AccueilS'enregistrerCalendrierRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 18:25

Salut à tous !

Je vous avais promis que je ferais la suite du Tournoi Increase bientôt... Bah la voila ! J'espère que ça vous plaira, car je suis en train de me rendre compte que ce chapitre est un peu court. Mais les suivants arriveront bientôt, ne vous inquiétez pas !

Enjoy ! wink



Chapter One : New characters appear, a fight is coming !


Code:
Fin du Dossier Garal.

L'être soupira. Voila donc les seules informations qu'il détenait au sujet du Skorii portant Zan.

* Il doit toujours être en train de s'entraîner, je suppose. *

Il supposait bien, car en effet, ailleurs, Garal tentait de communiquer avec Zan. C'était en effet la première étape de l'obtention de l'Urya, la plus puissante forme d'une arme Makina. S'il était à la recherche d'un tel pouvoir, c'était pour sortir son peuple de la tyrannie exercée par les Sriilum, des guerriers plus grands et plus forts que les Skorii. Ils détenaient également toutes les richesses de leur petite planète, laissant les Skorii vivre dans la misère. Vivant dans cette situation depuis ses premiers balbutiements, Garal ne pouvait plus tolérer ce comportement et s'était donné pour objectif de tuer tout Sriilum dont les convictions étaient de dominer les Skorii, afin de permettre à son peuple de prospérer librement. Garal, les yeux clos, était donc agenouillé devant son épée, plantée dans le sol. Le métal spécifique de l'arme brillait sous la lumière du jour, et son ombre difforme s'étirait derrière elle. La communication ne consistait pas en une quelconque manifestion de l'épée, mais à un échange de pensées imperceptible et inaudible. Son possesseur ne "ressentait" donc rien, mais il "savait" ce que l'arme avait "dite", tandis que l'arme "entendait" aussi ce que disait son manieur et lui "répondait". Or, pour le moment, Garal n’entendait rien du tout. Mais il savait qu’il ne devait ni se déconcentrer, ni abandonner. Zan finit par parler… Au bout de plus de trois heures.

- Toi qui recherches le pouvoir… Pourquoi souhaites-tu me parler ?
- Je ne cherche pas le pouvoir, mais votre pouvoir. Le pouvoir de l’Urya.
- L’Urya… sais-tu que l’entraînement à l’Urya peut prendre des années ?
- Je le sais, et… je veux le faire… je veux m’entraîner. Je veux devenir plus fort. Je veux protéger mon peuple.
- Je vois… Dans ce cas, je faire court. Je ne peux pas t’apprendre l’Urya.
- … Mais qui va me l’apprendre dans ce cas ? répondit Garal, perplexe.
- … Zan n’est pas en condition… Si tu veux maîtriser l’Urya, tu dois réunir Zan.
- Réunir Zan ? Mais comment ? C’est insensé, il n’y a qu’une… Oh non.
- …

La conversation se termina sur les mots de Garal. Il avait compris que le seul moyen de maîtriser l’Urya était de tuer son double. Mais le gros problème dans tout cela, c’est qu’il souhaitait apprendre l’Urya pour le vaincre, justement.

* Je crois que j’ai compris. Zan n’accordera l’Urya qu’à celui de nous deux qui démontrera sa puissance… Juste, je me demande où se trouves t’il, en ce moment. *

**
*

Dans la salle sombre trônait une table faite en pierres précieuses et en matériaux rares. Autour de celle-ci siégeaient quatre êtres aux allures différentes, mais dont il était difficile, voir impossible de distinguer le visage. Leurs couleurs étaient en revanche bien visibles. L’un d’eux, visiblement une femme, était en bleu. A sa droite se tenait un être rouge, à forte carrure, qui croisait les bras. En face d’eux était assis un autre être à forte carrure, mais noir cette fois-ci. Enfin, le dernier, qui venait d’arriver, était marron. Il n’était pas inconnu de Garal, puisqu’il s’agissait du Sriilum qui l’avait attaqué quelques jours auparavant. Ce fut une voix forte provenant du fond de la salle qui brisa le silence :

- Te voila de retour, mon cher. As-tu découvert quelque chose d’intéressant à propos de Zan ?
- Oui, mon maître. L’être qui la manie est un Skorii, mais il semble qu’il n’ait pas dépassé l’Irya. De plus, il s’est en quelque sorte… dédoublé.
- Que veux-tu dire ?
- Une réplique exacte de ce Skorii, mais entièrement blanche, m’a attaqué alors que j’allais l’achever.
- Une réplique ? coupa le Sriilum noir, mais c’est grotesque !
- Personnellement, je ne vois pas ce qu’il y a d’étrange… Nous parlons de Zan, après tout, ajouta la Sriilum bleue. Le Sriilum rouge émit un bref raclement de gorge, mais se tut.
- Taisez-vous, répondit la voix, une réplique dis-tu…
- Tout à fait.
- As-tu réussi à l’appréhender ?
- Non, j’ai du fuir du combat. Il s’est volatilisé dans la nature, tout comme le Skorii original.
- Donc, il est assez puissant pour te faire fuir… Très bien. Quelqu’un a découvert quelque chose sur ce Skorii ?

Le silence lui répondit.

- Très bien, ce Conseil est donc terminé.

**
*

L’être émit un rictus. En attendant de trouver de nouvelles informations sur Garal, il avait fait quelques recherches, et était étonné de ne rien trouver. Son surnom et sa profession ne donnait rien. Il tenta alors d’entrer son véritable nom… Mais quel était-il ? Même lui ne s’était plus appelé ainsi depuis des centaines, voir des milliers d’années. Il finit par entrer dans la machine :

Code:
A.N.T.O.I.N.E.N.U.V.A.

Oui, c’était bien son nom. Un nom oublié de tous, mais qui allait ressortir de l’ombre tel un phœnix.

Code:
 Correspondance trouvée. Antoinenuva, membre de l’ordre des Assassin, Makina. Décédé.

* Décédé ? Nous verrons… pensa Antoinenuva, en souriant intérieurement. *


A suivre dans le prochain chapitre !


Dernière édition par Antoinenuva le Dim 4 Juil - 18:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 18:33

Ah, vivement la suite, Antoinenuva bounce



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Agora

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 18:38

La suite ! J'aime pas trop le nom du méchant, maybon.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 18:41

Moi non plus je ne suis pas fan du nom "Antoinenuva" pour un personnage, mais voilà quoi, ça change rien à la qualité. Puis t'es sûr qu'il est un méchant ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 18:49

... Assassin... Tout le monde doit le prendre pour un méchant, hein ?

Vous découvrirez ça avec le temps...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Arthur59

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 18
Messages : 3403
Inscrit le : 01/11/2009
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 20:06

(Encore quelqu'un qui met du assassin's creed dans sa fic'?)

J'ai l'impression que cette "suite" du tournoi increase sera à tout casser!


Dernière édition par Arthur59 le Lun 5 Juil - 9:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=322 http://www.figurines-lego.com/le-blog-d-arthur59-f81/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Infernax59
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Dim 4 Juil - 22:07

A tout casse ? Tu voulais dire "à tout casser ?"

Sinon, le Assassin's Creed sera pas non plus trop présent. Je tiens à ce que le TI reste une copie histoire inspirée de Bleach. Cependant, Antoinenuva aura sa propre Fic.

Croyez-moi, c'est un personnage plus important que vous n'oseriez l'imaginer, et pas seulement parce qu'il porte mon pseudo. N'oubliez pas de quelle espèce il est : c'est un Makina...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Arthur59

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 18
Messages : 3403
Inscrit le : 01/11/2009
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Lun 5 Juil - 9:59

Oui, désolé, j'écris trop vite, j'avais oublié le "r"^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=322 http://www.figurines-lego.com/le-blog-d-arthur59-f81/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Infernax59
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Lun 5 Juil - 14:02

Prochain chapitre bientôt, peut-être. En revanche, en guise de "merci de patienter", je vous montrerais les photos de l'Assassin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Ryooo

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 24
Messages : 7547
Inscrit le : 30/08/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Mer 7 Juil - 21:09

Cool ! j'aime bien ! Bonne fic ! Vraiment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-rpg-destin.forumactif.org/forum http://www.bionifigs.com/f139-le-blog-de-talon
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Mer 7 Juil - 21:13

Merci mon gars !

Content que ça vous plaise, ça me motive !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Ryooo

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 24
Messages : 7547
Inscrit le : 30/08/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Mer 7 Juil - 21:16

...

Tous les fans s'entraident ...
C'est sympa non ?

Je connais pas spécialement bleach.. je veut dire , un ami m'en a parler .mais bon moi les manga ^^"..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-rpg-destin.forumactif.org/forum http://www.bionifigs.com/f139-le-blog-de-talon
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part Mer 4 Aoû - 18:45

La suite ! Oui oui, je me suis enfin décidé à la faire X)

Chapter Two: Back to Past ! The Meeting

- Mon chéri ? Mon chéri ?
- Hum ? fit le Makina concerné, encore à moitié endormi.
- Oh, désolé de te réveiller si tôt. C'était juste pour te dire que des collègues à toi sont passés et ont déposés quelque échantillons dans ton labo.
- Ah, c'est vrai qu'ils devaient passer...

Antoinenuva se redressa. Il se frotta rapidement les yeux, puis il posa les pieds hors de son lit. Sa femme, Irya, le regardait mettre sa blouse blanche en souriant tendrement. Une fois que le scientifique fut prêt, il descendit dans son labo pour examiner ce que ses collègues lui avaient laissé: des épées portants des entailles et des connecteurs. En effet, Antoinenuva travaillait actuellement sur comment insuffler de l'énergie, voir une âme, dans une arme. Ses premiers tests étaient assez concluants, mais ne fonctionnait pas encore comme il l'entendait. Il avait deux contraintes: le temps, et ses ennemis. Car des compagnies sont intéressées par ces projets, et n'hésiteraient pas à envoyer des tueurs pour récupérer son travail. Étrangement, personne n'avait encore réussi à approcher Antoinenuva, comme si il avait une sorte de garde du corps. Peu préoccupé par ces détails, il travaillait sans relâche de jour et parfois de nuit afin de trouver les solutions aux problèmes subsistants. Irya, mariée avec lui depuis bientôt un millénaire, était habituée à ce rythme de vie et l'acceptait sans complexe. C'était une Makina de taille moyenne, avec un corps gris et des armures blanches. Elle avait pour habitude de porter un grand chapeau blanc de forme circulaire, qui masquait son visage par moment. Ses yeux étaient d'un vert éclatant tout le temps, sans même qu'elle ait besoin de les changer. Il y avait quelque chose dans ces yeux, elle semblait en effet capable d'analyser n'importe qui et de déterminer ses intentions sans la moindre gêne. Enfin, elle avait un doigt coupé à sa main droite. Ce détail avait toujours intrigué Antoinenuva, mais elle ne lui avait jamais donné d'explications précise quand à ce membre manquant. Elle s'occupait de toutes les tâches ménagères, et sa cuisine réussissait même à faire sortir son mari de son labo, lui qui est d'ordinaire inflexible quand il s'agit de travail.
Donc, Antoinenuva examinait les épées. Contrairement à sa femme, il était grand, mince, et entièrement rouge de la tête aux pieds, ce qui étonnait la plupart des scientifiques. Des yeux rubis étaient collés à son visage, yeux qui ne manquaient pas de séduire les autres femmes Makina. D'un tempérament assez énergique, il possédait un humour étrange et était un coureur de jupons par le passé. Mais sa rencontre avec Irya avait tout changé, car à elle seule, elle avait réussi à transformer son hyper-activité en un calme absolu. Ce calme lui avait permis de devenir de plus en plus populaire auprès des plus grands scientifiques, si bien qu'il occupait actuellement un siège au DRSM -Département de Recherches Scientifiques Makina-, un poste très difficile à obtenir. Ses recherches au début considérées comme farfelues sur la fusion de l'esprit et du physique avaient même finies par être financées par le gouvernement lui-même.
Ce fut à ce moment là que quelqu'un sonna à la porte. Irya regarda par l'intercom pour s'apercevoir qu'il s'agissait d'un Makina encapuchonné qui semblait fort pressé. Elle sortit rapidement, échangea quelques mots avec l'inconnu, puis rentra comme si de rien n'était.


- Qui était-ce ? demanda Antoinenuva, des profondeurs de son labo.
- Le facteur. Il n'a apporté que des publicités.
- Hum, c'est étrange, il m'a semblé l'entendre plus tôt ce matin... Bah, ça devait être un facteur privé celui là.

Il ne s'aperçut pas tout de suite qu'il parlait au vide. Irya avait mis son chapeau et avait accroché quelque chose à son poignet, puis elle était sortie sans un mot. Elle était en route pour une petite place deux rues plus loin, où un crieur public parlait de mystérieux tueurs, dont une femme. Le Makina ne se douta de rien, sauf quand il sentit le corps de Irya lui tomber dessus et sa lame cachée s'enfoncer dans sa gorge. Il émit un râlement pendant que son sang se déversait, et que la foule hurlait en courant en tout sens. Irya leva légèrement la tête pour voir que des gardes se dirigeaient vers elle. Elle prit le lanceur de disques du Makina décédé et s'en servit pour abattre un premier garde, avant de sauter par dessus un deuxième tout en lui plantant sa lame par dessus le crâne. Le malheureux s'écroula sans un mot, pendant que la tueuse récupérait une épée au sol et s'en servait pour contrer une attaque. D'un geste souple, elle perfora le buste d'un garde qui venait d'arriver, avant de lancer un couteau de lancer dans l'oeil de son dernier ennemi. Comme des renforts arrivaient, Irya prit la fuite en escaladant les bâtiments alentours, avant de se cacher dans un conduit d'aération. Personne ne la retrouva jamais, et une fois que le calme fut revenu, elle sortit de sa cachette pour retourner chez elle. Antoinenuva ne s'était aperçu de rien.
Ainsi était le quotidien: pendant que le scientifique faisait ses expériences, Irya suivait le Credo des Assassin. Il le fut tout du moins jusqu'à un terrible soir...


**
*

Le Makina se prit la tête entre les mains. Rien que de repenser à la vision de Irya, morte et baignant dans son sang, il sentait sa rage et sa soif de vengeance remonter. Pourtant, tout avait été terminé... Depuis quand déjà ? Il ne savait plus. Il ne savait pas combien de temps s'était passé entre le moment où il s'était cryogénisé dans une salle secrète du Q.G. de l'Ordre, et entre le moment où il avait ouvert à nouveau les yeux pour voir un monde devasté et dominé par une race rejetant une autre race. A part lui, plus aucun Makina n'était en vie, tous avait péri durant la Grande Guerre. A leurs places se trouvaient les descendants des créations de l'Assassin: les tyranniques Sriilum et les frêles Skorii. Il avait appris tout ce qu'il savait par l'ordinateur qui se trouvait en face de lui, qui n'était autre que la base de données de la planète, contrôlée par les Sriilum. Une question turlupinait cependant Antoinenuva: comment ces êtres avaient pu obtenir un récit aussi détaillé par rapport à Garal ? Garal... Ce nom voulait tant dire pour l'Assassin. Il dut cependant remettre ses pensées à plus tard, car des gardes l'encerclaient. Sans que personne n'ait pu le prévoir, les deux lames secrètes d'Antoinenuva se plantèrent dans le corps de deux gardes, tandis que ce dernier les retira rapidement pour prendre ses deux pistolets et perforer l'abdomen de deux autres avec des boulets d'énergie.
L'effet de surprise étant à présent estompé, l'Assassin prit sa dague et contra une attaque, avant de pivoter de façon à se retrouver derrrière l'attaquant. Ce dernier ne posa plus jamais de problèmes. Un saut agrémenté d'un coup de dague suffirent à mettre un autre garde au tapis, tandis que son épée devint la propriété d'Antoinenuva. Le dernier garde le regardait avec crainte, son épée pointée vers le mystérieux étranger.


- Va, je te laisse vivre... Mais une chose. Dis bien à ton maître que l'Assassin est de retour... Et qu'il sera sans pitié.

**
*

Garal avait très bien compris que pour maîtriser l'Urya, il aurait besoin de tuer son double. Cependant, le Skorii n'avait aucune idée d'où il pouvait se trouver, et encore moins de comment il allait s'y prendre. La seule solution actuelle était de s'entraîner... Mais comment, là encore ? Zan refusait de lui reparler, et il était seul au milieu de nul part. Et à part donner des coups dans le vide et tenter de découper des rochers, il n'y avait pas trop de solutions envisageable...
Sauf peut-être l'être rouge qui le surveillait depuis plusieurs minutes. Il portait une cape noire sur l'épaule et il se tenait très droit, presque comme une machine. Son visage était caché par une capuche de couelur ébène, d'où seuls ses yeux rouges étaient visibles. Même si il était à plusieurs mètres, Garal put sentir des sentiments très forts émanant de cette personne: de la rage, de la tristesse... des remords ? De la nostalgie ? Il lui sembla même qu'à un moment il avait le regard fixé sur Zan. Le Skorii continua d'éviter soigneusement de regarder dans sa direction, mais une main sur son épaule ne manqua pas de le faire sursauter. Il tourna alors la tête, et cette fois-ci il put bel et bien confirmer que cet être était -ou tout du moins avait été- consommé par la rage et par la tristesse. Ses grands yeux flamboyants se fixèrent dans ceux de Garal, qui ressentit un picotement tout le long de son échine.


- Zan...
- ... Que voulez-vous ? Lâchez-moi !

Le Skorii se dégagea rapidement et pointa son épée vers le nouveau venu. Sans hésiter, il cria:

- Irya ! Viens à moi, Kurozan !
- ... Irya...

Garal sentit que quelque chose n'allait pas avec l'être se tenant en face de lui. Deux mots avaient suffi à avoir un effet très important sur son esprit, et ce pour une raison inconnue. Il leva subitement la tête, puis dit:

- Prends soin de cette épée... Traites-la comme l'être le plus cher à ton coeur...
- ...
- Tu as perdu quelqu'un toi aussi ? Ta soeur...
- La ferme. Je ne te connais pas, mais si tu commence à parler de ma soeur...
- J'ai perdu ma femme. Pour moi, c'était la personne qui comptait le plus dans ma vie...
- Que veux-tu que ça me fasse ?
- Rien du tout. Je veux juste que cette épée ne tombe jamais entre de mauvais mains, et qu'elle soit un jour réstaurée...
- Restaurée ?
- Cette épée n'est qu'une partie de Zan. L'autre partie...
- ... est en la possession de mon double.
- Je ne m'attendais pas à un tel cas, je dois te l'avouer. Saches cependant que cette arme existe depuis des millénaires, et sa puissance ne doit être utilisée que pour contrer le mal. Jamais pour le faire.
- Tu parles comme un Assassin...
- Ils existent toujours ? Où sont-ils ?
- Je n'en ai croisé qu'un seul, il vous ressemblait beaucoup. Mais il y aussi des Assassin Skorii et Sriilum à ce qu'il paraît... des tueurs sans foi ni loi.
- ... Les mentalités n'ont donc pas changées. Parfait.

Sans trop comprendre ce que l'étranger voulait dire, Garal le regarda s'éloigner. Il se retourna subitement, pour lui lancer quelque chose. C'était un petit couteau avec un étrange logo dessus, une sorte de A stylisé.

- Si jamais tu croises un Assassin, montre-lui ceci et dis-lui que le Maître est de retour.

Garal regarda à nouveau le couteau. Quand il releva la tête, l'être rouge n'était plus là. Une voix se fit cependant entendre derière lui, une voix qu'il ne supportait plus d'entendre:

- Nous revoila donc face à face... doublure.

To be continued...


NOTE: Pour la dernière partie du chapitre, écoutez cette musique, ça peut renforcer l'ambiance X)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
 

[Fan-Fiction] Increase Tournament, Second Part

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» DBZ TOURNAMENT
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» Mon départ à l'arraché mais nécessaire.
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales