sharakk: Endia, Dula, et Scarpia. Ils s'installent des fois dans un coin particulier et vivent de commerce. Comme le dit le proverbe "Si tu cherches quelque chose, va voir un Monek", ce peuple a pratiquement tout ce dont quelqu'un peut rêver. Les Moneks sont originaire du continent de Dula et sont donc voisin des Torex.
Les Torex sont une espèce plus rare que les Monek. Grands, féroces, les Torex vouent des cultes sanglants à leurs dieux. Ils ont la faculté d'absorber l'énergie de quelqu'un en le perçant d'un de leurs doigts. Les Torex sont donc un genre d'espèce de vampire cannibales craints et méprisés sur Sharakk tout entière. Très souvent, les Moneks doivent subir les attaques incessantes des Torex. C'est donc une véritable guerre qui a lieu entre Torex et Moneks.
Passons aux Skrex. Ils sont originaire de Dula, eux aussi, mais vivent vers le sud, là où il existe une chaleur infernale. Les Skrex sont des créatures de feu, tout simplement. Des êtres de lave dans des armures de guerre. Vous l'aurez compris, les Skrex sont un peuple particulièrement agressif. Quiconque, qu'il soit Monek ou Torex, pénétrant sur le territoire des Skrex non accompagné par un des leurs se verra sauvagement dépouillé de ses biens, blessé, et jeté en prison jusqu'à nouvel ordre. Mais de toute façon, à cause de la chaleur du volcan Gharmek, lieu d'habitat des Skrex, très peu d'autres êtres que des Skrex s'y aventurent.
Ensuite il existe les Pikons. Race pacifique, les Pikons vivent sur Endia, le Continent à moitié englouti (certains s'aventurent des fois sur la partie imergée, mais il y existe des monstres sanguinaires). D'après les légendes, les Pikons auraient fuit Endia immergée à cause des monstres et grâce à leur technologie supérieure aux autres races, auraient réussi à créer des aquavilles, des villes sous l'eau protégées des créatures marines par de larges boucliers. Depuis, les Pikons règnent en maître dans les océans, protégés des Torex ou des Skrex.
Et la dernière et cinquième race, les Zekions. Les Zekions seraient en fait des Skrex ayant migrés vers le continent de Scarpia, Là-où-les-ombres-ne-s'arrètent-jamais. Depuis des lustres, Scarpia est craint et maudit. Il n'y a pas de soleil là-bas, il fait donc toujours nuit. Les créatures de Scarpia ont étaient transformés par ont ne sait quoi en monstres féroces et sanguinaires: les Dryx. Les Zekions ont perdu leur faculté de feu et sont devenus des monstres de la nuit, très vif et agile. Les autres races ont peu de contact avec les Zekions, craignant Scarpia comme la peste.
Les cinq races crurent pendant longtemps que Sharakk vivrait en paix. Mais ça, c'était avant l'évènement. Avant...
L'arrivée des Taorgs.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/
Copnfl

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 17
Messages : 740
Inscrit le : 26/07/2011
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Sam 31 Déc - 15:24

Bonne présentation de ce monde nommé Sharakk Magna.

Ca donne super envie bounce .

Je me demande qui sont les Taorgs...

Vivement la suite pour mettre fin a ce sspens infernal Very Happy .


un ancien lien mortLa galerie Flickr de MOCs et de photos diverses de Copnfl
Merci à bioniclop18 pour cette belle userbar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi
TTTbionicle

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 20
Messages : 420
Inscrit le : 20/07/2008
SYSTEM
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Sam 31 Déc - 19:02

on attends tous la suite! bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Agora

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Sam 31 Déc - 19:20

L'arrivée des Taorgs.

Personne ne sait réellement ce que sont les Taorgs. Mais il existe deux mots pour les décrire: violents et impitoyable.
Les Taorgs (Prononcé Tourgs) sont un peuple de guerriers et de conquérants sans pitié. Suite à une catastrophe naturelle, leur planète fut anéantie. Depuis, ils parcourent la galaxie à la recherche d'une nouvelle planète.
En vérité, les Taorgs sont arrivés sur Sharakk Magna (ou plutôt sur le continent Scarpia) suite à un crash d'un de leurs vaisseaux de colonisation. Arrivés sur Sharakk, les Taorgs ont tout de suite pensés qu'ils avaient trouvés la planète idéale. Mais quand ils découvrirent que la planète était habitée, ils se persuadèrent que pour prendre le contrôle de Sharakk, ils devraient exterminés jusqu'au dernier ses habitants. Les Zekions étant les habitants de Scarpia, ils furent les premiers à mourir.
Les Zekions luttèrent contre les Taorgs, mais ces derniers étaient bien plus puissants. Ils auraient même domptés les Dryx et s'en aurai servi contre les Zekions. Ces derniers furent presque tous tués, mais certains survécurent. Ils furent envoyés par l'empereur des Zekions, Dral, pour avertir les autres peuples du danger Taorgs.
Ainsi quelques Zekions arrivèrent sur Dula et prévinrent Moneks et Skrex. Cependant, les premiers refusèrent d'y croire et les deuxièmes éclatèrent de rire, convaincus que personne ne pouvait les surpasser au combat. Enfin, les Pikons se vantèrent de leurs technologie. A cause de l'insouciance des peuples, l'un des plus grandes guerres de Sharakk allait éclater (et dure toujours): la Grande Guerre.
Après avoir tués les Zekions (qui vivent toujours en Scarpia, organisés en tribus), les Taorgs découvrirent Endia et Dula. Ils s'attaquèrent d'abord aux Moneks, qui tinrent au départ grâce à leurs nombres, mais ils furent rapidement surpassés et durent faire appel aux Skrex. Ces derniers, toujours convaincus de leur supériorité, s'en mordirent les doigts . Ils tuèrent beaucoup de Taorgs et furent sans doute les plus puissants de leurs adversaires, mais finirent par perdre eux aussi. Les Torex eux aussi payèrent et furent massacrés. Désormais, une alliance forcée, bien que tendue a été établie entre Moneks, Skrex et Torex. Cette alliance se bat toujours contre les Taorgs et est la seule puissance de Sharakk Magna à résister.
Tandis que les Pikons, ils se la coulaient douce, mais ils ignoraient qu'ils allaient être le peuple qui allait le plus payé. Ils ignoraient qu'un grand évènement bouleverserai la Grande Guerre.
La Destruction du peuple Pikon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/
bioniclop18

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 20
Messages : 4712
Inscrit le : 07/09/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Sam 31 Déc - 19:39

J'ai un moc qui porte le nom Skrex, ça fait bizarre je trouve.
L'histoire est sympa M'enfin je pense qu'une description plus complète des espèces pourrait être intéressant.


« Les mots ne sont que des mots seuls les gestes comptent.  » Rouage, WoP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/u628 http://bioniclop18.blog-actif.net/index.htm http://www.bionifigs.com/le-blog-de-bioniclop18-f70/ http://www.brickshelf.com/gallery/bioniclop18/
Agora

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Dim 1 Jan - 13:58

La Fin de l'Empire Pikon.

Les Zekions étaient presque anéantis et survivaient en tribus.
Les Skrex, les Moneks et les Torex ont formé l'Alliance des Sables.
Seul les Pikons ne se sont pas préparés à faire face aux Taorgs. Ils ont ignorés les avertissements des autres peuples, allant jusqu'à leur rire au nez. Les Taorgs n'étaient que des mythes. Et même si ils existaient, comment pourraient-ils attaquer les différents aquavilles des Pikons, des villes SOUS l'eau ? Pour eux, c'était impossible. Inconcevable. Alors, pendant que l'Alliance des Sables résister face aux Taorgs, les Pikons festoyaient et dansaient comme si de rien n'était.
La suite est facilement imaginable.
Les Taorgs ont découvert Endia.
Très vite, ils ont également découvert les Pikons. Comment ? Eh bien, les Pikons ne pouvaient pas savoir que leurs ennemis avait la faculté incroyable de respirer sous l'eau. C'est ainsi que des hordes de Taorgs attaquèrent 5 ans après leur arrivée les aquavilles.
Les Pikons n'étaient pas un peuple de guerriers. C'est ainsi qu'ils furent tout simplement massacrés. Ils ne doivent leur survie qu'à l'intervention de l'Alliance des Sables. Depuis, chaque Pikon estime avoir une dette à payer envers l'Alliance des Sables. La destruction des aquavilles en grande partie a fait sombré l'empire Pikon. Ceux-ci se sont endurcis. La guerre a recommencé.
Nous sommes en l'an 14 après l'arrivée des Taorgs. La Grande Guerre ne finit pas. L'Alliance des Sables doit lutté du mieux qu'elle peut. Il n'y a pas de répits pour eux.
Notre héros, ou plutôt nos héros, sont membres de l'Alliance des Sables. Ils furent présents lors de l'attaque des Taorgs sur Endia submergée et sont donc déjà de véritables guerriers. Peut-être, si j'ai le temps, vous raconterai-je leurs anciens exploits. Mais pour l'instant, il est plus que temps de finir ce prologue et de vous plonger directement dans l'histoire.

-Cordial, Introduction au Livre des Guerriers.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/
Agora

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk Lun 23 Jan - 11:47

Chapitre 1: Attaque éclair.


Maximus contempla la grande cité de Gaunt. C'était une ville très ancienne, fondée il y a plus de quatre-cents ans et présentée comme l'une des trois grandes capitales de Dula. Ville peuplée à 82% de Skrex, Gaunt était célèbre pour sa résistance à toute épreuve. C'est pourquoi elle était devenue la capitale de l'Alliance des Sables. Depuis cette cité régnait également l'un des neuf rois du Désert, les Sharanis, Schells.
Maximus était un habitué de la guerre. Il avait très souvent combattu pour la faction des Sentinelles, protégeant Sharakk il y a des centaines d'années. C'était un vétéran Skrex. Mais il ne se sentait pas bien à l'intérieur de Gaunt. Pourquoi ? Parce que Maximus était un exilé, un Gon. En effet, il y a bien des années, il avait été inculpé du meurtre de son meilleur ami, Theron. Le meurtre d'un des siens était le crime le plus sévèrement punis par les Skrex. Maximus avait été banni: la marque des Exilés avait été déposée sur son frond. Plus aucun Skrex n'avait le droit de lui donner la parole. Maximus avait autrefois promis qu'il trouverait le véritable assassin et qui le ramènerait à Gaunt.
Le guerrier soupira, se rappelant encore comment les Sharanis l'avait jugés. Dans un ultime acte de défi, il avait lancé son couteau, et ce dernier avait fait une large entaille à la joue de Schells. Après quoi, Maximus avait sorti Inara, sa Hati, arme donnée à chaque membre d'élite de l'Armée Impériale Skrex (AIS), et l'avait plantée dans la salle de réunion des Sharanis, en conseillant à ces derniers de se souvenir de lui. A l'époque, il était jeune et arrogant. Il se rappela son sourire adressé méchamment à tout les Sharanis.
Revenir à Gaunt était pour lui le souvenir que presque tout le monde le haïssait dans cette ville. Certains brisés encore le Serment de Silence (l'interdiction de parler aux Gon), mais ils étaient rares. Pourtant, Maximus n'était plus le même: il était célèbre pour ses nombreux combats face aux Taorgs. Beaucoup disaient qu'il serait apte à devenir le chef des Sentinelles, depuis la mort de l'ancien. Mais Maximus n'avait pas voulu. Il continuait à être une Sentinelle normale avec son équipe, l'équipe 19. Il n'en était pas le ildiran, le chef, mais c'était un membre d'élite de l'équipe. Comme quatre autres équipes des Sentinelles, l'équipe 19 s'était rendu à Gaunt, sous ordre des Sharanis. L'Alliance des Sables allait attaquée. Tout le monde en parlait.
Voyant son frère d'armes pensif, Horn, raccourci d'Hornalgladr, s'approcha de Maximus. Horn était un solide Pikon. Il avait eut une enfance des plus difficiles: il était né lors des Guerres tribales Pikons. Il fut très vite orphelin, et à peine commençait-il à être respecté que Endia se faisait attaquée par les Taorgs. Horn fut l'un des seuls survivants de l'attaque. Très vite, il s'était lié d'amitié avec Maximus, qui avait eut presque la même vie: parents tués par un attentat terroriste, il fut sauvé par le chef des Sentinelles, Hades, qui avait fait de lui un véritable fils. Maximus entra alors chez les Sentinelles. Beaucoup crurent qu'il était une mauviette, surprotégé par Hades. Mais Maximus fit terriblement vite ses preuves et très rapidement, il devint l'un des guerriers les plus fort des Sentinelles. Il se vit alors confier par son maître, Toran, un Hati, Inara, et fut tellement puissant que très rapidement il put la faire évoluer jusqu'à trois niveaux de puissance sur six (Uno, Deuxio, Tertio, Quatro, Cinquo et Sexto). Maximus était un prodige, mais tout s'écroula quand il fut banni de Gaunt. L'assassinat de Theron bouleversa sa vie. Et le jeune Skrex était prêt à tout pour retrouver son honneur, défiant ainsi les préceptes des Sharanis (qu'il haïssait) et venger Theron. Bref, Horn et Maximus étaient amis.
"Ça va, Maximus ?"
"Non. Cette ville, c'est mon passé. Et comme tu le sais, je suis un Gon. Je n'ai pas le droit de parole. Mais ce n'est pas tout."
"Comment ça ?"
"D'habitude, il n'y a que le seigneur Skrex Garhm parmis les Sharanis, ici. Mais pour l'occasion, ils sont tout là. Et je les hais. Je les déteste. Et ils me le rendent bien. Je crois même que celui que j'ai défié lors de mon passé, Xorthen, veut ma peau."
"Tu les détestes tous autant que ça ?"
Maximus allait dire non, mais il se ravisa. Non, il ne les haïssait pas tous. Il avait même aimé une Sharani, il y a des siècles. Bien que niant au début que Maximus puisse être l'assassin de Theron, elle avait finalement été convaincu par les autres Sharanis et elle-même avait prononcé les paroles de la sentence.
"Oui, je les détestes tous. Ils ont ruinés ma vie. Ils m'ont pris ma Hati. Ils m'ont bannis. Mais je déteste Xorthen plus que tous. Son calme, son sourire irritant. Il me fait froid dans le dos. Même quand je lui ai fait sa balafre, il n'a pas réagi, il ne s'est pas mis en colère. Comme...si il n'avait rien ressenti. C'est troublant."
"Tu devrais aller leur parler."
Maximus sursauta presque et se retourna, perplexe, vers Horn. Que voulais dire le Pikon ? Ce dernier hocha la tête un instant, comme pour s'approuver.
"Oui, tu devrais aller leur parler. C'est de l'histoire ancienne après tout. Depuis combien de temps cela s'est passé ? Il y a des siècles, d'après tes dires...ils ne sont pas si rancuniers ?"
"Tu ne réalises pas la chose, Horn. Je suis un EXILE ! Un Gon ! Si un Skrex normal n'a pas le droit de me parler, je ne suis même pas sûr qu'un Sharani ne prenne la peine de me regarder."
Mais justement, peut-être qu'Horn avait raison après tout ? Maximus médita un instant ces paroles. Oui, il avait sûrement raison.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/
Contenu sponsorisé





Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-fiction] Tales of Sharakk

Revenir en haut Aller en bas
 

[Fan-fiction] Tales of Sharakk

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny
» [Fan-Fiction] Tales of a member of the order of Mata-Nui V: End
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales