AccueilS'enregistrerÉvènementsCalendrierPublicationsRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 19 Fév - 19:39

Salut tout le monde!
Alors avant toute chose, je tien a dire que j'abandonne mon autre fic sur Irax, étant donné que je piétinais... Je le continuerais si j'en ai l'occasion et que je n'ai rien d'autre a faire, mais en attendant, je vous présente la suite des aventures d'Irax!

Tales of a member of the Order of Mata-Nui IV: Projet Destiny

Prologue

Quelque part au large de Polis Magna

-Sur ta droite Ark! T'en a un deuxième qui essaye de t'aligner!
Le Jetrax-T47 de l'intéressé fit une embardée suivie d'une glissade dans le vide spatial pour se retourner et viser son opposant. Le chasseur ennemi se mit sur le dos et plongea pour éviter la décharge d'énergie.Irax opéra un virage large, verrouilla l'ennemi et tira deux midaks guidés. Le vaisseau conique explosa dans une gerbe de feu, tandis qu'une alarme résonnait dans le cockpit d'Irax. Le membre de l'Ordre de Mata-Nui piqua et tourna la tète pour regarder derrière lui. Visblement un ailier du gars qu'il venait d'abattre en avait profité pour venir se placer dans son dos.Il jura en silence et partit en vrille. Cela ne servit a rien. L'ennemi suivit sa trajectoire, et il enchaina une autre pirouette pour sortir de cette situation.
-Bons sang, ils ont vraiment de meilleur calculateur que nous! Ce mec calcule ma trajectoire en moins de temps qu'il ne m'en faut pour abattre un ennemi au Cordak! Un coup de main ou je vais me faire griller!¨
Il se lança dans une nouvelle manoeuvre évasive, et s'apprétait a tenter une rotation sur lui-mème lorsqu'il vit Ark décocher une rafale d'énergie garce au laser drill installé sous son fuselage, juste entre les quatres lanceurs de midaks.
-On est quittes.Annonça celui-ci.
-On est quittes.Confirma Irax. Maintenant on rejoint les autres.
-5 sur 5.
Les deux Jetraxs se retournèrent sur le dos pour effectuer un piqué. En plein dans la bataille spatiale qui avait lieu juste en dessous d'eux.
Irax analysa vite fait la situation. Deux des tout nouveaux dirigeables de combat de l'Ordre était en train de s'affairer sur un unique cuirassier ennemi et un troisième semblait légèrement mal en point face a la nuée de chasseurs a la forme connique qui mitraillait ses flancs, tandis que les trois formations de 12 jetraxs que transportaient les dirgeables étaient pris en plein duel face au double de vaisseaux-flèches ennemis.Irax redressa son vaisseau et s'engagea dans la mélée. Il descendit deux chasseurs ennemis avant de devoir cabrer son appareil tout en larguant derrière lui une volée de pastilles incandescentes qui firent office de leurres et déroutèrent la fusée ennemie. Depuis sa découverte par Irax et le commando de la mission Backup, leur ennemi fantôme, dont ils avait fini par découvrir le nom et la fonction avait décidé de leur mener la vie dure.C'est ainsi qu'il s'étaient retrouvé catapultés en pleine guerre avec Aarteven, une organisation au service de Teridax. Qui avait largement la supérioritée numérique. Et la balance penchait plutôt du coté d'Aarteven, malgré le talent des membres de l'Ordre, qui était compensé par la présence d'un traitre dans leurs rangs. De plus l'organisation maléfique possédait un équipement bien plus adapté aux conditions dans lesquel se déroulait le conflit que celui de l'Ordre, qui avait dut reconvertir en urgence des dizaines de dirigeables en vaisseaux de guerre pour contrer les dégats importants causés par la flotte ennemie. Telle était la situation depuis plusieurs mois...

Voila, postez des commentaires!


Dernière édition par Irax le Sam 17 Avr - 18:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
Rohrak

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 25
Messages : 5459
Inscrit le : 04/04/2009
Pays : Suisse

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 19 Fév - 20:04

une fic du genre la guerre des étoiles, j'adore, je suis vraiment fan des combats aérien et spatiaux.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.war-of-powerfuls.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=257 http://www.bionifigs.com/le-blog-de-alexdr-f137/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 19 Fév - 20:20

Balise! Je lirais plus tard.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Cramone

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 5682
Inscrit le : 29/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 20 Fév - 14:11

Un espace entre les titre et la balise ! Un peu " Star-Warsifié " quand même, on peu reconnaitre le début de l'épisode III avec les deux vaisseaux qui fonce vers le bas puit découvre une bataille. Pas mal, j'attends la suite pour mieux juger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=185 http://bionicle.lego.com/fr-FR/default.aspx http://www.bionifigs.com/le-blog-de-cramone-yoann-f53/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?msearch=toatuma29
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Lun 22 Fév - 19:12

Oups, mea culpa ,ce n'était pas voulu.

Ca doit tenir au fait que dans les derniers jour je me suis enfilé trois romans de Star Wars :-x

Et sinon, pour la suite, il n'y aura pas que des combats aériens, je ne veut pas faire un copier coller de la guerre des étoiles, la c'est juste un petit faux pas du a un conditionnement star warsien involontaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Mer 3 Mar - 15:06

DP, mais c'est pour poster mon chapitre!

Chapitre 1

Matapolis, Sapienta Magna, une semaine plus tard

Irax jeta le jus de krana dans une poubelle publique. Le membre de l'Ordre De Mata-Nui jeta un regard 50 mètres plus loin, de l'autre coté de la rue. Un linéen de la taille d'un Toa venait de sortir d'un immeuble de quatre étages. Il regarda autour de lui avec méfiance. Sur de la protection que lui offrait la foule environnante, Irax ne bougea pas. Le linéen partit le long de la rue, immédiatement suivi par le membre de l'Ordre de Mata-nui, loin derrière lui.
Il le pista a travers tout le quartier central. En observant sa démarche, Irax se confirma ce qu'il savait déjà. Son ennemi n'avait pas d'arme. Rien d'étonnant puisque le Sénat de la ville avait interdit le port d'arme et que tout ceux qui pénétraient dans l'enceinte de la cité était méticuleusement fouillés. De plus, les Miliciens Matoran était célèbre pour être les gardes les plus incorruptibles de l'Univers Vortexiel. Tout nouvel arrivant était donc immanquablement fouillé… Excepté bien sur s’il possédait une petite tablette de protodermis prouvant son appartenance a la Milice Matoran; tablette généreusement offerte par le Sénat de Matapolis a l’Ordre, en échange de la promesse d’une protection si une armée venait a les attaquer. Ce qui permettait aux membres de l’Ordre d’être avec les miliciens qui servaient de police les seules personnes armées de toute la ville.

Irax vit le Linéen tourner a l’angle de la rue. Il gravit le passage qui montait au dessus de la conduite de chutes et s’engagea a sa suite. Le Linéen tourna de nouveaux et entra dans une ruelle. Irax le suivit. Le membre de l’ordre de Mata-Nui pénétra dans une impasse. Et s’arrêta. Sa cible avait disparue. Sceptique, le toa de Glace s’avança. Mais sa cible était partit. Disparue, sûrement; volatilisé, en aucun cas. Il s’approcha des murs des immeubles et commença a les tâter de la main. Il s’apprêtait a changer de mur, lorsqu’il sentit que son corps était légèrement attiré vers le mur, comme par un aimant. Il y avait un dispositif dans ce mur, Irax en était certain. Puisqu’il n’y avait pas de boutons dissimulé , et que le mur n’était pas tactile, il n’y avait plus qu’une solution qui puisse expliquer comment il se déclenchait. Irax dégagea une petite dose d’énergie élémentaire en direction du mur. Comme il s’y attendait, le dispositif secret réagit a la décharge de pouvoir et il s’éleva de quelques centimètres avant de retomber. Irax s’approcha jusqu'à frôler le mur et se mit a transférer de façon continue un courant d’énergie élémentaire. L'élévateur, réagissant a l’approvisionnement en pouvoir éleva lentement le membre de l’Ordre de Mata-Nui. Celui-ci, arrivé juste en dessous du toit affaiblit le courant élémentaire jusqu'à ce qu’il s’immobilise. Il attrapa le rebord du toit; puis stoppa définitivement le courant élémentaire et se hissa juste assez pour passer la tète.
Sa cible était entrain de fouiller dans une caisse posée la. Irax se hissa complètement sur le toit et courut sans faire le moindre bruit derrière un groupe de cheminées. Le toa de Glace sortit son Cordak et l’arma. Sa cible referma la caisse et la rangea dans une trappe creusée dans la toit. Le linéen posa son doigt a un endroit précis et les contours de la trappe disparurent. Son petit travail accompli il se leva et s’approcha du rebord du toit; du coté qui donnait sur la cour d’un immeuble et s’apprêta a sauter.
Derrière son abri, Irax prit une de ses dagues et la tapa contre son cordak. Un son clair retentit et sa cible s’immobilisa. Le membre de l’Ordre de Mata-Nui fit un pas de coté en pointant son Cordak devant lui et apparut a sa cible. Avant même que le Linéen n’ait pu esquisser un geste, Irax tira a trois reprises. Le corps du Linéen tressauta quand les munitions explosèrent , puis s’écroula au sol et le toa de Glace s’approcha. Il rangea son Cordak et se baissa. Il retourna le cadavre et posa la point de son poignard sur sa gorge, juste a la naissance de la tète…
Et appuya un coup sec. La lame s’enfonça dans un craquement et vint se ficher dans le cerveau. Irax la retira, puis la rangea et se releva. Suite a quoi il fouilla dans ses affaires et s’éloigna. Maintenant, il était temps de s’occuper des autres. Il n’avait pas le temps de se charger de la caisse, mais il passerait l’information a un autre membre qui le ferait.
Irax sauta du toit jusque dans la ruelle et repartit vers le nord. Le Linéen n’était pas un membre d’Aarteven mais un marchand d’armes, qui avait rendez-vous avec une équipe de l’organisation. En remontant leur trace il avait découvert ce trafiquant, qui était ce qu’on appelle «un fantôme». Pas d’adresse connue, pas la moindre donnée sur lui, l’équipe d’Aarteven n’avait même sûrement jamais entendu sa voix, et encore moins vu. En bref, c’était pour eux un parfait inconnu. Les agents d’Aarteven avaient certainement du prendre leurs précautions, mais il ne s’attendait sûrement pas a la visite d’un membre de l’Ordre. Pas avec tout le mal qu’ils avaient pris pour garder leur rendez vous secret.
Irax s’approcha d’une boutique et exhiba au commerçant la tablette de protodermis qui déclarait sa pseudo appartenance a la milice Matoran.
"-Milice Matoran annonça-t-il, comme si ça avait été nécessaire"
Le commerçant se désintéressa des articles qu’il était en train de mettre en rayon et s’intéressa de plus près a son visiteur.
"-je peut vous aider? Demanda-t-il"
Irax sortit son Cordak et son poignard et les lui tendit.
"-Gardez moi ça en sécurité, je reviendrais le chercher dans peu de temps.
-Si ça peut vous aider, Milicien. Répondit le marchand en prenant l’arme et en partant vers l’arrière boutique. Mais pourrais-je savoir de quoi… reprit-il en revenant."
Irax avait déjà disparu. Le membre de l’Ordre avait mis le reste de ses armes dans les compartiments de son vaisseau a son arrivé sur la planète, mais il n’avait pas le temps d’y retourner. Et il devait y aller sans armes pour ne pas éveiller les soupçons.

Quartier résidentiel nord, un quart d’heures plus tard

Le membre de l’Ordre de Mata-Nui toqua a la porte. Un skakdi de feu vint lui ouvrir.
"-Rutara? Demanda-t-il.
-Lui-même
-Vous pouvez le prouver?"
Le membre de l’Ordre exhiba la pierre toa gravée de symboles qui évoquaient une œuvre d’art qu’il avait volé sur le cadavre du Linéen.
"-Des armes? Demanda le skakdi.
-Avec les controles de la milice? Vous n'y pensez pas."
Son interlocuteur grogna une réponse et se poussa sur le coté. Irax s'avança et le skakdi passa la main sur son dos, al'endroit du système de stockage des armes.Puis il lui fit signe d'avancer et referéa la porte.Irax s'avança dans le corridor. Le skakdi lui ouvrit la seconde porte et entra a sa suite. Ils étaients dans un salon éclairé par la lumière du soleil couchant. Deux ètres de la taille et de la corpulence d'un toa étaient assis dans des fauteuils, entrain de discuter. Ils se levèrent a son entrée.
"-Nous vous attendions, Rutara. Commença l'un des deux.
-Je sais, répondit Irax.Vous ètes?"
Le second grogna.
"-Pas de noms, Toa. Notre dernier équipier va arriver, nous commencerons ensuite.
-Si vous voulez, répondit Irax en s'asseyant dans un fauteuil."
Les trois membres d'Aarteven s'assirent dans les trois autres en le jaugeant. Irax repéra discrètement les emplacements des armes des deux ètres ressemblant a des toas.Il ne possédait le mème dispositif que lui ou le skakdi, et étaient obligés de porter leurs armes accrochées a leurs armures. En l'occurence, ils étaient tout les deux armés d'un poignard et d'un Firework revolver.
"-Combien en avez-vous? Demanda le Skakdi, sans prévenir.
-Pardon? Répliqua Irax.
-Des colis. On vous avait demandé d'en apporter le plus possible, sans donner de chiffre précis.Et nos chefs ont des besoins assez conséquents."
Irax réfléchit a toute vitesse. Il ignorait tout de la commande d'Aarteven, ainsi que de ce qu'ils voulaient en faire. Il ne savait donc pas de combien de "colis" ils avaient besoin.
"-J'en ai suffisamment. Eluda-t-il. Qu'attend votre dernier acolyte pour venir nous rejoindre? Enchaina-t-il pour changer de sujet.
-Il arrive. Répéta l'un des deux ètres. Patience. A moins que vous n'ayez quelque chose a cacher?
-Vous vous faites des idées. Assura Irax en insistant bien pour ôter les soupçons."
Des pas résonnèrent alors dans la pièce adjacente. La porte s'ouvrit et un glatorian entra en boitant, surement blessé a la jambe. Et porta la main a son épée, accrochée dans son dos.
"-C'est un membre de l'Ordre!Hurla-t-il"
Les membres d'Aarteven écarquillèrent les yeux. Avant qu'ils aient pu réagir, Irax avait fondut sur l'ètre de droite et lui avait brisé la nuque et s'était emparé de ses armes.Puis il sauta sur le Skakdi. La mort de leur équipier servit d'électrochoc aux autres et ils dégainèrent leurs armes. Le Skakdi se jeta a terre pour éviter le poignard, puis bondit sur Irax qui lui planta le poignard dans la poitrine d'un coup sec. Le membre de l'Ordre enjamba un fauteuil d'un saut et se précipita vers le second ètre ressemblant a un toa. Mais le membre de l'Ordre dut se jeter a terre pour esquiver a pastille incandescente qui filait vers lui.
Il vit son ennemi lever sa dague pour le frapper et se remit sur ses pieds pour se précipiter sur le simili-toa et lui attraper le bras qui tenait l'arme au niveau du coude et tenter de lui asséner un coup de poignard. Son ennemi lui saisit le poignet au vol et ils luttèrent au corps a corps en opposant leurs forces. le membre d'Aarteven balança Irax contre le mur sans le lâcher, puis le plaqua par terre.Le Toa de Glace poussa de toutes ses forces pour tenter de renverser la vapeur. Il ramena ses genoux contre son torse, mobilisa toutes ses forces et balça ses pieds dans la poitrine de son adversaire, l'éjectant quelques mètres plus loin. avant qu'il ait ou réagir, Irax était sur lui, tentant de le poignarder.Le coup dans la poitrine avait affaibli le membre d'Aarteven, et le toa de Glace réussit a approcher la lame du cou de son adversaire et le tua d'un coup sec. Le toa de Glace se dégagea du cadavre de son ennemi et chercha des yeux le dernier membre d'Aartaven.
Envolé.
Irax jura. Ce glatorian le connaissait d'un raid de l'Ordre sur une de leurs planques, où il lui avait échappé.Il ne pouvait pas se permettre de le laisser s'enfuir une seconde fois!Encore plus si il partait chercher du renfort. Il s'avança vers la porte au fond de la salle et l'enfonça. Il se trouvait maintenant sur une terrasse surélevée qui donnait sur un parc publique. La nuit était tombée pendant l'affrontement, et il eut du mal a repérer son ennemi qui s'enfuyait sur un petit vaisseau. Il régla le dosage du firework revolver qu'il avait volé sur charge maximale et s'élança a sa poursuite. Il n'éspérait pas le rattraper, juste se mettre derrière lui pour pouvoir l'abattre sans problème.A cette puissance, le firework revolver ne pourrait tirer qu'un seul coup, vu la quantitée de poudre explosive actuellement dans le barillet. Mais le coup seriat mortel, a condition d'ètre dirigé sur la poitrine ou la tète.
Irax devait abbattre le memebre d'Aartaven le plus vit possible, sinon il risquait d'appeler des renforts. le membre de l'Ordre de Mata-Nui s'arréta, mit son ennemi en joue; et tira. La pastille incandescente partit a toute vitesse en crachant de la fumée derrière elle. Le membre d'Aarteven tomba de son véhicule en poussant un cri et Irax s'approcha en courant. Il s'assura de la mort du glatorian en le poignardant. Puis il repartit vers son vaisseau.

Commentez! :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
jala

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 21
Messages : 791
Inscrit le : 07/10/2007
Pays : France le jour, et SovietBU la nuit ...

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Mer 3 Mar - 16:22

Hum, Irax fait vachement ... assassin froid et discret ?
Plus qu'à ta dernière fic' en tout cas, mais ça me plaît bien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.war-of-powerfuls.com/u23-
Flenus

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1230
Inscrit le : 04/01/2009
Pays : Ager Magna.

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Dim 7 Mar - 17:33

Irax, le plus beau des mélanges entre NCIS, Terminator et Assassin's Creed. Keep on !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-flenus-f79/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Dim 7 Mar - 20:24

Pas d'autres comms? sad

Bon, ben, chapitre 2...

Chapitre 2 Mission secrète

Base de l'Ordre de Mata-Nui, Aquia Parva, 12 heures plus tard.

Irax arriva en vue de la base. Il désactiva le contrôle automatique et reprit le contrôle de l'Arronnax-T1. L'agent de l'Ordre manœuvra l'appareil jusqu'à un emplacement sur le tarmac et se posa. Il ouvrit le cockpit et se désangla. Un vehicule semblable a un cart de transport des archives d'Onu-Metru sortit du hangar principal et vint vers lui. Le toa de glace se leva et monta sur le capot de son appareil.
"-Un coup de main? Demanda-t-il en se penchant vers le conducteur du vehicule.
-Oui, merci, répondit son collègue."
Irax sauta de son vaisseau et ouvrit une trappe a l'avant, qui contenait uniquement une prise carrée. Le conducteur du remorqueur lui lança un câble et Irax l'introduisit dans la prise avant de monter a l'arrière du vehicule. L'appareil tracta l'Arronax-T1 jusque dans un grand hangar. Celui-ci d'échaffaudages et de passerelles empilées les unes sur les autres et sur lesquels était posés des Jetraxs, et autres vaisseaux en service dans l'Ordre.
Le remorqueur stoppa l'Arronnax-T1 sur une plateforme légèrement surélevée et retira la prise. Irax remercia son collègue et monta sur la plateforme. Il s'approcha de la console de commande et passa son doigt sur une lettre Matoran gravé ans le protodermis. Le symbole s'illumina et la plateforme vrombit, avant de se détahcer du sol et de s'élever a travers les niveaux de passerelles.La plateforme fonctionnait sur le mème principe que le dirigeables de Metru-Nui, grace a des disques de kanokas. Elle s'arréta a l'emplacement auquel l'Aronnax-T1 était affecté et Irax s'engagea sur la passerelle qui passait juste a coté, en se dirigeant vers le fond du hangar.
Il escalada un échelle jusqu'au dernier niveau, se dirigea vers une double porte qui s'ouvrit devant lui et pénétra dans le couloirs de la base. Il parcourut l'énorme batiment de protodermis jusqu'a la haute salle. C'était la salle de la base où se rendaient les membres de l'Ordre quand ils n'avaient rien a faire ou voulaient prendre un peu de repos entre deux missions. Le plafond de la salle était percé d'un dome de protodermis transparent, et des échanitllons d'éléments étaient discrètement intégrés dans le décor pour leur permettre de restaurer leurs réserves. Une petite rivière, un brasero, un bosquet d'arbustes, un aimant,...
Irax se servit un jus de krana et descendit dans un renfoncement au centre de la salle et s'assit sur un des bancs en saluant Partio, qui était occupé a aspirer l'énergie d'un mini trou noir placé a l'intérieur d'une vitrine au centre de la salle.
"-D'ou tu rentre, s'enquit le toa de Glace en voyant les éraflures sur l'armure de son collègue.
-D'un raid dans les terres sauvages de Polis-Magna.Et toi?
-Moi?J'ai abbatu une équipe d'Aarteven qui devait rencontrer un marchand d'armes sur Sapientia Magna. Tiens, d'ailleurs, si tu passe par Matapolis dans les jours qui vont suivre, il y a une caissr remplie de je ne sais quoi en haut d'un immeuble du quartier sud.J'ai pas eu le temps d'aller la récupérer.
-J'y penserais. Au fait, hier pendant que tu faisais leur peau a ces membres d'Aarteven sur Sapienta Magna, on a capturé 3 de leurs collègues. Fenahol va surement vouloir que tu les interroge."
Irax faillit s'étrangler de surpris. Voila qui n'était pas courant!
"-On a fait des prisonniers? Vrai?
-Vrai, répondit une vois dans son dos."
Le membre de l'Ordre se retourna. Fenahol était derrière lui.
"-Pourrais-je te voir Irax? Demanda-t-il
-Si tu veut."
Le toa de Glace se leva et suivit son chef dans les couloirs de la base jusqu'au Haut-Commandement. Fenahol le fit entrer dans une salle de briefing. Le chef de l'Ordre s'approcha du panneau de controle de la salle et passa son doigt sur plusieurs lettres, qui s'illuminèrent. Lentement, des panneaux de protodermis vinrent se placer devant les fenètres et osbcurcirent la salle.
"-Ta mission s'est bien passée? S'enquit-il tandis que les lumières incrustées dans le plafond, ayant détecté la baisse de luminositée s'allumaient.
-Très bien, répondit Irax.J'ai mis un peu plus de temps que prévu a repérer le marchand d'armes, mais rien qui ne me fasse dépasser les marges de sécurité que je m'étais fixées.
-Très bien."
Ils restère un moment silencieux, puis Irax demanda,
"-On a enfin réussi a faire des prisonniers?
-Oui, des artilleurs. Ils étaient dans une frégate Fer De Lance d'Aarteven. Nous avions presque capturé le vaisseau, et ils devaient couvrir le reste de l'équipage avec leur batterie d'artillerie pour leur permettre de s'échapper. Visiblement ils n'avaient pas compris qu'il ne pourraient pas s'échapper ensuite. Contrairement a leurs supérieurs qui avait discrètement miné la frégate pour l'empécher de tomber entre nos mains."
Irax aquiesça en silence. La frégate Fer de Lance était un des modèle de vaisseau en service dans la flotte d'Aarteven. il s'agissait d'un vaisseau de 125 bios de long, plus petit que le modèle de dirigeable utilisé par l'Ordre,d'un tiers, abritant 50 membres d'équipage, et doté de 15 canons a plasma de type Hagah, ainsi que de 5 lanceurs de Rothuka explosifs pour les tirs longue portée. L'engin pouvait atteindre 125 mios/heure en espace dégagé tout en continuant a tirer. Aarteven s'en servait netre autre comme avant-garde, pour harceler des vaisseaux ennemis ou pour protéger les plus gros.
Fenahol faisait les cents pas dans la salle de briefing.
"-Tu veut que je me charge de les interroger ? Demanda Irax.
-Non, je vais charger Partio de le faire, toi j'ai une mission plus importante et autrement plus urgente a te confier.
-Que se passe-t-il, s'enquit le toa de Glace, sa curiosité poussée au vif"
Le chef de l'Ordre poussa un soupir.
"-On a un problème Irax. Lacha-t-il en revenant vers le centre de la salle."
Le chef de l'Ordre alluma le telescreen au fond de la salle. Un rapport s'afficha en matoran.
"-Ces trois dèrnières semaines,Aarteven a détruit les deux tiers des convois que nous avions envoyés pour aller rapatrier un de nos membres, ravitailler une de nos bases auxiliaires,etc... Or,les équipes de secours envoyées sur les lieux rapportent que ces dirigeables n'ont pas été détruits par des vaisseaux d'Aarteven, mais auraient plutot explosés.
-Le traitre. Devina Irax.
-Le traitre. Aquiesça Fenahol. Aarteven veut nous avoir a l'usure en sabotant notre équipement et la liaison entre les différentes bases et Aquia Parva.
-Tu sait comment il procède? S'enquit Irax."
Fenahol remplaça le rapport sur l'écran par un série de données
"-Il ne fait rien avant le décollage, ça on en est sur. les dirigeables sont gardés 24 heures sur 24 par des Maxilos programmés pour ne laisser passer personne, et les vaisseaux sont fouillés une heur avant le décollage. Il n'est pas kamikaze car il doit pouvoir continuer a faire son travail et il éveillerait les soupçons en étant le seul a survivre a plusieurs crash.
-Donc, conclut Irax, soit il embarque clandestinement, soit il demande a un membre d'équipage de le laisser monter, en prétextant un travail a faire et en faisant croire qu'il a lui-mème signalé qu'il embarquerait sur ce dirigeable."
Fenahol éteint le telescreen et se tourna vers Irax.
"-Il faut le court-circuiter; définitivement. Depuis le début de ce conflit, nous n'arrétons pas de perdre du terrain. Aarteven est au courant presque en temps réel de tout nos moindres faits et gestes.Ceci ajouté au fait qu'ils aient largement la supériorité sur nous en termes de flotte, fait que nous sommes en train de nous prendre, une sacrée, mais alors sacrée raclée.
-Dis-moi ce que je doit faire."
Fenahol fit remonter les volets.
"-je veux que tu monte dans un de ces convois et que tu me débusque ce traitre, avant qu'il ait put faire quoi que ce soit. C'est ta priorité absolue, tu oublie tout le reste.Exception faite de cas de force majeur, tu ne t'occupe que de ça. Ce traitre doit ètre neutralisé ou nous risquons fortement de tous mourir dans les mois qui suivent. Ne parle a personne de cette mission, mème de ceux dont tu as confiance. Et n'oublie pas: ce traitre peut ètre n'importe lequel de nos collègues.
-Je m'en souviendrais, promit Irax."
Fenahol ferma le poing et le leva a hauteur de la taille. Le toa de Glace frappa son poing dans le sien.
"-Dans ce cas bonne chance mon ami."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 22
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Mer 10 Mar - 15:12

J'aime beaucoup cette fic, continue ! wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 12 Mar - 15:30

Ah vivement la suite, j'aime beaucoup!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Flenus

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1230
Inscrit le : 04/01/2009
Pays : Ager Magna.

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 12 Mar - 16:39

Moi, j'aime, mais comme je le dis toujours, espace un peu, là on étouffe, c'est toujours un peu pavique !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-flenus-f79/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Jeu 18 Mar - 8:10

Merci tout le monde, et maintenant avec un peu de retard du a un week-end chargé qui m'as empêché de recopier mon brouillon sur l'ordi, le nouveau chapitre!

Chapitre 3 Interception

Message codé en provenance d'Aquia Parva, a destination d'???????. 05:12

Entrée 23:
Cible secondaire numéro 21 localisée et en état d'infériorité. Itinéraire prévus joint a ce message. Code d'accès numéro 2.

Message codé en provenance de ???????, a destination d'Aquia Parva.
06:32


Entrée 23-2:
Intervention programmée, procédure 14-3. S'assurer de la sécurité de la mission. Intercepter tout indice risquant de mettre les Ordreux au courant. Si échec de la mission, recoller les morceaux par TOUT les moyens et transmettre la cible a Arthaka EN BON ETAT.

Dans le ciel de Bellus Magna, 3 jours plus tard.

Irax referma la trappe d'approvisionnement en disques kanokas du moteur et ressortit dans les couloirs du dirigeable. Toujours rien pour ce qui était d'un sabotage par les réserves de disques kanokas. Il monta sur la coursive supérieure et entra dans la salle du gyroscope. La mission Backup lui avait appris a quel point il était simple de saboter un dirigeable en déréglant son gyroscope. Mais lorsqu'il rentra dans la salle il eut le plaisir de s'apercevoir que celui ci était ne parfait état, et pas le moins du monde déréglé.
Irax ressortit de la salle pensif. Ils étaient en vol depuis deux jours, tout juste le temps pour un dirigeable comme ceux de l'Ordre de faire le trajet Aquia Parva-Bellus Magna et le traitre, a supposer qu'il soit a bord, n'était toujours pas passé a l'action. Ses patrouilles pour repérer un passager clandestin s'étaient toutes révélées infructueuses et aucun membre n'était monté a bord, a part lui et l'équipage (auquel Fenahol l'avait incorporé pour dissimuler sa véritable mission et ainsi ne pas risquer d'effrayer le traitre). Et pourtant il n'y avait aucune raison pour que ce dirigeable soit épargné. Ils transportaient des pièces de rechange et des armes pour un groupe de vaisseaux coincés au large de la planète par des dégâts importants. Il ne pouvait pas ignorer ce convoi!

Irax entra dans le cockpit et salua les pilotes, qui lui répondirent distraitement, concentrés sur le contrôle du vaisseau.
"-Tu as bien rechargée le sustentateur droit? Demanda le pilote. J'ai l'impression qu'on penche un peu de ce coté.
-Je l'ai fait,le problème ne vient pas de la. Ça doit être un problème d'énergie
-Je vais essayer de rééquilibrer l'envoi d'énergie coté droit et gauche, proposa le copilote. Le sustentateur gauche doit pomper un peu trop d'énergie"
Il s'exécuta et poussa une mollette sur sa console. Le dirigeable se redressa légèrement.
"-Encore un peu, demanda le pilote.
-D'accord."
Le copilote appuya sur un nouveau bouton. Il leva la main pour appuyer sur la touche de validation...
Et le dirigeable fit un bond avant de pencher fortement vers la gauche. Irax, qui était debout, fut projeté au sol sous l'effet de la secousse.
"-Qu'est-ce qui s'est passé?Demanda-t-il en se relevant.
-Afflux massif d'énergie dans le sustentateur droit. Il reçoit trop de puissance et du coup nous déséquilibre. Annonça le copilote
-Il y a trente secondes il n'en avait pas assez! Protesta le pilote. T'as dérivé quelle quantité d'énergie au juste?
-Presque rien,mais on dirait qu'il trouve de l'énergie supplémentaire quelque part. Irax, tu pourrais aller voir ce qui se passe?Irax?"
Irax courait dans les coursives vers la loge du sustentateur droit. Ça y est, le traitre était passé a l'action, il en était certain!
L'agent de l'Ordre ouvrit la porte de la pièce a la volée. Et s'arrêta. Un détail avait changé auquel il ne s'attendait pas. Irax s'approcha du réservoir a kanokas. Une bombe était apparue dessus, comme par magie. L'agent de l'Ordre tourna autour du réservoir pour observer la bombe sous tout les angles; et trouva ce qu'il cherchait. Un Mask-Motor Huna était fixé a l'arrière . Le toa de Glace l'examina scrupuleusement. Il était branché sur l'alimentation du répulseur. Voilà ce qui avait pompé toute l'énergie envoyée! Le Mask-Motor devait certainement être programmé pour s'éteindre au delà d'un certain niveau d'énergie.
Irax ressortit de la salle et courut vers le poste de pilotage.
"-Le dirigeable est piégé! Annonça-t-il en entrant. Il y a une bombe accrochée au sustentateur droit!"
Le deux personnes présentes regardèrent Irax en écarquillant les yeux.
"-Tu pense pouvoir la désamorcer? Demanda le copilote en reprenant contenance"
Son poste se trouvait sur la gauche de celui du pilote, tourné a 90°, et celui-ci dut faire pivoter son siège pour voir son coéquipier.
"-Je pense pouvoir, supposa Irax. Mais il me faudra de l'aide.
-Dans ce cas je viens avec toi, annonça le copilote. J'ai déjà eu affaire a des missiles d'Aarteven, leurs bombes doivent pas être trop différentes."
Les deux membres de l'Ordre de Mata-nui retournèrent dans la loge du sustentateur. Irax sortit son poignard et une Lighstone qu'il tendit a son coéquipier.
"-Éclaire moi pendant que je l'ouvre, et préviens moi si je suis sur le point de tout faire sauter. Demanda-t-il
-Comme tu veux."
Irax commença par débrancher le Mask-Motor Huna et la bombe elle-même, bien qu'il sache que cela ne servirait surement a rien. Puis, il se mit a la recherche de vis ou d'un quelconque point faible. Il leur fallut un quart d'heure pour trouver ce qu'il cherchait, et encore un autre pour forcer l'ouverture. Enfin, il donna un ultime coup de poignard, ouvrit la coque de la bombe...
Et s'arrêta net.
"-Tu vois ce que je vois? Demanda-t-il a son collègue
-Qu'est ce que cette embrouille?"
La bombe était ouverte devant leurs yeux... Vide. Il ne s'agissait que d'une boite.
"-Une fausse bombe? Pourquoi faire? S'interrogea le copilote
-J'ai une autre question, lâcha Irax. Pourquoi mettre un Mask-Motor Huna pour la dissimuler, et le programmer pour s'éteindre a un certain moment?"
Les deux membres de l'Ordre se regardèrent, dubitatifs.
"-Diversion? Risqua le copilote.
-Oui, mais dans quel but?"
Irax réfléchit a tout ce qui pourrait intéresser le traitre. Il leva les yeux vers son collègue.
Et retint sa respiration. Si le copilote du vaisseau était la, alors le pilote était seul dans le cockpit!Son collègue dut avoir la même idée, car ils partirent simultanément a toute vitesse vers le poste de pilotage. Ils y émergèrent en trombe et regardèrent le pilote, qui les fixaient en ayant l'air de se demander ce qui se passait.
"-Un problème? Demanda-t-il?
-La bombe était une diversion, lâcha Irax, a peine plus rassuré. Fias une check-list de tout les système, il y en a certainement une autre a bord!"
le copilote se pencha sur son écran radar, laissé sans opérateur un long moment.
"-Euh, les gars, je crois que ça sera pas la peine. Dit-il sidéré."
Les deux membres de l'Ordre regardèrent par dessus son épaule et se figèrent.
5 frégates "Fer de Lance" étaient apparues dans le sillage et sur la droite du dirigeable...


Voila, et sans pavé immangeable, pour te faire plaisir Flenus! wink
Je pense avoir finit le prochain chapitre pour dimanche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Jeu 18 Mar - 19:20

Excellent, il est très futé ce traître.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Lun 29 Mar - 20:17

1 seul commentaire? sad
Excusez moi pour ce petit retard, mais j'avais mes raisons puisque ce chapitre est plus long que les autres et qu'en plus je vous ai rajouté un petit supplément, histoire de me faire pardonner.

Chapitre 4 Bataille aérienne

5 frégates "Fer de Lance" étaient apparues dans le sillage et sur la droite du dirigeable.


«-Il faut qu'on foute le camp de la, lança le pilote en poussant les gaz a fonds et en partant dans la seule direction possible.»
Un dirigeable de l'Ordre avait une puissance de feu équivalente a une fois et demi celle d'une frégate d'Aarteven, ce qui leur permettait d'avoir encore l'avantage contre ces bâtiments lorsqu'il étaient en légère infériorité numérique. Mais un rapport de force de 5 contre 1 n'était plus «une légère infériorité numérique».
«-Je vais donner l'alerte. Lança Irax en prenant note des noms des vaisseaux.»
Le membre de l'Ordre partit en courant, juste après avoir pris un communicateur. Il parcourut les coursives pendant une petite minute.
C'est alors que les premiers tirs résonnèrent. Les frégates d'Aarteven venaient d'ouvrir le feu, et a en juger par les impacts qu'il entendit, trois rothukas avaient fait mouche. Le toa de Glace sortit le communicateur tout en continuant a courir.
«-Ici Irax j'ai entendu des bruits ressemblant a des impacts de rothukas dans le couloir 4, tout va bien?
-Moyen, répondit un membre de l'ordre. On a un blessé, mais c'est léger et un petit trou dans la coque.
-Compris.»
Irax rangea le communicateur et repartit de plus belle dans les couloirs. Il pénétra enfin dans la salle de briefing des artilleurs tandis que des impacts continuaient de résonner. Les membres de l'Ordre présents tournèrent tous la tète vers lui, attendant des explications sur ce qui se passait.
«-On est attaqué par des frégates d'Aarteven, lança Irax a la volée. Il y en a 5. Le Zivon ,le Visorak , le Piraka , le Krana-Jo et le Thermorhak. Elles sont hors de portée de toutes les armes, excepté des Rothukas. Continua-t-il. On est entrain de décamper mais il faut les empêcher d'approcher de trop près. Et toutes les indications nécessaires sont sur ces tablettes.»
Il exhiba une série de tablettes et aussitôt, des membres de l'Ordre s'en saisirent. Puis tous se séparèrent en groupe de 4 et partirent en courant dans des directions différentes. Avec cette même angoisse qui leur serrait le plastron. Ils n'espéraient tout de même pas tenir tète a 5 frégates «Fer de Lance» avec leur seul dirigeable?
Irax rejoignit un groupe de 3 et ils partirent vers le coté tribord du dirigeable.
«-Quelles fosse a armement? S'enquit-il.
-La 3 répondit un de ses collègues»
Une fosse a armements était une salle dotée d'une grande baie vitrée et dans laquelle on pouvait installer une batterie d'artillerie. Un système spécial permettait a l'arme de tirer a travers la vitre, et certaines dépassaient de la carlingue du vaisseau et étaient dotée d'un dispositif leur permettant de pivoter pour augmenter le mobilité. Une fois dans la salle Irax s'approcha du lanceur de Rothukas au centre et se plaça sur le siège a droite de l'arme, qui était tourné vers l'arme.
«-Je m'occupe de l'état du canon et de superviser les tirs. Annonça-t-il tandis qu'un de ses équipiers se plaçait sut l'autre siège, fixé lui, sur le flanc gauche de la batterie, qui était celui du tireur, et que leurs deux derniers coéquipiers s'occupaient du rechargement de l'arme. L'un d'eux déverrouilla le pas de tir de l'arme en tirant une piston et y installa le rothukas que son coéquipier lui tendait avant de re-verrouiller l'arme. L'artilleur ajusta son tir et attendit le signal d'Irax.
«-Feu!Lança celui-ci après avoir consulté ses écrans.»
Le coup partit. Immédiatement, les deux membres debout rechargèrent la batterie. Un tir de rothukas vint s'écraser a proximité d'eux et ils faillirent trébucher. Puis l'artilleur fit pivoter le lance-rhotukas pour se recentré sur le vaisseau ennemi qu'ils avaient pris pour cible. Irax donna la signal et le Rhotukas partit a toute vitesse. 3 autres batteries de Rhotukas se joignirent a eux.
Ils s'apprêtaient a tirer un nouveau coup, quand soudain la frégate d'Aarteven tira une salve en riposte. Irax eut tout juste le temps de pousser un cri.
«-Attention!»
Les 4 membres de l'Ordre se jetèrent sur les cotés. Une énorme explosion les projeta contre les murs tandis qu'un tir réduisait leur batterie en charpie. Aussitôt, le vent s'engouffra par l'ouverture béante qui avait remplacé la baie vitrée. L'artilleur, qui était le plus près de l'ouverture fut happé par la dépressurisation et éjecté a l'extérieur du vaisseau. Irax réussit a s'agripper a la rambarde le long du mur et lutta contre le vent pour atteindre la porte. Un autre membre de sa batterie le rejoignit et s'accrocha fermement a la barre métallique. Le dernier était étendu au sol en train de glisser vers l'ouverture, le plastron déchiqueté par la force de l'explosion. Irax tourna la tète vers son collègue.
«-A mon signal, on se précipite dans la coursive, et tu referme la porte après mon passage! Réussit-il a hurler malgré le vent qui soufflait a ses oreilles,
-Reçu! Articula son collègue
-Dans ce cas, prêt... top!»
Irax ouvrit la porte et dut lutter pour la passer malgré l'air qui s'engouffrait en sens inverse a cause de la haute-altitude. A peine la porte fut-elle refermée qu'il s'écroula épuisé. Il parvint a se relever en se tenant a la rambarde et grimaça. A coté de lui, son collègue reprenait son souffle. Irax se redressa encore un peu et poussa un gémissement.
«-Ça va?S'enquit son collègue»
Le toa de Glace grogna une réponse en portant la main a sa jambe. Il avait été blessé au mollet par un morceau de protodermis provenant du lance-Rothukas. Celui ci était enfoncé sur plusieurs centimètres, et dépassait de moitié.
«-Ça va, grogna-t-il. Je retourne dans le cockpit, voir comment on s'en sort.»
Le membre de l'Ordre s'exécuta et partit dans le couloir en s'appuyant a la rambarde pour marcher. Un impact fit légèrement trembler le vaisseau et il dut se retenir pour ne pas tomber quand son corps prit instinctivement appui sur sa jambe blessée.
«-Tu devrais pas d'abord aller voir le réparateur? S'enquit son collègue.
-Pourquoi faire? Lança Irax sans se retourner.»
Irax mit dix minutes a atteindre le poste de pilotage, dut a fait qu'il était forcé de boitiller en s'appuyant a la rambarde a chaque pas. Une fois a l'intérieur il s'affala sur une chaise en grommelant tandis qu'un énième tir faisait trembler la vaisseau.
«-Ça va? Demanda le toa de Glace. Comment on s'en sort?
-Mal, répondit le pilote en s'affairant sur ses commandes. Le circuit de refroidissement du sustentateur avant est touché et on a une brèche de 3 bios de large a l'arrière que les autres sont entrain de colmater.
-Et la fosse a armements 3 est inutilisable. Lança Irax.»
Le copilote se retourna.
«-Qu'est ce qui s'est passé?
-Un Rothukas a transpercé la baie vitrée et s'est écrasé tout pile sur la batterie d'artillerie.
-Humpf; comment vont...»
Il fut interrompu par le pilote, qui lui coupa la parole.
«-Regardez, on dirait que les frégates adoptent une nouvelle formation.»
Les deux agents de l'Ordre regardèrent par dessus l'épaule de leur collègue.
«-Elles n'essaient plus de nous encercler, on dirait qu'elles tiennent la position, remarqua le copilote.»
Irax observa la nouvelle formation des frégates.
«-C'est pas bon du tout ça. J'ai déjà vu une configuration comme celle-la, pour faire un barrage a un vaisseau.»
Le copilote grogna.
«-D'abords ils essayent de nous encercler, et ensuite ils veulent nous empêcher de faire demi-tour. Je comprend rien a la logique de ces gars.
-Ils voulaient nous encercler? Pourquoi ils l'ont pas faits? Ils étaient assez nombreux. Lança Irax.
-Ils arrivaient pas a passer devant nous sans être a portée de nos zamors, et visiblement ils y tenaient pas trop. Le mieux qu'ils aient faits c'est d'être cote a cote avec nous.»
Le pilote se retourna alors brusquement. Il avait compris.
«-Ils nous encerclaient pas, lâcha-t-il...
-Ils nous rabattaient vers quelque chose. Termina Irax en écarquillant les yeux.»
Leur collègue jura.
«-Il faut foutre le camp d'ici et vite! Lança le pilote en se retournant et en appuyant sur des boutons. Concentre toute l'énergie dans les moteurs! Ça va secouer!»
La réaction était venue trop tard malheureusement. A peine avait-il dit ces mots qu'une énorme secousse secoua tout le dirigeable et qu'un impact bien plus gros que les autres se fit entendre. Irax qui avait fait demi-tour pour partir se retourna, et s'arrêta net. Deux cuirassés venaient de faire leur apparition la ou quelques minutes plus tôt il n'y avait que de l'air, a seulement quelques mios de leur vaisseau. Assez près pour tirer avec toutes leurs armes.
«-Merde. Lâcha-t-il»
Un cuirassé était un vaisseau de guerre assez conséquent, doté d'environ 75 batteries d'artillerie, dont un bon quart pouvait être qualifiées de batteries lourdes, ayant un calibre supérieur a la moyenne. Autant dire qu'un seul de ces vaisseaux pouvait tenir a deux dirigeables pendant un bon moment, voir remporter la victoire sur les deux.
«-Pour le passage en force, je crois que c'est râpé les gars, lança Irax.»
C'est alors que les deux cuirassés ouvrirent le feu. Les traits que dessinaient dans l'air les doses de plasma en fusion ou les zamors bleues se comptait par dizaines, et le dirigeable était maintenant balloté dans tout les sens. Irax dut se tenir fermement a la porte pour ne pas tomber. Ses deux collègues n'eurent pas autant de chances.
«-Il faut évacuer! Cria le pilote.
-Comment on fait pour prévenir les autres, les systèmes de communication sont hors-service, lança son collègue.
-Oh, pour ça t'inquiète pas, y aura surement pas besoin de les prévenir. Railla Irax.»
Les trois agents de l'Ordre sortirent du poste de pilotage et partirent vers le hangar, en essayant de ne pas tomber malgré les secousses qui faisaient trembler le dirigeable tout entier. Irax était le plus désavantagé, non seulement il était déséquilibré, mais en plus il ne pouvait presque pas prendre appui sur sa jambe blessée, et il dut se faire soutenir par un de ses collègues pour atteindre le hangar.
Comme l'avait deviné Irax leurs collügues n'avaient pas attendus le signal pour commencer la procédure d'évacuation, et les packs de sauvetage étaient déja sortis de leur cachette dans le mur.Irax s'appuya au mur d'une main et enfila celui qu'on lui tendait. Il s'agissait d'une paire d'ailes simples triangulaires fixées sur un sac métallique. Un masque a oxygène y était relié et un kit de survie était disimulé a l'intérieur des ailes.
Le toa de glace s'approcha de l'ouverture béante en s'appuyant a la rambarde au mur. les premiers membres de l'Ordre ötaient döja en vol. Irax fit un autre pas, et se laissa tomber par l'ouverture avant de planer pour rejoindre les autres.
C'est alors qu'un nouveau problème vint s'ajouter a la liste déja longue.
Les deux cuirassés envoyèrent leurs escadrons de chasseurs a la poursuite des fuyards.
Les vaisseaux flèches se plaçèrent derrière les membres de l'Ordre et ouvrirent le feu.

Cuirassé d'Aarteven, le soir venu.

Le vaisseau flèche modifié ralentit et pénètra dans le cuirassé par l'ouverture hexagonale. Il se posa au centre de la baie d'envol et éteignit ses phares. La porte situé au fond de la salle s'ouvrit pour laisser passer un groupe d'ètres tandis que le pilote du chasseur sortait de son cockpit. Il vint a la rencontre du groupe qui n'était autre que les capitaines des deux cuirassés et de leurs frégates.
«-Monseigneur, nous n'attendions pas votre venue. Commença le capitaine d'un des deux cuirassés, celui chargé de diriger la mission. Que nous vaut cet honneur...
-Les Maitres m'envoient vous aider dans la recherche des membres de l'Ordre, cracha le traitre. Je connais ces gens par coeur, je sais comment ils réagiront a chacun de nos actes, et je sais exactement quoi faire pour piéger celui que nous recherchons.»


Dernière édition par Irax le Lun 29 Mar - 20:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Lun 29 Mar - 20:25

Topujours aussi bien, continues ainsi wink



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 17 Avr - 17:56

Me revoilà!
Je reviens de vacances, avec un nouveau chapitre, qui va entamer un passage plus sombre.

Chapitre 5 Captif

Bellus Magna, 3 jours plus tard

Irax courut aussi vite que sa jambe blessée le lui permettait. Il se jeta a terre et se précipita a l'abri d'un grand arbre déraciné. Bien dissimulé par les plantes qui avaient au fil des ans escaladées le tronc qui devait être plusieurs fois centenaires, Irax vit passer une escouade d'Aarteven, a l'endroit précis ou il se trouvait il y quelques minutes. Les ennemis de l'Ordre s'arrêtèrent un instant et regardèrent autour d'eux. Irax retint son souffle et saisit son poignard. Il n'était pas en état de se battre il le savait, pas avec sa jambe; mais c'était pour lui un réflexe, un geste qu'il faisait sans même y penser.
«-Fausse alerte, Lança l'un de ses ennemis. Fin de la ronde, on rentre au vaisseau.»
Les membres d'Aarteven s'exécutèrent en remettant leurs armes dans leur dos et repartirent d'où ils étaient venus. Irax poussa un soupir de soulagement et sortit de son abri, tout en restant accroupi, on ne sait jamais.
L'agent de l'Ordre passa la journée a tenter d'éviter d'autres patrouilles d'Aarteven lancées a sa poursuite.
A la nuit tombée il trouva refuge dans un trou dissimulé aux yeux extérieurs par la végétation environnante. L'agent de l'Ordre essaya de repérer sa position grâce aux étoiles. Il connaissait l'organisation du ciel vu de chacune des sept planètes de l'Univers Vortexiel, afin de pouvoir retrouver son chemin dans ce genre de cas et lui permettre de rejoindre l'avant-poste de l'Ordre le plus proche.
Irax évalua la direction qu'il devrait prendre a son réveil et fit une entaille dans le sol a l'aide de son épée. Lorsque le soleil aurait fit disparaître les étoiles, cette marque lui permettrait de retrouver son chemin. Puis il sauta dans son trou, planta DaxiaSword a coté de lui et entreprit d'aménager son abri pour la nuit. Il coupa quelques racines qui sortaient de la terre et se seraient révélées assez inconfortables et tua une vilaine araignée en la glaçant de l'intérieur, histoire de ne pas se réveiller avec une mauvaise surprise.
Puis il sortit son pack de survie qu'il posa a même le sol et y prit une poignée de nano-capteurs qu'il dispersa a la volée autour de son abri. Si un ennemi approchait, les nano-capteurs détecteraient les vibrations du sol et le tireraient de son sommeil.
Irax se rassit au fond de son trou et s'endormit. Il lui faudrait repartir a l'aube.

Au petit matin

Irax serra un dernier coup. Il testa avec prudence la solidité de son attelle improvisée et essaya de poser le pied. La douleur lui arracha une grimace. Ce n'était pas encore ça.
Réalisant qu'il ne pourrait pas faire autrement, le Toa de Glace prit un de ses précieux anti-douleur dans son pack de survie et en retira l'emballage. Il glissa la mini-zamor sous le bandage et s'assura que celui-ci la maintienne en place. Puis il s'appuya sur sa hallebarde comme sur une béquille et fit un pas, puis un autre, très lentement. Il allait devoir se contenter d'avancer a cette vitesse jusqu'à ce que l'antalgique fasse effet, et qu'il diminue suffisamment la douleur pour lui permettre de poser le pied par terre.
Le membre de l'Ordre de Mata-Nui regarda les alentours. Pas le moindre signe d'une quelconque forme de vie bipède. Bonne nouvelle. Sur ce, le Toa de Glace se mit en route. Il marcha/avança en boitant toute la matinée, jusqu'à ce que l'anti-douleur ne fasse plus effet, ce qui l'obligea a s'arrêter pour en changer.
Irax s'assit sur une souche morte. Il étendit la jambe et entreprit de retirer son attelle improvisée, après avoir réunit de quoi en faire une nouvelle. Puis il retira la minuscule zamor en grimaçant et en sortit une autre qu'il appliqua sur la plaie.
L'agent de l'Ordre sortit un de ses poignards, se munit de quatre branches épaisses qu'il coupa pour leur donner la longueur de sa jambe, et y fit des encoches aux deux extrémités.
Puis il prit deux branches fines et souples qui lui servirent cordes pour lier les bouts de bois ensembles. Il attrapa sa hallebarde et s'y appuya pour se relever. Le Toa de Glace grogna, tandis que l'arme s'enfonçait dans le lichen sous l'effet de son poids. Soudain, un morceau de mousse vola dans les airs et l'arme, faisant s'écrouler Irax au sol. Il se releva en jurant contre celui qui avait mis cette espèce de mousse a cet endroit, et se mit sur un genoux avant de tenter de ramasser sa hallebarde. En vain, celle ci s'était coincée entre les racines d'un arbre. Le membre de l'Ordre lâcha un juron et sortit son deuxième poignard, avec lequel il tenta de couper les racines. Sans résultat. Sous le coup de l'énervement, Irax projeta son poignard a coté de l'autre, quelques mètres a sa droite et se mit a asséner de grands coups d'épée. Toujours sans résultat. Irax jura et planta son arme dans le sol avant de sortir son cordak. L'agent de l'Ordre prit appui sur une racine solitaire, visa, et tira. Il vida son chargeur sur l'arbre, sacrifiant la discrétion.
«-Ha, pas trop tot, souffla-t-il en contemplant sa hallebarde libérée.»
Le toa de Glace rangea son cordak désormais vide dans son dos. Mais avant qu'il ait put faire le moindre de gestes en direction de son arme , une voix dans son dos beugla.
«-Mains sur la tète!»
Irax se figea et jeta un coup d'oeil discret a ses armes. Etalées a ses pieds, impossible d'en prendre une sans risquer de se faire trouer le corps. Et combien mème il aurait put, il n'avait absolument aucune chance avec sa blessure.
«-Plus vite! Cria la voix»
Irax s'éxécuta.
-Retourne-toi, tout doucement, ordonna la voix.
L'agent de l'Ordre pivota sur lui-mème pour faire a son ou ses adveraires. Il s'agissait d'un groupe de Linéens, surements membres d'Aarteven. Irax observa leur équipement. Ils possédaient tous la mème arme, en l'occurence un "Laser Harpoon". Et ils pointaient cette arme sur lui.
-Je suppose que vous ètes d'Aarteven, lança Irax.
-Tout juste l'Ordreux, cracha l'un d'eux sur un ton de mépris. et tu va nous suivre bien gentiment. Attahce lui les mains, lança-t-il a un de ses équipiers.
L'agent d'Aartevent remit son arme dans son dos et s'avança vers son ennemi juré, tandis que les autres baissaient leurs armes. Irax sauta sur l'occasion. Il bondit sur le linéen qui approchait avec son arme, et lui asséna un direct du droit tout en lui arrachant son arme. Les autres poussèrent des cris de suprise. Irax pivota vers eux dans l'intention de les faucher tout en une seul rafale, mais au moment de prendre appui sur sa jamble gauche, sa blessure se rappela a lui.Il ne mit qu'une micro-seconde a se rétablire, mais ce fut une micro-seconde de trop. Un tir résonna et Irax poussa un cri, tantis que la douleur éclatait dans son épaule. Le toa de Glace lacha son arme et tomba a genoux en posant la main sur son épaule meurtrie. Les membres d'Aartevent se précipitèrent sur lui, et n'eurent aucun mal a le maitriser, a cause de de sa blessure a la jambe, et de celle, a l'épaule qui veanit de s'ajouter a la liste.

Quelques heures plus tard

Le soleil commençait a pein a se coucher lorsqu'Irax embarqua sur le Gorast, l'un des deux cuirassés qu'Aarteven avait dépéché pour leur tendre un piège. Il descendit lentement du transport vakhi, sous la garde de 5 membres d'Aarteven qui l'emmenèrent a travers les coursives du vaisseau. Vu de l'éxtérieur, le vaisseau ne ressemblait a rien de ce qu'il ait put voir, arborant un revètement noir mat. L'intérieur, était tout aussi lugubre. Les coursives anguleuses était totalement peintes en noir, mème la lumière que dispensait les lighstones était noire! Et, plus que tout, le vaisseau était absolument d'épourvu de la moindre ouverture sur l'éxtèrieur.Y compris pour les armes, qui auraient tout aussi bien put ètre controlées depuis une pièce a l'autre bout du vaisseau.
Mais le membre de l'Ordre ne put continuer sa réflexion, tiré de ses pensées par le choc avec le sol. La cellule dans laquelle Irax venait d'ètre projeté ne semblait pas vouloir faire excpetion avec le reste du vaisseau, ne possédant pas la moindre fenètre. Il n'y avait pas le moindre meuble non plus, que ce soit un lit ou quoi que ce soit d'autre. Mème les lighstones étaient aux abonnés absents. Irax se retourna, juste a temps pour voir ses géolier sortir, et la porte se refermer, le laissant dans le noir le plus complet.

Voila, et je tient a vous prévenir, le prochain sera beaucoup plus sombre que ce que j'aie déjà fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Mar 20 Avr - 18:56

Choe promise, chose due. Très bon chapitre, comme d'hab'. Vivement la suite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 15 Mai - 8:41

Désolé pour le retard, mais il m'a fallut un peu plus de temps que prévu pour finir ce chapitre, a cause d'un ****** de brevet blanc et du contenu du chapitre.

Chapitre 6 Captivité

Irax était étendu par terre dans l'obscurité de sa cellule. Depuis combien de temps était-il la? Des jours? Des mois? Des années? Il avait perdu le compte de ses "interrogatoires quotidiens", seul chose lui permettant de mesurer l'avancement du temps.

En rampant il progressa dans sa cellule, cherchant du bout des doigts un mur masqué par le noir total qui régnait en maitre ici.
Quelle heure pouvait-il être dehors?
Combien de fois s'était il posé cette question? Depuis son emprisonnement, pas une seule fois il n'avait revue la lumière du jour. Il en avait perdu la notion de jour et de nuit, de lumière et d'obscurité. Jamais, que ce soit dans les salles et coursives sans fenêtres du Gorast , ou entre les quatre murs de sa cellule, l'obscurité environnante jetant sur ses yeux un voile noir aussi impénétrable que les cloisons de protosteel qui l'entouraient, jamais ses yeux ne s'étaient posés sur la moindre couleur couleur vive, jamais n'avait-t-il vu autre chose que le noir des murs ou les couleurs blafardes des armures.
Parfois, dans ces moments, si fréquents qu'il avait renoncé a les compter où son esprit vagabondait entre la folie et le rêve éveillé, des lumières se mettaient a danser devant ses yeux au rythme d'une mélodie chantée par le bourdonnement de son crâne.
Certaines fois le mal était tel qu'il se mettait de débiter des flots de paroles a direction du vide, dans une vaine tentative d'échapper a la douleur qui le consumait de l'intérieur.
Dans ces moments, affalé contre un mur, il lui arrivait de perdre son identité, happée par la tornade de souffrance qui le traversait. Il n'était plus Irax, membre de l'Ordre de Mata-Nui, il n'était plus Irax le toa de Glace ni même Irax le matoran, il n'était plus rien. Plus rien qu'un tas de pièces et d'organes entremêlés, parqué dans cette cellule comme une pièce détachée rangée dans sa caisse sans plus de cérémonies.
Il ne pouvait plus penser, il n'était plus plus maitre de lui-même , conscience a l'agonie forcée de suivre les délires de son esprit blessé.

Irax.

Depuis combien de temps n'avait-il plus entendu ce nom? Depuis combien de temps ne l'avait-on pas désigné ainsi? A leurs yeux il n'était que l' "Ordreux", un de ces sales ordreux qui se battait contre eux avec ses frères Pour eux il était moins qu'une carcasse d'Ussal, moins encore que le plus méprisable des bio-rats, pire que la plus nuisible des vermines. Il n'avait même plus de nom ou autre signe distincitf, il n'était rien de plus qu'un numéro dans un registre.


Il dormait, allongé contre le sol de sa cellule, quand soudain, la porte s'ouvrit, alors qu'un membre d'Aarteven entrait dans la petite pièce.
"-Debout l'Ordreux! Cria-t-il en lui assénant un coup de pied."
Irax grogna et mit la main devant ses yeux douloureux, qui s'étaient au fil du temps habitués à l'obscurité. Le membre d'Aarteven lui réexpédia un coup de pied dans la poitrine.
"-Plus vite que ça! Hurla-t-il en le prenant par l'épaule et en le relevant de force."
Irax ravala un gémissement lorsque ses blessures se rappelèrent a lui. Il chancela, tandis que son geôlier le poussait de force hors de la cellule. La, deux autres membres de l'organisation, armés de Laser Drill le saisirent par les épaules et le trainèrent sans ménagement a travers les coursives noires du Gorast. Ils le firent entrer dans une salle plongée dans la pénombre. Seul un faisceau de lumière au centre de la salle descendait du plafond pour éclairer une chaise basique.
Les membres d'Aarteven le firent s'asseoir sur la chaise avant de ligoter ses chevilles aux pattes métalliques et d'accrocher ses poignets aux accoudoirs. Puis, il partirent sans dire un mot et deux autres sortirent de l'ombre, en trainant un chariot remplit d'«outils» derrière eux. Le premier s'avança vers la chaise, et tandis que son coéquipier plaçait le chariot a coté, se pencha vers lui, un sourire sadique aux lèvres.
«-Salut, l'Ordreux. Lui glissa-t-il avant de se relever»
Et l'interrogatoire commença. Une seule question, la même que d'habitude, la même que depuis le début. Il ignorait la réponse, Fenahol ne lui avait jamais dit, a personne d'autre d'ailleurs, et ils le savaient. Mais pour eux, ce n'était qu'un prétexte, une raison a donner a leurs supérieurs pour venir ici.
Ils ne perdirent pas longtemps avec les méthodes conventionnelles, juste le temps de savourer cette position de force dans laquelle ils étaient.
Les choses sérieuses commenceraient doucement, puis elles iraient crescendo jusqu'à ce qu'il n'en puisse plus, il le savait, c'était toujours comme ça, c'était comme ça qu'ils aimaient le faire. Doucement, puis, de plus en plus fort.
Il poussa un faible, un inaudible gémissement lorsque le premier commença par son bras.


Les servants d'Aarteven balancèrent le toa inconscient a l'intérieur de sa cellule et refermèrent la porte. Sous l'effet du choc, il commença a reprendre connaissance. Il ouvrit lentement les yeux, bien que cela ne lui serve a rien dans ce noir, et... poussa un cri de douleur. Combien de temps resta-t-il comme ça, a hurler pour exorciser le mal que ses blessures lui infligeait? Il était incapable de s'en rendre compte, tant son esprit était embué par la tornade qui déferlait en lui Il avait l'impression que la douleur qui l'assaillait provenait de chaque parcelle, chaque centimètre carré de son corps. Il avait l'impression que sa tète était sur le point d'éclater sous l'effet d'une bombe qui n'en finissais pas d'exploser, encore et encore, sans relâche, sans le moindre instant de répit. Ses yeux lui montraient des flashs de couleur qui s'agitaient dans l'obscurité de la cellule, ses oreilles lui transmettait un bruit semblable a un énorme tambour de guerre qui aurait été posé juste a coté de son oreille. Il avait chaud et en même temps froid, ses bras se manifestaient par la douleur qu'ils lui envoyaient mais il ne parvenait plus a en bouger un seul, tandis que ses jambes s'agitaient au rythme des convulsions qui le parcouraient. Il était brisé, a bout de souffle, au sens propre comme au sens figuré, il avait l'impression que chaque jour était le dernier, que chaque séance allait le tuer, il en venait a l'espérer, a espérer qu'on mette fin a ses souffrances, mais a chaque fois il déchantait, il se voyait son corps se remettre, juste suffisamment et il savait, il savait que cela allait recommencer, encore une fois, jusqu'à ce qu'ils se lassent ou qu'ils meure. Lentement, il se traina vers l'avant, espérant atteindre un mur. Combien de temps mit-il a y parvenir? Ses sens le trahissaient, il avait l'impression que les quelques de large de sa cellule étaient devenus des kilomètres pendant qu'il était entre leurs mains. Il s'adossa a la plaque de métal, froide et inhospitalière, et poussa un nouveau cri quand les blessures de son dos entrèrent en contact avec le protodermis.
Une fois qu'il eut extériorisé toute sa souffrance, il baissa la tète et un sanglot le prit.
«-Je vous en supplie, haleta-t-il en direction du vide. Fenahol, Ark, venez me chercher. Venez me chercher!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
maxime46

avatar

Recrue Dynamique
Recrue Dynamique

Masculin Age : 16
Messages : 467
Inscrit le : 10/05/2010
Pays : st gervais rue la joulandrie ^^

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 15 Mai - 10:39

C'est trop bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 22
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Lun 17 Mai - 18:43

Et bah, il est sombre ce chap' !

Continue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 28 Mai - 18:01

Je vous avais prévenu!

Sinon, ce chapitre sera en deux partie, parce que sinon je me suis rendu compte que je prenais trop de retard.

Chapitre 7 Evasion

Il était adossé contre un mur de sa cellule, la tète vide de toute pensée. Il était juste capable de se rendre compte que sa dernière séance d' "interrogatoire" remontait a plus longtemps que d'habitude. D'ordinaire il revenaient le chercher avant que ses blessures n'arrêtent de lui faire mail même quand il ne bougeait pas un cil. Si il avait été capable de penser plus que cela, il s'en serait inquiété: cela voulait-il dire qu'ils avait décidés de le laisser moisir ici le restant de ses jours? Ils seraient bien capables de l'enfermer pour l'éternité...
C'est alors que la porte s'ouvrit. Le choc de la lumière dans ses yeux lui arracha un petit cri, tandis que deux membres d'Aarteven entraient dans la cellule.
"On y va l'Ordreux, lâcha l'un d'eux tandis qu'il l'attrapaient par les bras et le trainaient sans ménagement en dehors de sa cellule."
Deux autres membres attendaient dehors. Aussitôt leurs deux collègues sortis il passèrent devant et les guidèrent a travers les noires coursives du vaisseau.
Ils le traînaient sur le métal froid du vaisseau, leur prisonnier étant de toute évidence incapable de marcher. Ils finirent par arriver dans une salle, tout aussi sombre que les autres, a ceci près que des tables métalliques rectangulaires étaient amarrés a intervalles réguliers et que le meublement de la pièce faisait penser a une infirmerie. Les quatre membres d'Aarteven posèrent le prisonnier a peine conscient sur une table et s'adressèrent a l'être au fond de la salle.
"Voila le prisonnier. Lança l'un d'eux. Le capitaine veut qu'il soit en état de voyager a pied dans trois heures.
-Combien de kio doit-il pouvoir parcourir?
-Suffisamment pour traverser la zone infranchissable aux véhicules qui entoure la Base. Et pas assez pour qu'il puisse s'enfuir en faussant compagnie a son escorte."
Suite a quoi les quatre membres d'Aarteven partirent sans plus de cérémonies. Le médecin s'approcha et commença son travail. Il choisissait les méthodes les plus douloureuses, par plaisir, et aussi pour dissuader son patient de prendre la poudre d'escampette.
La séance de soins dura plusieurs heures. Le médecin prenait plaisir a utiliser les méthodes les plus douloureuse, les plus sauvages. Lorsqu'il eut finit cela il l'attacha a la table par précaution, avant de sortir de la salle.
Il ne renvoya pas Irax dans sa cellule, lui administrant des perfusions pour le faire se rétablir et lui rendre l'usage de ses jambes a un rythme accéléré. A ces injections étaient rajoutées des drogues pour l'empêcher de concocter un plan, de sorte que même si ses tortionnaires ne s' "occupaient" plus de lui, il avait constamment l'esprit brouillé, incapable de réfléchir suffisamment longtemps pour prendre la décision de s'échapper.
Une fois où il s'occupait de lui, le médecin retira la perfusion. Le Gorast était quasiment arrivé a destination, et son capitaine voulait que le prisonnier soit en état de marcher au moment de leur atterrissage.
Irax le regarda, étonné. Le médecin entreprit de tester le fonctionnement de ses jambes, s'assurant des réflexes liés. Peu a peu, au fur et a mesure de son examen, la conscience d'Irax refaisait surface, lentement mais surement. Il fut rapidement en état de se rendre compte que le médecin qui s'occupait de le remettre en état n'était pas de son coté, et finit par recouvrir suffisamment ses esprits pour se remémorer ce qui lui était arrivé.
La peur le glaça alors, tandis que le médecin se retournait pour prendre un objet sur une étagère. Il devait sortir d'ici! D'un geste, il attrapa le scalpel posé sur la tablette a coté de lui, et bondit sur le membre d'Aarteven en lui tranchant la gorge.
"-Que... balbutia-il en s'écroulant au sol"
Irax regarda le corps de son ennemi, étendu par terre. Son couteau lui échappa des mains et il dut se maintenir a la table pour ne pas tomber a son tour. Des images de sa captivité lui revenaient par flashs. Plus jamais il ne voulait revivre une telle horreur! Il était secoué de soubresauts, poussé par le besoin impérieux d'échapper a ce cauchemar. Lentement, les yeux exorbités par les souvenirs qui lui revenaient en mémoire, il ramassa son scalpel et sortit de la salle, pour émerger dans une coursive noire. Il avisa une grille d'aération au plafond, et s'approchant, entreprit de la détacher. Un instinct de survie grégaire avait pris le contrôle de son corps, le poussait a bouger.
Irax dissimula la grille dans l'infirmerie qu'il venait de quitter et grimpa a l'intérieur de la bouche d'aération. Il suivit le long conduit circulaire un moment, avant d'arriver a un embranchement ou il prit a droite. Il passa un moment a ramper dans les conduits trop petits pour lui, bifurquant au hasard. Soudain, alors qu'il arrivait a un nouveau carrefour, il entendit des voix dans l'un des conduits. Intrigué, il le suivit jusqu'à arriver a une grille, qui vue de l'extérieur devait être fixé au plafond, et retint une exclamation. Il était au dessus du pont de commandement du cuirassé. Toujours fébrile, il regarda de plus près. Un être aux allures de toa était plongé en grande conversation avec l'image d'un autre, projetée sur une plaque de verre.
"-Le Gorast n'est plus qu'a une trentaine de minutes de vol de la zone d'atterrissage, officier. Annonça le premier.
-Bien, répondit la projection. Les Maitres veulent que le prisonnier soit débarqué le plus tôt possible, et transféré au bloc de détention de la base dans l'heure.
-Il y sera. Notre médecin de bord vient de passer la dernière semaine a le remettre sur pied.»
Irax entendit quelqu'un pousser un juron dans la salle ou se trouvait l'officier projeté sur la vitre. Aussitôt, un membre d'Aarteven envoya valdinguer le dit-officier.
"-VOUS AVEZ FAIT QUOI? Beugla le nouvel arrivant"
Visiblement, cette apparition semblait avoir refroidie le capitaine du Gorast. Il tremblait, et la crainte se lisait sur son visage.
"-Nous... nous avons pensé que ...que ce serait nécessaire... pour traverser la zone inaccessible aux véhicules, bafouilla-t-il
-Espèces d'abrutis! Hurla l'image. Ce Toa est extrêmement dangereux, il va s'enfuir, il est même déjà peut-être en train de circuler dans les couloirs!"
A ces mots, Irax, toujours en état de choc, ne put s'empêcher de se recroqueviller dans son conduit. Il vit le capitaine du Gorast couper la communication, et donner ses ordres aux officiers de pont.
"-Postez des gardes a l'armurerie pour l'empêcher de prendre ses armes, et mettez moi toutes nos données en lieu sur, et que ça saute! Et vérifiez que l'Ordreux est toujours a sa place. Sinon, retrouvez le!"
Irax recula de quelques pas. Toujours en état de choc, il fit demi-tour et repartit dans les tuyaux. Il fallait qu’il trouve l’armurerie, et avant les gardes de préférence. Le toa parcourut les conduits un long moment, avant d’arriver a une grille donnant sur une porte gardée par deux linéens. Certainement l’armurerie. Irax fit demi-tour et essaya de trouver un conduit parallèle qui pourrait l’emmener a l’intérieur de la salle. Il finit par trouver ce qu’il cherchait, et, une fois les grille dévissée à l’aide de son scalpel, se laissa tomber dans la salle. Il n’y avait pas la moindre arme. En revanche, un calculateur était amarré a un des murs. Irax s’en approcha et tenta de le mettre en marche.

Voila, a vos claviers!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 4 Juin - 19:40

Excellente fic' et chapitres, vivement la suite.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Flenus

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1230
Inscrit le : 04/01/2009
Pays : Ager Magna.

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Ven 4 Juin - 20:25

Excellent, en ce moment tu enchaînes les bons chapitres ! Super cool !

Irax en vadrouille, ça ne peut que leur faire mal aux ******



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-flenus-f79/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Lun 7 Juin - 18:26



Chapitre 8 Seul


Cuirassé d'Aarteven, le Gorast, date inconnue


Irax s'apprêtait à rechercher les plans du vaisseau pour trouver l'armurerie, quand il se rendit compte que tout les noms de dossiers étaient codés. Le membre de l'Ordre, toujours mu par cet instinct de survie que nul ne peut endiguer, jura. Mais avant qu'il ait put réagir il fut interrompu par un bruit au dehors.
«-Je crois que j'ai entendu du bruit dans la salle, lançait une voix.
-C'est l'Ordreux! Vite, la porte, il ne doit pas accéder a D.E.S.T.I.N.Y. !»
Irax entendit des bruits de pas. Ils appelaient des renforts. Il allait entrer dans la salle! A l'idée d'être repris, le cerveau d'Irax ne fit qu'un tour. Il se précipita dans le conduit et replaça a a la hâte la grille d'aération. Il recula a toute vitesse jusqu'à atteindre un croisement dont il se servit pour se retourner, avant de repartir en vitesse dans le conduit. Un effroi incommensurable le propulsait à travers le vaisseau. Il fallait qu'il s'échappe! Il avait d'ores et déjà abandonné la recherche de ses armes. Le membre de l'Ordre se mit en quête du hangar. Il pensait a peu savoir où il devait aller. Alors qu'il passait au dessus de la salle de contrôle , un grand choc secoua l'appareil tout entier, le projetant contre la paroi du conduit. Tandis qu'il se relevait, passablement sonné, il entendit un membre d'Aarteven crier.
«-Le drone de l'Ordre de Mata-Nui s'aligne pour un deuxième tir, monsieur!»
Il ne prêta pas attention, son esprit lui faisant faire une fixation sur l'action de s'échapper. Poussé par la peur qui était repartie a l'assaut de sa conscience, il repartit vers le hangar, qui se trouvait à une vingtaine de mètres de la salle de commandement. Il dévissa la première grille qu'il vit et se laissa tomber par l'ouverture sans plus de discrétion. Heureusement, l'agitation qui régnait dans le hangar avait masqué son arrivée. Une dizaine de pilotes couraient a leurs vaisseaux-flèches, alignés sur leur grille de lancement. Discrètement, Irax se glissa sur cette étrange râtelier vertical. Un pilote avait déjà désarrimé son chasseur et était occupé a vérifier sa check-list. Irax se jeta sur lui. Le pilote, pris par surprise, passa par dessus bord et alla s'écraser contre le sol, 15 mètres plus bas. Irax se glissa dans le cockpit sans faire attention à l'agitation qu'il venait de provoquer. Il abaissa la verrière et essaya de trouver la commande des gaz.
Tout le tableau de bord lui était totalement inconnu. Fébrile, il testa toutes les commandes les unes après les autres. Soudain, le vaisseau flèche fit un bond en avant et le moteur commença a vrombir. Irax mit les gaz et se dirigea vers la sortie, ignorant les alarmes qui résonnaient dans son cockpit. Devant-lui, les portes du hangar s'apprêtaient à se refermer. Irax accéléra. Il fallait qu'il passe, sinon il était perdu! Le bruit émit par le moteur augmenta au fur et a mesure qu'il le poussait a son maximum. Irax fit une embardée,...
Et jaillit dans le monde extérieur in-extremis. Le membre de l'ordre mit la main devant ses yeux pour se protéger, aveuglé par tant de lumière, lui qui s'était habitué au noir de sa cellule. Tant de couleurs d'un seul coup, bleu, vert, brun, jaune; son esprit redécouvrait avec euphorie toutes ces couleurs. Pour la première fois depuis trop longtemps il avait sous les yeux un paysage empreint de toutes ces couleurs, de toute cette vie. Il avait oublié que tout cela existait autre part que dans ses souvenirs, autre part que dans les délires qui l'assaillaient quand il était seul dans son cachot.
Mais son répit fut de courte durée. Déjà une batterie d'artillerie venait d'ouvrir le feu de son canon hagah. Brusquement rappelé a la dure réalité, Irax mit le cap vers les arbres en dessous de lui. Il n'était pas en mesure de se mesurer directement a une batterie d'artillerie, et encore moins aux commandes d'un appareil inconnu. Il sortait a peine d'une captivité plus qu'éprouvante et son seul espoir était de voler a ras de la canopée, masqué par les arbres.
Une fois à moitié dissimulé par les plus hauts arbres, il partit dans la direction opposée a celle du Gorast en suivant un itinéraire dicté par le relief au sol. Il lui fallait mettre le plus de distance possible entre lui et Aarteven.
Il n'emprunta pas une ligne droite mais suivit les aspérités du terrain et fit plusieurs fois des détours pour tromper les senseurs qui pourraient calculer sa trajectoire.
Il vola pendant deux heures, gardant toujours un œil sur le miroir qui lui permettait de voir derrière lui. Ce n'est qu'après être sur qu'il avait semé d'éventuels poursuivants qu'il s'autorisa à se poser pour la nuit. Là, il s'adossa au vaisseau volé... et laissa s'échapper la pression. Depuis le meurtre du médecin jusqu'à son atterrissage, il avait été pris dans le feu, n'ayant pas une seconde pour regarder derrière lui. Maintenant qu'il était libre, les images de son calvaire revenaient à la charge, assaillant son esprit de souvenirs, de sensations. Il revoyait en un instant chacune de ses tortures, chacune des secondes qu'il avait passé entre leurs mains. Il apercevait en esprit les outils rutilants, il se rappelait chaque cri qu'il avait poussé.
Il revoyait tout dans les moindres détails, les tortures, l'emprisonnement, tout.
Effrayé, Irax se laissa glisser sur le coté, recroquevillé sur lui-même. Il avait les pupilles dilatées par le souvenir, son cœur battait à tout rompre, il tremblait jusqu'au bout des doigts. Il revoyait ses tortionnaires le travailler au corps, il avait l'impression d'être de retour dans la salle de torture.
Ses tortures étaient telles qu'il ne parvint pas a fermer l'œil de la nuit, ayant l'impression d'entendre a chaque instant leurs ricanements inhumains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 22
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Dim 13 Juin - 16:40

Ouah, tu t'es trouvé un talent pour décrire les émotions d'un torturé !

Je plaisante. Très bons chapitres !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Flenus

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1230
Inscrit le : 04/01/2009
Pays : Ager Magna.

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Lun 28 Juin - 12:56

En effet, j'ai eu peur pour Irax, on lui a fait porter le Kanohi Pediahn ou quoi ? (Ouais un peu en retard j'avoue XD)



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-flenus-f79/
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 3 Juil - 13:07

C'est pas grave, je t'en veut pas. Quoi que...

Nouveau Chapitre, assez sanglant sur la fin, mais c'était nécessaire!

Chapitre 9 De l'infiltration avancée

Lieu inconnu, date inconnue

Irax tira sur ses bras, et se hissa par dessus le muret en ruine. Il bascula de l'autre coté, et regarda autour de lui. Il se trouvait dans les ruines de ce qui avait dut être en son temps un fort de taille moyenne.
La planète sur laquelle il se trouvait regorgeait de ces ruines recouvertes par la végétation. Elles devaient dater d'au moins cent-mille ans, peut être cent-vingt mille. Leur architecture n'avait rien a voir avec les bâtiments majoritairement métalliques auxquels il était habitué. Ici les constructions étaient faites de pierre sortant du sol et formant un unique bloc compact. Il avait laissé la vaisseau-flèche d'Aarteven dans la plus grande d'entre elles, bien a l'abri des regards. Il lui était impossible de s'en servir a cause de la présence ininterrompue de vaisseaux en orbite de la planète, dont il pouvait parfois apercevoir les trainées la nuit. Alors qu'au sol, la jungle omniprésente le dissimulait. Le membre de l'Ordre de Mata-Nui avait rapidement trouvé le moyen de s'improviser un baton de marche taillé en pointe pour remplacer l'absence de ses armes et soulager sa jambe qui n'était toujours pas guérie. Bien sur il savait que son arme improvisée ne ferait pas le poids face a un épée ou a un lanceur zamor, mais elle suffisait pour se débarrasser des rahis quand ses pouvoirs ne suffisaient pas à les mettre en fuite ou a les tuer.
Irax regarda autour de lui pour s'assurer qu'il était en sécurité et s'assit. Il avait découvert, presque avec euphorie, que garder son esprit constamment occupé lui permettait d'échapper partiellement a l'horreur de sa captivité. Il s'était mis a faire tout ce qui était en son pouvoir pour ne plus avoir une seconde de libre, et il mettait tout en oeuvre pour empêcher son esprit de vagabonder.

Le toa de Glace ne pouvait pas avancer plus, au delà se trouvait un avant-poste d'Aarteven qu'il ne pourrait passer que de nuit, aussi s'empressa-t-il d'arracher une touffe d'herbe et de chercher ce qu'il pourrait faire avec. Il finit par tenter de s'en servir pour tresser une réplique miniature de kanohi Hau, en attendant la nuit. Car il avait décidé qu'il s'introduirait dans l'avant-poste d'Aarteven. Il ne dormait plus, le rare temps qu'il y passait étaient remplis de cauchemars affreux, et tout le temps qu'il passait éveillé, il devait le remplir d'une occupation, peu importe laquelle. Il avait donc décidé de profiter du fait qu'il était sur la planète du QG d'Aarteven pour découvrir le traître. Et une fois qu'il aurait découvert, il le tuerait pour l'avoir mis entre les mains d'Aarteven.
Il passa le reste de la journée à faire sa réplique de kanohi, puis, peu avant le coucher du soleil, il se leva et partit explorer la forteresse en ruine. Il espérait y trouver quelque chose qui pourrait l'aider, voire carrément lui servir d'arme. Il avait trouvé des débris d'armes dans les autres ruines : des espèces de lanceurs fixes aussi grands que lui.
Il explora la moindre pièce, fouilla le moindre tas de débris. En vain. Il finit par se résoudre a partir à l'assaut de l'avant poste avec seulement son bâton et ses pouvoirs.
Quelques heures après la tombée de la nuit, le toa de Glace quitta le couvert d’une tour en ruine et s’élança silencieusement dans la forêt. Son armure blanche n’avait jamais été un avantage dans son travail, mais il avait appris a compenser ce manque de discrétion par une furtivité a toute épreuve. Avec une agilité témoin d’un millénaire d’entraînement, il avança, restant accroupi derrière les fougère parsemant l’itinéraire qu’il s’était choisi. Un commando de l’ordre n’aurait jamais eu la moindre chance de s’infiltrer jusqu'à cette planète, aussi les membres d’Aarteven n’était-ils sûrement pas aussi alerte qu’ils l’auraient été sur une planète vulnérable aux attaques de l’Ordre. Et il s’était introduit dans des bases placées a ces endroits et dont le niveau de fortification dépassait largement celui de cet avant-poste, mais il était si rodé à la discrétion, et prendre des précautions supplémentaire lui occupait l’esprit, en l’empêchant de repenser a ce qu’il avait vécu.

Lentement mais sûrement, le membre de l’Ordre se glissa jusqu'à au périmètre dégagé entourant l’avant-poste. Il banda ses jambes et lança un caillou contre un arbre, de l’autre coté de la clairière. Puis, il se mit a scruter avec force le bâtiment de pierre. Sa vue s’était considérablement affiné, résultat de la longue période qu’il avait passé dans le noir total, lui permettant de voir dans l’obscurité plus clairement que quiconque ne l’avait jamais put sans méthodes impliquant des masques kanohis ou des pouvoirs élémentaires, même si un flash soudain pouvait l’aveugler momentanément, le temps que ses yeux s’habituent. Même a cette distance et en pleine nuit, il percevait nettement l’intérieur de la baie d’observation qui ornait l’avant-poste, les couleurs en moins. Rien ne bougeait. Lorsqu’il estima que des guetteurs auraient eut largement le temps de réagir au bruit qu’avait fait son caillou, il en saisit un autre, plus gros, et s’élança, piquant un sprint jusqu'à la base du bâtiment ennemi. Celui avait ne possédait qu’un étage, mais était surmonté par une petite tour d’a peine 10 mètres qui permettait d’observer la zone. Le toa de Glace fit le tour du bâtiment pour atteindre la porte blindée enterrée de quelques mètres sous terre, un escalier permettant de descendre. Il dévala les marches et s’arrêta devant la porte. Si il avait eu son cordak et si il avait été pressé par le temps, il aurait reculé de quelques pas et ouvert le feu, mais il en tenait pas a réveiller les occupants du fortin. Alors il s’approcha et s’ouvrant au flux élémentaire qui l’habitait, il gela la porte, faisant pénétrer sa glace au plus profond de la pierre. Il insista sur les gonds de la porte et sur le système d'ouverture, recula de quelque pas... et fonça dans la porte. Sous la pression, les gonds fragilisés par le gel cédèrent, et la porte sortit de son encadrement. Le membre de l'Ordre la rattrappa in-extremis et la posa doucement sur le sol, sans faire de bruit.
Le fortin était plongé dans le noir, pas un bruit ne parvenait a ses oreilles. Irax enjamba la porte défoncée et fit quelques pas. Un petit rahi-araignée prit peur en le voyant arriver et s'enfuit a toute jambe a travers l'ouverture. Irax ne la regarda pas partir, scrutant l'obscurité. Le toa de Glace s'engagea dans les quelques couloirs a la recherche du dortoir. Il finit par le trouver, derrière une porte qui s'ouvrit sur son passage. Il contempla les membres d'Aarteven endormis. Contrairement a l'ordre, il ne s'agissait pas majoritairement de titanms, mais d'ètres de sa taille, de couleurs différentes. Le membre de l'Ordre raffermit la prise sur son baton et s'avança vers le premier d'entre eux. C'était un ètre rouge. Un casque était posé négligemment sur le rebord du lit.
"-Ne jamais, souffla Irax, laisser son masque autre part que sur sa tète."
Et il lui planta le baton dans la poitrine avec violence. le coupr réveilla l'ètre, il ouvrit des yeux exhorbité, eut a peine le temps d'ouvrir la bouche... et mourut. Sa tète retomba sur le matelas et Irax passa au suivant. Il élimina le reste du bataillon endormis. Alors qu'il s'apprétait a partir, il remarqua trois lits vides a l'écart. Faisant demi-tour, il s'approcha. Les lits avaient été défaits. Il regarda autour de lui et remarqua une seconde porte. Le toa de Glace la traversa et se retrouva dans un court couloir qui menait a la baie d'observation basse, en dessous de la tour. Des bruits de pas lui parvenait.
Se glissant dans les ombres, le toa s'avança discrètement et aperçut les trois derniers membres d'Aarteven. Ils ne l'avaient pas remarqué, ils ignoraient mème sa présence. Irax sourit. Se dissimulant dans les ombres, il s'avança jusque dans le dos du plus proche. Il prit une grande inspiration silencieuse, et se fendit, transperçant l'ennemi de son baton. Sa cible émit un hoquet de surprise, qui se finit en suffocation alors qu'il s'effondrait au sol. Les deux autres poussèrent des cris, et l'und'entre eux bondit dans l'escalier, certainement pour appeler des renforts. L'autre s'appréta a prendre une arme. irx réagit au quart,et, bandant son bras, lança sa pierre de toute ses forces. Le caillou heurta la tète de son ennmi, et celui ci s'écroula au sol en poussant un petit cri. Un quart de seconde plus tard, Irax était sur lui, et lui avait brisé la nuque. Ignorant son baton encore planté dans le corps de sa première victime, il monta l'escalier pour émerger dans la tour. Le dernier survivant du camp se retourna, et poussa un cri de surprise avant de pointer son arme, un lance Thornax sur lui. Avec un calme inébranlable, Irax projeta son esprit pour geler le mécanisme de l'arme, et s'approcha. La terreur envahit son ennemi quand celui ci découvrit que son arme ne marchait plus. Irax fit un nouveau pas en avant et leva la main. L'ètre se jeta a ses pieds pour le supplier de lui laisser la vie, et Irax braqua son regard de glace sur lui. Il utilisa alors une technique de combat qu'il avait mise au point pour parer a son manque d'arme. Il projeta son pouvoir sans la moidre arme pour le canaliser, et l'envoya vers son ennemi.

Un frisson commença par le parcourut d'abord. Incrédule le membre d'Aarteven ne comprit pas immédiatement. Puis, il le sentit plus vivement. Le froid. le froid qui s'insinuait en lui. Un sentiment de terreur l'envahit, et l'ètre fit un bond en arrière, affolé. Puis, il tomba a terre en poussant un long, un sanglant cri. Il avait mal, mal plus qu'on ne le pouvait, il sentait son sang se glacer, les engelures le saisir. Un douleur aigu irradiait de tout son corps. Il tomba a genoux en suppliant, puis la tète lui tourna, il voyait des taches de couleur défiler devant ses yeux, et il avait froid, horriblement froid. Irax n'avait pas bougé. Soudain, les yeux de sa victime se révulsèrent, et il s'immobilisa avec un craquement, tandis que son corps se recouvrait de gibre.

Irax fit demi-tour sans un regard de plus pour celui qu'il venait de tuer. Il aimait cette technique de combat, elle était insaisissable, invisible, et implacable. Il sentait qu'elle allait devenir sa méthode préférée, une méthode qui faisait souffrir son adversaire, et la douleur l'empéchait de répliquer.
Le toa de Glace vola toutes les tablettes qu'il put trouver et sortit.



Voila, je vous avait prévenu, c'est sanglant. je part pour trois semaines, alors vous attendez pas un chapitre avant ce laps de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
Agora

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 19
Messages : 1817
Inscrit le : 27/06/2010
Pays : Mars, avec des petits aliens verts !

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 3 Juil - 13:15

Très bonne fic', Irax ! Sanglant, le dernier chapitre, mais cool ! En plus, j'aime les histoires sanglantes et où il y a la mort.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-agora-f118/
Anah



Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Féminin Age : 22
Messages : 560
Inscrit le : 18/06/2010
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny Sam 3 Juil - 13:18

*Happy Tree friends ... HTF ... *

Enoooorme ! En plus de ça c'est bien long et bien écris wink
A quand le prochain.


«J'ten veux de m'avoir abandonné.; N*»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

[Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

 Sujets similaires

-
» [Fan-Fiction] Tales of a Member of the Order of Mata-Nui IV - Projet Destiny
» [Fan-Fiction] Tales of a member of the order of Mata-Nui V: End
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !
» [Fan-Fiction] Le destin des mondes parallèles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales