AccueilS'enregistrerCalendrierRechercherAccueilGalerieFAQConnexion

Partagez | 
 

 [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Exo-6

avatar

Président du Club BIONIFIGS
Président du Club BIONIFIGS

Masculin Age : 24
Messages : 14961
Inscrit le : 14/09/2006
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 13 Sep - 18:20

Axalara T9 - Catégorie 3 : Fan-Fiction

Voici comme annoncé, la catégorie Fan-Fiction du concours évènement pour remporter un Axalara T9 et sa vitrine.

Cette catégorie offre comme les deux autres 5 exemplaires du lot. Donc n'hésitez pas à participer, il y aura 5 gagnants.

Nous vous rappelons que pour vous inscrire, vous devez envoyer « Je m'inscris » suivi de votre pseudo DSA, en précisant "Catégorie Fan-Fiction", sur dsa-forum@live.fr

Voici donc le thème de cette fan-fiction que vous devez rédiger, et ses consignes.

Citation :
Vous devez rédiger une version alternative de l'histoire à partir des évènements sur Voya Nui. Dans cette version de l'histoire, les Piraka ont réussi à s'emparer du légendaire Masque de Vie. A vous de narrer les changements de l'histoire, ce qui advient des Toa Nuva, des Toa Inika, de Makuta Teridax et de Mata Nui.

Vous pouvez placer le moment de narration de votre texte n'importe quand au-delà du moment où les Piraka sont en possession du Masque de Vie.

Votre texte peut faire entre trente et cent lignes. N'hésitez pas à donner des détails sur l'ellipse narrative entre le moment d'énonciation et le changement de l'histoire.

Bonne chance à vous,

Zeuboss, administrateur Storyline.
Voilà, nous vous avons Choisi un thème potentiellement assez humoristique, donc lâchez vous, mais de façon soignée. La présentation du texte sera prise en compte par les juges.

! Seules la publication de vos fan-fictions terminées est autorisé en réponse à ce message, en un poste unique. Tout autre message sera supprimé !

Votre fan-fiction doit être posté ici avant le : Week-end du 10 et 11 octobre 2009.

Pour vous aider à récrire l'histoire de 2006 selon cette version, vous pouvez vous aider de l'histoire originale, avec le résumé du NIE :

2006 : l'Histoire


Membre du réseau des fans francophones depuis 2005, dans l'âge noir depuis 2010, et toujours là en 2016.
~ Concepteur de projets qui voient grand ~

« Le danger est l'enclume sur laquelle la confiance se forge... »
— Jaller, BIONICLE Saga des Bohrok (2001) —


Dernière édition par Exo-6 le Dim 1 Nov - 21:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.les-guerres-de-spherus.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=1 http://www.bionifigs.com/le-blog-de-exo-6-f46/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?f=391281 http://rebrick.lego.com/en-US/MyRebrick/exo-6/56e8a1dc-594e-421e-84eb-a03c01698e75.aspx
Sanctuaryor

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 20
Messages : 1036
Inscrit le : 27/08/2009
Pays : Bota-Magna, leur construire une forge.

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Lun 14 Sep - 20:36

La Guerre de Voya-Nui.



C'était il y'a 100 000 ans, où une guerre bien particulière avait éclaté ! La Guerre pour le Masque de Vie ! Ce masque légendaire ... qui autrefois, été gardé par les Toa Inika, mais au fur et à mesure de ceci, les Piraka se sont entrainés dur et ont réussis à s'emparé du Masque de vie ! Passion, Combat, Règne, tout y ai pour attraper ce masque qui est convoité depuis des années et des années. Qui sortira vainqueur de ce combat s'en fin ? Qui aura le règne au bout de ses jambes ? La Guerre, ne fais que de commencer !

Les Toa Inika voient le règnent s'éloigné suite à la perte de se masque ! Les Piraka, ces monstrueuses bêtes qui se sont emparés de ce masque suite au mauvais coup de Inika Matoro !
-C'est de ma faute si ce masque ne nous appartient plus ! Allions-nous aux Toa Nuva ! La puissance des Toa sera plus fortes ... S'exclama Inika Matoro.
-Une alliance aux Toa Nuva ? Quel idée ! Il faut encore qu'ils acceptent, et ça, ce n'est pas gagné. Ronchonna Inika Jaller.
-Nous allons crée une rencontre avec les Toa Nuva, je m'occupe de convaincre Tahu Nuva . Raconta Inika Matoro.
-Je m'occupe de Gali Nuva pour ma part ! S'exclama Jaller.

Non loin de là, au temple des Piraka ...
-Reidak, parle en Français s'il te plaît, je ne sais pas traduire ton language ! S'exclama Piraka Hakann.
-Ouaf !Ouf Ouf Ouf ! Grrrr ! Grouag !
-Quoi ? Arrête de faire le chien à la fin, Ah ! Ah ! Ahhh !!!! ... Griouk ! Griouk
-Hum ! C'est quoi ce bataclan ici ? Qu ... Quoi ? Piraka Reidak, qu'as tu fais, pourquoi fais-tu le chien ? On dirait un Spinax ! Et toi Hakann, pourquoi te traine tu dans la boue ? S'interrogea Vezok.
Vezok pris le Masque de vie, mais sans s'en rendre compte ...
-Cui Cui Cui ... ... Cui Cui !
-? Qu'est-ce ? Arrêtez cette blague, enlevez ces masques ! Ordonna Piraka Thok.

Pendant cette folie, les Toa Inika et les Toa Nuva se rencontrèrent, parlèrent et s'interrogèrent ! Il étaient d'accord pour s'allier, malgré le mal qui traine ...
-C'est d'accord, nous acceptons de vous aidez ! Nous vaiquerons ensemble les Piraka !

Mais malheureusement, Makuta Teridax été également sur le coup, il décida par la rage de vaincre, d'appeler les Rahskhis, ses fils ! Mais les Piraka eux, n'étaient pas en bonne posture !

Les autres Piraka vinrent pour voir ce qui été arrivé à Vezok, Reidak et Hakann, mais quand Thok pris le Masque ... Il se brula, avec le réflexe, l'envoya vers le haut et Avak tenta de le rattraper, mais ce brula également, et fit pareil que Thok, mais quand Zaktan l'attrapa, les trois Piraka ce transformèrent en monstrueuses vaches, toute laide !
-Meuhh !

...

Les Toa eux, se sentaient près à attaquer les Piraka pour attraper le Masque de vie ! Essayant bien sur, de ne pas croisé Makuta Teridax sur leur route, ce qui leur serait un grand malheur ...
Il arrivèrent au Temple des Piraka, aucun bruit, sauf des bruits de vulgaires animaux ! Ce qui leurs semblaient bizarre, mais bon. Ils entrèrent et vit un champ d'animaux, puis ils virent le masque, dans les dents de Reidak, transformé en sorte de Spinax ! Eux, qui c'étaient informés sur ce légendaire masque, savaient parfaitement ce qu'il ne fallait pas le toucher. Ils le prirent à l'aide d'un sac qu'il avait pris, et le gardèrent en Sécurité ! Grâce à ceci, ils réussirent à créer un grand temple, et firent naitre un tout nouveau temple remplis de Matoran et de Toa.
-Je suis fier de ce Temple ! Tout ce temps pris à enfin porté ses fruits ! S'exclama Inika Matoro !

Makuta Teridax appris que le Masque avait été récupéré par les Toa ! Il décida donc de passer l'offensif ! Ils appelèrent les Rahkshis, ces fils suprême ! Ils leur dicta leur travail: Détruire le temple des Toa, pour ensuite passer lui même à l'offensive et attraper ce maudit masque ! Mais en aucun cas les Toa s'attendaient à un tel incident. Les Rahkshis partirent donc et firent des kilomètres et des kilomètres ! Puis, dans une sombre nuit, ils arrivèrent au Temple des Toa, plusieurs personnes étaient dehors ! Les Rahkshis s'armèrent, et fusillèrent de tout genre le Temple des Toa !
-Tous aux abris ! Tous aux abris ! Crièrent les Toa !
-Les Rahkshis nous attaquent ...

Les cinq Rahkshis continuèrent, jusqu'à ce que les Toa apparaissent ! Les Rahkshis partirent ! Mais, en ayant bien massacré le Temple des Toa, et ceci et très malheureux ! Les Toa comprirent donc qu'il fallait s'armé contre Makuta qui va surement attaquer.
-Ils nous auront tout détruits ! Ces morveux de Rahkshis ! S'exclama Inika Hewkii.
-Nous allons contré leurs attaques, et détruire Makuta ! Confirma Inika Kongu.

Mais, les dizaines et centaines de Matoran blessés ou morts les affaiblis et paniquent les Matoran. Les Toa décidèrent d'entrainer les plus sérieux de tous et les plus courageux, ils les entrainèrent pendant que d'autres Toa crée des épées et des boucliers pour la bataille finale. Makuta Teridax lui, ne s'inquiété pas ! Ils avaient des Rahkshis, et décida maintenant de prendre le contrôle de plusieurs Maxilos, ils les confectionna et les perfectionna à la perfection. Le jour J approchait à grand pas.
Après plusieurs semaines d'entrainement acharnés, les Makuta lancèrent leurs attaques ! Leurs plans sont claires !
Les Rahkshis détruiront le Temple, pendant que les robots Maxilos pénétraient dans le Temple, et couvriraient Makuta Teridax, qui lui, en profitera pour récupéré ce masque !
- A l'attaque !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ordonna Makuta Teridax.

Ce fût un vrai combat, pleins de morts, des centaines de Matoran avaient donnés la mort ! Les Toa réagirent en laçant de nombreuses balles Zamor ! Pendant que les Rahkshis continuaient à attaquer, les robots Maxilos entrèrent dans le Temple. Puis, ils arrivèrent à la salle où été posé le Masque de vie, Inika Matoro, fidèle, barra le passage aux Makuta, puis, en voulant protéger le masque, le toucha ! Sa malédiction été horrible ! Matoro, se transforma en taureau ! Matoro le taureau !
Pendant ce temps, au devant du Temple, les Rahshis, sortirent maintenant leurs épées, et tuèrent des centaines de Matoran, les Toa réussirent à en écrabouillaient quelque un ! Puis ! Un grand missile fût envoyer dans l'intérieur ...

-Ha ! Ha ! Haaaaa !
-Boum !

Les Rahkshis paniquèrent et s'enfuiyèrent ! Les Toa eux, vont dans le Temple ! Ils virent un Taureau, ainsi que pleins de robots Maxilos tués ! Et a côté, ils virent une ... une ... chèvre ! Puis, ils virent ces yeux rouges très profonds !
-Je sais ! C'est Makuta Teridax, il à très certainement touché ce masque ! S'exclama Inika Kongu !
-Oui, et Matoro ? Où est Matoro ? ... ...

Ce mystère fût jamais résolu, personne ne su ou finit réellement Matoro ! Mais depuis ce jour, le masque de vie à disparu, et viens de crée une nouvelle île ! L'île de Mata-Nui ! Une nouvelle terre, qui nous offrira certainement de nouvelles émotions !

FIN !


Dernière édition par Sanctuaryor le Dim 18 Oct - 20:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=273 http://bionicle-universe.forumpro.fr/le-blog-de-sanctuaryor-f63/
The ice master

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 22
Messages : 1055
Inscrit le : 23/06/2008
Pays : France

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Lun 14 Sep - 21:33

Le Dernier Matoran




10 ans après la l'arrivée des toas inikas sur Voya nui...

Je m'appelle Maltrum, je suis un matoran expert en armes lourdes. Je les entend arriver. J'espère que je me suis bien camouflé.

Cela fait 10 ans... 10 longues années.

10 ans que les pirakas ont trouvé le masque de vie. 10 ans qu'ils s'en servent contre les matorans et les toas.

Ils ont tiré de masque une puissance incommensurable, et avec elle ils ont vaincu les toas. Turaga Dume a été capturé, torturé puis tué. Ou pire.

Les Zamors des pirakas ont asservi un bon tiers des matorans. Les autres sont morts. Enfin, pas tous. Il en manque un, et ils le savent.

Ils avaient d'abord commencé par attaquer Ta-metru. Ma patrie. Tous mes amis ont été tués. Et ma famille également. Puis ils ont attaqué tout Metru-nui, metru par metru. Dume avait alors ordonné que nous nous regroupions tous -enfin, ceux qui avaient survécu- au colisée pour que nous le défendions jusqu'à notre dernier souffle.

Magistrale erreur. Concentrés comme nous étions, une seule Zamor suffisait à corrompre 5 matorans. Et comme si cela ne suffisait pas, Zaktann avait mis la main sur une arme prototype stockée à Ta-metru: le AG-58. Une arme automatique tirant des impulsions electro-magnétiques, qui pouvaient tuer plusieurs dizaines de matorans si elles étaient concentrées.

Mes poursuivants sont tous proches maintenant.

Les pirakas et les matorans corrompus me cherchent maintenant que je suis le dernier en vie. Je suis le seul qui puisse leur causer encore des problèmes.

"Là-bas ! Attrappez-le !"

Et mince ! Je sors de ma cachette -un tas de gravas-, jette un coup d'oeil à ceux qui m'ont trouvé avant de courir pour m'enfuir.

Hakann est avec eux. Depuis que les pirakas ont le masque de vie, il peut sentir les esprits des matorans non asservis.

Il sait où je vais, et ordonne aux matorans corrompus de m'encercler. Mais ils ne vont pas assez vite. Le skadi fait un bon énorme et se retrouve quelques mètres devant moi. Les matorans arrivent ensuite par derrière et m'encerclent.

"Rends-toi, laisses-moi t'asservir et tu survivras."

Je regarde derrière moi. 20 matorans. Tout est fini. Je dégaine mon épée et fonce vers Hakann.

"Pour Mata-nuiiiiii !"

Il sort son lanceur de balles Zamors et une épée longue. Quant aux matorans, ils épaulent leur lanceur également. Fans au maximum 20 secondes, je serais corrompu par les Zamors. Sauf si j'ai de la chance et si je suis tué.

Je continue de foncer vers Hakann. Il n'est plus qu'à quelques mètres. Je lève mon épée pour lui porter un coup. Il m'attrape soudain à la gorge et me soulève, levant son lanceur vers ma tête.

"Dommage pour toi... mais tu es courageux. Que dirais-tu de me livrer l'emplacement de toutes les armes à Ta-metru.
-Rêves toujours !"

Je lui crache à la tête, me souvenant de ce qu'on m'a dit si je me faisais capturer. Toujours garder le sourire et l'honneur.

"Alors MEURS !"


Je ferme les yeux, sachant qu'il ne me reste même pas une seconde à vivre. J'entends le bruit d'une épée traversant le métal, puis je sens une énorme douleur.



Je m'appelle Maltrum, et je suis le dernier Matoran.

Fin




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.war-of-powerfuls.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=93
Flenus

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1230
Inscrit le : 04/01/2009
Pays : Ager Magna.

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Mar 15 Sep - 17:18

Le Pirakaverse:

Zaktan sourit. Il tenait son trident de manière joyeuse...qui lui-même tenait le corps de Hewkii Inika.Il se baladait joyeusement en trainant le cadavre vers la Chambre du Masque de Vie.
A ses côtés Hakaan et Thok regardaient encore ébahis le bloc de glace dans lequel était incrusté Umbra. Ils n'arrivaient pas à croire qu'ils venaient de défaire le Gardien du Masque de la Vie.

" Et bien Hakaan ? Je ne t'ai toujours pas entendu te vanter de ta "prise" ! Etrange ! La bataille t'aurait-elle coûté ta langue ?" rigola Avak.

Lui-même avait séparé les Toa Matoro et Jaller en différentes parties à l'aide d'une bombe. Bien entendu, tous les Piraka savaient qu'il omettrait sûrement le fait qu'il ait failli perdre ses membres lui-aussi en la lançant...Sauf Vezok bien sûr.

" Ferme-là! La détente vient après la victoire ! "

Zaktan posa Hewkii par terre, le piétina puis regarda les alentours.
Reidak était en train de cogner sur Toa Nuparu tellement fort que des marques de brûlures se voyaient sur ses mains.

" Va...t-en....sale Piraka !"

Les cinq autres Piraka firent une pose classe et crièrent.

" The gang is on the loose !"

Reidak rigola puis empoigna le Toa, et arracha son Kanohi, et le lança à Vezok qui l'avala tout cru. Thok se plia en deux.

" Ca c'est un bon Zokzok à son pépère !
- Grrr....En plus c'est même pas bon !"

Et il sauta sur Thok pour le faire taire. Reidak étrangla Nuparu.

"Une dernière volonté ? Oh, et puis non, la flemme."

Puis il déchiqueta Nuparu en un coup de scie. Les six losers se tournèrent alors vers les Toa qui restaient, pétrifiés de peur: Kongu et Hahli. Ils ne se débattirent même pas quand ils furent transpercés sur le trident de Zaktan. D'un ton dégagé, Hakaan dit:

"Là, on peut se détendre !
- Non, pas encore, dit Zaktan, il nous reste à trouver le masque de Vie.
- Et il est là ! Fit une voix tordue par la folie."

Vezon marcha devant eux, sa tête étant prolongé par un Kanohi, l'Ignika bien sûr. Il se posta devant eux d'un ton dégagé et dit.

" Je SUIS le Masque de Vie, et si vous le voulez, vous devrez me battre ! et il ponctua par un rire de cinglé.
- Tu oublies quelque chose, pauvre fou ! dit Thok.
- Nous sommes six, tu es seul. Et en plus, tu es un timbré. conclut Avak."

Vezon rigola d'un ton amer et siffla. Un gigantesque Fenrakk défonça la porte et vint devant le Piraka fou qui monta sur son dos.

"- Je vous présente mon Fenrakk. Je suis sûr que vous allez devenir les meilleurs amis du monde !
- Uh oh...Dit Avak
- Voyons Vezon, je suis sûr qu'on peut marchander ! lâcha Zaktan."

Reidak lui chuchota à l'oreille.

" Tu rigoles ? C'est un timbré ce gars, il va tous nous tuer et il va trouver le moyen de se tuer lui-même !
- Tu as une autre solution peut-être ?"

Le Piraka noir soupira. Vezon pour l'instant avait refléchi à la proposition de Zaktan.

"Ouiii ! Ouiii! Oui oui oui ! Très bien ! Mais si nous sommes sept, ce sera trop nombreux, non ?
- Tu oublies l'Araignée géante, glissa Avak.
- Hoho ! Pas faux ! Mais comme je suis moi même une moitié, on se complète ! Bref, je vous laisse le choix du mort ! Qui allez vous tuer ?"

D'un coup sec, les six Piraka dégainèrent leurs armes l'un vers l'autre. Zaktan pointant Reidak pointant Hakaan pointant Avak pointant Vezok pointant Thok pointant...Vezok.

" HAHAHAHA ! Génial, génial ! s'exclamait Vezon comme un petit Matoran qui découvrait les éléments."

Les Piraka se regardèrent....Et dirigèrent tous leurs armes contre Vezok. Celui-ci grogna, avant de laisser un énorme rot. Les renégats tirèrent tous en même temps, tuant la Bête. Il ne restait plus que six Piraka.

" Yupi Yup Youpi ! C'est tout bien tout ça ! Je vais retrouver mon corps en plus !"

Vezon sauta de Fenrakk et toucha Vezok de sa lance de dédoublement. Son corps devint tout noir, se renferma sur lui-même...Et le Piraka d'origine apparut. Vezok/Vezon était bleu, noir et argenté, avec le Kanohi de la vie toujours situé à l'arrière de sa tête.

"Et ce truc, là, ça va lui remettre son Yupi Yup ciboulot en place ? chuchota Hakaan à ses confrères."

Vezok/Vezon lui répondit par un rire retentissant.

"Je suis Moi ! GYAHAHAHAH ! C'est très drôle ! Vous voulez qu'on s'amuse encore ?
- Visiblement non. répondit Thok à Hakaan."

Les six Piraka sortirent de la chambre. Seuls Thok et Avak restaient en retrait.

"Ces imbéciles ne méritent pas Le pouvoir du Masque de Vie. Volons-le à Vezon et tuons tous les autres! chuchota Avak à son confrère.
- Je marche, j'ai pas envie que Vezon fasse tout comme il le souhaite en bon anarchiste qu'il est."

Ils se topèrent la main.

*Et après ça, je me débarasserais de toi, héhéhé !* Pensèrent-ils en coeur.

Ils n'eurent pas le temps de mettre leur plan à exécution. Les quatres Piraka pointèrent leur Lance-Zamor sur les Piraka de Glace et de Terre.

"Pas pour cette fois les gars ! soupira Zaktan."

Ils lancèrent leur balle Zamor et leur firent goûter des joies de la stupidité esclavagiste avant de les jeter dans une mare à rahi. Il ne restait plus que quatre Piraka.

Mais leur bêtise ne s'arrêta pas là. Après qu'ils soient arrivés à Ta-Voya et qu'ils eurent offert les Toa Nuva et Axonn en casse-croute à Fenrakk d'un simple ordre de Vezon, Reidak se mit à penser.

*Cet idiot de Vezon n'attend que la mort de toute l'équipe...À moi d'accélerer le pas !*

Il pointa sa foreuse sur Hakaan et son lance-Zamor sur Zaktan.

" Imbécile ! Moi et Hakaan avions déjà prévu ta traîtrise !
- GYAHAHAHA ! C'est trop drôle ! Tuez vous, tuez vous, tuez vous ! jubila Vezon"

Reidak fut empalé sur le trident du Piraka vert sans pouvoir répliquer, tellement il était sous le choc. Il ne restait plus que trois Piraka.

Vezon marchait toujours en tête en rigolant. Les deux autres Piraka chuchotèrent d'un de ces plans de meurtre dont ils avaient l'air de raffoler et utilisèrent enfin leurs pouvoirs ensemble pour l'emprisonner sous du verre.
D'un coup, Le Fenrakk géant, qui devait sûrement penser que six Toa et un Titan ne suffisaient pas pour le rassasier, se retourna et croqua la main de Hakaan, qui hurla à la mort.

" ARGH! ARGH, J'AI MAL, JE SOUFFRE !
- Alors laisse moi t'achever." Dit Zaktan en lui coupant la tête.

Il ne restait plus que deux Piraka.
Seulement voilà: Les Matoran réduits en esclavage à Ta-Voya avaient tous été majoritairement touchés par Hakaan. Quand celui-ci mourut, une réaction contraire à celle du Zamor se produisit, à cause du Lance-Zamor et de l'empreinte de Hakaan dessus. Et tous les Matoran redevinrent normaux. Et énervés aussi.
Une vague de villageois en colère venus des quatres coins du chemin écrasa littéralement le pauvre Piraka de l'Air, tout en évitant le Fenrakk géant, et Zaktan ne put pas se reconstruire, tellement les atomes de protodites qui le constituaient étaient séparées.

Il ne restait qu'un Piraka. Malheureusement pour l'Univers tout entier...C'est Vezon.

"HAHAHAHAHAHAHAAHA ! Je me suis bien amusé ! Mais....Je fais quoi maintenant ? Ah, je sais ! Allons faire plouf plouf !!!!"

Cria-t-il en détruisant tous les Matoran sur son chemin, pour se ruer enfin vers la mer, où il coula jusqu'au Pit.
Et tout à coup, vu qu'il n'était pas réveillé par Matoro....Mata-nui mourut.

Ainsi, l'Univers Matoran sombra dans l'Océan d'Aqua Magna pendant que ses habitants sombraient tous à cause des modifications météorologiques tel que des éruptions, des tremblements de terre, des immersions, des gels soudains, des orages fréquents et cætera...
Makuta Teridax, qui observait tout cela soupira.

" Non mais quels abrutis...."

Dit-il avant de mourir à cause d'un rocher pointu lui tombant dessus.

Quant à Vezon ? Il fait toujours mumuse au fond de l'Océan Vide...JDu moins jusqu'à ce que le Masque de Vie en ait marre et qu'il le laisse se noyer.

Il y a deux morales à cette histoire:

- Si les Piraka gagnaient contre les Toa Inika, ils ne survivraient même pas une journée.
- Il ne fallait pas se fier au titre de cette histoire.

FIN



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-flenus-f79/
John_ee

avatar

Légende
Légende

Masculin Age : 22
Messages : 5955
Inscrit le : 19/10/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Mar 15 Sep - 19:29

La Victoire de Zaktan


Zaktan observa le corps de Jaller, sans vie, au sol. Le Piraka avait étouffé son adversaire grâce à son corps composée de Protodites. Il vit ses “équipiers” empilé les corps des Toa Inika. Il y avait cinq corps. Il manquait le Toa de la Glace!
“-Le blanc s’est enfuit, déclara Reidak.
-Laissons-le fuir, répliqua Zaktan, les Toa Nuva sont morts brûlés dans la lave, et ses équipiers morts. Les Matoran ne pourront rien nous faire.
-Je pense qu’on devrait l’attrapper, dit Hakann.
-Vas-y, répondit Zaktan, mais pendant que tu joueras à cache-cache, l’un de nous auras le Masque.”

Hakann se tut après avoir émit un grognement. Brutaka s’approcha de l’équipe, si on peut l’appeler ainsi, la hache du puissant Axonn à la main.
“-Il est mort, dit-il.
-Très bien, plus aucun autre obstacle nous barreras la route,” dit Zaktan, avec un sourire de satisfaction.

Le groupe se dirigea vers l’entrée des 777 escaliers, personne ne parlait, tout se passait calmement. Ils arrivèrent en face d’une falaise.
“-Ou est cette entrée? cria Reidak
-Pff, clames-toi,” dit Thok pathétiquement.
Reidak était prêt à attaquer Thok, mais Brutaka lança la hache du défunt Axonn contre le mur, et une partie s’effondra, qui n’était autre que l’entrée. Le Titan et le chef des Pirak s’échangèrent un regard, Brutaka se retourna, tuant en un coup Vezok et Reidak, puis avant qu’Avak put emprisonner le guerrier, il fut écraser par la lame. Zaktan tua Thok, plantant son arme dans le corps de sa cible, puis se changeant dans sa forme de nuage de Protodite et étouffa Hakann. Ses dernière paroles fut “sale traître, j’espère que le Masque te maudira!”. [...]

Le dernier Piraka marcha sur le corps de Fenrakk et regarda Vezon, luttant pour survivre, et Zaktan le tua. Il prit la lance de fusion, brisa la partie en bois et garda la lame. Il regarda Brutaka, il s’était mis à courir vers le Masque. Zaktan courut à son tour, puis flotta, ressemblant à une nuage vert. Brutaka se retourna et attaqua l’esaim de Protodites, mais il n’arrivait pas à les tuer. Il ouvrit un portail dimensionnel, mais Zaktan l’évita. Il parta à toute vitesse et toucha le masque... avec la lance de fusion.

Le Piraka savait ce qu’il faisait et Brutaka regarda avec horreur le spectacle. Le Masque de Vie s’éleva, au milieu des Protodites, et le forme du masque changea, en la forme de la tête de Zaktan. Le nuage se posa, formant le corps de Zaktan, qui fut plus grand, armé d’un sceptre. Il pointa Brutaka avec sa lance, et un rayon noir en sortit pour frapper le guerrier, qui mourut. Zaktan était satisfait, maintenant, il pourrait gouverner le monde.

Helryx se promena dans le quartier général de l’Ordre de Mata Nui. Elle avait un mauvais pressentiment. Elle apprit grâce à Krakua, un Toa du Son et télépathe grâce à son Kanohi, qu’Axonn et Brutaka était mort. Les Toa Nuva ainsi qu’une équipe de débutant était décédé aussi. Il n’y avait plus aucune vie à Voya Nui.

Une figure couvert d’une cape et au visage dissimilé par une capuche accosta à la plage. Chaque garde succombait face à lui. Il reçut une grosse vague d’eau. Helryx apparut.
“-Qui es-tu?
-Celui qui contrôle la Vie, et donc la Mort.”
Le rayon frappa Helryx, qui tomba à genou, et s’allongea au sol, inerte. Tout ceux qui étaient à Daxia moururent.

The Shadowed One avait peur. Ces derniers jours ces Chasseurs de l’Ombre se faisait tuer, un par un. Leur corps étaient retrouvé sans aucune blessure, juste sans vie. Il n’en avait qu’une dizaine encore en vie, dont Lariska et Darkness. Zaktan arriva à Odina. Il tua tout les Chasseurs qu’il vit. Il entra dans la forteresse. Il se souvenait alors, il y a longtemps, lorsque lui et les Piraka avaient tenté de renverser le chef, mais ils avaient faillit. Zaktan sentait les trois vies restantes. The Shadowed One vit un mur explosé et une silhouette s’approcha. Il tua Darkness et Lariska, après il dévoila son visage. Zaktan, ce n’était personne d’autre que lui.

“-Ah, The Shadowed One, ma vengeance sera accompli, enfin une bonne partie.
-Mais com..”
Il ne put jamais finir sa phrase, car Zaktan l’avait tué.

[...]

Tout les habitants de Metru Nui paniquaient. Toutes autres îles étaient recouvertes de cadavre, et leur derniers moments approchaient. Ce fut un vrai massacre, donc cette partie de l’histoire ne fut jamais raconté entièrement. Zaktan avait tué tout les Matoran et les Toa. Le dernier en vie était Teridax, qui s’était créé un corps. Celui-ci était doté d’une immense puissance, et il put faire face au porteur de l’Ignika. Mais Zaktan gagna, et l’Univers Matoran se détruisait, car Mata Nui était mort.

On raconte qu’il voyage entre planètes et Univers pour tuer tout ceux qui sont en travers de son passage. On dit qu’il a même voyagé entre dimension. Mais aujourd’hui on entends plus parler de lui. A-t-il disparu? Ou prévoit-il de revenir bientôt?


Dernière édition par John_ee le Sam 10 Oct - 19:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-john_ee-f50/
Shas'ui

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 22
Messages : 3869
Inscrit le : 26/10/2007
Pays : La Glorieuse Union des Républiques BUsiennes est ma patrie de coeur!

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Ven 18 Sep - 19:25

"... Et ils s'en mordirent les doigts . "



[ ... ] Dans la Chambre du Masque de Vie , la bataille faisait rage .

Les six Toa Inika luttaient contre un adversaire qu'ils n'auraient jamais imaginé affronter : Vezon , ex-Piraka et demi-Skakdi , porteur de l'Ignika , et surtout - sa monture : le Dragon Kardras , ancienne araignée Fenrakk agrandie monstrueusement par le pouvoir de l'Ignika - la " malédiction " jetée sur Vezon pour avoir touché le Masque - , transformée dans la lave en ce gigantesque béhémote .

Les Inika étaient la " dernière chance " de sauver Mata-nui , le Grand Esprit , du sommeil léthargique où il avait été plongé par traitrise des milliers d'années au paravent ; Vezon , lui , se prétendait " dernier gardien " du Masque , son ultime protecteur ...Et , selon lui , rien devait ni ne pourrait lui voler l'Ignika .

L'issue du combat était incertaine , mais se dessina en faveur des Inika quand Jaller réussit à tirer une Zamor au pouvoir de gel instantané sur Vezon et l'énorme Kardras ; les deux êtres furent immédiatement emprisonnés sous une fine couche de glace ...

Mais , avant même que Matoro n'ai pu faire un pas en avant pour tenter de récupérer le Masque , des rires lugubres éclatèrent dans leur dos ...


" Alors comme ça , vous vous invitez à notre partie , vous ennuyez nos hôtes et vous prétendez vouloir repartir avec notre cadeau ? Ce n'est pas très gentil de votre part , avouez-le ... "

Dans l'entrée de la salle , se trouvaient les six Piraka : Zaktan , qui venait de parler, Hakann , Reidak , Thok , Avak et Vezok - anciens Chasseurs de l'Ombre ayant quitté les rangs de l'organisation pour tenter de voler le Masque Ignika .

Le groupe s'avança lentement , le bruit de leurs pas résonnant dans toute la salle ...

Hahli s'écria :


" Vous ne réalisez pas pourquoi nous sommes venu prendre ce Masque ! L'Univers est en danger ! En danger imminent ! Si nous ne rapportons pas l'Ignika - ... "

Elle ne put finir sa phrase , car près du groupe de Toa , un bruit de craquement retentit ...

Il s'en suivit une volée d'éclats de glace , illuminant la salle de centaines de reflets , et finissant dans une myriade de bruits cristallins ...

De toute cette beauté des sens , les Toa n'en tirèrent que de de la terreur :

Vezon , et surtout sa créature , Kardras , étaient à nouveau libres de leurs mouvements .

N'ayant pas prêté attention aux paroles de la jeune Toa de l'Eau , Zaktan commenta d'un ton posé :


" Tiens , mais qui vois-je ? C'est bel et bien Vezon , notre cher ami Vezon ! Tu t'amuse sans nous ? "

" Je pensais qu'il s'agissait d'une soirée privée , " se lamenta Vezon . " On ne peux donc plus s'amuser seuls entre amis ? "

" Tu aurais pu penser à nous ... Ce sont nos invités , après tout . Mais que vois-je ? Tu a un nouvel animal de compagnie ? "

" Je préfèrerais le terme de ... Compagnon de jeu , Zaktan . Elle n'aime pas être rabaissée ... " dit Vezon en tapotant le sommet de la tête de Kardras , qui pour toute réponse grogna d'approbation . " Et ces temps-ci , elle devient de plus en plus goinfre ... "

" Probablement sa période de croissance , " Pensa tout haut Thok . " Après tout , il y a la même chose même parmi nous , " ajouta-t-il en jetant un regard vicieux sur Vezok - qui , soit dit en passant , ne remarqua rien .

En effet , examiner ces mystérieux cristaux scintillants qui fondaient dans la main était autrement plus intéressant ...

Avak toussota :


" Je ne voudrai pas vous déranger dans celle conversation qui , j'en suis sûr , est très intéressante , mais il est très impoli de faire patienter les invités d'honneur ... Regardez-les , tout seuls dans leur coin , à attendre que nous nous intéressions à eux ... "

" Mais c'est vrai ! " s'exclama Vezon . " Quel mauvais hôte fais-je ... Nous allons bien prendre soin de vous , chers Toa . Ne vous inquiétez pas ... "

D'un coup , les six Piraka se retournèrent d'un coup , un sourire différemment cruel imprimé sur chacun de leurs visages - un sourire plutôt joyeux pour le septième Skakdi ; et un ronronnement de plaisir pour Kardras , à l'idée de ce nouveau repas en perspective .

[ ... ]

Peu de temps après , alors que les sept Piraka entassaient les corps sans vie après les avoir dépouillés , Vezon lança , sur un ton mi-sérieux , mi amusé :


" Cette Toa ... Qu'avait-elle dit à propos du Masque ? La phrase m'est sortie de l'esprit ... "

Chacun des autres Piraka - sauf Vezok , les explications sont inutiles dans ce cas - pensa en son for intérieur : " Et ça n'est pas là la première chose qui y soit disparue ... "

" Rien de très important , à mon avis ," répondit Reidak . " Ces Toas ... Ils croient voire le mal partout ... "

" Surtout dans ce qui est le plus amusant , " grogna Vezok . " A les écoutez , on devrait passer son temps à rester calmes , à ne pas ' profiter ' des plus faibles de soi , et tout ça ... "

Par profiter , il sous-entendait probablement , torturer puis jeter en pâture à quelques Rahi affamés .

Zaktan ajouta lentement , tel le sifflement sournois d'un serpent :


" A propos du Masque ... Et si tu nous laissais l'examiner , mon cher Vezon ? Après tout , ça serait la moindre des choses , puisque grâce à nous tu a pu le garder ... "

Vezon regarda le Skakdi vert d'un air étrange , la tête penchée , comme un jeune Matoran qui ne comprend pas qu'on veuille lui retirer son nouveau Kanohi .

Hakann renchérit :


" Oui , et puis ... C'est un peu grâce à nous si tu à pu l'obtenir ... "



Vezon ne répondit pas .

A la place , il se contenta de marcher tranquillement vers Kardras , qu'il " caressa " sur le flanc tandis que l'énorme Rahi se reposait de ce délicieux repas .

Soudain , quelque chose d'inhabituel - du moins pour des êtres dotés d'une raison - se produisit :

Zaktan ondulait , comme un mirage ; des milliers de pigments verts s'éparpillaient dans la pièce ; Hakann , lui , était effondré au sol , se tenant la tête à deux mains - ouvrant grand la bouche pour hurler , mais aucuns sons n'en sortait ...

Le " nuage " vert finit par se dissiper - plus aucunes traces du Piraka vert , tandis que Hakann s'était finalement immobilisé , étendu sur le sol , une expression de douleur intense figée à jamais sur son visage ...

Sans même se retourner , Vezon lâcha joyeusement :


" Les festivités commencent ! Amusez-vous bien ! "

Il continuait de s'occuper tranquillement de Kardras , maintenant couché sur le flanc - ronflant doucement - , tandis que Thok était prit par deux énormes mains ayant surgit du sol ; une prison de roche avait apparu autour de Reidak et Avak , et se resserrait progressivement ...

Seul , Vezok restait , immobile , peut-être - sûrement - ne comprenant pas la situation , cette fois occupé à inspecter les Masques des Inika qu'il avait collecté -
" Ils sont si intrigants , ils ne ressemblent pas à du métal , " était le genre de pensées qui devaient traverser à ce moment son esprit .

Alors que le corps broyé de Thok retombait au sol , et qu'un petit monticule de terre marquait seul la destinée d'Avak et Reidak , Vezon finit finalement par s'intéresser à Vezok : il marcha tranquillement vers lui , et , voyant que le Piraka bleu était encore si occupé - " comme c'est amusant , ces Kanohi sont un peu mous ! " - , l'Ex-Piraka porteur de l'Ignika soupira , et dit simplement , pointant le Piraka de son doigt :


" Kardras ! Tu a encore un creux ? "

[ ... ]

" Eh bien , il semblerait que je n'ai plus personne avec qui m'amuser , " pensait tout haut tristement Vezok .
Il s'empressa d'ajouter à l'intention de Kardras :
" Hormis toi , bien sûr .
C'est de leur faute ... Ils voulaient tous me prendre mon cadeau ! Mais je suis un peu consolé , maintenant . Ils ont voulu être méchants avec moi ... Et ils s'en sont mordu les doigts .

Tant pis pour eux , j'ai maintenant à trouver de nouveaux amis ."


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=25 http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-shas-ui-f55/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi
Iruini

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 19
Messages : 819
Inscrit le : 26/04/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Sam 19 Sep - 22:48

LA FIN
Les Piraka avaient enfin le masque de vie !
Après tant d'efforts, ils avaient réussi à s'en emparer. Le long combat contre les Toa Inika, Vezon et sa bestiole était fini. En riant, Hakann poussa Matoro dans la lave.
Le Toa coula comme une pierre.
-Nous avons gagné, dit Zaktan. Ce masque est à nous.
-Reste à savoir comment l'utiliser, remarqua Vezok.
-Je vais y réfléchir, répondit le chef du gang.
Mais Thok n'était pas d'accord.
-Et qu'est-ce qui nous dit que tu ne vas pas t'enfuir avec ? lança-t-il.
Zaktan tendit la main.
-Toi, en tout cas, tu ne risques pas d'essayer.
Les protodites qui composaient le bras de Zaktan filèrent vers Thok, le poussèrent dans la lave et retournèrent à leur place.
-D'autres questions ?
Les autres secouèrent la tête. Les cinq Piraka remontèrent l'escalier, chacun d'entre eux se demandant comment éliminer les autres et s'approprier le Kanohi.

-Chut ! fit Garan. J'entends quelque chose ! C'est derrière ce mur.
Lui et Kazi combinèrent leurs pouvoirs pour fracasser le mur, qui dévoila une salle qu'aucun des Matoran n'avait vue. Apparamment, elle avait été ajoutée après la construction de la forteresse. Elle était vide, sauf au fond. Les six Toa Nuva étaient suspendus à la paroi.
-Ils sont là ! s'écria Piruk qui s'empressa d'aller les libérer.

Axonn s'effondra. Il était essouflé. Dans un ultime effort, il lança sa hache vers Brutaka qui l'évita aisément.
L'arme raya la cuve d'Antidermis.
-C'est fini pour toi, "mon ami", fit Brutaka avant de tordre le cou d'Axonn.
C'était une aubaine pour l'Antidermis qui se faufila par la rayure qu'avait fait la hache d'Axonn.
Convaincu que c'était fini, Brutaka se retourna pour partir. Il ne vit pas la substance verte passer entre ses jambes et se diriger vers le cadavre du titan rouge et argenté.

Tahu ouvrit les yeux. Les autres étaient déjà réveillés.
-Tu vas bien ? lui demanda Balta.
-Oui. Comment nous avez-vous trouvés ?
-Par hasard. Vos amis, les Toa Inika, retiennent les Piraka. Nous avons pu venir vous libérer, mais il faut les aider, dit Garan.
Les Toa Nuva se consultèrent du regard.
-Nous ne connaissons pas de Toa Inika, finit par dire Kopaka.
-Mais si ! s'exclama Dalu. Jaller, Matoro, Hahli, Kongu, Nuparu et Hewkii.
-Ce ne sont pas des Toa, dit Lewa.
Les Matoran se figèrent de stupeur.
-Alors, ils nous ont menti ! cria Kazi.
Onua secoua la tête.
-Ce sont bien nos amis. Mais la dernière fois que nous les avons vus, c'étaient des Matoran. Ils ont dû se transformer en Toa. Quoi qu'il en soit, nous devons les aider.
-Nous allons vous conduire à vos masques et vos armes, fit Garan.

-Brutaka !
Le titan s'arrêta. C'était la voix d'Axonn, mais le timbre de voix était différent. Brutaka se retourna. Axonn se tenait debout, face à lui. Ses yeux étaient étrangement rouges.
Brutaka n'était pas inquiet. Un peu étonné, mais pas inquiet. Il n'avait pas très bien visé, tout simplement.
-Tu en veux encore ? lança-t-il. Très bien.
Il lança son épée à double-lames vers son ennemi. Sans broncher, Axonn tendit la main, attrapa l'arme et la relança vers Brutaka.
Le titan bleu et doré fut transpercé. Il s'effondra.
-J'aurais dû m'en douter, marmonna-t-il. J'aurais dû avoir des soupçons sur cette substance... C'était toi...
Ses yeux se fermèrent.
-Oui, dit Makuta. C'était moi.
Il partit.

Les Toa Nuva et les Voyatoran arrivèrent dans la salle où, d'après ces derniers, les Toa Inika affrontaient les Piraka et Brutaka.
Ils ne trouvèrent que le cadavre de Brutaka.

Les Piraka arrivèrent par une autre porte. Ils se figèrent se stupeur en apercevant les Toa Nuva en possession de leurs masques et de leurs armes.
-Où sont les Toa Inika ? cria Gali.
-A l'heure qu'il est, ils doivent avoir entièrement fondu, répondit Zaktan. Et bientôt, ce sera votre tour. Pas vrai, Hakann ?
-Ouais, répondit Le Piraka à l'armure rouge en pointant son lanceur de lave sur ses adversaires.
Il tira trois coups. Un atteignit Velika, et un autre frappa Piruk. Les deux Matoran fondirent aussitôt.
Le troisième projectile fut paré par une des épées de lave de Tahu, revint vers Hakann et détruisit son lanceur.
-Vous allez payer pour ce que vous avez fait ! clama Pohatu. Ici et maintenant !
-Oh, vraiment ? railla Zaktan. Vous n'hésiterez pas à nous tuer, nous. Mais eux ?
Les Piraka pointèrent leurs lanceurs sur les Matoran et tirèrent. Les shpères Zamor frappèrent les membres de la résistance.
-NON ! hurla Tahu.
-Tuez-les ! ordonna Reidak en désignant les Toa Nuva.
Les Matoran attaquèrent. Ce ne fut pas très long. Une décharge de foudre de Garan frappa Gali au moment où Dalu utilisait ses pouvoirs pour augmenter l'ouïe de Kopaka qui fut aussitôt tué par le bruit que fit dans ses oreilles l'impact de la décharge.
D'un coup de pied, Tahu envoya vasler la Ga-Matoran.
-Nous n'avons pas le choix, fit Onua. Si nous voulons sauver Mata Nui, nous devons les tuer. Kopaka est mort, et si nous mourons aussi, les Piraka auront gagné.
-C'est un triste bilan de situation, soupira le Toa du feu.
La mort dans l'âme, il brûla les Matoran. Aussitôt, il se sentit souillé. Déshonoré.
Il ne vit pas la lame s'abattre sur lui et lui trancher la tête.
-Et de deux, ricana Zaktan. Plus que quatre. On va s'en débarrasser rapidement.
Il tendit le masque devant lui et l'approcha de son visage.
-NON ! tonna Onua.
-Ne fais pas ça ! cria Lewa.
-Zaktan, non ! s'exclama Hakann.
Trop tard. Zaktan mit le masque.
L'explosion qui s'ensuivit fut terrible et détruisit la forteresse des Piraka, ainsi que tous ceux qui se trouvaient à l'intérieur.

On pourrait croire qu'en faisant ça, Zaktan avait pris la victoire aux Piraka. Mais non.
Sans personne pour le sauver, Mata Nui mourut.
Voya Nui coula et écrasa une ancienne cité. Et le masque de vie fut récupéré par six créatures échappées du gouffre. Mais ces créatures ne le gardèrent pas longtemps.

Fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gahrak

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 22
Messages : 2981
Inscrit le : 18/05/2008
Pays : Belgique

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 20 Sep - 13:51

UN UNIVERS EN PÉRIL!


Notre histoire se passe dans une réalité alternative et plus précisément sur l’île alternative de Voya Nui, où est gardé le légendaire et non moins puissant Kanohi Ignika, le Masque de la Vie.

Les Piraka descendèrent l’escalier menant à la Chambre De Vie, derrière eux, les nouveaux Toa de la foudre, les Toa Inika gisèrent sur le sol, inconscients…
Nuparu reprit peu à peu ses esprits, sa vue était encore trouble mais cela ne l’empêchait pas de voir ses équipiers inconscients… Aussitôt, il se précipita comme il le pouvait vers Matoro, il le secoua et lui donna de petites claques.

-Matoro…Matoro, réveil-toi!

Le Toa de la glace ouvrit les paupières et essaya de se relever avec le peu de forces qu’il lui restait.

-Hooo…Ma tête…j’ai l’impression qu’un troupeau de Kikhanalo sauvages vient de me passer dessus!… S’exclama Matoro.

Les deux Toa allèrent réveiller leurs compagnons.
Jaller se releva péniblement, tout le monde était debout…sauf Hahli la Toa de l’eau.
Elle avait une vilaine brûlure au niveau de l’épaule.

Matoro créa de la glace et Jaller la fit fondre juste assé pour obtenir de l’eau froide et la lancé sur la Toa de L’eau. Matoro recréa de la glace mais cette fois sur la blessure d’Hahli.
Cette dernière ouvra les yeux et, dans un ultime effort, se releva.

Dans la Chambre de Vie, Les six Piraka rencontrèrent leur ancien… « allié ».
Vezon se tenait debout sur son araignée géante, Fenrahk.

Ce dernier ricana.
-Je suis étonné de vous voir ici mes chères collègues!
Je ne vous aurai jamais cru capables de traverser la moitié de cet univers et d’asservir la quasi-totalité de la population de cette île…mais apparemment, quelques…débutants vous mettent des bâtons dans les roues…c’est…quel est le mot déjà…ha oui…pitoyable!

-Cause toujours! Répliqua Vezok. Regarde où cette quête t’a mené, tu est accroché à cette…bestiole et l’Ignika est fixé sur ta tête! Et, comble du luxe, tu ne peut même pas l’utiliser! Vezok éclata de rires.

Les dents de Vezon se serrèrent, ses yeux brillèrent d’un rouge feu et des faisceaux lasers jaillirent de ses yeux pour atteindre l’épaule de son double.

-Maintenant cela te fait deux épaules endommagée, quel dommage. S’exclama Vezon d’un ton moqueur.

-Fini de jouer, maintenant. Donne-nous ce masque! Cria Zaktan.
-Pour faire quoi? Répondit Vezon. Cela t’avancerait à quoi? À me tuer?
-Au moins cela fera un énorme boulet en moins! Ricana Avak.

Un combat commença entre le gang et le… « porteur » sur masque de vie.

Un peu plus tard, les Toa Inika descendirent les escaliers de la Chambre de Vie en titubant.
Jaller tenait Hahli a moitié consciente mais ce qu’elle vit au bas escaliers la réveilla pour de bon.

Vezon et Fenrahk avaient été congelé par le fusil à lave de Thok et ce dernier brandissait le Masque De Vie.

-Tiens, tiens…on dirait que vous êtes en retard. Ricana Thok.

Soudain, le Masque se mit à briller d’une lumière aveuglante et changeât Thok en son objet préféré…
Le Piraka de la glace était devenu…un canapé!

Le Masque tomba, Matoro dans un élan incroyable courut pour attraper le masque mais Hakann le bouscule et rattrapa le Kanohi.

Ce dernier ce remit à briller et transforma le Piraka du feu en Kikhanalo rouge miniature, totalement inoffensif. La même créature dont il avait exterminé tout un troupeau d’un coup de force mentale sous prétexte qu’ils lui cachèrent le paysage.
Vezok et Avak se jetèrent sur le Masque après avoir assommer Nuparu qui tentait de le reprendre.
La réaction fût immédiate, les masque les changèrent et les fusionnèrent tout les deux en une petite araignée à deux têtes.

Reidak prit peur et s’enfuit en passant à côté des Toa Inika mais Hewkii lui donna un bon coup de sa hache d’énergie au passage et Reidak tomba, assommé.

Zaktan soupira.
-Qu’Est-ce qui fichu une bande d’incapables pareils?!

Zaktan courut vers le Masque mais Jaller n’avait pas l’intention de le laisser faire.
Il combina son pouvoir de foudre et de feu sur le Piraka vert émeraude mais celui-ci su réagir à temps et décomposa son corps en toutes les milliards de Protodites qui le composait et pu éviter l’attaque.
Le nuage de petites créatures se dirigeait vers le Masque, les Toa tirèrent et tirèrent encore sur le nuage, en vain.

Zaktan croyait que de prendre le Masque en se servant des Protodites annulerait les effets du Masque mais il se trompait.

Le Masque rassembla toutes les Protodites, ces dernières s’illuminèrent pour former finalement, un minuscule serpent aquatique.
Après cela, le Masque s’assombri, Matoro saisissat le Masque et, bizarrement, ne réagissait pas.

-Jaller, nous devons retourner à Metru Nui, et vite! Cria Matoro.
-Tu à raison, il faut faire vite. Répondit Jaller.

Les Toa remontèrent les escaliers de la Chambre De Vie et se précipitèrent vers le large.
Ils remontèrent dans leurs capsules avec lesquelles ils se sont échappés de Karzahni.
Malgré que les circuits étaient grillés, il semblait, bizarrement, que les capsules fonctionnaient encore.
Les six capsules décolèrent en même temps, pour replonger dans l’océan en se dirigeant vers la Cité des Légendes.

Durant tout le trajet, Matoro n’a pas pu s’empêcher de remarquer que le Masque s’assombrissait de plus en plus.

Au large de la Cité de Metru Nui, Takanuva scrutait l’arrivée de ses amis.
Cela ne fût pas vain. Il vit les six capsules tomber vers la mer d’argent et s’écrasèrent au large de la Cité.

-Turaga Dume, Turaga Dume. Cria Takanuva. Les Toa sont de retour, venez vite!
Turaga Dume, qui se tenait non-loin de là, courrait vers Takanuva accompagné des six autres Turaga.

Les Toa sortirent de leurs capsules en courant et Matoro tendit le Masque De Vie presque complètement noir au Turaga.

-Bravo Toa!
-Grâce à vous, Mata Nui vivra encore longtemps! Au moment même où Dume se préparait à organiser une grande fête, le Masque s'assombrissait de plus en plus...il est devenu totalement noir!

-Attendez...Vakama! S'excalama Jaller. Le Masque...pourquoi est-il...noir?

Les Toa étaient tous paralysés par la peur.
-Mes amis…J’ai bien peur que ce ne soit la fin. Répondit Vakama.

Les étoiles s’éteignirent, le ciel s’assombri, les ténèbres recouvrirent tout l’univers.
La mer de Protodermis monta, le plus gros de tout les tremblement de terre se fit ressentir, une énorme crevasse s’ouvrit sous le Colisée engloutissant le plus grand édifice de la Cité.

Makuta Teridax, sous forme d'esprit n'a pas réussi à s'emparer de l'Univers Matoran à temps et fut désintégré par les éclairs d'énergie qui s'abattait sur tout l'univers.
Les Toa Nuva, à peine arrivés à Arthaka virent le résultat décevant de tout leurs efforts et l'île craquait et tremblait. Ce qui était normalement un paradis devenait le pire des enfers.

Les Matoran survivant couraient vers les ports pour s’enfui en bateau…Mais où aller quand la nourriture se faisait inexistante et sans aucune chaleur?

Les survivants n’auront aucune chance face à la destruction de leur univers.
Le Protodermis avait recouvert maintenant toute la cité.

L’obscurité, le manque de chaleur et de nourriture…

Le Grand Esprit Mata Nui…est mort.


Dernière édition par Gahrak le Dim 27 Sep - 16:39, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gahrak.deviantart.com/ http://www.bionifigs.com/le-blog-de-gahrak-f51/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Gahrak
ruijala

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 21
Messages : 3684
Inscrit le : 14/06/2008
Pays : France

HERO FACTORY
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 20 Sep - 15:20

Voya-nui : La suite inévitable

Les Toa Inika avait récupéré l’Ignika aux mains de Vezon et partaient accompagnés des Toa Nuva pour retournez à Metru-Nui par la baie de voya-nui.
Ce qu’ils ignorez c’est que 3 Piraka de chaque côté de la baie ; seulement la première attaque à laquelle les toa ont du se confronter c’est celle de la flamme craché par le puissant kardas qui fit perdre l’Ignika à Matoro.
Pour éviter que le grand masque tombe dans les grandes profondeurs de l’océan Zactan lança son trident qui fit accrocha l’Ignika et l’emporta de l’autre côté de la baie et là Avak accompagné de Reidak et Hakann récupéra le trident et le masque puis s’enfuirent comme Zactan, Vezok et Thok laissant les 12 toa face au titanesque dragon Kardas.

Le combat est difficile entre les 12 toa et ce monstre indestructible à première vue.
Cependant Kopaka avait une idée en tête « si on veut tous ce même masque pourquoi ne pas faire une alliance ?? » et le cria ce qui créa l’étonnement chez les toa et chez vezon qui lui dit : «et pourquoi donc ? Je vous écrase comme bon me semble et quand j’en ai envie »
Kopaka lui répondit avec assurance : « tu n’en ai pas capable seul et tu oses refuser une aide je te croyait moins abruti que cela, et bien je me suis trompé. »
Vezon, furieux lui dit : « tu crois que tes paroles en l’air vont m’impressionner moi , Vezon si c’est tout ce que tu as , prépare-toi à mourir ! »
Vezon lança le Kardas dévorer le toa de glace mais il esquiva, bondit et menaça à la gorge le clone de piraka et lui dit : « v’as-tu enfin te décider à m’écouter ou non ? »

« bon d’accord mais une fois que vous aurez fait ce que vous voulez du masque vous le rendrez ? »demanda Vezon
« d’accord si ça te fait plaisir » lui répondit Tahu « mais je reste le chef »
« oui si ça t’amuse de toutes façons un chef ne sert à rien sans plan »lui dit Vezon d’un air bien sûr de lui
« c’est là notre différence avec toi, on a toujours un plan »dit Tahu »maintenant partons à la forteresse Piraka ! »

Les Toa et le Piraka partirent donc vers cette forteresse qui à plusieurs reprises sauva les Piraka.
Les Piraka dans leurs forteresses se demandaient comment faire marcher le masque de vie lorsque une secousse se fit ressentir dans toute la forteresse ;
Le portail à été détruit par la force incroyable du dragon Kardas ce qui permettait aux toa de s’infiltrait dans la forteresse.
« ils arrivent préparez-vous vite » dit Zactan aux autres Piraka.

Hewkii,Onua et Nuparu devait détruire les armes de défenses extérieurs de la forteresse pour éviter le bombardement éventuel des Piraka ; Kongu,Lewa et le dragon Kardas surveillait les sorties pour éviter leur fuite alors que
Hahli, Gali, Pohatu, Kopaka, Matoro, Jaller, Tahu et Vezon s’infiltrait dans la forteresse.
Gali et Hahli sont retenus par une vingtaine de matorans corrompus et les six autres combattants arrivent face aux piraka.
Pohatu rentra dans Vezok ce qui l’envoya en arrière ; les zamors ne stopper ni les toa ni Vezon qui se dirigait vers Zactan .
Le combat entre les deux groupes était féroce ;

les piraka et les toa était à égalité ce qui rendit ce combat quasiment interminable;
Hahli et Gali arrivèrent à ce sortir des matoran et les rejoignirent ainsi que Hewkii, Nuparu et Onua..
Les piraka,même en désavantage résistaient.
Dehors, le dragon kardas et les 3 toa devaient se défendre face à une armée de matorans corrompus.
4toa partirent les rejoindrent pour empecher l'invasion et une possible défaite;quand soudain….


Zactan se senti transpercé, il baissa les yeux et vit la lance de fusion sortir de son corps et attrapent l'Ignika; avant de mourrir il le savait :
les Piraka avaient perdu.


FIN


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=ruijala-mirgah
Teridax the new UM

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1902
Inscrit le : 27/11/2008
Pays : Univers Matoran

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Mer 23 Sep - 15:04

Prologue

Depuis plusieurs décennies, un plan avait été conçu par Teridax pour dominer l’Univers. Son outil: le légendaire kanohi Inika, ou masque de vie. Six skakdi de l’ordre des Chasseurs se rebellèrent, formant un commandos: les piraka. Alors qu’ils se rendaient à Metru-Nui désertée des matoran à cause de Teridax, ils eurent l’idée de partir à la recherche du fameux Inika. Ils se rendirent sur Voya-Nui, la cachette du masque, où ils réduisirent les matoran en esclavage, et entamèrent les recherches pour le kanohi. Mais six nouveaux toa furent créés, et ceux-ci s’élancèrent contre les piraka, libérant les matoran. Deux piraka, Hakann et Thok, parvinrent à voler la puissance d’un des gardien de Voya-Nui: Brutaka.
Ils s’élancèrent à la recherche du puissant Ignika, mais finirent par tomber en discorde, et finalement se combattirent. Les toa et les quatre autres piraka s’allièrent face à Hakann et Thok, et les vainquirent, mais furent également mis hors combat lors de l’affrontement. Finalement, les six skakdi se réveillèrent premier, et après maintes épreuves, accédèrent à la chambre de la Mort où résidait le gardien du masque de vie: Vezon monté sur la gigantesque araignée Fenrakk…

Chapitre I

Zaktan s’avança vers Vezon, qui souriait, une lueur de folie dans ses yeux

-Vezon, tu peux encore revenir parmi nous, ne veux tu pas?

-Non, je suis très bien ainsi dit il, lançant un rayon avec sa lance sur Reidak et Vezok.

Mais Thok fut plus rapide, et avec l’aide de Vezok, fit sortir un mur de glace. Vezon grogna de mécontentement. Fenrakk bondit alors sur Hakann qui, surprit, n’eut pas le temps de réagir. La terrible créature lui broya le bras gauche de sa mâchoire.

Hakann hurla de douleur. Jamais il n’avait ressenti pareil sensation, et il entendait son armure se craqueler, se déchirer en maints morceaux, laissant passer la salive acide de l’araignée géante, liquéfiant sa chair bien aimée, que personne avant n’avait touché, effleuré de la sorte.

Zaktan dispersa ses protodites, s’élançant sur Vezon. Celui-ci fut aveuglé, mais lorsque Zaktan toucha son kanohi pour s’infiltrer par ses yeux, il effleura l’Inika. Hors le masque maudissait toute créature le touchant. Le masque brilla, puis émit un flash violent. Zaktan réunit alors ses protodites, et se rendit compte de sa couleur: actuellement vert-émeraude, il était devenu gris. Mais le sol également devint ainsi…
Vezon rit, puis se retourna vers Vezok, Thok, Avak et Reidak, les quatre seuls piraka encore en vie. C’est alors que Vezok s’élança sur Vezon, une lueur assassine dans les yeux. Il l’attrapa par la tête, avant que qui ce soit ai put faire quelque chose, et le lança au sol. Il sentit alors un changement, et tomba à genou. Sa tête lui faisait mal!

Vezon commença alors à s’occuper de Thok et Reidak, leu infligeant une sévère défaite, quand Vezok se releva.
Avak comprit à la lueur des yeux de son coéquipier. Il forma une cage autour de Vezon, permettant à Vezok de s’approcher. Il ouvrit grand ses yeux. Vezon le regarda, et se prépara à rire, mais soudain il entendit les paroles de Vezok résonner dans son esprit

-Rejoins nous…rejoins les piraka…rejoins nous…donne nous ta puissance…

-Est-ce…de l’hypnose? Demanda Reidak

Zaktan approuva de la tête

Vezon ne pouvait résister à la demande, et finalement, baissa la lance de fusion

-C’est bon Fenrakk. Ils viennent avec nous.

Les toa Inika entrèrent alors.



Chapitre II



Jaller hurla, sa peine et sa tristesse mêlées en une seule et unique chose

-NOONN!!!

Il n’avait rien put faire. Il regarda, les larmes aux yeux, Hahli tomber au sol, les yeux vitreux. Comment cela était il arrivé? Il leva les yeux vers Zaktan. Il tenta de lui donner un coup d’épée, mais son épée devint trop lourde. Il la lâcha

-Pauvre fou! Tout ce que je touche, ou qui me touche est changé en proto-acier. Tu ne peux rien contre cela.

Le piraka envoya une protodite contre le toa, qui se transforma en statue d’acier, figée et sans vie. Zaktan rit. Kongu, Hewkii, Hahli et Jaller avaient succombés. Il ne restait que Nuparu et Matoro. Alors qu’Hakann s’apprêtait à tirer un rayon de magma, Vezon tira de sa lance de fusion, fusionnant les deux toa, et le mur. Avak sourit. Il se plaça à côté d’Hakann, et ensemble firent fondre le mur. Les toa Inika venaient de périr.



Chapitre III


Plusieurs jours passèrent. Les piraka avaient reconquis Voya-Nui, asservissant tous les matoran cette fois.
Ils remontèrent dans les canisters qu’ils avaient utilisé, des mois plus tôt.
Ils réglèrent la direction vers Metru-Nui. Les canisters bondirent en avant, puis atterrirent dans la mer. Après plusieurs jours, trop longs pour Reidak, parfait pour préparer un plan d’après Zaktan (qui tentait tant bien que mal de ne pas toucher le canister pour ne pas couler à pic), ils accostèrent. Lorsqu’ils sortirent, les toa Nuva étaient là

-Quoi? Vous? Encore?

-Où…où sont Jaller et les autres

-Qu’en avez-vous fait?

Zaktan sourit

-Ils ont connu un sort…funeste. Et ce sera bientôt le votre.

Les toa Nuva dégainèrent leurs armes, prêts au combat.
Tahu attaqua en premier, frappant Zaktan. Son arme se changea en proto-acier, mais il continua à combattre. Avak restait à l’arrière, puis créa une prison pour trois des toa en même temps, la prison résistant à chacun de leur pouvoir. Zaktan transforma alors une jambe de Tahu en proto-acier. Thok arriva par derrière, et le poussa dans la mer de protodermis.
Le malheureux toa du feu coula à pic, sous les yeux de ses camarades horrifiés. Kopaka, prit de sa plus terrible fureur, celle qu’il eut jamais eut et qu’il aura jamais, déclencha un puissant souffle nova de glace. Une grande tempête se déclara, gelant Metru-Nui sur place, ainsi que la mer de Protodermis, et les piraka. Mais Zaktan avait dispersé ses protodites, évitant chaque flocon de neige. Il entoura Kopaka, qui créa de la glace, gelant Zaktan. Le contact des protodites maudites transforma la prison de glace en proto-steel. Kopaka soupira. Il regarda vers ses confrères toa, gelées dans leur prison. Il s’approchait quand un rayon passa près de lui. Il tourna la tête, et vu Vezon, monté sur une gigantesque araignée Fenrakk. L’être tira une nouvelle décharge avec sa lance, que Kopaka évita.

Hakann, dans sa prison de glace, commençait à chauffer. La glace fondit, et il se libéra. Il visa Kopaka, en plein combat contre Vezon, et tira. La décharge de magma toucha le toa dans le dos, l’envoyant vers Vezon. Celui-ci donna un coup de lance dans la tête du toa, qui fut ensuite dévoré par Fenrakk avec avidité.

Les autres piraka ne pouvaient bougés, Zaktan enfermé dans une prison d’acier, et les autres simplement gelés. Alors qu’Hakann allait les libérer, il sentit un petit choc dans son épaule. Il tomba alors au sol, mort. Vezon tourna la tête vers le nouveau venu: Icarax. Celui-ci créa un vide autour du piraka, puis se téléporta derrière lui et utilisa sa puissance du magnétisme pour attirer l’Ignika sans le toucher. Vezon commençait à manquer d’air. Icarax enveloppa le kanohi dans un tissus, puis se téléporta, rendant à Vezon de l’air.

Icarax, suivant les ordres de Teridax, partit placer le masque dans le Codrex de Karda-Nui, que les Makuta avaient colonisé sans opposition, les toa ayant été éliminés. Les Makuta se retirèrent, juste avant la tempête, et Teridax enferma Mata-Nui dans l’Ignika, prenant le contrôle de l’Univers Matoran. Mais Vezon, intéressé par Icarax et sa puissance, l’avait pisté grâce à Fenrakk, et arrivé à Karda-Nui, et étant fou, il fusionna purement et simplement l’esprit de Mata-Nui à Teridax.
Aussitôt, les deux entités, opposées par nature, s’autodétruisirent. L’Univers resta donc sans aucun esprit pour veiller sur lui, se détruisant dans l’heure.

Chapitre IV

Les Makuta de Karda-Nui eurent vent de ce que Vezon avait fait. Ils se téléportèrent hors de l’Univers, pour fuir vers une planète inconnue. Vezon avait touché à nouveau l’Inika, qui avait fusionné avec lui et qui, pour le protéger de la tempête, lui offrit le pouvoir de l’Olmak. Le piraka utilisa son nouveau pouvoir juste à la fin de l’Univers Matoran, se téléportant sur Bara-Magna. Il devint alors un des plus terrible chasseurs d’os, ainsi que les Makuta de Karda-Nui. Et ainsi se termina la course à l’Inika. Mais dans l’Univers Matoran, Teridax, ayant toujours un plan de secours, avait gagné l’affrontement mental face à Mata-Nui et l’avait tué, se faisant passer pour mort également. Il sortit sous la forme d’une énorme ombre, et passa sur Bara-Magna en grande fureur. Il découvrit alors les agoris et les glatorian, et les skrall et les chasseurs d’os. Il rit, tandis qu’un plan se formait dans son esprit.
Vezon ne se doutait de rien, mais aimait semer la destruction. Les siècles passèrent, et Teridax accompli enfin son plan, dissimulé dans l’ombre. Après tant de temps, il avait mit au point une grande bombe basée sur la puissance destructrice des ténèbres. Il enclencha sa bombe, puis lorsqu’il commençait à fuir, une grande détonation se déclencha. Mais le Makuta avait mal jugé Vezon, celui-ci l’avait repéré. D’un mouvement, le piraka se mit devant le Makuta tandis que la bombe explosait.


Chapitre V

A la grande surprise de Teridax, Vezon s’était fusionné avec ses autres confrères Makuta. Le Makuta tenta de se téléporter, mais Vezon se fusionna à lui, se téléportant en même temps. Bara-Magna se détruit tandis qu’un nouvel être voyait le jour: Vezridax, la folie et l’intelligence, la puissance des ombres et de la vie.
Et alors même que celle-ci s’éteindra un jour, cette créature vivra encore, pour réduire toute forme de vie au néant, et reprendre de la mort les corps des défunts pour les absorber ainsi que leur pouvoir. Ainsi fut créé le plus puissant des gardiens de l’Inika, et ainsi l’Univers courut à sa perte.

Fin



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=112 http://www.les-guerres-de-spherus.com/ http://www.bionifigs.com/f83-le-blog-de-teridax-the-new-um
Antoinenuva

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 21
Messages : 8024
Inscrit le : 21/02/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Mer 23 Sep - 16:31

BIONICLE: Ce qui ce serait passé...



Je m’appelle Jaller. Autrefois, j’étais un Matoran. Mais, suite à quelques péripéties, je me suis retrouvé dans une capsule Toa voguant vers une île du nom de Voya Nui. Notre but était de récupérer le Masque de Vie avant des êtres maléfiques. Quand nous y sommes arrivés, une étoile rouge a foudroyé nos embarcations. Quand nous en furent sortis, nous étions devenus des Toa. Nous maitrisions nos éléments respectifs, à savoir le Feu pour moi, mais aussi la Foudre. Alors, nous commençâmes une quête pour sauver l’île des Piraka, des êtres sans pitié. Ils avaient réduit en esclavage toute la population, et nous faisions notre possible pour la libérer. Quand sonna une course pour savoir qui atteindrait le masque en premier, course que se joua dans le volcan de Voya Nui. Les Piraka eurent le dessus. Ils allaient l’atteindre…Et ils l’ont atteint. Nous nous sommes cachés alors qu’ils remontaient vers leur base, le Masque de Vie et la Lance de Fusion dans leurs mains…

*
* *


Makuta exprimait une véritable joie. Depuis des millénaires, jamais il n’avait été aussi heureux. Les Piraka, comme des larbins ignorants qu’ils sont, lui avait ramené le Kanohi Ignika, pièce manquante de son plan. Lui, qui était piégé dans de l’Antidermis depuis pas mal de temps, allait enfin reprendre un corps. Et avec le masque de Vie en sa possession, il lui serait facile de tuer Mata Nui… et de prendre le contrôle de l’Univers Matoran.

Alors qu’il était plongé dans ses pensées, Zaktan arriva, suivi de sa bande d’idiots. Makuta les regarda, malgré le fait que eux ne voyaient -et ne savaient- pas que le puissant Maître des Ombres les épiaient. Zaktan commença à s’avancer devant la cuve d’Antidermis. C’était le Piraka vert, le plus intelligent. Même très bizarrement intelligent. Il faisait peur à ses collègues Piraka, mais était néanmoins un leader incontesté. Et surtout, incontestable. Il se désassembla en un nuage de Protodites (sortes de créatures microscopiques qui forment son corps) pour se mettre à planer dans les airs. Les autres le regardait, curieux de savoir ce qu’il faisait. Il était "juste" en train de les éliminer. Des plaques s’ouvrirent au sol, juste sous les Piraka, pour dévoiler des trappes. Elles étaient remplies de lave en fusion, que seul Hakann, le Piraka rouge, fut en mesure de supporter. Il escalada la paroi de la trappe, puis tira vers le nuage de protodites, sous les cris de douleurs de ses congénères et sous les rires de Makuta. Il tira autant que possible, en vain. Le nuage esquivait. Et il lui fonçait dessus. Hakann se crut fini, quand Zaktan se re-matérialisa au sol, quelques mètres les séparant. Il se contenta de pointer sa triple lame en souriant. Puis, dans un mouvement d’une rapidité extrême, empala Hakann. Celui-ci eut à peine le temps de pousser un petit cri d’agonie. Il s’effondra mollement au sol, le regard complètement ahuri. Il ferma les yeux. Et il ne les rouvrit jamais. Zaktan poussa le cadavre dans la trappe, puis les referma.

« Quel être pathétique. Qu’en pensez-vous, Teridax ? » Demanda Zaktan.
« Que tu a fais du TRES bon travail, Zaktan… tu en seras récompensé… Maintenant, pose le masque dans l’Antidermis… »

Zaktan obéit. Il passa le masque au travers du cristal qui retenait l’Antidermis. Comme pour le remplissage des sphères Zamor, sa main et le masque pénétrèrent au travers du cristal sans le briser. Il ressortit sa main. Le masque commença à briller intensément. L’Antidermis réagit à l’Ignika par une puissante ébullition. Enfin, le cristal explosa dans un halo de lumière. Quand Zaktan ré-ouvrit les yeux, il vit Makuta Teridax dans un corps titanesque, armé de plusieurs lance Zamor en rafales, comme ceux des Toa Inika ; d’une lance très grande et d’une forme inconnue ; d’une armure noire et grise foncée d’une taille de 5 mètres de haut… Et enfin, trônait sur sa tête le Masque de Vie, toujours doré.

« Zaktan… » Commença le chef des Makuta, d’une voie sifflante.
« Je suis désolé de t’apprendre… Que je n’ai plus besoin de toi… »

Sur ces mots, le Makuta leva sa lance et l’abaissa sur Zaktan. Ce dernier avait eu le temps de se décomposer en protodites. Il se ré-assembla devant Teridax, et dit :

« C’est comme ça que tu me remercie ? Tu me rappelle ma vieille mère. » Ironisa le Piraka.
« Petite peste verte… MEURS ! » S’exclama avec colère le Makuta de Metru Nui.

Il abaissa sa lance une nouvelle fois sur Zaktan… mais cette fois-ci, le Piraka vert l’arrêta. Avec sa triple lame. Au même moment, Teridax sentait une douleur atroce. Sentiment étrange pour lui, vu qu’il n’était pas organique. Il comprit alors. L’une des mains de Zaktan s’était divisée en protodites… et s’étais re-matérialisé au dessus de l’Inika, le saisissant. Teridax, comme tout les Makuta, ne peut supporter de vivre sans Kanohi. Ses forces le quittèrent. Il s’écroula au sol. Certaines parties de son armure commençaient à disparaître.

« -Par pitié ! Arrête… Je te donnerais le Masque de Vie… Et je ne tenterai plus de te tuer… Argh !!!
- Trop tard, Teridax. Tu es fini. Au fait, ton "Pitié" fais un peu lopette, pour le plus grand méchant de l'Univers O_o»

Sur ces mots, Zaktan sortit la Lance de Fusion de Vezon. Il s’en servit non pas sur Teridax… Mais sur lui-même. Il fusionna le Kanohi Ignika avec son corps, qui devint complètement doré. Son visage exprimait un plaisir et un sadisme qui aurait fait peur aux plus courageux des Requins Takea.

«A présent… Meurs, traître… » Dit le Piraka à l’attention de Teridax.

Une balle Zamor traversa la pièce et s’écrasa aux pieds de Zaktan. Il se retourna, sachant sur quoi il allait tomber. Et il avait vu juste, c’était ENCORE les Toa Inika.

*Je vais leur donner une leçon, une bonne fois pour toutes…*

Le Piraka envoya une salve d’énergie. Cette dernière toucha Nuparu, qui mourut sur le coup. Kongu et Hahli foncèrent vers le Piraka en lui tirant des rafales de Zamors. Zaktan se les prenaient en riant, leur faisant bien comprendre son pouvoir. Puis, avec un soudain élan, il se retrouva derrière les deux Toa Inika. Il les toucha de ses mains… et ils tombèrent au sol, sans vie. Il envoya une autre rafale vers les 3 derniers Toa qui ne laissèrent pour survivant que Matoro. Ce dernier transperça Zaktan… Mais rien ne se passa.

« A mon tour à présent ! » Dit le Piraka invincible, en riant. Il transperça Matoro, qui mourut alors.

Il se retourna vers Teridax.
« A ton tour à présent. » Il leva le bras. Mais d’un seul coup, son corps commença à devenir sombre.
« Ah ! Mata Nui va mourir. Tant mieux, un obstacle de moins. » Sur ces mots, il fit sortir l’antidermis du corps de Teridax, et le fit exploser avec le plus de force possible.

*
* *


Mata Nui n’était pas encore mort, non. Les Toa Nuva avaient eu le temps de s'échapper de Voya Nui. Leur prochaine mission était de partir à Karda Nui pour purifier les Matorans de l'Ombre. Après avoir trouvé le Rahi Klakk et avoir accompli leur mission, ils découvrirent le Codrex. Ce dernier contenait 3 véhicules. Lewa, Pohatu et Kopaka les prirent, et s'en servirent pour évacuer les Matorans de Karda Nui.

«Vivement qu'on ait fini, j'en peux plus... Ils auraient pu mettre un distributeur de Couca Coula sur ces trucs la !» Soupira Pohatu.
«C'est pas encore terminé. Il nous faudrait l'Ignika, mais pas de nouvelles des Toa Inika... J'éspère qu'ils ne leur est rien arrivé.... Un quoi ?» Répondit Kopaka.

C'est ce moment la que choisis Zaktan pour apparaître, devant les 6 Toa Nuva.

«Toi !» Ragea Tahu, qui avait été vaincu par le Piraka Vert.
«Pourquoi est-tu là ?» Cracha le Toa.
«Laisse Tahu ! Il amène peut être du Couca Coula.» Dit Pohatu.
«Uh. Je vais vous donner la vraie raison. Et bien, j'ai le Kanohi Ignika en moi, et donc je me suis dit que tuer les Toa Inika ne me suffirait pas...» Répondit-il en arborant un sourire carnassier.
«Non... Jaller... Tu... JE VAIS TE !» Hurla le Guerrier du Feu, en larmes. (Je sais que c'est pas logique, hein)
«Me quoi ? Vous ne pouvez rien contre moi ! Je suis invulnérable !»

A ce moment précis, Tahu lui tira un Nynrah Blast dessus. Ses dires étaient vrais, il était réellement intouchable. Zaktan leva son arme en riant.

«Bien bien bien... Faisons la même chose qu'aux Toa Inika ! SLASH OF LIFE !»
«FIRE HELL !» hurla Tahu, bien qu'il savait que ça ne marcherait pas.

... FAIL.

«-GROUWA ? Je perds mes pouvoirs !
-O_o
-O_o
-O_o
-O_o
-O_o
-O_o
-... Euh, what the f*** is that fire ball and... AAAAAAAAAAAAARRRRRFFFFFFFF !!!!!!!!!!!!!!!!!!"

Et c'est ainsi que Zaktan se fit tuer comme un abruti. Si, si. Les Toa placèrent son corps dans le Codrex pour l'activer, puis s'échappèrent.

*
* *


Quand Mata Nui entendit l'histoire, il rit tellement que son corps s'effondra dans l'océan, et qu'il se noya. Donc, bah l'Univers y crève quand même.

Dans les restes de Karda Nui, le corps de Zaktan, indestructible à cause de l’Ignika, gisait. Ses doigts remuèrent dans l’eau du marais. Etait-ce juste le courant… Ou ? En fait nan, c'était juste un Matoran paumé qui jouait avec le cadavre. O_o


The End, même si cte fic est quand même assez étrange.

(J'ai édité pour rajouter le titre, que j'ai oublié lors de l'envoi.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-de-antoinenuva-f59/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Antoinenuva
Gardien des Dieux

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 21
Messages : 1177
Inscrit le : 25/06/2009
Pays : La où le Gardien de l'Enfer est... dans un sandwich geant

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 27 Sep - 16:30

Le toa du Son


Chers lecteurs, je viens de l'autre monde pour te raconter mon histoire... l'histoire des derniers toas qui furent vaincus par les terribles Pirakas...

Tout commença lorsque, comme vous devez le savoir, Mata Nui etait mourrant, avait besoin du masque de Vie, les Toas Inikas avaient été choisis pour accomplir cette mission,...
Mais les Pirakas, qui etaient depuis bien longtemps en possesion du Masque de vie, les pulvérisa en un rien de temps et, se croyant les plus puissants de l'univers, sortirent de leurs égouts pour terroriser les matorans... cela marcha comme ils avaient prévu...
Nous etions sept... sept toas qui, ensemble, formaient la Resistance...j'en faisais parti, j'etais le plus jeune... Nous venions de trouver le point faible de l'un des six pirakas... de Zaktan... leurs chef... Mais ce "point faible" c'est avéré être erroné... malheureusement, moi, mon ami, Arkus, et le plus experimenté du groupe, Marktus, etions chargé de l'éliminer...
Après plusieurs jours de chasses, Zaktan venait de s'arreter, surement pour se désaltérer, nous nous ecartâmes pour, bientôt l'encercler.
Mais nous n'avions pas prévu ceci,... il savait que nous voulions l'éliminer, alros, lorsque nous nous élançâmes sur le chef des pirakas, leurs pièges se referma sur nous...
Des balles zamors nous atteignirent dans le dos... en traîtres...


Nous étions prisonnier, dans un endroit inconnu... Une pièce a huit clos comme disait mon ami... Puis, Reidak, grommelant, vint nos chercher,... c'est alors que nous fîmes tout juste attention que nous etions enchaînés...
Le piraka prit Marktus par la tête et l'enmena dans une salle qui faisait froid dans le dos,... "La salle des milles et une Tortures" l'appellaient-ils...
Puis, Marktus vint, libéré de ces chaînes, et ouvrit la cellule... nous partîmes... sur le chemin, j'osa demander a Marktus comment avit-il fait pour se liberer...
Il me repondit qu'il avait assomer Reidak et qu'il avait pris la clef...
Nous rentrîmes au QG pour se reposer... nous ne pouvions rentrer chez nous... "ils" surveillaient nos habitats...car nos têtes étaient mises a prix pour très cher...


Puis, moi et Arkus nous demandions pourquoi les quatre autres toas n'etaient pas revenu...Nous partîmes a l'endroit où ils etaient censé executer leur mission... nous les decouvrîmes morts... éffondrés au sol...l'un deux avait de multitudes d'impacts sur le corp... c'était la marque de Avak dit "La Gachette"...

-Tu crois qu'il on souffert ?
-J'en ai bien peur...

Chaques jours passaient et de plus en plus de matorans sans defenses se font tuer sans que nous puissons faire quoi que se soit...


Puis, un beau jour, nous reussîes à les empêcher de tuer le restant de matorans...
Nous en etions fier... mais si il n'y en avait pas de quoi...
Lorsque nous eumes finient de plancher sur ce plan qui, d'après Marktus, etait sans failles...
Nous avions prevu d'isoler un par un chaques Pirakas et de les exterminer jusqu'au dernier... nous avions de grand espoirs en ce plan...
Nous reussîmes à éliminer Reidak, Avak et Vesok... mais cela ce compliqua quand nous voulûmes éliminer Vezon... Fenrakk ejecta en un coup Marktus... nous n'étions plus que deux...
Je m'élanca sur Fenrakk qui essaya de m'assener un coup, mais en vin, puis j'aterri sur le dos de Fenrakk et fit tomber Vezon... Arkus allait lui donner le coup de grâce... mais un tir vint le toucher... il fur tuer sur le coup... qui était-ce ?
Ce n'etait autre que Irnakk...
Me preparant pour le combat le plus feroce que je pensait ne jamais livré, je mis une protection sur mon bras gauche... c'etait un imposant bout de metal arrondi avec des trous un peu partout,...

-Pourquoi tu met un truc pareil? sa va te ralentir... J'y suis ! Tu veut crever plus vite !
-Non... Je me ce "vout de metal" comme tu dit pour amplifier les vibrations du son...
-Tu est Un toa du son ? Puff... dans tout les cas je vais te pulveriser donc...

Je tendit mon bras gauche en l'air, puis donna un coup dans le vent qui emit une vibration sonore très aigu, ce qui paralysa Vezon a terre, Fenrakk et Irnakk...
N'etant pas affecter, je me glissa dans le dos de Irnak pour le frapper tel qu'il l'avait fait avec Arkus... Puis, lorsque la frequence sonore s'arreta, il se releva et me chercha,...j'en profita pour lui donner un coup d'épée...
Il tomba au sol... je m'approchit et lui chuchota...

-Tu n'aurait pas dù intervenir toute a l'heure...

A peine eus-je finis ma phrase que Vezon s'empressa de me tirer dessus... je m'effondra... Irnakk se releva... Il me donna des tonnes et des tonnes de coups...


Plus tard, je me reveilla, les bras enchaînés... je sentais la douleur au niveaux des épaules... je regarda,... Vezon sur Fenrakk et Irnakk tiraient de toutes leurs forces pour essayer de m'ecarteler...
Puis, Zaktan s'approcha de moi, dit au deux "lourdeaux" de me faire me mettre à genoux...
Il s'approcha de ma tête, après reflexion surement pour me chchoter quelque chose, mais n'en n'eut pas le temps, cat je lui assena un coup de tête puissant grâce au vibrations sonore...Les deux "lourdeaux" avaient mal au oreilles mais tiraient sans fins sur les chaînes...
Zaktan se releva avec des yeux cruels... "Ne jamais montrer sa peur, sa haine, ses sentiments auprès des ennemis" disait toujours Arkus...
Le piraka me prit par la tête et la souleva pour me lécher le cou... de la bave gluante coulait inexorablement de mon cou vers le sol...
Puis, il me dit:

-Tu va souffir... tu va mourrir de douleur...

Puis il se mit droit et dit à haute voie:

-Le masque de vie est a nous,...Je vais...
-Quoi ? s'interrogea Irnakk.
-Pardon, Nous allons devenir les maîtres de l'univers !
-J'aime mieux ça !

Je vis du coin de l'oeil Marktus... Je pensais qu'il venait me sauver, j'avais tord... Il dit a voie haute a tout les Pirakas qu'il gardait le masque de vie pour lui...
Les pirakas ne le prirent pas dans le bon sens... Il se batturent sans fins... mais alros que Irnakk et Vezon venaient de lacher les chaînes, sous les ordres de Zaktan, pour aller aider leurs chef, le Masque de vie glissa a côté de moi... Marktus et les pirakas Me regardèrent,... et virent le masque a mes pieds...
Ils se precipitèrent dans ma direction... je le mis, grâce a mes bras enchaînés,... ils n'en croyaient pas leurs yeux...
Nous etions sur le port, le masque de vie brillait de mille feu... Ils tirèrent tous sur moi... je ne pus esquiver...Je mourru mais...
Grâce au masque de vie, tel le phenix qui renait de ces cendres, je me releva et les regarda... Les chaînes toujours sur mes bras, je me laissa tomber en arrière... je tomba dans les profondeur abyssale d'Aqua Magna...

Voila comment le masque de vie se retrouva dans les abysse d'Aqua Magna...

Mais,... a travers ce masque... je vis... pour l'eternité... au fond de moi... je souffre... car je n'y est reflechis qu'après... mais j'aurais pu m'enfuir avec le masque et faire renaître mon ami Arkus...

Alors.. Ô toi lecteur, fait toi des amis... de bons amis... et garde-les...Pour toujours...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=231 http://www.figurines-lego.com/le-blog-de-gardien-des-dieux-f80/ http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Gardien
vezon93

avatar

Bizut Actif
Bizut Actif

Masculin Age : 20
Messages : 198
Inscrit le : 26/05/2009
Pays : au dessus de toi

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Mer 30 Sep - 22:07

La grande guerre de lumière




Il y a de cela bien longtemps,éclata une guerre que l'ont appeleras par la suite la Miaja dé clara,ce qui veut dire la guerre de lumière en ancienne langue Matoran.Elle fut longue,épuisante et meme mortelle pour notre peuple,celui des Toas.Nous devions récupéré le masque de vie prisonier des forces du mal.Voici l'histoire,notre histoire,celle de la grande Guerre de lumière.

Les Pirakas avaient réussis à s'emparé du masque de vie en le volant aux Toas Nuva.

-Nous avons enfin réussi à nous emparé de ce masque,maitre!Jubila Hakann posant le masque sur une table en fer.

-Exélent,je vais enfin pouvoir dominé le monde.Fit Vezon,puis celui ci s'empara du masque de vie et le mit.Une énorme lumiere jaillit du masque de vie et le corps de Vezon se transforma en guerrier Toa.

-Quelle éxtraordinaire force.Dit Vézon en regardant son nouveau corps dans un morceau de miroir.

-Woaw,c'est super.Fit Zaktan d'une voix rustre.

-Oui.Dit Avak à son tour.

Makuta teridax assista à cette scène à travers son miroir de cristal,un miroir dan lequel on peut voir ce que l'on désir voir.Alors il fit à sa garde de makutas:

-Nous allons nous dirigé à la forteresse des Pirakas et nous allons récupéré le masque de vie.

-Oui maitre!!!!!!Firent l'ensemble des Makutas.Puis Makuta et ces sèrviteurs prirent la voie des airs et partirent s'emparé du masque de vie.

Vezon découvrit alors ces nouveaux pouvoir et il se dit:

-Je suis devenut invinsible hahahahaaaa.Mais tout à coup,l'alarme de sécuritée de la forteresse se déclencha.

-Maitre,nous sommes attaqué par Makuta et sa garde!Fit Hakann.

-Ils doivent savoir pour le masque.Et que font les autres?Dit Vezon.

-Ils essayent de résister aux Makutas et vous devez nous aider au plus vite.Réponda Hakann.

-Oui,allons y.Fit Vzon,puis ils partèrent au lieu de la bataille.Quand ils arrivèrent,ils s'apperçurent que les cinques autres Pirakas etaient mort puis ils virent Makuta et sa orde de serviteurs.

-Regardez maitre,il y a le masque de vie.Fit Mutran s'adréssant à Makuta.

Un sourir s'afficha sur le visage de Makuta puis il dit:

-Donne moi le masque Piraka,et je te laiserait en vie.

-Tu peut toujours courir.Dit Vezon tout en dégènant son sabre,puis il fonça sur Teridax tentant de le transeperçé mais un Bitil se metta en travèr de son chemin.

-Si tu tient tèllement à mourir.Dit Vézon au Bitil dans le feu de l'action,alors il trasperça le Bitil,qui s'éfondra au sol.

-Si tu ne veut pas me donner le masque je te le prendrer de force.Fit Makuta,puis il sortit son imposante lançe et il tenta de porté un coup fatal au Toas Pirakas mais celui-ci l'arreta grace à son arme.Makuta se retira et dit à ces sèrviteurs:

-Attaquer le!Puis les Makutas fonçèrent sur Vezon mais celui-ci créa un rayon de lumiere qui détruisa une bonne partit des Makutas.Teridax profita de ce moment d'inatention pour attrapé Vezon par le gorge,puis il accrocha le masque de vie et il tira de toute ces forces pour lui arraché,ce qui n'était pas facile,mais ce masque céda.Alors Makuta jeta le corps de Vezon qui était redevenu original,puis Teridax dit:

-Il est enfin à moi,repartons nous n'avons plus rien à fair ici.Puis les Makutas repartirent à leur forterèsse.Le lendemain,les matorans et les toas subirent la colère de Makuta,grace au masque de vie,il avait fait réssuscité une armée de Makuta décédé l'or des précédantes guerres.Maintenant il posédé un gigantèsque armée,tel qu'il pouvait réduir le peuple matorans en ésclavage.

Deux années s'écroulèrent,Makuta avait détruit tout les villages des matorans,il n'en résté plus que des cendres,et encor pire,il a tué une bonne partie de matorans et de Toas.Mais tout les Toas n'été pas emprisonné,il résté les Toas Nuva,les Toas Inika,les toas Mahri et le légendaire toa Takanuva.Ces Toas c'été regroupé pour formé un plan pour qu'ils réussissent à s'emparé du masque de vie.

-Alors voici le plan,Tahu Nuva et Jaller Inika,votre role sera d'attirez l'attention des gardes pendant que Jaller Mahri et Matoro Inika vous pénétrerez dans la forterèsse de Makuta et vous tenterez de délivré nos fréres.Fit Takanuva puis il continua:

-Moi,Nuparu Mahri,Kongu Mahri,Kopaka nuva et Pohatu Nuva nous partiront à la recherche du masque de vie et les réstant,vous intèrviendraient en cas d'urgence,d'accors?

-Tout à fait d'accors.Fit Jaller Inika.

-Oui.Répliqua Tahu Nuva

-Comme tout le mode est d'accors,nous partirons demain à l'aube

La nuit passa et lessa plasse à un beau levé de soleil.

-Tout le monde se rappel de son poste?

-Oui!Firent l'ensemble des Toas puis ils partirent.

Makuta regardé avec passion le masque de vie.

-Bien tot,tout l'univer sera à moi,et je scèleré Mata nui à tout jamais.

Antroz entra dans la chambre obscure ou Makuta résidé et dit:

-Maitre,maitre!Jaller Inika et Tahu Nuva ont été apperus vers notre forterèsse!

-Trés bien,alors envoie toute notre armée pour les capturés!Fit Makuta.

-Oui maitre.Dit Antroz.

Takanuva et ces freres été cacher derrière une montagne sur laquelle l'ont avais une vue imprenable sur la forterèsse de Makuta.Les virent alors un millième de gerde sortirent de l'immense forterèsse,puis Takanuva dit:

Mais quel abrutis ce Makuta,il c'est meme pas douté une seul seconde que cela pouvé etre un piège et il a envoyé tout ces gardes.Bon,trève de plaisenterie,essayons de pénétré la forterèsse sans se fair repéré.
Alors,ils partirent de leur cachète et pénétrèrent dans la forterèsse avec succé par une trappe endomagé par Pohatu Nuva.

-Ca y est,nous sommes dans la forterèsse,maintenant,il ne rèste plus qu'a trouvé Makuta,mais j'éspère qu' il n'ai rien arrivé à Jaller Mahri et à Inika Matoro.Fit Kopaka Nuva d'un air inquiet.

-Ne t'en fait pas,je suis sur qu'ils vont bien.Assura Takanuva,puis ils s'enfonçèrent dans l'obscurité de la forterèsse.Soudain,les Toas apperçurent une légère lumière,ils s'avançèrent vers cette trappe lumineuse.
Quand les Toas travèrsèrent le chemin obscur,ils virent Makuta assi dans son trone impèrial avec le masque de vie dans ces mains.

-Rend toi Makuta,ou tu périra!Déclara Takanuva,le Toa de lumière.

-Hahahaha,j'en été sur que c'été un piége,mais vous n'etes que cinque,vouz ne pourez rien faire contre moi.Fit Makuta Teridax.

-Il a raison,nous ne sommes que cinques.Dit Pohatu inquiet.

-Tait-toi,nous ne baisseront pas les bras maintenant!Répliqua Takanuva,alors il sortit sa lançe et fit un incantation:

-Toi qui sèlle les démon,toi qui détruit le chao pour faire régné la lumière(les quatre Toas levèrent leurs mains)donne moi ta force pour détruir tout sèrviteur du diable,DONNE MOI TA FORCE MATA NUI!!!!!!!

Takanuva se transforma alors en geurrier de la taille de Makuta,mais aprés avoir donner leus forces à Takanuva,les quatres Toas s'éffondrèrent au sol.

-Merci les amies.Fit le nouveau Takanuva.

-Je ne sait pas se que tu manigance mais abandonne tout de suite ou tu périra comme les deux rigolos de Tahu Nuva et de Jaller Inika.Dit le Terrible Makuta.

-Quoi!S'éxclama Takanuva.

-Tu a trés bien entendu,ces deux Toas nous ont provoqué,ont les a attrapé et ont les a tué.Dit Makuta en ricanant.

-Ordure!Fit Takanuva tout en courant sur Makuta avec sa térrible lançe,puis il mit un coup à Makuta mais celui ci sortit à son tour son imposante lançe et interçepta Takanuva.

-Tu va mourir ici,et maintenant!Dit Makuta.

-Pas avant d'étre sur que ton corps soit scélé pout toujours.Répliqua Takanuva.

-Quoi?Fit Makuta.Alors Takanuva sortit un étrange cube,puis il le posa à terre et dit:

-Prépar toi à étre emprisoné pour l'étèrnité!Et une lumière aveuglante jaillissa de l'étrange boite.Quand la lumiere fut finie de se projeté,Makuta se rendit compte que peu à peu,son corps transformé en fumée qui elle était inspiré dans le curieu cube de pierre bleu.

-Que m'arrive t'il?Dit Makuta d'un air inquiet.

-Ne t'en fait pas,tu ne sentira rien.Déclara Takanuva.Puis Makuta disparut entierement dans le cube.

Takanuva ramassa la boite et vit le masque de vie déposé sur le trone de Makuta.

-Nous avons enfin réussi a récupéré le masque.Fit Takanuva d'une voix paisible.Il ne reste plus qu'a délivré les toas et les matorans emprisonné.

-Ne t'en fait pas,c'est fait.Fit une voix.Takanuva se retourna et vit Jaller Mahri,Matoro Inika et tout le Toas et Matorans délivré.

-Vous avez fait du bon boulot vous deux!Fit Takanuva.


-Merci,mais pourquoi pohatu,nuparu,kopaka et kongu sont-ils à terre?Fit Inika Matoro.

-Ne t'en fait pas.Répliqua Takanuva.Alors le Toa de lumière pointa le masque de vie sur les guerriers déchus,une lumiére blanche en sortit,peu à peu les quatres Toas se relevèrent.

-Que c'est il passé?Dit Pohatu d'une voix faible.

-Vous ètes sauvé.Fit Takanuva à son tour.

-Takanuva,c'est toi?Demanda Kopaka.

-Et oui.Répliqua Takanuva.

-Regardez,en plus il a le masque de vie!Fit Nuparu Mahri.

-Oui,mais il nous rèste un dernier périple,nous devons tous,détruir les sbires de Makuta.

-OUI!!!!!!!Firent tous les Toas et tout le Matorans.

Grace au masque de vie,Takanuva et ces frères déclarèrent la guerre au force des Ténèbres.
Les sèrviteurs de Makuta se rendirent vite compte que leur maitre n'été plus,alors par leurs colère dévastatrice,ils attaquèrent les Toas.Mais Takanuva pointa le masque vie vers les forces de l'ombre et ce masque créa un immense portaille qui aspira toute le créatures de l'ombre,Makutas,Rahkshi,Bohrok etc.....
Ce portaille projeté une telle lumière résplendissante que le nom de ce récit appartient à ce moment de la guerre.Une fois cette bataille fini,les Toas et les Matorans détruirent toute trace de Makuta,les gros bras reconstruirent les villages et le monuments,tous les ètres Bionicle prié le grand Mata nui,le Grand Takanuva cacha le cube dans lequel été enfèrmé Makuta dans une chambre secrète qui personne j'usqu'à ce jour ne sait ou elle se trouve et bien sur,les Toas réssuscitérent tous les Toas et Matorans décédé.La paie fut enfin revenu mais pas pour longtemps.

FIN

PS:Désolé pour le manque de guillemet,mon ordi ne le marques pas.


Dernière édition par vezon93 le Lun 12 Oct - 11:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shock

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 20
Messages : 3704
Inscrit le : 21/12/2008
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Ven 2 Oct - 16:19

LE REGNE DE FOLIE

Matoro était assis sur la berge.Il observait la dernière beautée de voya-nui:un couché de soleil.Les temps étaient sombres depuis que Zaktan avait prit le contrôle de l'UM presque entier.La faction des skakdi s'agrandissait.La faction ne comportait même plus que des skakdi.D'autres espèces prises aux factions grâce aux balles zamor.Matoro pleura.Ses conditions de vie empiraient.Il devait fuir chaque journées les machines d'Avak qui devenaient de plus en plus performantes.
Matoro se ressaisit.Il ne devait pas se faire abattre par sa déprime.Il se releva puis alla vers la forêt pour trouver une cachette temporaire...

Pendant ce temps,sur metru-nui,les piraka savouraient leurs victoires politiques.
_On pourraient prendre le contrôle du robot UM?demanda thok.
_Impossible,même le masque de vie ne pourrait pas.répondit zaktan.
_Nous avons déjà une grande influence sur le monde!Maintenant nous devons voyager dans l'espace!proposa hakann,même s'il n'avait pas la notion du mot "proposé"...
_Mes machines ne sont pas assez perfectionnés...expliqua avak.
_Perfectionne alors!rétorqua Reidak...
_La ferme!
_Non!Toi la ferme!
_La ferme!
_La ferme!
_Je vais te tuer!
_moi aussi!
Avak et Reidak se battirent...On reconaissait bien le dialogue des piraka.Chaques soirs,ont les entendaient se parler,se disputer,puis se battre,se parler,se disputer,puis se battre,etc etc...Hakann interrompit Avak et Reidak.
_Hummm...Ho non en faite je vais vous laisser.
Avak et Reidak continuèrent donc.Vezok se passa la main du front jusqu'au menton...Il cria:
_On est pas là pour faire les guignoles bande de tarrés!!!!
_Hé,si Avak veut se battre il se bat!D'auilleurs...
Avak se faisait massacrer...Reidak le tua avant qu'il ne put saisir ses armes...
_A...Av...Ava...Atchoum!Avak!!!Je vais te tuer Reidak!
_Hé!D'abord tu touche pas à reidak!Et de plus,on viens de perdre déjà un membre!Ca te suffit pas?!Et si tu touche à Reidak,je te tus aussi!!!
Thok et Zaktan contemplaient la scène.Ils profièrent chacun de ce moment pour se glisser dans la salle ou ils gardaient le masque de vie.
_Zak...Ho!Zaktan!Tiens!je regardais si le masque de vie était toujours là!Ha ben oui il est là!Bon ben...Je pars!
Avant que Thok ne puisse partir,Zaktan le prit par l'épaule.
_Arrête de me prendre pour Reidak.En tout cas je suis content que nous soyons dans une salle isolée car...Je sais que toi tu ne prendras pas par à cette baguarre mortelle,mais que tu te laissera gentilment assassiner...
Thok se débattit,il appela à l'aide.
Hakann s'arrêta brusquement dans la baston.
_Mais c'est Thok?
_Rhooo!Il s'est encore coincé un doigt dans la porte,ou alors Zaktan essait de le tuer...
_Zaktan?ZAKTAN!!!Je vais te tuer!!!
Reidak s'arrêta.
_Moi aussi!!!
Hakann et Reidak foncèrent vers la salle ou était Thok et Zaktan.Le combat était acharné.Thok ne cessait de transformer les bouts de métal de la salle en bras qui essayaient d'imobiliser Zaktan,malgré qu'il puisse se libérer facilement de cs bras mécaniques.Zaktan se transforma en milliers de protodites.Il étouffa Thok.
_ZAKTAN!
Hakann voulu enflammer les protodites qui consituaient Zaktan,mais Zaktan esquiva pour laisser brûler Thok à sa place.Thok fut grillé intégralement...
_Mmmm!
Reidak sauta au dessus de tout le monde pour manger Thok...Un des piraka restant réalisa que ni Vezok ni l'Ignika n'était là à présent.Les trois piraka s'arrêtèrent.
_Le fumier!
_Je vais te tuer!Vezok!
_Pas tant que je serais là!
_La ferme!
_Non,toi la ferme!
Hakann et Reidak reprirent leurs baston...Zaktan,lui,chercha Vezok.
Il entra dans le hangar ou était les prototypes d'Avak.L'un deux était achevé.Zaktan escalada jusqu'en haut de la machine.Il l'activa.Il poursuivit Vezok grâce au radar.Quand il sortit du hangar,il réalisa que Vezok avait prit le contrôle de l'armée de la faction des Skakdi.
_Il vous a trahit!Tuez-le!
_Vezok!Tu va me le payer!
_Hé Hé,payer quoi?
_Grrr...
Zaktan se dissout.Il s'était tellement bien séparé en protodites qu'on ne le voyait plus.Il prit le masque de vie en se rassemblant.Il le mit.
_NON!!!
Une explosion se produisit.Zaktan détenait le masque de vie.On le voyait sur sa tête.Zaktan détenait deux poings dorés faits avec le masque de vie.Zaktan voulu les tester sur Vezok...Vezok fuya.Zaktan allait beaucoup plus vite désormais.Vezok arriva sur la plage et y plongea.Zaktan,lui,courait dessus,ce qui le rendait beaucoup plus rapide.Il plongea à son tour et immobilisa Vezok.
_C'est ça que tu vas me payer!La mort!
Une explosion dorée se produisit dans la mer.Vezok volait en l'air.Il était mort.Il retomba dans l'eau,et coula jusqu'aux abysses...Zaktan fit demi-tour.Il était plus puissant.Quand il arriva devant la plage,il réalisa quelque chose...Les membres de sa faction semblaient normaux.
_Le poison...Il n'agit plus?!
_Non,et c'est toi qui ne va plus agir,tuez-le!!!
Deux chefs de factions arrivèrent.C'était TSO et Teridax.
_v...vous?!Mais qu'est-ce que vous foutez ici?!!
_On vient t'achever...
_Tu vas payer pour ta trahison,Zaktan!
Tso et Teridax foncèrent sur Zaktan.Ils le tuèrent d'un coup,Zaktan prit sous l'effet de la surprise.Le masque tomba dans la mer sans que Teridax ni TSO ne s'en aperçoivent.Hakann tomba de la fenêtre du colisé.Il atterit d'un coup sur le sol.Il se cacha en attendant que le mal passe...
TSO et Teridax récupérèrent leurs troupes,et se quittèrent sans un mot.Hakann sortit de sa cachette,et plongea récupérer le masque...La terre était déserte à présent.

Sur voya-nui,la nouvelle parut tout de suite:les piraka avait été tous retrouvés morts.Matoro bondit de joie,et en pleura de nouveau.Mais cependant,il remarque quelque chose:Les noms des piraka étaient cités,sauf un:celui d'Hakann.

fin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/f58-le-blog-de-shock http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=Kenstorm
vinh9999

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 20
Messages : 667
Inscrit le : 04/07/2009
Pays : Toulouse

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 4 Oct - 9:34




Petit contre-temps

Après la bataille contre Vezon et Kardas les Toa Inika croyait être en possesion du masque de Vie mais c'était sans penser aux Piraka .
Zaktan tira une balle zamor sur le masque de Vie et Vezok le prit au passage.

-Attention ! Les Pirakas ! Cria Toa Jaller Inika.
-Haha... Vous allez tous périr par not... par MA puissance ! S'exprima Vezok en courant vers la sortie.
-Il faut les rattraper. Proposa Kongu Inika.

Une course poursuite s'engagea dans la jungle.
Thok glaça le chemin pour faire glisser les Toas mais Jaller Inika la fit fondre.
Avak tira sur les Toa mais ils évitèrent avec une facilité déconcertante.
Reidak secoua le sol qui trembla et qui fit tomber... tout le monde (même lui) mais ils se relevèrent tous très vite.
Hakann envoya des tirs de magma qui ralentit les Toa de quelque seconde.
Zaktan coupa des branches, beaucoup de branches que Matoro Inika coupa.
Vezok proposa alors de se séparer... C'était sans penser que c'était le bout de la falaise, ils ne pouvaient pas sauter... Ils étaient finit.

Nuparu tira, avec une précision, sur le masque de Vie qui allait tomber de la falaise mais Brutaka l'attrapa quand il fit un saut du bas de la falaise.

-HEIN ! Cria Matoro Inika.

Brutaka fut stoppé net par Axon qui sortit de la forêt et le frapa de toute sa force.
Brutaka réussi à atténuer un peu le coup avec son épée mais sans plus, il fut projeté vers le bas de la falaise.
De la fumée se répandit rapidement.

-Donne moi le masque. Demanda Axon.
-... Vezon !! Cria Brutaka en lançant le masque en direction du dragon libéré.

Vezon réussi à prendre le masque et à s'échapper.

-Non... Dit Jaller Inika désespérément.
* *
*

En rentrant dans leurs base les Piraka et Brutaka était fier de leur trouvaille ou plutôt de luer retrouvaille avec le masque de Vie.

-Hahahahahaha! Bien joué Vezon. Dit Brutaka à Vezon.

Un silence si fit entendre.

-Où est passé Vezon ? Demanda Brutaka aus Piraka.
-Peut être qu'il est partit ? Dit Vezok.
-Et dire que je l'ai libéré de cette prison. Après ce que je lui ai fait il s'enfuit. Grogna Brutaka. Je pars le chercher.

* *
*

Les Toa Inika rentrèrent sur Metru Nui pour demander l'aide aux Toa Nuva.

-Voilà les Inika ! Cria un des gardes.

Le garde ouvrit la porte.

-Mes amis, Toa Inika. Dit Turaga Dume.
-Vousêtes enfin revenue. Réplica Toa Tahu Nuva.
-Mais sans la masque... Prononça doucement Jaller Inika.
-Non... Dit dépourvu Gali Nuva.
-Brutaka est venu en aide aux Piraka... Nous n'avons rien pu faire... Dit kongu Inika.
-Nous sommes revenues pour vous demander votre aide, pouvez vous nous aidez ? Demanda Hahli Inika.
-Nous aurions bien accepter mais ils nous ont battu à plate couture. Dit Lewa Nuva en montrant son katana.
-Et alors, vous êted les Toa Nuva, ce ne sont que de vulgaires Piraka qui ne méritent même pas leurs majuscule. S'il vous plait... Aidez nous. Insista Jaller Inika.
-Compris on va vous aidez. Répondit Tahu Nuva.
-Nous pouvons partir maintenant ? Demanda Nuparu Inika.
-Bien sur. Répondit Onua Nuva.

* *
*

Brutaka était allé voir son maitre : Makuta Teridax.

-Les nouvelles ? Demanda Teridax.
-Mauvaise. Vezon a volé le masque de...
-Vie. Dit une voix.
-Hein ?! Dit surprit Butaka. Vezon ?!
-HAHAHAHAHAH. Rigola Vezon en sortant de sa cachette.
-Tu aurais failli à ta tache si Vezon s'était vraiment enfuit. Allez exterminer ces nouveaux Toa... Ce fut les dernier mot de Teridax avant de rentrer dans sa cachette.

Et les deux coéquipiers partirent... Avec le masque de Vie.

* *
*

-D'après mes déductions, ils devraient venir ici. Dit Kongu Inika.
-Regardez. Dit Tahu Nuva en chuchotant. Les Piraka, Brutaka.
-Je m'occupe de Brutaka ! Cria Axon en sortant de sa cachette et en propulsant Brutaka au loin.
-A l'attaque ! Cria Jaller Inika et Tahu Nuva en même temps.

Hahli avait des maux de tête très puissant. Elle se dirigé vers tout les Piraka et attaqua Vezon quand les maux étaient plus puissant.

-Je te tiens ! Cria Hahli à Vezon en le frappant de plein fouet.

Ce qui fit perdre à Vezon le masque de Vie.
Matoro demanda à Jaller de la lançait le plus fort qu'il puisse car il avait le masque de destinée. Jaller propulsa Matoro vers le masque de Vie et le Toa de glace le prit.

-C'est bon je l'ai ! Dit Matoro à Jaller.
-C'et bon il l'a ! Dit Jaller aux autres.
-On dégage ! Décida Tahu Nuva.

* *
*

La bataille fut "sanglante"(je sais qe les BIONICLE n'ont pas de sang) mais ils l'avaient, ils avaient le masque de Vie.

-Bien joué mon frère. Dit Jaller à Matoro en faisant leur "check".
-Je te renvois le compliment. Dit Matoro à son frère de feu.
-Que devons nous faire ? Demanda Tahu Nuva à Turaga Dume.
-Il faut ue vous alliez à Karda Nui, et mettre le masque de Vie dans le Cordrex. Répondit Turaga Dume aux Toa NUva.
-Comprit. Dirent les Toas Nuva en coeur.

Et ils partirent pour Karda Nui pour sauver l'esprit divin...Mata Nui




Dernière édition par vinh9999 le Ven 9 Oct - 21:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=234
Tanx1774

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 21
Messages : 2939
Inscrit le : 22/04/2009
Pays : France

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 4 Oct - 10:28

La véritable Histoire de Voya Nui


Les Piraka coururent, ils avaient réussi à remonter les 777 marches et ils courraient vers une cachette au cas où les Toa Inika reviendraient. Reidak avait le masque en main. Il n'avait pas vraiment compris pourquoi ils devaient se cacher mais il voulait essayer le masque de vie comme si ce n'était qu'une vulguaire armure matoran. Thok lui, avait d'autres idées en tête :
«A six je n'arriverai pas à me saisir du masque mais avec seulement Reidak j'aurai plus de chances !»
Thok accélera jusqu'à avoir dépassé Avak, Vezok, Hakann et Zaktan. Il était à quelques bios de Reidak. Il tourna la tête et vit un énorme rocher. C'était son jour de chance.Il utilisa son pouvoir qui anima le rocher. Il acceléra jusqu'à avoir dépassé Reidak qui ne comprenait pas vraiment.

« Arghh ! Thok s'est joué de nous !»

Le rocher vivant se dressait face aux 4 Piraka.

Kongu se leva, il était assez sonné. Il réveilla ses compagnons un par un. Hahli n'avait plus mal à la tête. C'était mauvais signe car son Kanohi était adapté à la quête du Masque de Vie. Le pouvoir de son Kanohi est de lui faire des maux de tête selon sa distance avec l'«Ignika». Elle ne ressentait plus rien.
- Le Masque s'est vraiment éloigné, dit Jaller.
- Remontez vite,répondit Nuparu, je pars en éclaireur.
Et en moins de temps qu'il faut pour dire Kikanalo, Nuparu avait remonté les marches en volant. IL sortit et regarda autour de lui. Rien. Les Piraka avaient disparu. Ils devaient être loin maintenant. Hewkii était remonté en premier.
- Où sont-ils ?
Hahli arriva ensuite, elle se concentra. Aidée par son Kanohi elle indiqua l'ouest. Les Toa Inika étaient tous là. Ils foncèrent vers l'ouest. Ils parcourent presque un Kio quand ils virent l'horreur. Un énorme rocher se tenait debout face à eux. Hakann était au sol. Avak était assis, la peur se voyait pour la première fois dans ses yeux. Zaktan était debout, tenant à peine sur ses jambes. Vezok était insconscient sur une pierre. La créature rugissait. Un bruit de pas se fit entendre.
- Qu'est-ce que c'est ? demanda Kongu.
Par une brèche que personne n'avaient vu sortirent 6 Matorans.
- On vous a cherché partout, dit Piruk.
- Vous n'auriez pas dû venir, regardez !
- On fait quoi ?! s'exclama Kazi.
- Un guerrier matoran avec sa famille vivaient dans une cabane en forêt, commenca Velika. Un jour, un Rahi attaqua la famille et le guerrier matoran décida de combattre le monstre. Il tua le Rahi mais perdit son bras au combat.
- J'en ai marre ! cria Kazi. Tu peux pas parler normalement ! On va se faire détruire pas un rocher géant et tu penses à raconter une histoire !
- Velika a raison, rétorqua Dalu, même si certains y restent pendant la bataille, les habitants de Voya Nui seraient sauvés.
Matoro n'attendit aucune consigne, il quitta son corps et avanca vers le rocher vivant. Hahli commentait la scène étant la seule qui pouvait voir le Toa de la glace.
Soudain le rocher s'écroula. Le corps de Matoro se releva.
- Et je n'ai même pas perdu de bras !

Reidak s'arrêta, il était épuisé. Thok s'arrêta à côté de lui. La nuit tombait. Reidak s'apprêtait à mettre le masque quand Thok fit un geste rapide et lui dit que le masque ne fonctionnait pas la nuit, Reidak, stupide, naïf, posa le masque au sol et s'assit en fermant les yeux.
Thok n'était pas un des meilleurs Piraka que par son intelligence mais aussi par sa vitesse. Thok attendit l'opportunité, Reidak pensait en regardant le paysage. Thok saisit le masque et courru bizarrement vers l'endroit où il avait animé le rocher géant. Il était convaincu d'y rencontrer 4 cadavres de Piraka tout frais et se ferait un plaisir de marcher sur celui de Zaktan.
Hahli commencait à se plaindre de maux de tête.
- Génial ! Elle a mal au crâne ! fit Kazi, euh, enfin je veux dire ça va ?
- Tu t'es bien rattrapé, rétorqua Balta en souriant.
- J'ai de plus en plus mal, le masque se rapproche.
- Si le masque se rapproche, dit Hewkii, alors son possesseur devra traverser cette vallée !
- Je crois que j'ai une idée, fit Matoro.

Les Toa Inika et les Matorans s'étaient cachés un peu partout derrière les rochers.

Thok allait arriver. Il avait perdu son bras il y a quelques secondes. Un énorme rocher lui avait été lancé dessus. C'était Reidak. Il avait beau être un crétin il était le plus fort Piraka. Thok avait eu de la chance dans sa malchance car la pierre n'avait emporté que son bras. C'était à un doigt de son crâne. Enfin il était pressé de retrouver ses "alliés" qu'il détestait. Il pénétra dans la vallée. Kongu pénétra son esprit.

« Mais où sont leurs corps ? C'était ici non ?! »
Hewkii prit son lanceur de balle Zamor. Avec son masque de précision c'était gagné. Il tira juste au moment où une silhouette apparu. Il avait vu la forme du personnage seulement après son tir. Et il l'avait reconnu.

- A l'attaque !

12 guerriers allèrent vers le Piraka. Il était cerné, c'était fini. Non. 5 guerriers arrivèrent. Les Toa Inika ne les reconnaissaient pas tellement que la nuit était sombre. Ils pensaient que c'était les Piraka. Ils se trompaient. Seul Hewkii avait compris mais la stupeur l'avait terrifié. Il avait tué Tahu Nuva.

Les Toa Inika combattaient les Toa Nuva mais personne ne le savait. Kongu l'apprit. Il lut les pensées d'un adversaire: «  Ces Piraka sont très puissants ! »

Il s'arrêta net. Il cria à Jaller de faire une flamme au bout de son épée. Jaller exécuta. Horreur. Chacun vu se dessiner le paysage. Tahu, Pohatu et Onua étaient à terre. Hahli hurlait de douleur. Le Masque était là. A deux pas. Thok était là aussi, mais sans vie. La perte de son bras et un coup d'épée l'ont achevé. Il avait le Masque à côté de la main. Matoro le saisit. Tout le monde était blessé. Tahu était mort.

***************

Cela faisait trois jours que les Matorans travaillaient sur les capsules. Ils avaient ordre d'en créer 18. 6 pour les Toa Inika. 6 pour les Matorans qui les accompagnèrent et 6 pour les Toa Nuva. Enfin, un mois plus tard, ils étaient prêt à retourner sur Metru Nui. Avec un Toa Nuva décédé un autre qui ne refoulut jamais le sol de Metru Nui mourrant dans le voyage. Mais maintenant ils possédaient l'objet tristement célèbre qu'est le Masque de Vie. Mata Nui était sauvé.


By Kazi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.dailymotion.com/NewKopakaCorporation1774 http://www.bionifigs.com/le-blog-de-kazi-f71/
Sonic

avatar

Membre du Panthéon
Membre du Panthéon

Masculin Age : 25
Messages : 2532
Inscrit le : 21/03/2007
Pays : France

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Ven 9 Oct - 23:24

Je vous fais parvenir la Fan Fiction d' Onu@ qui n'a pas eu le temps de la poster sur le DSA pour le concours.

La voici donc :



BATAILLE POUR LE MASQUE DE VIE


Le masque de vie. Source de pouvoir incroyable, mais également source de convoitises.
Il y a 6 lunes, une bataille acharnée opposa nos protecteurs Toa au maléfiques pirakas.
Cette lutte sans merci pour le masque , fit même intervenir de puissants titans.
Au terme d'une course sans merci vers le masque de vie,les toas s'inclinèrent, les Pirakas émergèrent.
Effectivement, alors que vezon fut vaincu par les toas, leurs alter ego maléfiques attaquèrent par surprise les héros épuisés par leur combat précédent et les mirent au tapis.
Par la suite, les Pirakas s'emparèrent du masque, et le visage entier de l'Univers Matoran fut redessiné.

Cependant, les Pirakas s'y virent dans l'incapacité d'utiliser correctement le masque, n'étant pas habitués à en posséder. Ils l'utilisèrent alors de façon aléatoire, tantôt créant des choses monstrueuses, tantôt faisant disparaître des choses fabuleuses.

C'est ainsi que Axonn, Brutaka, La majeure partie des Matukas et quasiment tout les Dark Hunters furent détruits.

Les matorans furent réduits en esclavage.

Mais, le masque provoqua la jalousie au sein même des Pirakas. Aussi, ils luttèrent entre eux pour savoir qui garderait le masque, et finalement Vezok se l'apropria complètement et fit enfermer ses semblables.

Sa puissance était alors indiscutable, le masque de vie sa meilleure arme.

Dans l'ombre de ce nouveau reigne, les survivants Toas préparèrent une tentative de renversement. Il y avait Lewa, Hali, Tahu, Jaller, Onua, Pohatu, Matoro, Kopaka et Takanuva. Tout les autres avaient été tué par les Pirakas.
Ces derniers toas parvinrent à ramener quelques torans à la raison , et les rallier à leur cause.
Il y eut aussi une poignée de chasseur de l'Ombre désireux de venger la mort du Ténébreux, qui choisirent de ravaler temporairement leur haine contre les toas, pour battre un ennemi commun.

Les makutas ne donnèrent plus aucun signe de vie.

A présent, la petite armée vennait de poser les pieds sur l'ïle de Vezok : La Terre Forteresse.

Après avoir arpenté les petits chemins, à l'abri des arbres, ils furent rendus au pied du palais Piraka.

Tahu, qui avait prit la tête des opérations avec Takanuva, faisait un dernier débrifing.

"- Voilà comment cela va se dérouler. D'après quelques matorans infiltrés, nous savons que la salle où siège Vezok et le masque de Vie n'est pas gardée. Cela veut donc dire qu'il n'y a que le Piraka à l'intérieur.AHAHAHA

Il se tourna vers les Dark Hunter.

-Votre rôle dans cette mission sera de créer une ouverture pour les toas. Les matorans déjà infiltrés sèmeront également le trouble dans le palais, afin de faciliter notre progression.

Il s'adressa aux derniers toas:

-Mes frères. Notre rôle est simple. Pendant que les Dark Hunter retiennent l'ennemi, nous attaquerons Vezok. Il aura l'avantage de l'arme, nous, l'avantage du nombre. Nous devons le vaincre, et récupérer le masque.

Un Dark Hunter s'interposa:

-Et ensuite? Vous aurez le masque, et vous en profiterez pour nous détruire? Pourquoi ne serait-ce pas à nous de récupérer l'Inika?

-Pour la simple et bonne raison, que vous dark hunters êtes bien plus perfomants en combat que nous. Votre rôle de bouclier est très important. Lorsque nous aurons le masque, nous nous repartirons chacun de notre côté, reconstruire nos royaumes détruits respectifs.

Le Dark Hunter parût perplexe, mais n'ajouta rien.
Tahu regarda tout le monde tour à tour.

-C'est partit! cria -t-il.

Tout les toas se mirent au garde à vous:
"Union, Devoir, Destinée!!!"

Les Dark Hunter en firent de même:
"Pour l'avènement des Chasseurs de l'Ombre! Pour Shadowed One!"

************************************************************************************************************

Le plan se déroula sans encombre. Les Dark Hunter furent très efficaces, et les matorans furent au rendez vous.

Les Toas atteignirent la salle de Vezok.

Ce dernier était assis sur un trône.

-Tiens tiens... Voici donc les derniers toas... Vous vous jettez directement dans votre tombe!!! HAHAHAHAHAHA!!!!

-N'y compte pas trop Vezok! répliqua Takanuva. Nous n'avons pas prévu de perdre.

Vezok se leva alors doucement, et brandit un septre sur lequel était fixé le masque de Vie.

-Voici ce que vous cherchez. Venez me le prendre!

Onua et Pohatu s'élancèrent vers Vezok, pendant que Lewa et Tahu les couvraient grâce à leurs pouvoirs élémentaires.

Vezok utilisa le masque et créa un bouclier, puis une lame solide qui lui permit de repousser l'assaut.

-Pauvres Toas. L'inika est mien, vous ne pourrez rien contre sa puissance.

Les Toas luttèrent tant bien que mal, mais tout leurs assauts furent repoussés.
Vezok tua la pluparet de l'équipe, si bien qu'il ne resta plus que Takanuva, Matoro, Onua et Hali encore en vie, mais gravement affaiblis.

Vezok Jubila:

-HAHAHAHA Vous allez périr maintenant, C'est la fin des....

Une vitre se brisa, une main rouge attrapa Vezok et le plaqua sur le mur d'en face. Il se dégagea grâce aux pouvoirs du masque.
Un être entra par la fenêtre brisée. La main rouge retourna dans son corps.
C'était Teridax.

-Hum... Toas, vous avez échoué semblerait-il. Dark Hunters, Makutas, Matorans. Notre sort est aujourd'hui lié. Le masque de vie doit être mien.

Il pointa Vezok du doigt.

-Piraka! Tu n'est pas digne de porter un tel objet. Tu va périr sous mes coups.

Une lutte s'engagea entre les deux seigneurs.
Durant ce temps, les toas se relevèrent, tant bien que mal et assistèrent, impuissants au combat.

Matoro regarda le masque de vie. Puis il regarda ses frères.

-Je suis désolé, je crois avoir trouvé ma destinée. Je vais vous quitter.

Avant que les toas ne purent dire quelque chose, Matoro se leva et bondit sur l'arme de Vezok pour en arracher le masque.
Le piraka , trop emporté par sa lutte, ne vit pas le toa venir, et ce dernier parvint à s'emparer du masque.

Matoro fit alors un bond en arrière. Tous le regardaient à présent.

-C'est fini Vezok...

Il porta le masque à son visage. Son corps tout entier se mit alors à rayonner, puis un faisceau lumineux sorit de son corps et vint se planter dans celui de Vezok.

Une voix retentit.

-Punnis seront les fautifs!!!!

Vezon fut transformé en lumière, et disparut.
L'édifice entier se mit à trembler.

- Il faut fuir!!!!! Hurla Hali.

Mais ce fut trop tard. Le palais explosa.
************************************************************************************************************

Quand Takanuva revint à lui, il était au milieu d'un champ de ruines.
Il y avait à ses cotés Onua et Hali. Un peu plus loin, il subsistait quelques chasseurs de l'ombre, tout au plus une dizaine. puis, encore un peu plus loin, Teridax était debout et regardait le ciel.
Takanuva, intrigué regarda à son tour, et apercut le masque de vie, flottant parmis les nuages.

*Matoro* pensa-t-il.

Les masque disparut à son tour.

************************************************************************************************************

La vie avait reprit sur Metru nui. Seule Onu-Metru était habitée. Il restait peu de torans, et les trois toas subsitants veillient à ce que l'ordre règne.

Les Dark Hunter avaient regagné leur patrie d'origine et ne fesaient plus parler d'eux.

Teridax avait également disparu. Probalment pour mieux revenir.

La course au masque de vie, avait littéralement modifié la face du monde.
Les survivants se relevèrent tant bien que mal, pour poursuivre leur destinée.

De là haut, Matoro les observait. Il était devenu, lumière, il s'était sacrifié pour préserver ses semblables.
************************************************************************************************************
Dans les ruines du palais, il n'y avait plus personne. Du moins, c'est ce que tout le monde pensait. Car si vous y serez allé, quelques jours après le combat, vous auriez pu apercevoir cinq personnes en sortir. Cinq personnages à l'allure de toas, mais au comportement bestial.
Vous auriez vus.... Les Cinq Pirakas!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://bionicle-universe.forums-rpg.com/profile.forum?mode=viewprofile&u=2
Irax

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 22
Messages : 802
Inscrit le : 01/03/2009
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 11 Oct - 11:40

Bon, a mon tour de poster ma fic.

Trop marché


Au début on se sent plus fort.
Maintenant, du réconfort,
Plus que d'exploits d'alors,
Il m'en faut.
C'est pourquoi je ne dors.

Unité,
Vain mot venu d'en haut,
Destinée,
Je ne sais plus y croire.
Devoir,
J'ai essayé;
Ca n'a pas marché.

Ô Grand Esprit!
Qui nous dictait ta volonté.
Autrefois je la vit,
Maintenant, j'ai trop marché;
Trop souffert;
Trop tué;
Trop souillé ma propre terre.

Ton univers est perdu.
A cause de six Skakdis,
Qui nous ont vaincus.
Désormais, seule; ta petite fille appelle.
Mais ne viennent
Vers elle,
Que des zombis.
Ses anciens amis.
Elle doit fuir.
Toujours fuir.
Ils la pourchassent.
Abandonnée elle ressasse,
Des souvenirs qui la font souffrir.
Viens a elle.

Seule que peut-elle?
A part courir,
Se souvenir,
Et pleurer.
Elle a tué.
Des Matorans,
Qui n'avaient rien faits.
Que de voir leur esprit défait.
Elle a vu le propriétaire du Krakhan
Mourir.
Il croyait pouvoir en rire.
Ta petite fille ne le fait plus.
Elle a faillit
Supplantée par 6 skakdis.
Ton Univers est perdu.

Gali
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.bionifigs.com/le-blog-d-irax-f67/
Antello

avatar

Ambianceur Confirmé
Ambianceur Confirmé

Masculin Age : 20
Messages : 837
Inscrit le : 13/02/2009
BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 11 Oct - 20:38

La vengeance maléfique
« Et si pour changer les gentils perdaient à la fin ? »


Prologue

Il faisait nuit sur Voya-Nui. Ou du moins, c’est ce que les Toa Inika pensaient. A vrai dire, il ne pensaient déjà plus à grand chose et ne penseraient sans doute jamais plus du tout. Et d’ailleurs, il n’y avait presque plus assez de Toa Inika pour que l’on puisse encore parler d’eux sous ce nom. Kongu ferma les œils. Il se demandait pourquoi le destin était si cruel, et soupira, le cœur gros. Tout ce qui lui restait, maintenant, c’était sa vie. Et encore, sa vie, le Piraka allaient lui la prendre. En définitive, tout ce qui lui restait, c’était le poids de ses souvenirs…

Chapitre 1 : la Chambre

« J’ai un mauvais pressentiment.
- T’inquiètes, on te rassures, t’es pas le seul ! répliqua Nuparu. »
Les six Toa Inika approchaient de la porte de la Chambre. Chacun s’attendait à voir quelque chose d’horrible derrière, et tous se réconfortèrent d’un regard. Ils serrèrent les dents, franchirent la porte, et découvrirent la chose la plus horrible qu’on ne puisse imaginer. Il n’y avait…. Rien. Mais rien. Ab-so-lu-ment rien. Il y avait un bassin de lave, avec une jetée. Personne, mais surtout, aucune trace du masque de vie. C’était horrible. Pas de masque signifiait l’impossibilité de regénérer Mata Nui. Mais si les Toa avaient su ce qui allait arriver, il se seraient cru au bal de la Saint Valentin. Ils regardèrent partout, mais il n’y avait vraiment rien.

Soudain, Hali s’écria :
« Là-bas ! regardez ! il y a quelque chose ! »
Les autres scrutèrent l’endroit qu’elle désignait du doigt, et remarquèrent que la lave refluait d’un point. Une énorme patte griffue et poilue en sortit, bientôt suivie par le reste du corps. La monstrueuse créature était apparentée aux Fikou, mais elle était énorme. Les Toa ressaisirent leurs armes et regardèrent leurs nouveaux adversaires. L’abominable créature était chevauché par un être peut-être encore plus cruel et dément qu’elle. Il était presque entièrement noir, et portait une cape déchirée de la même couleur. Mais surtout, il portait le Kanohi Ignika. Il regarda les Toa qui n’en menait pas large, et déclara :

« Tient, tient, tient, de la visite… Mais je me présente, je suis Vezon et voici ma monture Fenrakk. Et vous venez pour… le Masque de Vie. »
Aucun des Toa ne répondit. Il se déployèrent lentement en demi-cercle, sans cesser de pointer leurs armes sur la créature. Tous avaient entendus les accents de folie de la voix de Vezon.

Chapitre 2 : le double

Les protagonistes s’observaient. Les Toa maîtrisaient difficilement leur appréhension. Jaller évaluait le terrain et murmurait ses ordres aux autres. Hewkii, lui, était dégoûté par la lave : La lave, c’est du roc fondu. Je n’aime pas ça. Vezon était étonnement calme. Peut-être pensait-il que les Toa seraient des adversaires à sa mesure. Le Toa de l’Anarchie, comme il aimait s’appeler dans ses heures perdues, retenait sa monture à grand peine. Fenrakk, lui, ne pensait qu’a une seule chose : manger ! Et les Toa qu’il avait devant lui étaient les mieux placés pour remplir son estomac.
Vezon fronça les sourcils.
« Quoi ? Déjà ? Se battre ? Non, attendez. Il y a encore quelques personnes qui doivent arriver. Ils sont en retard. Nous pourrions faire un petit jeu en attendant… »

Les Toa marquèrent un temps d’arrêt, étonnés. Soit ce Vezon était carrément fou, soit il en savait un peu plus qu’il n’en laissait l’air, ou même sans doute les deux… Mais hélas, les retardataires ne se firent pas attendre. Les Toa se regroupèrent, laissant Vezon. Comme chacun s’en doutait, les nouveaux arrivants n’étaient que les Piraka. Ceux-ci étaient entrain de descendre l’escalier et pilèrent net devant les Toa, Vezon, et Fenrakk. Reidak, qui était à la traîne, arriva en courant. Il trébucha sur Hakann qui était devant lui, et dérapa. Un petit connecteur se désenclencha de son armure et se mit à rouler. Il tomba avec un petit grésillement dans la lave. Personne ne pipa mot en regardant le mince filet de vapeur qui s’éleva de l’endroit où le connecteur était tombé. Reidak grogna en se serrant le coude. Bah, se dit Hakann, le reste du corps suivra bientôt !

Vezon était aux anges. Lui qui ne recevait habituellement que très peu de visiteurs, voilà qu’il en venait douze d’un coup, des Toa et ses amis les Piraka ! Enfin, il pourrait s’amuser. Mais le demi-Skadi voyait bien que ses invités ne s’amusaient pas du tout. D’ailleurs, les Toa étaient tout sauf joyeux. Avoir la mort en face de soi n’a rien de très comique, vous savez ( essayez ). Vezok enclencha son harpon, et un curieux bourdonnement en sortit. Il pointa son arme vers Vezon et sourit.
« Vois-tu, double, il y a longtemps que j’attends notre rencontre. En partie pour reprendre ce que tu m’a volé, en partie pour récupérer… autre chose. »
Avak donna un coup de coude à Hakann :
« On ne vas pas le laisser combattre Vezon tout seul ?
- Je crois que Vezok à besoins de s’amuser de temps en temps. Laissons-lui ce… plaisir »

Le Piraka bleu se retourna vers ses compagnons, leur demandant d’un coup d’œil de venir se joindre à lui. Aucun des Skadi ne bougea. Vezok déglutit péniblement et sembla perdre d’un coup toute son assurance. Il avait manifestement compté sur l’intervention de ses semblables dans le combat, et commençait déjà à douter non pas de ses chances de réussite mais de ses chances de survie. Il regarda les Toa, qui ne firent aucun mouvement. De toute évidence, se dit Vezok, ils assisteront tous à ma mort comme si j’étais un Fikou… Si je meurs. Zaktan connaissait pas mal de techniques de combat et connaissait les capacités de Vezok. Aussi savait-il que seul, le Piraka n’avait aucune chances de s’en sortir. Zaktan n’en bougea pas pour autant.

Vezok se plaça face à Vezon et tira sans avertissement. Tout ce passa très vite. Pour mieux comprendre, je vais décrire la scène au ralenti. Donc Vezok tira, et en même temps bondit sur le côté, empoigna Hakann et le projeta de toutes ses forces sur Fenrakk. Vezon se baissa pour esquiver le tir et le laser explosa contre la voûte. Plusieurs stalactites se détachèrent et fondirent dans la lave. Une grosse fissure était apparue au plafond. Hakann fut projeté en plein dans la gueule de Fenrakk, celle-ci ne se fit pas prier et referma les machoires. Un horrible craquement de Protosteel cassé rententit. Hali ne put réprimer un frisson de dégoût et de peur.

Zaktan et Jaller, en bons leaders qu’ils étaient, évaluèrent immédiatement les chances de leurs équipes. Ils trouvèrent en même temps la seule solution – et si encore on pouvait appeler cela une solution- et l’exposèrent simultanément à leurs coéquipiers :
« On a qu’une solution, il faut s’allier avec… eux. »

Chapitre 3 : Combat

Les Toa et les Piraka s’observèrent. Puis, d’un même mouvement ils se jetèrent sur Vezon et Fenrakk. Pour chacun d’entres eux, les règles étaient claires. On bat Vezon, puis advienne que pourra. Ce qui causa la perte des deux équipes, ce fut que tous surveillaient leur voisin pour vérifier qu’il ne tenterait pas de s’emparer du masque.
Au bout d’une heure, les Toa Inika et les Piraka se retirèrent. Hewkii était grièvement blessé, mais les autres Toa n’avaient pas de blessures trop graves. Chez les Piraka, les dégâts étaient à peu près équivalents. Thok s’était fait brûler par la lave, et sa vie était en danger. Kaktan avait perdu quelques protides lors du combat, mais le supportait. Les Toa et leurs "alliés" se concertèrent un moment puis repartirent à l’assaut. Mais cette fois-ci, ils avaient un plan.

Avak se concentra et créa une cage autour de Vezon et Fenrakk, mais il remarqua bien vite un problème. Il chuchota à Zaktan :
« Je ne peux pas créer de cage parfaite autour de lui. Il n’y a pas de pouvoir diamétralement opposé à celui de la vie. Ma cage le retiendra, mais pas encore très longtemps. De toute manière, dès qu’il se libérera, on aura quelques secondes avant qu’il recouvre ses esprits.
- Penses-tu pouvoir les emprisonner, eux, dit-il en désignant du menton les Toa ?
- Oui, aucun problème pour ça.
- Très bien. Reste à l’écart du combat. Dès que nous aurons neutralisé Vezon, occupes-toi d’eux. »

En effet, Vezon ne tarda pas à se libérer. Les Toa et les Piraka unirent alors leurs pouvoirs et tirèrent de toutes leurs armes sur les deux gardiens. Une fumée dense masqua ensuite la scène pendant plusieurs minutes. Quand elle se dissipa, il n’y avait plus aucune trace de Vezon et de sa monture. Nos amis regardèrent partout, craignant de les avoir désintégrés. Kongu détecta une augmentation subtile de la chaleur dans la salle. Il se tourna vers la lave et découvrit un tourbillon de magma d’où sortait de grosses bulles de gaz. Il cria et ses compagnons virent le rejoindre. Le tourbillon enfla de plus en plus en quelque chose commença à en sortir. On distingua des ailes puis un corps et une tête. Un monstrueux dragon venait d’émerger de la lave, avec sur son dos Vezon.

« C’était pas prévu, ça, dit Nuparu »
Même en période de crise, il ne pouvait s’empêcher de plaisanter, et personne ne lui répondit. Jaller sût immédiatement ce qu’il fallait faire. Il prit une Zamor spéciale que lui avait donné Axonn, et fit feu sur le dragon. Personne ne distingua le sourire qu’eût Vezon en faisant jaillir une langue de lave qui happa le projectile.

« Maintenant, nous pouvons agréablement parler. Déjà, je voudrais dire à mon double que nous sommes deux alors que nous ne devrions être qu’un, mais que comme nous sommes deux il faut que l’un disparaisse pour que l’autre soit un. En définitive, le destin à décidé que tu serais l’un et moi l’autre. Pour résumer, tu vas disparaître. Tes dernières volontés ?
- Mais je… Que… Tu… bafouilla le pauvre Vezok ahuri.
- Très bien. Maintenant, adieu, Vezok. »
Vezon saisit sa lance et fusionna Vezok à lui même. Leur fusion ne redevint pas le Vezok initial, mais Vezon se retrouva avec tout ce qui lui manquait, et Vezok mourut.

Vezon attaqua d’une décharge psychique énorme les Piraka en faisant immédiatement ses esclaves. Il assomma d’une autre décharge les Toa Inika puis les fit emprisonner par Avak.
« Un temps nouveau commence alors, un temps magnifique, un temps où je régnerais, le temps de Vezon commence ! »

Chapitre 4 : suite et fin

Vezon trouva le moyen en sacrifiant Thok et Hewkii, déjà mourants, de faire en sorte que Mata Nui retombe dans un état végétatif sans mourir. Il asservit ensuite les Makuta, puis le reste de son univers dont il se rendit le maître incontesté, mais surtout incontestable. Mais les Toa Inika, que devinrent-ils après le combat?

Epilogue

Ils étaient enfermés. Kongu, le seul encore conscient, vit arriver les Piraka. Ceux-ci emportèrent les corps des Toa au sommet du Valmaï et les attachèrent à des pierres dressées. Ils quittèrent ensuite l’île avec le reste de la population matorane. Les Toa Inika se réveillèrent les uns après les autres, trouvant un peu de réconfort dans le regard des autres. Ils étaient tous très calme. Soudain, un grondement se fit entendre. Une lueur rougeâtre de fin du monde monta des entrailles de l’île, et le volcan explosa.



Fin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Strakky

avatar

Membre d'Élite
Membre d'Élite

Masculin Age : 66
Messages : 1557
Inscrit le : 11/06/2009
Pays : Atlantide

BIONICLE
Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Dim 11 Oct - 23:03

Et si le plan marchait sur ses inventeurs ?



Nous sommes à Voya-Nui… Ou les ô combien Infâmes Piraka sèment le malheur, la terreur et l’ombre, où les pauvre Matorans subissent leur horrible sort… Mais, les six infâmes Piraka ne savent pas que six héros, Les Toa Inika allaient venir pour récupérer le légendaire Masque de la Vie… Mais, même au cours de cette histoire, ils l’apprendront, et ne seront point au bout de leurs surprises… Absolument pas.

Zaktan : Hey… Ce masque de vie est a notre porté à présent. La seule chose qui nous manque est de le trouver… Tout sur notre passage sera un ennemi. Nous les exterminerons, tels de fichus insectes ignorants.

Les infâmes Piraka avancèrent dans la jungle de Voya-Nui, tel un tigre à la recherche de sa proie. Ils arrivèrent dans une zone inconnue, et tombèrent en face des six héros… Six Toa… Les Toa Ignika. Hakann s’approchèrent rapidement et dangereusement de Hewkii… Hewkii et Hakann s’engagèrent dans un combat déchaîné .LesToa Ignika n’essayèrent même pas de parler avec les infâmes et cruels Piraka
Matoro vint alors les aider et ensembles, ils réussirent à battre Hakann qui recula en jetant un Zamor.

Ils continuèrent leur route dans Voya-Nui, parmi tous ces malheurs… Les infâmes Piraka ont réussi à A… A trouver l’incroyable Masque de la Vie. Ils le prirent à l’aide d’un objet . Ils se mirent à rirent en emportant le Masque de la Vie…En arrivant à leur « base », ils se regardèrent tous d’un air méfiant, car, comme vous le savez, les Piraka ont tous le même « plan », celui de tuer tous les autres Piraka,une fois le Masque de la Vie retrouvé…
Et ce moment ne serait tarder… Soudain, Zaktan brandit son horrible trident et le pointa vers Vezok, qui à son tour, le pointa sur Hakann, qui en fit de même en direction de Thok, … Ils faisaient un cercle, chacun pointait son arme vers l’autre…

Vezok : Pourquoi as-tu fait ça, Zaktan ? Hein… P… POURQUOI ?!!

Zaktan : Hmm… Haha… Tu poses cette question insignifiante… Et toi, alors, pourquoi l’as-tu fais ? …

Thok : Fermez-la ! Il suffit que je tire pour que Reidak meurt !

Vezok : Haha… Et qu’est ce qu’on en a à faire, dis-moi ?

Reidak : … Bien, vous l’aurez voulu.

Reidak prit un… Un taureau de bois, énorme en guise d’armert dr précipita sur Vezok pour lui asséner des coups… Vezok, a l’aide d’un énorme jet d’eau, lançait son puissant jet sur Hakann… Thok essayait d’écraser des mouches… Zaktan, s’amusait comme un fou avec son trident gigantesque… Quand à Hakann, il lançait n’importe ou et n’importe comment des jets de lave.
En bref, les six Piraka s’étaient engagés dans une rude bataille mais aussi délirante qu’inutile
.

Zaktan : STOOOOOP !!! Arrêtons cette fichue… bataille !

Tous les Piraka sauf Zaktan : … D’accord !
Les Piraka se dirigèrent maintenant vers une autre partie de l’île. Ils avancèrent sans explication, sans doute pour faire passer le temps, puis ils arrivèrent devant deux Gardiens… Deux puissants gardiens nommés Axonn et Brutaka. Les Piraka tentèrent de communiquer avec eux. Ils parlèrent… Parlèrent… Parlèrent et au bout d’un certain temps, les Piraka finirent par tromper les gardien.Un des deux Gardien, après réflexion, décida de rejoindre les ô infâmes Piraka. Il empoigna fermement son arme dans ses mains, baissa la tête et souleva son arme et frappa violemment le gardien qui ne voulait pas les suivre. Le gardien qui avait choisi de se joindre aux Piraka était … Axonn. Les Piraka se dirigeaient maintenant vers l’autre bout de l’ile, un endroit tout aussi horrible que lorsqu’ils avaient rencontré les Toa Inika, qui pour la seconde fois se retrouvèrent face a eux.

Kongu : A… Axonn ?! Tu… Tu les as capturés ?

Axonn : …

Jaller : N.. N… Ne me dis pas que… !!

Axonn : Si…

Matoro : Tu nous as trahi !!

Dès lors , un nouveau combat entre les Toa Inika et les Piraka alliés a Axonn se préparaient. Les Toa Inika se mirent en groupe et préparèrent leurs armes, les Piraka en firent de même. Nuparu fonca comme une flèche sur Hakann, et lui donna un coup d’épée. Hakann para le coup avec difficulté puis envoya Nuparu Inika à terre. Le combat fut acharné et les seuls encore debout étaient Axonn et Matoro. Ils se combattirent sans relâche, ce qui n’était pas habituel pour Matoro et Axonn ! Axonn n’était pourtant pas un Piraka, il avait beau être de leur côté, il n’était pas aussi machiavélique que ses compagnons. Axonn avait emmené les six Toa Inika, alors qu’ils étaient encore inconscients et décida avec les Pirakas de rentrer à la base. C’est à cet instant précis qu’ ils aperçurent une lueur multicolore, et en s’approchant dans sa direction , ils virent surgir une centaine de Matorans…
Puis, un des Matorans se mit à hurler :

A L’ATTAAAAAAAAAQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Au même instant une déferlante de Matorans se déploya en direction des
Piraka et d’Axonn se sentant impuissants face à l’ennemi, se mirent à courir pour se mettre à l’abri, mais quand Hakann aperçut Brutaka, il l’éjecta d’un coup de lance, puis se jeta sur son adversaire d’un air terrifiant, le serra de toutes ses forces par le cou et lui dit avec un regard plein de haine… :

Brutaka : Tu vas mourir comme le reste de ces brutes!!

Hakann : Grr…Grrôôhhhhhaaa !!!!! Arrr… Arr… Argh……..

C’est ainsi que Hakann périt sous la poigne de Brutaka…
Brutaka continuait à avancer, quand il se retrouva en face de Vezok.Le téméraire qui toisa Brutaka, avec un regard terrifiant, son sourire hideux prenait possession de son visage.
Vezok attaqua par surprise, Brutaka lui rendit avec une force décuplée Terrifié par cet adversaire invincible, Vezok s’enfuit, à ’autre bout du campement pour aller chercher de l’aide. Brutaka qui observait la scène, tenta de tendre un piège, mais Vezok l’évita de justesse, puis bondit sur les Piraka survivants…


*
* *

[…]

Nous nous retrouvons à Voya Nui sur un pont délabré….

Tous les Piraka sont mort, sauf un, un seul, qui a réussi à s’échapper de la terrifiante colère de Brutaka. Qui est-ce ? C’est l’infâme Reidak. Axonn, terrible guerrier, mort par puissance de Brutaka. Les Toa Inika avaient connu le même sortpuisqu’il ne restait que deux Toa Inika en vie, Matoro et Jaller.
Mais Reidak était désormais en possession du Masque de la Vie.Reidak ne sait pas que deux Toa Inika Matoro et Jaller sont cachés à quelques mètres de lui et l’observe…
Reidak et Kanohi, réfléchissent…. À quoi ? À quel plan ? Une nouvelle stratégie ?À quel « abomination » ? Reidak comtemplait son reflet dans la rivière, sans bouger pendant que les deux Toa Inika le regardait d’un un air stupéfait… Si ces trois Guerriers audacieux étaient encore en vie, c’était un coup de chance et non pas grâce à leur force.

Les deux Toa Inika, bien décidés à mettre terme à la vie de Piraka, avait élaboré un plan afin de l’attraper avec une corde et de l’enfermer à jamais, dans un boîte en titane qu’ils jetteraient à l’eau. Matoro et Jaller guettaient Reidak qui avancait droit dans le piège…Et Reidak se fît enfermer dans une boîte de Métal indestructible avec le masque de la Vie.et se sentit projeté du haut du pont dans le fleuve… De Voya-Nui !!
Les Toa Inika, poussaient des cris de joies en se précipitant sur le pont pour admirer la caisse qui gisait au fond de l’eau avec Reidak, prisonnier comme un fauve en cage. Les Toa Inika riaient, d’une telle situation. Cependant le plan avait une faille, ce que les Toa Inika n’avaient pas prévu !! La corde s’enroula autour de Matoro et Jaller, et les fit tomber dans l’eau, la partie la plus importante de leurs armure se détruisit.
Ainsi Les deux Héros, Toa Inika périrent, et l’on entendait les échos de la voix de Reidak qui appelait « Hého ??!!?!!! »... Ce bruit résonna dans sa boite au fond de l’eau, avec à ses côtés le précieux Masque de la Vie que Reidak osa toucher. Une énorme lumière transperça les murs de la « boîte » et d’un coup, bras équipé de trois lanceurs Zamor fit apparition, puis un autre bras similaire apparaissait à son tour… Reidak s’était transformé, en un montre bien pire que vous pouvez imaginer, prêt à détruire tout ce qui osera se mettre sur son passage… Pourquoi le Maque de Vie a-t-il décidé de mettre Reidak dans une telle forme ?! Personne ne la jamais vu.

Fin.

Le titre, racontait une partie de la fin ce cet histoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toa Protodermis

avatar

Vétéran du Forum
Vétéran du Forum

Masculin Age : 22
Messages : 2090
Inscrit le : 01/05/2008
Pays : Tunisie

Message(Ancre) Sujet: Re: [Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9 Lun 12 Oct - 0:25

Voilà (enfin) ma fic'...

______________________________________________________________________________

Jaller et le sceptre de l’Ordre de Mata-nui


Tahu était un jeune matoran plein d’ambition, après sa formation, il reçut la charge de la bibliothèque du quartier des masques de Ta-Metru. Un local plutôt modeste mais confortable, qui était chaque jour complétée par des voisins et étrangers…
Il portait grand soin à sa bibliothèque, il semblait la considérer comme vivante…Sa passion était grande, et ses clients amoureux comme lui de la littérature…

Le matin, un généreux Turaga, du nom de Jaller, lui vendit un ouvrage intitulé «Zaktan, génie communiste ou dictateur d’autrefois ?» ainsi qu’une petite pile de protopapier manuscrit. A présent, notre petit matoran était transporté par la lecture de cette paperasse vieillie, d’ailleurs, les lignes importantes du manuscrit vous sont de suite contées :

Citation :
Ô toa eternels, ô peuple de l’ancien temps, souvenez-vous des temps archaïques, avant le réveil de l’esprit divin, lorsque sur l’île de Voya Nui, le destin de l’univers matoran fut joué…Du réveil du Dragon Kardas, ou encore de l’avènement de Zaktan…
[…]
La datation de ces notes est récente, c’est la datation du Tour des Metru, le Tour des Metru est une sorte de collectivisation de tous les biens matoran sur mon île natale : Metru-nui (tout cela est écrit à l’attention des étrangers).
[…]

10 Tame

[…] Les Pirakas nous on devancés, grâce au sceptre de l’Ordre de Mata-nui, contenant une partie des pouvoirs de chaque agent de l’ordre, ils ont tué Veson à notre arrivée. Après de courtes explications, Zaktan mit le masque de Vie, et là, je ne sais pas si le masque avait une conscience […] Et il se mit à briller, puis Zaktan devint très instable physiquement et psychiquement…Finalement, il se mit à parler d’une voix et d’une langue incompréhensible, derrière mon rocher, je n’entendais pas clairement […] moi et Matoro sortîmes de ce gouffre, poursuivis par une lumière aveuglante, derrière nous, il n’y avais que la mort, et les âmes de nos compagnons en route pour le sanctuaire d’Arthaka, paix à leur repos éternel […]

13 Tame

[…] Tous ces événements me firent un choc. Mais Axonn, ainsi que les Nuva, nous demandèrent brusquement de sauter à l’eau, pour que Voya nui reprenne place dans le continent […] Ils nous stipulèrent que si nous les aidions à revenir sur la terre ferme et à bâtir un empire sur les îles du Sud, Les Seigneurs de guerre Barraki nous aideraient à accomplir notre mission sous les abysses […] Aussi, Karzahni y était allé pour activer le sceptre d’Arthaka, volé, là-bas…tout ça n’envisageait qu’une grande bataille […] Les nuvas et Tous s’occuperaient du reste […]

21 Tame

[…] Les Barrakis, Matoro, Brutaka, Lesovikk et moi faisions plein feu sur la corde de Protodermis, après avoir libéré Sarda et Idriss, nous avons réussi à manipuler Karzahni pour que le sceptre soit activé après notre départ […] Tout était fait comme prévu : Makuta avait péri, Karzahni sous notre commandement, les Matorans sur Voya-nui […] Aujourd’hui nous retournions sur nos vertes contrées, alors nous avions intérêt à nager plus vite que les requins Takea qui nous entouraient […] Nous passons à travers la brèche, deux secondes plus tard, le sable et les rochers disparurent, ainsi que Karzahni, à ma grande surprise, il restait du métal…du protodermis solide […]

26 Tame

[…] Matoro et moi, triomphant sur Metru-nui, mais un événement plus important nous attendait : l’arrivée du guide Zaktan […] il y encore trois semaines, ce fou furieux faisait partie du gang des Piraka, aujourd’hui, il guidait les matoran […] Matoro protestait avec des Ko-matoran, quand le puissant masque de vie –Zaktan n’était plus conscient de son corps- traversa le colisée […] il demandait l’unification de tous les royaumes, la collectivisation […] Finalement, Dume accepta, je savais que notre Turaga ne pouvais se tromper, mais Zaktan pouvait masquer ses vraies intentions […]La cérémonie fut grandiose, en effet, l’Univers Matoran avait choisi un régime politique : le communisme […] Seuls les Ko-matoran restaient en retrait, ils essayèrent même de causer bagarre avec les Ta-matoran […]

31 Tame

[…] Zaktan et Matoro allèrent convaincre Arthaka de gouverner en chef absolu sur l’Univers […] J’ai compris comment ce bandit de Zaktan a convaincu Dume : en effet, le pouvoir du masque de vie a éradiqué les Makutas et les plus hauts gradés des Dark Hunters, mais le pouvoir du masque attire déjà beaucoup de monde […] Mon Univers est une union socialiste, La ligue des six royaumes sera reformée bientôt […]

42 Tame

[…] Notre empire est enfin sur place, il le sera pour longtemps je l’espère […] l’Ordre de Mata-nui se révèle enfin, et traque tout ce qui restait à éliminer […]

37 Game (3 années plus tard)

[…] Voporak prit le masque du temps […] lorsque devant moi gisait un cadavre, je compris enfin que l’édifice en train de s’ébranler était vieilli, mon pouvoir toa fut utilisé à une dose titanesque […] Lorsque les matorans sortirent, ils me dévisagèrent et s’exclamèrent « Turaga Jaller ! », chose qui me fit sourire…humblement […] Je faisais dès lors partie des grands de ce monde, au parlement de Metru-Nui […]

18 Kome (13 ans plus tard)

[…] Mata-nui était de nouveau éveillé, cet événement signifiait que dans l’Univers Matoran, les grands secrets n’étaient jamais plus gardés, nous étions une Union, rien ne devait être caché […] Les jambes étaient contrôlées par la ligue des six royaumes, le reste par Arthaka… Je pense que si les Piraka n’avaient pas utilisé cet Artefact, nous aurions vu Makuta nous dominer […]

[…]

Turaga Jaller

Les notes prirent fin, laissant place à des plans, des schémas, tout ce qu’un matoran, un toa et un turaga auraient accumulé tout au long d’une vie…
Le matoran se remit de toutes ces informations dans tous les sens, et dit à haute voix, comme s’il parlait à ses étagères :

-Je sens qu’il va mourir, pauvre de lui, ce monde n’aura sans doute pas aussi parfait que si Zaktan n’aurait pas perdu le Masque de vie…

Cependant, le matoran, au fond de son cœur, savait qu’il se trompait...
______________________________________________________________________________


TP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.brickshelf.com/cgi-bin/gallery.cgi?m=toajabeg
 

[Fan-Fiction] Fan-Fictions du concours Axalara T9

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Fan-Fictions] Comment bien écrire ?
» [Fan-fiction] Une bien triste histoire...
» [Fan-fiction] Série de nouvelles Exo-Force
» [Fan-Fiction] Dener, héros jusqu'au bout ! Chapitre 3
» [Fan-Fiction] Vous devez inventer avec votre imagination !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BIONIFIGS - Forum :: ENTRE FANS :: Fans-Fictions-

BIONIFIGS
Guides & Règlement
Actualités
Communauté
Concours
Association
FIGURINES D'ACTION
Les Univers
Les Produits
Cultures
Revues Photos
La Boutique

ENTRE FANS
Expos & Rencontres
MOC & Refonte
Fans-Arts
Fans-Fictions
Projets
AUTRES
Annuaire des Blogs
Section Vidéos
Jeu de Rôles
Espace du Staff
Archives

CYBERCAFÉ
Présentation des Membres
La Taverne
Le coin LEGO
Marques Concurrentes
Vos Suggestions


HERO Factory, BIONICLE, Legends Of CHIMA, Knights Kingdom, Exo-Force, Slizer et les autres licences thématiques de ce site sont des marques déposées du Groupe LEGO®, qui soutient lors d’actions ponctuelles certains évènements et concours de BIONIFIGS.com, support indépendant des fans francophones depuis 2006. Aucune reproduction du contenu présent sur l'ensemble des pages de BIONIFIGS ne peut être effectuée sans accord explicite du titulaire des droits ou des administrateurs. Thèmes graphiques par Exo-6, compléments CSS et Javascript par maxim21.

BIONIFIGS est une association loi 1901 déclarée au Journal Officiel de la République Française — Mentions légales