AccueilS'enregistrerÉvènementsCalendrierPublicationsRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Blog] Déroulement de mon nouveau projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Agora
Membre d'Élite
Membre d'Élite
avatar

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !


24082010
Message[Blog] Déroulement de mon nouveau projet

DÉVELOPPEMENT DE L'UNIVERS:

- Deux nouvelles planètes de la série dévoilés: Eedin et Bulhdo [Terminé !]
- Une nouvelle race, les Lirei. [Prêt à être poster.]
- Cinq équipements de technologique crée: Blaster UO-34, tourelle ZK-51, lame électriques de Lystrekians, dague en miranelium, sphère de protection.
- Deux nouvelles pages de l'histoire: les Croisades de Lyberthia et les Guerres Itralisk.
- Trois nouveaux personnages: Halbden, Koroia, Liarul.
- Une organisation croyante: les Nasa.
- Une organisation millitaire: les Itralisk.

FIC'S A VENIR:

- Trahison: Deux membres d'une organisations maléfique, les Turkens, Liann et Sanho, sont envoyés par le Grand Prêtre Himul pour traquer Prallia, une ancienne Turken qui a trahi. Liann et Sanho ne savent pas qu'ils vont découvrir quelques chose de bien plus embêtant qu'un traitre...

AVANCEMENT TOTAL:

0, 11 % sur 100 %


Dernière édition par Agora le Lun 18 Juil - 0:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/

 Sujets similaires

-
» [Blog] Déroulement de mon nouveau projet
» Recherche dessinateur/dessinatrice pour projet BD
» [Blog] Besoin de soutien pour mon projet
» Un nouveau projet de jeu commun
» logo EdF
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

[Blog] Déroulement de mon nouveau projet :: Commentaires

SSE1: Guerre en Isazormie.


Bamar Eokian était enfin, après de longs jours qui s'étaient transformés en semaines elles-mêmes transformées en mois, élu par le peuple de l'Isazormie. Et il était là, dans les loges "royales", dans le plus immeuble d'Isazorma, un immeuble de près de trois kilomètres de haut, contemplant le peuple qui l'avait élu. Le précédent président, Whelt Giarmor, était mort lors d'une embuscade près des monts Verts, frontière entre l'Isazormie et l'Artamique, pays des ennemis jurés de l'Empire Technologique: les Mistoks et leur Grand Conseil du Mana. Les Mistoks, bien qu'ayant tout niés, furent bien vite jugés coupable. Isazorma, ainsi que toute l'Isazormie risquait une guerre civile. Sans Giarmor pour les dirigeaient, c'était le chaos. Le président était mort avant l'heure. Les sénateurs et conseillers, aides du président étaient eux-mêmes les uns contre les autres: certains, comme le sénateur Tyd Breamon, pensaient qu'il fallait y avoir une enquête réfléchi, un autre, Zareth Wilstron, était sûr de l'innocence des Mistoks. Enfin, un autre, le conseiller Lukthan Eredor, était convaincu que les Mistoks étaient bel et bien responsable de la mort de Giarmor et était pour que l'Isazormie ouvre le feu sur l'Artamique. Beaucoup de sénateurs voulaient évités à tout prix une guerre, ce qui serait mauvais pour le commerce et autres, et menèrent leur propre enquête pour démentir les propos d'Eredor et de ses alliés, mais ils devaient se rendre à l'évidence: les preuves étaient bien trop rares pour contrer les dires de ceux contre les Mistoks. Un à un, les sénateurs souhaitant prouver l'innocence des Mistoks s'avouèrent vaincus et rejoignirent les propos d'Eredor. Les élections commencèrent peu après. Et c'était Bamar qui avait remporter la mise. Mais pour cela, il avait du mentir. Le peuple, furieux, voulait avoir un homme avec assez de tripes pour déclarer la guerre comme président. Bamar avait promis qu'il déclarerait la guerre aux Mistoks si il était élu. Et les problèmes commençaient là. Bamar savait que les guerres étaient mauvais pour tout: pertes d'argents, de vies, d'armes, de matières rares...mais il n'avait pas le choix. Où il déclarait la guerre, ou ce serait la révolte. Que la guerre soit déclarer par lui ou un autre, elle serait déclarée, Bamar le savait. Il s'écarta de la vitre, la tête brouillée. Alors ce serait comme ça. La guerre entre l'Isazormie et l'Artamique. Une nouvelle confrontation entre magie et technologie. Et cela effrayait Bamar. Plus jeune, il trouvait la magie puissante, sans égale, ce qui lui valut de s'être fait coupé en main comme punition. Plus tard, vers son adolescence, il avait découvert la puissance de la technologie. Non, vraiment, la technologie était sans limite, contrairement à la magie. Elle était plus puissante. Si une guerre aurait lieu contre les Mistoks, l'Empire Technologique les écraseraient comme des mouches. Mais le fait qu'un président, accompagné d'une troupe de l'Armée Impériale, l'élite des élites, soit massacrés, lui et tout ceux qui l'accompagnent, par ce qu'on pourrait qualifier de sauvage, c'était inquiétant...Bamar se posait la question: la magie était-elle à ce point puissante ? Non, c'était impossible...Mais si ce n'était pas les Mistoks, qui aurait fait le coup ? L'Union des Sables, située sur Maltura, était trop faible, trop petite, et de plus, l'Isazormie avaient de bonnes relations avec eux...du moins assez pour ne pas assassiner un président. Les Nomades du Désert étaient trop peu puissant. Ou alors, serait-ce sur Maomao qu'il se passait des choses ? La Confrérie des Flammes deviendrait-elle avide de pouvoir ? Cela étonnait Bamar. Les Unaris étaient réputés pour leur sagesse extrême, et les contes de la Confrérie des Flammes émerveillé les enfants. Si ce n'était pas Maomao et Maltura, il ne restait que...Scazra, l'île des Exilés, des Eedians qui étaient partis vers de nouvelle horizon. Mais ils étaient peu nombreux, et totalement pacifique. Ce serait idiot de prendre le risque de tuer le président d'un pays mille fois plus développé et puissant ! La guerre tournerait cours: Scazra serait anéantie, transformé en désert de lave suite à des armes surpuissantes, dont la connaissance étaient réservés à des hautes personnes, dont les présidents. Peut-être était-ce ça ? Un raid pour capturer Giarmor ? Alors il n'avait servi à rien, sauf à faire risquer une guerre: Giarmor était mort. Un autre peuple voulait peut-être connaître les atouts et les faiblesses de l'Isazormie, justement en cas d'avidité de l'Empire Technologique. Mais restait la grande question: Qui avait fait ça...?

L'attentat fut en vérité organisé par la société de l'Arbre Noir, nouvellement créée et encore inconnue à l'époque. L'Arbre Noir projetait d'envahir l'Isazormie. Le sénateur Treldan Breok pactisait avec l'Arbre Noir et a attiré le président Giarmor dans un piège mortel qui a causer sa mort. Eredor fut en vérité payé par Treldan, passé pour anonyme, pour faire en sorte qu'il y ait la guerre entre l'Isazormie et l'Artamique. Cela affaiblirait grandement les deux patries les plus puissantes d'Eedin: le Grand Conseil du Mana et l'Empire Technologique. Bamar Eokian fut victime d'une tentative d'assassinat en +143 (l'an 0 est la fondation d'Isazorma), mais y réchappa de justesse. Plusieurs sénateurs, dont Eredor, furent malheureusement tués. Treldan, chef de l'attentat, rêvant de devenir président grâce à l'aide de l'Arbre Noir, s'enfuit après l'échec de l'attentat. Il fut poursuivi par les troupes Isazormiennes jusqu'aux monts Verts, ou les Mistoks intervinrent. C'est le chef Mistok Wakann qui tua Treldan. Après la mort du sénateur déchu commença la quatrième guerre de l'E.T (Empire Technologique [pas l'alien ><]) et la seconde du G.C.M (Grand Conseil du Mana), guerre qui fut surnommée la Grande Vengeance (par l'E.T, en référence à la vengeance de l'E.T pour l'attentat en +143 et pour le meurtre de Giarmor en +142). Elle se solda par un traité de paix entre le G.C.M et l'E.T, et l'édification de la muraille des Quatre Vents, sur les monts Verts, gardées par des Eedians et des Mistoks. L'Arbre Noir fut mit en déroute et fut coincée par la Confrérie des Flammes. Si l'Arbre Noir est si affaibli aujourd'hui, c'est suite à la Grande Vengeance. Bamar Eokian mourût d'une maladie mortelle cinq ans après la guerre (qui dura trois ans [il est mort en +151).
Le prochain Short-Story racontera en bref l'apprentissage d'Alkio, un jeune Mistok, dans l'art de la magie.
SSE2: L'art du Mana.


Le gerbak se mit à courrir. L'animal avait senti la présence, grâce à ses tentacules, d'un ennemi. Cet ennemi, c'était le jeune Mistok, apprenti dans l'art du Mana, Alkio, et son maître Zyrl. Bien que rapide, le gerbak n'avait aucune chance de s'échapper, les Mistoks n'étant plus très loin de lui. Zyrl encocha un flèche et tira. Des flèches Nikra, paralysant la cible, trempée dans du Skold, la matière sacrée du mana des Mistoks. Une première flèche dans la jambe ralentit le gerbak, une seconde dans le flanc le fit trébucher. Alkio et Zyrl accoururent et s'empressèrent d'égorger le gerbak. Une fois mort, ils purifièrent avec l'aide du mana son corps, au cas où l'animal aurait été malade ou victime d'un poison, puis le mangèrent crus, gardant quelques morceaux dans leurs sacs pour leur village. Nous sommes en +217 après l'an 0. Une autre guerre, après celle de la Grande Vengeance, eut lieu, la Guerre d'Uld, en honneur du chef Mistok du même nom qui mena son peuple à la révolte et manqua de détruire Isazorma. Elle se solda par la terrible Bataille du Lac Achiro (+198) où Uld fut fait prisonnier par le président Arden Kialomy, décédé quelque temps plus tard en +202, assassiné par l'Arbre Noir. Tandis qu'à Uld, il se donna la mort pour éviter de parler en +205. On ne tira rien de lui. Après la Guerre d'Uld, les choses semblèrent se calmer. Mais les choses empiraient pour les Mistoks: nous sommes en plein été, et il fait chaud, tellement que des rivières commencent à diminuer, voir même s'assécher. Le célèbre lac Achiro ne contient plus beaucoup d'eau. Les Mistoks meurent de soif chaque jour. Hors, le Skold a besoin d'eau pour se cristalliser et permettre aux sorciers Mistoks d'utiliser la magie. Le mana disparaît peu-à-peu avec le Skold, le Grand Conseil du Mana faibli. Le président Benjamin Bunzer tenta de sceller le pacte avec le G.C.M en leur fournissant de l'eau. Ces derniers les remercièrent en leur offrant de l'or, lui-même vendu contre plus de 20.000 crédits. Quand Bunzer mit à jour ne machine pouvant même créer du Skold, ce fut un soulèvement. L'E.T était bouleversé. Des sénateurs se rebellèrent, pensant qu'en offrant du Skold au G.C.M, c'était se suicider. D'autres au contraire appuyèrent les arguments de Bunzer, pensant que la guerre ne devait plus avoir lieu et qu'un jour peut-être, l'E.T et le G.C.M fusionnerait, créant une puissant empire Technomana. Ce serait alors la domination de l'E.T sur Eedin tout entière. Complots, alliance secrète, double-jeu, assassinats...cette époque, appellée le Grand Trouble, bouleversa Isazorma. En Artamique, c'était aussi trouble: la G.C.M, rancunière de la Guerre d'Uld, pensaient attaquer, mais de plus en plus de ces membres, trouvant ce comportement indigne des Mistoks, démissionnèrent. Pire ,certains Mistoks quittèrent l'Artamique pour d'autres continents ! Le trouble atteint son approxime quand le grand chef de guerre du Grand Conseil du Mana, Ma'alt, fit la Marche des Monts Verts (+212) et arriva en Isazormie ! Les Mistoks furent, à l'étonnement de tous, bien accueillis par le président Bunzer. Durant les premières années évidemment, ils furent victime du racisme, puis, peu-à-peu, furent acceptés. De premières relations positive (amitié ou amour) eurent lieux entre des Eedians et des Mistoks, choses jamais vu. C'est là que naquirent le sous-peuple des Kraths, les demis-sang, nés de l'union entre un Eedian et un Mistok. Les sénateurs, outrés d'un tel affront, n'hésitèrent pas à sortir les armes. Ce fut la bataille de la Tour Bunzer (+215), où il y eut des vingtaines de milliers de morts. En +217, la bataille du quartier Mériande, l'un des plus pauvres, vient de se terminer. Le leader des sénateurs déchus, dont l'identité était le "the Vindictive", le rancunier, fut découvert comme étant Karlin Olswith, abattus par un chasseur de primes anonyme déguisé en ouvrier d'une balle dans la tête. Avec la mort d'Olswith, ce fut l'apparente fin de la Guerre civile. Sauf que Bunzer était mort lui aussi, et que son neveu, Grinder Aspen, n'avait pas les mêmes idées pacifiques que son oncle...nous voilà donc à cette période: le Grand Trouble est loin d'être fini, mais la Guerre civile d'Isazorma elle, l'est depuis cinq mois. Il reste encore quelques rebelles, des terroristes, mais seuls, ils n'ont aucune chance. Malgré sa haine pour les Mistoks, le président Aspen n'a aucune envie de salir son image en complotant avec des terroristes, et soutient donc pour l'instant la cause de son oncle. Les Mistoks migré en Isazormie finirent par mourir, et leurs enfants préférèrent, suites aux tensions, de retourner en Artamique. Tandis qu'au Krath, ils disparurent de la circulation, et chacun alla où il veut. Alkio est un de ceux qui sont nés en peu après la bataille du lac d'Achiro. Tandis qu'à Zyrl, il fut, lors de son enfance, soldats de la Grande Vengeance. Alkio dévore les restes du gerbak, puis, repu, s'assoit quelques instants sur un rocher et pense à la situation de son village. Le G.C.M n'est plus ce qu'il était, mais garde une certaine influence. Zyrl, membre du Grand Conseil, en est la preuve vivante. Alkio fut désigné pour devenir son apprenti et donc faire partie du Grand Conseil du Mana. Mais le jeune Mistok a encore des doutes sur cette organisation, comme tous ses nouveaux membres. Des doutes parfois suffisant pour les renvoyer en Isazormie. Le sécheresse part peu-à-peu, mais il tape encore sur le sol de l'Artamique. Sans l'aide de l'E.T, le Skold se fait de nouveau plus rare. C'est pourquoi Zyrl dépèce le gerbak: comme tout les animaux de l'Artamique, ils possèdent l'abrendyte, un organe insolite contenant du Skold. Depuis la rareté de ce dernier, aucun Mistok n'oublie de prendre l'abrendyte, de l'ouvrir et de faire sécher le skold ainsi que de le tremper dans de l'eau froide pour qu'il se gèle. Une fois l'abrendyte retiré, Zyrl fait signe à Alkio en riork ancestral, langue es Mistoks, de se lever et de le suivre jusqu'au village...

Le Grand Trouble allait se finir plus tard, en 221. La sécheresse s'estompa, et la pluie tomba pendant cinq jours entiers en Artamique. Les réserves de skold grandirent. Certains rancuniers du Grand Conseil du Mana voulurent en profiter et attaquèrent l'Isazormie. Ce fut une grave erreur...le Grand Conseil fut facilement vaincu, et son chef, Idelor, tué. Le président Grinder se montra agressif et jura que si les Mistoks tentaient une autre attaque, l'Artamique seraient réduits en poussière par les nouvelles armes atomiques de l'Isazorma...armes qui furent dérobées par l'Arbre noir qui en profita pour bombardait ses ennemis sans aucune. C'est à cette époque que Isazorma fut détruite, puis reconstruite en la Nouvelle Isazorma. Le président Grinder mourût peu de temps après, de causes naturelles.
SSE3: La Bataille des Plaines d'Emolar.

Maomao n'avait jamais été en guerre. Enfin, si, mais jamais il n'y avait eu de batailles sur sa terre dites pure. Pourtant, aujourd'hui, la terre pure du continent des Unaris allait être souillée par le sang. Nous sommes en +164. L'Arbre noir rassemble ses effectifs, et Isazormiens comme Mistoks se rappellent encore la trahison de Treldan Breok. Sachant le danger immédiat, le président Hendi Schurzginn a rassemblé les troupes d'Isazorma. De leurs côtés, les Unaris sachent que leurs anciens frères sont un réel danger. Les yeux ouverts, c'est avec douleur que la Confrérie des Flammes se prépara à combattre pour le bien de son peuple. C'était une bataille à trois contre trois: tout d'abord et principalement les troupes d'Isazorma et la Confrérie des Flammes contre l'Arbre Noir, mais la Confrérie voulait aussi bouter les Eedians hors de leurs terres et régler une bonne fois pour toute leurs différents. Eedians comme Unaris ignoraient que la grande bataille des Plaines d'Emolar seraient décisives dans l'histoire d'Eedin.
Le général Bartus Sankhorn, envoyé par le président Schurzginn pour commander les troupes, arriva le premier. Son armée était amassée sur le sommet d'une petite colline dans les Plaines. Sankhorn était un Eedian grand et tout ce qu'il y a de plus vulgaire. Il était aussi à 75% robotique après avoir était broyé par une machine de production de thorium, lors de la trahison de Treldan Breok. Robotique et borgne. Le genre de personnes à faire froid dans le dos.
La Confrérie des Flammes et le Unaris Ralgraw arrivèrent les seconds. Ralgraw était plus jeune et petit que Bartus Sankhorn, mais dans ces yeux se lisaient la même détermination de vaincre. Si l'Isazorma comptait sur sa technologie et ses guerriers dans de lourdes armures fortement armé (si vous connaissez Halo, imaginez-vous les Spartans. Vous allez alors un guerrier Eedian), la Confrérie comptait pour ses croyances religieuses. Ainsi, Ralgraw et ses hommes mirent tout un pieds à terre et prièrent Athris, père du Ciel et de la Terre, Premier Unarius.
Enfin, l'Arbre Noir. Leur armée était grande et pleins de fidèles. Leur chef était une femme imposante (Sarah Kerrigan en Zerg, vous l'avez), au regard rouge et profond, se nommait Serina. L'Arbre Noir était également une organisation religieuse, mais, au contraire de la Confrérie qui priait Athris, les fidèles de l'Arbre Noir prièrent Utapus, frère d'Athris, le trompeur qui précipita son frère dans les enfers (les religions arriveront bientôt). L'Arbre Noir avait un autre atout: les Zorls, d'imposantes créatures ressemblants à des créatures rouges avec des longues dents aiguisées. Leur taille ? Trois mètre.
Dans un silence toujours aussi morbide, les trois armées se firent face, jusqu'à que, le premier, Ralgraw parla et se releva, suivit de tout ses fidèles.

- Arbre Noir, vous étiez nos frères, vous êtes nos rivaux. Vous vous êtes détournés d'Athris. Et vous allez mourir pour cela. Athris nous protège.
- Nous verrons bien, "frère" ! Siffla Serina avec colère. Athris nous as trahis, il nous laisse dans les doigts de la mort ! Nous ne pouvons pas lui échapper ! Alors autant rejoindre la mort, n'est-ce pas ? Regardez ! REGARDEZ-MOI !! Vous, membres de la Confrérie, m'avez faîtes brûlés vive ! Mais je me suis alliée avec Utapus, et le dieu panthère m'a libéré des ténèbres !
Les fidèles d'Utapus acclamèrent les paroles de leur maîtresse. Bartus Sankhorn intervint.
- Unaris ! Je vous signale que les Isazormiens sont de la partie ! Confrérie de la Flammes, nous avons des comptes à régler avec vous ! Arbre Noir, vous avez osé assassiné le président Whelt Giarmor, et de ce fait, vous avez signé votre arrêt de mort ! Quel qu'en soit le prix, vous paierez cher pour vos meurtres !!
Les Isazormiens approuvèrent. Et, dans un terrifiant fracas, les guerriers d'Isazorma se ruèrent vers leurs ennemis les premiers, aveuglés par la vue du sang.
Ralgraw et la Confrérie furent les premiers à réagir.
- L'heure du combat a sonné ! Pour Athris !
- POUR ATHRIS !!!
Et ils se mêlèrent dans la bataille. Enfin, l'Arbre Noir intervenu à son tour, et Serina, accompagné de Gardes Noirs et d'un Zorl de combat, dévala la colline à la rencontre de ses ennemis. Une minute plus tard, le chaos régnait.
Un membre de la Confrérie brûlait vif un Isazormien avant de se faire décapité par un membre de l'Arbre Noir. Plus loin, des guerriers Isazormiens tentaient de maîtriser un Zorl, qui se rebella et dévora un Isazormien pour en faucher trois autres justes après. Et encore plus loin, des Isazormiens tuaient des dizaines, vingtaines, trentaines de fidèles d'Utapus et même d'Athris. C'était un carnage.
Au loin, dans son armure d'or resplendissante, il y avait Bartus Sankhorn, escortés de quelques marines Eedians, qui faisaient des ravages avec son fusil et son épée. Il tuait un nombre incroyable de fidèles d'Utapus avec une effrayante facilitée.
Serina elle aussi était meurtrière. Elle tranchait plusieurs de ses adversaires en ricanant, signe de sa folie dévastatrice...même Ralgraw se montrait agressif et meurtrier, invoquant le pouvoir d'Athris. Il était inévitable que les trois champions se rencontres. La bataille faisait rage, et les collines étaient gorgées du sang des trois camps.
Sankhorn aperçut Serina. Ses Gardes Noirs étaient trois, un quatrième avait été tué. Le général robotique fonça vers la Reine d'Utapus, alors que son Zorl périssait à son tour. Ralgraw, apercevant ses ennemis, fonça à son tour, prêt à tout.
Sankhorn atteint Serina. D'un coup, il décapita un Garde Noir. L'un des deux autres abattu sa hache laser, mais le général Sankhorn esquiva. Le second Garde Noir le prit par la gorge, mais il ignorait les facultés qu'avait acquise Sankhorn avec sa partie robotique. Il fit passer le Garde Noir par-dessus son dos et lui brisa les côtes d'un coup de pied aux côtes. Le dernier Garde Noir blessa Bartus au buste avec sa hache, mais ne le tua pas. Sankhorn prit son adversaire par la gorge et le plaqua dos au mur, pour finir par le tuer.

- Très impressionnant, général Sankhorn.
L’intéressé se retourna. Une tentacule jaillit et l'étrangla. Serina était là, menaçante. Elle prit plaisir à voir le général Sankhorn impuissant et se rapprocha du visage étranglé du général.
- Vraiment impressionnant. C'est dommage que nous soyons dans des camps adverses. Vous auriez fait un bon général...et un bon bras-droit.
Sans qu'il comprenne pourquoi (vous n'allez pas comprendre vous-même, mais dites-vous que les membres de l'Arbre Noir sont complétement dérangés et imprévisible), Serina embrassa Sankhorn avant de le jeter à terre pour pouvoir l'achever. Alors qu'elle allait abattre faux sur le cou du général, une lame lui transperça le corps. Ralgraw avait frappé.
- Maudit...
Ralgraw retira son épée. Il se crut vainqueur, mais...il en fallait plus pour tuer Serina. Elle se retourna, encore vivante, et frappa dans le dos de Ralgraw. Il esquiva et tenta de contre-attaquer, mais la Reine d'Utapus fut plus rapide. Zap. La faux fit un mouvement circulaire meurtrier et la tête de Ralgraw vola. Ce fut une diversion pour Sankhorn qui saisit sa mitraillette et fit feu sur Serina. Elle poussa un hurlement de douleur et son corps se remplit de sang...
La Reine d'Utapus tomba à terre.


La bataille fut meurtrière pour chacun des camps, mais Isazorma allait l'emporter. Ralgraw fut tué par Serina (un peu logique, décapité aussi...). Cette dernière, bien que gravement blessé, survécu aux blessures infligées par Sankhorn, qui fut vu par le héros de la bataille, car personne, à part vous et moi, ne sut ce qui s'était passé. Pour tout le monde, Serina avait tué Ralgraw et avait été blessée par Sankhorn. Mais en vérité...si Ralgraw n'était pas intervenu, le général aurait été tué. Quand cette information fut divulguée par Sankhorn lui-même, une paix finit par s'établir entre Unaris et Isazormiens...mais une paix qui allait encore être bafouée. A suivre dans le SSE4, mes amis...
SSE4: La trahison.

Jorge Khami regarda la boule d'énergie bleutée qu'il tenait entre ses mains. Le Cœur d’Énergie d'Isazorma. Nous sommes en +175. La guerre semble de retour. Serina est de nouveau debout (rappelez-vous, elle est blessé par Sankhorn une dizaine d'années plus tôt), et rêve de vengeance. Mais la Confrérie veille. Les Isazormiens se rappelle le Grand Trouble et la guerre meurtrière déclenchée par la mort du président Welt Ghiarmor. Complétement paranoïaque, les Isazormiens ont utilisés une source d'énergie infinie pour produire le Dôme, barrière énergétique empêchant quiconque de pénétrer Isazorma. Cette source était le Cœur. Mais celui-ci était mille fois plus important encore. Il alimentait tout les vaisseaux et les armes de combat Isazormiennes. Et lui, Jorge Khami, comptait le dérober pour devenir riche. Il sentait une vague émotion en lui. Des remords. Et de la méfiance. L'Arbre Noir était complétement fou. Avait-il raison de faire ça ? Jorge se reprit. Oui. Il deviendrait riche...Mais au prix d'une cité ? Car oui, l'Arbre Noir était de retour, assiégeant Isazorma, attendant que le bouclier cède pour attaquer. Et, à cause de Jorge, il allait céder. L'Isazormien ne réalisa pas qu'il allait devenir, pour tous, dans les siècles à venir, le Traître, le véritable dieu du mal des Isazormiens...

Jorge Khami vola le Cœur d’Énergie, comme prévu. Les défenses des Isazormiens s'effondrèrent. L'Arbre Noir se jeta sur leurs ennemis, ravageant la ville. Ce fut ce que l'on appelle le Déluge. Car Isazorma n'y survivrait pas. La Confrérie arriva, mais trop tard: des milliers d'Isazormiens avaient été tués, l'Arbre Noir était de retour. Mais ce fut la fin pour l'Arbre Noir: le chef de la Conférie, Ha'ran le Fier, et le président Isazormien, Thon Heartan, ainsi que les généraux (au nombre de dix) et même plus tard les Mistoks, venus en renfort, attaquèrent l'Arbre Noir. La Dernière Bataille commença. Plus de cinq cents millions d'Isazormiens, sur les cent cinquante milliards malheureusement, survécurent grâce à cette inhabituelle alliance entre les peuples. Serina mourût, tuée, ce qui provoqua la chute de l'Arbre. Quatre ans plus tard, en +179, 3 ans après le "Nouvel An Zéro" (la chute d'Isazorma) les trois peuples que sont les Mistoks, les Unaris et les Isazormiens formèrent la Triade des Survivants. Jorge Khami eut de terribles remords, capturé par les Isazormiens, se donna la mort en prison. C'est alors que la Seconde Isazorma naquit, fruit de l'alliance de trois peuples. C'était la fin des années Noires. Mais, quelques années plus tard, la horde des Plagheians (Hey, c'est censé être de l'Héritage...) déferlèrent sur Eedin, ravageant l'alliance...
Ca a l'air bien good mais ça a l'air long wired , donc je vais commencer à lire study .
Mais je pense que ma vitesse de lecture va être de...heu...un chapitre... PAR MOIS rolleyes
Je vais quand même lire ne t'inquiète pas fuite
Faut vraiment que je prenne sur mon temps pour lire tout ces nouveau chapitre.Surtout que j'adore ta façon de décrire et de raconter.
 

[Blog] Déroulement de mon nouveau projet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: AUTRES :: Annuaire des Blogs :: Blogs des membres :: Le Blog de Agora-
Sauter vers:  

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales