AccueilS'enregistrerÉvènementsCalendrierPublicationsRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez
 

 [Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Exo-6
Président du Club BIONIFIGS
Président du Club BIONIFIGS
Exo-6

Masculin Age : 25
Messages : 14965
Inscrit le : 14/09/2006
Pays : France

BIONICLE

[Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ Empty
21122010
Message[Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ

Vidéo C'est la surprise créative de cette fin d'année 2010, depuis le 20 décembre a été mis en ligne sur le support d'hébergement vidéo HD Vimeo, l'un des films d'animations de fans de BIONICLE les plus réussis du genre. Des milliers d'heures de travail ont été nécessaires pour un résultat de près d'1 heure de long métrage, et c'est à un Français que l'on doit cette prouesse technique sans précédent ! En exclusivité pour BIONIFIGS.com, son réalisateur Jean-Christophe DRUEZ a accepté de nous accorder une interview sur le film évènement : La Légende d'Ignaqua.

[Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ 739_2
De magnifiques décors en 3D et effets spéciaux, un doublage d'une qualité remarquable et un montage tout aussi exceptionnel, La Légende d'Ignaqua est un film librement inspiré de l'univers BIONICLE, mais à l'histoire totalement réinventée et où les rôles sont entièrement redistribués. Et même si le scénario pourra faire chipoter les puristes de la saga originale, c'est davantage l'exploit technique qui mérite le détour et qu'il convient de saluer ! Mais pour en apprendre davantage sur ce film qui s'impose d'ores et déjà comme une référence dans le film d'animation BIONICLE en stop-motion, voici en exclusivité les réponses de Jean-Christophe DRUEZ son réalisateur, à nos quelques questions :

BIONIFIGS.com : Vous vous êtes inscris sur BIONIFIGS.com en novembre dernier sous le pseudo d'Ignaqua, et vous êtes fait remarqué tout juste quelques semaines plus tard comme un miraculeux OVNI inconnu jusque là et débarquant de nul part. Pourriez-vous avant toute chose vous présenter à ceux qui liront cette interview ; Quel âge avez-vous, d'où êtes-vous, que faites-vous dans la vie, et quelles sont vos passions ?

Jean-Christophe DRUEZ : Mon âge ? Plus celui de jouer aux Bionicles ! J'ai 46 ans et je vis avec ma famille dans la région de Rouen. J'ai toujours eu une activité professionnelle dans le domaine de l'informatique. C'était au départ une passion, mais je suis maintenant davantage intéressé par les activités créatives, artistiques : musique, théâtre, littérature, et désormais cinéma d'animation. Je suis également attentif aux découvertes scientifiques, aux évolutions technologiques, à ce qu'elles peuvent apporter en bien ou en mal à l'humanité.

BFIG : En terme d'activité créative et artistique, si on s'en réfère à ce magnifique long-métrage La Légende d'Ignaqua, vous avez effectivement l'air d'être fait pour ça. À ce propos, pourriez-vous présenter en quelques mots en quoi consiste votre œuvre pour ceux qui n'ont pas encore vu le film ?

JCD : La légende d'Ignaqua est un film d'animation mêlant stop-motion et 3D. Le scénario est librement inspirée de l'univers des Bionicles. J'y ai placé les ingrédients de base - Makuta vs Mata Nui - évolution Matoran-Toa-Turaga, mais je ne voulais pas m'astreindre à suivre l'histoire officielle. On y retrouvera donc également des références à d'autres films de fantasy ou science fiction.

BFIG : Par exemple ?

JCD : Star wars évidemment, Le seigneur des anneaux, le rasengan de Naruto, peut-être un peu de Predator dans la vision de Fantoka. C'est aussi un hommage aux animations de Ray Harryhausen, à l'époque où le stop-motion était presque le seul moyen de mettre en images des créatures non humaines.

BFIG : Combien de temps de travail représente ce film d'animation de près d'une heure, à quelle fréquence y travailliez vous ?

JCD : En moyenne, il faut compter au moins une heure de travail pour une seconde de film. Ce qui représente plus de 3000 heures pour la Légende d'Ignaqua. J'y ai travaillé presque quotidiennement depuis 3 ans, avec également l'aide de mon fils qui a 10 ans.

BFIG : On voit à la fin du film en toile de fond du générique, différentes personnes travaillant au doublage notamment, qui est d'une qualité sans précédent dans les films d'animations de fans de BIONICLE. Combien de personnes en tout ont participé ou été mobilisées pour ce projet, et dans quelles attributions ?

BFIG : Le projet s'est étendu du cercle familial aux relations amicales. Je tenais à ce que le doublage des voix soit de bonne qualité. Plusieurs des comédiens ont déjà fait du théâtre. Cela représente une dizaine de personnes au total. Mon fils a joué un rôle important dans la réalisation, en validant la plupart des plans que je réalisais. C'est un peu le directeur artistique, il connait beaucoup de films d'animation et a un esprit critique très constructif !

BFIG : Comment vous est venue l'idée d'un tel projet ? Vous étiez fan de BIONICLE au départ ou seulement votre fils ?

JCD : Au départ c'est mon fils, qui a eu Vakama en cadeau. Je me suis rapidement rendu compte de l'intérêt de ces figurines, qui étaient faites pour l'animation. Puis en regardant quelques stop-motion simples sur internet, nous avons eu l'idée de réaliser un court métrage plus élaboré, tourné sur fond vert. De plus l'univers Bionicle était à la fois riche mais ouvert, permettant plusieurs interprétations. On était parti sur un projet d'un quart d'heure, et puis ça s'est étoffé au fil du temps.

BFIG : Vous parliez de tournage sur fond vert. Quels autres procédés, moyens techniques, matériels et logiciels avez-vous utilisé pour réaliser La Légende d'Ignaqua ?

JCD : En résumé, les figurines sont équipées de pieds aimantés afin de rester stable sur un tableau métallique. Les animations faciales sont réalisées en morphing 2d et avec Crazytalk. Le compositing, grading et certains effets spéciaux utilisent VisionLab. D'autres effets spéciaux sont issus de Particle Illusion. Pour la 3d, Bryce et Carrara. Magix pour le montage. Les enregistrements de voix avec Cubase, j'oublie sans doute quelques autres softs. Il y a également des modèles 3D, des éléments graphiques 2D achetés dans le commerce, ainsi que la musique et les bruitages. J'essaierai de poster une petite vidéo de making-off technique.

BFIG : Vous avez abordé avec des membres il y a quelques semaines sur le forum de BIONIFIGS.com, le célèbre Canister Wasteland du néo-zélandais 166Eric de Youtube. Quels conseils et astuces donneriez-vous aux nombreux fans adeptes de stop-motions Bionicle pour se perfectionner, et peut-être un jour parvenir à réaliser un film d'animations de ce niveau ?

JCD : Tout d'abord réfléchir à l'avance à la scène à réaliser et la découper en plusieurs plans. Quelques croquis sur papier sont utiles. Ensuite penser à la durée des mouvements (1 seconde=24 images). Pour la réalisation, se concentrer sur le mouvement à réaliser, et éviter tout mouvement non voulu. Il faut également que l'éclairage soit le même pour chaque photo. Enfin sur l'animation dont tu parles il y a un effet de motion blur assez simple mais très efficace. Elle a été réalisée avec l'onion skin du logiciel de stop-motion utilisé, mais sinon on peut se servir du filtre motion blur du logiciel virtualdub qui est également gratuit.

BFIG : D'autres projets à venir dans l'animation ? D'autres projets liés à Bionicle ?

JCD : Pas dans l'immédiat, ou si possible de durée plus réduite. Il faut quand même beaucoup de tenacité pour faire aboutir un projet de cette taille. Si cette réalisation en motive d'autres, je serais très satisfait. L'univers Bionicle, avec la personnalisation des figurines, l'appropriation des personnages, permet à tout le monde de produire des fictions intéressantes, même avec peu de moyens.

BFIG : Merci pour vos réponses. On vous souhaite un grand succès sur le web avec La Légende d'Ignaqua, qui dans tous les cas devrait facilement faire le buzz auprès des milliers fans de Bionicle du monde entier. Et comme à tous les membres inscris récemment, on espère avoir le plaisir de vous voir souvent sur le forum. Bonne continuation dans vos projets.

JCD : Merci beaucoup de votre accueil et je souhaite également plein succès au site Bionifigs, qui remplit un rôle important en assurant un lieu d'échange francophone pour tous les passionnés de figurines d'action.

Interview réalisée le 21 décembre 2010. Propos recueillis par Exo-6 pour BIONIFIGS.com
Si vous n'avez pas encore regardé ce chef-d'œuvre francophone qui a déjà été vu par près de 200 de nos membres en moins de 2 jours, nous vous invitons chaudement à voir ce film d'animation amateur, qui a de quoi redonner un peu de bôme au cœur aux nombreux fans, un an après l'annonce de l'arrêt de la licence BIONICLE par le groupe LEGO :

Et parce que nous savons que certains de nos amis anglo-saxons passent régulièrement sur notre site et que nous ne les oublions pas, nous les invitons à se diriger vers la version sous-titrée anglaise pour pouvoir profiter eux aussi de ce superbe film.

BIONIFIGS.com


puce Sources : Topic des previews du film | Page Vimeo de Jean-Christophe Druez | Topic officiel de La Légende d'Ignaqua


Dernière édition par Exo-6 le Mer 11 Juil - 16:41, édité 15 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-guerres-de-spherus.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=1 http://www.bionifigs.com/le-blog-de-exo-6-f46/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=391281 http://rebrick.lego.com/en-US/MyRebrick/exo-6/56e8a1dc-594e-421e-84eb-a03c01698e75.aspx

 Sujets similaires

-
» [Blog] Les lieux du film "BIONICLE La légende renaît spécial JM134"
» [LEGO] Vidéo intéressante : Train designer
» Des vidéos vraiment tordante
» [Suggestion] Un MAG Vidéo Bionifigs.com (validée)
» Cadeau II - Le Retour; Interview d'une légende vivante
Partager cet article sur : diggdeliciousredditstumbleuponslashdotyahoogooglelive

[Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ :: Commentaires

Superbe Interview !

J'ai été assez impressionné quand j'ai lu qu'il lui a fallu près de trois ans pour réaliser un film d'une heure, tous les logiciels utilisés, le matériel, les doubleurs... Un Film extraordinaire ! Je profite de ce message pour féliciter Mr. Jean-Christophe DRUEZ. Arriver à faire tenir la route à tel projet, et s'y accrocher... Awesome !
Contrairement à ce que pensent les autres, je trouve le scénario assez bon et entraînant, mais évidement, ce qui surprend, c'est ni plus ni moins les graphismes, naturellement.
1 heure de travail pour une seconde de film... C'est incroyable.

Encore bravo à Jean-Christophe DRUEZ, ici appelé Ignaqua. wink


Dernière édition par Ackar1034 le Jeu 23 Déc - 15:53, édité 1 fois
Ah ouai quand même O_O je crois que sa pourrait battre canister wasteland !
P**** sérieux c'est impressionnant. Y a pas photos c'est le meilleur stop montion (ou film pour ce cas) bionicle que j'ai vu.
J'en ai regardé la moitié hier soir sur facebook et maintenant je vais voir le reste.
Le debut est bien fait j'en attend pas moins de la fin. good
Excellent interview. good
Les techniques qu'il a utilisé pour faire son stop-motion sont vraiment efficaces. Quant je reprendrai le stop-motion, j'essayerai de faire 24 photo pour faire une seconde (un projet que je me suis déjà mis en tête si je reprenai le stop motion...).
super interview qui donne envie de voir le film, en tout cas, je respect se travaille colossal.
c'est vraiment impressionnant.
Je viens de terminer de regader le film et j'ai adoré. clap clap
Le film est colossal !
L'interview me donne envie de re-regarder le film tiens...
Très intéressant cette interview. Et très bon film. Tu lui a pas parlé de LEGACY Exo-6 ? x)
hum, des choses intéressantes à savoir.

*Please faites qu'ils fassent passer ce film à la téloche x)*

une heure de stop-motion, c'est long, et en plus à une fréquence de 1 image par seconde ça donne du boulot (quand je pense qu'on voit des stop motion avec deux images par seconde...) mais il y a un résultat non négligeable. bonne continuation!
Merci de nous faire parvenir cette interview Exo, et encore une fois, bravo à M. DRUEZ pour son magnifique film.
Juste génial, c'est vraiment un évènement, un cadeau de noël !
@bioniclealien a écrit:
Ah ouai quand même O_O je crois que sa pourrait battre canister wasteland !

Non, c'est assuré. Canister Wasteland, c'est trop fluide. Franchement, pur chef-d'œuvre !
Il est vraiment splendide j'en suis rester bouche bée
Va te présenter sur le Topic de Présentation s'il-te-plaît, c'est obligatoire pour tout nouveau membre. wink
Je n'ai qu'une chose a dire :Bravissimo !
La vraiment ce film c'est le travail de plusieurs stop-motionneur réuni encore bravo à vous et à votre fils,m.Druez good

Mais j'ai une question a vous,Comment avez reçu toute cette armée de Mantax et tous c'est Matorans ? 0_o
Comme le dit Krika : un vrai cadeau de Noël ! (un peu avant l'heure)
Le travail est impressionnant et rattrape tout à fait quelques défauts (je pense sûrtout à l'animation des têtes des personnages lorsqu'ils parlent qui n'est fait qu'après la prise de photo, et qui engendre parfois des distorsions du corps tout autour assez gênant, ainsi que parfois une impression de 2D du masque ...). Je trouve pour ma part que le moyen de maintenir les pieds est assez ingénieux, dommage qu'il ne puisse pas être réutilisé par la plupart des StopMotionneurs, qui font plus quelque chose en interaction avec leur environnement quotidien qu'en studio ...
J'aime personnellement beaucoup les références, sûrtout au Seigneur des Anneaux (raaaaah, la reproduction de la scène où les Hobbits se cachent du Cavalier noir ... c'est magnifique !)

J'ai par contre moi même quelques questions :
- Dans le film, le masque de Nokama luit toujours, comment ce fait-ce ? (l'utilisation d'un logiciel, dans ce cas là, lequel ? ou simplement un éclairage physique ?)
- C'est une question qui sera sûrement souvent posée par certains SMeurs, mais dans certaines séquences, on peut voire les personnages effectuer des sauts, je pense sûrtout à l'épisode de la course en surfs des sables, où l'on voit Nokama et Vakama sauter d'une falaise, avec Vakama faisant par la suite une figure dans les airs. Quel a été la technique utilisée pour que les personnages soient en l'air (ou qu'on ait l'impression que ...) ?
- On voit, sûrtout à la fin, un grand nombre de matoran, ceux si sont ils tous physiques, où avez vous clonez ceux si, et dans ce cas, de quelle manière ? (désolé, mais en tant que fan de bionicle, je suis obligé de poser cette question ... autant de matoran, c'en est presque idyllique ...)
Waaaah ! Ce film est vraiment magnifique ! Excellent !
(Ps : Preum's aux commentaires sur Facebook)
je viens juste de finir de voir le film et avec "peu de moyen" on a eu droit à un chef d'oeuvre, après le seul truc qui rendait un peu bizarre, c'était que les décors sont en modélisation 3D alors que les bionicle était "normal". Mais j'ai adoré , un vrai cadeau de noël.
Ah ouais quand même .... Shocked

Bah GG a toi JCD !! ^^' c'est vachement incroyable ! si ont compare les 3 premier films Bionicle avec ce long-metrage amateur, en ne parlant que de l'image, je préfère vachement ce long-metrage ! wah !
c'est carrément DINGUE tout les moyens utilisé pour pouvoir faire un tel film.
au moins c'est quelqu'un ayant une volonté monstre, beaucoup (dont moi) aurait abandonné le projet en pensant qu'il demanderait autant de travail.
c'est le fan-clip le plus réussit du monde des figurine d'actions.
ouais ça déchire ce SM!!!!!!trop cool!
Tu est nouveau, va te présenter en cliquant sur ce topic: http://www.bionifigs.com/t4078-membre-topic-de-presentation
ce film est tout simplement génial
@jala a écrit:
Comme le dit Krika : un vrai cadeau de Noël ! (un peu avant l'heure)
Le travail est impressionnant et rattrape tout à fait quelques défauts (je pense sûrtout à l'animation des têtes des personnages lorsqu'ils parlent qui n'est fait qu'après la prise de photo, et qui engendre parfois des distorsions du corps tout autour assez gênant, ainsi que parfois une impression de 2D du masque ...). Je trouve pour ma part que le moyen de maintenir les pieds est assez ingénieux, dommage qu'il ne puisse pas être réutilisé par la plupart des StopMotionneurs, qui font plus quelque chose en interaction avec leur environnement quotidien qu'en studio ...
J'aime personnellement beaucoup les références, sûrtout au Seigneur des Anneaux (raaaaah, la reproduction de la scène où les Hobbits se cachent du Cavalier noir ... c'est magnifique !)

J'ai par contre moi même quelques questions :
- Dans le film, le masque de Nokama luit toujours, comment ce fait-ce ? (l'utilisation d'un logiciel, dans ce cas là, lequel ? ou simplement un éclairage physique ?)
- C'est une question qui sera sûrement souvent posée par certains SMeurs, mais dans certaines séquences, on peut voire les personnages effectuer des sauts, je pense sûrtout à l'épisode de la course en surfs des sables, où l'on voit Nokama et Vakama sauter d'une falaise, avec Vakama faisant par la suite une figure dans les airs. Quel a été la technique utilisée pour que les personnages soient en l'air (ou qu'on ait l'impression que ...) ?
- On voit, sûrtout à la fin, un grand nombre de matoran, ceux si sont ils tous physiques, où avez vous clonez ceux si, et dans ce cas, de quelle manière ? (désolé, mais en tant que fan de bionicle, je suis obligé de poser cette question ... autant de matoran, c'en est presque idyllique ...)

- Le masque de Nokama? Je n'ai pas spécialement remarqué. Pour le masque Ignaqua, il s'agit de l'effet gleam du logiciel Visionlab.
- Pour les sauts, les figurines sont accrochées par une suspension, qui est éliminée manuellement lors du compositing (on élimine "automatiquement" le fond vert, mais les divers accessoires doivent êtres cachés manuellement, en dessinant des masques qui sont animés)
- Le "clonage" des matorans est effectué dans Visionlab en ajoutant plusieurs calques. Pour réduire les temps de calcul, on construit plusieurs vidéos de petits groupes, que l'on assemble ensuite pour constituer la foule.

Tu as à juste titre remarqué les limitations de l'utilisation de Crazytalk pour l'animation des visages. L'angle de vue doit être assez proche de face (ca ne marche pas de profil), sinon les mouvements du visage donnent vite l'impression d'être à plat - cette impression de 2d dont tu parles. En ce qui concerne la distorsion du corps, c'est perfectible. Crazytalk permet de masquer les zones que l'on souhaite laisser immobile. J'ai découvert cette fonction un peu tardivement et je l'ai utilisée dans certains plans mais pas dans tous. Sinon le film ne serait pas encore sorti. Bonne observation en tous cas !



Dernière édition par ignaqua le Ven 24 Déc - 14:11, édité 1 fois
Nuparu556 a écrit:
hum, des choses intéressantes à savoir.

*Please faites qu'ils fassent passer ce film à la téloche x)*

une heure de stop-motion, c'est long, et en plus à une fréquence de 1 image par seconde ça donne du boulot (quand je pense qu'on voit des stop motion avec deux images par seconde...) mais il y a un résultat non négligeable. bonne continuation!

Petite précision, toutes les animations de la légende d'Ignaqua ne sont pas à 24 images par seconde. Ca dépend en fait des mouvements. Il y en également à 12 images par seconde.
Et je rajouterais au message d'Ignaqua qu'en plus de 13 images (les images de "course" ?), certaines séquences sont faites avec juste une photo sur fond vert (et le fond en 3D) et ensuite animées avec Crazytalk ...
La technique des suspensions est intéressante, dommage qu'elle soit inutilisable dans les stop motions "courants" (snif ... mais un jour, je trouverais comment faire !)
Pour le masque de Nokama, c'est peut être juste qu'il ressort très clair par rapport aux autres (il faut comparer sa clarté avec celui de vakama dans la séquences nuit ... il y a tout de même une certaine différence !)
En parlant de la séquence nuit : l'éclairage des figurines était il "physique" ou est il dut à une retouche informatique ? Puisque personnellement, je le trouve assez réussis (et tenterais bien de la reproduire, au moins pour une photo ...).

'ai aussi une question qui ne concerne finalement pas trop le "film", et qui serait plutôt dans mon intérêt personnel : étant un linuxien (enfin, je tente de me débrouiller), j'aimerais savoir si vous ne connaîtriez pas un logiciel reprenant les principes de visionlab qui marcherait sur linux ... ? (après, je peux me débrouiller avec gimp, mais retoucher je ne sais trop combien de photo ... ça ne me tente pas trop.)

Enfin, une question venant de mon père, qui a regardé pendant environ les 15 premières minutes 'la légende d'Ignaqua" et lut cette interview : pourquoi ne pas avoir fait le film uniquement en 3D ?

Je pense que c'est tout ... bien sûr, étant curieux (enfin, je suppose ...) je ne peux pas dire que je ne vous poserez plus de questions ... mais jusqu'à la prochaine réponse, je n'en aurais sûrement pas de nouvelles ...
@jala a écrit:
Et je rajouterais au message d'Ignaqua qu'en plus de 13 images (les images de "course" ?), certaines séquences sont faites avec juste une photo sur fond vert (et le fond en 3D) et ensuite animées avec Crazytalk ...
La technique des suspensions est intéressante, dommage qu'elle soit inutilisable dans les stop motions "courants" (snif ... mais un jour, je trouverais comment faire !)
Pour le masque de Nokama, c'est peut être juste qu'il ressort très clair par rapport aux autres (il faut comparer sa clarté avec celui de vakama dans la séquences nuit ... il y a tout de même une certaine différence !)
En parlant de la séquence nuit : l'éclairage des figurines était il "physique" ou est il dut à une retouche informatique ? Puisque personnellement, je le trouve assez réussis (et tenterais bien de la reproduire, au moins pour une photo ...).

'ai aussi une question qui ne concerne finalement pas trop le "film", et qui serait plutôt dans mon intérêt personnel : étant un linuxien (enfin, je tente de me débrouiller), j'aimerais savoir si vous ne connaîtriez pas un logiciel reprenant les principes de visionlab qui marcherait sur linux ... ? (après, je peux me débrouiller avec gimp, mais retoucher je ne sais trop combien de photo ... ça ne me tente pas trop.)

Enfin, une question venant de mon père, qui a regardé pendant environ les 15 premières minutes 'la légende d'Ignaqua" et lut cette interview : pourquoi ne pas avoir fait le film uniquement en 3D ?

Je pense que c'est tout ... bien sûr, étant curieux (enfin, je suppose ...) je ne peux pas dire que je ne vous poserez plus de questions ... mais jusqu'à la prochaine réponse, je n'en aurais sûrement pas de nouvelles ...

- pour les suspensions, c'est pas si difficile. Un pied à perche type pied de micro, du fil de pêche
ou du fil de fer selon ce que l'on veut réaliser
- pour le masque de Nokama, juste l'éclairage naturel, après ça le grading peut être effectivement différent, puisque tu l'as perçu.
- éclairage nuit = grading réalisé dans Visionlab.
- je ne connais pas linux, néanmoins je pense que Blender fonctionne dessus. Ce logiciel gratuit me parait très complexe, mais en plus de la 3d, je sais qu'il permet de faire un peu de compositing (suppression de fond vert)
- nous avons réalisé les animations de ce film en stop-motion pour deux raisons :
* pour que mon fils puisse y participer activement.
* pour l'originalité : il existe une communauté de stop-motion principalement axée sur des productions artistiques de courts-métrages. Je voulais tenter l'aventure du moyen métrage. La légende d'Ignaqua est à notre connaissance la plus longue réalisation de ce type depuis les dernières productions de Tim Burton qui n'ont évidemment pas les mêmes moyens. Tout le monde fait de la 3D, c'était une manière de se démarquer. Je ne voulais pas que notre film soit un "sous-Bionicle 5" mais quelque chose de différent.
A bientot
@Ignaqua a écrit:
- pour les suspensions, c'est pas si difficile. Un pied à perche type pied de micro, du fil de pêche
ou du fil de fer selon ce que l'on veut réaliser

Le problème de ces deux procédés est pour moi le balancement du corps dès qu'on le bouge ... personnellement, je n'ai pas la patience pour qu'il s'arrête ...
@Ignaqua a écrit:

- je ne connais pas linux, néanmoins je pense que Blender fonctionne dessus. Ce logiciel gratuit me parait très complexe, mais en plus de la 3d, je sais qu'il permet de faire un peu de compositing (suppression de fond vert)

Hé bien, bien que j'ai Blender et ai un peu pratiqué, mais pas assez pour pouvoir y prétendre savoir faire quelque chose (trop complexe à mon goût, pas assez intuitif et peut être aussi un développement trop long ...), je ne connaissais pas cette fonctionnalité (bien que je connaisse certaines de ses possibilités qui peuvent servir d'effets spéciaux en matière de, par exemple, simulation de particules ou de liquide, ainsi que de flamme (mais c'est compliqué, trop pour que j'ai envie de l'apprendre !)...)

@Ignaqua a écrit:
- nous avons réalisé les animations de ce film en stop-motion pour deux raisons :
* pour que mon fils puisse y participer activement.
* pour l'originalité : il existe une communauté de stop-motion principalement axée sur des productions artistiques de courts-métrages. Je voulais tenter l'aventure du moyen métrage. La légende d'Ignaqua est à notre connaissance la plus longue réalisation de ce type depuis les dernières productions de Tim Burton qui n'ont évidemment pas les mêmes moyens. Tout le monde fait de la 3D, c'était une manière de se démarquer. Je ne voulais pas que notre film soit un "sous-Bionicle 5" mais quelque chose de différent.

Que dire ? À part que c'est honorable, bien, et, euh ... enfin bref, je pense que le message est passé ...

Bon, je pense que mon flot habituel de question s'est taris, parce que je ne vois plus ce que je pourrais dire de bête (ou intelligent), à part des questions qui ont, approximativement, la même réponse : "ça a été fait avec Vision Lab". Je vous proposerez par contre bien de répondre aux questions que vous pensiez qu'on allait vous poser, mais je ne suis pas sûr que vouloir se faire questionner sur un point dont on est très fier ne me soit propre ...
 

[Vidéo] La Légende d'Ignaqua : Interview de Jean-Christophe DRUEZ

Revenir en haut 

Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: AUTRES :: Section Vidéos-
Sauter vers:  

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales